N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Dim 4 Fév 2018 - 2:22


Alerté par un jeune garçon qui travaille habituellement au magasin, l’ombre glisse sur les murs et saute de toit en toit. Ne prenant guère attention aux passants qu’il peut éventuellement bousculer, le Ninja galope à travers les rues des bas quartiers, le regard sévère et le visage anxieux. S’aventurer seul dans ces quartiers n’est pas prudent : bien qu’étant au sein de la Forteresse d’Iwa, la populace se montre de plus en plus réticente et mauvaise vis-à-vis des combattants. Jouant un rôle central dans la vie du Village et ses besoins, ses membres n’ont pour autant pas la sensation d’être traités justement, et montrent de plus en plus de signes de contrariété, pour ne pas dire d’agacement. Tout shinobi qu’il est, Hiyori s’est montré très peu concerné par cette histoire. Il vient certes du sommet de la Tour sociale, mais il en connaît tous les étages et est bien conscient de la situation qui afflige les gens d’en bas. Il en connaît quelques-uns, mais n’est pas vraiment un sentimental. Son quotidien est dans le combat, pas dans les questions sociales.

Pourtant, le message que lui a apporté ce jeune garçon est alarmant. L’un de ses contacts réguliers est dans une posture délicate, et a besoin d’aide ! Tentant d’abord d’alerter les gens autour, et réalisant que personne n’est prêt à intervenir, il s’est ensuite décidé à retrouver cet homme rudement bâti et armé d’une cicatrice imposante, qui vient régulièrement chez son patron occasionnel. Lui pourra certainement aider ! Mais comment être sûr qu’il est bien au Village ?! Et s’il est en mission, ou simplement en balade, qui pourrait l’aider ??

C’est finalement par chance qu’il le retrouve, sortant du centre de mission. Il est sur le point de partir pour la frontière, mais l’arrivée essoufflée du gamin le met un instant en pause, et le fait sortir de ses réflexions. Après quelques balbutiements étouffés de souffle court et un nom clairement prononcé, le Chûnin en oublie sa mission et se précipite vers le sud. De là, il atteint rapidement les escaliers qu’il dévale à toute allure, direction les bas quartiers.
Gama-oji a un problème !

Lorsqu’il arrive sur place, face à la petite boutique de sucreries, il est presque trop tard ! La devanture est défoncée, et l’intérieur sombre laisse déjà entrevoir les ravages d’une bagarre. Autant le dire, ce lieu a été la cible d’une attaque en règle, afin de porter de lourds dommages ! Et si le gamin dit vrai … le vieux Gama était toujours sur place au moment de l’assaut !
Repoussant violemment quelques passants observant dubitatifs les dégâts infligés au lieu, le Jisetsu fait ses premiers pas dans le magasin délabré. Ses pas écrasent quelques confiseries au sol, pendant que son regard sombre balaie les lieux. Soudain, il repère ce qu’il recherche !

» Le vieux !!

Mettant genou à terre, il soulève une planche, jette quelques sachets et emballages de chewing-gums pour laisser un peu d’air et de place au corps meurtri de l’ancien. De toute évidence, c’était lui la cible de cette attaque ! Il est couvert de bleus, transpire à grosses gouttes. On l’a passé à tabac. Et vu l’état des lieux, ce n’est pas pour tirer des bombecs’ !


» Tu sais qui t’as fait ça ?!
» Ya … Yama … c’est …
» Yama ?! C’est quoi, ça, Yama !!
» …


Il n’arrivera pas à en dire plus. Sous le poids de la fatigue et de la douleur, le vieillard tombe dans les vapes. Se jetant sur quelques boîtes à pansement pas loin, Hiyori commence à soigner ce qu’il peut soigner. Mais ses maigres capacités en médecine ne seront pas suffisantes. Et si un bon tabassage en règle n’est pas mort d’homme, sur un vieil homme au corps usé, c’est autre chose !

» J’ai besoin qu’on aille chercher un médecin et des secours ! Et bougez-vous ou je crame le quartier tout entier !!

Pas question que son contact dans les bas quartiers – et ami – passe l’arme à gauche à cause des incivilités et de l’égoïsme des nouvelles générations, davantage spectatrices qu’actrices.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Dim 4 Fév 2018 - 17:42

Encore une froide journée d’hiver s’annonçait. Elles se suivaient, et se ressemblaient quasiment toutes et Hiko commençait à en avoir un peu marre. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas voyagé, et sa vie de sédentaire commençait à sérieusement lui peser. Lui qui était habitué à visiter toutes les contrées de ce monde, à la recherche d’un moyen de supprimer ce système Shinobi qu’il détestait tant. Enfin… Sa vision avait quelque peu changé, il fallait l’avouer. Ayant goûté à la vie d’un village, il se rendait compte qu’il n’était aussi pourri qu’il n’avait pu l’imaginer. Certaines personnes pouvaient encore être sauvées.

Et l’histoire d’aujourd’hui allait commencer par la première personne qui s’était montrée agréable envers le jeune garçon. Après tout, il était commerçant et Hiko était un fidèle client. Mais il n’y avait pas que ça… Le vieil homme avait été vraiment bon avec lui, lui réservant même parfois quelques exclusivités car il connaissait la passion du jeune garçon pour les confiseries. Et en ce jour d’hiver, ce dernier était bien mal en point, et ça… Ça le foutait vraiment en rogne.

Mais revenons-en à la façon dont le jeune Sairyo l’avait découvert. Il venait acheter ses confiseries quotidiennes lorsqu’il avait vu un attroupement devant la boutique qu’il affectionnait si particulièrement. Fronçant les sourcils, il s’était alors rapproché avec un mauvais pressentiment. Et lorsqu’il arriva sur place, il vit alors le vieil homme allongé par terre, un homme se tenant à ses côtés, en train de gesticuler. Hiko s’approcha alors et écouta les murmures de la foule, certains appelaient au fait que c’était une attaque éclair qui avait été revendiquée. Puis, Hiko entendit alors un groupe d’homme se moquer ouvertement de ce qui venait de se passer dans cette boutique. Il se rapprocha alors et entendit les dernières paroles.

