N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Dim 21 Jan 2018 - 15:34

Spoiler:
 



Taki, nous voilà
Hari Kenjin
J’étais loin de me douter que cette journée allait commencer dans la mauvaise humeur. J’étais debout depuis un moment mais j’avais pris le temps de faire mes exercices matinaux. Des abdos, des pompes et autres exercices qui maintienne la forme. Exceptionnellement, je ne suis pas aller courir car j’en avais pas l’envie. Me levant après ces exercices, je décide d’aller prendre une douche et je laisse ma fenêtre ouverte. Mon appartement est rangé et je n’ai rien à voler. Même pas quelques bijoux. Ceci sont dans un coffre dissimulé et quand on est ninja, mettre des bijoux n’est d’aucune utilité. Je ne les mets que lorsque je suis en civil ou que je dois aller à mon second travail. Mais en dehors de ça, je n’ai rien à mettre lorsque je fais autre chose. Il fait vraiment froid mais je dois tout de même aérer mon appartement mais aussi ma chambre aussi petite soit-elle. Mon appartement n’est pas très grand mais il me suffit. Gardant mon pyjama, je me dirige vers mon armoire où je retire ma tenue du jour. Elle se trouvait sur des cintres et je n’avais plus qu’à la sortir et la déposer sur le lit. D’un bleu plutôt foncé mélangé à du noir, elle semble plutôt adaptée au temps qu’il fait actuellement. Le soleil doit être levé depuis un moment mais il faut quand même proche de moins 20°C vu que c’est la Montagne. Coupant alors mon chauffage, je laisse ma tenue sur mon lit et je file à la douche. Je laisse la fenêtre ouverte le temps que cela s’aère.

Arrivant dans ma salle de bains, je prends le temps de me doucher correctement car j’aime prendre soin de moi et c’est important quand je passe mon temps à le martyriser avec tous ses entraînements plus encore le métier secondaire. Mais ma mère m’a appris à prendre soin de moi et je suis quand même un minimum coquette. Je reste silencieuse et je profite de ce moment qui ne se fait qu’une fois dans la journée. Je ferme les yeux et je respire calmement. Bien sûr, j’ignore encore que quelqu’un est passé par la fenêtre pour rentrer dans mon appartement. Je ne l’ai pour ainsi dire même pas entendu. Du coup, après une dizaine de minutes, je sors de là avec une serviette sur la tête et une serviette autour de la poitrine qui descend jusqu’au genou. Chantonnant gaiement, je me dirige vers ma chambre avant de m’apercevoir qu’il y a quelqu’un dans l’appartement. C’est là que je vois Kenjin et mon premier réflexe est de sursauter. Bien sûr, je suis aussi en colère. Il rentre chez moi l’air de rien. Non mais il est sérieux ?

« - Tu n’es qu’un sale petit pervers ! »

Bien sûr, le ton est monté. Il aurait réagit comment si j’avais fais l’inverse. Heureusement que je ne suis pas à poil parce que là, ce serait le pot au rose. Je m’approche alors de lui et je lui attrape une oreille avant de le traîner hors de ma chambre. Il n’a rien à faire là et c’est mon appartement. Je me fiche que cela lui fait mal

« - Tu n’as rien à faire là ! Out, Kenjin ! »


Bien sûr, je ne lui laisse pas le temps de rétorquer quoique ce soit. Moi qui était de bonne humeur voilà qu’il est venue me mettre de mauvaise humeur. Continuant à le traîner, je me dirige vers la porte de l’appartement. Autant dire que c’est bien fait pour lui. Attrapant une casserole au passage, je finis par ouvrir la porte et je le pousse à l’extérieur avant de le frapper avec la casserole. Non mais pour qui il se prend ? Puis je ferme la porte avant de retourner dans ma chambre et de fermer ma fenêtre. Mon camarade ne s’attendait pas à ça. Franchement, je m’en fous. Prenant mes affaires, je me dirige vers la salle de bains pour aller me changer. Bordel, il s’en est fallut de peu pour qu’il ne me voit à poil. Crétin va. Je prends alors quelques minutes pour m’habiller et je soupire afin de tenter de me calmer un peu. Il m’a fait peur cet idiot. Mais bon, s’il est là c’est qu’il y a quelque chose. Une fois habillé, je me maquille rapidement avant de retourner à ma cuisine.

Avec tout ça, j’avais quand même faim alors je sors ce qu’il faut pour déjeuner tranquillement. Je me demande si Kenjin est encore là. Je finis par hausser les épaules et je me dirige de nouveau à la porte de l’appartement. J’ouvre et je lâche un soupir. C’est alors que je le vois là. Je sors de là et je lui dis.

« - Qu’est ce qu’il y a ? »





Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Lun 22 Jan 2018 - 15:33

Me voilà dans une situation bien délicate, à quelques mètres de ma ptite tête brune en serviette, mademoiselle sortait de sa douche. Moi j'étais juste là pour la prévenir qu'on partait en mission, mais il fallait croire qu'elle était déjà en train de se préparer. Une sacré préparation d'ailleurs...

Lorsque j'appris qu'une mission de rang B venait de m'être donnée au niveau de Taki no Kuni, je ne puis m'empêcher de penser à la fameuse lettre que m'avait envoyé Kioshi. Il me faisait part d'une requête importante, une bibliothèque à visite pour espérer trouver des renseignements sur ces fameuses reliques. J'avais prévu de partir en solitaire mais cette mission tombait parfaitement, ainsi personne ne pourrait penser que j'effectuais une autre mission en même temps. Malgré ça on m'avait demandé d'emmener un genin avec moi ce qui n'était pas pour arranger mes affaires. Les hautes instances voulaient rapidement avoir des shinobis prêts et entraînés, rien tel qu'une mission de ce genre pour forger le caractère. Par chance, une seule personne était au courant pour cette histoire de relique, Takagami Ayame. Ma jolie petite tête brune, ma complice, une folle de bibliothèque qui serait parfaite pour ce voyage.

Lorsque je reçus cet ordre de mission, je ne tardai pas à me rendre chez elle et comme la fenêtre était ouverte, cela me semblait le moyen le plus court pour la contacter. Pénétrant ainsi dans sa chambre, je fus légèrement surpris de la voir débarquer, serviette autour du corps. Non pas que cela soit désagréable pour moi, mais ça n'allait pas nous aider à bien démarrer la journée. Voilà que maintenant je passais pour le pervers de service, attrapant mon oreille elle me ramenait vers la porte pour me foutre dehors. Moi, j'avais simplement en tête que sa serviette tombe dans un mouvement brusque pour que ma journée commence à merveille.Bien évidemment ce ne fus pas le cas et ma joie retomba rapidement après un sacré coup de casserole sur le crâne. Un vrai mal propre qu'on aurait mis à la porte pour n'avoir pas payé son loyer. Me faire traiter d'une telle façon par une femme, je n'étais pas vraiment habitué, normalement la serviette tombait naturellement devant moi pour laisser suite à d'autres activités or ce coup de casserole vint me ramener à la réalité.


* Elle est quand même sexy ma ptite tête brune… Mais vu la façon dont elle m'a traité, ça va pas être du gâteau cette mission… *

Elle finit par m'ouvrir de nouveau la porte, mais cette fois habillée pour ma plus grande déception. Malgré ça, sa tenue bleue légèrement moulante faisait d'elle une créature bien plus jolie et délicate que la fille de tout à l'heure. Pas le temps de discuter de ce petit malentendu, notre mission était assez urgente.

« Prépare toi, on part à Taki pour protéger un village, ils sont débordés et ont besoin de nous. »

Je disais cela de manière très naturelle, comme si la séquence d'avant n'avait jamais eu lieu. Par contre la suite était dit avec un ton bien plus sympathique, voir presque moqueur.

« Quelque chose me dit que si tu gardais ta tenue de tout à l'heure, les brigands auraient sans doute d'autres envies que de ravager ce pauvre village haha !! »

Oui c'était ma façon de dire qu'elle était ravissante, certes on s'approchait d'un certain vice mais j'espérais qu'elle le prenne avec humour et non avec un autre coup de casserole.

------

Au niveau des remparts, je voyais ma camarade arrivée dans sa belle tenue bleu, j'étais passé une fois pour un pervers, il ne fallait pas que ça se reproduise. D'un geste de la main je lui fis signe que la mission commençait direction Taki.



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Dim 4 Fév 2018 - 23:16



Taki, nous voilà
Hari Kenjin
Je pensais avoir une journée des plus basiques mais il semblerait qu’elle commence mal. Je ne m’attendais absolument pas à ce qu’un Kenjin sauvage apparaisse comme ça ni vu ni connu. Heureusement que je ne me ballade jamais nue dans mon appartement. Je l’avais donc mis dehors un moment le temps de m’habiller et de déjeuner quelque peu. Cependant, ce n’est pas réellement le genre de comportement que j’ai habituellement. Tout, ce n’est pas une habitude qu’une personne entre dans mon appartement comme ça… Sans même prendre le temps de se signaler et que je daigne ouvrir surtout. Je me trouvais donc sur le parvis de ma porte à observer mon camarade. J’avais pris le temps de me calmer bien sûr. Autant dire que cela m’avait encore plus réveiller et même si la journée à mal démarrer, cela me rappellera de ne plus laisser la fenêtre grande ouverte. Cela m’apprendra tient. C’est là qu’il m’explique qu’on partait pour le pays de Taki no Kuni. Oh ? Une mission ? Je n’avais pourtant rien reçu concernant ça. Je vais devoir vérifier avec mon emploi du temps car je crois qu’aujourd’hui, je devais être au QG scientifique du « Puits de Savoir ». Je l’écoute simplement avant d’hocher la tête.

« - Laisse moi le temps de finir de déjeuner et de prévenir mes supérieurs et je te rejoins à l’entrée est d’Iwa. »

J’avais un ton normal et ma colère semble s’être calmée. Pour le moment du moins. Sur le coup, je l’ai mal pris mais maintenant, c’est passé. Et puis, on aura probablement l’occasion d’en reparler sur le chemin. Je doute fortement que cela soit volontaire. Il ne pouvait pas se douter que j’étais à la douche à ce moment-là. J’aurais pu être lever depuis un moment et être plongée dans un bon livre ou encore j’aurais pu être en train de courir dans les rues des bas quartiers. Puis il me dit que ma tenue précédente, les brigands auraient d’autres envies. Heu… Oui certes mais non. Ce n’est pas vraiment ce que je recherche. Je ris même si je me sens touchée par son compliment caché. Je ne peux pas lui en vouloir après tout. Puis il disparaît et je retourne dans mon appartement afin de finir de manger et de préparer mon sac à dos. Je ne mets pas beaucoup de temps pour le faire mais je devais passer par le QG pour me mettre en indisponible. Ce serait bête qu’on m’assigne une autre mission alors que je suis en dehors du pays. Après environ une demi-heure, je finis par le rejoindre alors que j’étais prête. J’avais vérifier mon matériel et j’étais prête à partir. Il me fait alors signe et je le rejoins avec le sourire.

« - Alors, tu comptes m’en dire plus ? »


On a passé la sécurité du village et on prend la direction de la forêt afin de nous rendre sur place. Selon mes calculs, on avait plusieurs jours et nuits devant nous. Un peu de marche en dehors du pays, cela peut ne faire que du bien. On avait déjà parlé de la possibilité de voyage lors de notre première rencontre et même si on avait fini éméchés, on avait bien parlé. Il faut savoir faire des sacrifices de temps en temps si on veut pouvoir s’intégrer. N’empêche lorsque j’y pense, cela a commencé avec lui et après, il y a eu mon équipe et senseï. Certes, il n’est pas des plus commode mais il veille à nous enseigner ce qu’il sait et il tente de nous former au dur métier de shinobi. J’avais choisi cette voie alors à moi d’assumer les conséquences de ce choix.

Le voyage s’est relativement bien passé et il m’avait tout expliqué en route. Concernant la mission bien entendu. J’ignore toujours qu’une personne avait conseillé à mon camarade de passer par une bibliothèque impériale qui se trouvait à Taki. Bien sûr, l’incident du départ avait été oublié et j’ai mis ça sur le compte de la maladresse. On rit et on se détend en nous donnant des anecdotes alors que nous étions prêts du feu. Voilà encore des événements qui rapprochent les deux shinobis que nous sommes et nous aurons pleins de souvenirs lorsque nous serons plus âgés. Il n’était pas rare que je lève les yeux au ciel pour observer les étoiles alors que le ciel était dégagé. Par hasard, je cherchais même les étoiles préférées de mes parents et je priais pour eux. Ils sont morts mais cela ne veut pas dire que je ne pense pas à eux. Par ailleurs, j’avais toujours une photo d’eux sur moi. C’est grâce à eux si j’en suis là et j’espère qu’ils m’observent depuis là-haut. Après plusieurs jours de marche, nous arrivons sur place et je regarde Kenjin simplement.

