N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Des disparus [B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 545
Rang : A

Message(#) Sujet: Des disparus [B] Jeu 12 Avr 2018 - 17:27

Une mission. Cela faisait longtemps. Bien trop longtemps d'ailleurs. Tout comme depuis la dernière rencontre avec Kasuga, moi qui me voulais être un senseï exemplaire, ce n'était pas tout à fait ce à quoi je correspondais. Aujourd'hui, c'était différent. Tout en lisant l'ordre de mission, je me rappelais une ancienne rencontre. Ame no Kuni, au retour d'une mission. Un homme étrange, mais qui pourrait finalement s'avérer important. À voir. Nous étions convoqués par le village du sable afin d'enquêter sur une disparition inquiétante. En effet, de jeunes shinobis en devenir avaient disparus aux alentours proches du village caché du sable. Intéressant.

Quelques heures plus tard, prêt et enfin lancé, j'attendais la jeune guerrière qui devait me rejoindre ici-même. Si je lui devais des explications sur mon absence ? Non. J'étais le chef, je faisais comme je voulais. C'était la seule chose qu'elle devait savoir et en parlant du loup, la voilà qui arrivait. Toujours vêtue de son accablante armure - elle devait y être habituée cela dit - marchait en ma direction.

« Bonjour, Kasuga. » Je marquais une légère pause avant de reprendre sur le même ton informel. « Comment te portes-tu aujourd'hui ? »

J'attendais ensuite quelques instants. J'avais préparé le début de cette mission. Nous avions quelques informations, notamment le dernier lieu ou les élèves avaient été observés. Quatre futurs shinobis, seul dans un campement aux abords du village. Bizarre quand même.

« Tu as lu l'ordre de mission ? Que devrions-nous faire à ton avis ? » Lui demandais-je le plus naturellement possible.

J'étais le chef, le dirigeant de cette enquête, certes, mais je devais aussi former la genin qui était sous mes ordres. C'est pour cela que je préférais lui laisser un peu de manœuvre, qu'elle puisse me présenter ses idées, sa façon de faire.




Spéciale dédicace à Kumiko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 292
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Des disparus [B] Ven 13 Avr 2018 - 14:48

L’équipe est enfin en mouvement, elle se voit attribuer une mission pour la toute première fois. Un peu d’action ne peut pas faire de mal à la guerrière, qui se remettait de son terrible combat contre le puissant reptile. Depuis ce jour elle n’avait pas été très productive auprès d’Hanzo-senseï et dans Suna. Donc rien de mieux que d’effectuer une mission pour le village avec son supérieur. A la lecture de l’ordre de mission, la rouquine n’a pas pu s’empêcher de ressentir de la compassion pour ces disparus. En effet, ces jeunes shinobis allaient être promus Genin, montrant ton appartenance à l’armée de Suna, ta dévotion pour le leader du Pays. Rien de plus horrible que de te voir enlever cette chance, tellement que la jeune femme ne voudrait pas être à leur place. Mettant les émotions de côtés, elle s’équipe naturellement de son plastron avant de sortir et partir en direction du lieu de rendez-vous.

Le Ketsueki est déjà sur les lieux, repérant Kasuga de loin avec son armure. Après une simple salutation, il surprend la demoiselle qui n’est pas habituée à la question suivante. D’habitude, ce sont les civils qui demandent comment elle se porte. Elle a toujours vécu au milieu de la guerre, alors savoir la condition et l’humeur d’une personne importe peu pour un guerrier, son rôle est de combattre jusqu’à la fin après tout.

- Bonjour Hanzo-senseï. Je me sens mieux à présent. Mon combat contre le criminel Sobek m’avait sacrément épuisé, mais je vous jure que je suis prête à effectuer la mission. Et vous, senseï, comment allez-vous ? Cela fait un moment que nous nous sommes pas vus.

Kasuga aimerait bien finir sa phrase par un sourire mais le cas actuel ne l’enchante pas vraiment. Lorsque son chef lui demande si elle a lu l’ordre de mission, elle abaisse et relève légèrement la tête en guise de réponse. Pour la suite, son regard se pose sur le sol, afin de réfléchir avant de prendre la parole. Voilà que les sentiments reviennent. Elle garde son calme pour le moment, mais ignore comment elle réagira face au responsable des disparitions. Un shinobi doit pourtant garder son sang-froid et ne pas se laisser envahir par ses sentiments. Sauf que la guerrière succombe facilement à la colère. Il vaudrait mieux qu’elle ne retrouve pas des cadavres, sinon elle risque de partir à une chasse à l’homme. Après quelques dizaines de seconde, son regard se pose sur son supérieur.

- Je vois deux solutions. Soit nous allons directement au dernier lieu connus, soit on essaie d’en savoir plus sur chacun en enquêtant chez eux. Je pense qu’aller au campement nous apprendra sûrement la cause de la disparition, mais aller chez eux peut nous permettre de comprendre le lien entre ces quatre shinobis. Puis on ne peut pas exclure le fait que l’un d’entre eux ait pu mettre en place ces disparitions. Si je dois faire un choix immédiat, je dirais tout de même le campement, car plus vite nous découvriront la vérité, plus vite nous pourrons sauver ces personnes. Si elles sont encore de ce monde…

Elle ne peut ignorer cette possibilité. Ce monde est une guerre perpétuelle, un combat éternel contre les autres. La mort est présente à tout moment, à chaque action…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 545
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Des disparus [B] Dim 15 Avr 2018 - 21:46

Oh ! J'oubliais presque. Le premier fait d'arme du Kyoei ; la destruction du reptile géant qui se faisait appeler Sobek. Même si ce n'était pas moi qui avais combattu ce jour-là, cela n'en restait pas moins un fait très important dans la vie d'une jeune shinobi comme Kasuga. Je me devais de la féliciter.

