N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Groupe 1 - ANBU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe 1 - ANBU Sam 28 Avr 2018 - 10:48

Citation :
Alors que tous les espoirs étaient rivés sur la première grande assemblée des dirigeants militaires, une ombre vint recouvrir le village de feu. Les applaudissements cessèrent pour laisser place à des cris d’effroi lorsque le Tsushikage porta soudainement une attaque contre la Dame du vent. Des mouvements de paniques secouèrent les ruelles bondées du village tandis que de nombreux shinobis partirent à la recherche du responsable…



@Inuzuka Takeo - Toutes vos équipes se déploient à la recherche d'indices. Plusieurs fausses pistes se présentent à vous, les Konohajins cherchant à mettre la faute sur les Sunajins, les Sunajins sur les Iwajins et les Iwajins sur les Konohajins, etc.

C'est après quelques minutes qu'une de vos équipes vous interpelle pour un témoignage intéressant. En effet, le corbeau a su attiré son attention avant l'attaque, il arrive donc à vous donner une direction approximative de l'endroit d'où il est venu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Sam 28 Avr 2018 - 21:46

J'ignorais comment les choses avaient dégénérées à ce point, mais c'était bien ce que je comptais trouver. De toute évidence, les mesures que j'avais mises en place n'avaient pas été suffisantes pour empêcher un tel événement de se produire et je me promis intérieurement que cela n'arriverait plus. Je m'étais assuré de la protection physique des lieux en ayant des yeux partout pour être certain de repérer les menaces sauf que j'en avais oublié la protection mentale et quelqu'un en avait profité pour s'attaquer au psyché de l'une des têtes dirigeantes des villages shinobis. Heureusement pour nous ceux-ci étaient également accompagnés de l'élite de leur village respectif aussi la situation avait rapidement été contrôlée, cela n'enlevait toutefois pas la tache que nous portions – que je portais – d'avoir laissé cela arriver. Sans perdre un instant j'avais rejoins mon nouveau Kage et celui-ci m'ordonnait aussitôt de régler la situation. La seconde d'après j'étais déjà parti, suivant la seule piste que nous avions pour l'instant : un oiseau.

D'après mes agents et ceux des autres villages, une présence de chakra semblait être venu de la direction de cet oiseau qui était perché sur le haut d'un arbre non loin du Palais. J'avais immédiatement envoyé une équipe d'avant-garde pour empêcher que celui-ci ne nous échappe et, après avoir reçu mes ordres, j'étais parti les rejoindre en compagnie de mes ninkens et d'un petit groupe de mes hommes, n'ayant aucune autre piste pour l'instant. Lorsque j'étais arrivé sur les lieux, les soupçons furent momentanément tournés vers un jeune homme, mais bien vite on se rendit compte qu'il n'était aucunement lié à l'attaque. Je pus donc me reconcentrer sur mes hommes et sur l'oiseau qui avait été finalement capturé. Je ne pus cependant pas apprendre beaucoup du volatile puisque mes analyses m'apprirent qu'il n'avait été qu'un intermédiaire et que le vrai coupable était encore libre de s'enfuir. Je ne perdis pas une seconde et envoyai sur le champ le restant de mes hommes présents en reconnaissance. N'importe qui ayant un comportement suspect ou sortant de l'ordinaire devait être ramené ici.

Je ne tenais plus en place tellement j'avais le goût d'être sur le terrain avec mes hommes, mais je devais rester ici si jamais quelqu'un récoltait une information qui pourrait nous faire avancer. Au début, je ne fus pas très confiant puisque la plupart des rapports qu'on venait me donner avaient tendance à seulement mettre la faute sur les autres sans preuves tangibles. Au final, on ne cherchait que quelqu'un pour porter le blâme et non le véritable auteur de cette attaque. Ma patience fut enfin récompensée lorsque j'eus une équipe qui revint au rapport avec une information intéressante. En effet, ces dernier auraient appris à travers un témoignage que certaines personnes auraient vu l'oiseau traverser le ciel avant que la commotion n'éclate. Je serrai le poing en signe de victoire et félicitai mes hommes pour le bon travail. Grâce à eux, notre périmètre de recherche se rétrécissait petit à petit jusqu'à ce que nous puissions finalement trouver notre coupable. Suivant mes hommes, je pris la direction dans laquelle ils étaient venus.

