N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 73
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Lun 2 Avr 2018 - 23:06

En suivant rapidement le rebord de ce petit village. Il était certes plus conséquent, mais n’avait rien des mégapoles du continent. Il faut dire qu’avec des ressources accessibles littéralement partout autour des îles, ses habitants avaient tout intérêt à pécher disperser. C’est probablement ce qui expliquait l’histoire parfois houleuse et morcelée du Pays des Vagues, une nation fait de marins et d’îles, une nation fait d’eaux et de sang. Le vent ne s’était pas calmé et les vague était un peu plus importante. La plupart des bateaux se mettait au quai rapidement. Visiblement, la température allait changer, mais pas assez pour vraiment inquiéter les gens. Ils vaquaient à leur occupation avec une expertise que l’habitude avait enseignée.

Lorsque vous arrivez prêt de l’entrepôt, le bâtiment est entouré de d’autres du même genre. Ce sont de grands bâtiments en bois fait avec de la pierre pour solidifier les fondations. De grandes portes coulissantes sont utilisés pour fermer le bâtiment. Une porte de taille humaine vient compléter le tout et elle n’est pas verrouiller. Par la fenêtre, seul un entrepôt vide avec au plus une dizaine de caisses est visible. En entrant, aucun salle ou escalier ne mène à une passerelle vers un bureau. Littéralement, l’entrepôt est un grand espace vide avec un toit et des murs. La raison pourquoi elle est abandonnée ne semble pas clair, mais il semble que son propriétaire n’est pas jugé utile de s’en servir pour le moment.

En approchant, vous remarquez qu’une des caisses parmi ceux qui sont empilées est différentes. Elle est longue et mince, faisant environ deux mètres de long pour une soixantaine de centimètre. Le bois est ciré et lisse, reflète déjà la lueur des éclairs qui passent par l’ouverture entre le toit et le mur. Le vent souffle en s’y engouffrant. La forme, le travail fait sur la boîte ne laisse aucun doute sur sa qualité de cercueil. Trois grosses pentures avec serrures sont disposées, mais non verrouillée. Le contour contient un caoutchouc solide pour fermer hermétiquement le cercueil et les pentures serrés confirment la fonction du coffre pour les morts. Malgré la qualité du travail, aucune décorations ou poignée dans un métal rare ne viennent ornées le cercueil à part celle de bois ciré solidement renforcées par du métal. Si l’idée saugrenue venait de l’ouvrir, il est totalement vide à part le recouvrement intérieur fait pour empêcher le cadavre de trop se déplacer à l’intérieur.

En marchant sur la pierre épaisse qui forme les fondations, il est évident qu’elle est un peu plus ancienne. Les gros blocs rectangulaires dessinent un rectangle avec de grandes portes de métal et de bois. La fente est visiblement au centre, le métal ayant été pliée par le passé. Une grande barre de fer les ferme de l’intérieur, mais en dehors de ça, il n’y a pas de protection. Une lumière étonnante est visible, comme si quelqu’un avait allumé toutes les lumières d’une maison. Aucune silhouette n’est visible de l’extérieur. En approchant légèrement votre visage, vous pouvez sentir une odeur d’encens qui éveillent des souvenirs dans l’esprit de Kenjin. Des souvenirs du sons des aiguilles, de l’odeur de l’encre et des autres éléments des tatouages du Clan. Pour Hiko, c’est une légère odeur de grillade, de chaire brûlée qui est perceptible. Il semble que vous soyez près du but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 319
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Mar 3 Avr 2018 - 11:27

La cible était localisée, il ne restait plus qu'à se rendre sur les lieux et tenter, si possible, d'en finir rapidement. Même si je ne le montrais pas, je redoutais l'affrontement face à un membre de mon clan, sachant pertinemment de quoi nous étions capables. Le vaincre ne m'inquiétait pas, ce qui posait problème était comment nous allions sortir de ce combat. S'il était aussi fou et enragé que le disait Kenji, il ne se laissera pas capturer sans combattre. J'avais mis en garde Hiko en espérant qu'il ne prenne pas ça pour un jeu, la surprise pourrait être un atout décisif dans ce futur combat. Nous, nous savions parfaitement à qui nous avons à faire, ce n'était pas son cas et cet avantage, on devait le garder le plus longtemps possible. Pour ce faire, je mis un t-shirt cachant la grosse partie de mes tatouages. Il serait ainsi plus compliqué pour lui d'en déduire mon origine, malgré ça je savais que ce subterfuge ne durerait pas longtemps.

Un trajet de plus et nous étions finalement face à cet entrepôt, un parmi tant d'autres. Comme me l'avait rapidement proposé Hiko, il serait peut-être préférable de l'affronter en dehors. En effet, c'est un pro du corps à corps, dans un endroit si restreint, il serait avantagé. Je sentais bien l'expérience de mon camarade, toujours analyser son adversaire et puisque nous avons des informations, autant nous en servir à bon escient. Une attaque surprise pourrait nous permettre de prendre l'avantage, même si je ne voyais pas sa capture aussi facile.

Il n'était pas d'accord pour laisser le corps quelques temps à notre informateur, un choix qui pouvait se comprendre. Je me ferais pardonner lorsque je le reverrais, la priorité étant de l'emmener au plus vite à Iwa.

Placé à quelques mètres de l'entrepôt, j'avais finalement bien eu raison de ne pas m'aventurer à l'intérieur. Lui le connaissait par coeur et nous non. Le combattre en dehors était la meilleure solution, malgré tout nous ne savions pas quand il sortirait de sa cachette. Il était recherché, se balader d'une manière normale n'était pas vraiment possible, surtout que son physique permettrait de le reconnaître assez rapidement. J'allais donc utiliser une technique d'approche très spéciale, j'allais donc exposer mon plan à Hiko.


« On a plusieurs choix, attendre qu'il sorte pour l'attaquer par surprise, en sachant qu'il doit sans doute rester sur ces gardes en permanence. L'autre choix est que je fasse l'appât, je l'appel pour qu'il sorte de l'entrepôt. Ainsi il ne devrait pas se douter que quelqu'un d'autre me couvre et même si c'est le cas, il ne pourra donc pas m'attaquer aussi facilement.