- … Franchement c’est bien fait pour lui. À force de se croire intouch… Gghhh !!!
Il n’avait pas eu le temps de finir sa phrase qu’Hiko venait de lui casser la rotule en lui assénant un coup de pied derrière le genou. Le coup avait été violent, il voulait se défouler et faire mal à cet inconnu qui disait alors du mal du vieil homme pourtant si gentil. Se rapprochant alors de son visage, Hiko sortit son épée courte et écrasa la main droite de l’homme en lui coinçant le poignet avec son pied. Il le regarda alors avec un regard dur, où on pouvait aisément lire toute la haine qu’il avait, ainsi que sa colère.
- Tu vas me dire tout ce que tu sais et où est passé celui qui est responsable de ça. Sinon je te jure que tu vas regretter le moment où tu avais simplement mal au genou… !
- Abruti ! Tu viens me péter le genou !! Tu vas le regretter, je te jure sur ma tête que tu… !
D’un coup sec et sans retenue, Hiko lui coupa alors l’index et le majeur sans sommation. Il l’avait prévenu, il était hors de lui et ne s’arrêterait pas jusqu’à ce qu’il obtienne les informations dont il avait besoin. Il n’avait aucune hésitation dans ses gestes, et il serait prêt à aller très loin tellement la colère l’aveuglait à ce moment même.
- Aarrrrgh ! Ok… Ok… Ils étaient deux, et ils sont partis vers le Sud. Sûrement des shinobis qui se vantaient d’appartenir à un groupe appelé « Yami » ou « Yame »… Enfin je sais plus trop ! Maintenant laisse moi… Je t’en supplie…
Hiko le regarda une dernière fois froidement puis il ôta son pied de la main ensanglantée de l’homme avant de lui tourner le dos. Il se rapprocha alors du corps du vieil homme qui était maintenant inconscient et il vit alors un homme avec une réserve de chakra proche de la sienne qui semblait tout aussi énervé. Il ne se rappelait pas l’avoir croisé ici dernièrement, mais ils semblaient partager la même haine.

Hiko s’approcha alors du vieil homme avant qu’un shinobi médecin s’approche d’eux, et il lui souffla alors ces quelques mots.

- Je vais les retrouver… Ils vont payer vieil homme, tu as ma parole.
Il était déterminé, et chaque geste, chacune de ses paroles allaient dans ce sens. Se tournant ensuite vers l’homme qui était aussi hors de lui, Hiko lui lança alors ces quelques paroles avant de tourner les talons.
- Ils étaient deux apparemment. Ils ont pris la direction du Sud et ils se vantaient d’appartenir à un groupe appelé « Yami » ou « Yame »… Si tu es aussi déterminé que tu le laisses croire, viens m’aider à leur faire payer !
Et sans attendre de réponse, Hiko avait déjà pris de la hauteur et sautait de toit en toit, à la recherche des deux individus. Il ne savait pas comment il allait s’y prendre… Mais sa volonté était infaillible et ils allaient payer… Tout comme le groupe inutile auxquels ils appartenaient. Rien n’arrêterait Hiko, plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Lun 5 Fév 2018 - 1:32


L’ordre hurlé par le Balafré et son faciès de démon ont motivé quelques uns à courir en direction des étages supérieurs, afin de trouver de l’aide. Ils ne sont certainement pas très enclins à s’acoquiner avec un Ninja, mais ils ont bien lus dans ses yeux qu’il mettrait ses menaces à exécution si ses exigences n’étaient pas satisfaites. Toujours à genou, son attention rivée sur l’ancien, il observe dans un premier temps les plaies. Elles ne sont pas si graves, mais peuvent l’être pour un homme de son âge. Il lui faudra donc des premiers soins ; mais aussi veiller sur lui pour les prochaines semaines. S’il a été attaqué une première fois, il pourrait bien l’être de nouveau après sa rémission !

Le temps que les secours interviennent, Hiyori ballade son regard sur les environs. Les lieux sont évidemment marqués par une grande violence ; mais rien de tout cela n’a de sens ! Depuis quand on s’en prend à un marchand de bonbons ?! Et même si cela fait sens chez certains, depuis quand faut-il le tabasser pour obtenir ce que l’on veut ! Gama-oji est une tête brûlée, mais pas un crétin ! S’il avait compris un seul instant qu’il ne ferait pas le poids, il aurait joué la carte de la patience et de la ruse, pas celle de l’affrontement sauvage. Il était une cible. Son activité, mais aussi sa présence ! On voulait faire passer un message … .

Les réflexions du Chûnin sont brisées par un vacarme non loin. Au sol, traînant dans la poussière, quelques doigts montrent là une nouvelle scène de violence. Un jeune blanc-bec, menaçant ouvertement un passant, semble vouloir faire usage de violence pour une raison qui échappe encore au Jisetsu. Il souhaite bien entendu intervenir ; mais ne peut pas ainsi laisser son ami du quartier à la merci d’une foule désintéressée. Le temps que les choses bougent, l’homme est relâché dans sa misère pendant que le gamin aux cheveux ivoire vient à sa rencontre. A son ton et son engagement, ce n’est pas un simple habitant du quartier : c’est un Ninja, qui ne s’est pas fait connaître jusqu’à présent ! Sa façon de faire manque de finesse, mais il peut se targuer d’avoir obtenu des résultats. Deux individus ? Il y en avait certainement plus pour faire un tel bordel dans la boutique mise à sac ! Et appartenant à un groupe. A cet instant, l’ancien impérial se remémore les mots du blessé : « Yama, Yama c’est … ». Sans doute voulait-il indiquer les responsables de cette attaque !

Incitant le gradé à le suivre, le gringalet se décide à prendre de la hauteur et à partir vers le Sud. A l’instant où il le fait, un Médic-Nin fait son entrée, accompagné de quelques volontaires hommes et femmes et du petit-fils de Gama. Ce dernier, les yeux en larmes, s’étend déjà à une nouvelle fatidique. Hiyori ne tient pas à perdre de temps, car plusieurs choses sont à aborder ici !

» Ne t’inquiète pas, il survivra ! Et d’ici peu, il rendra les infirmières de l’hôpital toutes complètement folles ! Médic-Nin ! Voyez à ses soins, et chargez vous ensuite de l’estropié, là-bas ! Je vais voir comment il va !

Façon de parler, oui ! Se redressant pour laisser le champ libre aux interventions médicales et aux assistants, le grand gaillard secoue son lourd manteau surplombé de plumes et de queue de renard, et avance à grands pas vers l’amputé. Se présentant sur un simple « Ferme-la » autoritaire, sa main vient se plaquer contre le front de l’individu, et ses iris brillants plongent dans ceux de sa victime. En un instant, il visualise les quelques minutes qui ont précédé son arrivée. Il ne voit pas clairement les choses, tout est flou … . Deux hommes … déguisés, dissimulés sous de lourds manteaux … . Mais des ombres dans les ruelles alentours … . Ils ne sont pas seuls, ils étaient bien réunis en bande ! … Ils repartent vers le sud … . Tous ! A cet instant, le Jisetsu réalise l’erreur de son collègue ! Il faut qu’il le rattrape sans tarder !!

Le jeune Hiko s’est déjà bien enfoncé dans les bas quartiers. Sa course lui a permit de couvrir du terrain, mais est-il parvenu à repérer ceux qui ont mis sens dessus-dessous dans la boutique de bonbons ? Et pour quelle raison s’investit-il autant dans cette histoire : est-ce par vengeance, par clientélisme ou par esprit d’aventure ? Aucun de ces trois choix ne peut aboutir à une solution viable, si elle n’est pas secondée par un esprit stratège.
Fort heureusement, en ayant puisé dans ses ressources matinales et avalé une barre de céréales dans son envolée, le Balafré rattrape enfin le jeune garçon, et l’agrippe par le bras. Les deux finissent sur un toit, à l’écart des regards indiscrets !