Les rues étaient maintenant un peu moins bondées avec l'aide des force spéciales qui avait évacués un bon nombre des spectateurs, l'odeur ambiante était donc un peu plus tolérable. Plus aucune trace d'excitation et de plaisir était présente, maintenant totalement remplacée par la peur et la panique devant un tel événement. Ces dernières laissaient planer une odeur nauséabonde dans les alentours qui n'allait pas sans me rappeler celle du méthane, mais si c'était désagréable j'avais déjà senti pire sans pour autant m'arrêter. Mieux encore, l'omniprésence de la peur rendrait ma tâche de le traquer encore plus facile puisque notre responsable serait le seul à ne pas partager cet état d'esprit. Quand bien même il voudrait le jouer, les odeurs ne mentaient pas et je trouverais quiconque ne transpirant aucune peur ou dégageant un autre état d'esprit. Gardant les narines alertes à la moindre odeur qui pourrait percer ce nuage de puanteur, particulièrement l'odeur amère de la tromperie, je continuai de suivre mes hommes jusqu'à ceux ayant donné le témoignage.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Lun 30 Avr 2018 - 17:39

Citation :
@Inuzuka Takeo - Vous détectez au total 4 personnes suspectes grâce à votre aptitude. Deux sont immobiles, une semble se diriger vers les remparts et la dernière dans la direction du palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Mer 2 Mai 2018 - 23:51

Faisant les cent pas à côté de l'arbre, j'étais impatient d'avoir des nouvelles ne serait-ce que d'une de mes équipes, dont aucune n'était encore revenue. Cela faisait déjà un certain moment que je les avais envoyé et même si je savais que je devais leur donner du temps si je voulais qu'ils puissent trouver quoi que ce soit, je n'en pouvais pas de rester ici à rien faire. Quand nous étions arrivés ici et que nous avions examiné le corbeau, nous en étions venus à la conclusion que quelqu'un se cachait derrière cet animal. Toutefois, si cette piste se terminait au final sur une impasse, je ne pouvais qu'imaginer le temps que nous avions donné à notre coupable; je crois que c'était surtout cette éventualité qui me rongeait de l'intérieur et qui me faisant autant espérer pour des nouvelles de mes hommes. Si c'était ce temps que nous avions passé à chasse une fausse piste qui permettait à celui derrière tout cela de s'en tirer, jamais je me le pardonnerais.

La tête plongée dans mes pensées, remuant de bien sombres pensées, mon oeil aperçut soudainement une silhouette qui se tenait devant moi, me ramenant à la réalité et m'empêchant de peu d'entrer en collision avec lui. Je sentis l'irritation monter en moi envers la personne qui s'était aussi délibérément mis dans mon chemin jusqu'à ce que je reconnaisse Junpei-san. Je me rappelai qu'il avait été mis en garde aux Rempart afin d'aider à tracer les possibles menaces extérieur avec ses insectes et l'espace de quelques secondes, encore pris dans mes idées, je crus qu'il venait m'annoncer d'autres mauvaises nouvelles, mais je fus soulagé d'entendre qu'il venait simplement porter son aide, ayant senti les sources de chakra venir non de l'extérieur mais bien de l'intérieur. Mettant de côté son humeur massacrante habituelle, je le mis rapidement au courant de ce qui s'était passé au Palais de l'Hokage et la nouvelle calma un peu ses ardeurs. J'avais besoin de lui alors qu'il était efficace. Il resta immobile l'espace de quelques secondes et je sus qu'il venait de transmettre l'information à son réseau d'insectes répandus dans le village. En plus de mes hommes, nous avions maintenant tous leurs yeux pour retrouver le responsable.

Quelques minutes plus tard, l'une de mes équipes de reconnaissance revint avec une information des plus intéressantes. Ces derniers affirmaient avoir rencontré des personnes ayant aperçus le corbeau de malheur avant que tout éclate. N'en demandant pas plus, j'ordonnai à l'un d'eux de m'y conduire alors que les autres resteraient pour servir de relais avec les autres équipes lors de leur retour. D'un signe de tête à Junpei, n'ayant pas besoin d'en faire plus pour qu'il comprenne, nous partîmes en direction de ces personnes. Finalement sur le terrain, je déployai sans attendre mes capacités olfactives autour de moi tout en suivant notre guide. Profitant de l'état d'esprit généralisé suite à cette attaque, je me concentrai sur tout ce qui pourrait ressortir particulièrement l'odeur de la tromperie.

Ce n'était que léger au début, mais plus nous avancions plus j'arrivais à sentir cette fameuse odeur que je cherchais temps. Mon poil se hérissa sur ma nuque alors que je me rendais compte de ce que cela voulait dire quand je fus coupé sec par l'apparition d'une deuxième, puis troisième et finalement quatrième odeur, toutes aussi âpres les unes que les autres. Les sens en alerte, je mis tous mes efforts dans l'inspection de chacune de ces pistes et je m'arrêtai net dans mon élan quand je vis ce qu'il se passait: deux semblaient rester immobiles alors que deux autres étaient en mouvement, l'une vers les Remparts et l'autre vers le Palais. Si je n'étais pas inquiet pour celui se dirigeant vers les Remparts – Junpei avait laissé un clone derrière qui pourrait s'en occuper – celui vers le Palais m'inquiétait. Si cela semblait être la plus grande menace et donc notre coupable, je devais me rappeler que celui qui avait fait tout cela avait prit la peine d'utiliser un intermédiaire pour faire son illusion; s'il avait mis tant de soin à se distancer de la scène du crime, pourquoi s'y dirigerait-il? Je demanderais tout de même à l'Aburame d'envoyer un clone investiguer, mais quelque chose me disait que je devais me concentrer sur les deux cibles immobiles. Peut-être l'un deux attendait-il que la poussière retombe avant de faire une quelconque tentative d'extraction?


- Bon boulot, mais je viens de tomber sur une piste plus prometteuse; allez tout de même récolter son témoignage, dis-je à l'ANBU nous escortant. Ce dernier hocha la tête et continua son chemin, me laissant avec Junpei. Mon nez vient de trouver quelque chose d'assez intéressant, mais avant j'aimerais que tu dises à ton clone aux Remparts de garder l'oeil plus qu'ouvert et que tu envoies un clone en direction du Palais. Qu'il t'avertisse s'il voit quelqu'un se dirigeant vers le Palais plutôt que l'inverse, nous sommes toujours en processus d'évacuation et quiconque se dirigeant vers l'épicentre du problème soulève des soupçons.

Le Jônin hocha la tête alors qu'il transmettait l'information et une fraction de seconde plus tard une copie de lui-même apparut à ses côtés, qui s'élança aussitôt vers le Palais. Cela fait, je recommençai à avancer prenant toutefois la direction des présences immobiles.

- J'ai envoyé tes clones s'occuper de certaines de ses pistes, nous allons nous occuper des autres. Si le Palais ou les Remparts semblent autant logiques l'un que l'autre si une attaque venait à être posée en ces lieux, c'est justement de par leur prévisibilité que je ne croie pas que nous trouvions notre coupable là-bas. Ceux que nous allons chercher, cependant, ne bougent à peine si ce n'est pas du tout. Pour ce que je cherchais, c'est plus que suspect et c'est donc pourquoi nous allons chacun nous occuper de l'un d'eux. Si jamais cela fait chou blanc de ton côté, rejoins-moi.

Il était vrai que l'Aburame ne partageait pas l'habileté qui m'avait mise sur cette piste, mais je le connaissais comme un senseur hors pair, sans doute trouverait-il un moyen de s'en sortir de son côté. Ce n'était pas pour rien que j'hésitais depuis si longtemps à l'intégrer aux forces spéciales. Ces insectes possédaient certainement des capacités de pistage qui m'étaient inconnues et qui le permettrait de mener son enquête de son côté. Je lui souhaitai bonne traque et bifurquai vers l'une des deux odeurs, me concentrant uniquement sur celle-ci. Mon nez me démangeait et je me retenais pour ne pas le frotter sans cesse à cause de l'odeur, mais je ne tenais pas à ce qu'il m'échappe peu importe ce qui arriverait. Me disant que j'avais fait le mieux que je pouvais pour suivre les différentes pistes que j'avais suivi, mes ninkens et moi nous dirigeâmes vers celle que nous avions choisie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 678
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Dim 6 Mai 2018 - 3:39

J’avais définitivement loupé un évènement majeur, non même plus, un événement international. Pendant que je perdais mon temps au Rempart, on avait tenté à la vie de la Kazekage et par nul autre que le Tsuchikage en personne. Bien qu’il n’ait s’agit que d’un Genjutsu, les répercussions auraient été immenses. La situation fut un minimum rétablie et Takeo avait été envoyé à la recherche du coupable. Il ne pouvait pas y avoir plus importante tâche pour le moment que de le retrouver. Je comprenais maintenant ce qui le mettait dans cet état.

- Mais quel merdier tout ça. Je pris une dernière bouffé de cigarette puis la jetai au sol, écrasant le mégot sous ma sandale. Je suis à ta disposition, j’ai laissé un clone aux Remparts à ma place.

Le chef de la Sécurité me garda à ses côtés au lieu de me déployer, sachant que j’avais déjà des agents sur le terrain à la recherche d’un individu suspect. Nous patientâmes ensembles pendant quelques minutes, qui parurent plutôt comme des dizaines minutes, avant de finalement recevoir un retour d’information. Ils avaient parlé avec des villageois qui prétendaient avoir aperçu le satané corbeau avant que les choses n’explosent. C’était un peu tiré par les cheveux, mais pour Takeo c’était une meilleure piste qu’aucune piste du tout si bien qu’il décida de se rendre lui-même sur place parlé aux témoins. Donnant ses ordres à ses hommes, il termina avec moi, me faisant simplement signe de la tête de le suivre. Hochant la tête en retour, je m’élançai à sa suite alors que nous traversions le Village le plus rapidement possible, passant par les toits pour éviter la commotion causé par l’évacuation. Peu importe qui était derrière tout cela, il avait vraiment du culot. Pensait-il pouvoir s’en prendre non seulement à Konoha, mais aux deux autres grandes Nations , et pouvoir s’en tirer? En plus du fait que Konoha passait pour le suspect numéro un, le Sandaime Hokage n’ayant souffert d’aucune attaque sur sa personne.

Après quelques minutes de course, Takeo interpella soudainement notre guide et l’envoya récolté le témoignage à notre place, étant lui-même tombé sur une piste plus intéressante. J’arquai le sourcil, dépassant par-dessus ma lunette, curieux de savoir et à la fois soulagé d’avoir trouvé mieux qu’un simple témoignage. C’était du travail de larbin, récolté les témoignages. L’ANBU qui nous guidait fit alors cavalier seul alors que Takeo m’expliquait le plan. La première phase du plan était d’envoyé des clones. Ou plutôt un seul, puisque je n’avais qu’à envoyer mes directives à mon clone déjà au Rempart. Quelques mudras plus tard, une copie conforme apparaissait à mes côtés. N’ayant rien besoin de dire, le clone se dirigea à toute vitesse en direction du Palais. Il savait déjà ce qu’il avait à faire. Takeo poursuivi alors avec la suite du plan, nous envoyant chacun sur notre propre piste. Des quatre pistes qu’il avait débusquées, deux était en mouvement et deux autres étaient restés immobiles. Alors que mes clones se chargeraient des deux pistes mobiles, nous nous chargerons chacun d’une des pistes immobile et beaucoup plus suspectes.


- Parfait. Si, au contraire, ça débouche de mon côté, je t‘enverrai une guêpe.

