N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 L'Ombre et la Flamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: L'Ombre et la Flamme Lun 5 Fév 2018 - 2:00

Inscrit au camp d’entrainement quelques jours plus tôt, Hiyori Jisetsu se rend dans une partie à l’écart du terrain afin de porter son attention sur ses capacités en Ninjutsu. Habitué depuis longtemps à œuvrer et à danser au milieu de la Terre et de la Flamme, il a récemment réalisé qu’il manquait de puissance et d’impact sur le champ de bataille. Lors de l’ère impérial, l’homme était avant tout un exécutant, se jetant dans la mêlée afin d’y porter un maximum de dégâts ! De cette façon, il avait certes usé de quelque technique Ninjutsu, mais le plus souvent associée à son répertoire de combattant au corps à corps. Cependant, depuis la Belle époque, les choses ont sensiblement changés … .

On ne parlera pas une nouvelle fois ici de l’impact de la chute de l’Empire sur le mental de notre héros et sur la société dont il fait partie. Les blessures sont longues à guérir, et n’importe qui capable de reconnaître ses torts et d’observer les faits passés de façon objective réalisera le mal qu’a fait l’histoire a Yuukan. Désormais, il est temps d’avancer, et de rechercher de nouveaux horizons, en sachant pertinemment que le propre de l’horizon est de ne jamais être atteint.

Sur une clairière rocailleuse, l’homme reste silencieux dans les ombres. Sa silhouette joue avec ces rochers grimpant à mi-hauteur, formant ainsi de curieuses figurines qui paraissent capables de prendre vie à tout instant afin de jouer avec lui. Observant ce terrain pendant quelques minutes, le Balafré fait tomber le lourd manteau au col emplumé pour se mettre à l’aise et se consacrer à un nouvel exercice. Lui qui pratique le Ninjutsu avant tout pour la création de portails spatiaux et pour du combat rapproché, il est temps qu’il élargisse son territoire et ses connaissances. Tendant les bras, faisant craquer ses phalanges et son cou, il regarde dans le vide cet horizon qu’il s’est fixé comme objectif.

La première demi-heure se consacre à retrouver son panel de techniques quotidien. Laissant danser les flammes dans sa paume, manipulant le sol et ses éléments pour leur donner la forme qu’il souhaite, notre combattant mis à l’épreuve réalise rapidement ses limites : s’il parvient à exploiter ses éléments terrestres et incandescents comme il le souhaite, ce n’est qu’à la double condition qu’ils soient à proximité et sans grande puissance. La force du Ninja ici présent repose avant tout sur sa force au corps-à-corps et à sa capacité à remuer sa matière grise. S’il veut pouvoir jouer sur le terrain longue portée, il se doit de redéfinir son arsenal et lui donner de nouvelles formes !

La deuxième demi-heure commence donc avec quelques exercices classiques : rallonger la portée de ses attaques, y donner plus de vigueur, plus de puissance ! Les premiers résultats ne sont pas mauvais, mais ils sont loin d’être probants ! Il faut continuer dans ce sens, persévérer, encore et encore ! Les trente minutes passées, il est temps de développer l’exercice sur d’autres hauteurs ! Se décidant à se déplacer, l’objectif maintenant est d’atteindre certaines cibles prédéterminées tout en restant en mouvement ! Un exercice très physique, qui fait rapidement mouiller la chemise ! En peu de temps, le Chûnin se décide à faire tomber ce revêtement léger et à continuer torse nu, laissant à l’air libre ses cicatrices et sa peau sous le harcèlement d’une chaleur grimpante ! Une nouvelle heure passe, où cette petite clairière change de décor et de paysage : tantôt recouverte de piques, tantôt secouée par de nouvelles explosions, un spectateur éloigné eut pu croire à des progrès conséquents. Mais à la fin de la deuxième heure, le constat est le même : maintenir une artillerie à distance efficace demande beaucoup de concentration et d’efforts, et Hiyori est loin d’atteindre ses objectifs.

Il me faudra sans doute plus de temps pour mieux maîtriser ces nouvelles techniques. Mais comment pourrais-je combiner mes capacités actuelles avec mes nouveaux objectifs ? Un moyen de se rapprocher de l’adversaire … ou encore de limiter ses mouvements … . Je pourrais aussi multiplier les techniques ciblées pour le harceler et lui faire perdre attention. Alors je pourrai frapper avec une rentabilité accrue … .

La réflexion est intense ! Tant et si bien que le Jisetsu finit par se secouer la tête, ses mains frottant sauvagement sa tignasse. Il se saisit d’une bouteille d’eau avec laquelle il est venue ; en boit une gorgée, et en vide un tiers sur le haut de son corps. Quelle chaleur ! Cet entrainement sera long, et il devra s’y consacrer pleinement, en espérant qu’aucune mission ne viendra l’interrompre. Mais forcer sans trouver de méthode efficace revient à courir avec un seau percé rempli d’eau … .
Désirant de faire une petite pause, l’homme se met finalement en taille, croise ses mains, joint ses pouces en position « mokutsu », et se laisse aller à la réflexion et à une méditation sereine qui lui montrera la voie.

» Je ne suis qu'un avec l’Empereur, et l’Empereur est avec moi … .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Lun 5 Fév 2018 - 7:36

Ce RP se déroule un peu avant l’arrivée de Yama...

Encore une journée fraîche... Décidément ce pays ne regorgeait pas de chaleur et chaque jour qui passait faisait regretter à Hiko le jour où il s’était fait bêtement pincer pour avoir mis son nez trop près des affaires d’Iwa. Il n’en pouvait plus de ce froid, de ces rhumes incessants et de ces shinobis qui reproduisaient sans cesse les erreurs du passé.

Mais aujourd’hui, il avait eu une autorisation pour sortir de l’enceinte du village et aller se promener dans les environs. Autant vous dire qu’il avait sauté sur l’occasion et n’avait nullement boudé son plaisir. Enfin un peu de liberté et une journée où il ne serait pas obligé de jouer les vierges effarouchées devant tous ces idiots du village caché. Bien sûr, il serait sous constante surveillance avec le sceau qu’il avait au niveau du cou, mais il n’avait pas l’intention de déserter... pour l’instant.