Par la suite, s'il ne m'attaque pas comme un taré, je lui parlerais du clan pour le mettre en colère, cela devrait suffire à se focaliser seulement sur moi te laissant la liberté d'agir. »


Je trouvais ce plan risqué mais je n'avais guère trouvé mieux pour garder un avantage sur lui tout en accélérant sa sortie. J'avais confiance dans les capacités de Hiko, de plus je ne me laisserais pas tuer si facilement.

« Même si tu me vois au sol, part du principe que je peux agir n'importe quand et n'oublie pas, on essaye au maximum de l'épuiser. Sur la durée il ne pourra pas gagner, au mieux il essayera de nous emmener avec lui dans l'au-delà. Si jamais quelque chose doit m'arriver, je compte sur toi pour terminer la mission... »

Les directives étant données, j'approchais l'entrepôt tout en sachant que le danger pouvait venir à tout moment. Placé à quelques mètres de la porte, je criais assez fort pour être entendu dans les environs.

« Je sais que tu es la !!! J'ai à te parler mon frère de sang !!!! »

Quelques mots très simple mais qui pouvait lui donner une réelle motivation pour sortir.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 234
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Mar 3 Avr 2018 - 14:29

Le duo était sur la même longueur d’onde. Kenjin mesurait, lui aussi, le danger auquel ils pourraient faire face en affrontant cet homme. Hiko, de par son expérience, savait que tout pouvait se terminer rapidement. Mais qu’un combat pouvait aussi durer en longueur… Et ce n’était pas forcément pour lui déplaire. Si vous cherchez un combattant avec des techniques extrêmement puissantes et destructrices, il fallait repasser. Hiko était plutôt un combattant de l’ombre qui savait prendre son temps, qui préférait user son ennemi avant de l’achever une bonne fois pour toute.

Mais aujourd’hui, la configuration du combat était légèrement différente. Tout d’abord, il avait déjà dépensé une partie de son chakra lors de la chicane avec les trois gus rencontrés dans le bar. Ce n’était pas une dépense énorme aux vues de ses formidables réserves, mais il fallait rester prudent. Le second facteur était Kenjin. Il pouvait aussi bien être un chef doté d’un minimum de diplomatie, comme un combattant fonçant dans le tas sans jamais réfléchir. C’était un paramètre à prendre en compte pour la suite, car leur adversaire penserait sûrement de la même façon. Et puis il fallait que l’Iwajin pense aussi à ses réserves de chakra. Il s’était bien dépensé dans le bar, et devrait sûrement se ménager pour la suite… Quant au dernier point, il s’agissait de leur adversaire. Hiko ne connaissait pas son niveau, ni son expérience. Et c’étaient là deux paramètres très importants lorsque l’on entamait un combat. Il faudrait donc se montrer prudent dans un premier temps, tout en s’assurant de ne pas lui laisser trop le temps non plus… On ne sait jamais.

En bref, un bon mal de crâne pour notre petite tête blanche alors que Kenjin lui exposait son plan. Il voulait faire l’appât… Une décision bien noble de sa part… Mais complètement stupide. Alors certes, s’il se concentrait sur le Hari, la cible serait beaucoup plus facilement appréhendable. Mais d’un autre côté, cela n’arrangeait pas les affaires d’Hiko. C’était une mission importante, et il se devait de rendre une copie parfaite s’il souhaitait bien se faire voir par la hiérarchie. En soit, que Kenjin meurre en patriote était son problème, mais cela ferait tâche sur la copie de l’enfant ninja !

- Ton plan n’est pas mauvais… Mais je doute que tu sois capable de tenir très longtemps seul face à lui. Nous avons déjà dépensé beaucoup de chakra, et il faudrait qu’on s’économise un peu le temps de le prendre au piège. Du coup, je veux bien que tu fasses l’appât, mais Fuka’ va t’accompagner !
D’un signe de la tête entendu entre les deux garçons, l’accord tacite se fit et Fukasaku descendit alors de l’épaule du jeune garçon et s’approcha de Kenjin avant de lui grimper dessus pour venir se caler sur son épaule. Une fois bien installé, il regarda devant lui et adressa ces quelques mots à son nouveau coéquipier.
- Ne fais pas attention à moi. S’ils nous attaquent sans augmenter sa vitesse, je me charge de la protection comme ça tu auras plus de liberté de mouvements et de temps. Par contre, je te fais confiance pour nous extirper du danger s’il se rapproche trop. Car à mon âge, je n’ai plus les mêmes réflexes qu’avant… Ah ah ! Allez je rigole, ça va bien se passer !
Le vieux faisait des blagues, mais il était concentré. Il sentait que ce combat allait être compliqué, et il aurait besoin de toute son expérience pour s’en tirer sans trop de dommages, il le savait.

Quant à Hiko, il se mit alors en retrait, sur l’un des toits d’un entrepôt voisin alors que Kenjin mettait son plan à exécution. La tension se faisait sentir et Hiko était sur ses gardes. Il était temps de démontrer tout son potentiel, et de mettre à mal cet adversaire qui ne s’était pas encore dévoilé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 73
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Jeu 5 Avr 2018 - 20:57

Les mots de Kenjin résonnèrent durant quelques secondes dans l’entrepôt vide. L’écho se répéta faiblement, mais le long silence qui s’en suivit sembla toujours présent malgré le bruit de la pluie qui tombait sur la toiture et le vent qui s’engouffrait dans les fentes du bâtiment. Il fallut quelques secondes, presque une minute avant qu’un bruit se fasse entendre. Des pas, lent, presque traînants, étaient étouffés par la trappe. Une ombre passa un instant devant l’ouverture qui séparait les deux portes. Le crissement de la barre de bois qui était déplacée pour permettre l’ouverture de la porte résonna, surtout le claquement sec lorsqu’on la laissa retomber. Puis, plus rien… Durant de longues minutes, à tel point que l’idée qu’il vous laissait entrer commença à vous traverser l’esprit. C’est le mouvement de la porte qu’on poussait qui dissipa vos doutes. Un homme montait de courte escalier, son bras faisant danser des tatouages à chaque mouvement. Alors qu’il montait les marches, il semblait grandir, jusqu’à atteindre une taille de près de 1,90 m.

