N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Problème d'influence | PV Hayashi Rioko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 40
Rang : C

Message(#) Sujet: Problème d'influence | PV Hayashi Rioko Sam 17 Mar 2018 - 20:57


Citation :
HRP : 3 ans auparavant...

L'Académie battait son plein tandis que dans les classes les élèves gribouillaient sur les bouts de papier les décrets relatifs aux droits et à l'histoire des ninjas, quand ils n'étaient pas sur les terrains d'entraînement à parfaire la maîtrise de leur corps et de leur chakra. Dans un silence presque religieux, l'usine militaire (puisque c'est ainsi que l'académie pouvait être regardée par ceux qui n'en étaient pas nécessairement partisans) dressait les corps et les âmes des futurs patriotes de Konohagakure. Fertiles, les esprits de ces jeunes aspirants s'accommodaient de la volonté du Feu et poursuivaient le cap d'une grande idéologie qui conformait nécessairement ses partisans à des normes culturelles et pugilistiques.

Le jeune Nobusada, dans le fond de sa classe, suivait religieusement les cours dispensés par l'un des chûnins chargés de leur instruction. S'il n'était pas le plus remuant des élèves, il n'en demeurait pas moins que ses airs nonchalants n'étaient pas propices à convaincre ses encadrants de sa totale implication dans sa réussite académique, et pourtant... Malgré sa fragilité physique, Nobusada faisait partie des têtes de gondole de cette classe presque "idéale", si tenté que cela puisse exister, puisqu'il excellait sur les exercices théoriques (fasciné par tout ce qui correspondait à un exercice intellectuel) et sur la maîtrise du chakra (car son pouvoir héréditaire était subtile et de fait il avait appris, en domptant les ombres, à maîtriser toutes les nuances de cet art). Pas très motivé comme garçon, mais en réussite : chaque appréciation trimestrielle disait de lui qu'il se reposait sur ses acquis, ce qui n'était pas loin de la vérité.

Et puis un jour que l'académie toute entière était absorbée par la cadence infernale de ses examens, la coïncidence frappa. Un coup d'épaule malheureux, égaré dans l'enfer des mouvements de foule, des circulations intempestives, des courses à la meilleure note, des navettes entre les étagères de la bibliothèque. Une collision de deltoïdes, certes anodine, mais qui fit basculer les deux corps étrangers. Le jeune Nobusada en était la première victime. La deuxième victime était plus vieille que lui, de l'âge de ceux qui auraient pu l'instruire. Confus, il s'excusa.

    - Excusez-moi, madame.

Il regarda ladite dame avec une légère appréhension, pensant qu'il pouvait être puni à cause de cet incident. C'était sans savoir qu'il s'adressait à une héritière du clan Hayashi...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 31
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Problème d'influence | PV Hayashi Rioko Sam 24 Mar 2018 - 11:59

Problème d’Influence
Nara Nobusada
Qu’est ce qu’elle pouvait se faire chier ? Elle déteste les cours en classe et il n’est pas rare qu’elle finisse par s’endormir. Le simple fait de porter le nom de Hayashi et beaucoup de personnes sont à vos pieds mais Rioko n’est pas du genre à en profiter. Durant toutes ses années de classes, elle n’a fait que les éloigner à coup de poings et de pieds les obligeant à réagir. Au début, c’était rien car ils se mangeaient les coups mais plus on avançait dans le programme et plus les futurs shinobi répondaient en Taijutsu. Et ceux pour le plus grand plaisir de la Hayashi. Contrairement à ce que tout le monde pouvait penser, Rioko refuse de se servir du Ninjutsu pour le moment. Son clan lui a trop bourré le crâne avec ses compétences naturelles avec le bois et les fleurs. En soi, ce n’est pas un secret, les Hayashi sont les maîtres de cette affinité génétique. Ce n’est peut-être pas pour rien si les Hayashi font partie des fondateurs de ce village.

Étudiante, elle était moyenne mais uniquement parce qu’elle ne voulait pas trop se fouler. Venir au sein de l’académie l’embête plus que tout mais il s’agit encore d’une des lubies du clan pour se faire bien voir. Tu parle… Un peu comme son camarade, elle se repose sur ses acquis et elle va même en abuser parfois. Sa réputation de brute, elle ne l’a pas par hasard. Brutaliser les autres, elle le fait souvent surtout quand on vient briser son calme. Il ne faut pas croire mais elle s’emporte plus facilement à l’époque que maintenant. Elle avait l’âge pour enseigner mais elle n’a pas du tout le comportement. C’est peut-être pour ça qu’elle n’est même pas gennin. De plus, la mort de son père l’avait quelque peu renforcée dans ses actes de violence qui sont encore gratuite. Rioko est un élément perturbateur qu’on a du mal à contenir, même à cette époque.

Mais pour le moment, elle avait la tête ailleurs. C’était la cérémonie de passation de pouvoir qui lui trottait dans la tête. Avec la récente mort de son père, le clan Hayashi est en effervescence et elle se demandait qui allait prendre la relève. Le simple fait d’être sur la liste des possibilités la stressait pas mal. Elle ne se voit absolument pas prendre la suite de son père et elle espérait que le rôle reviendrait à son frère aîné. Après tout, même s’ils ont onze mois d’écart, il reste son aîné. Elle ne voulait pas de ce rôle bien trop pompeux et elle passerait pour quoi ? C’est tout de même l’image du clan qui est aussi en jeu. Un chef de clan même pas capable de décrocher le bandeau de ninja du village… Ce serait vraiment ridicule. Elle avait d’ailleurs émis le souhait que cela soit son frère qui soit nommé. Elle ne voulait absolument pas de cette responsabilité. Si par hasard, son nom viendrait à ressortir, elle refuserait le poste sans regret.