» Arrête-toi là ! On ne peut pas se lancer comme ça dans cette enquête ! Ce n’est pas une opération de nettoyage, mais du repérage ! D’après ce que j’ai pu comprendre, ils n’étaient certainement pas que deux ! On a clairement affaire à un groupe organisé, et si on se lance sans renforts ni stratégie, les bas quartiers deviendront rapidement un labyrinthe dans lequel nous ne trouverons ni allié ni secours !

Les mots sont dits à voix basse mais avec une forte tonalité ! Le gamin semble agir sous l’impulsion de la colère ; et Hiyori n’escompte pas le réprimander là-dessus. Mais s’ils veulent réussir dans leur entreprise, ils se doivent de coopérer et de coordonner leurs actions afin d’obtenir le maximum de résultats, avec le moins de casse.

» Plus nous nous éloignons du centre-ville, plus notre autorité décroit dans ces quartiers. As-tu de quoi repérer ceux qui ont commis cette agression : cible repérée, technique sensorielle … ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Lun 5 Fév 2018 - 7:53

- J’aurai leur peau...
Hiko était maintenant sur le toit en compagnie de l’homme aux multiples cicatrices. Ce dernier l’avait rattrapé et suivi suite aux quelques mots que l’enfant avait employés avant de se lancer à la poursuite des deux malfrats qui avaient fait tant de mal à l’une des rares personnes qu’il estimait au sein du village caché d’Iwa. Ils s’en étaient pris aux mauvaises personnes, et ils allaient le payer... Paroles de Sairyo !

L’homme semblait vouloir prendre son temps et semblait penser qu’ils n’étaient finalement pas que deux à avoir agi contre le vendeur de confiseries. Selon lui, il s’agirait plutôt d’une bande organisée dont il faudrait sûrement se méfier. Hiko entendait ses paroles, mais il n’écoutait rien. Il était encore sous le coup de l’émotions et chaque cellule de son corps criait vengeance. Qu’ils soient deux ou vingt, cela ne changeait rien à ses yeux... Ils paieraient pour leurs actions.

Mais son esprit rationnel commença à reprendre le dessus. L’homme avait raison. Et si Hiko avait pu vivre aussi longtemps tout seul dans le Yuukan, c’est justement parce qu’il avait réfréné à chaque fois ces impulsions qui menaient d’excellents shinobis vers une perte de contrôle flagrante et souvent fatale. Aujourd’hui, le Chunin avait été le déclencheur. Hiko se souvenait de lui, il l’avait croisé quelques jours plus tôt dans une clairière aux abords d’Iwa et ce dernier semblait être une tête brûlée. Qu’il agisse en prenant du recul montrait une chose... Son expérience lui sommait d’être prudent.

- Tu as raison... Nous devons agir avec discernement. Mais chaque seconde perdue, et un moyen de plus pour eux de se fondre dans la masse et de disparaître !
On sentait déjà de la frustration chez l’enfant. Si seulement il était venu dix minutes plus tôt. Il aurait alors pu voir à quoi ressemblaient ces abrutis et il leur aurait flanqué la déroute de leur vie !
- Je peux repérer n’importe qui a cent mètres à la ronde. Mais si je ne sais pas quoi chercher, je ne risque pas de savoir où ils sont. Autant chercher une aiguille dans une...
Hiko s’arrêta alors net. Il ne cherchait pas une aiguille... Mais une multitude. Ne venait-il pas d’apprendre qu’ils se déplaçaient en groupe ? C’était l’information de son coéquipier du jour en tout cas. Fronçant les sourcils, Hiko déversa alors une bonne quantité de chakra aux alentours afin de ressentir les mouvements de chaque personne. Il eut alors accès à bon nombre d’informations qu’il compartimenta rapidement jusqu’à ce qu’il trouve un schéma correspondant à ses attentes.
- A dix heures, environ 80 mètres il y a de nombreuses personnes allant dans la même direction et prenant les mêmes changements depuis deux rues. Go !
Peut-être un coup d’épée dans l’eau... Mais Hiko n’attendait pas l’aval de son aîné et commença sa course en restant au niveau des toits ! La chasse était ouverte et Yama ferait mieux de faire attention... Car les chasseurs étaient affamés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Dim 11 Fév 2018 - 12:59



Ayant pu faire retrouver ses esprits au jeune homme, Hiyori profite de ce court délai pour reprendre son souffle et faire fonctionner la boîte à camembert ! Maintenant qu’ils ont pénétré les bas quartiers, tout est sujet à risque ! Les Ninjas ne sont pas les bienvenus dans cette partie de la Citadelle, et si le Jisetsu a quelques alliés sur place, les récents évènements l’obligent à tout remettre en cause. Le vieux était-il attaqué en raison de sa relation avec les Ninjas ? Ou était-ce en raison de son passé impérial ? En tout cas, ce pauvre petit vieux n’avait pas trouvé refuge dans la reconversion et dans les confiseries. Et s’il s’est fait attaquer dans ces quartiers, tout porte à croire que les autres contacts – rares mais bien réels ! – d’Hiyori ont souffert d’une façon ou d’une autre ces derniers jours. Une reprise de contact s’annonce importante … .

Le gamin, qui ne s’est toujours pas présenté, tente de garder son calme et d’analyser la situation. Il est effectivement un habile technicien sensoriel, ce qui peut bien représenter un atout majeur dans cette traque locale. Mais elle ne servira à rien si les deux gaillards tombent dans un piège. Les relations se sont assez détériorées pour qu’une véritable fracture sociale et identitaire se forge au sein de la Citadelle, et avec les récentes attaques, tout montre que le point de rupture est proche ! Il est important de ne pas participer à la cristallisation de ces tensions, sans quoi l’ordre Ninja sera le premier à redouter la colère du petit peuple.

Le problème quand on agit à deux … c’est qu’on est plusieurs à réfléchir ! Et plusieurs à donner des ordres ! Sans vouloir prendre le commandement de l’opération, le Balafré espère surtout et avant tout qu’il pourra en discuter et avancer d’un commun accord dans la bonne direction ! Certes le temps est un atout précieux ! Mais son expérience lui indique déjà les faits et les évènements à venir : ils ne parviendront pas à intercepter tous les responsables, et en les coursant sans prendre tous les facteurs en compte, ils prennent le risque d’ameuter davantage d’adversaires dans ces lieux. Malheureusement, le garçon n’en fait qu’à sa tête ! Et après avoir repéré plusieurs individus se déplaçant en groupe, le voilà qui se lance de nouveau à leur poursuite ! A-t-il vraiment compris le danger à faire n’importe quoi dans les environs ?

