N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Sandaime Hokage - Chef Hayashi
Messages : 1141
Rang : A+

Message(#) Sujet: Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. Sam 20 Jan 2018 - 21:50



Le futur n’est autre que du présent
qui se précipite à notre rencontre.





Le silence n’était qu’un mythe au bureau du Directeur. Si on était prêt à écouter, alors nos oreilles pouvaient repérer des sons aussi divers que variés. On retrouvait les rires des enfants, les murmures des adultes, le chant des oiseaux, la plume qui marquait le papier, les soupires de l'Hayashi, la respiration bruyante de Maoh et les bruits de pas dans le couloirs.

Et c'était dans ce silence que le fameux rouquin commença à rédiger une lettre relativement importante. Après tout, ce simple bout de papier avait le pouvoir de changer le destin du village, du pays, du Yuukan.



Citation :
Honorables Shinobis des Roches,

Bientôt cinq longues années nous séparent de la chute de l’Empire et du premier jour de paix. Cinq années qui ont permis aux différents villages de se reconstruire, de s’établir, de perdurer. Cinq années que nous nous côtoyons sans jamais nous rencontrer. Cinq années nous séparent, mais jamais les shinobis de la feuille n’ont oublié les fondements de cette nouvelle ère. C’est pourquoi, Konoha, souhaite faire de cette cinquième année, une année mémorable en allant à la rencontre de ses confrères.

Notre ambition est simple : reprendre le contact avec les alliés. Nous espérons notre souhait partagé et attendons votre accord pour prendre la route.

Aux plaisirs de recevoir de vos nouvelles.


Hayashi Kihran
Régent et Directeur de l’Académie de Konoha




Le rouquin scella précieusement son courrier une fois l’encre séchée. Il ne pouvait s’empêcher d’esquisser un faible sourire. Quelle ironie du destin… Lui qui écrivait ces paroles. Il faut croire que cinq années suffisent pour changer un homme, ou presque. Dans tous les cas, il espérait sincèrement pouvoir réussir cette mission diplomatique. Aussi, la lettre fut confiée à l’un des meilleurs volatiles du Yuukan.



@Bakushô Kazuya











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Jônin - Bras droit du Tsuchikage
Messages : 1007
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. Dim 21 Jan 2018 - 9:19

L’odeur de la nicotine avait fini par s’imprégner dans les murs du bureau que j’occupais à force de ma consommation excessive. Je devais avouer que, comparé à un consommateur assez moyen, j’avais la main facile sur mon paquet et mon zippo. Souvent j’ouvrais la fenêtre pour aérer, mais même ça ne laissait pas partir cette essence si particulière.

Si j’évoque ceci, c’est parce que je venais de finir ma cinquième clope en à peine trois heures à force d’observer avec une attention mitigé le courrier que j’avais reçu. Un membre de mon équipe ? Un inspecteur des sentinelles ? Une menace de ce groupe d’illuminés qui nous nargue ? Non, c’était quelque chose qui me trottait dans la tête depuis un moment, mais dont l’occasion ne s’était jamais présentée : une interaction avec les autres villages Shinobi des grandes nations.

Pourquoi être aussi hésitant ? Plusieurs raison. Pour l’heure, le village de la Roche est en plein effervescence économique du fait de la très jeune construction de l’édifice de la Citadelle. Nous concentrer sur autre chose que ce point pour casser l’élan de cette progression. Ensuite venait le problème de cette rumeur urbaine… De ce que j’avais compris, cela n’aurait aucune incidence sur la rencontre avec Konoha, mais l’on ne savait jamais avec ces illuminés. Et enfin, le point le plus important : je ne pouvais pas croire que cette rencontre allait se faire uniquement sous le signe de la « bonne foi et sympathie ». Quelque chose se trouvait derrière, la question était de savoir quoi… Et hélas, un seul moyen de le savoir.
Il y avait cependant un détail qui me perturbait dans cette lettre, qui ne fit que me motiver un peu plus à encourager cette interaction. « Régent » ? Pas bras droit ou ambassadeur. Autrement dit, ce Hayashi Kihran était le dirigeant de la feuille remplaçant… Qu’est-il arrivé à leur Kage ? Cela était une intrigue suffisante pour que je me sente obligé de mener mon enquête.

Soupirant donc après avoir débattu autant de temps, je m’installai à mon bureau, m’attaquant à la rédaction de cette lettre. Et comme si cela n’était pas assez compliqué de leur dire ce à quoi ils devaient s’attendre, il me faudrait y mettre la forme pour changer. Putain de fait chier…

Régent de la Feuille,

Le village de la Roche se repose sur un principe assez simple : l’indépendance. Le pays de la Terre a été l’un des premiers frappés par l’ambition mégalomaniaque du Kamui, et nous avons lutté avec force pour regagner notre liberté. Tout ça dans le but de pouvoir vivre à nouveau de nous-même et par nous-même.

Cependant, nous ne pouvons également nier l’évidence. Tout ceci ne fut possible que grâce à l’alliance des trois nations, qui a permis de faire chuter cet Empire, et surtout, par l’initiative du pays du Feu. Nous restons reconnaissant pour l’élan lancé par vos forces, nous permettant ainsi d’être ce que nous sommes aujourd’hui.

Si vous souhaitez venir à notre rencontre, nous n’allons pas vous refuser cette opportunité. Cependant, je me dois de vous prévenir ; vous ne ferez pas exception aux procédures de sécurité. La Citadelle reste une base militaire, nous ne nous permettrons pas de prendre le moindre risque, comme vous si nos situations étaient inversées.

J’attends de vos nouvelles pour régler les détails de cette rencontre, espérant ainsi rappeler les liens qui unissaient nos forces par le passé à tous.

Cordialement,
Bakushô Kazuya, Bras-droit du Tsuchikage.


Soupirant en lisant ce ramassis de paroles politiquement correctes, je scellais le document pour demander à ce qu’il soit envoyé aux faucons voyageurs. M’allumant ainsi ma sixième clope, je me tournai vers ma fenêtre, observant les bâtisses de la Citadelle. Etait-ce vraiment ce qu’il y avait de mieux pour nous ? Difficile à dire… Dans tous les cas, nous devions nous préparer à leur arrivée, pour le meilleur… Et surtout le pire.



I'm here to smoke some cigarettes and explode some bitches...

... And this is my last stroke.

I don't like to hurt people, so please...

Get out of my way !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Lettres-