« - Tu pense qu’on est sur place ? »



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mer 7 Fév 2018 - 14:44

Le voyage se passait en toute simplicité, entre anecdotes et rigolade, on pouvait dire que tous les deux on s'entendait plutôt bien malgré ce petit accident de début de journé. Que voulez-vous, je n'avais pas prévu de la voir aussi dévêtu, même si au final, pour moi, la journée avait fabuleusement commencé.

Plusieurs jours de marches furent nécessaires pour se rendre à Taki no Kuni et plus précisément au village de Shiomizu. Par chance j'avais déjà fait escale ici en compagnie d'Hiyori, je connaissais donc bien la route pour m'y rendre. La plupart du temps, j'étais plutôt du genre à me tromper et à mettre des heures supplémentaires, mon talent de localisation n'étant plus à prouver. Nous voilà donc devant ce fameux village, de petite taille, il comportait tout de même plusieurs centaines d'habitants. Un véritable commerce c'était formé, malheureusement la vie paisible des habitants fut dérangée ces derniers temps à cause de lettre plutôt menaçante. Le village avait beau avoir l'habitude de repousser certaines attaques de ces voisins, cette fois-ci, la situation était tout autre. De simples armes n'étaient plus aptes à les protéger, des shinobis étaient donc appelés à la rescousse.


« En effet on est bien arrivée, ça n'a pas tellement changé depuis la dernière fois, une mission m'avait brièvement amené ici il y a quelques mois. Pas mal de commerce sont présents, de quoi bien s'amuser je pense haha !! »

Je n'avais pas vraiment la tête à ma mission, se battre pour protéger un village, voilà que nous devions nous transformer en super héros pour aider la population. Mais bon, notre rôle était d'être au service du village, ici nous représentions Iwa donc l'échec n'était pas permis.

Pénétrant dans le village, les rues étaient animées, les visages décontractés, bref, la menace n'avait pas l'air de bien les déranger. Peut-être que la venue de shinobis les avaient rassurés, on en apprendrait sûrement plus en rencontrant les dirigeants.


« On va direct voir les dirigeants histoire de savoir un peu plus ce qui les menaces en espérant que le danger ne soit pas trop important. Cela peut arriver, ont fait face à des puissants shinobis, mais comme le village ne veut pas payer trop cher, ils font appel à des shinobis de moyenne classe comme nous. Au final, nous on se fait démonter et le village avec, tout le monde gagne quoi haha !! »


J'aimais finir mes phrases avec une petite plaisanterie, mais étrangement, je pensais vraiment ce que je disais. Si nous devions affronter des adversaires trop puissants, le combat allait être intense et les repousser difficiles. J'espérais qu'Ayame était prête pour cela, je n'avais pas lu son dossier et ne savait pas vraiment de quoi elle était capable sur le terrain, la surprise serait donc de mise.

Montrant du doigt un bâtiment plus haut que les autres, je repris la parole, en tant que chef, je me devais de présenter les choses à ma camarade.


« On va là-haut, ils sont sensés nous attendre pour un débrief. Comme tu le sais, on les menaces depuis plusieurs semaines mais dernièrement cela s'est intensifié, essaye d'être bien attentif à ce qu'ils disent. Parfois les villages de ce type ne veulent pas tout nous dire pour nous mettre en confiance, hésite pas à prendre la parole, poser des questions, tu as carte blanche là-dessus. »

Un chef cool, qui ne se prenait pas trop la tête, voilà à quoi je voulais ressembler. Montant les marches durant plusieurs minutes, nous arrivons finalement à l'heure pour assister à cette réunion d'urgence. Mise à part nous, trois autres personnes étaient présentes, après quelques présentations, nous avions à faire au dirigeant de la police du village, au maire et à un jeune homme témoin de plusieurs preuves clés. La discussion pouvait donc commencer.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mer 28 Fév 2018 - 21:01



Taki, nous voilà
Hari Kenjin
J’avais complètement oublié l’incident de ce début de mission à vrai dire. J’ai appris à faire la part des choses. Et puis, sur le coup, je l’ai plutôt mal pris alors que maintenant, cela ne me fait ni chaud ni froid. On avait passé tout le voyage à rire et à se raconter des anecdotes. Les entraînements communs ont eu pour effet de nous rapprocher inconsciemment et je pense que cette mission commune va aussi aller en ce sens. La seule différence, c’est qu’il a pris du galon entre temps. Je suis quand même contente de savoir que mon entourage évolue rapidement alors je semble tirer la patte pour progresser. A tord ou à raison d’ailleurs. Bien que je me suis longtemps fait passer pour quelqu’un de flemmard, il s’avère que cela ne soit pas tout à fait vrai. J’aurais très bien pu l’envoyer bouler lorsqu’il est venu me chercher mais je ne l’ai pas fait. Avec le temps, j’apprendrais à mieux le connaître même si cette soirée « picole » m’a permis d’en apprendre pas mal sur mon camarade du puits. Mais cet incident fut vite oublié afin de me permettre de me concentrer sur la mission. Il m’en avait vaguement parlé mais tout comme lui, j’étais dans le flou sur certaines choses et je pense que quelques détails supplémentaires ne me ferait pas de mal.

Je suis pourtant quelqu’un qui réfléchit beaucoup et je savais aussi que cette mission était d’un rang supérieur au mien. Qu’importe après tout… On dit qu’il n’y a pas que la Force… Arrivant au village, il m’explique qu’il était déjà passé par ici. C’est une bonne chose car le peu que j’ai voyagé, je n’ai pas de souvenir de ça. Autant, on me dirait d’aller à Ishi no Kuni que cela ne me poserait aucun souci mais je suis encore novice par rapport à Taki. Bien sûr, je connaissais l’histoire de l’Empire et je savais que ce pays faisait parti des soumis à l’empire d’un des membres du clan de notre Tsuchikage actuel. Je souris lorsqu’il me dit qu’il y a de quoi s’amuser. Je me permets alors de le taquiner avant de dire en souriant et avec le ton taquin.

« - N’oublie pas qu’on a une mission, hein ! »

Je lui fais un clin d’œil avant de rire. Je pensais à cette soirée où on a fini bourrés. S’il recommence ici, bonjour la réputation qu’il va donner de notre village. Bien sûr, je sais me détendre mais à partir du moment où j’ai mis les pieds en dehors du village, je savais que ce ne serait pas pour passer du bon temps. Loin de là. Je regarde autour de moi et je remarque qu’il y a de l’activité. C’est plutôt bon signe mais je devais rester sur mes gardes. Après tout, on ignore encore à quel danger on a à faire pour être honnête. Puis il prend de nouveau la parole et je tourne mon visage vers lui avant d’hocher la tête. J’aurais ainsi tout le loisir d’évaluer par moi-même le danger qui rôde autour de ce village. En parant du principe qu’ils disent vrai… Ce sera encore quelque chose à prouver et à justifier. Mais je ne préfère pas me faire de fausses idées et le mieux est encore d’écouter ce que le maire du village a à nous dire.

« - Allons s’y, je te suis. Je te laisse faire le guide vu que je ne connais pas du tout ce village. »


Si j’étais prête ? On est jamais réellement prêt au danger qui nous menace sans cesse donc je le suis autant que possible. Cependant, je sais aussi que je ne suis pas surhumaine et que je peux avoir mes limite. Des questions me taraudaient déjà dans la tête et j’avais besoin d’en savoir un peu plus. Après tout, c’est la vie de civils qui est menacée et c’est une chose que j’ai promis de protéger en devenant shinobi pour le village naissant de la roche. Je porte d’ailleurs fièrement mon bandeau et je reste malgré tout souriante et prête à écouter ce qu’on a à nous dire. Puis il me montre le plus haut bâtiment et j’hoche la tête. Au moins, il me confirme ce qu’il m’avait déjà donné comme détails en route. N’empêche, je me pose pas mal de questions depuis qu’on en a parlé et je pense que c’est le moment de savoir si le maire compte nous dire la vérité ou non. Méfiante comme je suis, je devrais pouvoir déceler le vrai du faux… C’est alors qu’il me donne carte blanche pour poser toutes les questions. Il ne faut pas me le dire deux fois.

« - Je pense que je vais m’amuser à prêcher le faux pour savoir le vrai !


Au moins, il sait que je suis plus une intellectuelle qu’autre chose. Lui préfère peut-être le combat alors que je suis beaucoup plus observatrice et fouineuse. Après tout, on a tous nos préférences. Mon prochain objectif va être de découvrir le plus d’information possibles afin d’avoir quelque chose à préparer. Je le suis donc et je montre les marches qui me sépare de cet immense bâtiment. Arrivant à l’heure, je regarde autour de moi pour remarquer que trois personnes sont présentes. Des formalités d’usage apparemment. Après que les présentations soient faites, je savais qu’il y avait le maire, le responsable des forces de l’Ordre et un témoin. C’est alors à mon tour de me présenter et je fais une révérence avant de me présenter comme étant Shinobi d’Iwa. Ils n’ont pas besoin de savoir quel rang j’ai et puis, rien ne me dit que l’un d’entre eux n’est pas une taupe dans le lot. C’est alors que le maire nous invite à le suivre et je le laisse prendre les devants tout en restant neutre. J’avais besoin de mon sérieux afin de me concentrer sur cette réunion d’urgence. Je vais bientôt être fixée sur l’ensemble des éléments. Bien sûr, je vais éviter de prendre des notes et je vais laisser ma mémoire faire presque tout le travail. Arrivant dans la salle, je respecte les traditions et je retire mes chaussures que je prends en main avant de venir m’asseoir là où je suis invitée par la petite compagnie.



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Jeu 1 Mar 2018 - 20:11

La discussion pouvait enfin commencer, nous étions donc cinq dans l'affaire, il ne souhaitait sûrement pas que la rumeur se lance à travers tout le village. Un vent de panique aurait un effet bien plus néfaste pour la population, le mieux était donc de les laisser dans l'ignorance. Cela pouvait paraître mesquin mais c'était pour leur bien. Assit à côté de ma camarades, je prêtais attention au discours que nous faisait nos différents informateurs.

Le maire : Merci aux ninjas d'Iwa ici présent d'être venu aussi rapidement, la situation est dramatique... Je vous laisse la parole Hirako.

Chef de la police : Je vais résumer la situation pour nos camarades shinobis qui viennent d'arriver. Plusieurs menaces nous ont été envoyées depuis plusieurs semaines, rien de bien sérieux jusqu'à ce jour. La vraie menace est arrivée il y a plusieurs jours et elle est signé par le dépeceur... Vous devez sûrement le connaître... Il fait partie de vos rangs...

Son regard devenait légèrement méprisant, comme si la faute de toutes ces menaces pesaient sur nos épaules. Je ne réagissais pas à sa petite provocation, le temps n'était pas aux règlements de comptes. Il poursuivit son discours avec toujours autant de sérieux.

Chef de la police :La menace est simple, si nous ne quittons pas le village avant la fin du mois, il viendra avec ces hommes pour torturer quiconque est resté. Bien entendu nous n'avons pas pris au sérieux ces quelques menaces, jusqu'à ce jour. Pour nous montrer sa bonne foie, il a tué le meilleur de nos gardes, autant dire que sa puissance est bien plus grande que ce que nous imaginions... Bien plus grande que la votre...

Un petit sourire en coin s'affichait sur mon visage, voilà que maintenant nous étions des faibles. Il n'en fallait pas plus pour me faire sortir de mes gonds, bien entendu avec toujours beaucoup de classe. Je représentais le village, pas question de donner une mauvaise image. Je me levais de la table et fis mine de partir.

Kenjin : Vu que nous sommes faibles, nous allons vous laisser mourir comme des déchets. Pas question de se sacrifier pour des hommes comme vous, des lâches... Vous laisserez donc des shinobis mourir juste pour gagner du temps ? Une fille aussi belle mourir sous vos yeux ? Sincèrement, vous ne méritez pas qu'on vous aide.

Ouvrant la porte avec un coup de pied, en voilà une de plus qui allait inutilisable. Je descendais les escaliers pour retourner dans la ville, prendre un verre et rentrer au village.

Dans la pièce les trois hommes étaient comme bloqués, une réaction comme la mienne, il n'avait pas l'air d'en avoir l'habitude. Le maire prit rapidement la parole pour tenter d'inverser la situation.

Le Maire :
Allez vous excuser immédiatement !!! Ils sont notre seule chance et vous le savez !!! Pas question de laisser tous ces gens mourir à cause de vos bêtises !!


Le chef de la police semblait gêné, lui-même ne savait pas comment réagir face à cette situation. Sans doute avait il l'habitude qu'on lui obéisse et que jamais on lui tienne tête. L'homme un peu en retrait depuis le début prit la parole. Il avait été témoin de la mort du meilleur garde du village et laissé vivant de manière intentionnelle par le dépeceur.