Alors qu’elle est encore dans ses pensées, elle est bousculée par un autre étudiant. Tout le monde sait que la période des examens approchent mais elle s’en foutre royalement. Elle est là uniquement parce qu’elle est membre d’un des clans fondateurs de ce village. Village auquel elle participe activement malgré son comportement allant souvent à l’exagération. Bien que son adolescence soit officiellement terminé, il est encore question qu’une gamine qui traîne dans les couloirs. Et alors ? Elle emmerde le peuple avec une petite cuillère. Neutre, elle baisse alors les yeux sur celui qui l’a bousculer et elle penche la tête sur le coté.

Celui-ci s’excuse et elle le regarde en le dévisageant. Pas de chance, il est tombé sur une brute et sur la meilleure de sa classe en taijutsu. Cela inclus aussi le ninjutsu mais elle met ça sur ses gènes. Tous les membres du clan Hayashi sont les meilleurs en ninjutsu et elle ne compte pas briser les habitudes même si elle préfère de loin l’art du corps à corps. Elle n’est pas véritablement tombée mais ses affaires le sont. c’est alors qu’elle ramasse ses affaires et qu’elle le surveille du coin des yeux.

« - Tu aurais pu faire attention où tu mets les pieds, … ! »

En fait, elle ne sait pas encore ce qu’elle va lui faire mais elle n’était pas contente. Elle tente d’appliquer les conseils de sa famille afin d’essayer de s’intégrer aux autres mais autant dire que cela n’est pas possible dans cette situation. Elle n’avait pas encore frapper et elle ne compte pas le faire pour le moment. Puis elle se redresse avec ses affaires. Elle fait l’effort de ne pas l’appeler morveux comme elle le fait habituellement. Puis elle le regarde avant de demander.

« - Tu t’es pas fait mal au moins ? »

Sa question peut paraître étrange mais elle essaye de sauver l’image de son clan malgré son comportement parfois déplacé. Elle le regarde simplement et elle le laisse dans sa merde puisqu’il est au sol avec ses affaires éparpillées. Voilà qu’elle va jouer les baby-sitters. Chose qu’elle aime fait qu’avec une seule personne : son neveu.


Printemps An 2
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 40
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Problème d'influence | PV Hayashi Rioko Sam 24 Mar 2018 - 21:45


Ce simple coup d'épaule pouvait paraître anodin pour les deux protagonistes, mais en réalité le destin jouait déjà de son fil fataliste pour lier les deux Genin vers un avenir qu'ils auraient à bâtir en commun bon gré mal gré. Inéluctablement, cette coïncidence scella les deux étrangers. Ils ne le savaient pas encore, mais la suite de leurs échanges leur apprendrait à se connaître. La question était de savoir si c'était pour un pire ou pour un mieux, mais cela, le destin lui-même ne l'avait pas encore choisi, aussi fallut-il déjà que Nobusada et Rioko vivent le moment avant de changer l'avenir.

Et sur le moment, Rioko eut comme une envie d'exploser. Bien qu'héritière des gênes célèbres du clan Hayashi, la dame n'en demeurait pas moins l'hôte d'un tempérament comparable à un baril de poudre qu'il aurait été stupide de vouloir amorcer. Aussi, quand l'incident arriva, Nobusada eut la chance d'assister à un élan de générosité que bien peu de personnes pouvaient se targuer d'avoir eu avec Rioko. Mais ce miracle manquait un peu de forme cependant, et n'était pas pour plaire au jeune Nara. Car s'il avait esquivé une belle mandale grâce à l'extraordinaire retenue que Rioko avait accepté de lui offrir, il fallait néanmoins remarquer qu'elle se montrait agressive dans ses propos, ce que Nobusada, pourtant intimidé, tolérait difficilement.

Les affaires de celle qui pouvait supposément manipuler le bois jonchaient encore le sol quand elle lui avait lancé cette pique. Elle s'était empressée de les ramasser avant de demander sur un ton encore arbitraire si le Nara n'avait pas accusé quelques douleurs, confronté à cette bousculade indésirée. Pour autant, il ne comptait pas se laisser attendrir par cette bienveillance de passage. Mais il s'agissait malgré tout d'une adulte, en conséquence de quoi il lui devait le respect. Comment associer, dès lors, son ressentiment et la discipline qu'il devait lui présenter ? Il lui fallut un instant pour réfléchir. Un instant pendant lequel il continua de regarder le sol, confus.

Puis les mots se présentèrent à lui comme si cela avait été logique depuis le départ.

"Non, je n'ai pas mal. JE SUIS UN HOMME !"

Dans la bouche d'un gamin de 10 ans, cela sonnait presque comme une blague, et pourtant il observait Rioko avec la plus grande détermination, convaincu de ce qu'il prétendait. Pour tenter d'être plus impressionnant, il écarta même les bras, comme s'il voulait se montrer plus large qu'il ne l'était, à la manière d'un paon dépliant sa queue pour inquiéter l'adversaire. Il fronça même les sourcils pour se donner un semblant d'autorité, et tapa son poing dans sa paume en voulant convaincre l'héritière Hayashi.

Il y avait peu de chance malheureusement que le bluff fonctionne face à la dame. Au pire récolterait-il quelques moqueries... qu'il n'oublierait certainement pas, s'il fallait qu'elle les lui adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Problème d'influence | PV Hayashi Rioko

Revenir en haut Aller en bas
 

Problème d'influence | PV Hayashi Rioko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-