N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Entre san(g) pur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Entre san(g) pur ? Lun 15 Jan 2018 - 12:02

On m'avait parlé d'une jeune genin prometteuse qui souhaitait s'entraîner. Ou plutôt enseigner une technique intéressante. Une sang pur. Descendante presque directe de la lignée de notre Seigneur. Petite-fille de l'oncle d'Eien. Cela me suffisait, je souhaitais en plus, m'améliorer. Mon orgueil en était touché, mais heureusement - sinon cet entraînement n'aurait pas eu lieu - Tsubaki était une sang pur.


Un rendez-vous avait été pris par le biais d'intermédiaire, connaissance commune. Le désert et sa proximité directe de la ville était un bon terrain de jeu. Mon rang me permettait de sortir du village afin d'y accompagner la genin. Le rendez-vous était donné. Les remparts du village. J'avais proposé ceci à mon interlocuteur, ne voulant pas m'entraîner aux arts du chi'ton au village. Les mortels n'avaient aucun droit de vision.


Quelques jours plus tard

J'attendais la jeune Tsubaki, assis dans un petit restaurant à proximité des portes du village. Prêt pour un entraînement intense et physique en pleine chaleur du désert. J'avais à peine eu le temps de terminer mon plat, qu'une jeune femme aux cheveux violets s'avançait par là. Soupçonnant qu'elle soit ma partenaire d'entraînement, je remerciais le mortel de tenancier et payait - malgré moi - mon dû. Celui-ci aurait dû se rendre compte de quelle famille j'étais, qui j'étais. M'offrir le repas aurait dû être logique. Je n'y reviendrai plus.


Je m'approchais ensuite d'un air noble et hautain vers cette jeune fille. M'approchant encore un peu plus afin d'être à portée de voix je lançais d'une voix forte.


« Vous devez être Ketsueki Tsubaki ? » J'attendais quelques secondes afin d'avoir sa réponse. « Ravi de vous rencontrer. » Rajoutais-je cette fois-ci.


J'étais prêt. Ce n'était pas un petit entraînement de rien du tout qui allait me faire peur, après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Entre san(g) pur ? Mar 16 Jan 2018 - 7:44

Tu ne savais pas grand chose de cet homme. Bien que vous faisiez tous les deux parti de la même famille, tout le monde était dispersé à travers le pays. Certains résidaient dans la Cité du Crépuscule, certains résidaient dans le village, d'autres vivaient dans les tentes Yamada pour une triste histoire misérable et pathétique. Néanmoins, tu avais pu justifier ta sortie comme quoi tu ne pouvais pas refuser la demande venant d'un sang pur du clan.

Arrivant sur les lieux, tu trouvas le noble assis à une table terminant son repas à côté de l'entrée du village. Tu n'avais pu le rencontrer qu'une seule fois, lors du grand bal qui avait réuni tous les membres du clan. Dans tes souvenirs, c'était cet homme orgueilleux qui t'avait coupé pile l'herbe sous les pieds alors que tu prévoyais d'entamer la conversation avec la comtesse.

Cette première impression ne te donnait pas une charmante image du jeune homme. Néanmoins, il était un rang au-dessus de toi aussi bien la hiérarchie du village en tant que gradé comme dans la hiérarchie du clan en tant qu'aîné, c'était pourquoi tu préférais jouer la carte de la gentille femme docile pour tenter d'attirer ses bonnes grâces. Effectuant une révérence de la tête, tu le saluas avec un léger sourire de courtois dessiné sur tes lèvres.

« En effet, Ketsueki Tsuvaki, enchantée. C'est un plaisir de vous rencontrer, Messire Ketsueki Hanzô. »

Toute cette mascarade n'était que de la pure hypocrisie à l'égard d'un supérieur, ce n'était qu'une façon pour bien te faire voir. Derrière ce visage angélique, tu n'avais que faire de cet homme, mais n'était-ce pas ainsi qu'il fallait faire pour progresser rapidement à travers cette stupide hiérarchie ? D'une main ouvrant sur l'allée, tu lui proposas d'entamer le chemin vers les somptueux déserts du Pays du Vent.

« Après vous ~ »

Marchant quelques minutes sur le sable chaud de cette journée ensoleillée, vous vous éloignèrent de la route principale menant au village pour arriver sur un terrain vide à l'abri des regards indiscrets. Après tout, cet art sanglant n'était pas quelque chose donné à voir au commun des mortels faibles et fragiles, beaucoup partageaient ce même avis.

« Mademoiselle Juri m'a demandé de vous montrer ma technique de sang pour repousser mes adversaires, est-ce bien cela ? »

Tu reculas de quelques pas pour ne pas toucher par maladresse ton interlocuteur dans ton mouvement, puis tu tendis ta main pour laisser couler une petite quantité de sang qui vint former un arc de cercle autour de toi. Sur le signal de quelques mudras, des filaments carmins s'élevèrent de ce liquide rouge pour venir fouetter par de grands mouvements circulaires le vide devant toi. Puis, reposant ta main le long de ton corps, tu laissas retomber ton sang sur le sol avant de te tourner de nouveau vers le jeune homme pour lui demander son avis.

