N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Mauvais karma[Bakushô Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Mauvais karma[Bakushô Len] Mar 13 Mar 2018 - 10:39

Ce jour-là, Miyuki se sentait sereine. Sans vraiment savoir pourquoi, elle s'était réveillée persuadée que cette journée serait bonne. Aujourd'hui, elle n'avait rien de prévu au centre de formation. Evidemment, elle aurait tout de même pu consacrer son temps libre à s'entrainer, mais ce n'était pas le programme. Depuis quelques temps, la petite brune était assez tendue et sa tante trouvait qu'elle s'impliquait trop dans sa formation de kunoichi, elle voulait que sa nièce oublie ce monde au moins pour un temps. Même si Miuyki avait été difficile à convaincre, elle avait fini par céder...et elle ne le regrettait pas. Cette journée lui serait consacrée...un moment rien que pour elle, pour faire tout ce qui lui plaisait sans se soucier des combats, des entrainements, des missions et des shinobis.

La journée avait donc débuté par des préparatifs excessivement long. La Miyuki féminine qui était censurée depuis son arrivée à Iwa pouvait s'exprimer à sa guise et elle prit tout le temps qu'elle jugeait nécessaire pour le faire. Après avoir essayé toutes sortes de coiffures et de tenus, la jeune femme avait finalement opté pour une robe patineuse en dentelle bordeaux. Instinctivement, elle avait tout de même décidé de s'orienter vers des vêtements qui ne limitaient pas trop ses mouvements. Ce constat la fit sourire alors qu'elle quittait la maison de sa tante. C'était plus fort qu'elle, elle restait toujours prête à toute éventualité et malgré sa nature optimiste, elle s'attendait toujours à avoir besoin de sa battre.

D'un pas enjoué, la demoiselle se dirigea vers le quartier commerçant. Elle avait appris à économiser le moindre sou depuis son enfance et même si elle participait aux charges en versant un loyer à sa tante, Miuyki avait tout de même réussit à mettre un peu d'argent de côté. Il était temps de le dépenser...enfin une partie. Elle avait plusieurs projets en tête. D'abord, elle voulait s'acheter des vêtements, ceux qu'elle ne pourrait pas faire elle-même, mais qui l'aideraient à ajuster sa garde-robe à ses nouvelles activités. C'était toujours un casse-tête de trouver des choses qui lui plaisaient, mais qui convenaient aussi à sa vision d'une kunoichi redoutable. Enfin, même si pour le moment, elle était encore bien loin d'être redoutable. L'autre projet, c'était de trouver des cadeaux pour ses frères et pour Arisa. Elle avait envie de leur faire plaisir et certaines choses se trouvaient beaucoup plus facilement à Iwa que dans son village natal.

Après avoir flâné dans la moitié des boutiques du quartier commerçant, Miyuki décida de s'installer dans un coin un peu plus calme pour faire le point sur ses achats. Finalement, elle n'avait rien acheté pour elle. Elle avait juste trois gros sacs remplis de cadeaux. Elle les sortit un à un avant de les examiner plus en détail pour s'assurer que rien n'était abimé. Sa préférence allait à une petite boîte à bijoux qu'elle comptait donner à Arisa. Comme hypnotisée par l'objet, la petite brune se concentrer pleinement sur les peintures décorant le bois sombre de l'objet. Elle ne prêtait aucune attention à ce qui l'entourait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 255
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mauvais karma[Bakushô Len] Mar 13 Mar 2018 - 21:35

Vêtue en civil une bière à la main et jouant au funambule sur les toits Iwajin. Je ne suis pas pour autant ici par hasard, cela fait à présent dès semaines que mes recherches sur la "femme m'ayant mis une claque" à commencer. Je connaissais rien de cette demoiselle à part qu'elle possède de long cheveux brun ainsi que des yeux bleus, elle semblait être au minimum amie avec le punk de service. À présent, j'en sais bien plus, pour ne pas dire tout. Les dossiers militaires du village sont remplis d'information plus ou moins personnelle, et quand bien même je n'ai pas réellement l'autorisation de fouiller là-dedans, un simple mensonge concernant des recherches sur mes élèves suffirent pour avoir accès aux documents concernant les Genin, fort heureusement elle en faisais partie.

Actuellement, dans la zone réservée au commerce, elle est non loin de là, ne se doutant sûrement pas que je la suis à la trace depuis ce matin. Ai-je mieux à faire ? Moi capitaine d'équipe et postulant à l'unité sentinelle. Et bien non, pas, vraiment, j'ai appris que ne pas lire son courrier permet d'être tranquille, depuis ce jour un tas de lettres fermé décors mon appartement et mes journées ? Étonnement calme.

