N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Visite inattendue à l'hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Visite inattendue à l'hôpital Mer 28 Fév 2018 - 10:32

Le jeune garçon venait de regagner son appartement. La matinée n’avait pas été de tout repos, et il ne s’attendait pas à ce genre d’aventures alors que c’était son seul jour de repos. Mais d’un côté, il avait été content que cela tombe le jour de sa permission, car il s’en serait voulu de n’avoir pu profiter de cette piste fraîche proposée par ce groupuscule de Yama. Ils s’étaient attaqués à la mauvaise personne, et ils en paieraient le prix… Un jour ou l’autre.

En attendant, Hiko était allongé sur le dos sur son lit. Ses mains calées sous sa tête avec les doigts entremêlés, il fixait la tâche qu’il avait faite à son plafond avec une balle rebondissante il y avait de ça quelques jours. Son corps était bien là, ses yeux fixaient la tâche… Mais son esprit était bien ailleurs. Le jeune garçon à la chevelure blanche réfléchissait à l’offre que lui avait faite Hiyori. Enfin, ce n’était qu’une proposition aujourd’hui, et il faudrait sûrement voir les termes finaux plus tard… Mais il n’empêche que l’idée faisait son bout de chemin.

Étouffant un bâillement, le jeune garçon s’imagina alors s’il intégrait cette unité de renseignements. Il n’était pas un combattant exceptionnel, et ses capacités physiques pouvaient laisser à désirer face à des shinobis entraînés au combat au corps à corps. Sa force à lui résidait dans son esprit d’analyse, sa capacité à passer partout, et sa filouterie. Car oui, c’était bien une qualité lorsque l’on parlait de la vie de shinobi. Si vous ne savez pas flirter avec les limites imposées, vous vous ferez vite prendre à votre propre jeu et serez bridé. C’était la dure loi de la jungle.

L’heure tournait, et l’horloge affichait quasiment six heures de l’après-midi… Le soleil s’était déjà couché depuis un moment dans ce mois hivernal, et avait laissé la place à la lune… Bien ronde. Pas de nuage ce soir, le temps serait donc frais. Et c’était dommage, car Hiko avait pris sa décision et était déjà debout sur ses deux cannes. Il allait se rendre à l’hopital, ne serait-ce que pour rendre visite au Vieux qui devait être sacrément amoché. Quant à la proposition d’Hiyori, cela ne coûtait rien de voir ce qu’il avait à proposer. Surtout, qu’il fallait l’avouer, il serait d’une grande aide pour enquêter sur Yama de par son expérience, mais surtout sa force et son charisme !

###

Arrivant dans le hall d’accueil, Hiko demanda alors à voir le Vieux manager de la boutique de confiserie. On lui annonça alors ces quelques mots avec un air triste sur le visage…

- Désolé mon petit, mais à moins que tu ne sois de la famille, je ne peux pas te laisser le voir… Il a été opéré dans l’après-midi et doit se reposer…
Hiko fit alors une mine triste et remercia la jeune femme à l’accueil et tourna les talons. Il semblait déçu, mais c’était bien mal le connaître s’ils croyaient qu’il allait en rester là sans faire son possible pour le voir. Il se devait de parler au vieil homme pour s’assurer de son état, mais surtout pour obtenir des renseignements sur ses agresseurs afin de poursuivre son enquête.

Ressortant de l’hôpital, il prit le soin de se mettre dans une ruelle où personne ne pouvait le voir et il dissimula complètement sa présence aux yeux de tous. Mais aussi en termes de bruits et de chakra, il ne voulait pas se faire repérer dans un endroit où il ne devrait pas être. Puis, il rentra à nouveau dans l’hôpital en toute discrétion et se dirigea vers la chambre d’où se trouvait le Vieux. Elle ne fut pas difficile à trouver car son nom était marqué sur la porte. La poussant, il entra alors dans la pièce tout en enlevant son camouflage visuel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 209
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Visite inattendue à l'hôpital Mar 8 Mai 2018 - 23:41



Lorsque le gamin entre dans la chambre d’hôpital attribuée au vieux Gama, il a de quoi être surpris ! Chaise penchée en arrière en équilibre, clope au bec, le regard toujours aussi ténébreux et accompagné de ses cicatrices habituelles, celui qui l’accueille a tout d’un malfrat ! Sans même parler que, d’après les consignes précédemment explicitées, aucun individu non membre de la famille n’avait le droit aux visites !!!

» Alors gamin ! Tu as doublé la surveillance ? Voyou, va !
» C’est bien les jeunes d’Iwa, ça ! Pas moyen de respecter les règles, ils préfèrent les ennuis niihihihi !