« Est-ce que cela correspondrait à ce que vous recherchez ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Entre san(g) pur ? Mar 16 Jan 2018 - 21:42

Messire et en plus une révérence. Voilà des manières que j'appréciais. Même si je n'étais pas crédule, les Ketsueki ne pensaient qu'à eux-mêmes et cette jeune fille devait elle aussi, ne penser qu'a elle. De très brèves présentations et déjà, nous quittions l'enceinte du village, direction le nord. Quelques minutes de marches sur un chemin balisé et nous nous éloignions ensuite de ce lieu de fort passage aux heures de pointes. Les regards indiscrets ne devaient pas nous repérer. Après encore quelques minutes de marches, nous nous retrouvions à quelques centaines de mètres du chemin, cachés derrière de grands rochers, à l'abri. Plus ou moins.

J'acquiesçais comme seule réponse lorsqu'elle me parla de Mademoiselle Juri. Un bien drôle de sobriquet que ce Mademoiselle. Je n'étais pas habitué à l'appeler d'une telle manière. Ravalant encore une fois ma fierté, je la regardais. Ses cheveux violets reflétaient d'une jolie façon les rayons du soleil, mais ce qui m'intéressait. C'était sa technique. De longs filaments de sang s'écoulaient de ses manches avant de s'élever grâce à quelques mudras. De joli lianes de sang s'élevaient face à elle et gigotaient dans tous les sens. Intéressant. Très intéressant. J'avais ma petite idée.

Une remanie de cette technique. À ma façon. Plus brute, plus directe. Moins élégante. Mais plus puissante. D'une certaine manière.

« Tout à fait. » Lui répondis-je.

J'avais bien une petite idée de comment débuter cet entraînement, mais aujourd'hui, j'étais l'élève. Ces mots collés ensemble me faisait mal, mais cela était pourtant bien la réalité. Réfléchissant quelques instants, j'ouvrais la bouche afin de lui proposer de commencer.

« Est-ce que nous commencerions ? » Je laissais quelques secondes de battement afin de voir sa réponse. Tout en créant quelques filaments de sang. Je plantais mes yeux dans les siens. « De cette façon ? Est-ce que vous auriez un conseil à me donner ? Ou alors, je dois me débrouiller seul pour commencer ? » Disais-je tout en affichant un sourire, pas forcément naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Entre san(g) pur ? Jeu 18 Jan 2018 - 10:28

« Si vous n'avez pas d'objection, nous pouvons commencer sans plus tarder. »

Un sourire presque innocent dessiné sur tes lèvres, tu accompagnais tes paroles d'un léger acquiescement de la tête. C'était quelque peu étrange de servir de professeur à un noble parmi les manieurs de sang. Dans votre famille d'aristocrates, les apprentissages étaient plutôt rares.

Derrière leur visage hypocrite, ils avaient peur de dévoiler leurs capacités de combat, notamment pour tous les illusionnistes qui rampaient dans l'ombre de la lumière. C'était pourquoi les enfants se tournaient principalement vers leurs parents ou vers la famille proche. Chacun se tenait séparé les uns des autres.

Néanmoins, lorsqu'il s'agissait de la requête venant de la part d'un noble sang pur, il était plus difficile de refuser car il fallait préserver son image au sein du clan pour paraître généreux et respectueux. Certains voyaient même cela comme un privilège ou un honneur. Tu faisais partie de cette dernière catégorie, tu voyais cette rencontre comme l'occasion idéale pour tisser des liens.

Pour l'heure, c'était sans grande importance, mais par la suite, il était probable que tu nécessites son aide pour tes futurs projets. Il était donc primordial pour toi de te trouver des alliés et cette rencontre était une occasion à saisir. Et au-delà du simple intérêt pour son rang, tu voyais également une chance pour améliorer une de tes propres techniques. Tu avais déjà une petite idée de requête à lui formuler après cet entraînement. Néanmoins, pour ne pas aller dans la précipitation, tu préféras rester centrée sur cet apprentissage pour lui permettre de réussir avant d'aller vers une seconde idée.

« Le sang est une substance liquide, malheureusement, nous n'en possédons pas suffisamment pour effectuer un raz de marais sanguinolent. Néanmoins, bien que nous ne puissions pas le rendre complètement solide, nous pouvons lui accorder d'avantage de consistance pendant un court instant grâce à notre chakra et par cette façon effectuer une attaque. C'est les mouvements que nous donnons à notre sang qui donne effet.

Enfin, c'est dans la pratique de l'on apprend le plus. Mes explications resteront des mots fades sans aucune signification tant qu'ils ne sont pas mis en pratique. Plutôt que de vous faire une longue tirade sur la manipulation du sang, alors que vous devez sans doute avoir plus d'expérience que moi dans ce domaine, je vous propose d'essayer vous-même d'effectuer cette technique.
»

Tu allas te placer vers l'extérieur pour ne pas le gêner dans ses mouvements et pour éviter de te faire toucher par son attaque. Les mains croisées dans ton dos, tu observais le jeune homme faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 546
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Entre san(g) pur ? Lun 22 Jan 2018 - 23:52

Oui. Elle avait raison. J'avais plus d'expérience qu'elle dans ce domaine. Dans tous les domaines. Cela ne m'importait guère. Je devais en faire abstraction afin de ne pas lui arracher la tête là, maintenant. Sur-le-champ. Sans même demander conseil ou pardon. Pour l'amour de Jashin. Quoi de mieux pour Lui qu'un sang impur. De quelle façon verrait-Il un de ses enfants le rejoindre, tué et sacrifié en Son nom par son propre « frère » ?

Des questions, mais pas de réponses. Pas aujourd'hui. Pas pour l'instant.

J'avais écouté ses consignes et tout comme elle me le conseillait, j'allais essayer. Par moi-même. J'acquiesçais comme seule réponse. Concentrant mon chakra dans les quelques filaments de sang qui se trouvaient devant moi. Mon chakra parcourait chaque pores, chaque partie de mon corps avant de se rendre dans ces quelques gouttes de sang éparpillées tout autour de moi.

L'une des difficultés ici n'était pas forcément la maîtrise de cette technique, mais plutôt l'adaptation. Celle de Tsubaki était faite de ninjutsu et de mudras, moi je la voulais autrement. Directe. Rapide et sans préparation. Du taïjutsu, l'art de se battre au corps à corps. Donner et stopper des coups. Je décidais moi-même de la façon avec laquelle j'allais travailler. L'autre ne m'ayant pas imposé de marche à suivre.

Tout d'abord, la technique de « base ». Celle en ninjutsu. Et lorsque celle-ci sera parfaitement – ou presque – maîtrisée, je passerai à la suite et la mise en place taïjutsu. Je concentrais donc mon chakra et réalisais quelques mudras afin de faire se soulever – dans un premier lieu – le sang que j'avais au préalable déposé face à moi. Plus tard, j'essayerai de les faire se mouvoir.

Étape par étape, j'allais y parvenir. Maîtriser cette technique prendra le temps qu'il me faudra. Plusieurs jours, quelques heures ?

« N'hésitez pas à me faire par de vos conseils, si vous le désirez. » Lui disais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 529
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Entre san(g) pur ? Ven 26 Jan 2018 - 21:52

Des gouttes de sang vinrent se mélanger au liquide carmin répandu sur le sol pour en prendre possession. En quelques mouvements, le jeune homme fit jaillir depuis ces petites flaques rougeoyantes des figures immenses aux couleurs sanglantes. Elles fouettèrent le vide avec de grands mouvements circulaires avant de reprendre une forme liquide.

Il s'agissait une imitation de ta technique, mais elle semblait légèrement différente de la démonstration que tu avais effectué. En effet, il l'avait reproduite avec son propre style de combat, beaucoup plus brutal, beaucoup plus féroce. Cependant, elle comportait encore un défaut qui pouvait être à la fois un atout comme un signe de faiblesse.

« Peut-être faire preuve de légèrement plus de finesse dans votre contrôle du sang ? Cela permettra de rendre vos mouvements plus efficaces, vous aurez une plus grande précision sur votre ennemi et vous pourrez également économiser plus d'énergie en éliminant les gestes inutiles.

Je ne pense pas avoir d'autres conseils à vous donner, vous vous débrouillez déjà à merveille. J'admire cette puissance caractéristique à votre image. En reprenant ma démonstration avec une approche différente de la mienne, vous vous appropriez ma technique afin de mieux la maîtriser.

Vous êtes un combattant au corps-à-corps, n'est-ce pas ? Pourquoi ne pas modifier d'avantage cette technique ? Bien que nous utilisons ce même don clanique, je remarque une différence dans votre façon d'effectuer le geste. Les mudras sembles bien inutiles pour vous, si vous faites jaillir le sang directement de votre corps plutôt que de le contrôler à distance. Choisissez la façon qui vous convient le mieux.
»

Le jeune homme possédait un niveau de maîtrise incroyablement élevé. Il s'agissait de sa première tentative, mais il savait presque déjà utiliser cette technique. Tu étais étonnée de voir une telle facilité dans l'apprentissage. Les sang-purs étaient bien d'un niveau supérieur au reste du clan, il savait déjà contrôler son sang comme une prolongation de ses membres.

Plusieurs jours seraient inutiles pour apprendre une technique d'un tel calibre avec un niveau comme le sien. Tu sentais déjà le début menant vers la réussite. Tu serais prête à parier sur une durée de deux heures tout au plus pour conclure cet apprentissage. S'il voulait la perfectionner, il lui faudra continuer l'entraînement, mais il avait déjà les bases dans son geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Entre san(g) pur ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre san(g) pur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Désert de Kaze-