Passant le contrôle aux remparts, Hiko montra son laissez-passer sans bouder son plaisir. D’un air hautain, il passa alors les deux gardes et partit avant même que ces derniers n’aient pu lui souhaiter la bonne journée. Comme s’ils en avaient quelque chose à faire après tout ! Ce fut donc libre comme l’air que le jeune garçon s’engouffra dans les forêts bordant Iwa no Kuni, à la recherche d’une activité changeant de sa monotonie habituelle.

Voulant s’amuser un peu, Hiko eut alors une idée et il se mordit le pouce avant de faire quelques mudras. Quelques secondes plus tard, une vieille grenouille à la peau toute fripée fit alors son apparition.

- Salut Shima ! Ça roule depuis le temps ? J’ai la permission d’aller dehors du village alors je me suis dit que ça serait une bonne occasion pour toi de découvrir les environs...
Un grand sourire affiché sur le visage, l’enfant aux cheveux blancs lui fit alors un clin d’œil. Elle avait près de 100 ans, bien sûr qu’elle était déjà venue dans ces contrées plus d’une fois. Mais Hiko aimait bien rappeler son âge... Sans doute l’insolence liée à l’adolescence...

Et alors que la vieille grenouille s’apprêtait à répondre, Hiko et elle étendirent alors des bruits d’impacts venant d’une centaine de mètres. Il y avait de l’action pas loin. Échangeant rapidement un regards, ils n’eurent besoin de mots pour se mettre d’accord... Ils allaient voir ce qui se passaient. Par soucis de discrétion, ils appliquèrent chacun un camouflage visuel sur eux et se rapprochèrent en silence de l’endroit d’où venaient les bruits.

Une fois sur place, ils prirent position sur un arbre leur donnant la visibilité sur l’ensemble de la scène. Ils virent donc un homme au corps taillé comme un dieu grec,- si on faisait abstraction de son visage et des cicatrices qu’il avait-, qui s’entraînait sur comme fer. Il ne semblait pas avoir remarqué leurs présence et il se mit à méditer avant de lancer une phrase ridicule...

Shima écarquilla alors les yeux, puis elle souffla quelques mots à l’oreille d’Hiko avant de prendre la parole d’une voix puissante.

- Jeune inconscient... Tu as pénétré dans le territoire sacré de la Grenouille et tu oses profaner ce lieu avec tes paroles misérables... Mets toi à genoux ou subis mon courroux pour l’éternité ... !
Cette déclaration arracha un énorme sourire au Sairyo, mais il parvînt à garder son calme pour ne pas exploser de rire. Il n’y avait pas à dire, elle était complètement cinglée cette vieille peau de Shima. Et alors que le shinobi devait sûrement se demander d’où venait cette voix, et devait se sentir dans une zone d’inconfort, Shima décida alors de se montrer en enlevant son camouflage visuel. Elle se présenta sur une branche, en face de l’homme qui méditait autrefois. Une fois sa position clairement annoncée, elle reprit la parole avec un grand sourire montrant les quelques dents qu’il lui restait en bouche.
- Eh eh, je rigole ! Tu sais à mon âge, on ne croise que rarement des forces de la Nature telles que toi. Mais si je peux te donner un conseil, tu ferais mieux de passer plus de temps à maîtriser ton chakra. Il part dans tous les sens, et ça ne m’étonnerait pas que tu sois aussi doué qu’un têtard quand tu ne vas pas cogner des poings...
Une entrée en matière plutôt directe, mais après tout, le temps jouait contre nous. Le Viok’ avait besoin d’aide, et Shima allait donc l’aider à passer au niveau supérieur. Le tout, sous les yeux amuses et attentifs du jeune garçon à la fameuse chevelure blanche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Mar 6 Fév 2018 - 20:55



En pleine méditation, Hiyori sonde son chakra et s’enfonce dans son propre corps, à la recherche de capacités latentes qu’il est plus que temps de révéler. Calme, silencieux et attentif, on se sent parcourir chacun des verrous de chakra qui composent son corps. Lui qui pratique le Taïjutsu, il est bien au courant de l’effet de la libération de cette techniques interdite appelée « Portes Célestes ». Il n’est cependant pas capable d’obtenir une telle technique, dont il connaît bien les effets ravageurs ! Son modèle mythique détenait cette puissance, et en avait maint fois fait la démonstration au combat. Une colère à ne pas provoquer si on ne souhaite pas en provoquer le courroux.
De son côté, le Balafré souhaite avant tout sonder ses capacités et piocher là où il faut pour renforcer ses techniques et sa maîtrise sur ses affinités élémentaires. Celles-ci pourraient alors lui servir dans le combat à distance, mais aussi au corps-à-corps ! Sa Foi en l’Empereur-Dieu lui permettra de puiser cette force !

Bon, le coup de la voix caverneuse remontant d’outre-tombe, voire même de ses fesses, celle-là, il ne l’a pas prévu ! Et il n’est évidemment pas choquant que cela le sorte de sa méditation de façon violente, alors qu’il se redresse en toute hâte et observe les environs pour identifier celui ou celle qui s’adresse à lui. Quelques coups d’œil à gauche et à droite suffisent à comprendre qu’il n’y a personne … ou bien que la chose qui l’interpelle peut se cacher de façon efficace ! Pour le coup, le Jisetsu s’y connaît ! Après tout, ce genre de camouflet est le tour de passe-passe préféré de sa propre invocation … .

Il tente cependant une approche.

» J’ignorais que la Roche abritait un territoire sacrée (et encore moins de la Grenouille) … . Je tâcherai d’honorer les rituels de ces lieux, ou de ne plus perturber la paix qui règne ici … .