Saluant Takeo d’un dernier hochement de tête, celui-ci m’indiqua où je trouverai ma cible puis je quittai l’Inuzuka sans plus attendre. Ma mission était de la plus haute importance, je ne pouvais pas me permettre d’échouer. Je déployai aussitôt une bonne quantité de guêpes tout autour de moi, me mêlant ainsi à leur signature de chakra. Je préférai ne pas prendre de chance, ignorant ce qui m’attendait à ma destination.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Dim 6 Mai 2018 - 9:36

Citation :

@Inuzuka Takeo - S'avance jusqu'à arriver au 7ème ciel, apparition dans le groupe "Maître et élève"


@Aburame Junpei - Vous vous dirigez vers la localisation approximative du suspect. Ce dernier semble se trouver dans un bar... bondé. A vous de trouver de qui il s'agit.

Clone Aburame 1 - Part donc à la recherche du suspect se dirigeant vers le palais. La rue est bondée, mais vous pouvez repéré une femme d'une trentaine d'année marcher avec une grande assurance.

Clones Aburame 2 - Avec l'attaque, beaucoup de personnes semblent vouloir quitter le village. A vous de prendre les mesures nécessaires pour que votre suspect ne s'échappe pas et soit retrouvé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 678
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Ven 11 Mai 2018 - 15:49

Ayant eu des informations assez vagues concernant l’emplacement de ma cible, j’avais décidé non seulement de camouflé ma présence un peu, question de ne pas trop attiré d’attention. Je dévalais les toits du Village, tous les sens aux aguets, prêt à réagir à la moindre trace de chakra. Malheureusement, il m’était difficile de retrouver efficacement ma piste sans l’odorat aiguisé de l’Inuzuka. Je ne pouvais qu’espérer qu’il s’agissait d’un shinobi et que je puisse le retrouver grâce à son chakra parce que s’il s’agissait d’un civil, je n’aurai aucun moyen de le retrouver. Je cherchai donc dans le périmètre à la recherche de quoi que ce soit qui sortirait de l’ordinaire, que ce soit visuellement ou par une signature de chakra, dans une situation elle aussi hors de l’ordinaire. Une guêpe me revint finalement pour me faire savoir qu’il y avait un attroupement de gens dans un des bâtiments non loin où je me trouvais. N’ayant pas besoin d’en entendre plus, je suivi la piste trouver par mes insectes. Lorsque je mis enfin pied à terre, je me retrouvai devant ce qui devait être un bar, étant donné les nombreuses affiches et commanditaires sur la porte et les fenêtres de l’établissement. Je laissai quelques guêpes à l’extérieur pour surveiller les parages, sinon je rappelai la majorité de mes guêpes à moi. De tous les endroits du Village, il fallait que je tombe sur un bar.

Dans un tel endroit, mes guêpes n’ont pratiquement aucune utilité. Il y avait trop de monde et trop peu de place pour pouvoir les utilisés à bonne escient. Je pris une grande inspiration puis je franchi la porte d’entrée. Je senti alors tous les regards se viré sur moi, certain avec la curiosité dans leurs yeux, mais la majorité avait l’air apeuré. Pour un civil sans aucun entraînement pour ce genre de situation, cela devait être quelque chose de voir le Village dans un tel émoi. Je conclu donc que les gens étaient ici plus pour se réfugiés que pour boire un coup, malgré le fait que certain ne s’empêchèrent pas ce plaisir. Tous les regards toujours rivés sur moi, ils devaient se demander ce qu’un shinobi pouvait faire ici dans une telle situation. Je devais les rassuré tout en enlevant l’attention de sur moi. Je promenai mon regard sur la foule, portant une attention particulière aux regards que je recevais. Selon Takeo, la personne que je cherchais quelqu’un qui gardait son sang-froid malgré le sentiment de panique général. Comme de fait, je voyais soit la peur, soit l’incompréhension dans les yeux des villageois. Il y en eu un, toutefois, qui se distingua des autres de par son manque de réaction. Lorsque nos regards se croisèrent, c’était comme s’il n’était pas surpris de me voir. Cela piqua aussitôt mon attention, si bien que j’envoyai subtilement une guêpe se poser sur lui alors que je continuai mon tour d’horizon. Je ne voulais pas attirer les soupçons en m’attardant sur lui, mais il était sans l’ombre d’un doute mon suspect numéro un.


〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜

Takeo et l’original continuèrent leur chemin alors que moi, je me dirigeai vers le Palais. Mais qui donc, dans un esprit sain, irait se jeter en plein feu de l’action. Il y avait toutefois une croyance populaire comme quoi les criminels retournaient toujours à la scène du crime, alors nous ne pouvions écarter aucune possibilité. En route pour la Palais, je m’arrêtai environ à mi-chemin, à la recherche du moindre indice pouvant me mener à ma cible. Pour l’instant, rien ne sortait de l’ordinaire, si bien que je continuai mon chemin vers le Palais, gardant néanmoins l’œil attentif. Toujours en route, je remarquai finalement quelque chose qui attira mon attention. Alors que tout le monde quittait le Palais, il y avait toutefois une personne qui, elle, marchait à contre-courant. Elle se dirigeait vers le Palais et ce, avec une démarche assuré. À première vue, elle n’avait pas l’air du coupable, mais c’était tout de même suspect. Je me dirigeai alors vers elle, mettant pied à terre quelques mètres derrière elle.

- Pardonnez-moi, Madame, mais puis-je savoir où vous vous dirigez ainsi? Vous êtes au courant que le Village est en état d’alerte et qu’il est fortement déconseiller d’aller au Palais, surtout avec ce qui vient de s’y passer.

Je ne voulais pas être trop agressif, cherchant après tout à découvrir ses motifs et non à me la mettre à dos. Elle ne me disait rien, me portant à me demander s’il s’agissait d’une shinobi d’un autre Village ou tout simplement une civile. Non, il y avait de mince chances qu’il s’agisse d’une civile, qu’est-ce qu’un civile irait faire en plein feu de l’action. Je me mis aussitôt sur mes gardes, ne sachant pas à quoi m’attendre d’elle.

〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜

Depuis le haut des Remparts, je pouvais voir les efforts déployé pour contenir la situation. Le Village ne pouvait pas héberger tous les touristes qui c’étaient déplacé pour l’examen, si bien que les Grandes Portes c’étaient rapidement retrouvé bondé de gens qui tentaient de se mettre à l’abris. Quant à moi, je voyais cela comme étant la porte de sortie idéal pour quelqu’un qui venait un tel acte de terrorisme. Pratiquement tous les shinobi c’étaient rendu aux Portes pour tenter de contenir le torrent de touristes. Pas moi. Non pas parce que j’étais au-dessus de cela, loin de là, mais plutôt parce que j’avais d’autres instructions qui venait de la deuxième plus haute autorité en ces temps de crises. J’avais reçu comme ordre de l’original de bien surveiller les remparts pour un potentiel fuyard. Parmi toute cette foule, j’aurais bien aimé pouvoir bénéficier de l’odorat des Inuzuka pour retrouver mon suspect, mais je devrai composer sans. J’avais toujours des guêpes qui patrouillaient la forêt, prêt à intercepter quiconque tenterait de s’échapper sans passer par la Grande Porte. Je pouvais alors me concentrer sur lesdites Portes, scrutant la foule à la recherche d’un comportement suspect.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Mar 15 Mai 2018 - 9:41

Citation :

Bar : L'homme semble en effet ne pas être surpris et finit de boire tranquillement sa bière avant de discrètement quitter les lieux, les mains dans les poches. Enfin, ça c'était jusqu'à la sortie... car une fois dans les ruelles, l'homme sembla se déplacer à grande vitesse.

La femme ne semblait toujours aussi déterminée à continuer son chemin. Elle pose un regard irrité, énervé sur l'homme avant de déclarer haut et fort.

"Je suis médecin ! Laissez-moi passer ! Je dois aller voir s'il y a des blessés !"