D'origine, mon plan consistait à découvrir un vilain petit secret et ainsi lui faire peur en lui racontant que je sais tout. Dommage, elle est banale et sa vie ma l'air d'y être tout autant. Il reste encore des gens irréprochable à se point ? J'en doute, mais elle est encore jeune, bien qu'à son âge, j'avais déjà quelques problèmes disciplinaire ...

Elle finit par se détourner des grand axe afin d'à priori regarder ses emplettes du jour. C'est parfait le moment t'en attendu est là, si je ne peu avoir d'information douteuse à son sujet autant lui faire peur d'une façon moins subtile. Je pose alors ma bouteille contenant le liquide alcooliser à même le toit puis descendit en prenant soin de me camoufler visuellement. Être tout de suite vu ne serais pas marrant, je suppose. Marchant d'un pas soutenu vers ma cible, je finis par lui prendre des mains cette petite boîte qu'elle semblait regarder avec insistance.

Rompant alors ma technique de camouflage elle pouvait me voir, à quelques mètres d'elle, son achat tenue par ma main gauche. Le sourire aux lèvres, j'étais finalement content de cette entrée, qui à mon avis, à dû avoir l'effet escompté.

Len » Enfin, je te retrouve Miyuki, tu ne peux pas savoir à quel point cela fut horrible de trouver la trace d'une personne dont je n'avais qu'une brève description physique ...

Je tourne alors mon regard vers la boîte précédemment prise, c'est un bijou, bien que loin d'être laid, que pourrais-je faire d'un tel objet. Rien en soit, je n'ai personne à qui l'offrir et encore moins envie de faire un cadeau, mais cela, elle ne le sait pas. J'ai l'avantage d'en savoir plus sur elle, que l'inverse. Va savoir comment à pus me décrire le nain aux allures punkesque. Ce bijou est sûrement pour elle après tout, vu sa tenue, elle est sûrement une de ses demoiselles trop centré sur leur accoutrement, qui finisse finalement par ne pas durer bien longtemps une fois le temps des combats arrivé.

Len » Un bijou, je ne savais pas que des Genin pouvais s'offrir ce genre de truc ... (Len l'aurait aussi pus s'il savait gérer son argent.) Comment pourrais-je me regarder à nouveau dans un miroir sachant que je fus frappé par une demoiselle si inoffensive ? Devrais-je te rendre l'appareil afin d'être soulagé de ce poids ?

Dis-je alors en pleine réflexion, regardant le moindre de ses gestes cherchant à voir quel serait ça réaction. Sera-t-elle énervée au point de tenter de à nouveau me frapper ? Effrayer au point d’en pleurer ? Je n’en sait trop rien, bien que les dossiers la concernant donnent des informations utiles, rien n’est noter concernant la personnalité du soldat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Mauvais karma[Bakushô Len] Lun 19 Mar 2018 - 11:52

Miyuki fixait toujours sa petite boîte à bijou, lorsque quelque chose d'un peu étrange se produisit. La boîte quitta brusquement ses mains et un visage connu apparu sous ses yeux. Il s'agissait de Len, l'ami de Kenjin auquel la demoiselle s'était présentée quelque peu brusquement plusieurs semaines auparavant. Elle était assez surprise de le voir là, même si la raison de sa présence semblait assez évidente. La première intuition de la jeune était à priori la bonne, c'est en tout cas ce que laisser penser le discours de Len. Malgré tout, elle avait du mal à comprendre son comportement. S'il avait souhaité l'attaquer, il aurait parfaitement pu le faire avant de désactiver sa technique de camouflage...ou même sans. Après tout, il était d'un niveau supérieur au sien, il y avait peu de chance qu'elle soit en mesure de se défendre correctement. Mais à la place, il semblait plus enclin à...prendre sa boîte à bijou en otage. C'était une approche plutôt inattendue...cela dit, sa mère lui avait toujours dit que les personnes ayant un problème avec l'alcool étaient assez imprévisibles et avaient généralement un comportement étonnant. Et de ce que Kenjin avait dit, Len devait consommer énormément...ça avait forcément des conséquences.