Les propos sont vaseux, et l’hésitation s’entend au timbre de la voix. Après tout, Hiyori n’est pas nécessairement un prêcheur, mais il croit en la multiplicité des divinités de ce monde. Pour la simple et bonne raison qu’une divinité n’existe pas : elle se construit ! Pendant des lustres, des créatures, des « choses » ont obtenu ce statut en raison de leurs pouvoirs, de leurs apparitions funestes ou miraculeuses. L’homme n’est qu’une étape dans cette évolution métaphysique de la pensée humaine, et à laquelle le Ninja ne peut lui-même échapper, compte tenu de son potentiel. Ainsi il en va de Kakeshuou Samui, devenu de son vivant une légende, et de son trépas l’incarnation même du Dieu-Ninja.

Mais rapidement, la Grenouille fait son apparition. Et ses propos conjointement à son allure confirment qu’il s’agissait là avant tout d’une mauvaise blague. Faisant une petite moue, le Balafré valide finalement la farce, et balaie le terrain sous ses pieds, prêt à se rasseoir. Il a encore beaucoup à faire pour cerner ses lacunes, et il s’est mis à l’écart afin de se consacrer pleinement à cet exercice. Mais la petite pique rajoutée par le batracien le met en alerte. Maîtriser son chakra ? « Part dans tous les sens » ? Il aurait donc manquer une étape … ?

Voilà le Chûnin qui se retourne cette fois-ci pour ouvertement vers le reptile. Ce genre de remarque est faite pour titiller la curiosité, et pousser à l’interrogation et au débat. Malaxant son chakra, l’ancien impérial fait apparaître dans sa paume droite une petite boule de feu, et dans sa paume gauche un petit cube de terre dont les formes se pixélisent en arête, s’arrondit et sursaute de mille et une formes.

» Je suis pourtant capable de maîtriser mes deux éléments simultanément … . Certes, je ne suis pas encore capable d’amplifier mes techniques, mais je vois mal comment je gâcherai mon chakra ou en perdrai le contrôle … . Ceci étant dit, je suis toujours prêt pour une lecture qui me permette de progresser !

L’ancien combattant n’a pas encore localisé l’invocateur, et l’idée ne lui vient pas à l’esprit. Pour l’heure, son attention est centrée sur cet animal à la peau visqueuse qui pourrait l’espace d’un instant devenir … son maître !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Mar 6 Fév 2018 - 22:30

- Il y a énormément de choses que tu ignores jeune inconscient. A ton âge vous croyez déjà tout savoir, mais sache que tu n’es rien comparé à l’immensité et l’immortalité de Mère Nature…
Et voilà, elle recommençait avec ses conneries. Hiko leva les yeux au ciel, malgré son camouflage visuel. Il s’était assis discrètement sur la branche et observait la scène. Et il se disait intérieurement que la vieille peau de Shima alors être des plus ennuyantes pendant cette rencontre. Mais bon, il resta tout de même car il souhaitait savoir ce qu’avait dans le ventre cet homme à l’allure si impressionnante, et à l’air si renfrogné.

Il fit d’abord une première démonstration de ses capacités et créa simultanément dans chacune de ses mains deux boules. L’une provenant de son affiliation à la terre, et l’autre était sous simplement une boule de feu. C’était impressionnant, mais Hiko avait vu bien plus grand comme démonstration alors il ne se laissa pas trop avoir et attendit de voir la suite. Connaissant Shima, nul doute qu’elle allait aussi lui démontrer que son arrogance était loin d’être justifiée.

- Comme je t’ai dit… Tu as encore tout à apprendre…
Troquant son sourire pour une attitude plus sérieuse qu’on ne lui devinait pas, la vieille grenouille concentra alors une bonne quantité de chakra et forma à son tour une boule aqueuse dans la paume de sa main (?). Là, elle voulait clairement jouer à qui avait la plus grosse. Et pour le coup, le boule aqueuse qu’elle tenait dans sa frêle main était gigantesque.
- On peut très bien comparer nos… Boules pendant encore un moment. Mais quand une vieille femme aussi expérimentée et sublime que moi te propose son aide, tu ne refuses pas…
Puis, la boule d’eau fut alors dissoute, Shima reprit son sourire et regarda le balafré. Il semblait coriace, et sans doute avait-il mis au tapis bon nombre d’adversaires. Mais une chose était sûre, il n’avait pas encore exploité tout son potentiel. Et c’était bien dommage… Car dès lors que ça sera fait, il deviendra alors un combattant encore plus redoutable et redouté de tous.
- Maintenant que nous sommes d’accords… Je vais t’aider à développer tout ton potentiel… Et comme je le disais tout à l’heure… Il faut que tu maîtrises ton chakra un peu mieux. Certes tu as une bonne maîtrise, mais si tu veux passer au niveau supérieur, il va falloir vraiment te concentrer.
Bla… Bla… Bla…
- Maintenant ferme tes yeux et assis toi en tailleur. Je veux que tu sens chaque méridien, chaque fois que ton chakra parcourt tous les pores de ta peau. Il faut que tu ne fasses qu’un avec ce dernier, et qu’il te devienne automatique de le manipuler. Le jour où tu ne penseras plus à malaxer ton chakra, c’est que tu auras réussi.
Ça vous paraît abstrait ? À moi aussi, mais il faut l’avouer… Le Viok’ méritait qu’on lui donne un peu de fil à retordre, sinon ça ne serait pas marrant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Sam 10 Fév 2018 - 14:01


Présentant les deux éléments, le Chûnin de la Roche tente de montrer que sa maîtrise n’est pas à contester. Après tout, même s’il ne s’est jamais impliqué à fond dans un entrainement particulier, l’homme aux cicatrices est quand même parvenu à maîtriser deux affinités complémentaires – ce qui n’est pas donné à tout le monde – et parvient même à les employer simultanément ! Il avait, il y a longtemps, tenté de combiner les deux formations afin de créer un nouveau Jutsu qui lui donne plus de poids sur le champ de bataille, et l’élément de surprise nécessaire. Malheureusement, après plusieurs expériences ratées, il fallait se rendre à l’évidence : ce genre de faculté ne peut être détenu que par une petite élite, ou encore des capacités claniques exceptionnelles permettant ainsi de pénétrer un territoire divin.

Quoi qu’il en soit, la réaction de la Grenouille montre à la fois une force de caractère unique et sans conteste, ainsi que le nécessaire pour appuyer son statut de maître. Même si notre Balafré ne s’imaginait pas un jour recevoir les enseignements d’un batracien, sa technique et son savoir-faire ne peuvent à aucun moment être remis en cause. A l’instant où la boule aqueuse apparaît, Hiyori comprend très bien que s’ils se font face avec leurs techniques respectives, les restes de son corps risquent de redéfinir le paysage naturel de ce terrain d’entrainement.

Il faut donc se résigner, et accepter ses propres faiblesses. Mais pas pour se morfondre ! Le constat de l’échec n’est que le tremplin vers la réussite ! Et une fois le bilan fait, on ne peut que progresser et dépasser ses propres attentes. Même si l’exercice a un côté humiliant, le Jisetsu devine qu’il doit accepter cette nouvelle épreuve pour obtenir ce qu’il désire. Courbant légèrement l’échine pour présenter ses respects, il s’assoie lentement en tailleur et garde le dos droit, faisant face à l’enseignant.

Et c’est là que s’installe le malaise ! Sur des mots sages et enrobés de sucre, la petite bête verte caresse par ses mots l’idée d’une visite en son for intérieur, de ne faire qu’un avec son chakra, d’utiliser la Force et je ne sais quel autre truc Jedi. Sauf que !! Bin … sauf que notre homme s’est déjà prêté à l’exercice, et s’il y a vu une nouvelle force qu’il convoite, il n’est jamais parvenu à s’en saisir ! Mais pour l’instant, ne froissons pas la bestiole. Fermant les yeux, reprenant sa position de méditation abordée quelques instants plus tôt, l’homme plonge dans sa propre matrice, et revisite sa conscience. Il perçoit certes le chakra au bout de ses doigts. Il retrouve également la voie des Portes, que son inconscient admire l’espace d’un instant avant de s’évanouir. Il se rapproche de plus en plus de cette source mystérieuse, dont il ressent la présence ! mais qu’il ne parvient pas à effleurer … .

Après trois longues minutes de concentration, le Ninja sort de son état de transe, et reprend une profonde respiration. Il transpire, et regarde droit devant lui. De toute évidence, il a mis le doigt sur quelque chose mais n’est pas pleinement parvenu à passer le cap.

» J’ai bien ressenti quelque chose ! Mais je ne parviens pas à l’atteindre … à le dépasser … .

Ses yeux se relèvent pour observer Maître-Grenouille-Instrutrice-Caporal-Chef. Il essaye un bref instant de deviner lequel de la colère ou de la compréhension va lui répondre. Pas évident de bien distinguer les traits faciaux et le caractère à partir d’une peau lisse et verdâtre !

» Ne faire qu’un avec le chakra est certainement possible, mais il relève d’un entrainement sur plusieurs mois, voire plusieurs années ! J’ai lu quelque chose à ce sujet dans les arcanes de mon Clan. Est-ce que votre entrainement vise à m’ouvrir au chakra légendaire, le Senjutsu … ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Sam 10 Fév 2018 - 22:56

Décidément, celui-là, il semblait en avoir de l’expérience. Hiko était toujours en observateur et il aimait cette rencontre entre Shima et le balafré. Il était orgueilleux, certes, mais il avait pris en considération l’expérience de la Grenouille. Il ne s’était pas arrêté sur son apparence très frêle et son aspect minuscule… Sa démonstration de ninjutsu et ses paroles précises avaient fait mouche.

Il repartit donc en transe, en tentant de ressentir chaque aspect de son chakra. De son côté, la grenouille expérimentée était en train de l’analyser via la sensorialité. Elle ne laissait rien au hasard et tentait de l’aider, même s’il s’était montré assez orgueilleux, il semblait en avoir sous le pied. Et il réussissait, il comprenait vite et malgré son âge avancé, il avait su se remettre en question. Hiko, lui aussi, suivait l’évolution du vieil homme avec un œil attentif. Il était impressionné de la vitesse à laquelle il avait saisi le petit déclic que venait de lui décrire l’invocation…

C’était bluffant, mais il lui manquait encore la dernière pièce du puzzle. Et bien qu’il ne le savait pas, il avait lui-même ouvert la voie à sa propre évolution. Il parlait d’une sorte de techniques interdite, une façon de combattre qui avait été oubliée et qui n’était pas prêt de revoir le jour. Surtout pas sur le forum, vu que ce kinjutsu avait été refusé de nombreuses fois par le passé. Mais il était dans la bonne direction, et cela arracha un nouveau sourire à Shima qui lui répondit alors ces quelques mots.

- Ah ah, tu sais que tu es assez rigolo dans ton genre… Le Senjutsu, c’est comme si que je te disais que je connaissais personnellement Gobi et qu’on buvait le thé tous les deux de temps en temps…
Mouais… Pas ouf comme remarque.
- Non… N’espère même pas pouvoir maîtriser le Senjutsu jeune effronté. Mais je dois reconnaître que tu es sur la bonne voie. Il faut que tu puises ta force de ce qui t’entoures. Par exemple, pour le Suiton je m’occupe de l’humidité ambiante. Pour le Doton, je prends ma force dans la terre qui m’entoure… Tu vois le genre gamin ?
Voici son dernier conseil. Il ne fallait pas uniquement compter sur ta propre force… Mais te servir de ce qui t’entourait. C’était comme ceci que tu atteindrais le niveau supérieur et que tu pourrais prétendre appartenir au cercle très fermé des experts en ninjutsu. Même à ton âge, il n’était pas encore trop tard pour grandir…

Gamin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Dim 11 Fév 2018 - 2:13



Les dernières leçons de la Grenouille Sacrée réorientent le disciple sur son enseignement. Il ne s’agit donc pas de ce savoir légendaire ; et même si son propos illustré n’a absolument aucun sens ni aucun intérêt, l’objectif semble alors plus réaliste à atteindre ! Il apparaît donc qu’il n’y a pas d’autre voie que celle déjà pratiquée pour améliorer ses propres capacités en Ninjutsu. Renouvelant l’effort, le Balafré ferme les yeux, croise ses mains et focalise sa concentration sur ses propres sources de chakra. Faire appel à une telle puissance serait un net avantage, mais il va de soi qu’elle ne s’obtiendra pas sans un élément déclencheur lui offrant le fruit interdit par les dieux … .

