N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano] Sam 17 Mar 2018 - 4:09



Voilà deux ans que Masao était à Kaze No Kuni. Le garçon vivait désormais dans un appartement décoré et ajusté à son goût. Le Asshu était dans ce dis appartement, devant l'autel qu'il avait aménagé dans une pièce spécialement pour ça. Une pièce calme, dans la pénombre illuminé par quelques bougies et baigné par une douce odeur d'encens.

Deux ans, deux ans de loyaux services, à m'intégrer doucement dans ce pays aride mais au finale pas si mauvais que je pouvais le penser. Bientôt j'aurais la force nécessaire pour revenir à Hai No Kuni, monter au sommet du Ra'Oni et faire renaître les Asshu de leur cendre.

Depuis son retour de sa mission spécial de Hai, Masao n'avait qu'une envie c'était d'y retourner pour commencer à faire bouger les choses, faire connaître son nom, non pas comme le garçon aidant ses parents dans un Onsen, mais comme un shinobi accompli prêt à unifier son clan et le faire sortir de l'ombre. Il était arrivé à Kaze frêle, avec peu d'expérience et les connaissances basiques qu'il avait appris de ses parents et grands-parents. Il cachait sa nature sous un voile, et continuait de manier sa cendre seul pour ne pas faire de vague quand à sa différence. Maintenant il traversait les rues de la capitale avec fierté et confiance, il n'avait plus peur qu'on le juge à cause de son don inné pour manier la cendre, car au final il ressemblait à un illustre clan de Kaze.

L'étrange ressemblance entre la cendre et le sable attirait le garçon, le clan Kawaguchi était un modèle pour lui, à ses yeux ils étaient les Asshu du sable. Alors le garçon se lança, il prit du papier et de l'encre et rédigea une demande à l'attention de l'un des membres de ce clan. Le destinataire était Kawaguchi Amano, un Chunin qui l'avait accompagné durant une mission.

Cher Amano-Sama
Je vous rédige cette lettre dans le but d'apprendre un peu plus Kaze No Kuni.
Personne n'est mieux placé pour parler de Kaze, que vous, un enfant du sable.
Je souhaitais donc savoir si il serait possible de se rendre au temple d'Ichibi et à l'Oasis de Jouvence en votre compagnie.
Durant notre dernière mission j'ai trouvé un trait de caractère en vous,
qui ne fait que grandir en moi depuis un moment désormais
: l'attachement à sa terre natale.
Depuis ma mission a Hai, je ne souhaite que d'y retourner pour aider ma famille.
Je pense que mieux comprendre votre lien avec votre terre et vos ancêtres m'aidera à mieux préparer mon retour

Cordialement

Asshu Masao, enfant des cendres du Ra'Oni.


C'était peut être la première fois que Masao demandait de « l'aide » de cette manière. Amano n'était pas un ami proche du garçon, plutôt une connaissance, mais il voyait beaucoup en lui tel qu'un sensei juste une oreille à l'écoute. Le garçon avait comme une attirance pour cet enfant du sable, il se reconnaissait un peu en lui, son attitude, sa relation avec les divinités et sa famille. Au fond le Asshu voulait vérifier que son intuition était bonne, il voulait passer un moment plus sincère et intime avec un Kazejin.

Finalement le garçon posta sa lettre et attendit une réponse. Il n'avait aucune idée du retour possible il n'avait pas passé énormément de temps avec le Chunin, et il pouvait être occupé avec une équipe de genin ou même vouloir rester en famille et pas se lier avec un étranger jouant sur deux tableaux.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano] Sam 24 Mar 2018 - 21:03

Il avait eu d'étranges péripéties, et même si chacune d'elles comptaient pour lui, il y avait des souvenirs enfoui en lui bien plus important que tout ce qui se passait tout autour de lui mais ça, il ne l'avouerait jamais, pas même sous la torture et à moins de pouvoir lire dans son âme, personne, pas même les concerné ne pourraient savoir.
Amano avançait, une cigarette au bords des lèvres, feuilletant ses notes sur la médecine psychique. Il était loin, très loin d'être doué dans ce domaine, bien au contraire. Il avait énormément de lacune a combler et il contait bien comprendre ce qui n'allait pas et comment y remédier.