La jeune femme se releva et se rapprocha du rouquin afin de lui répondre. Son attitude n'avait rien de menaçante et pour cause, elle n'avait aucune intention belliqueuse. Elle n'en voyait pas l'intérêt. Elle lui adressa un sourire contrit tout en répondant à sa première affirmation, qu'elle jugeait un brin trop dramatique. "Je suis vraiment désolée que tu ai eu tant de mal à me retrouver...mais tu sais, tu aurais pu demander mon nom à Kenjin, ça aurait surement été plus facile..." Ces deux-là avaient l'air de bien se connaitre. Elle était surprise que Len se soit autant embêté. Enfin après tout, peut-être qu'il avait le goût du défis...c'était tout à fait entendable. A moins que Kenjin ait refusé de lui donner la moindre information et l'ait laissé patauger tout seul. Oui...ça c'était probable vu le comportement du jeune homme...même si Miyuki ne le connaissait pas plus que ça, elle l'imaginait bien faire ce genre de choses.

Toujours était-il qu'il voulait se venger...ce qui était compréhensible. Miyuki n'avait jamais été du genre à fuir ses responsabilités et elle assumait toujours les conséquences de ces choix. Elle avait à la fois accepté de parier avec Kenjin et de se soumettre au gage qui lui avait incombé. Maintenant que Len était face à elle, elle le regrettait d'autant plus, mais il était hors de question de chercher à se défiler. Pour autant, elle n'était pas des plus rassurées. Elle ne le connaissait pas du tout et n'avait pas la moindre idée de la façon dont il allait réagir. Enfin, selon toute vraisemblance, même s'il décidait de s'en prendre à elle, il ne la blesserait pas gravement. Ils étaient tout de même dans le même camps...en tout cas, c'est la conclusion rassurante à laquelle la petite brune était arrivée. Affichant un air neutre, Miyuki décida de clarifier les choses...Len avait l'air d'attendre une réponse ou une réaction particulière de sa part et elle ne comprenait pas vraiment pourquoi. "Je comprends. C'est à toi de décider, après tout, tu es le seul à pouvoir juger des représailles qui te semblent le plus juste." Miyuki attendit quelques secondes avant de rajouter quelque chose en boitant la boîte à bijou que Len tenait toujours "Par contre, j'aimerais bien que tu me rendes ça, c'est un cadeau pour ma soeur et elle n'a rien à voir dans nos histoires..." Assez sceptique quand au fait qu'elle allait tranquillement pouvoir récupérer son bien, la petite brune commençait à réfléchir à un nouveau cadeau pour sa cadette. Elle avait encore un peu d'argent sur elle, elle pourrait trouver quelque chose d'autre même si l'idée ne l'enchantait pas. Cette boîte était vraiment parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 255
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mauvais karma[Bakushô Len] Mar 20 Mar 2018 - 10:03

Sa première remarque m’étonna, il est vrai que demander des informations à Kenjin, me les aurais t'il donner pour autant ? Pas convaincu, il préférerait sûrement jouer avec mes nerfs, puis bon où serais la satisfaction de trouver sa proie, par ses propres moyens ! Enfin, cette recherche m'a fait prendre du retard sur des affaires bien plus importantes, ce n’est pas sérieux, cette manie que j’ai de laisser traîner la paperasse demandée par le village, un jour ou l’autre cela pourrais mal finir. Mais le ferais-je avant de me faire réprimander là-dessus ? Les chances son infime.

C’est donc d’un sourire amusé que je prends ça remarquer initial, Kenjin serais enclin à m’aider dans bon nombre de mes projets, je n’en doute pas, mais pour quelques choses d’aussi ridicule ? Sûrement pas.

Len » Tu n’as pas bien cerné le punk, j’ai l’impression. Aucune chance qu’il m’aide pour ce genre de conneries, surtout que c’est en partie de sa faute si tu te trouves dans une telle situation.

Mais me voilà à devoir trouver une vengeance digne de ce nom, ma fierté en avais pris un coup lors de cette baffe et rendre bêtement l’appareil, n’est pas la réponse approprier. Elle a l’air d’avoir compris que je lui suis supérieur, peut-être est-ce dû aux paroles du Suzurane. Cet enfoiré à l’air de prendre un malin plaisir à me faire passer pour un con, alors que nous avons combattu ensemble... M’en voilà presque vexer. Quant à la demoiselle, elle se montre étrangement calme, prête à assumer son erreur, et ce, sans même prendre la peine de négocier. Cela m’ennuie... Où est le plaisir là-dedans ? Quelle tristesse, des semaines de d’enquête réduite à néant.