Le témoin : Je l'ai vu combattre... Même si ce fut très rapide... La différence de niveau était vraiment trop importante et je suis sûr qu'il ne faisait que s'amuser avec le garde... Alors qu'il lui retirait son cœur, il me regardait droit dans les yeux pour être certain que tout ceci se grave dans ma mémoire. Il voulait que je vous raconte son exploit, sûrement pour vous faire peur et que vous réagissiez de cette façon là. Il veut que nous baissions les bras sans essayer !! Alors faisons le contraire, nous n'avons rien à perdre de toute façon !!!

Son visage devenait celui d'un homme courageux, un homme qui avait vu la mort en face. Un homme qui savait que même s'il n'avait que très peu de chance de survivre, il fallait toujours se battre pour ne rien regretter. Son regard se rapprochait rapidement de celui d'Ayame, elle était la seule encore présente pour changer les choses.

Le témoin : Il nous a donné rendez-vous demain au niveau de la rivière, le maire ainsi que le chef de la police doivent être présents pour montrer leur sincérité, j'espère que vous et votre compagnon seraient là pour nous aider.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Dim 4 Mar 2018 - 11:56



Taki, nous voilà
Hari Kenjin
J’avais donc saluer avec respect les personnes qui avaient demandés une aide de notre part. Je ne savais pas encore pourquoi le village avait accepté mais c’est ainsi. Et puis, Kenjin avait fait l’effort de m’emmener avec lui. Je n’avais donc rien rechigner et cela me permet de me couper du village. Et dire qu’il a pris du galon le petit loustique là… Mais je ne suis pas là pour me montrer fière de lui et je ne suis pas sa mère. Il est assez grand pour veiller sur lui même si on agit en équipe. J’avais donc suivi nos commanditaires en silence prenant plusieurs inspirations afin de calmer mes émotions et mes sentiments un moment. Mon chef d’équipe et moi avions besoin d’un maximum de détails concernant ces attaques mais aussi ses menaces. C’était maintenant mon tour d’entrer en scène et de jauger chacune des personnes présentes. Je l’étais donc mise assise en retrait par rapport à Kenjin qui était un peu plus en avant. J’observe les personnes qui finissent par s’asseoir sur les coussins à leur tour. Je reste donc calme et posée afin de tout analyser. L’un des trois hommes finit par se lever et je l’identifie comme étant le Maire. Il nous remercie d’être là. Celui-ci laisse la parole à son collègue qui s’est identifié comme étant le chef de la police. Il parle de plusieurs menaces. Okay des menaces mais quel genre de menace, il en existe des centaines. Le dépeceur voilà un surnom charmant mais il va apprendre à détester une personne qui joue avec la mort. Je reste neutre et je continue à écouter tandis qu’il nous donne d’autres indices. Selon le chef de la Police, il serait des nôtres. Voilà une accusation des plus troublantes. Comment peut-il savoir qu’il est des nôtres ?

Concernant ce surnom, cela ne me dit rien mais je serais curieuse de savoir les raisons qui le pousse à accuser aussi ouvertement le village d’Iwa comme responsable de ces attaques et tout particulièrement celle du fameux dépeceur. Je ne peux pas nier qu’il ne soit pas impossible qu’on le connaisse mais si cela s’avère être le cas alors ce n’est pas sous ce nom. Je sentais le regard méprisant du chef de la police et je reste de marbre. Ce n’est pas le premier que je vois car dans le fond, il me rappelle le regard qu’avaient les impériaux lorsqu’ils battaient des enfants à peine âgés de dix ans parce qu’ils jouaient dans la rue. Et c’est une chose que j’ai vu et que j’ai subis mais à cette époque, on ne pouvait rien faire d’autres que se taire et subir en silence. C’était pour soi-disant nous faire rentrer dans le rang et parfaire notre éducation. Éducation qui nous a menée à la rébellion et à la disparition de l’Empereur. Puis il termine en nous accusant de faible. Je serais bien curieuse de l’affronter en combat singulier histoire de savoir qui est le plus faible. Je suis peut-être nulle en corps-à-corps comparé à certains de mes camarades mais je suis presque certaine de m’en sortir face à des gardes comme lui qui semble avoir une trop grande gueule. Seulement, je n’ai pas le temps de manger de ce pain-là et je devais me débrouiller pour tout analyser. Le délai était court…

C’est alors que mon chef d’équipe s’adresse à eux et je montre un sourire en coin. C’est comme si je me doutais qu’il allait réagir de la sorte et même si je comprends les raisons, c’est un comportement que je n’admets pas. Un shinobi est censé être maître de son comportement et de ces sentiments. C’est du moins ce qu’on nous répétait lorsque j’étais encore au Centre de Formation. Cet aspect n’a jamais été un problème pour moi en toute honnêteté. Je tourne alors la tête vers lui et je le laisse faire. Il défonce la porte… A croire qu’il aime défoncer les portes comme le dit la rumeur qui court à Iwa. Malheureusement pour le maire et son village, il n’est pas tombé sur le plus diplomate des shinobi du pays de la Roche. Ce qui n’est pas mon cas. Je lève alors mes mains vers mon menton et je me mets à réfléchir. Pourquoi parle-t-il de puissance ? Est-ce que le chef de la Police serait de mèche avec le fameux dépeceur ou est-ce un comportement désespéré ? Je vais devoir tirer ça au clair et rapidement. Le Maire ordonne au chef de la police d’aller s’excuser et je le voyais gêné. Il y a quelque chose qui cloche dans son comportement… Bizarre. Peut-être est-il sous l’emprise d’un Genjutsu ou pire encore d’un sceau. Voilà des questions qui me taraude la tête. C’est alors que le témoin prend la parole et j’écoute son discours avec attention et d’autres questions me passe par la tête. Restant silencieuse un moment devant les deux hommes restants, je réfléchissais. Au bout de quelques minutes, je prends alors la parole.

« - Monsieur le Maire, avez-vous conservé le corps de la victime ? Serait-il possible de le voir s’il vous plaît ? »

J’avais besoin d’analyser les traces visibles sur le corps du défunt. On n’arrache pas un cœur de cette façon. Ou alors, il appartient à un clan spécial qui devait vivre ici autrefois. J’ai environ une journée pour le déterminer et récupérer le plus d’information possible. Même si Kenjin refusait de les aider, je le ferais parce qu’il s’agit là d’un ordre de mission et que si le village nous a envoyé, c’est qu’il y a une bonne raison. Le tout est de savoir laquelle. C’est alors que j’enchaine avec des questions pour le témoin. Je tourne alors me regarde vers lui avant de reprendre la parole avec sérieux et calme.

« - Si je vous demandais de faire une reconstruction des faits, le feriez-vous ? »


Pourquoi une reconstitution ? Parce que cela me donnerait des détails qu’il semble oublier à l’oral en ce moment. Peut-être parce qu’il est sous le choc. Ce ne serait pas étonnant. Je sais que cela peut-être dur pour lui mais je ne peux pas le forcer s’il ne le souhaite pas. Mais d’un côté, s’il refuse alors cela ne ferait que renforcer mes premiers soupçons et cela ne serait pas bon pour le village. Le comportement du chef de la police me paraît déjà suspect. Mais je laisse Kenjin régler son cas et si ce n’est pas le cas alors il reviendra vers moi.

« - Pourquoi le dépeceur veut-il que vous quittez le village ? Cette terre appartenait-elle à un clan avant que vous n’arriviez ? Quel est donc le passé de votre village ?


Je pense que pour le moment, c’est déjà pas mal mais j’ai bien entendu encore beaucoup de questions qui me taraudent mais je ne dois pas aller trop vite. Une fois que j’aurais fini avec tout ça, je pourrais aller faire mon rapport à mon supérieur. Pourtant, nous sommes en communication puisque j’ai activé mon oreiller dés l’instant où il est parti. Je ne m’adresse pas à lui mais il pouvait entendre la discussion même en étant en dehors de la pièce. Faut bien que le matériel qu’on nous prête sert à quelque chose de concret.



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mar 6 Mar 2018 - 11:03

Descendant les escaliers calmement, j'essayais de trouver une logique à tout cela. On ne pouvait nous mettre la faute dessus et nous traiter de faible quelques secondes après par simple hasard, à moins que ce chef de la police ait une quelconque rancune envers le village. Le temps n'était pas en notre faveur, éplucher le passé de chacun de ces hommes étaient bien trop complexes, surtout que les éléments les plus importants sont souvent les plus difficiles à trouver. Activant mon oreillette, je n'étais pas vraiment partisan de ce genre de stratagème. Plutôt direct avec les gens, j'avais rapidement sentie que ma présence était de trop dans cette réunion. Je laissais donc l'opportunité à ma camarade, beaucoup plus diplomate que moi, de trouver les réponses, ou en tout cas, de poser les bonnes questions.

J'écoutais donc les quelques phrases qui sortaient ici et là, accoudé tout en bas de la tour, j'avais fait en sorte qu'on ne puisse me remarquer aisément. De plus la portée de ces machines n'était pas bien grande, boire un verre en même temps n'était, hélas pas envisageable.

Notre adversaire était donc un homme avec une grande puissance qui arrachait les coeurs de ces victimes, voilà un énergumène des plus étranges. Le monde était rempli de grand malade donc pour l'instant rien ne me choquait plus que ça. Mettant bien en tête que son action était volontaire, si c'était le cas, c'était donc pour que ces actions arrivent à nos oreilles. Pour cela, il avait réussi à attiser ma curiosité.

Les quelques questions d'Ayame vinrent alimenter la conversation, même dans une situation peu confortable, elle gardait son sang-froid. Heureusement que je l'avais avec moi.


Le Maire : Je suis désolé mais nous avons brûlé le corps à la demande de la famille... C'est ainsi qu'il souhaitait retourner poussière... Je n'avais pas pensé que son corps pouvait vous être utile...


Une pratique peu courante de nos jours mais qui restait le cas en fonction des croyances, même si cela arrivait un peu vite après sa mort. Le témoin prit alors la parole pour répondre à la jeune fille.

Le témoin : J'étais vraiment traumatisé vous savez... Je le vois maintenir le garde en l'air et lui transpercer le corps à l'aide d'une arme blanche. Par la suite il a simplement retirée son coeur à mains nues... Tout cela s'est passé tellement vite...

Se remémorant la scène dans la tête, il devenait de plus en plus blanc et était à deux doigts de vomir. Il réussit malgré tout à se calmer mais n'était plus vraiment à même de discuter pour le moment. Le chef de la police, toujours un peu gêné d'avoir fait partir son homologue d'Iwa répondit calmement.

Chef de la police : Je n'ai pas entendu que ce village était spécial et son passé n'a rien d'étrange... Aucun trésor dans les parages qui pourraient lui plaire... Je ne suis pas vraiment sûr que l'argent soit quelque chose qui l'attire...

Nous n'étions donc pas plus avancé que cela, ils ne nous apprendraient rien de plus et la suite, nous allions devoir la découvrir par nos propres moyens. Je ne pouvais pas communiquer avec Ayame, seulement l'écouter, je lui laissais donc la suite des opérations. Pour ma part, je ne pouvais plus rien tirer de ces trois hommes. Quittant les lieux pour aller vers les rues principales, j'essayais de réfléchir à toutes ces informations. Une en particulier me restait en tête.


* Le chef de la police nous a clairement mis cette situation sur les épaules, en nommant ce ninja comme l'un des nôtres. Il se pourrait que ça soit un déserteur ou un ancien impériaux qui cherchent à se venger du village... *

Comme j'étais le chef, j'avais avec moi la liste de personnes recherchées par le village. On pouvait apercevoir des bandits peu dangereux jusqu'à des hommes à la puissance démesurée. Bien entendu aucun n'avait comme nomination un surnom aussi morbide. Malgré cela une fiche attira mon attention.

Citation :
Nom : Teka

Particularité : Passionné de religion

Spécialité : Combat au corps- à corps

Description : Un géant de 2m10 avec une puissance hors norme et un tatouage sur son dos.

Des informations bien minces, mais la correspondance pouvait être faite. De toute façon, nous n'avions rien de précis, autant partir sur cette hypothèse. Aucune photo n'était mise avec la fiche, mais avec sa corpulence, le voir serait suffisant.


* Un religieux... Cela pourrait expliquer cette pratique de dépeçage même si à ma connaissance les religions n'acceptent pas le meurtre. Encore un taré qui se croit au-dessus de dieu... Pourquoi ce village l'intéresse tant... Bizarre.*


Je parcourais le village tranquillement, rangeant mon cahier et essayant de libérer mon esprit. L'affrontement me paraissait inévitable, ce rendez-vous à la rivière pourrait très bien être un piège et plonger dedans serait idiot. Avons-nous seulement le choix ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Dim 18 Mar 2018 - 18:42



Taki, nous voilà
Hari Kenjin
Pour le moment, je reste calme et je réfléchis face aux réponses qu’ils vont m’apporter. Je cherche aussi une logique. J’avais volontairement activé mon micro car je voulais que Kenjin entend les réponses ainsi que mes questions. Par contre, les réponses ne sont pas bons pour eux car plus ils m’apportent de réponse et plus, je soupçonne l’un d’entre eux. Je repense alors au commentaires du chef de la police.