C'est en rentrant chez lui qu'Akira lui tendit une lettre qui lui était destiné. Intrigué, il prit le temps de l'ouvrir après avoir déposer le panier de courses sur la table de la cuisine. Amano se souvenait bien de ce jeune Asshu et de leur aventure. Un sourire se posta sur ses lèvres à mesure qu'il lisait les lignes. Honoré qu'il pense à lui pour lui parler de Kaze, de Shukaku peut-être même et de tout ce qu'il connaissait, le fait qu'il lui pointe une chose évidente ; son attachement à sa terre natale ; le mis mal à l'aise. Certes, le blond ne faisait rien pour s'en cacher mais tout de même. N'aurait-il pas comprit d'autre chose de lui ?
La main qui effleura sa nuque et lui tira un frisson le détendit. Ce qu'il devait retenir de cette lettre était le besoin d'un de ceux qu'il voulait protéger, un enfant de Kaze, si pas de corps au moins d'âme. Allant chercher un papier et de l'encre, il prit soin de lui rédiger une réponse qu'il confiera à un coursier pour la mener à bon port.
Cher Masao.

Entre nous, ce n'est pas la peine d'être si formel. Ca me met plus mal à l'aise qu'autre chose.
Concernant ta demande ce serait un immense plaisir et honneur que de pouvoir te parler de mon expérience et de ma connaissance.
Commençons par le temple, ainsi nous pourrons nous détendre un peu à l'oasis par la suite.

Si cela te conviens, disons-nous a dans une semaine, il me reste des choses à planifier entre temps. Je t'attendrais à l'entrée du temple d'Ichibi et si tu ne sais pas t'y rendre, suis les cortèges religieux. Ils seront ravit de te montrer la « sainte route » du Dieu du Désert.

Toutes mes amitiés,
Kawaguchi Amano.
Repliant lentement le papier, il leva ses yeux dorés sur son amant et lui déposa un baiser sur la joue avant de préparer un sac à dos léger mais contenant quelques ouvrages de médecine qu'il voulait potasser de nouveau, pour être sûr de ne rien oublier.

Il termina ses affaires et partit avec un jour d'avance au temple d'Ichibi. Une fois sur place, il en profita pour se recueillir auprès de Shukaku quelques instant. Cela faisait bien trop longtemps qu'il n'avait pas mi les pieds dans ce temple, bien qu'il ne passait pas une journée sans adressé une pensée au Dieu du Désert. Il faisait partit intégrante de sa vie et de sa culture et même s'il n'en faisait pas l'étalage à outrance, il y pensait.
La jour du rendez-vous, il était vêtu d'un ensemble chemise/pantalon blanc pour éviter de dénoter dans les couleurs des habits des prêtres et autres religieux du temple.

Il comptait accueillir chaleureusement Masao et le faire visiter tout ce qu'il était possible de visiter au sein du temple, lui faire rencontrer un prêtre s'il y tenait et répondre autant que possible à ses questions. Amano espérait être à la hauteur.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano] Dim 25 Mar 2018 - 0:11



Peu de temps après l'envoi de sa lettre, Masao reçu une réponse, il était au marché de nuit quand un coursier le coupa durant une négociation fort difficile, c'était Amano-Sama qui avait répondu !
Délaissant le vendeur pour rejoindre un bar à thé plus calme le garçon s'installa un peu à l'écart pour ouvrir la lettre et lire sa réponse en sirotant un thé Kazejins succulent.
Le grand respect qu'avait Masao pour le Chûnin gênait un peu ce dernier qui n'avait pas l'habitude qu'on s'adresse à lui de façon si courtoise, mais malgré ce petit point l'homme était prêt et même ravi de faire découvrir Kaze de l'intérieur au Haijin. Le rendez vous êtes fixé dans une semaine, le temps que les deux hommes préparent des affaires et terminent les actions en cours, pour Masoa il s'agissait de prévenir les Kanzetsu de son absence, ainsi que la garde de Suna qu'un ninja senseur allait sortir et partir avec un convoi religieux pour le Temple d'Ichibi situé au Nord de la Capitale.

Parfait, cette réponse à point. Je vais pouvoir profiter de ce moment pour acheter quelques offrandes et un cadeau pour Amano-Sama pour le remercier de son temps. Il va falloir que je repasse ma tenue de cérémonie, j'espère qu'elle sera au goût de Suna.

Aussitôt dis, aussitôt fait ! Les marchés de Suna regorgeait de bonnes choses le soir, le temps et la température étaient plus clémentes le soir et tout le monde pouvaient sortir dans la rue sans risquer de choper une insolation. En plus des provisions habituelles Masao prit de l'encens, des bougies, un petit remerciement pour Amano et deux trois bricoles pour le voyage. Une fois chez lui, le garçon ressortit une tenue qu'il n'avait plus l'habitude de porter, un kimono traditionnel de Hai, il ne savait pas si les couleurs allaient être au goût des Kazejins. Le Kimono était noir avec un emblème rouge brodé dessus, on le portait couramment avec un dessous blanc. Le bas était un mélange de blanc et noir, les rayures étant verticale. Le choix du noir était encore une fois dû à la présence permanentes de la cendre, qui salissait très vite les vêtements blanc. Une fois le tout préparé Masao rencontra une caravane qui partait en direction de Aktana où il changerait de cap pour se rendre au Temple du désert.


