N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Rencontre au clair de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Rencontre au clair de lune Lun 23 Avr 2018 - 11:18

Konoha…

Voilà bien un endroit auquel il ne s’attendait pas à être il y a de ça quelques mois à peine. Ce village shinobi, dont la Feuille est l’emblème sacré… Un endroit où se rassemblaient de nombreux shinobis, pêcheurs n’ayant rien appris de la chute de l’Empire. Une réunion d’individus recommençant inlassablement les mêmes erreurs que leurs pères avant eux…

Mais bon, il avait rejoint les rangs d’Iwa, il commençait donc à avoir l’habitude de côtoyer ce genre de personnes. Ce n’était pas par choix, et il n’avait, semble-t-il, pas encore payé sa dette… Il était donc forcé de rester auprès des « Cailloux » comme ils aimaient bien s’appeler. Et c’était dans ce contexte qu’il avait été envoyé à Konoha avec une délégation comportant, entre autres, son chef d’équipe, un punk barré, un Bras Droit complètement dingue et un chef qu’il n’avait jamais croisé. Une belle brochette me direz-vous ! Et sur ce point, je ne peux pas vous contredire.

Quoiqu’il en soit, ils étaient maintenant arrivés sur les territoires de la Feuille. Les contrôles à la frontière avaient été renforcés depuis la dernière fois où il était venu donner un coup de main à son pote Seigi. Ils n’auraient sûrement pas pu prendre la poudre d’escampette comme ils l’avaient fait la dernière fois, et c’était tant mieux ! Là, il voulait s’y rendre, cela ne posait donc pas plus de problème que cela. Il passa donc sans encombre les différents contrôles, et s’aventura alors dans le village, une fois que sa délégation lui avait lâché un peu de lest.

Il était hors de question qu’il ne profite pas de cette semi-liberté qui lui était accordée. Car il y avait fort à parier que les Hautes Instances du village ne le feraient pas suivre dans ce village pour ne pas attirer l’attention sur l’un des « leurs ». Montrer un soupçon envers un des siens équivaudrait sûrement à une preuve de faiblesse envers les autres villages. Et il fallait l’avouer… Ce n’était pas tellement le tournoi qui intéressait les personnes, mais plutôt la preuve qu’un village était plus puissant que ces voisins. Là était tout l’enjeu. Les plus performants attireront alors les louanges auprès de leurs villages, et permettront d’obtenir des missions plus lucratives, et ainsi de dynamiser l’économie du pays. Tant de rouages dont Hiko n’avait rien à faire, mais il avait l’occasion de s’amuser un peu, alors comment refuser ?

###

Après avoir déambulé quelques minutes dans les rues de Konoha, le jeune garçon à la crinière blanche se dit qu’il était temps pour lui de prendre de la hauteur. Il aimait avoir une vue d’ensemble sur ce qui l’entourait, et pour ce faire, quoi de mieux que de regarder les gens d’en haut. Certes, les toits étaient surveillés, mais si l’enfant ne montrait aucun signe d’hostilité, ils ne lui feraient sûrement aucune remarque. D’ailleurs, tous les shinobis se déplaçaient sur les toits non ? Ou était-ce un mythe à la Naruto ?

Hiko n’en savait rien, mais ça ne l’intéressait pas. Et alors que la nuit commençait à tomber sur le village de la Feuille, il se posa sur un toit et ouvrit alors un paquet de friandises tout en regardant les gens circuler telles des fourmis. Ils grouillaient dans tous les sens, et on sentait que l’agitation s’était emparée du village avec le prochain examen pour les jeunes pousses. Hiko y participerait, jusqu’à ce qu’il en ait marre. Mais il avait une bonne carte à jouer, et il ne s’en priverait pas !

Mais alors qu’il laissait ses yeux vagabonder à travers la foule… Le jeune garçon sentit alors une présence arriver. Il ne l’avait croisé qu’une fois… Mais sa réserve de chakra était telle qu’il l’aurait reconnu parmi une foule d’individus. Le jeune garçon, sans se retourner, lâcha alors ces quelques mots.

- Je me doutais que tu serais là… Kioshi, shinobi de Suna.
Une mise au point était nécessaire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Mar 24 Avr 2018 - 23:35

    Konoha. Jamais je n’avais pensé m’y trouver en de pareilles circonstances. Plutôt lors d’une mission cruciale, comme l’escorte d’un diplomate afin de s’allier contre un ennemi commun, ou pour obtenir un soutien financier ou technique, voire des ressources naturelles que nous n’avons pas. Ou encore dans le cadre d’une guerre où Suna aurait vaincu Konoha et où nous marcherions alors sur le champ de bataille…

    Mais venir en tant que spectateur, simple touriste du grand événement qui se profilait, je n’y avais jamais pensé. Pourtant, il s’agissait d’une option beaucoup plus agréable, car elle ne s’appuyait ni sur un danger, ni sur des morts. Quoique le danger pouvait survenir à tout moment : comme en témoignaient les mesures de sécurité mises en œuvre dans ce village. Après tout, les trois dirigeants des plus grandes puissances militaires ninja étaient réunis au même endroit. Ils faisaient, assurément, une cible de choix pour les ressortissants de l’Empire.

    Cependant, le plus important était le grand rassemblement provoqué à cette occasion. Des membres des trois villages, mais aussi bien des voyageurs, vagabonds et marchands des autres nations. Toutes ces personnes au vécu bien différent, tout ce savoir réuni en un seul point. Sans nul doute pourrais-je en apprendre davantage sur les anciennes légendes. Nara Natsuki m’en avait d’ailleurs donné une piste, preuve que je pouvais trouver des données, ici à Konoha.

    Ainsi j’ignorais encore où je me rendais vraiment. Je visais la bibliothèque ou la place du marché, les deux lieux les plus propices à récolter des informations. Mais je ne connaissais pas la cartographie de Konoha et je me plaisais à vagabonder entre les différentes rues et ruelles. J’observais, j’admirais comme un enfant devant une curiosité. L’architecture si différente de chez nous, mais aussi le climat et les styles vestimentaires. Je foulais le sol de mes pieds nus tandis qu’eux tous portaient des chaussures, mis à part quelques démunis assis au bord des rues à quémander l’aumône. Tout était différent ici. Notamment le fait que la vie battait son plein en journée, et chez nous la nuit, une fois le soleil brûlant couché.

    Je me perdis tant dans mes observations, fasciné par toutes ces nouveautés, que j’en oubliais le temps qui passait. La nuit commençait déjà à tomber lorsque je l’aperçus tandis que j’étudiais la toiture d’un bâtiment. Lui : Hiko. Un ninja errant avec lequel j’avais passé un marché, mais qui semblerait ne plus si errer que ça. Mais surtout : il n’avait plus donné de nouvelles de lui depuis que nous avions convenu un accord.

    Alors je le rejoignis, lui qui me remarqua très vite aussi.

    « Bonjour Hiko. Comment te portes-tu ? Et aussi, comment se porte notre marché ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Mer 25 Avr 2018 - 14:14

Le clair de lune éclairait désormais les deux interlocuteurs. Deux shinobis à la puissance bien supérieure à la moyenne des shinobis, mais qui étaient cependant d’un niveau incomparable entre eux. Hiko, bien qu’ayant de la ressource, se retrouvait face à un shinobi possédant des réserves encore plus importantes que les siennes… La seule autre personne qu’il avait croisée dans ce cas-là, n’était autre que le dirigeant du village qu’il avait rejoint par dépit.

Ainsi, il ne fallait donc pas vraiment trop rigoler avec Kioshi car on ne savait jamais ce qu’il pouvait réserver à l’enfant. Mais le nomade était là pour une raison, car les deux avaient passé un accord lors de leur dernière, et unique, rencontre dans une auberge alors qu’Hiko parcourait le monde… Le Yamada souhaitait découvrir, rassembler, et détenir ce qu’on appelait les Anciens Trésors. Une croisade dans laquelle il s’était lancé seul, mais en prenant soin de faire travailler des shinobis pour lui.

- Eh bien écoute, la forme ! J’ai rejoint le village caché d’Iwa comme tu peux le voir à mon super beau bandeau !
Il leva alors son bras droit et lui montra le bandeau qui y était attaché. Il ne lui précisa pas dans quelles conditions il avait rejoint les forces armées de la Roche… Mais cela importait peu aux yeux du nomade, pas vrai ?
- Et concernant notre marché… Je t’avoue n’être toujours pas réellement convaincu de ce que tu veux en faire. De plus, tu le sais certainement, mais rien n’est gratuit. Et j’aimerai savoir ce que tu serais prêt à payer si je t’apportait une information sur une rumeur…
Hiko n’y allait pas par quatre chemins, ce n’était pas dans ses habitudes et la franchise et son aspect très direct pouvait être aussi apprécié que détesté. Espérons que Kioshi fasse partie de la première partie des personnes, sinon… Eh bien tant pis, leur possible coopération prendrait alors fin aussi rapidement qu’elle n’avait commencé.
- … Et si jamais je te donne le nom d’un potentiel propriétaire d’un de ces mystérieux artefacts ? Qu’y gagnerais-je ?
Hiko laissait sous-entendre qu’il pouvait avoir une information touchant de près ou de loin ces Artefacts…

Info, ou Intox ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Mer 25 Avr 2018 - 16:28

    Non, les conditions d’intégration d’Hiko à Iwa ne m’intéressaient pas, en effet. Enfin, si ce n’est à un détail près :

    « Un super beau bandeau en effet. Mais je croyais que tu voulais séjourner quelques temps à Suna, histoire d’être un peu avec moi et de te faire une idée quant à ma personne ? »

    Et pourtant je n’avais eu aucune nouvelle de la part de mon interlocuteur à ce sujet. Avait-il oublié notre marché, ou s’en était-il détourné volontairement ? Il était plutôt direct, ce qui me permettait de ne pas avoir à tourner du pot afin de savoir plus rapidement ce à quoi je devais me tenir.

    « Rien n’est gratuit en effet, et c’est pour cela qu’on appelle ça un marché. D’ailleurs, ce dernier stipulait déjà ce que tu y gagnerais… Une information en échange d’une autre. Une rumeur contre une rumeur, un nom contre un nom. »

    Mais Hiko était-il seulement sincère ? Avait-il vraiment des informations à ce sujet ? Nous verrons bien à ses prochaines paroles. Je m’avançais vers lui pour m’asseoir à ses côtés, le regard tourné vers le ciel étoilé. Etaient-ce les mêmes astres qu’à Kaze ? Car il ne s’agissait pas du même soleil. Le nôtre était bien plus pesant, oppressant, puissant. Il était le maître du désert et imposait son rythme à la vie. A part aux Yamada qui s’accommodaient très bien de sa chaleur…

    « Si tu n’es pas réellement convaincu, c’est une raison de plus pour laquelle tu aurais dû me rejoindre à Suna, pour un temps. Je vais donc revenir sur la question : pourquoi ne pas être venu te présenter aux portes du village du sable ? »

    Car il s’agissait du problème majeur qui empêchait Hiko de s’investir dans mon projet, et je lui avais trouvé une solution permettant de résoudre cette problématique. Mais il ne s’était jamais montré à Suna…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Jeu 26 Avr 2018 - 14:22

Il était vrai que Kioshi avait montré toute sa bonne foi en lui proposant de venir lui rendre visite au village caché de Suna. Mais ce qu’il ne savait, c’était que l’enfant avait une sainte horreur des villages cachés et de tout ce qu’ils représentaient aux yeux des habitants du Yuukan. De vulgaires copies de l’Empire, voici ce qu’ils étaient à ses yeux. L’enfant aux cheveux blancs était aujourd’hui un shinobi… Certes. Mais les conditions d’accès au village d’Iwa étaient plus que suspicieuses, et bien contres sa volonté.
- Tu as raison, j’aurai dû venir te côtoyer à Suna. Mais sache que j’ai eu un empêchement et que j’ai rejoint Iwa. Or, je ne possède que le grade de Genin, et tu comprends donc qu’il m’est impossible de sortir du village caché seul. Et je ne peux décemment pas expliquer à mes hauts dirigeants que j’ai conclu un accord avec un shinobi d’un village qui, s’il n’est pas ennemi, n’est pas considéré comme un allié non plus.
Un raisonnement qui se tenait, même si l’enfant aux cheveux blancs n’accordait pas une confiance sans limite au nomade. La détention de ces artefacts mystiques pouvait entraîner la paix dans le monde comme il le disait si bien… Mais aussi le précipiter dans un chaos des plus total.

Après, l’idée de voir Kioshi mettre un village shinobi à feu et à sang grâce à ces artefacts n’était pas pour lui déplaire, bien au contraire. Mais il n’en dit rien. L’homme qui était désormais assis à ses côtés semblait prôner la paix à tout prix, et Hiko respectait cela. Il n’avait juste pas choisi le bon camp en tant que shinobi du Vent, et pour cela il ne lui accordait pas son entière confiance. Cependant, le Yamada semblait un brave homme, et Hiko compta alors bien lui fournir un renseignement.

- A l’heure actuelle, j’ai une information sur l’emplacement d’un des Anciens Trésors. L’un d’entre eux se trouverait apparemment dans un pays qu’il est très difficile d’approcher en temps normal. Protégé par de nombreuses personnes, ce secret est cependant bien gardé. Je n’ai aucune garantie de valeur sur cette information, cependant j’en sais déjà un peu plus…
Marquant une petite pause, le jeune garçon leva à son tour les yeux au ciel. Il était dégagé et on voyait clairement les étoiles de leur position. Un spectacle aussi immense qu’impressionnant…
- Tu te doutes bien que si je te donne une information plus précise, je n’attends pas une information sur un Ancien Trésor. Ma question sera donc la suivante… Serais-tu prêt à faire quelque chose pour moi en retour ? Si par miracle je t’aide à en trouver un en t’accompagnant, pourrais-je profiter de ta formidable réserve de chakra pour un service qui pourrait te mettre dans l’embarras… ?
Petite pause…
- Comme évincer une personne par exemple… ?
Évincer ? Mais dans quel sens… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Ven 27 Avr 2018 - 23:09

    « Que de grade Genin ? Toi qui a voyagé seul et malgré ton âge ? Toi qui sais donc te débrouiller dans bien des situations et qui possède même un réseau d’informations ? Même des agents au sein de Tetsu ?
    Le grade ne reflète pas la force mais les responsabilités, et donc la confiance que ton dirigeant ou ton village t’attribue… Selon ce principe, je crois que c’est plutôt à toi de faire tes preuves en matière de confiance au sein de notre marché, ne crois-tu pas ? »


    Je regardais toujours les étoiles alors qu’Hiko témoigna d’une information. Un potentiel emplacement d’un Ancien Trésor ? Voilà qui était très intéressant. Néanmoins, ses propos qui suivirent ne me plurent pas. Doucement, je tournais la tête dans sa direction. Un service qui pourrait me mettre dans l’embarras ? Evincer une personne ?

    « Serait-ce un test ? Car tu devrais pourtant déjà connaître ma réponse. Tout d’abord, tu viens de me signaler n’avoir aucune garantie de valeur sur ton information, donc je ne puis en rien m’engager. Cependant, si nous trouvons bel et bien un Ancien Trésor, c’est une toute autre question.
    Enfin, si je n’ai pas encore ton information en ma possession, bien entendu. Car si tu comptes me parler du pays du Soleil, j’ai déjà obtenu des rumeurs sur un des Anciens Trésors. »


    Et gratuitement qui plus est, même s’il s’agit davantage de légendes que d’une réelle donnée. Néanmoins, une piste demeurait une piste, et c’était toujours mieux que rien.

    « Sinon, la raison pour laquelle tu devrais déjà connaître ma réponse est celle-ci : je désire la paix. Tu devras donc définir ce que tu entends par évincer une personne, mais surtout et avant tout m’en donner le pourquoi. Si le but coïncide avec mon idylle, on peut trouver un arrangement. Dans le cas contraire, alimenter un cycle de haine ou déclencher des conflits de plus ou moins grandes ampleurs seulement pour tes intérêts personnels s’adapte que difficilement à mon rêve. »

    Logique. Je n’allais pas provoquer le contraire de la paix pour Hiko.

    « Ma réponse te convient-elle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Dim 29 Avr 2018 - 14:39

À ce petit jeu du chat et de la souris, le jeune garçon aux cheveux blancs venait tout juste d’apprendre une information sans rien ne donner en retour. Kioshi venait de lui avouer qu’un Ancien Trésor aurait peut être pu être repéré au Pays du Soleil. Intéressant… Hiko nota cette information dans un coin de sa tête, et il se promit de faire ses recherches par la suite.