Remplart :
Difficile de s'y retrouver dans cette foule, beaucoup, pris de panique, souhaitaient quitter les remparts et les tensions étaient palpables. De ce fait, les suspects ne manquaient pas... plusieurs hommes et femmes se plaignant, menaçant les autorités s'il ne les laissaient pas sortir immédiatement, les insultant également d'incapable.

Le suspect initial semble hors de porté, sans doute mêlé à cette masse.... une masse qui menace d'exploser à toute instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin
Messages : 678
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU Lun 4 Juin 2018 - 22:06

Je terminai mon tour d’horizon, portant une attention particulière aux réactions des gens. Il n’y eut toutefois aucune autre réaction suspecte, je décidai donc de poursuivre mon chemin vers le bar, où un barman au regard interrogateur m’attendait. Il avait le profil parfait du barman : petit, rondelet avec une moustache et les sourcils bien fournis. Gardant toujours mes verres fumés, je jetai un regard en coin vers mon suspect alors que j’atteignais enfin le bar. L’homme en charge ne tourna pas autour du pot et me demanda aussitôt ce qui m’amenait ici, ajoutant que je devais sans doute avoir mieux à faire que de venir prendre un coup en ce moment. Je ne mordis pas à l’hameçon, lui répondant plutôt sur un ton qui ne se pouvait pas plus neutre.

- On m’a envoyé ici parce qu’il y avait une potentiel piste concernant l’attentat. Je ne vois toutefois ici que de simples victimes et rien de plus. Il devait s’agir d’une simple fausse piste, n’est-ce pas?

À la simple mention de l’attentat, l’expression de mon interlocuteur changea rapidement. Comme tout le monde, il ne voulait rien avoir à faire avec cela et me rassura aussitôt qu’il s’agissait sans l’ombre d’un doute d’un malentendu et qu’il n’avait rien avoir à faire avec tout ça. Alors que j’argumentais avec le barman, je jetai un coup d’œil sur mon suspect pour me rendre compte qu’il n’était plus là. Mon premier réflexe fut de me retourner vers la porte et comme de fait, j’eu tout juste le temps de voir quelqu’un la franchir et quitter le bar. N’ayant pas une seconde à perdre, je me lançai à sa poursuite, faisant mon chemin à travers la petite foule. Émergeant alors du bar, j’analysai les alentours à la recherche de ma signature chakatrique que je partageais avec chacune de mes guêpes. Lorsque je la trouvai enfin, elle se déplaçait à grande vitesse, si bien que je m’élançai à nouveau à la poursuite de ma cible. En cours de route, je reçu les informations de mon premier clone, celui qui était resté au Rempart. Il n’avait malheureusement pas pu faire grand-chose pour aider notre cause. L’afflux de gens voulant quitter le Village était trop grand, trop de personnes pour qui je puisse y faire quoi que ce soit.

〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜〜

Je repérai aisément la personne allant à contre-courant et l’accostai aussitôt, lui demandant où elle allait comme ça. La majorité des gens cherchaient à quitter les lieux mais elle, elle se dirigeait en plein dans le feu de l’action. Lorsqu’elle se retourna vers moi, elle me lança un regard mauvais. Prêt à réagir à tout moment, elle m’annonça finalement qu’elle était médecin et qu’elle se portait en fait en aide aux potentiels blessés. Bien sûr, c’était ce qui expliquait sa réponse inhabituelle à la peur. J’hésitai quelques instants entre lui porter main forte ou bien retourné à l’original. Il  avait quelques chose qui me portait à rester sur cette piste, mais j’ignorais pourquoi. Je décidai finalement de suivre mon instinct et de poursuivre cette piste.

- Laissez-moi vous accompagnez pour me racheter. Vous pourrez sans doute vous rendre sur place plus rapidement avec mon aide.

Je relâchai alors une petite quantité de guêpes pour former une mince plateforme aux pieds de la médecin. J’espérai seulement que mes insectes ne l’effraient pas plus qu’un attentat sur le Village.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Groupe 1 - ANBU

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 1 - ANBU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Prologue :: Evénements :: Examens :: Examen Chûnin International - An 5 :: Attentat - Enquête-