N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Démasqué (Freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 46
Rang : C

Message(#) Sujet: Démasqué (Freya) Dim 28 Jan 2018 - 0:35


Cette nuit là, la ciel était couvert, c'était la nouvelle lune et il faisait terriblement froid. Enfin un temps à ce que personne ne soit dehors, à ce que personne ne le découvre. Car il fallait pourtant bien qu'il s'entraîne et le voir réellement, tenter de combattre avec lui, était une chose qui lui tenait à cœur. Ils étaient partenaires, lui et beaucoup d'autre démons bien sûr, mais lui tout particulièrement, celui qui avait trouvé le chemin jusqu'à sa haine envers les siens. Son propre clan qui l'a abandonné.
En y pensant, Eikichi serra son poing contre son cœur et se retint de justesse de hurler ce sentiment douloureux en lui. Personne n'avait jamais tenté de le retrouver, personne n'avait jamais voulu savoir ce qu'il devenait. Est-ce que son clan, sa famille avait été tué pendant la Guerre ? Ou alors avaient-ils, comme son démon lui disait, oublié jusqu'à son existence ?

Avançant dans les rues les plus sombres à l'abri des regards, le Mamoru se rendait sur un terrain d'entraînement. Là, en plein milieu il s'assit et souffla. Le sol était glacé et recouvert d'une fine pellicule de neige qui à son contact fondit et imbiba d'eau son pantalon, saisissant par le froid ses jambes.
Posant les mains sur ses cuisses, le brun ferma les yeux une seconde, joignit ses mains puis invoqua son démon physiquement. Il ne savait encore rien faire d'autre avec lui, il ne savait pas lui partager quoi que se soit, mais le voir et pouvoir un temps soit peut le palper, entendre sa voix non pas comme un murmure désagréable mais bien comme une voix, était déjà bien mieux.

Lorsqu'il croisa son regard, les yeux rouges s’étrécirent sous le sourire qu'il lui offrit.
Akashita l'observa une seconde puis se mit à virevolter autour de lui et le tonnerre gronda dans le ciel.

- Akashita... dis moi... comment puis-je assouvir ma vengeance ?
- Eikichi...

Siffla derrière son étrange masque l'entité. Se penchant vers son invocateur, il se redressa bien vite et laissa un rire tonner fort, un rire à en réveiller les morts. Le tonnerre dans le ciel lui offrit comme une réponse, un simple coup de chance et un éclair zébra le ciel, faisant se relever le Mamoru qui braqua ses yeux rouges à l'autre bout du terrain sur une silhouette.
Ses yeux, trop lumineux, son démon dans son dos, tout était bon pour qu'on sache. Forçant le renvoie du démon de la foudre, Eikichi cligna lentement et son regard redevint gris avant qu'il ne se mette à courir pour s'éloigner un maximum de cette silhouette. S'il pouvait avoir pour une fois un peu de chance, faites qu'on ne voit pas son visage.

Un peu plus loin, une jeune fille vêtu aux couleurs de la Neige revenait au village d'une longue mission d'espionnage. Elle leva son visage et observa l'éclair avant de faire apparaître dans le creux de sa main une sphère d'électricité qu'elle fit se volatiliser sitôt après.
Elle ne s'était jamais cachée, elle avait eu des soucis, principalement en mission, mais étrangement ici ses coéquipiers ne la traité pas différemment. Après tout, elle parlait aux esprits, elle pouvait apaiser les défunts... enfin, c'est ce qu'elle affirmait. Il y avait tant de malheureux qui voulaient croire qu'elle pouvait envoyer quelques mots à leurs morts... qu'elle n'avait pas le cœur à ne pas le faire. Mais elle devait l'avouer, les esprits l'intéressaient plus que les humains.
Au fond d'elle elle espérait retrouver son frère qu'elle savait avoir. Mais comment lui annoncer ça ? Comment lui annoncer toute la vérité à son sujet ? Elle souffla et se dit qu'il aurait peut-être mieux valu qu'il ne vive pas. Après tout, la graine de la haine avait toujours été en lui depuis leur naissance... a eux deux ils équilibraient le tout, elle le savait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 831
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Démasqué (Freya) Lun 29 Jan 2018 - 0:16



-Crois-tu aux démons Ashizu?

L'ancienne Tetsujin observa quelque instant le ciel, cherchant la lune du regard. Croisant les bras, s'accoudant contre le mur du balcon. Les deux expatriées partageaient le même appartement, et conversaient chaque soir. Le sujet du jour était on peut plus sérieux. Les Kamis, les esprits existaient-ils? Après la guerre, après les pouvoirs si particuliers des shinobis rien n'étonnait la borgne. Mais sa compère restait septique. Sans possibilité de sentir et de détecter les sources chakratiques, prouver l'existence pour les combattants du fer restait délicat.

-Les démons n'existent que si l'homme laisse sa peur le dominer.

Une réponse et une approche qui correspondait à la mentalité des combattants de son pays. Relativement terre à terre, les samouraïs passaient leur vies à combattre entre clans. Contre des shinobis aussi bien sur, mais contre des fantômes? Ceux qui passaient leurs vies à courir après leurs démons étaient des faibles, ne méritant même pas le seppuku. A la surprise de Ashizu pourtant sa comparse avait une autre vision des choses.

-Tu ne sais pas toute l'étendue des arts shinobis, ce qu'ils sont capable de faire. D'enfreindre même les règles de la vie. Ils sont capable de réanimer des cadavres, même cela semble irréaliste, après la guerre nous paraissons bien exclus de leur société.

-Et pourtant nous sommes Konohajins, le regretterais-tu de nouveau? De côtoyer des nécromanciens, des voyantes?

Le rire de l'Oda laissa Freya de marbre. Allumant sa pipe à opium elle tira dessus deux fois, puis sauta de son balcon. Ashizu grogna, trouvant la réaction de sa camarade relativement puéril. Se vexait-elle? Ce n'était pas digne d'un officier de son rang. Mais la borgne avait d'autre idées en tête.

-Promenons-nous.

Réellement? Emboîtant le pas de la Jônin, la balafrée posa ses mains sur les pommeaux de ses sabres. Ses katanas, son armure en plaque et même son masque qui pendant à sa ceinture. Tout les distinguaient des shinobis, deux mondes qui cohabitaient doucement. Ils étaient rares, les compatriotes et les rônins à Konoha. La différence forgeait une certaine forme de respect, le reste reposait sur des entraînements à toute heure de la journée. Se maintenir en forme et prouver que même si elles ne pouvaient pas souffler du feu et jongler avec le vent, que leurs lames tranchaient tout. Et que leur condition physique les maintenaient au devant de la scène. En première ligne.

-Quelqu'un vient par ici.

Assura Ashizu, et pendant ce temps en devant Freya tombait nez à nez avec une femme. Qui traînait à cette heure-ci? Quelqu'un revenant de mission? Une genin? Autant de questions qui méritaient réponse.

-Bonsoir,

Fut la première des politesses. Puis Freya aussi entendit le bruit, les terrains d'entraînements n'étaient pas loin. Cela venait probablement de là bas, d'un signe de la tête Freya et Ashizu s'accordèrent. Et l'Oda partit en direction des bruits tandis que la Jônin se tournait dans la même direction sans oublier l'inconnue à ses côtés.

-Date Freya, samouraï et Jônin? Et vous êtes? Dites moi shinobi ne pouvez-vous point faire de lumières? Quelqu'un est visiblement pressé par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 46
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Démasqué (Freya) Ven 2 Fév 2018 - 2:24

Ses yeux, curieux, se tournèrent sur la femme qui avait parlé alors que malgré toute son attention, elle ne l'avait pas vue. Trop absorbée à penser au rapport de sa mission et de la perte de l'un de ses partenaires. Elle n'avait rien pu faire, malgré toute la hargne qu'elle avait mise à combattre, il avait perdu la vie. Mais après sa mort, elle avait pu l'aider, doucement, et il avait trouvé la paix.
Penchant son visage lentement sur le côté, elle étira les traits de son visage pour sourire, de manière très brève et enfin elle répondit avec calme et légèreté.

- Mamoru Miyuki, Chûnin. Enchantée dame Freya.

La demoiselle en blanc la regarda de la tête aux pieds. La dernière fois qu'elle avait vue des samurai, elle s'était battu contre eux, autant dire que c'était une espèce rare pour elle. Relevant lentement une main la brune matérialisa une petite sphère d'électricité qui les éclaira suffisamment pour voir à quelques petits mètres autour d'elles.

- On dirait que les esprits s'amusent à jouer de vilains tour ce soir...

Elle souffla à peine ses mots et attendit la suite qui ne tarda pas à arriver. Le rire démoniaque la fit sourire. Avec un peu de chance son frère était bien ici, à Konoha.