Il laissa retomber avec fracas la porte, vous regardant à tour de rôle. Sa peau portait des traces d’une fine couche de sang séché, provenant de tatouages qui devaient être récent. Ses jambières, sa large ceinture, deux bracelets remontant presque jusqu’aux coudes et une épaulette étaient fait de cuivre. Il n’était plus très brillant, mais visiblement bien entre tenu. Sur son épaule, dans le bronze, un crâne humain avait été incrusté dans le métal. Un grand masque du même métal, les lèvres retroussées avec de grandes dents pointues, venait cacher son visage, mais laissait pendre de grandes rastas attaché en queue de cheval à l’arrière. Il eut un instant à vous regarder, ses mains se refermant et s’ouvrant par mouvements brusques et agités. Sur sa peau, malgré le sang, à chacun de ses mouvements dansaient les tatouages, certains le désignant toujours comme un membre important du Clan Suzurane. Il parla, sa voix légèrement étouffée par son masque de bronze.

- « Je n’ai rien à dire ! Vous ne m’arracherez pas ma gloire. Vous me déshonorez ! Je vais arracher votre peau et y mettre la preuve de ma gloire ! »

En parlant de déshonneur, il renifla avant d’avaler bruyamment. Ses mains s’agitèrent furieusement en parlant, sa tête décrivant de léger mouvement de la gauche et de la droite. En parlant de votre peau, ses pieds s’écartèrent, sa position s’abaissa un peu, il ne faisait aucun doute qu’il n’avait pas l’intention d’échanger sur le bon vieux temps. Il décrivit subtilement quelques mûdras et... chargea. Le temps d’un mouvement, sa vitesse augmentant subitement, couvrant très rapidement les quelques mètres qui vous séparaient. Le souffle de vent souleva un peu de poussière sur le sol, laissant dans les airs quelques fines gouttes du sang qui perlait sur sa peau. Il s’arrêta brusquement.

Avec une précision martiale, presque dramatique, son premier coup pour toucher son adversaire lui permit de légèrement faire basculer le poids de son corps : sa meilleure arme. Profitant de l’extension de son bras, il chargea vers l’arrière se second, alors qu’il pivotait brusquement sur sa jambe pour délivrer un coup de pied dans un mouvement fluide, pour finalement détendre son bras charger, la paume ouverte. Décrivant un grand geste avec sa paume ouverte pour apposer un signe, il ne pouvait retenir son sourire carnassier sur son visage, malgré la présence du masque. Le Sceau qu’il allait apposer sur ce « frère de sang » allait assurément le mettre dans un drôle d’état. Ses adversaires s’éloignaient, mais ce champion renégat des Suzurane avait bien travailler en les attendant.

Citation :
Charge (C) : Déplacement brusque et rapide en ligne droite.
Enchaînement (C) : Permet de délivrer plusieurs coups imaginés pour combattre les manœuvres d’évitement classique.
Sigil limitant (B) : Appose un signe qui limite la circulation du chakra, rendant plus difficile son utilisation pour le corps ou les techniques. Les techniques coûtent plus de chakra pour être utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 319
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Ven 6 Avr 2018 - 21:08

Par mesure de sécurité, Hiko m'avait placé l'une de ces grenouilles sur mon épaule. Elle devait me protéger des frappes basiques, je n'étais pas spécialement rassuré d'avoir un truc de ce genre avec moi. J'étais plutôt du style à me battre seul quitte à prendre des risques avec ma vie, cette fois-là je ne pouvais me battre comme d'habitude. De plus j'étais le chef, mourir n'était pas une option.

Ma voix l'avait sûrement attiré, nul doute qu'il allait sortir après avoir entendu ces quelques mots. Finalement, je le vis arriver, un casque cachait son visage mais ces tatouages m'étaient bien trop familiers pour que j'ignore leurs effets. Il m'était difficile de percevoir exactement les sceaux, ce n'était pas vraiment mon but. Je n'étais pas encore assez doué pour me battre tout en observant le corps de mon adversaire.

J'espérais pouvoir dialoguer quelques peu avec lui mais sa colère était bien trop importante pour essayer de le raisonner. S'il savait que moi aussi je détestais mon clan, peut-être qu'il n'agirait pas de la même façon. Trop tard, il arrivait déjà vers moi avec une charge basique. Son expérience en taijutsu n'était plus un secret pour quiconque, m'attendant à le voir me foncer dessus, je réalisais rapidement un signe pour transmettre mon chakra raiton au niveau de mes pieds. Esquivant ces quelques coups, je me sentais bien petit à côté d'un homme aussi grand et robuste que lui. Dire qu'il allait se faire battre par les deux plus petits représentants du village, un comble pour cet homme-là.

Alors que je croyais avoir fait le plus dur, son allonge me surpris et il put me poser un sceau inconnu sur le ventre. Aucune chance que je laisse passer l'occasion de me servir des techniques de mon supérieur Van Hoheinheim. Ne sachant pas quel allait être le risque encouru, je concentrais mon chakra dans mes doigts pour briser le sceau. Etrangement celui-ci me demanda bien plus d'effort que prévu. Peut-être que je n'étais pas rétabli aussi bien que je l'imaginais, notre dernier combat avait entamé mes forces, c'était certain.