L’institutrice batracienne avait suggéré l’emploi des ressources naturelles pour renforcer ses soutiens naturels dans le Dôton et le Kâton. Cela semble pourtant davantage être un pas en arrière ! Les plus grands manipulateurs élémentaires franchissent la plupart du temps un cap en se séparant de cette dépendance ! S’il faut y revenir, cela représentera-t-il toujours une évolution ? Dans les faits, mieux vaut revenir à cette ancienne pratique pour mieux s’en séparer. Ouvrant les bras et les tendant d’un côté et de l’autre, le Ninja d’Iwa reproduit l’exercice précédemment fait : une boule de terre formée dans sa main gauche, une petite flamme forgée dans sa paume droite, il maintient pendant un temps ce juste équilibre. L’objectif pour commencer est de les maintenir le plus longtemps possible. Notre ami maintient donc cette posture pendant cinq bonnes minutes, tout en maintenant les deux éléments actifs.

Une fois ce délai écoulé, il est temps de booster ses capacités et de puiser dans cette ressource accessible et pourtant interdite ! Exploitant la terre se trouvant sur place, Hiyori accroit sa puissance et forme une masse de terre bien plus imposante, qui vient fusionner avec son poing et lui apporter un soutien massif pour le combat. Toujours les yeux fermés, les phalanges renforcées par la pierre, l’homme pivote son bras et l’abat contre le sol, fissurant ce dernier sous un tremblement sourd ! De toute évidence, une première porte vient d’être enfoncée à grands coups de pieds !

Reproduire cette semi-réussite à l’identique pour le Kâton s’avère être un véritable défi. En effet, pas de ressources conditionnelles à proximité ! Il serait extrêmement difficile dès lors de multiplier la puissance de l’élément sans un matériel d’appoint qui permette d’équilibrer ces besoins. L’opération devient soudainement plus complexe ; et à chaque minute que le Jisetsu passe à redoubler d’effort pour trouver une solution, il doit redoubler d’ardeur pour maintenir ses deux techniques en place ! Même s’il semble en pleine progression, il est évident qu’il doit davantage explorer ces nouvelles frontières dans sa puissance. Or, le temps passe. Et quelques fissures sur sa technique Dôton démontre son affaiblissement progressif.

Il lui faut une inspiration. Une solution qui lui ouvrira pleinement les portes de son chakra, et lui donnera accès à cette maîtrise supérieure du Ninjutsu ! C’est une volonté de feu qu’il doit démontrer ! Une volonté inébranlable qui ne peut trouver son origine que dans une raison illogique, une force brute sans pareille, ou une foi sans limites envers un objectif.
Or, cette Foi, Hiyori la détient ! Au plus profond de ses convictions !

Dédiant cet entrainement et ce dépassement de soi à l’Empereur-Dieu, le Balafré brûle inconsciemment son chakra et s’éveille à cette force qu’il tentait d’obtenir par le consensus ! En résulte une gigantesque flamme qui manque de peu de lui brûler la main, et dont il ressent le besoin de se débarrasser pour éviter d’en perdre le contrôle ! D’un mouvement de bras sec, il projette la flamme sur sa droite, et laisse celle-ci s’écraser sur le bosquet non loin, passant assez proche de Grenouille-sama pour en faire des cuisses gastronomiques à la française ! Fort heureusement, le professeur à quatre pattes n’a rien … .

Transpirant à grosses gouttes, stupéfait par cette grande puissance qu’il vient de démontrer, Hiyori relâche son attention. Son armement de pierre et de terre s’effondre pendant qu’il se redresse en titubant. De toute évidence, il n’est pas encore au point, mais ça y est : la porte est ouverte, il peut maintenant revisiter tout son répertoire et développer de nouveaux Jutsus qui équilibreront ses stratégies d’attaque et ses possibilités d’action future.
Son regard se porte sur la peau-verte avec un sourire de gêne et de sincère gratitude.

» J’ai encore beaucoup à faire pour atteindre le niveau que je souhaite … mais il semble que je sache maintenant dans quelle direction aller … Merci, La Grenouille ! … Ce n’était pas évident, mais l’avenir nous en dira plus sur mes progrès … .

Car ce n’était que le début. Il faut maintenant que le Jisetsu réexamine ses capacités latentes une fois son potentiel développé. Il utilise habituellement son Ninjutsu comme soutien afin de soutenir ses techniques au corps-à-corps, ou pour exploiter son Dôjutsu secret. Mais s’il ne parvient pas à contrôler cette nouvelle puissance, elle pourrait bien lui jouer des tours.
Cette aventure est terminée ; et elle se conclue sur une réussite grâce à ce mystérieux professeur, s’étant invité à la fête et s’imposant rapidement comme patron des lieux. Une entrée en matière intéressante, mais qui soulève quand même quelques questions ! Tenant son corps tremblotant par deux mains posées sur les hanches, le trentenaire observe curieusement la Grenouille comme pour en deviner les origines.

» C’est quand même peu commun d’être aussi bien instruit par un simple batracien ! D’où venez-vous ? Et quels motifs vous amène à Iwa ?

² Ce RP a pour but de valider le passage au Ninjutsu+, et sert donc de RP justificatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Mer 14 Fév 2018 - 16:03

Eh bien, il était pas seulement impressionnant avec toutes ses cicatrices, mais c’est qu’il était aussi talentueux le gamin ! Shima était impressionnée, mais il ne le laissa que très peu paraître. Seul un large sourire vint fendre sa grosse tête de batracienne et dévoila quelques dents restantes… Vestiges d’un ancien temps.
- Évidemment que tu as encore beaucoup d’années d’entraînement avant d’atteindre mon niveau jeune effronté ! On ne devient pas forgeron après avoir forgé sa première lame… C’est tout un art, et chaque jour sera un apprentissage. N’oublie jamais ça…
Shima lui sourit alors comme pour lui signifier qu’elle était peut-être taquine, mais il avait été impressionnant de maîtrise pour un premier essai. Et cela, il ne le devait qu’à son talent propre. Il était une masse de muscles, certes, mais il possédait aussi des capacités affûtées.

Le balafré semblait avoir utilisé beaucoup d’énergie pour arriver à ce résultat et il était tout tremblotant. Quelle tapette, en temps de guerre il n’aurait sûrement pas résisté très longtemps face à un véritable adversaire. Oups, il l’avait faite la guerre… Mais pas du bon côté apparemment. M’enfin, il engagea une conversation avec la vieille Shima alors qu’Hiko était toujours en train d’observer ce qui se passait, sur son arbre perché.

- Qui est ce que tu insultes de « simple » batracien ?!
Shima était en rogne et son sourire avait bien rapidement disparu. Elle regardait désormais le balafré avec dégoût. Voici comment il la remerciait alors qu’elle venait de l’aider dans sa quête de la perfection en Ninjutsu. Décidément, ces jeunes étaient bien mal polis.
- Je viens du Royaume des Crapauds. Je ne te donnerai sûrement pas la localisation précise car je n’ai pas envie d’être embêtée par des touristes impudiques tels que peuvent l’être les humains ! Et pour ce qui est de ma présence à Iwa…
Elle dévoila un petit sourire.
- J’accompagne simplement la personne avec qui j’ai fait un pacte. Un gamin inconscient qui a besoin qu’on le remette dans le droit chemin de temps en temps… Un peu comme toi d’ailleurs !
Malgré ces paroles qui pouvaient paraître un peu rudes, Shima afficha un tendre sourire sur son visage. Elle appréciait beaucoup Hiko et l’estimait énormément. Et elle avait utilisé le terme de « gamin », comme à son habitude pour parler des humains n’étant pas centenaires. Mais Hiyori comprendra-t-il qu’elle parlait d’un véritable enfant ? Pas sûr… Mais maintenant, il était temps qu’elle en apprenne plus sur l’homme devant elle.
- Et toi, dis-moi, qui es-tu gamin ? Pourquoi avoir rejoint les rangs d’Iwa alors que tu sembles vouer une admiration au défunt Empereur ? Tu ne trouves pas ça un peu… Dangereux ?
Hiko prêtait une oreille attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Ven 16 Fév 2018 - 20:33


Apportant plus de précision, remettant les pendules à l’heure, la Vénérable Grenouille s’explique sur les raisons de sa présence, et sur ses motivations. Personnelles, évidemment, mais elle révèle des informations nouvelles pour le chef nouvellement nommé de l’Avalanche : il n’est pas le seul à maîtriser un pacte invocateur – ça, ce n’est pas vraiment nouveau – et le monde des Grenouilles est dans les registres maîtrisés par Iwa ! Ca, par contre, c’est quelque chose d’inattendu ! Avec le Scorpion, le Serpent et le Caméléon, voici que la Grenouille vient s’ajouter aux invocations reptiliennes de la Roche ! Une bonne nouvelle qui rajoute du potentiel militaire au Pays de la Terre … .

Et cette remarque, sur le fait d’accompagner son invocateur … . Pouvait-il être dans les environs, à observer cette scène ? Un petit cachotier, trop timide pour se montrer ; ou un rusé renard préférant espionner pour mieux cerner ? Peu importe, en soi. Ce genre de progrès ne passe jamais inaperçu, et bien qu’il ait ici dévoilé une carte de son jeu, il lui en reste bien plus d’une cinquantaine, et son plus profond secret reste un mystère pour beaucoup. Atout démontré qu’à la dernière minute avant l’impact, il n’a de réel intérêt que par sa force de frappe dans un affrontement final. Et c’est dans ce seul contexte qu’Hiyori compte bien faire appel à ses capacités claniques.

Notant que ses propos ont blessé son Maître du jour, le Balafré porte une main au cœur pour présenter ses excuses. Mais son attention se focalise rapidement sur les informations portées par le batracien. Le Royaume des Grenouilles doit être un lieu secret où sommeillent bien des mystères. Dans une discussion portée plus tôt, le Jisetsu avait déjà appris qu’un pareil endroit existe également pour sa propre invocation ; mais que s’y rendre relèverait de l’impossible. Ce qui ne veut pas dire que ce ne serait pas tenté un jour ! …
Pourtant, sur la fin de cet échange, Shima porte son intérêt sur les pratiques confessionnelles de son élève exceptionnel. La Grenouille s’enquit de cette relation unique et particulière que le Balafré entretient avec les défunts – pour ne pas dire un en particulier ! A cette question, l’homme resté en tailleur agite son nez, passe une main sur son visage. Mais il n’hésite pas à répondre.

» Je suis Hiyori, et j’ai rejoint Iwa dans les pas de mon Clan. Même si je n’y apporte pas tant d’attachement. En vérité, je n’ai aucun attachement particulier au Village. Je suis avant tout fidèle à mes principes : servir et mourir. Mon devoir de Ninja ne me mène pas plus loin que les missions que l’on me confie.

Une réponse de militaire. Dans laquelle on ne retrouve ni fierté, ni honneur. Une simple forme d’acceptation neutre, que certains verraient comme du renoncement, d’autres comme du fatalisme. Ce n’est en vérité ni l’un ni l’autre : tout n’est que le résultat d’une éducation au devoir, et d’un engagement aussi bien personnel que professionnel dans les tâches qui lui sont confiées. La plus récente, en tant que chef de l’Avalanche, est des plus délicates en ce qui le concerne.

» Iwa a une part de responsabilité dans la chute de l’Empire, et je comprends ton interrogation. Mais cette fin n’était qu’une étape à une élévation plus grande encore. Dans la mort, l’Empereur a laissé derrière lui un héritage, qui a pris du temps à prendre forme … mais qui se révèle aujourd’hui. De nombreux pays sont laissés dans le chaos, et nombreux sont ceux qui regrettent cette tyrannie – certes ! – mais éclairée, capable d’unifier les contrées pour limiter de futures affrontements. Bientôt, les Villages Ninjas oublieront leur ancienne alliance et rivaliseront dans la course au plus fort … .

Un fait tragique, mais inéluctable ! Car si ce n’est pas face à un danger commun, l’homme comme le groupe se recentre toujours autour de la même chose : lui-même ! Et par conséquent, rejetterait ce qui est considéré comme « l’Autre ». De ctte diversité des puissances naîtra bientôt un conflit qui ravagera tous les territoires, sans qu’il n’y ait d’exception !

» Et c’est dans ce cadre que la mort de l’Empereur est une révélation. Car par sa mort, il est devenu un modèle ! Celui du Dieu-Ninja : capable de se battre et d’effacer toute forme de compassion et de retenue dans le seul objectif du bien commun. Et s’il existe un modèle qui mérite d’être suivi, j’estime qu’il s’agit de lui. Pour répondre à ta question, oui : à l’heure actuelle, faire preuve d’un attachement particulier envers l’Empire peut s’avérer dangereux. Mais …

Va-t-il révéler son plan ultime ?? Celui de tout détruire, de créer un nouvel Empire, de rendre les mini-jupes obligatoires à l’école et d’imposer des nouilles gratuites le dimanche à tout le Yuukan au nom de l’Empereur-Dieu ??

» … mais ma Foi, et ma religion sont avant tout une inspiration. Une dévotion personnelle qui ne peut que me permettre de mieux faire mon devoir. Et à aucun moment une menace pour le pouvoir actuel.

Bon. Tant pis pour les mini-jupes. Mais sa réponse est-elle sincère ?

» Et votre invocateur … est-il ici ? Est-ce quelqu’un de sage, de capable ? A-t-il un sentiment particulier envers Iwa ou l’Empereur-Dieu, ou ces questions sont-elles vraiment une innocente curiosité ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Lun 19 Fév 2018 - 11:21

Alors lui, c’était un drôle d’oiseau. Il avait rejoint les rangs du village caché d’Iwa no kuni simplement par dépit apparemment. Il vouait toujours une adoration sans limite au défunt despote Samui Kakeshuou. Mais le plus surprenant, c’était qu’il ne s’en cachait nullement. Et ses arguments étaient valables, car après tout… Malgré les dissensions dans ses rangs, cet homme avait été capable d’unifier un grand nombre de pays. Sans doute la plus grande alliance que le Yuukan n’ait connu jusqu’alors. Il fallait le lui reconnaître, même si c’était dur.

Un point sur lequel le balafré avait raison, c’était lorsqu’il affirmait que les villages cachés allaient bientôt oublier leurs anciennes alliances et se lanceraient dans des guerres de pouvoir. C’était normal, sinon on se ferait royalement ch*** sur un forum Naruto basé sur le combat. Nous ce qu’on veut, c’est du sang !

Shima n’avait pas vraiment d’avis, elle ne souhaitait pas prendre part à ce genre de considération humaine. Tant qu’ils la laissaient vivre sa vie tranquillement, elle ne prendrait pas parti. Sauf si, bien sûr, la personne avec qui elle avait passé le pacte était en danger. C’était son devoir premier depuis leur accord dans le sang.

- T’es vraiment un cas toi ! C’est rare de voir un jeune aussi attaché à ses principes, qu’importe ce que les gens peuvent penser. En ce sens, je t’admire car il est rare de voir un humain aussi inconscient. Ce qui m’amène aussi à me demander pourquoi tu ne gardes pas ça pour toi ? Ces paroles pourraient t’amener à l’échafaud si tu les prononçais devant la mauvaise personne. Or tu n’as pas l’air bête… Alors, pourquoi ?
Il avait éveillé l’intérêt de la vieille grenouille, tant bien qu’elle se laissait aller à la discussion, laissant Hiko seul à observer. D’ailleurs, en parlant de la petite tête à la chevelure blanche, le balafré l’évoqua. Il se demandait si Hiko était là, et quelles étaient ses convictions. De plus, il demanda alors à Shima s’il était quelqu’un de sage et de capable. Cela provoqua un rire bruyant chez la vieille grenouille qui se tordit alors en deux tellement elle était prise de spasmes de rire.

Bien sûr, elle en rajouta car Hiko était là, mais au fond, elle trouvait l’idée de voir Hiko comme responsable plutôt amusante.

- Ah ah ! Le gamin ? Une personne de sage ? Totalement faux ! C’est sans doute l’humain le moins responsable que j’ai croisé dans ma longue vie d’invocation. Et non… Il n’est pas ici.
S’il avait voulu se montrer, il l’aurait fait depuis longtemps. Du coup, la vieille mentit sans sourciller.
- Quant à ses convictions. Je t’avoue ne jamais le lui avoir demandé. Mais honnêtement, cela ne m’intéresse pas. Je lui suis fidèle, c’est tout ce qui m’importe. Et je serai à ses côtés, quels que soient ses choix.
Une preuve de loyauté indefectible.
- Tu dis avoir suivi ton clan. Duquel parles-tu ? Quelle est ta particularité jeune guerrier ?
Aurais-tu la franchise de le lui expliquer et de dévoiler alors ton atout le plus secret ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 206
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Sam 24 Fév 2018 - 0:16



La discussion se prolonge, et malgré la fin d’un enseignement précieux qui a permis à notre Iwajin de grandir comme il ne s’en serait jamais cru capable, les deux êtres maintiennent leur conversation. L’échange a tourné de l’apprentissage au philosophique, interrogeant cette fois-ci les raisons profondes de l’être et ses motivations. A chacun ses idées et sa manière de les défendre, dira-t-on ! Mais Hiyori n’est pas réticent à ce genre de rencontre ; c’est en partageant et en confrontant qu’on développe ses approches et sa propre pensée. Et ce, même avec une Grenouille !

A l’une des nombreuses questions, le Balafré ne peut qu’afficher un sourire en coin. Les deux interlocuteurs ont tourné autour du pot afin d’en apprendre davantage sur l’autre. Des bribes de paroles du Batracien sacré, notre homme a compris que son invocateur serait un homme … et un enfant ?! Une telle technique relève du talent, de base – mais l’obtenir jeune revient à être un génie ! Mais quant à révéler la sienne … .

» Désolé – l’identité de mon Clan reste secrète, par obligation. Même si je reste en grande partie un paria aujourd’hui ! Mais ces choses sont pour l’instant de moindre importance … . Chacun a droit à son identité, et notamment à la maintenir secrète, pas vrai ?

Le clin d’œil ici est naturellement adressé à Hiko, qui reste bien à l’abri dans le paysage, sans craindre d’être repéré par le Jisetsu qui n’est pas calé en techniques sensorielles. Mais l’ancien impérial est d’un naturel méfiant. Il porte déjà de nombreuses identités : Hiyori pour ceux qui le connaissent de près, Hiyo pour une grande majorité de ses contacts ; le nom des Jisetsu reste en fin de compte très peu connu, principalement par les anciens participants des vieilles guerres impériales et les membres de son propre Clan. Bientôt, il devra sans doute se trouver un nouveau nom pour sa nouvelle fonction comme Chef de l’Avalanche. Des idées émergent, déjà : « Sanchou », ou encore « Kansetsu » … .

» … et cela vaut aussi pour l’idée de faire connaître ou non mes croyances ! Mon objectif n’est pas d’imposer ma Foi ! mais de pouvoir la vivre à ma façon, sans en subir de représailles. Au premier abord, ma Foi peut représenter un danger … mais trop peu de gens la partagent aujourd’hui. Et quoi qu’en dise le pouvoir en place, me « faire taire » ne serait pas dans son intérêt. Mieux vaut me garder en vie et m’exhiber comme un trophée de guerre, plutôt que de faire de moi un martyr … .

La métaphore semble un peu alambiquée, mais elle n’est pas dépourvue de logique ! Quand vous voyez un fou prophétiser la fin du monde, vous croyez davantage en sa folie qu’en ses idées ! Mais le supprimer, ne serait-ce pas une façon de lui donner raison ? En l’état, le Jisetsu isolé de tous par son passé n’est qu’un chien errant sans dents. Le jour où son influence croîtra, sans doute la question méritera-t-elle d’être reposée … .
Mais ce jour-là, notre homme sera également plus méfiant !

» En tout cas, avoir partagé et appris de vous fut l’une de mes expériences les plus originales, et j’espère que nous pourrons renouveler cette opportunité à l’avenir. Je pense consacrer une heure supplémentaire à cette nouvelle maîtrise, et recommencer ce même entrainement pendant au moins une semaine … . Si ces lieux sacrées peuvent être fréquentés et que vous êtes sur place, je serai toujours avide de vos conseils.

Une légère courbette en avant après s’être relevé, le Balafré n’hésite pas à courber l’échine pour remercier celui qui lui a tant appris aujourd’hui et à qui il doit beaucoup. Désormais, la seule maîtrise de ses nouvelles capacités ne dépend que de sa détermination. Qu’il a dure comme la pierre !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 275
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme Jeu 8 Mar 2018 - 10:26

La rencontre avec cet homme si particulier avait été très enrichissante. L’homme aux multiples cicatrices avait réussi à élever son niveau en termes de maîtrise de chakra, et donc de ninjutsu. Shima, quant à elle, avait partagé son savoir et avait passé du bon temps avec cet inconnu. Quant à Hiko, il en avait appris un peu plus sur l’un des membres les plus puissants du village caché d’Iwa. Et le plus intéressant restait qu’au sein même du village caché, de nombreuses idéologies se confrontaient régulièrement. Hiyori devait sûrement être l’un de ceux avec le caractère le plus trempé et le plus atypique… En bref, une rencontre qui valait le coup de passer une partie de sa journée de permission à aider un total inconnu.

Une fois que ce dernier se fut retiré, Hiko se permit alors d’enlever ses camouflages et sauta alors de sa branche pour atterrir aux côtés de Shima. Cette dernière le regardait en souriant, elle commençait à bien le connaître le gamin, et elle savait exactement ce qu’il avait en tête à ce moment même. Hiko lui rendit donc son sourire et prit ensuite la parole.

- Il était intéressant. Je ne pensais pas qu’un homme comme lui puisse encore rester au sein d’Iwa… C’est étrange de voir à quel point les gens peuvent oublier rapidement leur histoire…
Shima le regardait, et son sourire devint alors un peu plus triste. Elle se doutait bien que ce genre de comportement arriverait car Hiko avait une idée bien précise des villages cachés…
- Cet homme est dangereux. Et je ne parle pas de sa capacité à mettre ses adversaires au tapis… Il possède une volonté qui ne fléchira jamais, il ira jusqu’au bout pour voir ses idées se mettre en place. Et cela fait de lui quelqu’un d’extrêmement dangereux. S’il a réussi à se faire accepter dans ce village caché… C’est qu’il dispose d’une force de persuasion dangereuse pour le bien du peuple.
Cette fois-ci, Shima ne souriait plus. Elle n’aimait pas cette façon de penser de la part du jeune garçon, mais comme elle l’avait dit à Hiyori un peu plus tôt… Elle le suivrait jusqu’au bout. Car ils étaient liés par un pacte, et que, malgré tout, elle commençait à s’attacher à cette petite tête blanche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: L'Ombre et la Flamme

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Ombre et la Flamme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô :: Centre de Formation-