Bon gré mal gré, le Chûnin de la Roche se lance dans la chasse, et tâche de faire son maximum pour masquer ses pas, diminuer le bruit de ses déplacements, ne laisser derrière lui qu’une ombre se noyant dans le noir. Ils ne sont pas seuls sur les toits ! Circuler entre les draps blancs et les quelques décors ne suffira bientôt plus à les cacher. Désormais, survie rime avec prudence. Car sans savoir s’il en a conscience ou non, Hiko Sairyo vient de franchir le seuil de tolérance maximum pour les habitants du coin. Les deux Ninjas sont désormais dans le quartier le plus dangereux de la Citadelle !
Après avoir suivi le groupe de suspects au flair, le binôme se résout à une halte sur un petit toit. La succession de ruelles sombres fait des lieux un véritable labyrinthe, et leur progression pour l’instant est correcte quand on sait qu’elle ne peut se faire que par les sommets. La halte cette fois-ci est bien plus concrète ; le groupe s’est arrêté ! Tâchant d’être discrets, les deux shinobis se rapprochent de la corniche, et observent ce qu’il se passe en contrebas … .

Huit individus sont là. Encapuchonnés ou masqués par des masques de carnaval traditionnel, leurs postures et leurs gabarits semblent assez simples ! Peut-être un poids lourd qui se fait remarquer par des vêtements épais, mais les autres n’ont pas vraiment de quoi se distinguer ! Ici, l’opération atteint un degré supplémentaire de gravité : car s’ils interviennent efficacement, la team formée en urgence peut neutraliser cette menace et rendre justice. Mais s’ils échouent dans leur action, ils peuvent faire durer le conflit dans la durée, ce qui représentera par la suite un sacré défi.
Hiyori se doit de prendre certaines considérations avant de frapper.

» Ils sont huit, et nous sommes deux ; concrètement, nous pouvons en intercepter un certain nombre, tous avec de la chance. Mais on va faire face à plusieurs défis. Si on les capture, il faut pouvoir les ramener en territoire « neutre », ce qui va être compliqué. Ensuite, il faut que le combat soit rapide et sans bavure ! S’il traine, nous serons pris à notre propre piège. Tu te sens capable de rentrer dans ces clous ? Car si ce n’est pas le cas, on les marque, et on fiche le camp avant d’avoir une véritable révolte sur le dos … .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Mar 13 Fév 2018 - 17:56

La chasse était ouverte. Et autant vous dire que le jeune garçon à la chevelure blanche était surmotivé ! On avait attaqué l’une des personnes qui étaient les plus chères à ses yeux… Et cet acte ne resterait certainement pas impuni. Ce fut donc pourquoi il s’était lancé à la poursuite de ces mystérieux agresseurs. Mais, par chance (?), un autre homme s’était mêlé à cette traque. Il s’agissait du balafré, un homme qu’Hiko avait déjà croisé plusieurs fois dans sa vie. Et la dernière était une fois lorsqu’il était dans une forêt, où Shima l’avait aidé à développer son talent pour le ninjutsu. Hiko savait donc qu’il était une valeur sûre, et il n’avait donc pas hésité à le laisser l’accompagner. D’ailleurs, il semblait tout aussi en rogne que ne l’était le Sairyo. Ce qui était un bon point.

Circulant entre les draps pour se cacher, les deux shinobis avançaient vite et rattrapaient peu à peu leur retard sur le groupe d’hommes qui semblait désormais s’être arrêté. Hiko et son compère s’arrêtèrent donc à leur tour et prirent une position de sorte à ce qu’ils ne se fassent pas repérer. Cependant, ils avaient besoin d’avoir un visuel sur ces individus pour s’assurer qu’ils ne pourchassaient pas les mauvaises personnes. Ils trouvèrent donc un point de vision d’où ils pouvaient voir sans être vus.

Les huit personnes encapuchonnées commencent alors à rigoler et à discuter de façon assez vive. Hiko est trop loin pour entendre ce qu’ils se racontent, mais il comprend bien qu’ils sont en train de s’amuser et n’ont donc pas leur concentration habituelle. Il serait donc facile de tous les éliminer en une seule attaque, qu’importe si les maisons avoisinantes subissaient des dégâts. Mais alors même qu’il s’apprêtait à rentrer en jeu, son coéquipier du jour reprit la parole.

Ses paroles avaient du sens, et on sentait clairement l’expérience en lui qui lui ordonnait de ne pas agir impulsivement et de bien réfléchir avant de se lancer dans un combat où le désavantage du terrain et du nombre était si flagrant. Cela fit sourire le jeune garçon, qui soutint alors le regard du balafré avec un sourire narquois affiché sur le visage.

- Ces mecs-là ne sont que du menu fretin… Si tu as trop la frousse pour t’en occuper, je suggère que tu restes en retrait et que tu me regardes faire.
Sa haine l’aveuglait, et il devenait presque trop confiant. Il voulait à lui seul affronter ces huit shinobis d’un coup, ce qui était complètement débile et inconscient. Mais Hiko s’en fichait, et il préparait déjà ses mudras pour pouvoir se fondre dans le décor lorsqu’il n’aperçut que trop tard qu’une autre personne les avait rejoint sur les toits !
- Bah alors les cafards, on écoute des conversations privées ?
Puis, rapidement, d’autres personnes apparurent au niveau du toit sur lequel ils se trouvaient. Ils s’étaient faits encerclés de façon extrêmement rapide par des individus portant tous de larges capes noires qui avaient leur capuche rabattue. On pouvait deviner un sourire sur les visages de ceux ne portant pas de masques. Il semblerait qu’ils s’y attendaient et Hiko et son coéquipier du jour étaient maintenant totalement encerclés.

Il ne leur restait pas beaucoup d’échappatoire. Mais Hiko, bien que bien refroidi par cette surprise, ne se démonta pas. Et il annonça alors ces quelques paroles… Presque en les crachant aux visages arrogants des personnes encapuchonnées.

- Ne m’obligez pas à vous tuer un par un. Livrez-moi le responsable de la déroute du vieux et je vous laisserai la vie sauve… Je n’ai rien contre vous, mais s’il le faut je vous passerai sur le corps pour rendre justice !
Le message était clair, et la colère l’emportait sur la raison. Hiko et Hiyori ne s’en sortiraient pas face à de si nombreux adversaires… Hiko l’aurait su de façon générale… Mais là, on avait touché à une personne qu’il affectionnait particulièrement... Et cela lui faisait perdre toute son intelligence apparemment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Ven 16 Fév 2018 - 20:31


Et voilà ! Une connerie de trop, et la situation devient intenable ! Décidément, il est bientôt temps que l’un des deux représentants de la Roche démontre son autorité et prenne les choses en main, sans quoi la catastrophe est annoncée ! Le fait de s’être emporté a certainement joué dans le fait d’être aussi aisément repéré, mais ce n’est sans doute pas tout. Pour avoir pris le binôme ainsi à revers, ces gens-là ne sont pas de simples gugusses. D’ailleurs, au vu de leurs déplacements et de leur organisation, Hiyori soupçonne depuis peu l’implication de Ninjas aux côtés de cette faction rebelle. Autant dire que rien n’est joué d’avance ! Il va falloir la jouer fine et rapide !