« - Monsieur le Maire, avez-vous conservé le corps de la victime ? Serait-il possible de le voir s’il vous plaît ? »

J’ignore cependant si Kenjin est à proximité car la portée de nos outils de communication n’est pas bien grande. C’est alors que j’enchaîne avec des questions pour le témoin. Je tourne alors me regarde vers lui avant de reprendre la parole avec sérieux et calme. Le maire me répond que le corps à été brûlé à la demande de la famille. Je peux parfaitement comprendre ce point de vu mais il est vrai que j’aurais aimé le voir afin de détailler les blessures présentes sur celui-ci. Par ailleurs, cela soulève encore pas mal de questions que je vais devoir peser afin d’éclaircir tout ça.

« - Même pas de dessins ou de photo ? Vos forces de sécurité n’ont pas ouvert d’enquête plus précise ? »


Je serais rapidement fixée. Les Forces de l’Ordre cherchent normalement à comprendre ce qui s’est passé et c’est quand même un membre de ce village qui est mort et la famille réclame probablement justice. Normalement. Mais encore une fois, je ne suis sûre de rien vu qu’à première vue, il semblerait que tout est fait pour dissimuler les preuves qui concerne cette attaque. Et pour le moment, je n’ai rien de concret à proposer. Je vais probablement devoir en parler avec Kenjin. Mais pour moi, tout est louche dans cette histoire. Surtout qu’aucune piste n’est à exclure, même pas le Genjutsu. Je veux dire qu’il est possible de faire croire à sa propre mort justement parce qu’on est celui qui fait trembler le village. Mais je n’en avais pas encore fini avec mes questions. Loin de là. Je regarde le chef de la Police tout en restant neutre avant de reprendre la parole.

« - Pourquoi vous nous accusez d’avoir le coupable parmi les nôtres ?


Après tout, ce n’est parce qu’il pratique les arts ninja qu’il dépend d’Iwa. Et puis, si cela était réellement le cas, le village n’aurait pas fait appel à nous. Ou alors, on cherche à nous faire tomber dans un guet-apens pour discréditer le village mais là, on parle d’autre chose. Je vais devoir être prudente car je ne suis sûre de rien. J’ai l’impression de mener un interrogatoire musclé mais sans l’usage de mes compétences de shinobi. Je cherche à comprendre afin de démêler tout ça. Puis, je me tourne vers le témoin.

« - Je comprends tout à fait mais il y a des éléments qui auraient pu m’aider dans la reconstitution. Cependant, je ne peux vous obliger si vous ne vous en sentez pas capable. C’est assez désagréable comme ça ! »


Je comprenais tout à fait mais j’en avais aussi besoin car certains détails ne reviennent qu’avec un tel procédé. Après tout, je suis aussi une scientifique du Puits de Savoir et je savais comment procéder à tout ça. Mais malgré ça, je ne peux pas obliger quelqu’un à faire ce qu’il ne souhaite pas. Je n’en ai pas le droit. Cependant, un autre élément me passe par la tête et je regarde le Maire avec interrogation.

« - Comment est implantée la religion ici ? »


La religion peut être un facteur de fanatisme assez prononcé. Par ailleurs, si le témoin pouvait me dire s’il a entendu des choses suspects, cela m’aiderait aussi par la même occasion. On peut tomber sur tout et n'importe quoi surtout lorsqu'on est dans un pays soumis à eux-même depuis la disparition de l'Empire il y a quatre années de cela. Grande prudence...



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ


Dernière édition par Takagami Ayame le Mar 20 Mar 2018 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mar 20 Mar 2018 - 18:26

La réunion devenait de plus en plus tendue, sous les effets des questions, le témoin se perdait dans ces pensées obscures, revivant la scène dans sa tête au fil des minutes. Sa peau devenant de plus en plus blanche, l'action du maire vint le sortir de son esprit tourmenté.

Le maire : Notre première démarche a été de faire appel à vous, nous pensions que vous le connaissez bien mieux que nous...

Toujours cette même rengaine, à croire que les personnes dans cette salle était toute d'accord pour dire qu'il était dans nos rangs. Interpellé par le Maire, le témoin reprit la parole, apportant volontiers son aide.

Le témoin : Je pourrais aisément le reconnaître si vous aviez une photo dans vos dossiers... S'il fait bien partie de vos rangs évidemment. Son visage... mais surtout sa taille immense... Un homme pareil ça ne court pas les rues... Il avait l'air d'avoir le dos un peu abîmé, j'ai cru percevoir une griffure sur celui-ci. Sans doute que le garde s'est débattu du mieux qu'il pouvait... Juste sous mes yeux...


Plus il y pensait et plus les souvenirs devenaient flous pour lui, mélangeant les secondes et les mouvements, son esprit voulait absolument oublier ce moment. Pour finir ce fut au tour du chef de la police de mettre son grain de sel dans l'interrogatoire de la jeune shinobis.

Chef de la police : C'est une sorte d'intuition... Il a l'air de tenir à ce village et il fait partie de votre pays, peut-être que durant son séjour chez vous il a caché quelque chose ici... Mais bon, vu sa force il peut venir ici quand il veut pour le récupérer... Personne ne pourrait l'arrêter... La religion est inexistante chez nous, aucune église ou monuments de ce genre existe.

La discussion n'avançait guère, aucune des trois personnes ici ne pouvaient donner des informations sûr, ils étaient totalement perdus et inquiet pour leur vie. Voilà le moment pour eux de perdre espoir, ne voyant en leur sauveur qu'un chef absent et une femme bien trop faible en apparence. Plusieurs minutes s'écoulèrent dans la pièce, que ça soit discussion ou question, on s'heurtait à un mur.

Arrivant finalement à la dernière marche, je passais devant la porte et avec une voix bien portante, appelais ma camarade.


« Ayame on dégage !!! Laissons ces lâches à leur destin, on a des affaires bien plus importantes !! »

Passant en coup de vent devant la porte, je redescendais les escaliers en attendant que ma camarade vienne me rejoindre. Je ne savais pas vraiment ce qu'elle avait appris, mais discuter avec ces gens-là était sûrement une perte de temps. J'avais un plan mais pour faire éclore ce beau papillon qu'était Ayame mais je devais prendre des risques. Comprendre sa façon de penser pour mieux la guider face à des prises de décision, l'interrogatoire c'est moi qui allais le mener sous peu.

-----

Assit dans une auberge, les verres remplis d'eau, je commençais mon interrogatoire pour mieux cerner ma camarade. Une succession de question pour me rendre compte de son analyse, j'agissais différemment de d'habitude et elle devait sans doute le sentir.


« En tant que chef je me permets de te demander ton avis. Tu as écouté ces gens, tu as eu des informations. Pour ma part je ne t'en donnerais qu'une seule, notre cible a bien fait partie du village. Il est connu sous le nom de Teka, c'est un religieux de 2m10 qui a disparu il y a plusieurs années. Pour ce qui est de son crime, je n'en ai aucune idée.

Maintenant à toi de me dire ce que tu prévois de faire dans cette situation, en sachant qu'ils ont rendez-vous demain pour montrer leur bonne volonté de quitter le village. N'hésite pas à me parler de toutes les options que tu envisages, vois ça comme un entraînement stratégique, je t'écoute Ayame. »


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Ven 23 Mar 2018 - 23:18



Taki, nous voilà
Hari Kenjin
Bien que diplomate lorsque cela est nécessaire, je devais admettre que l’impression qu’on ne me dit pas tout s’intensifie. C’est comme s’ils avaient déjà la solution à ce problème mais qu’ils cherchent à faire pale figure devant la population locale. Tout comme la plupart de mes questions sont restées sans réponse. Je comprends alors rapidement que je vais devoir me contenter de ça. Et autant dire qu’il y a trop d’incertitude pour avoir des bases solides. Je commence à croire que mon camarade a peut-être raison sur le fait de devoir les laisser se débrouiller seuls. Chassant cette idée saugrenue de ma tête, j’allais devoir y réfléchir avec plus de calme et surtout de manière éloignée à ce petit groupe qui me semble tout sauf honnête avec moi. Et autant dire que je n’apprécie pas beaucoup. Il faut dire que je reste là à tout écouter et à analyser alors qu’on nous a ouvertement insulté il y a encore quelques minutes. J’avais déjà des hypothèses mais la plupart sont un peu trop tirées par les cheveux et me paraissent véritablement improbable. Là, j’avais l’impression de tourner en rond et tout tournait autour du fait qu’il s’agit d’un des nôtres. Idée qui ne me plaît pas… Qui s’intéresserait à Taki ? Et puis, qui pourrait bien arracher un cœur comme ça ? C’est alors que des détails me reviennent à l’esprit… Sur l’instant, j’ai alors l’image des bras du Directeur. Je ne l’accuse pas mais si cette personne porte aussi des bras mécanisés , ou au moins un bras, alors je sais comment cela peut-être possible…

Bien sûr, je reste neutre face au groupe devant moi et j’écoute chacune des réponses des personnes que j’ai interrogée. Les réponses restent beaucoup trop vagues, ce qui éveille un peu plus mes soupçons… En fait, c’est le témoin qui m’a mis la puce à l’oreille. Cependant, je ne me rappelle pas avoir vu un truc pareil chez le Directeur… Hum… Cela pourrait être un sujet d’expérience similaire… A vrai dire, je ne sais pas trop mais je vais devoir rapidement le découvrir si je ne veux pas me faire avoir lors d’une rencontre. Je regarde chaque personne présente sans animosité ou agressivité. Bien sûr, je gagne aussi ma méfiance et je sais que je n’ai pas d’autre choix que de faire confiance aux peu d’élément qu’ils m’ont donné. Mais on ne me retirera pas de la tête qu’ils en savent plus qu’ils ne veulent le révéler. Si je dois attendre demain pour en savoir plus, j’attendrais demain mais ce sera à leur risque et péril. Personnellement, je n’ai rien à perdre dans cette affaire si ce n’est qu’une mission ratée de plus. Je réalise alors que la discussion tourne en rond et j’allais y mettre fin lorsque j’entends la voix de Kenjin qui m’interpelle. Je tourne alors la tête avant d’hocher celle-ci. Puis je reporte mon regard sur le groupe. Je prends le temps de me lever avant de leur faire une révérence.

« - Merci d’avoir répondu à mes questions. Bonne journée ! »

Je ne préfères pas leur révéler ce qui me passait par la tête. Trop tôt pour se faire. Je quitte la salle et je reste sur mes gardes. Quelque chose me dit qu’on ne devrait plus trop tarder à être surveillé voire même suivi. Je les attends au tournant mais je devais faire acte de prudence. Remettant mes chaussures, je finis par rejoindre Kenjin en désactivant mon appareil de communication. Je réfléchis toujours à tout ce qui a été dit durant ce dialogue de sourd. Car c’est exactement ce que c’était. Une triste blague de mauvais goût et autant dire que je ne serais pas étonné qu’il s’agit d’un coup monté. M’éloignant avec prudence de la salle, je rejoins Kenjin tout en lui faisant part de ma présence. Kenjin avait tranché et je ne fais que le suivre. Il a fallu un moment avant qu’on ne se pose et qu’on se mette à discuter. Nous étions à une auberge où nous buvions de l’eau. C’est Kenjin qui brise le silence tandis que je laisse mon cerveau monter la pyramide sur l’affaire de ce village. Il me dit qu’il a déjà un nom. Je ne sais pas si on peut déjà savoir s’il s’agit vraiment de lui… Je bois une gorgée de mon verre d’eau.

« - La taille correspond bien à la description que m’en a donné le Témoin. Je me doutais qu’il faisait partie du village mais cette histoire d’arracher un cœur de cette façon, il est clair que cela n’a rien à voir avec une force humaine… Si c’est véritablement lui, il a dû subir des expériences et/ou être porteur de prothèses… Actuellement, je ne connais qu’une personne qui en dispose mais cela ne veut pas dire qu’il soit le seul... »


Plus j’en parlais et plus, je commençais à y voir clair. Ou presque. Le doute de son appartenance au village ne me rassure pas mais ce qui m’inquiète le plus, c’est cette impression que le groupe – sauf peut-être le témoin – sait très bien de qui il s’agit. Je redresse la tête pour plonger mes yeux dans ceux de Kenjin.