Mais cette boîte à bijoux sera mon salut. Elle y tient, elle est destinée à sa sœur, est, c’est injuste, je l’admets. Mais bon, je suis fils unique, ce genre d’argument ne fonctionne qu’à moitié face à moi. Fermant la boîte, je la mets alors dans la sacoche accrocher au dos de ma ceinture. Le temps de trouver une vengeance adéquate, son bijou seras mon otage. Une Genin, ne doit pas avoir des ressources financière infini, juste perdre ce genre d’objet, qui ne doit pas être donné de plus, lui mettras un coup au moral. Quand bien même je n’ai rien de voleur, que pourrais-je faire d’un tel objet pour l’heure ?

Len » Touchant ; cet amour fraternel me donne presque envie de te rendre ton bien ... Mais avant cela. [je tourne alors les talons commençant à marcher, me doutant que cette sœur, apparemment, aimante ferais son possible pour récupérer son bijou. Elle devrait donc me suivre ?] Quel genre de relation tu as avec Kenjin ? Vous aviez l’air de bien vous amuser la fois où je vous ai croisé, mais surtout qu’a-t-il dit à mon sujet ?

Marchant d’un pas lent pour rejoindre l’une des rues principale, je ne me fais aucun souci sur le fait qu’elle me suive ou pas. Je connais son nom, j’ai en otage un achat qui lui est cher, sois elle fuis et je la retrouverais, soit elle continue d’avancer à mes côtés. La dernière solution serait de prévenir la hiérarchie... Mais aucune chance que cela sois bénéfique pour l’une de nos deux personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 32
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Mauvais karma[Bakushô Len] Lun 26 Mar 2018 - 21:17

Miyuki avait raison, Len ne semblait pas vraiment disposé à lui rendre son bien, du moins pour le moment. Lorsqu'il prit la direction de la rue, la jeune fille se résigna donc à la suivre, maudissant intérieurement Kenjin. Elle écouta bien sagement les requête de celui qui gardait sa boîte à bijou en otage et un peu surprise. Le rouquin souhaitait simplement savoir quel genre de relation elle entretenait avec Kenjin et ce qui avait été dit à son sujet. A première vu, des questions faciles...mais tant que ça à bien y penser. La relation qu'elle avait avec l'homme au chapeau...difficile à décrire. Elle ne savait pas vraiment quoi penser de lui...a priori ce n'était qu'une vague connaissance. Elle ne l'avait pas revu depuis le jour de l'exposition. Pour ce qui était de la description que Kenjin avait fait du Bakusho...elle s'en souvenait très bien, mais n'était pas certaine que dire toute la vérité jouerait en sa faveur.

Elle hésita un instant, mais pas trop longtemps tout de même. Il ne s'agissait pas de laisser penser à Len qu'elle inventait une réponse ou qu'elle refusait de répondre. Après un bref soupire, elle se lança. " Kenjin n'est qu'une connaissance. Je ne le connais pas bien. C'était la première fois que je le rencontrais et je ne l'ai pas recroisé depuis. Il m'a volé mon bonnet puis m'a entraîné à ta recherche...je l'ai suivi parce que ça semblait amusant. Et de fil en aiguille, je me suis retrouvé à perdre un pari et à devoir te gifler. "Miyuki s'arrêta, guettant les réactions de son interlocuteur, puis elle enchaîna sur la suite. Le passage le plus délicat. Elle décida de jouer la franchise totale. Après tout, si quelqu'un devait avoir des ennuis pour ce qui avait dit, ça ne serait pas elle. Elle ne faisait que retransmettre. " Concernant ce que Kenjin a dit à ton sujet...hum. Eh bien il a dit que tu avais un problème avec l'alcool, que tu avais beaucoup d'imagination et qu'il valait mieux que je m'éloigne au cas où si je te voyais faire exploser quelque chose. "

Miyuki resta quelques secondes à attendre, suivant toujours Len. Elle se demandait s'il allait tout simplement se vexer et partir ou continuer à réaliser sa vengeance. Il pourrait rendre à la petite brune son bien et partir serein et satisfait des réponses obtenues, mais c'était très improbable. Elle pouvait également tenter d'argumenter pour attendrir Len ou au moins le résonner, mais elle n'y croyait pas plus. Et puis pour peu qu'il soit ivre, les arguments logiques n'auraient sûrement qu'un impact limité sur lui. L'autre option, c'était de profiter d'un moment d'inattention pour essayer de récupérer la boîte et de s'enfuir. Mais ce ne serait qu'un répit de courte de durée et le rouquin était sûrement sur ses gardes, elle ne l'aurait pas aussi facilement que la première fois. Cela dit, elle avait d'autres projets et l'idée de ne pas savoir ce qu'il allait se passer par la suite ne l'enchantait pas trop. Elle décida donc d'être directe, même si elle continuait à suivre le jeune homme. " Len...qu'est-ce que tu attends de moi au juste ? Je suppose que tu ne t'ai pas donné tout ce mal pour trouver uniquement pour savoir ce que Kenjin peut dire de toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 255
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mauvais karma[Bakushô Len] Mar 27 Mar 2018 - 18:41