Mais il ne fallait pas rester trop silencieux pour le moment. Il reprit donc la parole afin que Kioshi ne se doute de rien de ce qu’il pensait.

- Eh oui, à croire que le village d’Iwa ne sait pas apprécier un potentiel à sa juste valeur ah ah ah ! Non, trêves de plaisanteries… Je ne te parle pas du Pays du Soleil dans le cas présent…
Il ne regardait plus les étoiles pour le moment et son attention s’était reportée sur le nomade. Ce dernier semblait un peu choqué par les questions du jeune garçon aux cheveux blancs. Hiko s’en doutait bien. Kioshi prônait la paix à tout prix, même s’il se sentait capable et légitime à venir arracher les Anciens Trésors aux mains de leurs propriétaires. Cela arracha un rictus à l’enfant, mais il ne commenta rien et laissa son interlocuteur terminer sa prise de parole.

Kioshi se refusait d’ôter une vie, ou d’alimenter un cycle de haine pour le compte du Sairyo. Hiko s’en doutait, mais il souhaitait en avoir le cœur net. Il ne pourrait donc pas aisément utiliser Kioshi à ses propres fins, mais cela ne voulait pas dire qu’ils ne pouvaient pas trouver un terrain d’entente.

- Evidemment, je ne te demande en aucun cas de te mettre dans l’embarras concernant tes principes. Mais il arrive que des personnes soient des vrais poisons pour le Monde et pour la Paix… Et pour cela, il faudra un jour ou l’autre te mouiller… Anciens Trésors ou non.
Par ces mots, Hiko souhaitait savoir où se situaient les limites du nomade. Il disposait d’une formidable puissance, et Hiko et lui pourraient certainement se rendre des services mutuellement… Mais avant de continuer, et de complètement braquer son interlocuteur, le jeune Sairyo avança l’un de ses pions.
- Et pour être honnête avec toi… L’information que j’ai eue provient de Shimo no kuni. Un pays qui est inaccessible pour la plupart des shinobis du Yuukan… Où j’ai mes entrées.
Il avançait ses pions… Prudemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Dim 29 Avr 2018 - 17:12

    Hiko tourna avec humour ma déclaration sur le manque de confiance d’Iwa envers lui. Pensait-il s’en sortir aussi simplement ? Il n’avait donné aucun argument pour me contredire… Uniquement de la dérision. Parce qu’il était ainsi ? Qu’il n’y accordait aucune importance ? Ou parce que, au contraire, il s’agissait d’un sujet sensible ?

    « Il arrive que des personnes soient des vrais poisons pour le Monde et pour la Paix… »

    Il avait raison sur ce point. Comme partout, on trouvait des personnes de bien et de mal. De tout temps et de tout lieu. Mais dire une vérité générale ne faisait pas de sa demande une vérité pour autant.

    « Si c’est après les Anciens Trésors, ce sera au système qui sera installé de réguler ces problématiques. Et si c’est avant, il se peut que je doive me mouiller comme tu dis, en effet. »

    Mais on pouvait ne tremper que le bout de ses pieds comme plonger la tête la première. Pour le moment, je m’occupais surtout de la paix au sein de ma propre famille, de mon clan. Je n’allais pas me mettre en péril pour une paix à l’autre bout du Yuukan, et ainsi risquer mon rêve.

    « Mais la personne dont tu parlais est-elle un vrai poison pour le monde et pour la paix ? Hélas, ta simple parole ne me suffira pas. »

    Devais-je réitérer l’argument du manque de confiance de la part d’Iwa à son égard ?

    « Shimo no kuni donc ? Tu m’en avais déjà parlé, et de ton fameux réseau qui s’étendrait jusque là-bas. C’est donc la deuxième fois que tu te targues de cette bannière, mais comptes-tu l’utiliser cette fois ? Car tu as peut-être tes entrés là-bas, mais tu as dit ne pas connaître la valeur de l’information. Et surtout : as-tu aussi des sorties ? »

    Ou comptait-il me piéger là-bas ? Je ne savais pas trop quoi penser de ce jeune garçon. S’amusait-il simplement avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Lun 30 Avr 2018 - 14:38

Kioshi était un homme prudent, et ses sens semblaient être très aiguisés. Hiko s’en était déjà rendu compte lors de leur première rencontre, mais il fut conforté dans ce sentiment au fur et à mesure qu’il échangeait avec ce dernier. Plein de raison, Kioshi ne jugeait pas. Il exposait simplement des faits, et malgré le fait qu’Hiko veuille le tester… Il n’en perdait pas pour autant sa patience. Il restait de marbre, essayant de juger avec calme et rigueur quelle serait la réponse la plus appropriée à la situation. En bref, il avait l’étoffe d’un leader tout en restant aussi sage qu’une image.

Hiko s’en rendait bien compte, il valait mieux pour lui qu’il arrête de jouer au jeu du chat et de la souris, car là… Le poisson était un peu trop gros pour lui, malheureusement. Mais cela ne voulait pas dire qu’ils devaient en rester là, bien au contraire. Kioshi attendait un premier geste de la part de l’Iwajin, et ce dernier allait le lui fournir.

- Pourquoi n’ai-je toujours pas activé ce réseau dont je te parle ? Tu ne vois vraiment pas… ? M’as-tu seulement écouté depuis le début de notre entrevue ?
Hiko était désormais un Genin de la Roche, il n’avait donc plus la liberté de ses mouvements dans le Pays… Alors dans un pays extérieur et qui était pro-Empire… Il ne fallait même pas aborder le sujet sous peine d’être directement emprisonné. Et cela, Kioshi ne semblait pas l’avoir en tête. Il n’était pas conscient du fait de son statut de Chuunin, car lui pouvait se rendre où il voulait, sans rien risquer.
- Mais ça risque de bientôt changer. Je me suis inscrit au concours pour passer au grade supérieur. Et si je l’obtiens, mes mouvements seront alors beaucoup moins limités et contrôlés… Et alors… Nous pourrons nous rendre tous deux à Shimo pour enquêter nous-mêmes.
Une proposition directe. Qu’allait donc en penser Kioshi… L’occasion était belle de pouvoir s’introduire dans un pays vivant en une telle autarcie. Mais d’un autre côté, le Yamada n’était pas sûr de pouvoir faire confiance à l’enfant aux cheveux blancs. Et lorsqu’on le connaissait, on ne pouvait décidemment pas lui en vouloir tellement Hiko pouvait se montrer imprévisible et sournois…

Mais était-ce le cas aujourd’hui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Mar 1 Mai 2018 - 11:26

    « Le début de notre entrevue ? Tu avais dit avoir rejoint le village d’Iwa et ne pas être convaincu par mon projet. Dans le second cas, il t’aurait fallu me rejoindre à Suna pour me côtoyer et ainsi t’en faire une idée précise, mais tu as rejoint un autre village, ce qui nous fait revenir au premier point. Néanmoins, ce point-ci ne regarde que toi. Et comme il semble faire obstacle à notre marché, permet-moi de te demander : pourquoi avoir rejoint Iwa ? »

    Depuis le début de cet entretien, il ne mentionna aucun aspect positif au fait de les avoir rejoints. Alors pourquoi ? Hiko parla de l’examen à venir, qui lui permettrait notamment de devenir Chunin afin de se libérer de quelques entraves administratives. Je lui souris doucement :

    « Essaies-tu de me pousser à t’encourager toi plutôt qu’un Sunajin contre lequel tu pourrais faire face au cours de cet examen ? »

    Une boutade qui me permettait de gagner un peu de temps pour réfléchir à sa proposition. Nous rendre tous les deux à Shimo no Kuni ? Pouvait-se être un piège ? Je n’en voyais pas l’intérêt : je n’avais rien fait à son encontre alors pourquoi faire de moi son ennemi ? De plus : je n’étais qu’un Chunin aux yeux de Suna. A quoi servirait-il de me prendre pour otage, sauf pour être mal vu aux yeux de Kaze ? Bien que prudent, je ne voyais strictement aucune raison pour Hiko de chercher à me rouler. Peut-être courrions-nous tout deux après les anciens trésors ? Mais même dans ce cas-ci, il devrait plutôt chercher à profiter de mes informations, d’une collaboration mutuelle avant de retourner sa cape.