« - Pour moi, ils n’ont pas été honnête et je suis certaine qu’ils se connaissent… Pour moi, il doit déjà savoir qu’on est là. Je ne serais donc pas surprise qu’il tente de nous atteindre à un moment donné. Ce village – ou du moins certaines personnes – a probablement des choses à cacher. Cette accusation sur intuition n’est pas valable à mes yeux et cela ne fait que confirmer le fait qu’ils doivent savoir de qui il s’agit. La disparition des preuves qu’on ne peut pas analyser, la volonté de la famille a fait disparaître le corps ainsi qu’aucune ouverture d’enquête me font croire que la religion est bien plus implantée qu’on ne me l’a dit. Il n’y a peut-être pas de monument ou de bâtiment religieux mais cela ne veut pas dire qu’une secte n’est pas dissimulée ou je ne sais quoi d’autre. »


Je reconnais que je suis en train de briser tous les arguments un à un mais plus je le fais et plus cela se complique. A croire que tout est fait pour nous tromper. Et je devais réfléchir à une stratégie pour demain mais je n’en ai aucune. S’il a véritablement été un ninjas alors il pourra prévoir le moindre de mes plans et la moindres de mes idées. Je ne dois pas sous-estimer mon adversaires et même si on m’a reconnu pour mon ingéniosité durant mes études au sein du Centre de Formation, je ne suis pas le genre de génie au cerveau extensible capable de tout gérer. Je reste silencieuse permettant à mon cerveau de tout remettre en ordre. Mais il y a autre chose qui me chiffonne un peu…

« - Pourquoi faire appel à nous s’il vient de chez nous ? Je commence à penser qu’il s’agit purement et simplement d'un piège pour nous pousser à faire une connerie afin de faire porter le chapeau au village. Et je ne te cache pas que je n’aime absolument pas cette idée. »


Je me secoue alors la tête avant de soupirer. Je n’ai toujours pas de plans pour demain mais j’allais encore avoir toute la nuit pour y réfléchir car me connaissant, toute cette histoire va me faire ruminer toute la nuit. Comme à chaque fois. Mais d’un autre coté, peut-être que je vais pouvoir réaliser ce qui se passe dans ce satané village. Buvant une nouvelle gorgée d’eau, je finis par rompre le silence.

« - Hormis essayer de recueillir des informations, je ne vois pas quoi faire. Si on fait n’importe quoi, ce serait se jeter dans la gueule du loup. Pour ma part, une phase d’observation et de recherche s’impose parce que je n’ai aucun plan d’attaque… »


Au moins, je suis franche. Il est vrai que mon cerveau est en ébullition mais cela ne veut pas dire que je ne serais pas en danger par la suite. Je regarde ensuite Kenjin car je me dois de lui demander son avis sur le sujet.

« - Et toi ? Tu en pense quoi ? »



Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mer 28 Mar 2018 - 16:12

Elle avait des idées intéressantes et ces théories tenaient la route, il est toujours bon d'avoir deux avis face à une situation comme celle-là. Démêler le vrai du faux revient parfois de l'impossible, à moins de posséder un talent naturel pour déceler le mensonge, je ne voyais pas comme être certain des informations qu'on nous fournissait. Malgré ça, plusieurs informations étaient bien vraies.

Le tueur en question venait bien de notre village, à la rigueur le passé du personnage importe peu lors d'une situation comme celle-ci, qu'il vienne du pays du feu ou de la roche, nous devons mettre un terme à ces agissements. Malgré cela le maire ainsi que le chef de la police ne faisait que référence à un shinobis d'iwa sans jamais l'affirmer. Eux aussi devaient en être persuadés mais n'ayant aucune preuve, ils préféraient sans doute laisser le doute planer. Si on venait à découvrir le réel visage de ce tueur, peut-être que la mission passerait à un tout autre niveau ce qui coûterait bien plus cher, bien qu'il me paraîtrait logique de travailler gratuitement vu que le criminel viendrait de chez nous. Je devais essayer de remettre les choses aux claires, pensant à voix haute pour que ma camarade puisse m'interrompre à tout moment si quelque chose lui traversait l'esprit.


« Il vient de chez nous, c'est une quasi-certitude à présent. Je ne pense pas que leur but soit de nous faire tuer, ils ont simplement peur d'une force qu'ils ne peuvent affronter. Notre objectif est de le mettre hors d'état de nuire, le reste nous importe peu. Je sais qu'il est parfois difficile de ne pas tout comprendre dans une affaire, mais tu dois toujours te focaliser sur l'objectif à atteindre, le chemin que tu empruntes importe peu si à la fin tu réussis.

Nous avons le moyen de le rencontrer, j'imagine que s'il a donné rendez-vous au maire ainsi qu'au chef de la police, c'est pour être certain que personne ne sera dans le village à ce moment-là. Son rituel doit sûrement se faire de façon très secrète, ne sachant pas vraiment ce qu'il cherche, le mieux est toujours de se rendre dans la gueule du loup et de le vaincre. »


Oui, je voulais aller le voir en personne, être en face de lui et comprendre son objectif, j'étais toujours très surpris de la manière dont cette mission se déroulait. Il était pour moi hors de question de fuir mes responsabilités, maintenant que j'avais enseigné, à ma façon, à Ayame comment réfléchir, je devais agir de la même manière.

« Nous allons donc laisser le maire et le chef de la police se rendre sur le lieu du rendez-vous, les habitants auront été évacués d'ici là ce qui permettra d'éviter un maximum de perte en cas d'affrontement dans le village. Nous n'aurons qu'à intervenir lorsque le dépeceur se montrera, il doit se douter que nous allons agir ainsi mais je ne veux pas perdre de temps en recherche d'informations. Le temps ne joue pas avec nous aujourd'hui, une réponse rapide me paraît la mieux. »


Je terminais mon verre d'eau, fixant ma camarade avec un petit sourire. Il allait être temps pour elle de me montrer ces capacités en combat, bien entendu je n'allais pas la laisser se battre toute seule, ni même juste la soutenir, nous allions devoir nous battre ensemble pour vaincre un adversaire bien plus préparé que nous.


------

Le bruit de la rivière servait de fond sonore, du côté Sud se trouvait le maire ainsi que le chef de la police, attendant bien sagement que le mystérieux homme se montre. Non loin de là, une dizaine de mètre derrière eux, j'étais positionné avec Ayame, prêt à intervenir si la situation devenait dangereuse. Hors de question de laisser notre cible s'enfuir aussi aisément...

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Sam 31 Mar 2018 - 11:51



☯️ ☯️
Taki, nous voilà
Hari Kenjin
Démêler le vrai du faux pouvait être compliqué. Mais ici, je savais à peu prés quoi prendre pour argent comptant. Toutes les informations ne sont probablement pas vraies mais j’allais devoir percer la vérité à jour si je veux pouvoir avancer dans cette mission. J’ignore pourquoi il m’avait demandé de venir mais cela me faisait sortir du village et cela fait du bien. Par ailleurs, m’éloigner un peu de cette atmosphère étrange me permet de souffler et de me changer les idées. C’est sûr qu’on ne voyage pas pour rien mais changer d’air apporte toujours un plus. Ici nous étions dans un des anciens pays de l’Empereur et même si je ne connais pas toute l’histoire, je sais que c’est un pays qui a du mal à se redresser. Mon chef m’avait demandé mon avis et je lui ai donné tout ce qui me passait par la tête. Je ne voulais foncer tête baissée dans un piège si je savais que cela en est un. Si on doit me catégoriser, je suis plus une tête d’une femme d’action mais les missions font aussi partie de mon quotidien de shinobi. Bien que la paix soit présente depuis cinq années, elle reste fragile et elle doit être renforcée. C’est par nos actions qu’on créer des liens diplomatiques et commerciales avec les autres pays. Maintenant qu’on est là, autant aller jusqu’au bout de la mission. Je reste attentive à ce qu’il pense lui et on est plus ou moins d’accord sur les mêmes choses. Quelques détails varient mais cela ne restent que des détails. Pour lui, il ne s’agit pas d’un piège mais plutôt d’une peur qu’ils ne connaissent pas et qu’ils ne savent pas combattre. Cela tient aussi la route d’ailleurs.

Il parle d’un rituel. Cela est possible mais il va falloir s’en rendre compte par nous-même avant de faire n’importe quoi. Mais un rituel ne peut pas se faire sans sceaux ou aide et c’est là que je vais peut-être pouvoir faire parler mon expertise. Seulement, Kenjin travaille aussi sur les sceaux puisque nous dépendons de la même unité spéciale. Malheureusement, je ne pense pas que cette mission a un quelconque lien avec le « Puits de Savoir ». Je ne suis pas là pour penser à ça et je garde mon verre de jus de fruit dans les mains avant d’en boire une gorgée. Kenjin me fait comprendre qu’il veut le rencontrer et j’hoche la tête. Au moins, le message reste clair et je devais m’y faire. Parfois, cela peut mener quelque part mais là, je reste sceptique. Cependant, il est le chef d’équipe et je dois suivre les consignes et les objectifs qu’il me donne. Ici, on a maintenant un objectif mais je ne dois pas perdre de vu qu’on ignore tout de sa réelle puissance. Puis le ton était donné, il ne nous reste plus qu’à donner nos consignes au Maire et au Chef de la Police.

« - On verra bien où cela va nous mener… Qui tente rien n’a rien, je suppose ! »

J’allais devoir attendre le lendemain pour en savoir plus mais j’avais pris le soin d’aller voir en éclaireur le lieu où la rencontre allait se dérouler. Je me doutais qu’il n’y aurait rien lors de mon passage en éclaireur mais cela allait me permettre de mieux vérifier les choses qui ont été déplacées ou mis en place plus tard. Des pièges, des sceaux, etc. Cela peut paraître anodin mais cela peut sauver des vies. Le soir arrive et je savais ce que je devais faire. Pour le moment, je reste dissimulé avec mon équipier du moment et on patiente. Ne sachant pas sur quel pied danser, j’allais devoir être prudente et ne pas faire peur avec le Maire et le Chef de la Police car mon héritage de shinobi peut faire peur comme j’ai eu le cas avec Yûichirô qui a eu peur lorsqu’il a vu des mains cadavériques immobilisé le rhinocéros invoqué par mon senseï d’équipe en la personne du bras droit du Tsuchikage. Mais tout cela remonte à il y a un moment et j’avais eu un moment où je suis restée sans rien le temps de soigner ma jambe qui a pris un éboulement sur le nez. J’avais suivi correctement le traitement et procéder à ma rééducation que j’avais travaillé chez moi afin de ne pas perdre de temps.

Vient alors l’heure du dit rendez-vous et je me trouvais non loin du Maire et du Chef de la Police prête à intervenir. Une silhouette finit par se montrer. Depuis ma position, j’avais malgré tout du mal à voir son visage et à l’identifier. C’est comme s’il savait qu’on était là. Il ne parle pas mais il reste droit. Silencieuse, je jette un coup d’œil autour de nous dés fois qu’il n’y est pas de piège ou de sceau surprise. c’est alors que celui-ci prend la parole et il parle fort. C’est comme s’il savait qu’on était là. Bien sûr, si c’est le cas alors cela ne fait que confirmer certains faits que j’avais énoncer à Kenjin la veille autour de ce verre. Cependant, je suis encore en phase de récupération d’information car même si on a pu déceler une partie de la vérité, il reste encore beaucoup de question sans réponse et qui doivent obtenir une réponse.

? : « - Et si vous sortiez de là, Shinobis d’Iwa ? »


Bon… Je vois qu’on est pas assez discrets. Je regarde Kenjin en soupirant. Comment savait-il qu’on était là ? Cela ne fait que confirmer ce que je disais plus tôt… Le village sait qui il est et quelqu’un a du vendre la mèche. Kenjin sortira-t-il ? Je l’ignore mais cela ne sert à rien de se cacher maintenant qu’il sait qu’on est là. c’est alors que j’hoche la tête et que je sors de ma cachette. Je ne pourrais rien faire de toute façon. Je saute de là et je m’avance vers le Maire et le chef de la Police. Je ne montre aucune agressivité car on ne sait jamais comment il pourrait réagir. En ce qui me concerne, le fait de m’approcher va me permettre de mieux voir et de mieux analyser le personnage qui est donc en face de nous. Peur ? Je crois pas…




Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mar 3 Avr 2018 - 18:16

En position, prêt à attaquer notre cible, je ne fus pas vraiment surpris d'être repéré aussi vite. Un homme de sa trempe ne pouvait pas venir ici aussi simplement, même s'il ne nous avait pas réellement vu, rien que cette phrase nous mettait le doute. Sans trop en redemander, Ayame partie la première pour faire face à l'homme.

Il était grand et musclé, une belle cicatrice ornait son visage. En étant observateur on pouvait déceler certains tatouages sur ses bras. En faisant attention, Ayame pourrait rapidement comprendre qu'ils n'avaient rien à voir avec ceux du clan Suzurane. Certains signes anciens étaient représentés, du charabia pour nous mais sûrement des informations capitales pour lui.

Je finis par suivre ma camarade, nous voilà maintenant côte à côte, le maire ainsi que le chef de la police se situait maintenant derrière nous. L'homme arborait un certain sourire sur son visage, heureux d'apercevoir enfin des shinobis d'Iwa. Pour ma part je restais très concentré, le fixant du regard pour ne pas perdre une miette de ces mouvements. Nous allions enfin savoir son réel but.


