N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Un baiser au jasmin {Yami}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Un baiser au jasmin {Yami} Mer 25 Avr 2018 - 13:03

    Yami, une main sur ma joue, ses lèvres sur l’autre. Un baiser fugace mais qui avait le mérite d’exister. Elle et son regard pourpre… Son parfum jasmin qui enivrait sa chevelure… Mais surtout ces lèvres sur ma joue…

    Pourquoi pensais-je encore à ça une semaine plus tard ? Parce que Yami m’avait une nouvelle fois convoqué ? Ce bisou ne signifiait rien à ses yeux. Uniquement un moyen de s’approcher de moi pour délivrer un message sans paraître suspecte. Sans doute embrassait-elle tous les Sunajins qu’elle envoyait en mission, histoire de les motiver à être efficace et de les envoûter à sa cause. C’était certainement ça oui. Elle ne voulait que me transmettre sa mise en garde. Me méfier de la Confrérie qu’elle venait de me faire rejoindre… Pourquoi ?

    Mais peut-être obtiendrais-je bientôt mes réponses ? Alors je me dirigeais vers ces fameux terrains d’entraînements souterrains. Yami en avait privatisé un pour l’occasion et je reconnus certains des gardes qui en surveillaient l’extérieur. Notamment mon cher frère Tetsui, devant l’entrée.

    « Merci de prendre soin d’elle. Mais n’oublie pas de t’occuper de toi aussi… »

    Nous nous embrassâmes avant que je n’entre sur le terrain, refermant l’accès derrière moi où Tetsui avait repris sa posture sérieuse et attentive. Yami était déjà là. Je m’avançais jusqu’à elle avant de m’incliner légèrement et de dire :

    « J’espère que mon petit frère ne te fait pas trop de souci, Seigneur Ketsueki… »

    Doux parfum de jasmin. Ses lèvres sur ma joue…

    Pourquoi y penser maintenant ? Non, elle n’avait pas fait ça uniquement dans le but de me mettre en garde. Elle avait dit s’inquiéter pour tous ses Kazejins, mais elle ne les embrassait pas tous. Non, elle m’avait dit de me méfier des ombres, et il y en avait justement une qui nous épiait et nous écoutait à ce moment-là. Elle était demeurée la dirigeante qu’on attendait d’elle. Digne et impassible au demeurant. Mais ce n’était qu’un demeurant. Si l’ombre n’avait pas été là, elle aurait dit d’autres mots. Elle aurait répondu d’autres sentiments. Voilà la vérité. Ou était-ce seulement celle que je désirais ?

    « Pourquoi m’as-tu fait venir ? Je n’ai, hélas, pas grande nouvelle à t’apporter concernant ta précédente requête… »

    De nouveau droit, je regardais autour de nous. Les gardes étaient à l’extérieur du terrain et nous étions donc les seuls présents. A moins qu’il n’y avait des personnes dissimulées que mes yeux ne pouvaient voir ? Yami me recevant en tête à tête ? Cela appuyait mon jugement quant au bisou. Et au parfum jasmin…

    « Peut-on parler librement ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Seigneur du Vent
Messages : 1480
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Un baiser au jasmin {Yami} Mar 1 Mai 2018 - 0:37

Ayant délaissée mes habituelles tenues usuelles au profit d'un ensemble de sport nettement plus confortable pour l'entraînement que je m'apprêtais a suivre, je patientais sur le terrain sous-terrain que j'avais privatisé pour l'occasion.
Des sceaux ornaient les parois de la structure, prêts a encaisser ou a absorber les diverses techniques qui les frapperaient pour garantir sa stabilité.

Il me tardait de faire étalage de ma puissance pour espérer en acquérir un peu plus, malgré tout, je me modérais moi même, sachant pertinemment que l'heure n'était pas à une démonstration de force mais à sa canalisation pour me permettre de renforcer mon habilité avec mes kuchiyoses.
Oniri n'étant guère disponible pour aider sa vieille amie a atteindre ses ambitions, préférant voguer je ne sais où alors même que son détestable Nara n'en savait pas davantage, j'avais opté pour ma roue de secours : Kioshi.