Bien, nous avançons. Elle le connaît à peine du coup, une information étonnante sachant qu'elle a osé lancer un tel parie avec une personne qu'elle ne connaît finalement qu'à peine, mais cela prouve aussi que c'est une jeune femme de parole, ce qui est loin d'être une mauvaise chose. Comme je m'en doutais, Kenjin parle bien trop de mon problème d'alcool et bien que ceci n'est pas un réel secret, qu'il en parle aux jeunes pousses du village, m'enchante guère, et ce, en particulier si cela vient aux oreilles de la mauvaise personne, je ne compte pas rester un simple chunin toute ma carrière et ce genre de rumeurs pourrait mettre à mal tout mes projets à venir. À l’occasion, il me faudra avoir une discussion avec le Suzurane… Pitié faite que tous ceci ne soit pas parvenu aux oreilles de Masaru...

Len » Plutôt irresponsable d'accorder un tel parie avec une personne que tu connais à peine, mais j’admets que tu as fait preuve d'une certaine force de caractère pour assumer un tel pari.

J'aimerais pouvoir lui dire, que je n'ai aucun réel problème avec l'alcool, mais soyons honnête, c'est faux. Puis elle m'a vu asses alcooliser pour jongler avec des pains d'argiles explosif, et ce, en pleine exposition Bakushô. Le pire dans tout cela, c'est que malgré tout, je n'ai aucun regret concernant cette journée. J'ai bu en effet, bien plus qu'il n'en faut, je l'admets. Mais je n'ai blessé personne lors de ce spectacle improvisé, puis ce n'était pas si mauvais que cela. Je me gratte alors l'arrière de la tête, essayant tant bien que mal de trouver une excuse quant à cette réputation d'alcoolo notoire mélanger à une bombe à retardement. Je me tourne alors vers elle, toute en continuant d'avancer, mais cette fois-ci à reculons.

Len » Au départ, j'ai pensé à démentir ce qu'il t'a dit ! Mais, tu m'as vu alcooliser jusqu'à l'os, lors du petit festival de mon clan, donc… Ce serait inutile. Je vais être honnête, j'ai un léger penchant pour l'alcool de toute sorte. Par contre la seule et unique fois où j'ai blessé une personne par inadvertance, j'étais sobre ... En même temps, j'avais 12 ans...

Une sombre histoire que celle de mes douze ans, finissant en double homicide involontaire. Est-ce la principale raison de mon profond alcoolisme ? Au début sûrement ; fuir ses vieux démons et toutes ces conneries. À présent, c'est plus une habitude, suivre la facilité et cette habitude, finalement, me rend mon rôle de Shinobi plus facile, ou du moins plus supportable.

Puis viens alors la fameuse question, qu'est-ce que j’attends d'elle au juste ? J'en suis encore incertain. Bien qu'il est vrai que cela m'a pris pas mal de temps de la retrouver, je n'avais guère vraiment réfléchi à ce que je ferais, le jour où elle serait devant moi. Et bien que je le jour de gloire est arrivé, j'en ai encore aucune idée !

Len » Toujours dans l'optique d'être d'une honnêteté totale, j'ai aucune idée de ce qui m'a amené à te rechercher. Je caressais de doux espoir, d'avoir un flash concernant la sentence que je t'infligerais, finalement Kenjin à peut-être tord concernant mon imagination. Je me tourne pour reprendre une posture correcte et ne pas me cogner dans l'un des passants. De plus, tu sembles si innocente, comment pourrais-je me montrer cruel envers toi ? Penses-tu mériter des représailles après cette claque mémorable que tu m'as mise ?

Je reprends alors la boîte à bijoux, qui était alors dans ma sacoche, pour la lancer en direction de Mizuki. Comme pour lui dire, que finalement elle peut s'en aller quand elle le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Mauvais karma[Bakushô Len]

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvais karma[Bakushô Len]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de la Terre :: Iwagakure no Satô :: Niveaux commerçants-