    « Et bien, je suppose qu’il ne me reste plus qu’à te souhaiter bonne chance et d’être patient en me préparant pour ce voyage à risque ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune Jeu 3 Mai 2018 - 9:23

Kioshi était perspicace et voyait bien qu’Hiko lui avait caché quelque chose sur son étrange appartenance au village caché de la Roche. Cela fit sourire le jeune garçon, était-il prêt à lui avouer toute la vérité ? Sans doute pas, il ne voulait pas compromettre la relation qu’il pourrait avoir avec le nomade en lui démontrant qu’il avait bafoué tous les principes auquel croyait ce petit roi du désert. Non, il fallait lui donner une bouchée de vérité, tout en gardant le reste bien au chaud, dans le four. Ne pas se tirer une balle dans le pied en somme.
- Les dirigeants d’Iwa ont quelque chose sur moi. Et j’ai donc une dette à leur rembourser avant de pouvoir voguer librement à mes affaires. Tu comprends… Je n’ai aucune envie d’avoir un village shinobi sur le dos alors que je parcours librement le Yuukan. Tu peux donc considérer comme une entente temporaire entre ce village et moi, le temps que j’ai payé la dette qui m’incombe.
Il marqua une petite pause avant de reprendre la parole.
- Voilà donc pourquoi je n’ai pu te rejoindre à Suna, ni t’envoyer de missive. Cela m’est tombé dessus sans que je m’y attende, et il m’a donc fallu m’adapter sans risquer que tout un village soit au courant qu’un de leur membre fasse affaire avec un sunajin sur des artefacts aussi dangereux et puissants que ne peuvent l’être les Anciens Trésors.
Son explication tenait debout, et Hiko était plutôt cohérent. Il avait principalement raconté la vérité, et n’avait menti que par omission. Le Yamada n’avait pas besoin de tout savoir pour accepter une vérité, et Hiko venait de le lui prouver.

Kioshi sourit ensuite face à la remarque du jeune shinobi aux cheveux blancs. Il utilisa l’humour, sans doute pour cacher autre chose. Mais cela ne dérangea pas le jeune prodige qui sourit à son tour, et lui répondit du tac au tac.

- Sans vouloir vous offenser, je ne pense pas avoir besoin d’encouragements pour sortir vainqueur de ces épreuves.
Un grand sourire affiché sur le visage, Hiko pouvait paraître prétentieux, mais ce n’était pas son intention. Il mettait juste des mots sur une évidence. À Iwa, il n’avait pas d’égal en termes de puissance chez les genins, et selon toute logique… Ce serait le cas dans les autres villages aussi. D’autant plus, qu’il n’était pas seul…

Mais ce n’était pas le moment d’approfondir ce sujet, ils le sauront bien assez tôt. Hiko, quant à lui, écouta la réponse de Kioshi à sa proposition. Il acceptait la proposition du jeune garçon et l’accompagnerait donc en terrain hostile… Dans un pays où nul ne revenait jamais… C’était courageux de sa part, mais Hiko n’en attendait pas moins d’un homme avec de telles ambitions.

- Faisons comme ça alors, Kioshi nomade de Suna ! Dès l’obtention de mon grade de chûnin, ou une fois que j’aurai récupérer ma liberté de mouvements, je prendrai contact avec toi et nous partirons. Cependant, comme tu l’as si bien souligné, ce voyage ne sera pas sans risque et je ne peux me porter garant de ce qui nous arrivera une fois sur ces terres…
Un dernier commentaire sous forme de mise en garde… Shimo était un pays dangereux où chaque étranger risquait l’échafaud à chaque respiration… Il faudrait donc qu’ils soient extrêmement méticuleux. Mais pour cela, il fallait déjà passer encore certaines étapes. Et la première, c’était évidemment le tournoi !

Se relevant lentement, Hiko fit un bref signe de la tête à son interlocuteur, puis il disparut dans la nuit noire. Cet homme, Yamada Kioshi, pourrait s’avérer un puissant allié… Comme un redoutable obstracle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Rencontre au clair de lune

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au clair de lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Quartiers Civils-