« Donne tout ce que tu as petit !! »

Voilà que je me faisais encourager pour une grenouille bien plus âgée que moi, au même moment alors que j'allais agir, elle lança une boule d'huile au niveau de ces pieds pour l'immobiliser. Je ne souhaitais rien de plus, alors qu'on ne se connaissait pas, elle compris ma manière de penser. Concentrant mon chakra raiton dans mon poing je me lançais vers lui pour le frapper au niveau du ventre. Recouvert de pluie, j'espérais avoir un effet un peu plus efficace que d'habitude.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 234
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Sam 7 Avr 2018 - 11:35

Le jeune garçon avait pris de la hauteur, et lorsque, finalement, le mastodonte se décida à montrer le bout de son nez, il était toujours hors de portée. Il y avait même de grandes chances qu’il ne l’ait pas vu pour le moment. C’était un avantage, et il fallait qu’il en tire profit. Mais en attendant, il se contenta d’observer la situation, car leur adversaire semblait aveuglé par sa rage et sa colère. Il fallait dire qu’il faisait sacrément peur, son aspect était des plus intimidants, et Hiko se félicitait intérieurement de s’être mis à l’écart. On aurait put dire qu’il faisait deux fois la taille du jeune garçon… De quoi vous faire froid dans le dos, assurément !

Mais Kenjin ne semblait pas se laissait intimider, car il avait réagi rapidement à la première attaque de leur cible. Ce dernier ne perdait pas de temps dans des discussions inutiles… Tant mieux, sa frénésie lui vaudrait la défaite ! À un moment, l’enfant aux cheveux blancs craint pour la santé de Fukasaku… Mais il se rappela que Kenjin n’était pas un shinobi ordinaire non plus. Il avait les mêmes armes que leur adversaire, il n’y avait donc pas meilleur adversaire que lui.

- Il ne semble pas nous avoir repéré Shima, il est donc temps de tirer profit de cet effet de surprise… Go !
Shima était vieille, mais son esprit était des plus vifs. Et elle comprit rapidement qu’en restant à la même position que son invocateur, elle ne ferait que dévoiler la position de ce dernier. Il fallait donc qu’elle prenne de la distance avec le jeune garçon. Sautant de son épaule, elle courut alors sur le toit d’un autre entrepôt afin d’attaquer leur adversaire d’un autre angle, puis elle composa quelques signes et diffusa une partie de son chakra dans l’air ambiant. Leur adversaire maîtrisait le Taijutsu, et elle allait s’exposer… Il ne fallait donc pas se faire surprendre !

Une fois sur le toit de l’autre entrepôt, la grenouille utilisa la même technique que Fuka’ et envoya une boule d’huile vers les jambes de l’adversaire. Ce qui faisait deux attaques en simultané afin de l’immobiliser au niveau du bas du corps. Si l’on réussissait à l’atteindre au niveau des jambes, une bonne partie du travail serait déjà faite. L’expérience des grenouilles le leur avait indiqué !

Dans le même temps, Hiko se cacha derrière la rambarde du toit de l’entrepôt, ainsi il restait caché aux yeux de leur cible. Puis, en montrant uniquement sa tête alors que le Suzurane devait être occupé par tous les assauts, Hiko composa quelques mudras et envoya une volée de petites abeilles composées de chewing-gum afin de venir lui gêner la vue et le déstabiliser légèrement. Le plan commençait à se mettre en place…

Il ne restait plus qu’à voir comment allait réagir leur cible !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 73
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Mar 10 Avr 2018 - 7:48

Malgré ses attaque, malgré le masque, ses deux globes oculaires se dessinaient comme en gros traits, donnant l’étrange impression qu’il n’appartenait pas tout à fait à ce guerrier. Il tournait en te regardant, parfois en direction de Hiko, d’autres fois vers la grenouille. Il observait, avec une agitation qui tenait plus d’une forme de folie que de celle de la prudence. Une agitation qui trahissait certainement sa paranoïa, mais pas sa concentration. Si son esprit semblait se noyer dans une foule de considérations qui vous échappaient probablement, il restait que les réflexes de son corps et de son cerveau, un truc conitif, n’avait rien perdu de sa nature guerrière.

Cette simple mise en bouche, comme il l’avait prévu, fut facilement évité par son « frère de sang ». Profitant de ses bras largement plus long, Zugaikotsu toucha du bout de ses trois doigt le corps de son adversaire. Il sourit en coin en le voyant prendre quelques secondes pour défaire le Sceau. C’était parfois, il ne fallait pas trop blesser le « frère de sang ». Kenjin pu le voir, faisant quelques mûdras de la main. Certainement qu’il avait avait remarqué la grenouille. Encore une fois, lui, le héros de guerre du Clan Suzurane était sous-estimé. Tant mieux ! Il gonfla la poitrine, planta ses pieds dans le sol, sans éviter la boule d’huile. Ce fut d’abord la déception, puis en étant touchée par la deuxième, la rage. Il jeta un œil rapide par-dessus son épaule dans la direction qui avait été à l’origine de ce tire. Juste à temps, il se reconcentra sur son adversaire pour le voir fondre sur lui avec son poing

Cette douleur ! Malgré le courant électrique qui faisait se distordre ses nerfs, rendant ses efforts pendant un instant plus difficile, le guerrier Suzurane poussa un soupir de satisfaction. Sur sa peau dévoilée, aucune blessure. Un simple point tatoué sembla réagir, éclater, comme lorsqu’on jette une pierre dans l’eau. Les ondes firent un cercle un peu plus grand. Dès lors, il reprit immédiatement le contrôle de son corps, comme si de rien n’était. Malheureusement, ses pieds étaient solidement retenus par l’huile épaisse des batraciens. Il joint ses mains dans un mûdra uniquement.

- « Vous êtes de petits génies, vous, c’est ça ? Vous pensez qu’on ne m’a jamais fait le coup ?! »

Sa voix tremblait d’excitation et de rage. Les signes de fuînjutsu semblèrent glisser de ses jambes et s’étendre sur le sol autour de lui à environ 3 m de rayons. Un adversaire attentif pouvait certainement le remarquer, mais avec la volée de mouches qui l’empêchait de le voir, le petit couard caché ne pouvait certainement pas le voir. Le « frère de sang » peut-être…

Une chose était certaine maintenant, il devait se dégager de cette huile crasse. De quelques signes, son corps expulsa un souffle violent qui souleva la poussière. La distance du souffle était d’à peine un mètre autour de lui, mais son intensité projeta des gouttelettes d’huiles un peu partout. À cette distance, son adversaire principal était certainement touché s’il restait là, mais un simple recul lui permettrait le souffle. Toutefois, il ne pourrait pas sortir de la zone autour de lui que délimitait les Sceaux au sol. Il était temps pour Zugaikotsu de passer aux choses sérieuses. Immédiatement, ses muscles se tendirent, la prochaine fois, il serait bien moins passif maintenant qu’il s’attendait à des attaques dans son dos. Si les mouches ne cachaient pas la vue de ce rat en hauteur.