« C'était donc bien toi Teka... Toujours aussi religieux à ce que je vois, j'espère que tu es prêt pour une sublime défaite... »

« Mwahaha, une défaite ? Petit avorton !! Vous n'êtes que deux, que pourriez-vous bien faire contre un homme comme moi ? Une seule main suffirait à vous écraser... Mais mon dieu n'aime pas la violence, je vous laisse donc une dernière chance de quitter cette terre sacrée, ça sera mon seul avertissement. »


Voilà qu'il se mettait à négocier, son dieu était-il vraiment aussi punitif vis-à-vis de la violence ? J'attendis quelques secondes avant de répondre, mais non il était bien sérieux dans sa proposition. Ma réponse allait sûrement le déranger quelques peu.


« N'espère même pas t'en sortir vivant Teka... Tu as depuis bien trop longtemps salie la réputation de notre village. J'espère que ton dieu est prêt à payer pour ces bêtises. »

La réponse était donnée, je fis un signe de main au maire ainsi qu'au chef de la police de reculer pour ne pas recevoir une attaque. De plus je ne souhaitais pas avoir à gérer une prise d'otage. Notre adversaire se craquait la nuque, les poings et s'apprêtait lancer son premier assaut.

« N'essaye pas de le capturer, si tu peux le tuer fais-le, lui n'aura aucune pitié à t'écraser. »

Une seconde après la fin de ma phrase, d'un bond rapide, il se précipita vers nous. Une charge banale mais qui restait rapide pour beaucoup d'entre nous, serrant son poing, celui-ci était recouvert d'un matériau marron laissant présager un durcissement doton. Sa voix était à présent celle d'un démon, ne cherchant qu'à punir ceux qui s'opposaient à son dieu.


« Honneur aux dames !!!!!!!!!!!!!!!! »

Apercevant son poing marron, je fis parcourir du chakra raiton dans mon poing pour frapper le sien alors que celui-ci tentait d'abattre ma camarade. Un bruit de choc retentit, reculant de quelques pas à cause de l'impact, il m'avait brisé plusieurs phalanges d'un seul coup. Même si j'avais le poing en compote, lui avait été ralentie, déséquilibré par ma contre-attaque. L'occasion rêvé pour Ayame de faire mal.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Jeu 5 Avr 2018 - 10:35



☯️ ☯️
Taki, nous voilà
Hari Kenjin
Dans le fond, je ne suis pas du tout étonnée. Il faut que Kenjin et moi, on savait déjà qu’il appartenait à notre village. Pour notre plus grand malheur. Cela signifie que nous sommes responsables de ce qui arrive à ce satané village. Mais la question est de savoir pourquoi ? Sachant que j’étais la plus facilement repérable, je lâche un soupir avant de rejoindre le Maire et le Chef de la police. Bien sûr, je reste sur mes gardes car on peut jamais savoir s’il nous a tendu un piège. Mais cela veut aussi dire qu’il a un niveau supérieur au mien. Je devais donc conserver ma méfiance présente. Je prends le temps de l’observer et je remarque de nombreux tatouages qui ne ressemble en rien aux miens ou à ceux de mon chef d’équipe. Pourtant, j’avais cette impression d’en avoir déjà vu des identiques. Mais la question est où ? Cela me dérange un peu de savoir que j’en ai déjà vu des similaires quelque part. Aussi loin que remonte ma mémoire, le seul pays où j’ai voyagé était le pays de la Pierre qui a encore conservé son aspect religieux. Mais est-ce possible que j’ai croisé ça au sein même du pays de la Roche ? Je devais faire travailler ma mémoire afin d’en savoir plus.

Il est tout de même assez imposant et je lève la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux. Il n’a pas du tout l’air commode et je ressens mes points. On nous demande d’intervenir auprès de l’un des nôtres mais beaucoup de question restent en suspend. Des questions qui devront obtenir réponse car pour moi, le village a aussi sa part de responsabilité. C’est alors que Kenjin me rejoint et j’hoche la tête. Je savais ce que cela voulait dire et je me tenais prête. Je ne pourrais pas passer mon temps à esquiver les combats et il est temps pour moi de montrer mes compétences. Si j’ai peur de la réaction des deux témoins ? Oui car j’ai quand même un style de combat assez particulier qui n’est pas au goût de tout le monde. Jouer avec les cadavres ne plaît pas à tout le monde et bien souvent, trop peu de monde apprécie. Une courte joute verbale s’entame et notre cible parle alors de son dieu. Mais lequel est-ce ? Il y en a eu un paquet dans le passé… Par ailleurs, le fait qu’il parle de terre sainte mais fait percuter sur le fait qu’il est bien fanatique. J’arque alors un sourcil lorsqu’il dit qu’il nous laisse une chance de partir. Je regarde Kenjin qui semble attendre quelques secondes. J’en profite donc pour lui poser la question. Cela ne coûte rien de demander

« - Quelle terre sainte et de quel Dieu parlez-vous ? »

Je ne suis pas religieuse mais je devais savoir afin de plonger dans des recherches plus poussées. On est jamais sûre de rien et moi, c’est pareil. Je me méfie de tout et de tout le monde. Merci la période impériale. Kenjin embraye et je soupire. Il ne pouvait pas faire autrement. On aurait pu discuter pour comprendre ce qui se passait mais aussi cette histoire de terre sainte et de religion. Car finalement, c’est le sujet qui semble fâcher à vrai dire. Je préfère la diplomatie au reste et cela peut nous sortir de bien des situations fâcheuses parfois. J’aurais tellement aimé mais vu ce que dit Kenjin, je ne suis pas sûre que cela soit désormais possible. Après tout, je voulais en savoir plus. Le signe aux civils est donné et je les surveille du coin de l’œil histoire d’être sur qu’il ne reste pas là. J’entends quelque chose craquer et j’entends les consignes. C’était clair. Pas de capture… J’avais compris et je devais me débrouiller avec les compétences de Kenjin.

Bien que je ne connaissais pas ces compétences, je savais qu’il était Fiunjutsu comme moi mais peut-être à un niveau plus élevé. Le seul vrai problème c’est que je n’ai rien pour le tuer. Du coup, je cherche à monter un stratagème pour le nuire et une idée commençait déjà à fleurir dans ma tête. C’est alors qu’il fonce sur nous et je ne reste pas sur place. Je sais être rapide mais je ne suis pas kenjuka ou taijuja. Je n’aurais peut-être pas assez d’endurance pour tenir face à un tel monstre. Profitant de l’occasion où Kenjin l’a déséquilibré, je lance un kunaï afin d’effectuer une permutation qu’on nous a enseigné au Centre de Formation. J’ai dû m’en servir tellement de fois que je la connais par cœur. Me trouvant dans son cercle vitale, je n’avais plus qu’à faire une chose.

Sachant ce que je voulais, je fouille dans mes affaires afin d’attraper un de mes sceaux de protection. Sauf que je vais en avoir un usage particulier. Je ne suis peut-être riche en technique offensive mais j’avais un autre avantage que je pouvais moduler à ma façon et comme c’est quelque chose de presque vivant, il sera assez simple pour moi de travailler ça de la manière donc je l’entends. Posant un parchemin dans son dos et le second à ses pieds, je savais ce qui me restait à faire. Puis je fais signe à Kenjin de se reculer. Je ne pouvais pas prendre le risque de le blesser lui. Il est vrai que je dispose d’un niveau faible mais la force ne fait pas tout. Sautant en arrière, je déclenche alors le premier sceau qui fait apparaître une tornade de vent. Ce vent est assez virulent et il coupe tout ce qu’il a proximité. A savoir que je fais exploser le sceau avant que celui-ci ne s’envole. Il faut savoir se débrouiller lorsqu’on est face à quelqu’un de plus imposant et probablement plus fort que soi. C’est alors que les sceaux semblables à des tatouages de mes poignets s’illuminent faisant ainsi apparaître mes deux Saïs. Je savais que dans peu de temps il viendrait vers moi pour me frapper. Ce qui serait logique après ce qui vient de se passer






Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Jeu 5 Avr 2018 - 14:24

Une légère douleur au niveau des doigts, me voilà déjà souffrant comme un débutant alors que le combat venait à peine de commencer. J'avais dû réagir rapidement pour éviter qu'Ayame ne soit en danger, peut-être aurait-elle pu éviter son attaque mais il fallait être prudent. Au final nous ne connaissions que très peu de choses sur ces techniques, pour l'instant nous savons qu'il est adepte du corps à corps et maîtrise le doton. Malgré ça un homme de sa renommée doit posséder d'autres tours dans son sac.

J'assistais à la contre-attaque de ma camarade avec étonnement, à dire vrai je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec elle. Nous n'avions jamais parlé de nos points forts respectifs, même si je ne la voyais experte dans certains domaines, ce combat allait me permettre d'en savoir un peu plus. A l'aide d'une permutation rondement mené, elle piégeait Teka grâce à des sceaux. Un vent coupant sortie du premier le tailladant de toute part et l'explosion qui s'en suivi dû faire quelques dégâts. Heureusement elle m'avait prévenu quelques secondes plus tôt, d'un bond en arrière-e sortie de la zone de l'explosion et attendait de voir le résultat.

Il faut dire qu'elle avait commencé fort, je n'étais pas certain qu'elle puisse tenir ce rythme durant plusieurs minutes. L'explosion créa beaucoup de fumée et je ne voyais plus notre cible. Ne pouvant anticiper sa prochaine action, je fixais le nuage pour agir rapidement s'il venait vers moi. Ayame était assez proche de l'explosion, elle n'était pas du genre suicidaire donc elle avait dû s'en sortir.

Teka reste au centre, tailladé au niveau du dos et des bras, son t-shirt est à présent déchiré et son tatouage le plus massif visible. Celui-ci représentait un démon à corne, difficile de vraiment apercevoir les détails mais cela n'envisageait rien de bon. Alors que la fumée commençait à se dissiper, il tendit ses bras sur le côté en direction des deux shinobis d'Iwa. Des lianes noires sortirent de ses bras pour tenter d'agripper ces cibles. Son tatouage recouvrait la moitié de son corps, son visage avait légèrement changé mais son envie de meurtre restait la même.

Il ne prenait pas la peine de répondre aux interrogations de la jeune d'Iwa, le combat était lancé et il n'avait plus rien à dire à ces gens là. Seul sa puissance allait parler... Et son égo aussi par la même occasion.


« Vous allez goûter à la puissance d'un démon !!!! »

Je ne savais pas vraiment ce qui venait vers moi mais par réflexe, je transmis mon chakra raiton à mes pieds pour esquiver. N'ayant que mes yeux pour essayer de comprendre cette abomination, je contre-attaquais aussitôt avec une charge rapide vers lui et un coup puissant placé au niveau de son ventre. J'espérais qu'il ne puisse se durcir à volonté là où il voulait. Ma frappe raiton aurait tout de même un avantage certain sur son doton ce qui me laissait penser que je n'allais pas être inutile. Je n'avais pas jeté un oeil vers Ayame, je devais rester concentré sur ma cible, d'abord le mettre hors d'état de nuire pour ensuite s'occuper du reste.

La vie d'un shinobis pouvait être cruelle mais il fallait avoir le sens des priorités pour devenir plus fort.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Jeu 12 Avr 2018 - 22:40



☯️ ☯️
Taki, nous voilà
Hari Kenjin
La rivalité était ,pour ainsi dire, déjà engagée. Cela allait donc être compliqué pour le questionner. Mais bon, j’ai au moins eu le mérite de tenter quelque chose afin de comprendre les tenants et les aboutissants. Oui, je préfère la diplomatie mais cela ne veut pas dire que je suis sans défense. Je n’avais pas le même air que la veille puisque j’étais concentrée sur le duel et je ne pouvais pas laisser mon chef d’équipe se faire mettre en pièce. Comme j’avais agis rapidement, j’avais eu le temps de le prévenir d’un signe dont on s’était mis d’accord entre nous durant les préparatifs. Je savais à peu près ce que je faisais. J’avais donc pris un avantage lorsqu’il avait l’attention occupée sur Kenjin pour le surprendre par derrière. En soi, rien d’anormal lorsqu’on sait que je suis une utilisatrice du Fuinjutsu de base. Mais malgré ça, je peux dissimuler de très grands secrets qui finiront par un jour se voir. De toute façon, Kenjin est au courant de mes facultés avec les cadavres et les morts puisque notre maître au « Puits » n’a pas pu s’empêcher d’en parler à voix haute. Maintenant, cela ne me cause plus vraiment de problèmes. Mais cela ne veut pas dire que je n’en aurais jamais. J’ai bien conscience que mes compétences dans le domaine des cadavres ne soient pas au goût de tout le monde. Je n’ai qu’à regarder la réaction de Yûichirô lorsqu’il l’a réalisé. Et il ne sera pas le dernier à réagir de cette façon.

J’avais donc quitté la zone d’explosion et j’avais pris un peu de hauteur, histoire de ne pas me faire surprendre. Quand on ne connaît pas son adversaire, il ne faut pas le sous-estimer. Pour le moment, je ne fais qu’observer à travers les différentes techniques lancées. Avec cette fumée, je n’étais pas sûre du résultat. Puis celle-ci se dissipe et je remarque que notre ennemi n’a pas bougé d’un poil. Son vêtement de buste est déchiré affichant alors un tatouage dont je n’ai pas le temps de voir les détails. Puis, je remarque que son visage à changer. Un connecteur démoniaque comme j’ai crû lire par endroit ? Ou alors, est-ce un sceau qui le rend comme ça ? J’aurais voulu m’attarder sur le dit tatouage mais j’ai remarqué ses lianes noires ? Qu’est ce que ? Ninjutsu Raiton ? En fait, je ne préfères pas savoir et je tente d’esquiver comme je peux en attendant de sortir les sceaux qui me sont nécessaires pour mettre en place mon plan. Attrapant celui que je cherche, je me place ensuite devant et j’active mon sceau tout en restant prudente. J’avais une idée et je compte bien m’en servir le plus rapidement possible. Faisant signe à Kenjin de tenir encore un peu et d’attirer son attention, je m’écarte derrière lui et j’attrape la suite des évènements. Enfin, si je peux dire ça comme ça. C’est maintenant que cela va être folklorique. Je ne comptes pas me débiner

« - Toi, tu ne vas pas faire long feu ! »

Il ne s’agissait là que d’un murmure alors que j’arme mes deux sceaux prévu pour ma propre immobilisation et que je prépare le dernier qui va renforcer mon immobilisation par celle qu’il a cherché à appliquer. Je dois reconnaître que les techniques du Directeur me sont d’un grand secours. J’espère seulement que Kenjin a ce qu’il faut pour l’achever rapidement. Car, ce n’est pas dit que je dispose de réserves suffisante pour continuer très longtemps. J’avais usé de pas mal d’endurance. Revenant prés de lui, je me sens de deux kunai pour disposer deux sceaux sur le sol à quelques mètres de lui. Je ne suis pas aller bien loin mais suffisamment pour pouvoir repartir en endurance s’il tentait quoi que ce soit d’autre sur moi. Mais je savais aussi que Kenjin n’allait peut-être pas tenir très longtemps. J’active alors mon premier sceaux qui font alors apparaître au sol un bras de cadavres qui s’agrippe plus que fermement à l’une des jambes du colosse et j’active le second qui renvoie les lianes noires avec lesquelles il avait essayé de m’immobiliser un peu plus tôt. Cette fois, avec cette double immobilisation, je pense pouvoir le contenir un petit moment. Hochant la tête à Kenjin, je pense qu’il a compris ce que cela voulait dire…





Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Ven 13 Avr 2018 - 16:37

Mon poing s'enfonçait tout doucement dans son ventre, il n'avait pas pu pleinement le parer. Il fallait croire qu'un grand shinobis comme lui ne pouvait utiliser deux affinités en même temps, ces lianes noires étant toujours un mystère pour moi. Reculant de quelques pas après mon coup, je constatais que son visage avait changé, maintenant c'était un démon à l'état pur. Son tatouage devait avoir un rapport avec cette transformation, jetant un oeil sur le côté pour voir si Ayame s'en était sortie, j'aperçus tout à coup un bras qui sortie de terre pour l'agripper. Si je n'étais pas au courant qu'elle se servait des morts en combat, j'aurais sûrement fais une crise cardiaque. Il faut dire que je ne l'avais jamais vu combattre, l'espace d'un instant je fus déstabilisé, ou tout du moins, je n'étais plus concentré dans mon combat.

Chaque seconde compte lors d'un affrontement, celle-ci allait me falloir un sacré bleu. Constatant qu'il ne pouvait plus bouger, Teka rigolait encore et encore. A présent il ne nous considérait plus comme des êtres humains mais bien comme des fourmis. Dans un cri de rage, il termina sa transformation pour devenir un démon recouvert d'écailles noires. Sa force était à présent exponentielle et d'un coup de pied il se libéra de l'emprise d'Ayame.

Reprenant mes esprits après ce cri dévastateur, j'eus à peine le temps de lever la tête vers son visage pour croiser son poing me fracasser les côtes. Cette fois-là, esquiver n'était pas possible, j'étais bien trop déconcentré pour tenter une défense, malgré tout je pouvais au moins l'affaiblir du mieux que je pouvais. Touchant son bras alors que celui-ci s'enfonçait dans mon ventre, je plaçais un sceau explosif puis le fis exploser quelques secondes plus tard.

Pour ma part j'étais littéralement partie m'écraser contre un arbre et l'avait fait tomber par la même occasion. La puissance du coup était énorme, j'avais ressentie que quelques fois ce genre de souffrance et rien de bon en était sortie par la suite. Un sceau placé dans ma nuque s'illumina pour s'activer, la contre-attaque allait être destructrice.

Teka avait subi le sceau explosif dans toute sa puissance mais ces écailles l'avaient pleinement protégé, malheureusement pour lui elles tombèrent sur le sol ne lui laissant plus aucune protection. Il avait arrachés ces lianes noires qui tombèrent-elles aussi par terre, voyant que son principal adversaire était KO contre un arbre, il se tournait vers le déchet qui lui servait de compagnon et d'une frappe au sol grâce à un son pied, déclencha un mini-séisme pour déstabiliser la manipulatrice de cadavre.


« Ton pouvoir est intéressant petite... Amuse-moi plus que ton camarade mwahahaha !!! »

Crachant de petites épines par la bouche, il visait clairement les jambes de son dernier adversaires, voulant avant tout la faire souffrir à petit feu. Pour lui elle n'était qu'une fourmis, jouer à ce jeu là l'amusait au plus au point. Il n'était plus vraiment lui-même, se laissant petit à petit contrôler par ce pouvoir démoniaque...


Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Ven 20 Avr 2018 - 16:46



☯️ ☯️
Taki, nous voilà
Hari Kenjin
J’ai fais ce que j’ai pu mais il semblerait que cela ne soit pas suffisant pour lui résister. Que faire de plus ? J’étais immobile au sol tentant de le maintenir mais il semble avoir plus de résistance et de force que moi. Je sentais cette résistance comme s’il me frappait directement. Je ne suis pas forcement d’un grand secours mais je fais ce qui m’est possible de faire avec le peu de moyen que j’ai. Je ne suis pas un excellent shinobi et je suis loin d’être la meilleure mais je ne suis pas du genre à laisser mes alliés mourir sous les feux ennemis. Pour certains, cela peut-être une faiblesse. Pour d’autres, c’est une force. Pour moi, c’est une force car c’est de cette façon que je gagne en confiance pour moi-même et les autres. Je l’entends alors rire et je lève la tête. Merde… Je pensais pouvoir le tenir un peu plus mais rien à faire. Je n’ai pas d’autre choix que de lâcher surtout quand je suis déséquilibrée par son espèce de tremblement. J’avais bien vu que Kenjin a été frappé et mis KO. Mais je n’avais pas eu le temps de l’empêcher de s’écraser plus loin. Je me retrouve alors seule face à un bourrin pareil. Ravalant ma salive, je laissais mon cerveau calculer mais il avait tout intérêt à le faire rapidement.

Je reste pour le moment calme et je me remets sur mes pattes alors qu’il me parle. Génial, j’ai attiré son attention. Que faire ? Bien que je ne le montre pas, je suis un peu en panique et je fais devoir me débrouiller pour me sortir de là. Ravalant ma salive, je me mets à courir aussi vite que possible afin de limiter les mini épines qui semble m’atteindre. Bien sûr, certaines d’entre elles parviennent ) m’atteindre et m’obligent à m’immobiliser sur place. Cela m’arrache un cri de surprise qui devient rapidement douleur. Je grimace et je tente de me servir de mes jambes qui m’arrache des douleurs. Je suis malheureusement fortement ralentie et je fais devoir l’affronter en face à face. Je ne suis peut-être pas une taijuka ou une kenjuka mais je vais devoir me débrouiller. Puis une idée submerge de ma cervelle et je le fixe dans les yeux alors que je cherche quelque chose dans ma poche. C’est-être stupide mais je n’ai plus vraiment le choix. Bloquée par mes propres jambes, je devais me débrouiller pour ne serait-ce que le faire tomber. Cela pourra peut-être me faire gagner du temps mais aussi un espoir de nous sortir de là. Je ne peux pas me résoudre à me laisser aller de la sorte. Oh que non, je n’ai pas encore dit mon dernier mot. Je ne sais pas ce qui m’attend mais j’allais devoir affronter ça…

Jetant devant moi plusieurs sceaux, je tente de progresser avec grande difficulté. Serrant les dents et affrontant celle-ci, je devais rejoindre mes sceaux quelques mètres plus loin. Il le fallait si je voulais m’en sortir. Certes pas indemne mais au moins pour tenter de le faire tomber. Parvenant à ramper jusqu’au lieu, je n’avais plus qu’à éveiller mon mur de chair avant de tenter autre chose. Mais pas seulement. J’avais aussi autre chose en tête. Je devais trouver une solution pour le faire tomber sur ma défense afin de l’emprisonner et de l’achever avec l’aide d’une permutation. Je suis peut-être fragilisée par les mini épines mais cela ne veut pas dire que j’ai entièrement perdue. Pas encore. Roulant sur le coté afin d’arrêter de forcer sur mes jambes blessées, je regarde le démon qui me pourchasse et j’active l’ensemble à la dernière minute. Il s’agissait là de ma dernière solution de secours. Ou presque. Jetant deux derniers kunai sur le mur de chair, je voulais le voir tomber pour de bon.

Je priais en silence. Mes parents disaient toujours que c’est dans ce genre de moment que l’on se révèle le mieux. Cependant, avec le mur, il y aura de nouveau une main qui va attraper un pied en train de bouger afin de l’arrêter dans sa lancée. Cela devait marcher mais il fallait avouer que je venais de parier sur quelque chose de fou et ayant peu de probabilité de fonctionner. Tout devait se jouer sur la surprise et pas sûre que cela soit réellement une surprise. Mais tant qu’il y a de l’espoir… Je reste une kunoichi mais cela ne veut pas dire que je me sens réellement prête à mourir.





Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Lun 23 Avr 2018 - 18:22

Tout se passait selon son plan, même si elle semblait à bout de souffle, Ayame se déchaînait à l'aide d'ingénieux mécanisme. Un plan bien trop précis pour que notre homme, perdu dans sa soif de pouvoir puisse comprendre quelque chose. L'explosion retentit, ne laissant aucune chance à la cible, en tout cas une cible normale aurait été KO après un enchaînement pareil. Malheureusement cet homme n'avait rien de normal, pouvait on en fait encore l'appeler homme ?

Sa peau écailleuse recouvrait presque la totalité de son corps, deux cornes avaient pris place sur sa tête, un véritable démon était à présent devant nous. On l'entendait rire alors que la fumée se dégageait petit à petit, cela n'allait rien amener de bon pour la suite et la talentueuse shinobis n'avait plus de jambe pour s'enfuir. Se tournant pour lui faire face, il était bien trop absorbé par son propre corps et sa puissance qu'il ne vit pas ce qui suivi.

Arrivant à une vitesse folle, Kenjin parvint à sa hauteur en quelques secondes, un grand sourire aux lèvres et un rire tout aussi démoniaque qui en sortait. Le poing chargé en électricité, la précision du coup allait être primordial et celui s'avéra parfait. Frappant avec précision le ventre de la cible, le Suzurane, malgré sa folie actuelle, avait gardé en tête l'écaille qui était tombé lors de sa précédente action. Perçant avec violence le ventre du démon, un cri, plutôt de douleur cette fois-là, sortie de sa bouche. Retirant férocement sa main du ventre, il partit sur le côté pour attraper dans ses bras sa camarade pour la mettre en sûreté. Lui-même était étonné de pouvoir garder une certaine lucidité à ce stade de souffrance, malgré cela aucune parole ne sortit de sa bouche et ce sourire sur son visage ne s'était pas effacé.

La déposant calmement sur le sol, son esprit était toujours sur son combat qui ne faisait que commencer. La suite allait être un retournement de situation bien trop manipulé par le narrateur pour que ça soit possible, mais ce fut quand même le cas.

Alors qu'il se tenait le ventre en criant de douleur, Teka, le démon et unique adversaire de cette mission se prit la tête et s'effondra sur le sol. Il se tortillait dans tous les sens comme si une souffrance particulière lui traversait chacune de ces cellules. Ni lui ni les spectateurs ne pouvaient savoir ce qu'il se passait, en réalité il avait un peu trop abusé d'un procédé appelé pilule militaire amélioré. Une sorte de drogue qui lui permettait d'être insensible à la douleur et lui donnait une force prodigieuse, de quoi déraciner un arbre d'un simple coup. Malheureusement pour lui cette transformation en démon était de trop, il finit par perdre le contrôle et son pouvoir se retourna contre lui.