Le jeune et impétueux guerrier tente la carte de la discussion. Futile ! La façon dont il s’y prend est tellement proche de la menace que c’en est presque supplier de se faire taper ! Et si ces gars n’étaient pas assez confiants pour les encercler, ils ne seraient tout simplement pas venus. Quoi qu’il en soit, l’affrontement semble assuré, et il va falloir le torcher sec ! Le temps que le gamin argumente dans le vent, le Balafré porte son regard à droite et à gauche. Huit opposants, répartis sur quatre toits. Un groupe de trois au plus près d’eux ; un autre binôme sur un toit derrière. Un bonhomme seul sur la droite, et deux derniers flanqués sur leur gauche. Ils se sont étalés pour parfaire l’encerclement, mais aussi dans l’optique de rendre plus difficile leur capture ! Ce sont des malins. Mais qui ont certainement trop confiance en eux.
Agissant lentement, et restant calme, le Jisetsu baisse la tête, et pose un genou à terre. Sa posture semble indiquer la soumission, la reddition. En fait, son pouce vient gratter à l’ongle un petit symbole au sol. Comme s’il adressait une prière !

» Je ne fais qu’un avec l’Empereur et l’Empereur est avec moi …

Brusquement, les trois gaillards face à eux trouvent leurs pieds bloqués par des mains de terre qui sortent du sol pour les attraper, parfait remake d’un film de zombies ! Profitant de cette surprise, et laissant la pupille dorée de son œil droit lui apporter la vitesse nécessaire en secret, Hiyori bondit en avant et se retrouve rapidement au corps-à-corps pour balancer deux coups de poing bien placés pour chacun d’eux ! Le coup est assez dur, la surprise est totale : l’effet escompté est atteint ! Pris au dépourvu, et sans défense face à un coup certes sans grande force mais finement exécuté, les trois crétins se plient en deux et tombent genoux à terre pendant que la terre consolide son emprise sur eux.

» Ils ne sont pas très résistants ! Neutralise les deux derrière nous, et retient les deux autres sur la gauche !

Ses pas le guident déjà vers l’individu resté seul à droite. Estimant qu’il a déjà bien entamé les choses, il tient à œuvrer avant que les choses ne dérapent ! Et en répartissant les cibles, il reste confiant qu’Hiko ne fera pas de boulettes supplémentaires. Le temps de cette réflexion, il est déjà face à sa nouvelle cible. Un premier coup de poing passe à côté, un second est paré. L’individu a une bonne garde ! Enchaînant encore quelques attaques qui ne passent pas, il apparaît clairement que cet homme masqué n’est pas un simple pécord !

» Toi, mon gars, je compte bien te faire cracher tout ce que tu sais !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Sam 17 Fév 2018 - 16:39

Bon, au moins Hiyori semblait être sur la même longueur d’onde, et il voulait en découdre. Bien, parce qu’Hiko n’avait qu’une seule envie… Faire ravaler leur fierté à ces ingrats et surtout leur faire regretter leur geste envers le tenancier de la boutique de sucreries. Il n’était qu’un vieil homme, et ils l’avaient agressé sans raison et surtout sans scrupules en se mettant à plusieurs sur lui… Ils allaient le regretter, et Hiko s’en assurerait personnellement.

Huit personnes encapuchonnées les encerclaient pour le moment, et ils ne semblaient pas se dégonfler malgré les dires du jeune shinobi. Tant mieux, à vrai dire il aurait été déçu de devoir leur courir après afin de les neutraliser. Tandis qu’Hiyori commença une petite prière, il était vraiment bizarre celui-là, les individus encapuchonnés commencèrent à rigoler. Si seulement ils savaient… Il était un homme fort et Hiko en avait la preuve. Il l’avait déjà rencontré dans une forêt avoisinante et Shima l’avait aidé à se concentrer sur l’essentiel pour progresser en ninjutsu. Hiko était content d’avoir eu cette rencontre, car désormais il savait que cet allié serait puissant.

- Comme tu veux ! Mais ne les ménage surtout pas. Je ne m’en irais pas tant qu’un d’eux respirera encore !
Hiko n’était pas encore habitué aux coutumes d’un village shinobi, et il n’avait donc aucun problème à supprimer la vie d’autrui comme il le faisait lorsqu’il n’était affilié à aucun village shinobi. Tandis qu’on avait une bonne raison, donner la mort ne lui donnait aucun problème. Et là… Disons que la raison était plus que suffisante !

Se mettant alors en action, l’enfant aux cheveux blancs forma quelques mudras et une boule de chewing-gum se constitua au creux de sa main. De la taille d’un ballon de basket-ball, la boule était cependant légèrement pour le moment et Hiko allait en faire une arme redoutable. Sans crier gare, il la lança sur le premier individu qui la reçut en pleine tête et bascula en arrière, sans ne pouvoir rien faire.

Mais contre toute attente, la boule ne s’arrêta pas et elle rebondit sur l’homme pour prendre une autre direction et se diriger vers un autre homme qui ne l’avait clairement pas vue venir. Il n’eut donc pas le temps de l’esquiver, ni de la parer, et fut percuté de plein fouet et tomba du toit à la renverse. Hiko réutilisa le même stratagème pour le troisième quidam, mais cette fois ci cela ne fonctionna pas car il s’y attendait et il donna un violent coup de poing dans la boule de chewing-gum durcie qui explosa alors sous l’impact, laissant des bouts de chewing-gum partout sur le corps de ce dernier.

Souriant, l’enfant aux cheveux blancs composa alors quelques mudras et les bouts de chewing-gum recouvrirent le haut du corps de l’homme et se ressérèrent très rapidement, le faisant ainsi suffoquer avant de lui écraser totalement les poumons… Celui-là était déjà mort avant que son corps ne touche le sol.

- Et de trois…
Et alors qu’Hiko semblait vouloir continuer pour attaquer le quatrième, ce dernier s’était déplacé près de lui et lui avait envoyé un direct du droit en plein sur l’arcade sourcilière. Hiko fut alors propulsé en arrière et il s’accrocha au dernier moment à la péniche du toit, juste avant de tomber dans le vide. Il était léger et la gouttière tint alors bon… Il ne fallait pas faire dix kilos de plus.

Se remettant derechef sur pieds, l’enfant s’essuya l’arcade du revers de la manche et il vit beaucoup de sang. Il pissait le sang abondemment mais ce n’était pas un gros problème, la blessure allait cicatrisé toute seule dans peu de temps. Le vrai problème venait de la force de ce mec… Son coup de poing était puissant, et même s’il était physiquement impressionnant, il devait sûrement utiliser des arts shinobis pour ce genre d’attaque… Ainsi, ils n’étaient pas uniquement de civils… Il y avait aussi des shinobis dans le lot.

Parfait ! Cela rendrait la chasse plus amusante !