Citation :
Il ne semble pas blessé malgré le fait que tu le touche. Néanmoins, au contact de ton poing de foudre, un de ses tatouages Suzurane s’active. L’huile immobilise, sans plus. Il utilise une technique de Sceau qui remplit un disque autour de lui. Considère que tu ne peux plus en sortir à moins de le briser (rang A). Il déclenche un souffle de Futon sur une très courte distance, mais qui permet de se libérer des prises. Hiko, tes mouches sont entre toi et ta cible. Tu as une technique de détection, mais là, ce n’est pas des mouvements qu’il fait et en plus tu as tes mouches, alors je vois mal l’anticipation fonctionner, surtout qu’il ne te vise pas. Par contre, je laisse ça à ton jugement et je vais m’y plier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 319
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Mar 10 Avr 2018 - 14:56

Une bataille vraiment étrange se dessinait, en effet nous savions tous les deux que blesser l'autre n'apporterait rien de bon, malgré ça il n'existait pas beaucoup de possibilité pour en finir. Mon poing de foudre l'avait à peine chatouillé, je n'en attendais pas moins d'un homme de sa trempe. Après tout il avait percé tous les secrets du clan, je savais à quoi m'attendre mais une surprise de sa part pouvait rapidement arriver.

Après m'être reculé suite à mon attaque, je vis l'un de ces sceaux s'activer, je savais ce qui allait bientôt se passer. Sa force ainsi que sa vitesse allait évoluer, je n'attendais que ça pour pouvoir poursuivre le plan à la lettre.


* Montre-moi tous les secrets de mon clan que je puisse progresser... Ta mort ne sera pas vaine mon frère... *

Dire que je me servais de lui pour progresser était sans doute dangereux mais n'ayant pas accès à ces informations au village, je n'avais vu que cette possibilité pour progresser davantage. Bien entendu voir ne signifie pas apprendre, mais ça ne coûtait rien de le provoquer un peu. Se libérant aisément de l'huile de crapaud, un sceau parcourut le sol pour se loger quelques mètres derrière moi. Une zone explosive ? Il se trouvait aussi dedans et s'infliger soi-même des souffrances ne l'aiderait en rien. Par réflexe j'essayais de sortir d'un bon en arrière de la zone en question, malheureusement je compris rapidement qu'il venait de construire une véritable arène. Adossé à un mur invisible, je souriais légèrement tout en le regardant. Tapant du poing sur cette barrière, je faisais en même temps signe à Hiko pour qu'il comprenne de quoi il en résultait.


« Rien de mieux qu'une arène pour que deux bêtes s'entretuent n'est-ce pas mon frère... Je comprends ta haine envers notre clan et je perpétuerais celle-là après ta mort, je te le promet. »

Voilà que je mettais à promettre des choses et à divaguer sur sa future mort alors que j'étais dans une situation délicate. Hiko était toujours en mesure de m'aider, j'avais beau être la principale cible pour l'instant, je le voyais mal attaquer deux personnes à la fois. Quitte à se battre, autant le faire à fond.

J'avançais de quelques pas pour ne pas me situer contre ce mur irréel, cela ne m'aiderait pas à me défendre lors de la prochaine attaque. Laissant parcourir mon chakra raiton à travers mon corps, j'étais prêt à le recevoir, logiquement il ne devrait pas être assez rapide pour totalement me surprendre. De plus je savais que la grenouille qui m'accompagnait avait l'expérience du combat, nul doute qu'elle me protégerait en cas de danger. Positionné face à lui, j'étais en position de combat, les bras légèrement pliés devant moi, prêt à frapper à la moindre approche. Lui comme moi savions que le moindre faux pas pouvait être synonyme de mort.


« N'ai pas peur, la mort est toujours en train d'hésiter sur qui sa faux va s'abattre... Un Suzurane va tout perdre aujourd'hui... »

Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 234
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Mar 10 Avr 2018 - 15:45

Le combat était enfin lancé. Kenjin se débrouillait plutôt bien et il avait réussi à décrocher un premier direct vers son adversaire. Mais Hiko avait été prévenu, leur adversaire se nourrissait de douleur… Enfin, seulement pour un certain temps. Car le problème avec ce genre de capacités, c’était qu’elle vous consumait petit à petit. Le fait de ne ressentir aucune douleur, et de s’en abreuver n’était pas une bonne chose, bien au contraire. Car votre corps, lui, la ressent bel et bien.

Mais pour le moment, il fallait agir avec discernement, car l’enfant aux cheveux blancs n’était pas certain de la force de son adversaire. Il était monstrueusement imposant, semblait bien plus fou que n’importe quel attardé, mais pourtant… Pourtant, quelque chose en lui donnait des frissons à notre jeune garçon aux cheveux de neige. Et il était puissant, et disposait de ressources. Il venait d’éjecter l’huile des batraciens grâce à son affinité Fuuton. Intéressant, ainsi il maîtrisait cette affinité en plus du fuinjutsu et du Taijutsu. Avait-il développé d’autres talents ? Ce n’était pas à exclure, il fallait donc rester prudent.

Il s’était complètement fichu des abeilles, et ces dernières s’étaient alors écrasées au niveau de son dos. Il était suffisant, et n’avait que faire des attaques du jeune garçon. Cela fit sourire le Sairyo… Si seulement il savait. Mais tout s’enchaîna rapidement, car leur adversaire venait de créer de complexes signes au niveau du sol… Une large zone de Fuinjutsu semblait avoir été créée autour de Kenjin et du cinglé… Cela ne sentait pas bon, mais l’enfant aux cheveux blancs ne pouvait rien faire d’où il était… Sans risquer de compromettre l’intégrité physique de Kenjin tout du moins…

C’est donc en restant perché sur son toit, que le jeune garçon se mit en mouvements. Il composa quelques mudras, et créa une nouvelle fois un essaim d’abeilles qui se dirigea droit vers sa cible principale. Le but était de lui bloquer la vue, pour ensuite changer la trajectoire et lui toucher un bras. L’impact ne serait pas douloureux, et vu la vantardise et la suffisance dont faisait preuve leur adversaire, il y avait fort à parier qu’il ne prenne même pas la peine d’esquiver ce nouvel assaut. Une technique à l’air inoffensif… Mais qui pouvait s’avérer extrêmement dangereuse au final !

Seulement, de là où il se trouvait, Hiko n’avait pas forcément compris qu’il pouvait s’agir d’une barrière de Fuinjutsu sur laquelle ses abeilles se casseraient le dard ? Ou alors, était-ce simplement un sceau empêchant Kenjin de se mouvoir correctement ? Quoi qu’il en soit, le Hari resta près de son adversaire, enchaînant avec une petite provocation. Hiko sourit alors…

- Il est vraiment timbré celui-là…
Puis il attendit de voir ce qui allait se passer…

De son côté, Fuka’ rigolait beaucoup moins. Il était dans un lieu confiné face à un adepte du corps à corps… Kenjin avait intérêt d’assurer, sinon ce serait cuisse de grenouilles à la broche ce soir ! Mais quoi qu’il en soit, il n’allait pas se laisser initimider par un adversaire tel que le Suzurane et il prit alors la décision d’attaquer à son tour !

Composant quelques signes, il envoya ensuite une bulle de poison vers son adversaire. Elle ressemblait grossièrement à l’huile utilisée tout à l’heure, mais cette fois… Les effets seraient bien plus indésirables pour l’éventreur ! Les coups allaient pleuvoir, et Kenjin avait intérêt à être prêt s’il ne voulait pas en ressortir très amoché. Car pour le moment, Hiko était à deux doigts de sortir le pot de popcorn pour admirer ce combat fratricide…

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 73
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Sam 14 Avr 2018 - 8:33

Les mouches s’étaient écrasées contre lui. Il y avait des gouttes de ce qui ressemble à une espèce de gelée qui perlait sur sa peau nue de son dos, ruisselant parfois en parcourant les muscles de son dos. Il leva un instant les yeux en haussant un sourcil, remarquant évidemment la direction à partir de laquelle l’assaut venait. Ce petit rat n’avait pas l’intention de se montrer, mais il allait définitivement continuer à le harceler de la sorte. La grenouille crachait une huile qui avait des propriétés étranges, mais surtout dérangeantes. Un bourdonnement agaçant se faisait entendre dans ses oreilles. Il prit quelques secondes pour comprendre que c’était son frère de sang qui parlait. Chassant le bourdonnement de son cœur pour se concentrer, il comprit rapidement que son adversaire le défiait.

Il eut un instant de plaisir sauvage. Il était tellement suffisant. Il ne le prenait pas au sérieux ! ENCORE ! Ces imbéciles qui se faisaient appeler Suzurane parlaient, négociaient, mais ils ne faisaient jamais RIEN ! Il parlait de sa mort ! SA MORT !? Combien de fois ce Clan avait cru l’enterrer ? Alors que lui ne voulait que les ramener vers la raison ! Ses doigts se desserraient et se resserraient de plus en plus rapidement, presque de manière désordonnée. Ses yeux parcouraient partout autour de lui, presque fou. Son corps se tendait, comme s’il allait se précipiter à l’attaquer et, soudainement, il s’arrêta. Une grande inspiration souleva sa poitrine. C’est comme ça qu’il l’avait déjà eu.

- « Tu parles beaucoup, mais tu ne fais rien. Tu crois que c’est la première fois que des « frères de sang » jouent à ce petit jeu ? Là, tu vas attendre que ce petit singe de toit me bombarde. Tu espères que je vais utiliser notre art grâce à ce qu’il va faire. Comme ça, tu gagneras du temps. Pendant que je vais t’attaquer, tu vas enclencher tes Marques et ensuite profiter de ton pouvoir alors que le mien faibli ? Ha ! Pas loin, non ? »

Soudainement, avec une vitesse surprenante, il décrit des signes qui lui firent une nouvelle fois expulsé une vague de vent qui sembla sortir de son corps, émettant un vent qui repoussa les techniques du crapaud et des moustiques. Kenjin pouvait sentir le vent qui le forçait à plisser les yeux à cette distance. S’il avait été collé au Suzurane déchu, il aurait pu être repoussé. Immédiatement les gouttelettes éparpillées, il chargea dans la direction de son adversaire le plus proche, tentant de l’acculer dans les limites de cette arène improvisée. Ses gestes étaient rapides, mais rien d’impossible à éviter étant donné la technique en action. Il ne tentait pas de toucher, Kenjin pouvait prendre son rythme.

- « Et voilà encore cette huile qui ne peut venir que des crapauds. Si je m’en débarassait question que tu agisses par toi-même et arrête de tenter tes misérables tentatives pour me ralentir ?! »

Alors qu’un certain confort s’installait, tout changea. Comme un enchaînement de coups puissant, il chargea une nouvelle fois, ses muscles se distordant sous l’effet d’une force qui ne pouvait qu’être multipliée par le chakra. Le poing se dirigeait avec une force étonnante sur le pauvre batracien, tentant de se débarrasser de ce gêneur. Un éclair de lumière attira l’attention. Ses doigts étaient chargés de Raïton. La charge crépitait faiblement, presque inaudible. Il porta un coup vif, ses doigts se joignant et libérant une puissante charge électrique. Il ne visait plus Kenjin, mais bien son compagnon batracien. Malgré la vitesse de son adversaire, ce compagnon était une excroissance qui pourrait être plus facile à saisir sans l’habitude adéquate. Une odeur d’ozone restait dans l’air.

Citation :
Rang B : Expulsion de Futon pour repousser les poisons.
Rang B : Un coup électrique sur la grenouille.
Rang B : Un coup de poing beaucoup plus rapide pour toucher sur la grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 319
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Lun 16 Avr 2018 - 14:46

Hiko lançait ces assauts à distance pendant que moi je devais retenir au mieux notre cible. Le terme « retenir » n'était peut-être pas le meilleur terme, disons que je devais rester vivant en attendant que mon camarade trouve une ouverture pour lui infliger le coup final. Mon frère de sang commençait à s'exciter tout seul, comme si son sang bouillonnait et qu'il n'attendait que de frapper sur un homme pour se défouler. Par chance, c'était moi son défouloir, rien de tel qu'un combat de la sorte pour faire ressortir toute ma rage. S'il avait des raisons d'en vouloir au clan, j'avais aussi mes raisons et dans un autre monde on aurait pu sûrement s'entendre à merveille. Mais le monde ne pouvait être refait, nous étions dans un combat à mort et mes mots ne faisaient que rentrer dans une oreille pour en sortir par l'autre.

Il prit la parole pour exprimer toutes ces pensées. Ma tactique avait beau être révélée au grand jour, je me moquais bien de ce qu'il pouvait penser. J'avais mes propres choix à faire, aucune stratégie n'avait été mise au point pour le défaire, si ça avait été aussi simple je ne serais pas enfermé dans cette arène avec lui. Après une série de signe rapide, un vent puissant émanait de son corps, de quoi me faire plisser les yeux, plaçant au préalable mon avant-bras devant moi comme pour me protéger. Chargeant vers moi, une série de coup s'en suivie, tous rapide mais pas assez pour que je ne puisse parer ou esquiver. Mon corps était entraîné à l'esquive et comme lui, le taijutsu devenait une deuxième nature. Tout en faisant de mon mieux pour ne pas être touché, je tentais moi aussi de le frapper mais sa manière d'esquiver était bien plus propre que la mienne. Au fond de moi je savais qu'en 1 vs 1 je ne pourrais vaincre un homme de sa trempe.

Malgré cet enchaînement, je ne voyais pas où il voulait en venir, il devait savoir que des gestes de la sorte ne pouvaient rien amener. Peut-être que lui aussi ne voulait pas me faire trop de dégât pour que je ne déclenche pas mon sceau. Si on avait la même tactique, le combat pouvait durer bien plus longtemps qu'à la normal, ainsi nous serions avantagé avec notre supériorité numérique. Mais ce n'était pas ce genre d'affrontement que je souhaitais, mon côté Suzurane prenait petit à petit le dessus. Vaincre sans combattre, ça n'avait qu'un goût amer dans ma bouche.


« J'en ai marre, ça dure trop longtemps... »

Parlant un peu dans ma barbe, il chargeait de nouveau vers moi mais bien plus rapidement que tout à l'heure. Tout était devenu plus rapide et sûrement plus puissant, visant clairement mon ami sur l'épaule, je ne pouvais rester là à rien faire. Hiko m'avait prêté son invocation pour me protéger, il était hors de question que je le laisse se faire massacrer sous mes yeux. Le visant parfaitement, je souris légèrement et déplaçait ma tête sur le côté pour me prendre moi-même le coup. Reculant de quelques pas en arrière à cause de la violence de la frappe, je fus arrêté par la zone fuinjutsu qu'il avait tracé. Posant ma main sur celle-ci comme pour trouver un appuie, j'avais un violent mal de crâne et quelques gouttes de sang commençaient à couler le long de mon front. Malgré tout j'avais ce fameux sourire sur mon visage, celui qui annonçait une rapide contre-attaque.

Déchirant mon t-shirt pour afficher clairement mes sceaux, l'un d'eux placé au niveau de mon torse s'illumina et s'activa au même instant. La rage était à présent bien plus présente que la raison.


« Hahaha !! Amusons nous mon frère !!! »

Alors que je terminais ma phrase, la grenouille à côté de moi prit une grande inspiration, elle allait faire une action que je ne m'attendais pas du tout à voir...


Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 234
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Lun 16 Avr 2018 - 17:55

Le combat suivait son cours, et on rentrait désormais dans une phase qui allait être cruciale. Si le combat perdurait dans le temps, cela ferait sûrement les affaires du gamin aux cheveux blancs. Cependant, ce n’était pas le cas de Kenjin qui allait commencer à manquer sérieusement de chakra. Et si c’était le cas, il se retrouverait alors à la merci de leur adversaire du jour, qui était un professionnel du corps à corps, et le danger serait alors extrême.

Et tout s’accéléra rapidement. Tout d’abord leur adversaire qui venait d’accélérer ses mouvements d’un coup, après avoir repoussé les bouts de chewing-gum et l’huile. Il visait clairement Fukasaku, et ce dernier n’avait pas de quoi éviter et il vit alors voir le poing fondre sur lui… Il sentait qu’il en avait fini pour le combat, mais du dernier moment, Kenjin eut alors un mouvement qui en surprit plus d’un…

- Qu’est ce que…
Décalant sa tête sur le côté, il se prit alors le coup de poing en pleine face et recula ensuite de quelques pas. Hiko fut bouche bée, mais il ne bougea pas, attendant de voir la suite. Et ce qui arriva, personne n’aurait pu le prédire. Car un rire dément se fit alors attendre, Kenjin était en train de devenir fou…

Venant d’activer l’un de ses nombreux sceaux, le Hari commençait à sentir monter la rage en lui. Hiko se doutait que ce processus arriverait tôt ou tard, mais il fut quand même un peu surpris. Mais il ne perdit pas ses moyens, tandis que Fukasaku s’était, lui aussi, décidé à se mettre en mouvements.

- À mon tour gamin !
Composant quelques signes, la vieille grenouille gonfla alors ses poumons avec du chakra et il se mit ensuite en action. Délivrant ensuite une large quantité d’eau devant lui et Kenjin, il créa une énorme vague de Suiton qui engouffrait tout sur son passage et retournait une partie du sol… Et ainsi, les différentes runes qui avaient été apposées par le Suzurane sur le sol avec son sceau. L’attaque était puissante, et tout se faisait alors avaler par la vague d’eau, et s’il ne prenait pas garde, le combattant Suzurane se ferait happer par la vague. Cela pourrait peut être l’aider dans la relâche de ses sceaux, mais qu’il fasse attention… Car Hiko s’était aussi mis en action !