C'est sous un soleil écrasant que Masao arriva au temple, il s'était vêtu de sa tenue de cérémonie durant la dernière halte pour arrivée directement de façon présentable au Temple où de nombreux moines y faisaient leurs pèlerinages. Amano-Sama l'attendait sur les premières marches du radieux Temple.

Amano-Sama, merci d'avoir accepté mon invitation, j'essayerai d'être moins formel cette fois-ci, vous êtes pas comme les Ketsueki et certains membres de votre clan j'en est pris conscient. J'espère au moins que ma tenue est acceptable pour vos coutumes, sur Hai, le noir est souvent de rigueur pour estomper les traces des cendres qui tombent en permanences. Dit Masao en exécutant une petite courbette de respect, moins prononcé que leur première rencontre pour ne plus mettre à l'aise sur interlocuteur.

Je me laisse guider par ta connaissance, j'aimerais juste déposer quelques offrandes, en guise de remerciement à Sukaku pour m'avoir accueilli sur ses terres.

Il fallait qu'il remercie son hôte depuis quelques années, Kaze et sa première divinité : Sukaku ou Ichibi pour d'autres, ensuite Masao pourra remercier son guide plus tard dans la soirée quand le moment sera plus propice et intime. Cette fois Masao comptait en savoir plus sur le blond, durant leur mission le garçon était resté courtois et serviable car il était dans une relation Chunin-Genin et sous les ordres du village. Maintenant le Haijin voulait développer une vraie amitié, et peut-être s'ouvrir un peu plus, car depuis son arrivée, il avait gardé du recul avec tout le monde car il avait encore son cœur et son esprit à Hai. Il était temps pour lui de s'ancrer dans ce pays composer de sables et de soleil !

Aperçu de la Tenue de Masao:
 


Dernière édition par Asshu Masao le Jeu 19 Avr 2018 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 780
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano] Lun 2 Avr 2018 - 19:23

Il était à la fois impatient et inquiet. Comment tout ça allait se passer ? Quelles questions allait-il pouvoir lui poser ? Venant serrer son bras de sa main, au niveau du coude, le blond inspirait lentement l'air chaud de Kaze. Cela faisait maintenant trop longtemps qu'il n'avait pas mit les pieds ici, et malgré tout le respect qu'il avait envers Shukaku, il savait que les dieux étaient impitoyables. Il n'était pas un bon fidèle.
C'est d'un sourire et d'un signe de main qu'il accueille Masao lorsqu'il l'aperçoit. Amano n'a pas le temps d'ouvrir la bouche pour lui souhaiter la bienvenue que celui-ci le remercie d'avoir accepter. Le fils du désert devait bien avouer apprécier ces temps calmes. Il n'en avait que trop rarement du fait de son entraînement intensif qu'il s'obligeait à avoir, de ses élèves qu'il tentait d'élever le plus haut possible, et de ce qu'il souhaitait faire de son clan : en devenir le dirigeant.

Il voulu lever sa main pour le stopper mais se ravisa bien vite, se laissant presque contaminer par la bonne humeur de son hôte.
Les psaumes des prêtres se laissaient percevoir si l'on tendait l'oreille de là où se trouvaient les deux protagonistes.

- Ca me fait réellement plaisir et, ça me donne l'occasion de revenir le voir, ce temple.

Une hésitation dans sa voix se fit entendre par la suite.

- Bien... Allons donc... déposer ton offrande.

Pourquoi ? C'était comme s'il se rendait compte de ce qu'il avait oublié durant toutes ces années. Masao venait de ravivait une bonne partie de ce pour quoi il se battait. Il faudra qu'il le remercie un jour pour ça.
D'un geste de la main, il invita l'Asshu à le suivre et commença l'ascension des marches, ne prêtant plus d'attention aux statues à l'entrée. Poussant la lourde porte, le chant des prêtres vibra dans leurs tympans de toute la crainte et le respect de ces hommes envers leur divinité.
Sans adresser un mot Amano se faufila entre les hommes et femmes présents, les pèlerins et les religieux pour arriver dans une salle un peu plus loin qu'il ouvrit et où se trouvait la statue du dieu du désert. Ho, ils auraient pu simplement faire comme les autres, déposer les offrandes sur l'autel dans la grande salle, mais, c'était une requête un peu différente que lui avait formulé Masao. Il ne voulait pas faire comme tout le monde, demander protection au Dieu, non, il voulait le remercier. Et puis, dans cette salle, ils pourraient parler tous les deux tranquillement.