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Sam 17 Fév 2018 - 20:19


L’échange devient violent en peu de temps. Les deux combattants de la Roche livrent coups sur coups, neutralisent un à un les principales menaces. Il n’a fallu qu’un instant pour que la moitié des adversaires soit mis hors d’état de nuire. Mais cela ne sera pas suffisant tant qu’ils n’auront pas tous mordus la poussière. Pour Hiyori, l’exécution doit être rapide et sans faille ! Si les cibles sont éliminées avant d’avoir l’attention et la colère de la rue, cette opération-suicide pourrait bien s’avérer être une complète réussite ! Et le début d’une véritable enquête. Car derrière cette agression en règle, il ne peut y avoir une simple vengeance ou un motif de braquage. L’affaire est bien plus complexe, c’est maintenant évident !

Du coin de l’œil, il note les progrès du jeune Hiko – dont il ne connaît toujours pas le nom ! Ce dernier arrive à maîtriser ses principaux adversaires, avec un Jutsu étrange qui, de loin, ressemble à une bulle de bubble gum ! Si c’est vraiment le cas, le monde Ninja est vraiment plein de surprises !! Mais tant que les résultats sont là, il n’y a rien à redire. Jusqu’à … ce qu’il soit envoyé dans les prés par un coup de poing magistral ! Le personnage est imposant, et de toute évidence de taille à se débarrasser des intrus.
Un coup de poing ramène cependant le Balafré à son propre combat.

Effectuant un petit saut en arrière, il passe ses doigts d’un geste sec sur sa joue. Pas beaucoup de force ! Tant mieux, en se maintenant au corps-à-corps, le Jisetsu ne devrait en faire qu’une bouchée ! D’ailleurs, histoire de le déstabiliser, une petite fireball ! Crachant devant lui une boule de feu de la taille d’un poing, l’objectif est de voir la réaction adverse et de lui foncer dessus au bon moment ! Car si ses attaques sont faibles, son temps de réaction reste impressionnant. Ce n’est pas un petit combattant ; simplement quelqu’un non versé dans le close combat. Écartant son vêtement d’un geste ample, il laisse entrevoir l’intérieur … et le vide ! La boule de feu s’y engouffre … et en ressort aussitôt ! Changeant de cible pour se jeter sur son créateur originel ! Pris au dépourvu, ce dernier esquive d’un saut sur la gauche, et accélère son déplacement ! Il est temps de mettre fin à cette mascarade ! Son bras se tend, et sa main s’ouvre pour prendre l’individu à la gorge !

Et là, le mystère s’épaissit. Sous la poigne de fer de notre Chûnin plein d’ardeur, l’adversaire … s’évapore. Le lourd vêtement tombe dans ses mains comme un peignoir qu’on manque d’accrocher correctement par maladresse, sans laisser âme qui vive ou signe d’une quelconque présence sur place. Freinant sur ce toit de terre, restant un instant décontenancé face à ce résultat pour le moins étrange, l’ancien impérial porte son regard en arrière pour observer l’adversaire de son frère d’armes. Ce dernier, tout en restant sur ses gardes par rapport au jeune Hiko, s’est tourné vers lui. De son profil encapuchonné n’apparaît qu’une paire d’yeux luisants de malice, avant qu’il ne mette un genou à terre. Y grattant quelque chose du doigt, il finit par former un signe du Tigre … et disparaît à son tour dans un nuage de fumée. Laissant le binôme dans l’incompréhension la plus totale.

Se ressaisissant rapidement, le chef de l’Avalanche saute sur le toit d’en face pour rejoindre leur premier lieu de départ. Le constat : une victoire en feutrée pour eux, mais sans réel succès ; trois adversaires encore à terre, d’autres définitivement neutralisés par son compagnon d’Iwa. S’approchant du lieu de la disparition, son regard se perd un instant vers la corniche d’où il a vu tomber le garçon un peu plus tôt.

» Tout va bien pour toi ?

Il n’attend pas vraiment de réponse. Quelque part, il se convainc que s’il a su se débrouiller dans cette situation, une petite chute n’a pas pu lui faire de mal. En attendant, le Balafré s’est rapproché du lieu de départ et a également posé un pied à terre pour observer ce qui a été inscrit sur la surface dure du sol. Ses sourcils se plissent, son visage se durçit. Il tente de comprendre ce qu’il a sous les yeux, sans vraiment le comprendre. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit de la naissance d’une nouvelle ombre sur le Village de la Roche.

» Viens voir ce que notre ami nous a laissé …

Au sol, une seule marque. Un seul kanji. Dont la signification reste mystérieuse, mais la force de caractère et le message sont clairs.



« YAMA »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Lun 19 Fév 2018 - 7:41

Après avoir été violemment frappé par l’encapuchonné, le jeune garçon vacilla longuement avant de tomber à la renverse, totalement happé par le coup de son adversaire. Le vide se rapprochait, mais l’enfant aux cheveux blancs parvint au dernier moment à s’agripper à la corniche et il reste donc opérationnel sur le toit.

S’étant préparé pour le combat à venir, Hiko avait commencé à malaxer une bonne quantité de chakra lorsqu’il vit que les deux dernières personnes qui étaient encore aptes à se battre dans le camp adverse disparurent dans un nuage de fumée. Cela le choqua, mais il n’en dit rien alors que le balafré l’appelait pour qu’il vienne constater quelque chose.

Ne se faisant pas prier, le jeune garçon se dirigea alors vers son aîné et découvrit la marque sur le sol qui avait été laissée à leur attention. Un seul Kanji, accompagné des lettres « Yama »... Hiko fit directement le rapprochement avec ce que lui avait dit l’homme aux alentours de la boutique de bonbons... Ainsi c’était son nom... Yama. Hiko ignorait ce que cela signifiait, mais tout ce qu’il savait... C’était que le village caché de la roche allait devoir faire face à la voix montante du peuple qui semblait clamer haut et fort son désaccord avec les décisions des Hautes sphères du village.

- Au moins on a un nom... Yama. Ils n’ont pas l’air de se cacher, ils ne semblent pas prendre la mesure de leurs actes !
Oui, après tout ils s’attaquaient à une puissance militaire rodée et aguerrie... Iwa ! Mais pour tout vous dire, Hiko s’en fichait complètement que ce village soit réduit à feu et à sang. Ce qu’il voulait, c’était faire payer les responsables de l’agression d’une personne qui lui était chère... Le vieux !

Ce fut donc la raison pour laquelle il se décida à continuer un bout de chemin en compagnie du balafré. Il avait l’air d’être compétent et d’être une personne de confiance. Lui-même était fou de rage en apprenant ce qui était arrivé au vieux. Il ferait donc un bon allié, et Hiko espérait qu’il ne s’arrêterait pas là pour la journée.