Il créa tout d’abord de nombreuses araignées faites de chewing-gum qui dévalèrent à toutes jambes les pans de murs de l’usine et se ruèrent sur leur adversaire du jour. Elles étaient inoffensives, mais le but ici était de l’acculer avec de nombreuses techniques de faible niveau pour détourner son attention et pour préparer la suite. Mais le Suzurane allait-il se rendre compte que les araignées seraient inoffensives ?

Surtout que l’enfant venait aussi de créer une nuée d’abeilles,- encore -, qui se ruait sur l’adversaire pour lui bloquer la vue. Une technique qu’il commençait à connaître, mais Hiko n’arrêterait pas jusqu’à temps qu’ils aient remporté ce combat… Et en attendant, il effaça totalement sa présence et bougea d’endroit alors qu’il était maintenant invisible aux yeux adverses… La fin approchait !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Maître Animateur
Messages : 73
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur] Aujourd'hui à 7:25

Le coup allait toucher. L’ancien Suzurane jubilait à l’idée d’arracher cette créature ignoblement agaçante. Il allait lui faire dérouler sa langue. Il allait la replier sur elle-même jusqu’à pouvoir tirer ses organes de sa peau avant de lui briser ses jambes. De longues jambes comme ça produirait un craquement délicieux et il pouvait déjà les imaginer pendillant ridiculement sur l’épaule de son adversaire. Le petit « frère de sang » ne semblait pas vouloir en venir au fait. Sa technique de vitesse ferait certainement effet encore un peu, mais combien de temps ? Mais au lieu de ça, il se déplaça légèrement pour la prendre en plein visage. Étonnant vu la technique de vitesse et de foudre qu’il avait utilisé.

Et le voilà qui s’adossait au mur invisible. Faisant apparaître un bref instant les tatouages qui miroitait dans l’air du Sceau. Le voilà qui déchirait son chandail en hurlant. Son regard brillait d’excitation. Cette excitation excita bien plus le Suzurane que l’activation de ces Sceaux.

- « Ah voilà ! Allez petit ! Tu vas voir ce que c’est un Suzurane avant que je t’accroche la rate à la glotte ! Voyons voir qui va prendre la vie de l’autre ! »

Ses yeux regardaient fixement de bas en haut. Toi et la créature. Pendant un instant, son agitation sembla totalement se figer, comme si soudainement son attention avait trouvé un quelconque centre d’intérêt. En parlant sa voix devenait de plus en plus rauque, ses paroles devenaient de plus en plus un cru enragé. Ses muscles s’agitaient sous sa peau, presque trop mince pour sa force, comme si avec son esprit concentré, son corps répondait en s’excitant. Malgré son masque, on pouvait presque entendre son claquement de dents régulier.

Le guerrier plia ses jambes et fit quelques pas rapides, avec détermination, prêt à en découdre. Soudainement, un grand fracas aqueux retendit, emportant le sol et arrachant les Sceaux qui retenaient les deux combattants. L’attention du guerrier se détourna de ce frère de sang, voyant l’eau approcher. Le guerrier eu un instant de ses yeux tournoyants, dilatés, observant les deux menaces à tour de rôle. C’était du gâchis, il pourrait l’endurer et en faire payer le prix aux deux imbéciles, mais … La prison lui avait donner trop d’occasion de réfléchir pour qu’il puisse simplement s’y plonger, comme il l’aurait fait à l’époque. Il voulait une victoire sur ce « frère de sang », il l’aurait !

Il fit quelques Sceaux pour faire apparaître dans ses main un grand bouclier de bronze. Il se retourna à la dernière minute pour faire face à l’eau torrentiel, profitant du fait que le tsunami détruisait une partie du bâtiment, mais allait certainement toucher Kenjin. Les muscles tendus, les deux bras soutenant le grand bouclier, le Suzurane se protégea. L’usine... Enfin, le simple entrepôt commença à craquer avant de partiellement s’effondrer. Voilà qui allait réduire les cachettes de cette adversaire qui ne cessait de lui envoyer des insectes. D’ailleurs, il continuait à le faire, malgré l’eau qu’il avait lui-même provoquer, rendant quasiment inefficace ses attaques, broyé par les morceaux du bâtiment qui tombait.

Quand l’eau se retira, il ne restait que le mur sur lequel c’était tenu la grenouille fautive de tout ce chaos. L’eau se retirait sur le sol pavé des quais et coulait vers la mer à proximité. La tempête régnait toujours et la mer agitée ne semblait pas avoir conscience de ce déversement soudain. Zug se contenta alors de laisser tomber la grosse pièce de bronze sur le sol avec un « splash » et un bruit métallique pour faire face à celui qui devait se trouver à proximité. Le bouclier disparu quelques secondes à peine. Il ne voyait toujours pas ce petit imbécile.

Citation :
Alors vous allez peut-être me trouver rude, mais vous avez envoyé une nuée de mouches et d’araignées après avoir balancé une technique rang A de zone dans un bâtiment pas super solide (c’est un entrepôt dans le genre mur en tôle). Surtout sur une structure qui vous servait à vous cacher. Alors, je n’ai pas fait beaucoup de techniques, mais c’est surtout pour vous permettre d’ajuster le tir et le changement étant donné le tour, mais aussi de me dire ce que les insectes vont faire à la suite de tous ces changements, niveau efficacité (partielle, complète, etc.). J’ai fait le calcul, les Kuchy sont entre « plus de la moitié » et « presque la moitié ».

Bouclier (B) : Invoque un bouclier pour protéger son propre corps (monocible). Zugaikotsu n’aime pas beaucoup cette technique, mais elle est parfois nécessaire sur les champs de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur]

Revenir en haut Aller en bas
 

Traque criminelle: Zugaikotsu [Event Animateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Mizu no Kuni-