Ce comparatif n'aurait pas pu être plus juste. C'était celle à laquelle on avait recours lorsque la principale nous laissait tomber, nous mettant dans l'embarras. Une rechange qui se trouvait en général non loin, gardant ses distances jusqu'au moment où elle pouvait se rendre utile, nous laissant songer a elle seulement à cet instant comme une bénédiction. A l'exception faite qu'elle était souvent temporaire, la remplaçant bien vite par une autre, nous inspirant davantage confiance.
Et justement, cette dernière se présentait a moi, me laissant l'accueillir dans un certain sourire de satisfaction, impatiente de commencer.

« Non, rassure-toi. Il est bien plus discipliné que son aîné... »

Clamai-je non sans un regard amusé a l'attention du concerné.
Ce dernier se questionnait quant à la raison de sa venue, mes apparats du jour devant pourtant lui souffler l'idée.

« Ma tenue ne t'apporte pas le moindre indice ? Je t'ai sollicité pour que tu m'assistes dans mon entraînement. »

Non pas pour la médecine, comme par le passé, mais dans une discipline totalement abstraite pour lui. Choix judicieux ? Plutôt. Ce n'était pas dans le domaine en lui même que j'avais le plus besoin d'aide mais bien dans la concentration de ma puissance : un paramètre déjà plus parlant pour le Yamada.

Arquant toutefois un sourcil à sa remarque, je craignais que nous perdions encore un peu plus de temps en le voyant s'assurer de notre libre conversation. Malgré tout, cela pouvait tout aussi bien être une donnée importante, c'est pourquoi je le rassurais.

« Oui, nous sommes seuls. Il n'y a pas l'ombre de l'un de mes kuchiyoses non plus dans cette pièce. »

Mon regard se fit plus inquisiteur.

« Qu'as-tu a me dire ? »




We're all mad here... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Un baiser au jasmin {Yami} Mar 1 Mai 2018 - 11:47

    Lorsque Yami disait Tetsui plus discipliné que moi, je comprenais tout de suite qu’elle voulait dire plus manipulable. Beaucoup plus malléable à ses propres désirs. Et pourtant, lorsqu’elle m’avait demandé ma réaction si un proche était en danger et que je recevais l’ordre de patienter, cette réaction aurait été la même que si cette question avait été destinée à Yami. Néanmoins, elle ne me faisait pas totalement confiance pour cette raison. Parce que j’avais été honnête avec elle. Parce qu’elle me connaissait et savait donc prédire mes réactions. Alors qu’elle en aurait fait de même à ma place… Quelle injustice.

    « Un entraînement certes, j’ai cru le deviner en effet. Mais il existe bien des domaines différents d’entraînement… »

    D’autant plus que cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas sollicité la pédagogie de son ancien mentor. Normal pour une roue de secours, me direz-vous. Mais il existait aussi l’hypothèse que ce lieu ne servait que de couverture à une discussion privée, même si les propos de la Ketsueki semblaient infirmer cette possibilité. Pour autant, j’avais à parler, et je comptais bien profiter de cette occasion pour vérifier mes doutes.

    « Tu m’as demandé de me méfier des ombres… Pourquoi ? »

    Les ombres faisant référence à la Confrérie, il s’agissait là d’une question tout à fait légitime. Notamment maintenant que nous étions à l’abri des oreilles indiscrètes.

    « Je pensais que tu ne t’entourais que de personnes de confiance, et tu te méfies de l’unité qui s’occupe des assassinats dans l’ombre ? S’agit-il de ses membres ou même de son chef ? M’as-tu fait intégrer cette unité pour cette raison-là ? Ma véritable mission concerne-t-elle Eiki, ou n’est-ce qu’une couverture pour que je te serve d’espion au sein de la Confrérie ? Dois-je surveiller cette dernière en plus du samouraï ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Seigneur du Vent
Messages : 1480
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Un baiser au jasmin {Yami} Mar 8 Mai 2018 - 15:49

L'heure n'était définitivement pas à l'entraînement... C'était bien ce que je craignais. Les choses se déroulaient toujours de cette façon en sa présence : un vrai moulin à paroles aux milles et unes questions...

Je soupirai intérieurement mais l'écoutais malgré tout. Après tout, il avait peut être des éléments importants à me communiquer... ou peut-être n'était-ce pas le cas... ? Il semblait plutôt disposer a s'enquérir de détails concernant une discussion passée...
Pourquoi ne pouvait-il pas se contenter de ma mise en garde sans en demander davantage ou bien le découvrir par lui même ? … Certainement parce qu'il avait une facilité de discussion en ma présence du fait de notre relation. Une donnée qu'il utilisait un peu trop fréquemment à mon goût pour s'octroyer toute sorte de privilège : comme celui d'ouvrir sa bouche.

Je soupirai ouvertement cette fois, une main sur la hanche.

« Parce que la Confrérie abrite justement des assassins professionnels. Ce sont les marionnettistes qui l'ont fondé et c'est toujours l'un d'eux qui en est à la tête depuis la création de Suna. Tu sais pertinemment que les attaques au poison orchestrée sur la capitale, et plus fortement sur moi, ont été commises par des anciens membres de la confrérie, l'ayant quitté lorsqu'elle s'est unifiée à Suna. Des contestataires du nouveau système en somme mais tous ne sont pas pour autant contre la création d'une ville composée de forces armées, certains de ces anciens membres en font même partis aujourd'hui. »

La confrérie des ombres était à l'époque appelée confrérie des marionnettistes et œuvrait de manière indépendante, acceptant les contrats contre rétribution : comme celui de se rallier aux Kawaguchi lors de la guerre clanique de Kaze les opposants aux miens...

« Je t'ai demandé de te méfier car certaines informations demeurent encore floues. N'oublies pas que l'usurpateur du précédent Seigneur, Dastan, n'était autre que l'ancien maître de la Confrérie, et qu'il est toujours porté disparu à ce jour, par exemple... »

Les marionnettistes s'étaient repentis de cette action qu'ils ne cautionnaient pas eux même et s'étaient même détournés des manieurs de sable en me confiant leur voix pour assurer la gouvernance du Pays. Malgré tout, je ne pouvais m'empêcher de rester sceptique.
Ils m'étaient loyaux et obéissaient avec justesse à mes attentes mais était-ce qu'une façade ? Ou bien demeurais-je trop paranoïaque comme à mon habitude ?

« Je ne te demandes pas d'enquêter sur eux. Je t'ordonne même de ne pas le faire. Mais observes simplement, durant tes fonctions, si quelque chose te semble douteux, mon Shinrai... »

Qu'il soit mes yeux et mes oreilles au sein de ce monde que je ne pouvais moi-même qu'effleurer.

« Cela n'a rien à voir avec Eiki et cela n'est pas non plus la raison pour laquelle je t'ai fait intégré l'unité. Je te rappelle d'ailleurs que c'est toi qui y a proposé ta candidature, à mon grand étonnement d'ailleurs... »

Auquel je n'avais toujours pas reçu de réponse clair concernant ses motivations... Je le suspectais d'ailleurs d'avoir un plan en tête beaucoup plus ambitieux que « simple » membre de la Confrérie. Cependant, l'heure n'était pas à la discussion ! Je ne l'avais pas fait venir pour cela, aussi comptais-je bien mettre un terme à celle-ci pour le moment afin de me concentrer sur le reste.

« Inutile d'épiloguer à ce sujet. Nous en parlerons plus tard si tu le souhaites. Je n'ai guère beaucoup de temps libre et je souhaite le mettre à profit pour mon entraînement. »

Mordant mon pouce et composant des mudras avant de placer mes paumes au sol, trois de mes kuchiyoses apparurent.