Le vieil homme est également présent et conscient, un large sourire surplombant son visage. Il est recouvert de bandages et ses blessures sont encore visibles. Mais il a l’air en bonne forme : les médecins de la Roche sont capables de prodiges, même s’ils sont peu nombreux. Assis sur son lit, il observe d’un air teigneux le chef de l’Avalanche ; il lui envie tellement sa clope !! Mais l’arrivée du gamin lui met du baume au cœur : ça fait toujours plaisir de recevoir de la visite, d’autant plus quand on n’a guère de famille. La présence de ces ceux-là est donc un vrai plaisir, même si leur rencontre n’est pas nécessairement prévue. A vrai dire, Hiyori ne s’attendait pas à voir le marmot arriver dans l’immédiat. Mais qu’il soit présent lui donnerait une idée des intentions de l’ancien impérial.

» Tu sais qu’il a foncé pour s’occuper de ceux qui s’en étaient pris à toi ?
» C’est un brave petit ! Et un bon client niiihihi ! Que le magasin soit sans dessus-dessous a du le mettre dans tous ses états ! kof kof !
» Doucement, l’Ancien. Ménages tes forces …


Acquiesçant de la tête, le petit homme à la moustache légendaire accepte de se replacer correctement dans le lit et d’appuyer son dos meurtri par les coups et les années contre un oreiller. Il prend deux profondes inspirations en fermant les yeux, et sourit de l’instant présent. Une petite brise vient souffler dans la chambre, emportant les cendres de la cigarette du Ninja. Ce dernier, toujours en bascule contre le mur, donne quelques secondes de pause au vieux marchand en profitant de sa cigarette ; puis il se frotte le nez avant de reprendre le cours de la conversation.

» Gama-jii, j’aimerais qu’on discute un peu plus de ce qu’il s’est passé … .
» … C’est « Yama » …


Les informations débarquent d’un seul coup avec ce mot ! C’est une vraie surprise car jusque-là, on s’attendrait plutôt à un petit groupe de voleurs et racaille de tout poil, frappant indistinctement et sans objectif réel. Mais s’il porte un nom, et qu’il s’est déjà fait connaître par la population, ses intentions sont sans doute plus solidement enracinés qu’on eut pu le penser !

» … C’est un petit groupe qui s’est formé il y a déjà quelques mois. Ils étaient peu nombreux au départ, mais leurs rangs ont gonflé dans les bas quartiers. Ils ont construit leur réputation sur des petits larcins, puis des attaques plus organisées, plus structurées … . Concrètement, ils sont contre le pouvoir. C’est leur principale ligne. Mais j’en sais finalement assez peu sur eux … .

C’est un début, assurément ! Mais qui soulève bien d’autres questions ! Maintenant que les choses sont lancées, les deux hommes de la Roche doivent donner leur maximum pour tirer des informations, et savoir comment éviter une pandémie de violence gratuite.



Dernière édition par Jisetsu Hiyori le Sam 12 Mai 2018 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Visite inattendue à l'hôpital Jeu 10 Mai 2018 - 18:14

Fraîchement arrivé dans la chambre d’hôpital, le jeune garçon s’aperçut alors qu’il n’était pas le seul à avoir eu cette idée et il vit alors le balafré assis sur une chaise posée en équilibre, en train d’aspirer des volutes de fumées provenant de la cigarette qu’il portait à son bec de façon régulière. En l’apercevant, Hiko se stoppa net et afficha son sourire le plus enfantin en se grattant l’arrière du crâne…
- Oupsyyyyy…
Mais il ne s’arrêta pas pour autant car il voyait que son comportement venait de faire rire le vieil homme qui tenait la boutique et cela lui donna alors du baume au cœur. Il l’aimait bien ce petit vieux, et il lui manquerait sans doute un jour. Mais il ne voulait pas que ce soit pour des raisons aussi idiotes qu’une attaque de Yama au sein de la Citadelle !

Prenant ses aises, Hiko s’assit alors sur la seule chaise libre de la chambre et allongea ses jambes pour poser ses pieds sur le lit du malade. Il avait besoin d’étendre ses jambes, car il ne s’était pas vraiment reposer de la journée et il commençait un peu à avoir les jambes qui tiraient. Niveau impolitesse ? On était évidemment au maximum !