« Oh, j'oubliais. Toutes mes félicitations pour ce combat, Sobek ne devait pas être facile à terrasser. » Je marquais une légère pause avant de continuer. « Oui, très bien, merci. Trop longtemps, même. » Ajoutais-je avec un léger sourire.

J'écoutais ensuite sa longue tirade et j'observais ses réactions. Certainement la première fois pour elle, faire face à une disparition de quatre jeunes ninjas n'était jamais facile, même si cela me laissait pour ma part complètement de marbre. Je ne décelais pour l'instant pas grande réaction de sa part, rien d'intéressant.

J'écoutais donc son plan, deux solutions. En effet, l'une comme l'autre étaient pertinentes, c'est pour cela que je décidais de suivre ces convictions. Pour ma part, cependant, je serais tout d'abord aller faire un petit tour chez les familles des victimes afin d'en apprendre un peu plus sur elles. Déjà, pour quelle raison tordue se retrouvaient-ils hors de l'enceinte du village ? Ce pourrait-il que les familles soient engagées dans leurs disparitions après une dispute ? Qui sait.

« Très bien, nous partirons donc sur l'ancien campement. Je souhaite voir comment tu te débrouilles, je serais là pour t'épauler et te soutenir, te guider si je pense que tu prends une mauvaise décision ou fais un mauvais choix. Mais nous partirons donc au campement de ces jeunes shinobis... Cependant. » Je marquais une petite pause avant de reprendre. « Je n'aurais pas procédé de cette manière. Ce n'est pas un mauvais choix, aller sur le campement était même dans mon programme la deuxième étape. Je serais plutôt allé voir les familles concernées rapidement afin d'en apprendre un petit peu sur eux et surtout sur les raisons de pourquoi ces jeunes personnes se retrouvaient hors de l'enceinte du village sans accompagnateur. Le désert ne pardonne pas. Il punit. » Je marquais une nouvelle pause pour reprendre mon souffle et laisser ma dernière phrase prendre son effet. « Mais tu as fait ton choix, c'est le bon. Allons-y ! »

Sur ces mots, je m'élançais en direction du dernier emplacement connu du campement des personnes que nous recherchions. Quelques minutes de courses et nous arrivions sur place. Il ne restait pas grand-chose des tentes et constructions très sommaires des jeunes shinobis. Des traces de luttes étaient visibles à un endroit précis, un peu en dehors du camp, comme s'ils s'entraînaient au combat dans une genre de petite arène. Les tentes étaient arrachées par le vent, le foyer recouvert par le sable. Signe que nos futurs shinobis avaient quittés les lieux il y a déjà quelques heures, plutôt quelques jours, même.


Spéciale dédicace à Kumiko
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 292
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Des disparus [B] Lun 16 Avr 2018 - 11:56

Hanzo réagit à la proposition en expliquant le déroulement de la mission et donnant son point de vue par rapport au choix de Kasuga. Elle n’est pas contre le fait de se voir attribuer des libertés, mais une mission de recherche n’est pas dans ses habitudes. Elle serait mieux sur une attaque organisée ou un assassinat. Pour une enquête, il faut du flaire, savoir interpréter correctement tous les indices, recoller tous les morceaux… Bref, des capacités inexistantes à ce jour chez la Genin. Qui sait, cette mission sera peut-être une révélation ? En attendant, elle note dans son esprit le conseil de son supérieur. Comme il l’a dit, son soutien est important pour épauler la novice. Elle acquiesce en comprenant la petite maladresse de son choix, sans grande gravité pour autant. De toute façon, s’il ne trouve rien d’intéressant, le groupe se dirigera rapidement chez les familles.

En arrivant sur le campement, anciennement occupés par les disparus, le duo peut deviner qu’il n’y a pas eu signe d’activité depuis plusieurs jours. L’environnement du pays a eu raison du lieu, le sable recouvre déjà l’œuvre des hommes. Les seules traces visibles sont celles d’éventuels combats hors du camp, sûrement pour un entrainement. Kasuga essaie de se rapprocher de ce qu’il reste des tentes, pour y trouver des indices comme un journal ou un message laissé. Pas de d’élément de ce genre pour le moment, seulement quelques vêtements, des outils de combat, rations… Plutôt mystérieux. Pourquoi laisser ces choses derrières ?

- Senseï, je n’ai rien trouvé de vraiment utile à l’avancement de la recherche, mais ils restent beaucoup de matériels et d’affaires dans ce campement. Je présume que quelques choses les a pressés à partir, mais j’ignore ce que ça pourrait être. Du coup, je n’exclue pas le fait que l’un d’entre eux puisse être le responsable des disparitions. De votre côté, vous avez fouillé un peu les alentours ? Sinon, je propose de passer aux familles comme vous l’aviez suggéré. Nous obtiendrons des informations à coup sûr, au moins sur les disparus.

S’il y avait des éléments importants, il se peut que le vent les ait soufflés ou que le sable les ait ensevelis. Hanzo-senseï avait raison, la famille semble être la meilleure piste pour obtenir des informations. Sauf si Kasuga est passée à côté d’un élément essentiel… En tout cas, elle est prête à partir pour commencer les visites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Des disparus [B]

Revenir en haut Aller en bas
 

Des disparus [B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Désert de Kaze-