Eikichi courrait, et bien que le rythme qu'il s'imposait lui était douloureux, il n'avait pas le courage de se retourner. Pourvu que personne ne l'ait vue, par pitié. Il avait sauté sur les toits et bientôt, il tomba nez-à-nez avec une femme dont le regard le fit frémir. Etait-ce elle qui l'avait surpris ? Il ne pouvait pas prendre le risque et se laissa tomber dans la ruelle adjacente.

Sa poitrine le faisait souffrir. Depuis quand n'avait-il pas pratiqué ce genre d'exercice. Etait-il si faible ou était-ce la peur qu'il sentait monter et le paralyser lentement ?

- Ridicule...

Siffla le brun entre ses dents alors qu'il restait paralyser et incapable d'avancer. Se reposant contre le mur à ses côtés, il releva ses yeux où une lueur rouge persistait. Plus il avait peur, plus il voulait être seul, plus il sentait que ses pouvoirs prenaient le dessus. Il ne su le retenir, son regard redevint aussi rouge que le sang et le démon apparu sans qu'il ne le veuille. Il n'avait jamais su contrôler ses pulsions depuis toutes ses années et même s'il maîtrisait de mieux en mieux et qu'il faisait toujours en sorte que personne ne le surprenne, il y avait des soirs comme ça où il était incapable de se retenir.
Le démon de foudre s'éleva face à la blonde et laissa de nouveau son rire se répandre. Il ne ferait rien, son « maître » n'avait pas assez de force chakratique pour lui donner la force de terrasser cette humaine lamentable. Mais sa façon d'agir à cet instant là montrait bien qu'il protégeait ce petit homme dans son dos.
Eikichi respirait à grand peine et la main sur le cœur avança en titubant.

- Aka...shita... disparaît... ça ira... je crois...

Il venait de voir qu'une femme se tenait en face de lui et ça avait instinctivement confiné ses peurs de se faire démasquer.
Une nouvelle fois comme il était venu, le présence du démon s'évapora aux yeux de la samurai.

- Comme vous êtes... ravissante...

Un souffle lent mais sa main descendit le long de son corps et il tenait mieux sur ses jambes. Qu'allait-elle penser ? Un rêve, un cauchemar ? Une illusion quelconque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 831
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Démasqué (Freya) Mer 21 Mar 2018 - 0:46

Un démon? N'avait-elle pas rêvée à l'instant? Ashizu sentit ses poils se raidirent sur ses bras, et l'espace d'un instant ses paupières clignèrent de manière compulsive. Son cerveau enclenchant un mécanique de logique pour expliquer ce qu'elle venait de voir, sauf qu'il n'y avait pas de logique. Et elle l'avait bien comprit avec ce monde de shinobi, tout était possible. Alors Freya avait raison, mais ce n'était pas le plus important présentement, cet individu louche ne semblait visiblement pas faire un footing de nuit. Que cachait-il? Maîtrisait-il seulement ces pouvoirs? De manière instinctive elle porta sa main droite sur le pommeau d'un katana tandis que l'autre se plaça sur son torse. De manière respectueuse elle s'inclina légèrement, l'Oda n'avait absolument aucune confiance en ce démoniste? Aussi fallait-il le garder à l'oeil. Aucun angle mort permis avec ce Konohajin?

-Oda Ashizu, Jônin de Konoha et vous êtes?

Il reprenait de l'assurance? Il ne maîtrisait donc pas ses invocations? Intérieurement elle maudit ses ancêtres, et les kamis d'exister réellement. De moins de pouvoir se matérialiser physiquement. Elle détestait ces pouvoirs spécifiques, défiant plus que les autres, les lois de la vie et de la mort. Mais il fallait s'y résoudre, sauf preuve qu'elle était dans une illusion cela semblait évident qu'elle n'avait rien inventée.

-Chûnin? D'ou revenez vous dame Miyuki?

Les esprits? Une mamoru? Quelque chose de louche était dans l'air, et cette drôle d'ambiance ce soir ne faisait que confirmer les doutes de Freya. Elle s'avança, main sur le pommeau de sa naginata. Le rire démoniaque la fit arquer un sourcil et un rictus mauvais s'afficha sur son visage.

-Il semblerait que les esprits s'agitent. J'espère qu'ils peuvent saigner.

Car si quelque chose arrivait à sa camarade Ashizu, esprits ou démons, dieux ou fantômes tous y passeraient.

Selon les principes du bushido.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 46
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Démasqué (Freya) Dim 25 Mar 2018 - 20:31

Miyuki souriait. Il était rare de voir un tel spectacle et encore plus de se douter de ce qui pourrait bien se tramait. Elle savait quels étaient les âmes démoniaques liées à son frère et ceux qui le seraient grâce à ses propres liens avec les esprits. Elle les aimait et les choyait tant qu'ils lui rendaient bien. A contrario, les humains n'étaient pour elle que source d'ennui même s'il lui arrivait d'en apprécier certain.
Le respect que lui présenta la samurai la flatta. Elle ne la rembarrerait donc pas et parlerait avec elle comme elle le demandait.

- Je reviens d'une longue et douloureuse mission, seule hélas. Sinon je suis présente depuis la création de Konoha, discrètement montée en puissance et en hiérarchie. J'effectue toujours de longue mission sur le territoire... quant aux esprits, Dame Freya, ça dépend desquels. Certains sont palpables, d'autres non. Certains vous offrent des illusions tandis que d'autres vous séduisent pour mieux vous tuer. Certains Mamoru protègent leurs esprits combattants, certains esprits combattants protègent leur Mamoru. Tout dépend de l'invocateur et de l'invocation.

Miyuki s'arrêta là une seconde et en effectuant quelques mudra de sa main qui ne maintenait pas la sphère de foudre qui leur procurait de la lumière, elle fit apparaître une petite fée toute de bleu vêtue qui vint volter dans un petit rire cristallin entre les deux dames.

- Une petite fée de chance. Avec elle à mes côtés, impossible que quelque chose que je n'ai pas vue m'arrive. Du genre, tomber par terre en glissant, se prendre un saut de peinture qui tomberait d'une échelle ou d'un rebord de fenêtre ce genre de chose. Outre le fait de les invoquer, s'ils veulent bien répondre à nos demandes, nous pouvons communiquer avec eux et les défunts également...

Présentant sa main libre devant elle, la petite fée vint s'y asseoir sereine, les pieds pendants dans le vide, heureuse.

- Devrions-nous aller voir ce qu'il se trame plus loin ?

Ses yeux bleu Céruléen brillaient presque autant que la sphère de foudre qu'elle tenait, une émanation de son pouvoir.



De son côté Eikichi n'était pas serein. Il était face à face avec une belle femme, toutes les femmes étant belles à ses yeux, mais surtout, il n'était pas certain qu'elle l'avait vue et l'inverse était également vrai.
Contre toute attente, elle se présenta à lui en s'inclinant avec respect. S'il s'était attendu à ce genre de spectacle, il n'aurait pas couru aussi vite aussi longtemps, bien que pour un ninja, il faisait pâle figure comparé à la moyenne.
Reprenant encore un peu plus d'assurance, il sentit le démon dans son dos rire encore, mais pour lui seul maintenant, et s'avança encore un peu pour montrer son visage à la faible lueur des éclairs.

- Yasashi Eikichi, simple Genin de Konoha, enchanté.

Il aurait pu prendre de la hauteur ou tenter de s'enfuir, mais à quoi bon, si cette femme l'avait vue, il ne tarderait pas à le savoir, et puis, elle venait de se présenter comme étant une Jônin du village, donc pas n'importe qui. Quoi qu'il fasse, il n'allait pas pouvoir lui échapper aussi facilement qu'il aurait pu le croire de prime abord.
Replaçant les mains dans les poches de son long manteau noir, Eikichi afficha un visage calme et presque souriant maintenant qu'il retrouvait consistance. Finalement, il lui fallait une équipe féminine pour s'épanouir pleinement et montrer sa réelle puissance. Se battre pour défendre des coéquipiers n'était pas son aspiration, mais se battre pour défendre les femmes, leur montrer à quel point il pouvait être indispensable ou bon, ça c'était une chose qui lui tenait à cœur.

- Que fais-donc une si charmante jeune femme comme vous dans les rues sombres de Konoha à une heure pareille et seule ?

Il se gaussait de lui, il le savait bien, mais puisqu'il était le seul à devoir le supporter, à quoi bon s'énerver ? Venant se mettre à la hauteur de la samurai, Eikichi chercha à croiser son regard pour sonder comme il le pouvait si oui ou non elle avait cru voir son démon ou si elle pensait à une illusion. Il n'en parlerait pas à moins qu'elle n'aborde le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Démasqué (Freya)

Revenir en haut Aller en bas
 

Démasqué (Freya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-