Au sol, son corps avait retrouvé une taille normale et son sang coulait abondamment laissant l'âme de Teka retourner au ciel. Les shinobis d'Iwa n'avaient pas vraiment vaincu leur adversaire, il avait réussi à le contenir et le pousser dans ces plus profonds retranchements. Tombant au sol à son tour, Kenjin, le chef de ce duo regardait sa camarade bien amoché et souris légèrement tout en se tenant le ventre.


« Facile haha !! »

-------------

Quelques soins médicaux plus tard et les deux shinobis pouvaient marcher avec néanmoins certaines douleurs. Après tout, ils étaient des guerriers, pas question de montrer que cela fut difficile et que la chance était de leur côté. Ils firent remercier par le maire ainsi que par le chef de la police qui avait assisté à tout ce combat. Heureux d'avoir fait appel à eux, la menace avait été éradiquée pour de bon.

Repartant du village, il était temps pour moi de faire face à mon destin et de me rendre à ce lieu que je convoitais depuis plusieurs mois. Je ne pouvais pas laisser Ayame hors de ce projet, j'allais donc lui laisser le choix, en essayant de bien lui faire comprendre les risques encourus. La fixant dans les yeux, je l'arrêtais du bras pour lui parler.


« Ayame, j'ai quelque chose de bien précis à faire non loin d'ici, cela ne devrait pas me prendre beaucoup de temps... normalement. Je ne sais pas si tu le sais, mais la bibliothèque impériale est basée à quelques kilomètres à l'Est. Je dois me rendre là-bas pour... savoir s'ils ont des renseignements sur ces fameux trésors que je cherchais. J'imagine que tu n'as pas oublié notre première rencontre à Iwa, disons que là ça pourrait être bien plus dangereux.

Je ne compte pas attaquer la bibliothèque, seulement savoir si oui ou non ils possèdent quelque chose. Je ne veux pas que tu sois pris dans ce problème, si jamais ça en devient un. C'est donc à toi de voir si tu veux m'accompagner là-bas ou bien rester en retrait quelques instants en attendant que je revienne. Je préfère qu'on rentre ensemble au village pour une question de logique vois-tu...

Je sais qu'à travers tout ce que je te dis tu es déjà plus ou moins mêlé à mes affaires, mais sache que tu es la seule à pouvoir décider de ce que tu penses bon pour toi. Je ne cherche pas ces trésors pour faire le mal, bien au contraire.

En parler au village, rester en retrait ou bien m'accompagner... Que décides-tu ? »


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Eda Genin Kutsu no Rekishi
Messages : 324
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Jeu 10 Mai 2018 - 18:23



☯️ ☯️
Taki, nous voilà
Hari Kenjin
J’étais en très mauvaise posture et je le savais mais je ne suis pas surhumaine et je sais quand j’arrive au bout. Il me restait encore un peu de chakra mais dans cette situation, il ne me restait plus grand-chose à tenir. Je ne pouvais plus bouger hormis ramper comme un vers. Car finalement, voilà ce que je suis pour lui. Un vers, un moucheron mais qui semble s’intéresser à mes compétences. Pas de chance pour lui, je suis déjà loyale à un village… Je ne porte pas ce bandeau pour rien, bien au contraire J’avais cette crainte qui me donnait la boule au ventre mais je cherche encore un moyen de lui échapper. Un shinobi se bat à mort… Ou pas finalement. Je vis l’explosion et je savais qu’il s’agissait un plan de dernière minute. Et on ne peut pas dire que j’avais pas faire tourner mes méninges. J’avais fait mon possible mais il faut savoir reconnaître lorsqu’on a à faire avec quelqu’un de plus puissant que soi. Ici, c’est le cas mais il est trop tard pour faire marche arrière. Je me trouvais encore à sa portée et je soupire en réalisant qu’il a encore debout et qu’il a transformé sa peau en de la pierre dure. Comment puis-je faire pour contrecarrer ça ? Lui balancer des techniques Suiton que je n’ai pas ? Je cherchais encore une solution mais plus rien ne me venait en tête et je continue à ramper avec douleur espérant me mettre à l’abri.

J’avais remarqué les deux cornes et je continue à penser qu’on a à faire à un membre d’un Akuma. Autant dire que ces êtres ne sont pas souvent apprécier dans notre société. Enfin, ce ne sont que des rumeurs et je n’en avais jamais vu jusqu’à maintenant. Autant dire que les rumeurs à leur égard n’est pas sans mensonges mais cela ne veut pas dire qu’elles sont toutes vraies pour autant. Il me fait alors face et je m’apprêtais à me dire que c’était fini pour moi quand quelque chose d’improbable se produit. Un certain Kenjin ,que je n’avais pas reconnu de suite, a foncé sur le démon lui tirant un cri de douleur. Oh… Je crois que notre adversaire a déployé le Suzurane qui était en lui. En même temps, des sceaux partout sur le corps, il n’y a qu’un seul clan capable d’une telle chose et il n’avait pas eu besoin de me le faire comprendre. J’avais une intelligence suffisamment développé pour deviner d’où il était originaire. Pour le reste, cela ne me regarde pas. C’est alors qu’il s’approche de moi et qu’il me prendre dans ses bras. Je le regarde incrédule et j’arque un sourcil.

« - Kenjin ? »

Oui, sur le coup, je suis un peu surprise mais je me remémore ce qu’il m’avait autour d’un verre lors de notre première rencontre. Je ne pouvais savoir qu’il deviendrait un de mes coéquipier avec qui je travaille le plus au jour d’aujourd’hui. Je l’observe et il avait un sourire sur le visage. Je ne connaissais pas encore suffisamment ce personnage mais il était rare qu’il a le sourire. En temps normal, cela ne présage rien de bon. Quelques secondes après, il me dépose au sol et je le remercie tandis que je vais suivre le duel de loin. Qu’arrivait-il à mon chef d’équipe ? Il faut dire que nous sommes partis ensemble en mission sans même connaître nos compétences respectives. Hormis le fait que je sois nécromancienne puisque le directeur du Puits en avait parlé devant lui. Le combat se déroule rapidement et notre adversaire finit par retrouver sa forme et sa taille normale tandis que la fin était proche pour lui. Puis je vis Kenjin tomber et je ne peux pas m’empêcher de l’appeler alors qu’il est allongé sur le sol. Je tente à plusieurs reprises de me mettre debout mais rien à faire, mes jambes refusent de m’obéir. A croire qu’il a bloqué un nerf ou qu’il a perturbé mes nerfs… Allez savoir…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Il a fallu un petit moment avant que je ne parviens à réutiliser mes jambes mais c’était un mal pour un bien. Lorsque j’ai pu le faire, je me suis permise d’aller jouer au ballon avec les enfants et rire un peu avec eux. J’en avais profité pour acheter des bâtons de marche afin de m’aider à marcher le temps que cela finisse par disparaître complètement. Il n’y a pas de honte à ça. Oui, cela fait mal mais cela permet de soulager un peu aussi. On nous avait donc soigner puis nous avons été remercier par le Maire et le chef de la police qui mériterait bien une gifle en pleine poire. Je me retiens et je me contente d’accepter les remerciements. Sac sur le dos et bâtons de marche en main, nous finissons par quitter le village. Nous marchons quelques kilomètres avant que Kenjin me stoppe avec le bras et il me regarde dans les yeux. Première réaction, j’arque un sourcil. Il y a un souci ou quoi ? Je le regarde avec interrogation avant qu’il ne prenne la parole.

Je l’écoute avec attention allant même jusqu’à pencher la tête sur le coté le temps qu’il finisse. Il m’explique qu’il a quelque chose à faire prés d’ici. Lorsqu’il me parle de bibliothèque impériale, je fais rapidement un rapprochement. Et comment que je m’en souviens… Ce n’est pas une chose que je suis prête à oublier. Loin de là. Cette façon originale de me demander de l’aide. Cela me fait sourire en y pensant et je le laisse continuer. Il me parle alors des anciens trésors. Je savais depuis un moment qu’il les cherchait et je n’ai jamais tenté de l’en empêcher. Pourquoi le ferais-je ? Nous avons tous des secrets et je sais que par la suite, je risque d’en avoir aussi. Une fois qu’il a fini, je me mets à réfléchir mais il était hors de question que je reste en arrière et petit à petit, des morceaux viennent s’ajouter à ce que je savais déjà confirmant ce que j’avais pu deviner.

« - Ce n’est pas par hasard si tu es venue me chercher n’est ce pas ? Je t’ai suivi dés le début alors que j’ignorais tout de toi alors je ne comptes pas te lâcher de sitôt. Même si je ne suis pas complètement remise, je ne compte pas rester derrière. Je t’accompagne car malgré tout, on peut apprendre beaucoup de chose dans cette bibliothèque... »

Car il n’y a pas que l’aspect « Trésors Anciens » qui m’intéresse mais bel et bien les richesses du savoir impérial. Je ne suis pas dans le Puits de Savoir pour rien et je n’ai pas l’intention de quitter ce lieu qui est peut-être celui où je me sens le plus à l’aise dans le village. Je lui souris et je croise les bras sous ma poitrine attendant de voir sa réaction. Et puis, je peux trouver des informations qui peut servir dans d’éventuels projets pour le futur du village. C’est avec le passé qu’on forge notre avenir non ?




Botteuse de derrière & Motivatrice en Chef officielle d'Iwa
Carnet de Bord - Thème - PNJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 360
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin Mar 5 Juin 2018 - 16:03



« Un hasard ? Non en effet, tu es la seule qui est au courant de mes agissements, notre rencontre à la bibliothèque d'Iwa, ça c'était un hasard par contre... Mais si tu as pris ta décision allons-y, on a une bonne heure de route pour l'atteindre, surtout vu notre état. »

En effet je n'avais pas prévu d'être en si piteux état pour aller effectuer cette mission secondaire, nul doute que ça allait jouer dans ma démarche. Je n'étais pas ici pour les attaquer ou dérober quelque chose, mon seul objectif étant de savoir si oui ou non des informations sur les reliques étaient disponibles. Pour le moment j'étais un boulet bien inutile à celui qui m'avait sauvé la vie, je me devais de rattraper cet affront au plus vite.

L'heure qui suivi ne fut pas de tout repos, bien que nous étions soignés, les séquelles étaient encore bien présentes. Pour l'instant je boitais légèrement de la jambe droite et mon ventre me gênait à chacun de mes pas, j'allais devoir garder toute cette souffrance en moi pour ne pas que ça interpelle les représentants présents. Ayame n'était pas non plus au top de sa forme, mais elle semblait quand même assez naturelle.

Finalement nous arrivions à la fameuse bibliothèque impériale, majestueuse comme je m'y attendais, elle possédait une cours principale orné de plusieurs arbres. La décoration était travaillée et l'accès surveillé comme tout le monde pouvait s'en douter. Le chemin qui nous menait aux premières marches étaient lui aussi décoré, à croire que des moyens étaient mises en place pour que ce bâtiment reste aussi beau. Je parlais à ma camarade avant notre arrivée devant la porte principale.


« Soit honnête, nous venons simplement chercher des renseignements sur des anciens trésors, nous sommes des shinobis d'Iwa qui rentre d'une mission. Je ne suis pas ici pour créer un incident, soit toi-même héhé. »

Je finis avec un joli sourire pour la rassurer même si elle n'était pas du genre à paniquer. De ce que j'avais vu, elle utilisait les morts pour se défendre, alors visiter un lieu aussi réputé que celui-là ne devrait pas la mettre dans tous ces états.

Nous avancions côte à côte, je ne voulais pas paraître être le chef bien que c'est moi qui allait prendre la parole le plus souvent possible. Alors que nous atteignons la porte principale, je sentais que peu de gens avaient le droit de pénétrer à l'intérieur. En guise de politesse j'enlevais mon chapeau pour me présenter aux gardes.


« Bonjour, Hari Kenjin, chuunin d'Iwa et voici ma camarade Takagami Ayame, je viens de la part de Van Hoheinheim, représentant du puit du Savoir. J'ai plusieurs questions à poser à un érudit, pouvons-nous rencontrer une personne compétente dans le domaine historique ? »

« Je vais vérifier le registre pour voir si vous êtes inscrit, attendez moi ici. »


« Inutile de vous déranger, nous venons à l'improviste, notre dernière mission n'étant pas si loin, j'ai préféré faire un détour jusqu'à chez vous pour éviter des allers-retours inutile. Nous ne vous dérangerons pas longtemps c'est promis. »


Le garde hésita quelques peu et finit par nous faire signer de pénétrer à l'intérieur de la cours principal, j'avais improvisé mes quelques paroles et sans doute en avais-je trop dit. Maintenant un garde avait plusieurs noms en tête dont celui de notre supérieur, si question il aurait je serais obligé de lui répondre. Un problème après l'autre, nous avancions tous les deux, slalomant entre jardin et marche, à quelques dizaines de mètres devant nous s'affichait fièrement la porte de la bibliothèque impériale...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: [Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission B] ~ Un simple voyage ... Ou pas - Kenjin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Taki no Kuni-