Restant silencieux, il écouta alors le balafré demander au tenancier de la boutique de bonbons ce qui s’était passé, et ce dernier dévoila le nom de Yama. Nom qui avait été précédemment entendu lors du précédent RP et qui ne surprit alors pas le jeune garçon aux cheveux blancs. Par contre, ce qui le surprit, fut que le vieil homme en sache autant sur cette organisation souterraine qui commençait apparemment à se faire un nom au sein d’Iwa. Apparemment, ils étaient reseponsables de nombreux méfaits, et s’ils ne faisaient pas attention, on les mettrait au même rang qu’Hiko bientôt.

Mais l’enfant n’avait pas le cœur à rire, on venait d’attaquer l’une des seules personnes qui était importante à ses yeux. Et les responsables devaient payer leurs crimes. Cependant, voir une organisation qui avait tout pour faire chuter ce régime de dictature ne lui plaisait pas non plus. Il faudrait qu’il trouve une pirouette, il le savait, mais il aurait le temps d’y réfléchir. Alors qu’il voyait le vieillard fumer, il ne put s’empêcher de faire une moue de reproche et laissa alors le moment de pause passé avant de prendre la parole pour parler au Jisetsu.

- Écoute, je suis d’accord pour rejoindre ton organisation au sein d’Avalanche mais j’ai une seule condition… Je veux être celui qui aura la charge de traquer ceux qui sont responsables de ce qui est arrivé au vieil homme. Et je veux aussi qu’il soit dédommagé et qu’une équipe de shinobis doués en doton lui reconstruisent un magasin identique à l’ancien…
Ainsi qu’une augmentation de ses primes, une baisse du nombre de missions et un appartement plus grand… Mais ça, ç’aurait été un peu abuser du système non ? Bref, revenons-en à nos moutons. Hiko ne connaissait pas la réponse d’Hyori, mais il savait qu’il en avait le pouvoir. En tant que membre bien placé dans le village, il avait accès à de larges ressources… Et ce ne serait rien pour le village comparé à ce qu’ils pourraient gagné avec Hiko au sein de leur escouade…
- Alors… Deal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 209
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Visite inattendue à l'hôpital Sam 12 Mai 2018 - 13:57


La discussion va dans le bon sens. Même s’il sait que les blessures de l’ancien ne sont pas encore totalement guéries, Hiyori a quand même fait le choix de l’interroger pour avoir des informations aussi vite que possible. En voyant l’état du propriétaire, et son état d’esprit – toujours aussi costaud et têtu ! – il sait qu’il peut encore lui poser quelques questions avant de lui accorder un repos bien mérité.
La venue de Hiko n’est pas une mauvaise chose. En soi, il l’avait anticipé. Jusqu’à un certain point. En revanche, ses réactions et ses questions, c’est une autre paire de manche ! Ayant de son côté commencé à interroger le vieil homme, le Balafré escompte en apprendre un maximum sur cette organisation dont on ne sait absolument rien. De prime abord, l’ancien semble capable d’apporter quelques traits d’explication sur les évènements dans les bas quartiers de la Citadelle. Il s’agit donc d’un groupuscule, qui marque peu à peu son territoire et s’impose sur les quartiers les plus pauvres avec, semble-t-il, un certain soutien populaire. Ils se nourrissent de petits larcins, d’attaques sur les boutiques, et vivent ainsi de leurs rapines. Cela, en soi, le duo en intervention l’avait déjà compris à travers son entrée en scène. Mais désormais, il est question d’aller plus loin dans la compréhension de ce nouveau phénomène social et rebelle.

» Gama-jii, est-ce que certains se sont proclamés comme chefs ?
» Aucune idée. En tout cas, s’il y en a un, il ne se fait pas connaître … .
» Un lieu particulier où on pourrait les rencontrer, les localiser ?
» Les Bas Quartiers … . Mais tu sais comme moi qu’ils sont immenses. Vous aurez du mal à les trouver si vous y allez à l’aveuglette … .


Le vendeur de bonbons a raison. Après tout, déjà dans leur course poursuite, le Jisetsu était réticent à s’enfoncer aussi loin dans une partie de la Citadelle qui semble de plus en plus agitée dernièrement. Mais pour débusquer un patron capable de diriger des hommes, là, c’est un autre tour de magie ! Une préparation minutieuse est plus que nécessaire pour garantir le succès de la mission … .

Les propos du jeune Hiko viennent retourner la situation, et prennent même par surprise le chef de l’Avalanche. Comme pour ignorer la présence du vieillard tout en rappelant son importance, le gamin demande tout ! Les commandes, un dédommagement pour la boutique et une reconstruction de la bâtisse ! Avec vingt paquets de bonbons et un blanchissement de l’anus gratuit, ça vous ira, monsieur ? La surprise cède rapidement à l’impatience et au mécontentement de l’inspecteur qui fronce les sourcils et se fait plus lourd dans ses propos.