- Je refuse d’en rester là pour le moment. La piste est encore fraîche alors il faut la suivre ! Cependant, je pense que pour avoir des informations fiables et rapidement, il faut s’écarter un peu des sentiers battus. Te sens-tu prêt à enquêter indépendamment de la volonté des dirigeants du pays ?
Voila une question qui avait le mérite d’être clair. Car si ce n’était pas le cas, l’enfant aux cheveux blancs se passerait d’Hiyori pour continuer son enquête. Pas besoin d’avoir un toutou du village dans les pattes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Sam 24 Fév 2018 - 15:40


Ayant mis genou à terre, Hiyori porte son attention avant tout sur ce signe qui a été laissé à leur attention sur le sol terreux. « La Montagne » : ce symbole peut signifier bien des choses, que ce soit le nom d’une personne ou encore d’un groupe, un symbole traduisant une volonté ou simplement de quoi brouiller les pistes … . Le scénario le plus inquiétant qui vient à l’esprit du Balafré est naturellement le danger d’un groupuscule sévissant dans les bas-fonds et ayant des objectifs bien précis. L’affrontement à l’instant, bien qu’expéditif, a démontré que ce petit groupe reste sur ses gardes et se montre très réactif en cas de pépin. Ce n’est pas un groupe de gamins ayant joué aux vandales pour se la péter dans leur quartier. De toute évidence, il y a autre chose derrière.

Le regard sombre du combattant se porte sur les trois adversaires mis K.O. un peu plus tôt. Ceux-là vont bientôt connaître l’erreur de s’être engagé dans un truc dont ils ne prennent pas pleinement conscience. Étant les « laissés sur place », ils sont également ceux qui détiennent pour l’heure le plus d’informations – pour peu qu’ils en aient. Bref, autant se le dire, rien de bien probant ne sortira de ce future « entretien », à priori. Malgré la remarque de Hiko, qui revient dans le rang, le mot « Yama » ne suffira pas pour l’instant.

La proposition du garçon est assez … soudaine et étrange. « Enquêter indépendamment de la volonté des dirigeants » ? Quelque chose sonne faux dans cette phrase … . Se décidant à se relever, Hiyori porte pour la première fois son regard braisé vers le jeune homme.

» Je pense que tu fais erreur, en pensant que la hiérarchie n’est pas impliquée …

D’ailleurs, à l’instant où le Balafré marque une pause, deux ombres viennent se placer sur des toits alentours. Silencieuses, gardant leur identité secrète sous des masques ordinaires et pourtant bien représentatifs du Singe et du Chat, on pourrait penser pendant un instant que l’ennemi revient à la charge ! Mais leur posture et leur façon de s’adresser au Jisetsu montre qu’ils sont cette fois-ci dans le bon camp.

» Sanchou, des mouvements dans les quartiers est.
» On évacue la zone. On est déjà resté trop longtemps ici … . Embarquez moi ces deux-là, on s’en chargera dans la Citadelle.


Pendant que les deux subordonnés sautent sur leur toit et s’occupent des trois lascars qui émergent à peine de leur syncope, celui qui vient de se faire nommer « Sanchou » reporte son attention sur celui qui l’a aidé dans cette course-poursuite. Le caractère qu’il a face à lui est assez particulier ! En vérité, il serait difficile de passer à côté d’une telle occasion. Mais dans le même temps … un caractère aussi versatile et buté peut se prouver être un danger pour l’intérêt général … . En somme, c’est une approche singulière que l’ancien impérial doit éprouver maintenant.

» Les autorités sont déjà sur le coup, à travers moi. … Je suis le chef de l’Avalanche, une section affiliée à Iwa sur le contrôle des renseignements. Nous nous chargerons de la suite de cette enquête. Bien sûr, tu peux continuer seul de ton côté ; auquel cas ton approche d’aujourd’hui risque de te mener trop profond et trop loin avant même que tu ne puisses t’en échapper … . Ou tu peux travailler avec nous. Et suivre le développement de cette histoire avec moi. C’est à toi de voir, mais je ne recrute qu’une seule fois … .

L’offre est ferme, mais elle est aussi définitive. Et en l’occurrence, cela ne signifie pas qu’elle est spontanée ! Après tout, il faudra canaliser ce jeune homme si la Roche veut pouvoir en tirer tout le potentiel. La réelle question est : ce gamin aux cheveux blancs est-il prêt à cela ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Lun 26 Fév 2018 - 10:24

Hiko avait fait une erreur de jugement. Hiyori n’était pas qu’un simple adorateur de l’ancien despote Kakeshuou, il était aussi un gradé du nouveau système. Cela surprit le jeune garçon lorsqu’il vit l’apparition de deux shinobis de niveau moyens portant des masques. Hiko ne prit pas peur, ils n’avaient pas pris la peine de dissimuler leur arrivée et ils semblaient être dociles lorsqu’ils arrivèrent. Il s’adressa directement au balafré et ce dernier leur fit un rapport rapide en leur donnant quelques ordres.

Il possédait de l’autorité. Pas seulement avec sa fonction, il était aussi d’un naturel autoritaire, et il imposait le respect. Mais Hiko ne se laissait pas impressionner facilement, il respectait la force de son aîné, mais ne tombait pas sur le sur-respect. Hiyori reprit alors la parole pour assurer au jeune garçon que les autorités sont déjà sur les planches depuis un moment, en sa personne.

Il annonce aussi son titre. Apparemment il serait le chef d’une section nommée « Avalanche »… Non mais sérieusement ? Hiko se demandait bien qui était en charge de trouver les noms à ces sections. Car ils étaient quand même assez ridicules. Quoique voir un gamin à la chevelure blanche dans un groupe nommé Avalanche, ça claquerait ! Non ?

Bref, là n’était pas le sujet. Car l’homme, qui se vantait être à la tête des opérations de renseignements pour le compte d’Iwa venait de lui faire une proposition qui pouvait s’avérer être intéressante. Hiko, qui venait d’intégrer le village avec un contrat à durée déterminée, voyait cette opportunité d’un bon œil. En effet, cela pourrait peut-être lui permettre d’être bien vu par les Hautes Instances et il pourrait alors partir du village plus rapidement. Ce qui était, il faut le rappeler, son objectif initial.

Mais il ne voulait pas non plus s’engager sur un terrain glissant, et il mit alors à l’épreuve les capacités d’Hiyori. Car oui, s’il était vraiment le chef d’une unité de renseignements à Iwa, il n’était donc pas censé ignorer que le jeune garçon avait rejoint les rangs du village d’une manière peu conventionnelle et qu’il était régulièrement pisté par un sceau traqueur, ainsi qu’une escorte personnelle qui épiait ses moindres faits et gestes…

- Si tu es aussi bien renseigné que tu le prétends, tu dois savoir pour quelles raisons j’ai intégré Iwa non ?
La question était simple. Et la réponse de celui qui se faisait appeler « Sanchou » déterminerait si, oui ou non, Hiko donnerait suite à sa proposition. Il ne faisait nullement la fine bouche, mais il ne voulait pas s’embarquer dans une aventure qui n’avait pas de sens pour lui. Le testé devenait donc testeur par cette simple question…

Mais la vraie question était la suivante… Comment allait donc réagir le balafré face à cette insolence si peu cachée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Mer 28 Fév 2018 - 1:59


Le garçon semble une seconde surpris par la nouvelle ; mais fait rapidement visage de façade et se braque. Celui qu’il a face à lui n’est plus un simple Ninja dont il peut se faire une connaissance. Mais plutôt un membre des autorités d’Iwa, dont il doit se méfier. A ses traits, Hiyori reconnaît ce genre de méfiance : un rejet naturel, marqué non pas par une question d’identité ou de convictions, mais seulement de principes. Cet homme veut jouir d’une liberté sans limites, dans la violence comme dans la paix, dans l’entente comme la discorde, tant qu’elle joue son jeu et avantage ses intérêts. Un Ninja qui ne tient pas à être un Ninja, en somme … .

Empruntant le chemin de la mise à l’épreuve – pour ne pas dire de la provocation, le jeune Hiko tente de voir si son interlocuteur est bien renseigné. Le fameux test de « Tu sais pas qui je suis ; tu vaux rien, dégage de mon chemin ». Pour le coup, cette épreuve est sans doute compréhensible. Et bien que ses acolytes s’affairent à récupérer les trois gugusses, le Balafré préfère observer les réactions faciales du marmot. Il respire la confiance ! De toute évidence, il attend soit à être impressionné, soit à se moquer ! Et pour le coup, le Jisetsu ne compte pas jouer à ce jeu très longtemps.

» Je ne sais absolument pas qui tu es ! Et je ne prétends pas être le mieux renseigné de ce pays.

BAM ! Next, merci d’avoir joué, le prochain bar à bonbons est dans la troisième rue au fond à gauche. Pour revenir à du sérieux, cette affirmation laisse un instant le mioche dans la stupeur, pendant que le chef de l’Avalanche porte son attention sur ses hommes. Ces derniers finissent de lier les trois lascars, et sont bientôt prêts à partir. Chacun se rappelle que rester dans les environs n’est pas une bonne idée. En fait, c’est même surprenant que personne n’ait entendu les combats, ou encore ne soit arrivé ! Autant ne pas tenter le diable, mieux vaut en profiter pour s’éclipser rapidement. Et pourtant, l’ancien impérial n’est pas encore prêt à lâcher son affaire !

» Je suis chargé du réseau de renseignement d’Iwa, et ce dernier se construit aussi bien dans l’espace que dans la durée. Si j’ai bien l’intention de gérer chaque microcosme d’informations, ce ne sera pas le cas avant quelques étapes nécessaires. Par ailleurs, l’identité ne m’intéresse pas. Ce que je veux, ce sont des résultats, et un sens du Devoir sans faille pour cette tâche ! Si tu souhaites que je me renseigne à ton sujet, je le ferai … . Mais la question n’est pas là pour l’heure. Si tu montres des dispositions et de l’ambition à entrer dans ce domaine, je te propose une porte d’entrée, sans pour autant te proposer de t’y installer pour l’instant !
» Sanchou-sama !


Cette fois-ci, on est véritablement à l’instant T limite. Il est plus que temps de décoller, et chacun devra y mettre du sien si on souhaite échapper à une émeute populaire. Tout Ninja qu’on est, il faut toujours se méfier de l’impétuosité et de la témérité d’une foule en colère. Plusieurs empereurs y ont perdu des plumes, et quoi qu’il arrive, cela ne se ferait de toute façon pas sans victimes et pertes d’un côté comme de l’autre. Le Ténébreux rejoint son équipe, et accorde un dernier regard à l’enfant prodige.

» Retrouve moi à l’hôpital en fin de journée, si cette histoire et mon offre t’intéressent. Nous pourrons éventuellement continuer cette enquête ensemble … . Mais si cette place ne t’intéresse pas, je te recommande de ne plus enquêter ! … Ou en tout cas, plus sans autant de danger qu’aujourd’hui.

Un simple signe de tête à l’équipe, et le petit groupe prend bientôt départ vers les quartiers nord. Une fois dans les hauts quartiers de la Citadelle, ils n’auront pas à craindre la rixe populaire, et pourront donner suite à cette enquête étrange … .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête] Mer 28 Fév 2018 - 9:41

Pour un mec qui prétend être à la tête de l’unité de renseignements du village caché d’Iwa, Hiyori n’était pas vraiment bien renseigné. En effet, il n’était même pas au courant qu’un assassin avait intégré les rangs de l’armée. Enfin… Il devait en avoir plus d’un, mais Hiko avait tout de même assassiné un Jonin sans aucun scrupule. Seules ses capacités lui avaient sauvé la vie, et lui avaient permis de rester en vie assez longtemps pour se faire proposer cette offre.

Il ne savait pas vraiment qu’en penser, et malgré les justifications qu’il invoquait, le balafré n’avait pas totalement convaincu notre jeune héros aux cheveux blancs. Il s’attendait à plus de ressources en termes d’informations de la part de celui qui clamait être le chef de l’Avalanche. Mais après tout, il avait directement discuté avec le Bras Droit du Tsuchikage, il était alors probable que ce dernier ait voulu garder ce petit arrangement secret…

M’enfin, ce n’était plus le moment. Hiko commençait à avoir une bonne idée du personnage qu’il avait en face de lui. C’était leur deuxième rencontre après le jour où Shima l’avait aidé à se parfaire en ninjutsu dans la forêt. Et, bien que fidèlement attaché à ses principes et à l’Empire, il avait su attiser la curiosité du jeune garçon aux cheveux blancs. Ce dernier avait haï l’Empire, mais il n’était pas aussi radical que certains. Chacun avait le droit à une seconde chance… Mais refaire deux fois de suite la même erreur n’était pas toléré dans son mode de fonctionnement…

Hiyori, bien que fidèle de l’Empereur, ne lui inspirait pas du dégoût. Il semblait être un homme droit qui avait la valeur de l’humain. C’était déjà un bon point. Mais plus que la personne, son rôle au sein de la Citadelle pouvait permettre au jeune garçon aux cheveux blancs de prendre de la hauteur, de la visibilité aux yeux des instances dirigeantes… Et ainsi, il remplierait plus rapidement sa part du contrat.

Alors qu’ils se faisaient presser pour déguerpir de ce terrain miné, le jeune garçon reçut bien les dernières informations reçues par le balafré. Il lui proposait de se retrouver à l’hopital pour discuter de son offre, ainsi que de la suite de cette enquête qui annonçait un avenir bien sombre pour Iwa…

- Je vais y réfléchir… Mais sache que je ne m’arrêterai pas tant qu’ils n’auront pas payé le prix nécessaire pour ce qu’ils ont fait au Vieux…
Une détermination sans faille, animée par une volonté de faire Justice…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête]

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a anguille sous Montagne ... [Enquête]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô :: Bas quartiers-