Devant la statue, Amano vint se mettre en tailleur, comme s'il pouvait méditer et se calmer l'esprit.

- Ne t'en fais pas pour la couleur de ta tenue Masao... Je ne suis habillé ainsi que parce que ma famille y tiens et que je ne souhaite pas les déshonorer quand bien même leurs actions...

Le Kawaguchi secoua son visage. Ce n'était ni le lieu ni le moment de parler des actions de sa sœur. Quand bien même ça concernait Kaze tout entier, c'était son problème, à lui seul, et il comptait bien y faire face avec toute la hargne possible.

- Enfin dis moi... pose-moi toutes les questions que tu veux, on ne sera pas déranger ici avant un bon moment. Sauf s'ils ont changé leurs habitudes.

Un sourire presque forcé, trop visible cette fois, orna le visage d'Amano. Dans ce lieu il avait toujours eu la drôle d'impression d'être incapable de cacher ses réelles intentions, comme si le Dieu du désert le surveillait.




>>theme<< >>battle<< >>meditation<< >>Farewell<<
Membre de la TeamBoulette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 165
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano] Jeu 19 Avr 2018 - 0:38



C'est avec un grand sourire et beaucoup d’hospitalité que le Kawaguchi accueilli le Asshu au temple d'Ichibi. L'homme avait l'air content de faire découvrir son temple à un nouvel arrivant, même si sa voix transmettait un peu de fébrilité du fait qu'il n'y allait pas si souvent qu'il le voulait/pouvait.
L'enthousiasme de Masao était presque débordant, le Chunin qui avait sûrement préparé un speech intro fut prit de court et laissa l'engouement de Masao prendre le pas.
Aussitôt les deux hommes entrèrent dans l'immense salle principale où un grand nombres de prêtres et pèlerins récitaient en chœur des chants traditionnels. Masao était impressionné par le grand nombre de personne qui venait se recueillir dans ce temple. Sur Hai No Kuni la religion prenait un par bien moins importante, et les Asshu avaient des pèlerinages plutôt hors normes pour les habitants. Ils avaient l’habitude de se recueillir sur les flancs du Ra'Oni, loin des regards cachés dans les nuées ardentes où ils étaient à l'abri de tous et tout.

Amano-Sama guida le jeune garçon dans une autre salle bien plus petite et moins imposante que la précédente, mais beaucoup plus calme, sans un bruit le blond s’assit en tailleur devant une représentation de Shukaku et déclara que la couleur de la tenue n'avait que peu d'importance ici. Il avait choisi le blanc par tradition et non par choix. Les actions dans le temple pouvait porter préjudice à sa famille malgré des antécédents que l'homme ne voulait pas aborder dans un tel lieu.
Masao laissa donc quelques instant à son guide pour se calmer et se vider l'esprit pendant que le Haijin déposait son offrande devant la statue et allumait quelques cônes d'encens.
Finalement Masao se prosterna devant la statue un bref instant :

Shukaku, merci de votre hospitalité dans votre domaine. Je ferais en sorte que vos enfants reçoivent le même accueil sur mes terres, celle du Ra'Oni

Amano-Sama était disposés à répondre aux questions de son invité, qui en profita pour commencer avec quelques questions historiques mêlant celle du Dieu et celle de la famille Kawaguchi :

Shukaku est à l'origine un démon à une queue c'est bien ça ? Personne ne la vu depuis un bon nombre d'années j'imagine ? Votre famille se considère un peu comme sa progéniture et les gardiens de son domaine ? Nous avons un ressentis similaire chez les Asshu, nous le partageons un peu avec le clan Yogan.

Le temple a était construit bien avant la formation du village caché je suppose, une œuvre des Kawaguchi à l'origine ? Je me trompe peut-être, car j'ai lu que les Ketsueki, Kawguchi on beaucoup oeuvré pour le pays. Ainsi que les Akuzu et les Yamada qui sont tout de même plus discrets.

Masao voulait comprendre le début de l'histoire et les origines du clan pour comprendre pourquoi le clan avait pris cette direction et cette politique. Car tout les membres n'étaient pas comme Amano-Sama, certains étaient beaucoup plus hautain et sélectif dans leurs relations surtout par arrogance en vue de conserver leur "prestige" et ne pas transmettre d'information à l'ennemi comme les Ketsueki ou les non-Kazejins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano]

Revenir en haut Aller en bas
 

Comprendre le passé, pour mieux prédire l'avenir [Pv Amano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Temple de Ichibi-