» Même si nous sommes face à un risque dont on ne contrôle pas toutes les données, il est hors de question d’envoyer nos forces et nos éléments sans un minimum de préparation et de réflexion ! Donc pas de nomination en chef, pas de décision hâtive ni d’intervention hasardeuse !

Ses prunelles sombres se sont clairement posées sur le visage du gamin aux cheveux ivoire, afin de s’assurer que le message est bien passé. Son attention se reporte naturellement et doucement vers son marchand de bonbons et ami, dont il regrette bien évidemment la situation ! Mais il doit également prendre d’autres facteurs en compte.

» A l’heure actuelle, nous ne pouvons pas agir directement. Nous manquons d’éléments. Gama-jii, bien évidemment, Iwa se chargera des dommages et t’aidera pour les réparations. Mais pour l’instant … nous ne ferons rien. Si ta boutique est réparée aussi rapidement après ces évènements, tu pourrais être catalogué comme privilégié ou ennemi par ces gens-là … . Et de toute façon, tu n’es pas encore rétabli pour l’instant … . Repose-toi ici … .
» Pffff … d’accord, je suppose qu’il n’y a pas le choix … .


Le Balafré tourne son regard vers le jeune shinobi en espérant que ce dernier comprenne les raisons qui poussent Hiyori à ne pas intervenir directement. Parfois, la patience permet de récolter un fruit bien mûr, alors que l’empressement n’apporte que des fruits secs et durs.
Cela ne signifie pas pour autant que l’Avalanche demeurera inactive !

» On va pour l’instant voir le contour de cette affaire pour en délimiter l’expansion. On a deux priorités de notre côté : tirer des informations, et empêcher un nouveau drame de ce genre. Pour ça, nous avons quelques prisonniers à interroger. Mais le retrai de Gama-jii de la vie du quartier peut aussi tourner à notre avantage ! Une enquête de quartier peut nous permettre de savoir ce que pensent les habitants de la situation, et de mesurer l’ampleur de l’influence de Yama. Et si tu commençais par me donner ton nom, histoire que je te place sur l’une de ces deux missions ? On pourra rapidement remonter la filière en travaillant ensemble … .

Le jeune Hiko espérait sans doute plus, mais c’est déjà un bon début ! Une fois qu’ils se seront compris et associés, ils pourront traquer cette « Montagne » et la faire redescendre à l’état de colline ! …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Visite inattendue à l'hôpital Sam 19 Mai 2018 - 12:19

Comme il s’y attendait, le jeune garçon aux cheveux blancs vit alors sa demande se faire rebuter directement par le chef de l’unité « Avalanche ». Et ce, de façon assez directe et autoritaire pour que l’enfant ne prenne pas le risque d’y répondre directement. Il savait qu’il ne fallait pas froisser cet homme, cela n’allait pas dans le sens de ce qu’il souhaitait à moyen terme. Car plus il aurait de hauts dignitaires dans sa poche, et plus il serait facile d’enfin quitter ce village de malheur sans en subir de fortes représailles. Et ce fut donc pourquoi il prit le temps de la réflexion avant de répondre au balafré.
- Tu as raison. La précipitation n’est pas la bonne façon de gérer ce problème. Cependant, je veux ta parole qu’un magasin neuf sera payé au Vieux, et qu’il touchera une belle somme d’argent permettant de couvrir tout le manque à gagner durant le temps de l’enquête…
Cela ne devrait pas être difficile pour un homme ayant la stature du balafré. Il avait des relations, et sa position lui accordait certainement un budget permettant d’obtenir des informations auprès de contacts plus ou moins avides.

Mais ce n’était pas le plus important pour le moment. Car même si le sort du Vieux important grandement à Hiko, il voulait aussi se renseigner sur ce groupuscule qu’il ne considérait pas comme une réelle menace pour le moment. Il les prenait pour des petits plaisantins qui commettaient des délits mineurs, et non une force capable de renverser un système qui semblait aussi bien huilé que ne l’était le village caché de la Roche.