« Je veux que tu m'aides a parfaire mon lien et ma synergie avec mes félins. Qu'ils puissent tirer plus grande force de notre apprentissage. Toutefois, je sais pertinemment que tu ne possèdes pas la moindre connaissance en la matière et que tu te demandes sans doute pourquoi je n'ai pas mandaté Tetsui pour cela... »

De mon regard naquit une lueur de défi.

« Sekhara, Aastet, Hotep... Voici notre cible d'entraînement. »

Conformément au débriefing précédent, ils concentrèrent leur chakra tout en se dispersant.
Hotep restant à mes côtés tandis que les femelles se déployèrent : une à gauche et l'autre à droite vers l'avant. A l'unisson, ils envoyèrent une rafale fuuton dans la direction de Kioshi tandis que je me contentais d'observer leurs mouvements... ou peut-être pas.



We're all mad here... :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Un baiser au jasmin {Yami} Jeu 10 Mai 2018 - 11:33

    Yami était méfiante à l’égard de la Confrérie non à cause de certitudes mais plutôt de doutes par rapport à des éléments passés et non résolus. L’usurpation du seigneur précédent et l’attaque empoisonnée. Et pourtant elle me faisait confiance, à moi qui avais intégré cette Confrérie aux milles mystères ? Ou bien était-ce qu’une façade ? Lui servais-je d’appât pour faire sortir l’ennemi de l’ombre ?

    Tandis que les félins m’encerclèrent, je formais un dôme Futon pour contrer leurs assauts, surpris que les deux éléments s’annulèrent au lieu de voir mon dôme demeurer un moment de plus. Yami maîtrisait-elle aussi le vent au niveau supérieur ? J’activais mes pupilles et formais immédiatement cinq clones autour de moi, histoire d’équilibrer quelque peu le combat. Tous parlèrent à l’unisson.

    « Yami, l’ancien chef de la Confrérie a pu usurper l’identité d’un Seigneur aux yeux du peuple durant des années… »

    Un Kioshi demeura au centre, trois se dirigèrent vers Yami et Hotep et les deux derniers sur les côtés : un pour Aastet et un pour Sekhara.

    « Prendre la place d’une personne public est plus compliqué à faire qu’une personnalité lambda… »

    Le Kioshi central se recula avant de former des mudras comme un Kioshi de l’assaut vers vers Yami. La chaleur allait augmenter brusquement autour de Yami et chacune de ses invocations, au point d’en être bien douloureux. Mais les mudras formés par les deux Kioshi n’étaient pas les mêmes, et l’un des deux plongea Yami dans une illusion qui lui fera croire être toute puissante, invincible au point de ne pas avoir à se défendre ou à éviter une attaque. Autant encaisser les assauts sans broncher pour montrer à tout le monde sa divine supériorité.

    « Et s’il venait à prendre ma place, quoi de mieux qu’une opportunité comme celle-ci pour t’atteindre toi ? »

    Y avait-elle pensé ?

    Le Kioshi central qui s’était reculé pour avoir tout le monde dans son champ de vision les assénait d’une technique Yamada qui allait brûler chaque adversaire présent. Pendant ce temps, les Kioshi latéraux fendirent sur les félines pour les frapper d’un coup Futon pas très puissant : leur rôle n’était que de les occuper. Et sur le devant de la scène, un Kioshi attaqua Hotep à l’aide d’une petite frappe Futon également tandis que celui qui avait lancé l’illusion et le dernier tentèrent de toucher Yami pour élever sa température corporelle avant de la chuter rapidement pour provoquer une syncope et ainsi la mettre à terre.

    Chaque membre de son équipe devait donc faire face à un obstacle. Allaient-ils agir individuellement sans se soucier des autres, et chercheront-ils à soutenir leurs alliés malgré leur situation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un baiser au jasmin {Yami}

Revenir en haut Aller en bas
 

Un baiser au jasmin {Yami}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Terrains d'entraînement-