N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Simple étranger ou ennemi en devenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Message(#) Sujet: Simple étranger ou ennemi en devenir ? Mer 21 Mar 2018 - 15:22

Géopolitique de Tetsu no kuni : « fervents partisans de l'Empire du Kamui, les Tetsujin nourrissent une amertume nouvelle et exquise vis-à-vis des Shinobis et de leur monde. Fief des Samouraïs, tout Ninja entrant dans le pays le fait à ses risques et périls ». Informations que tout shinobi violant le territoire des samouraïs devrait savoir car ceci n’était point une rumeur mais belle et bien la vérité même si contrairement à ce qu’on pourrait comprendre, un ninja mettant le pied au Pays de Fer n’était pas forcement arrêter ou mal traiter. En effet, bien que la plupart de ses habitants détestaient les shinobi qu’ils accusaient d’être la responsable de la perte de beaucoup d’entre eux à cause de la guerre qu’ils avaient déclenchée à l’encontre de l’ancien Empereur, Tetsu restait un pays ouvert aux étrangers, qu’ils étaient des simples civiles ou bien des valeureux guerriers venus d’ailleurs.

L’amertume toujours bien présente, surtout de ceux qui avaient perdus des êtres chers ou des partisans de l’ancienne Empire, engendrait bien sûr une certaine tension dès qu’un shinobi a été identifié dans le pays mais tant que celui-ci se tenait tranquille, il n’avait rien à craindre. Il devait cependant faire très attention car le moindre écart de conduite de sa part, minime était-il, pourrait être sujet de son arrestation car même dans un village le plus reculé, il sera constamment surveillé.

Aujourd’hui, une tension était palpable au sein de la ville portuaire Tsuyoisuifou et la cause n’était autre que la présence d’un étranger qui a été identifié comme étant un puissant shinobi. Son visage n’était connu de personne mais l’analyse de son énergie spirituelle par des senseurs expérimentés qui surveillaient la métropole avait permis de déterminer qu’il n’était pas un simple civile. L’homme ne cherchait pas à se cacher ce qui ne déclencha pas une arrestation immédiate de sa personne. Le mystérieux étranger vagabondait sereinement et ouvertement à travers les rues de la ville sans même chercher à camoufler son chakra qui était pourtant d’une forte intensité. Preuve de sa puissance qui, même non manifestée, suscitait de la peur chez certains qui étaient chargés de le tenir à l’œil. Parmi ces derniers se trouvait Keiji accompagné de celle qui le suivait comme son ombre, Kinzoku Mairu. Leur présence a été jugé nécessaire car si l’étranger venait à déclencher l’hostilité, des simples gardes ne suffiraient pas pour le maîtriser. Le Yukimura, étant un senseur lui-même, doutait même de pouvoir lui tenir tête même avec l’aide de Mairu qu’il jugeait pourtant plus puissante que lui.

keiji espérait que le ninja ne ferait rien qui provoquerait un conflit. Non pas par peur de devoir l’affronter mais parce qu’il n’appréciait pas un affrontement en pleine ville qui souvent laissait des gros dégâts matériels collatéraux sans parler de la possibilité des victimes innocentes. Le samouraï n’appréciait pas particulièrement Tsuyoisuifou – comme n’importe quelle grande ville - mais il tenait pas à voir quoique ce soit détruit dans la cité. De plus, c’était la capitale du territoire du clan Takeda, clan qu’il servait avec dévouement alors pour lui maintenir la métropole en bon état faisait parti de son devoir.

J’aimerai bien savoir ce que tu fais ici tout en sachant que tu n’es pas la bienvenue, pensa keiji alors qu’il s’ennuyait ferme à surveiller l’étranger. Il laissa échapper un soupir de lassitude puis, décidé, il se dirigea vers le ninja tout en faisant signe aux autres de garder leur position.

- Qu’est-ce qu’il va faire ?
- On dirait qu’il va l’attaquer !
- Tu crois ?
- Non, je ne pense pas. Vous savez bien que Yukimura-san n’est pas du genre à déclencher une bagarre.
- Ha oui, c’est vrai ça !

Pendant ce temps, Keiji avait rejoint le mystérieux homme. Le jeune samouraï se planta devant ce dernier.

- Bonjour à vous cher Monsieur. Permettez-moi de me présenter. Yukimura Keiji, samouraï au service du clan Takeda. Pardonnez-moi d’interrompre votre promenade mais je suis certain que vous savez que vous êtes épié. Ne vous inquiétez pas, nous cherchons juste à savoir ce qu’amène un ninja de votre envergure dans le coin … Une visite touristique peut-être ?

Une approche vraiment étrange qu’avait entrepris le jeune samouraï mais au lieu de perdre du temps à épier un homme qui ne préparait pas forcément un sale coup, il préférait interroger le concerné directement. Une sorte d’interrogatoire « amical ». Bien sûr, le suspect pourrait toujours le mentir mais c’était à ses risques et périls car malgré son air de niais, le Yukimura n’était pas du genre facile à duper …


Dernière édition par Yukimura Keiji le Mar 17 Avr 2018 - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Simple étranger ou ennemi en devenir ? Dim 8 Avr 2018 - 15:08

Toute la ville s’animait à ses petites affaires alors qu’une silhouette blanchâtre progressait dans son accoutrement presque religieux. L’Otsutsuki ne se souciait d’aucun passant. Il marchait, lentement et sereinement, vers une destination inconnue. Il semblait tellement aspiré dans ses pensées et pourtant il n’en était rien. Son esprit restait parfaitement alerte aux signes l’entourant. Pour la simple et bonne raison qu’il se savait suivi depuis pas mal de temps déjà. Depuis son arrivée dans le pays à vrai dire.

Même si le contrôle auquel il avait été soumis à la frontière s’était déroulé sans incident, et dans la plus grande cordialité, il avait bien ressenti une certaine tension. Il faut dire que son statut de shinobi était assez ostentatoire dans un pays de samouraïs qui vouaient une aversion profonde pour leurs homologues maîtres en Ninjutsu. En tout cas c’est ce qu’il avait pu comprendre dans certains livres d’histoire. Et c’était d’ailleurs lié à la raison de sa venue au pays du Fer. Tout pays, toute entité ou toute personne n’étant pas en accord avec le système shinobi ne pouvait qu’être un allié potentiel de l’Immaculé. Il ne lui restait donc qu’à espérer une entrevue avec un haut responsable du pays.

Mais à peine arrivé, il n’allait pas quémander audience auprès de n’importe qui. Déjà car cela ne se faisait pas et surtout car il ne connaissait personne sur place. Ses projets personnels ne pressaient pas. Il préférait que tout soit préparé avec minutie plutôt que de se précipiter dans une course effrénée. Les shinobis gouvernaient le monde depuis des temps immémoriaux. Quelques années de plus, il saurait le tolérer.

Nikkou s’accorda donc une approche parfaitement touristique du pays. N’étant encore jamais venu, il comptait profiter de l’occasion pour se tisser un petit réseau au sein du pays du Bushido. La cité où il se baladait actuellement regorgeait de petits coins à visiter. D’une démarche parfaitement sereine, il se joignait aux mouvements de la foule. Des civils en majeure partie car ils ne semblaient pas lui adresser de regards noirs. Il repérait ainsi les soldats, et surtout les senseurs. La présence shinobi sur leurs terres ne les enchantant pas, ils ne devaient pas être ravis de voir son visage angélique dans leurs contrées. Un léger sourire ne pouvait le quitter. S’ils connaissaient les intentions et ambitions de l’Otsutsuki.

Ce qui devait finalement arriver se produisit. Un soldat se présenta à lui. D’une politesse exemplaire, le Nukenin eut de suite une bonne impression sur ce Yukimura Keiji. Un homme avec autant de manières et de sincérité méritait de lui adresser la parole. Une simple révérence accueillit l’arrivée du samouraï :

- Enchanté cher Yukimura. Je me prénomme Otsutsuki Koutaku Nikkou. Vous me flattez de me caractériser par des termes aussi élogieux ! Mais je peux comprendre la méfiance qui vous pousse à de telles mesures et je les respecte.

Ecartant les bras comme un père accueillerait ses enfants, ou un messie cherchant les éloges de ses fidèles, il reprit d’une voix toujours douce et aimable :

- Puis-je vous proposer de continuer cet entretien de contrôle dans un lieu plus idyllique d’une ruelle ? De préférence là où nous pourrions nous délecter d’un breuvage rafraîchissant. Et comme vous êtes un patriote de cette bourgade, je tiens à vous inviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Simple étranger ou ennemi en devenir ? Mar 17 Avr 2018 - 15:35

« Drôle de personnage », se dit le Yukimura qui fut un peu étonné par l’accueil bien trop chaleureux du shinobi. Le comportement et la façon de s’exprimer de ce dernier lui faisait penser à un prêtre cherchant à enrôler le premier venu dans sa religion. D’ailleurs, les accoutrements du dénommé Otsutsuki Koutaku Nikkou accentuaient cette idée que Keiji avait de lui. Le samouraï arriva même à se demander s’il n’avait pas affaire avec un véritable ministre d'un culte.

- Accordez-moi quelques secondes je vous prie !

Sur ces mots, Keiji alla rejoindre les soldats qu’il avait ordonné de rester à l’écart. Mairu qui était restée dans son coin les rejoignit aussitôt. Le Yukimura renvoya les hommes à leurs postes respectifs alors qu’il invita la Kinzoku à venir avec lui. Le samouraï souhaitait gagner la confiance du mystérieux shinobi en mettant un terme à la surveillance dont il faisait l’objet mais, par prudence, il préférait garder Mairu auprès de lui. Si les choses devaient tourner mal, il était certain d’avoir besoin de l’assistance de la guerrière.


- Je vous présente Mairu. Elle va nous accompagner.

La Kinzoku préférait qu’on ne divulguât pas son nom dont elle était si peu fière, voilà pourquoi Keiji l’avait présentée par son prénom. Le Yukimura ne demanda pas l’avis de l’Otsutsuki sur la présence de la jeune femme car il ne lui laissait pas le choix.

- Laissez-moi nous mener à un endroit tranquille et qui sert à boire comme vous le souhaitez.

Keiji attendit l’accord du ninja avant de prendre la direction d’un salon de thé qui se trouvait en plein cœur de la ville portuaire. L’endroit était très prisé car on y servait des boissons variées et de qualité mais surtout il était possible de s’isoler dans une pièce à l’écart de la grande salle. Beaucoup des personnalités y venaient justement pour parler affaire autour des boissons alcoolisées ou pas car bien que n’étant pas leur spécialité, l’établissement proposait quelques alcools typiques de la région.

Sans que Keiji lui ordonna, Mairu resta derrière la porte coulissante de la pièce dans laquelle lui et Nikkou pénétrèrent. Le samouraï se délesta de ses lances qu’il appuya contre un mur avant de prendre place sur un coussin autour d’une table basse. Quelques secondes à peine après s’être installés, une femme parée d’un kimono vint prendre leurs commandes. Sans jeter un œil à la carte, le Yukimura demanda un thé et l’accompagnement qui allait avec. Il laissa l’Otsutsuki commander ce qu’il désirait et attendit que la serveuse quitta la pièce avant d’engager la conversation.

- Alors, que vous mène donc à Tsuyoisuifou ? … Ne vous inquiétez pas, tout ce qui se dira ici, restera ici car cette pièce a été conçue pour préserver l’intimité !

Keiji s’impatientait mais il y avait une bonne raison à cela. S’isoler avec un shinobi pour converser « amicalement » avec lui au lieu de lui passer un interrogatoire en règle pourrait entacher sa réputation si jamais les choses tournaient mal. Le samouraï prenait un énorme risque en prenant l’initiative de se montrer aimable envers le ninja dans une ville peuplée des êtres qui n’espéraient que son arrestation …


Dernière édition par Yukimura Keiji le Mar 17 Avr 2018 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1874
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Simple étranger ou ennemi en devenir ? Mar 17 Avr 2018 - 22:05

Une révérence accompagna la présentation de la plantureuse jeune femme accompagnant le samouraï. Nikkou lui servit l’un de ses sourires les plus aimables et charmeurs :

- Ravi de vous rencontrer damoiselle.

Le fait qu’elle soit avec eux ne le dérangeait pas. Il n’était là qu’en simple visiteur. Même s’il se doutait que son hôte en doutait encore, il allait bien vite comprendre les véritables raisons de sa venue ici. Suite à sa demande, le Yukimura le conduisit jusqu’à un endroit où ils pourraient partager tout droit un délicieux breuvage. Le shinobi ne s’était pas fait prié pour répondre immédiatement à son interlocuteur :

- Allez-y je vous suis chers hôtes.

Escorté par le duo, l’Immaculé suivait la direction qu’ils lui imposaient, toujours aussi serein et d’un pas éternellement tranquille. Certains regards dévisageaient l’étrange trio. Des yeux éberlués ou méfiants que l’Otsutsuki accueillait d’un sourire semblable à ceux qu’il arborait généralement.

Leur pas terminèrent de les conduire au salon de thé que le samouraï semblait bien connaître puisqu’il put leur offrir un espace clos à l’abri des regards et oreilles indiscrètes. De même, il n’eut nul besoin de consulter la carte pour commander. Il était donc un habitué et il était bien au courant de la qualité de la boisson qu’il venait de commander. Aussi lorsque la serveuse tourna ses beaux yeux en amande sur Nikkou, il lui réclama d’une voix doucereuse :

- La même chose très chère. Vous seriez bien aimable.

A peine fut-elle partie que le samouraï en profita pour lancer la discussion. Son pas décidé de tout à l’heure et la politesse qu’il mettait dans ses mots trahissait une volonté de satisfaire une curiosité. L’Otsutsuki se doutait bien de ce qui pouvait se tramer dans la tête des samouraïs qui croisaient sa route sur leur territoire. Celui-ci semblait empli d’intentions nobles. Ce qui ne voulait pas dire qu’il était incapable de lui porter préjudice. Il avait bon espoir que s’il tentait quoique ce soit en ces lieux, le Yukimura ne mettrait pas moins d’une demi-seconde à se saisir des lances qu’il avait déposé, et sa charmante accompagnatrice s’empresserait de le rejoindre dans sa lutte. Mais il ne serait absolument pas question de ça ici.

- Je n’ai rien à vous cacher noble samouraï. Que mes propos restent secrets m’importent peu. Je serais d’ailleurs bien plus intéressé qu’ils soient rapporté en haut lieu.

L’Otsutsuki frappait fort dès le début en annonçant cela. Mais il tenait à être parfaitement transparent sur ses intentions qui seraient sûrement bien comprises avec cet homme lui faisant face. Il se montrait courtois et Nikkou tenait à lui renvoyer la pareille en lui offrant amabilité et honnêteté.

- Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter votre pays dont on m’a vanté les beautés. Je tenais donc à m’en assurer de mes propres yeux.

Un petit regard espiègle se posa sur la serveuse qui arrivait à ce même moment. Par l’entrebâillement de la porte, la fameuse Mairu qui avait l’air très affairée à sa tâche de garde du corps. L’Immaculé pensait au moins pouvoir la compter parmi eux pour le thé. Le Destin en avait décidé autrement. Prenant sa tasse, et attendant poliment que Keiji en fasse de même, il leva son récipient en un geste symbolique pour trinquer avec lui. Il savoura une gorgée et reprit :

- Mais le simple tourisme ne saurait m’amener dans n’importe quelle contrée. Mon choix s’est porté sur la vôtre car votre histoire m’intéresse au plus haut point. Votre culture m’est étrangère mais un point semble bien connu de tous : votre méfiance vis-à-vis des shinobis. C’est précisément pour cela que je tiens à ce que mes propos soient relayés parmi vos plus hautes autorités.

Prenant une nouvelle gorgée, il interrompit brièvement son geste en plongeant ses yeux dans ceux du Yukimura :

- Puis-je compter sur vous pour cette mission des plus importantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang A - Musha-daishô
Messages : 802
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Simple étranger ou ennemi en devenir ? Jeu 19 Avr 2018 - 23:32

L’Otsutsuki semblait connaître la géopolitique de Tetsu no kuni vis-à-vis des shinobi mais malgré cela il tenait à discuter à des personnalités haut placées du pays ? Keiji se demanda s’il était sérieux mais il dut vite se rendre à l’évidence que l’homme qui lui faisait face ne plaisantait pas.

Le samouraï prit le temps de prendre quelques bouchées des friandises qui accompagnaient son thé puis de descendre quelques gorgées du liquide fumant avant de prendre la parole.

- Comprenez que ce que les tetsujin ressentent envers les shinobi va au delà d'une simple méfiance mon cher ami. Certains entretiennent une haine viscérale que moi-même je n'arrive pas à comprendre et ils sont nombreux à siéger en haut de la hiérarchie politique et militaire de ce pays … Et croyez-moi, ceux-là n'accepteraient jamais de prendre le thé avec vous !

Le Yukimura connaissait bien des personnalités qui ne daigneraient même pas écouter ce que le ninja avait à dire. A commencer par le chef du clan qu'il servait et qui était à la tête du territoire où ils se trouvaient présentement. Takeda Nigen il se nommait et il était de ceux qui considéraient les ninjas comme des vermines bonnes à être exterminer.

La haine des tetsujin envers les ninjas n'était pas une légende. Personnellement, Keiji trouvait même que cela allait trop loin mais tous n'étaient pas aussi indulgents qu'il l'était. Lui-même avait perdu des êtres chers durant la Grande Guerre Shinobi, dont son premier Seigneur qu’il avait aimé et idolâtré telle une entité divine, mais le Yukimura n'accusait pas tous les shinobi d'être responsables de ce qui s'était passé. Malheureusement, tout le monde ne pensaient pas comme lui.

Parce qu'il s'était déjà montré gentil envers des ninjas, certains membres de son entourage accusaient le Yukimura d'être un idiot et bien naïf de se montrer indulgent envers ceux qui pour eux ne méritaient que la mort ou l'enfermement. Si Keiji avait mené Nikkou dans un endroit aussi discret que là où ils se trouvaient actuellement, c’était avant tout pour ne pas être vu en train de boire et discutailler gentiment avec lui. Le samouraï avait beau ne pas accorder de l'importance à son image il ne tenait pas cependant à se faire détester de son entourage.

De nouveau, Keiji marqua une pause le temps de descendre quelques gorgées de son thé.

- Votre requête me semble bien ambitieuse mais vous semblez savoir ce que vous faites alors je veux bien tenter … je dis bien tenter de vous mettre en contact avec une personne bien plus haut placée que moi. Mais avant … j’aimerais savoir ce que vous avez l’intention de faire. Quel est donc votre objectif ? … Ce n’est pas que cela m’intéresse personnellement mais comprenez-moi, je ne tiens pas à être responsable d’un quelconque incident ou pire, être accusé d’être le complice d’un shinobi malintentionné … Je vous invite donc à me convaincre de vous mener auprès de cette personne qui je pense sera disposée à vous écouter …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Simple étranger ou ennemi en devenir ?

Revenir en haut Aller en bas
 

Simple étranger ou ennemi en devenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Reste du Monde :: Restes de l'Empire :: Tetsu no Kuni :: Territoire des Takeda-