- Mon nom est Sairyo Hiko.
Son nom n’était un secret pour personne, il n’avait donc hésité aucunement avant de le fournir à son interlocuteur. Il le connaissait et l’avait déjà vu à l’œuvre dans la forêt, même si lui ne l’avait pas remarqué. Hyori était un adepte de l’ancien despote Kakeshuou… Il devra donc un jour ou l’autre perdre sa tête. Mais Hiko avait suffisamment d’intelligence sociale pour ne pas montrer ses intentions directement et il accueillit alors avec entrain et énergie la proposition de mission que lui proposait le chef de l’Avalanche.
- Nous devons nous mettre en mouvements le plus rapidement possible si nous ne voulons pas que Yama étende son influence sur les commerçants du coin et règne par la terreur. Il faut obtenir les informations rapidement, du coup je propose que nous nous y mettions dès maintenant !
Il avait toujours eu du mal avec de la hiérarchie… Mais il était force de proposition. Espérons simplement que ce mode de pensée soit compatible avec la patience dont pouvait faire preuve le balafré. Car il s’en rendrait bien compte, mais Hiko était comme ça et pour le faire changer… il fallait se lever tôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 209
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Visite inattendue à l'hôpital Dim 20 Mai 2018 - 2:42


Le jeune homme ne semble pas en démordre, mais il finit par accepter les conseils et consignes du Chûnin d’Iwa. Et bien qu’il formule quelques exigences sur un éventuel recrutement, celles-ci restent du domaine du raisonnable, et ne s’apparentent à aucun ordre. Car quand il « exige » que le marchand de bonbons obtienne remboursement et compensations, le Balafré observe déjà le principal concerné et lui adresse un sourire, signe de confirmation et de confiance. Les deux personnages se connaissent déjà depuis un moment pour qu’une relation de confiance, voire même d’amitié ! se tissent entre eux. Désormais, la seule chose qui se dresse sur le chemin d’une restauration et de la reprise de l’activité … c’est « Yama » ! … .

Maintenant qu’il détient le nom de sa potentielle recrue, plusieurs options sont possibles. Dans un premier temps, le Balafré mettra bientôt au clair certains points étranges sur ce garçon. N’a-t-il pas dit lui-même qu’il était un cas particulier ? Avec son nom, il sera plus facile d’obtenir son dossier et de voir précisément de quoi il retourne … . Par la suite, s’agit-il de lui confier une mission afin de jauger ses capacités. Pour l’heure, deux scénarii se présentent au chef de l’Avalanche : lui confier une enquête de terrain, afin de voir quel impact l’attaque sur le marchand de bonbons a eu, et prendre la tension sur place pour mesurer l’influence de « Yama ». Ensuite, il s’agit d’interroger les gamins attrapés un peu plus tôt dans l’échange. Cette mission est plus particulière car elle requiert un savoir-faire unique. En la matière, Hiyori hésite un instant … . Puis il prend une décision.

» Puisque j’ai maintenant les informations de base, je te confie une première mission. Nous ne connaissons rien de « Yama » … . Mais le plus inquiétant reste son influence. On va donc apprendre chacun de notre côté de quoi il retourne. De ton côté, retourne dans les environs des Bas Quartiers de la Citadelle. Tourne autour du magasin de Gama-jii, et recueille discrètement l’opinion du voisinage. Vois déjà si l’entourage est affecté par l’évènement ou reste indifférent. Puis rapproche toi un peu plus de la frontière avec les Bas Quartiers pour mieux évaluer leur influence et leur popularité après cette action … .

Une mission, en vérité, assez délicate ! Car si le gamin se fait remarquer, il sera rapidement labellisé comme ennemi aux yeux de personnes de l’ombre, au mieux il se fera tabasser ; au pire, ils disparaitront ! Et leur méfiance ne fera qu’augmenter. C’est donc un sérieux niveau de jugeotte ponctué d’un doigté délicat qui est requis pour ce genre de mission ! Pourquoi la confie-t-il à un gamin qui s’est déjà montré espiègle et très emporté ?
En vérité, la seconde mission s’annonce coriace. Car le capitaine de l’Avalanche sait déjà que les captifs ne savent presque rien … . Pourtant, la séance risque d’être particulièrement marquante pour les esprits ! Sans doute ne tient-ils pas à confier une tâche aussi ingrate et violente à un petit jeune. Il reprend une latte de sa clope et en expulse la fraîcheur par la fenêtre avant de reposer son regard sombre sur son nouveau subordonné.

» Mais attention ! Il ne s’agit ni de les débusquer, ni d’une vendetta personnelle ! Si on veut ces informations, cela signifie qu’on doit les obtenir dans le feutré, et sans se faire remarquer ! Tu as carte blanche sur les moyens, mais toute action imprudente nous fera perdre notre semblant d’avantage … et sera lourdement réprimée comme un échec !

Les mots sont clairs ! Ce n’est pas une menace, mais l’avertissement ne peut pas être plus évident. Désormais, l’Avalanche va jouer dans une cour des miracles dont les embûches et les surprises s’annoncent nombreuses ! …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Visite inattendue à l'hôpital

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite inattendue à l'hôpital

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô-