N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Première Epreuve - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Première Epreuve - Groupe 1 Dim 29 Avr 2018 - 22:00


L'antidote


Contexte

L'examen chuunin est sur le point de commencer, la première épreuve s'annonce d'ores et déjà décisive pour les candidats.
Créée spécialement pour l'occasion, elle se déroulera au sein même de la forêt, demandant à la fois réflexion et prise de décision rapide.

La foule de spectateurs s'amasse, observant les écrans sur lesquels seront retransmis le déroulement de l'épreuve. Hauts représentants comme examinateurs pouvant ainsi suivre de près le cheminement des genins.

Chacun des candidats fut ainsi mené à une tente au sein de laquelle une équipe médicale lui fit une injection sans en préciser la nature.
Les préparatifs ainsi terminés et les genins rassemblés, l'examinateur principal s'approche, dévisageant les candidats en cherchant a déceler le potentiel de chacun.

« Candidates, candidats, il est temps de débuter la première épreuve. Il vous incombe de rejoindre la tour présente au sein de la forêt, mais sachez toutefois qu'un poison vous a été inoculé. Une toxine contre laquelle vous disposez chacun d'un élément différent entrant dans la composition de l'antidote. Vous l'aurez compris, le rassemblement des trois est nécessaire à l'élaboration de ce contre poison, mais certains d'entre eux se trouvent également dans la forêt. Hâtez vous, ou non. La décision vous appartient... »

Finalement, positionnés a divers endroits de la forêt, le gong résonne, clamant le début de l'épreuve.


Règles

    Les groupes doivent suivre les règles ci-après :

  • La zone dans laquelle vous passez l'examen est entourée d'un grillage qui la délimite. Vous démarrez l'épreuve dans l'un des coins de ce "Parc fermé"
  • Chaque participant possède une partie de l’antidote sous forme de seringue (A, B ou C). Ce dernier vous sera communiqué par MP en même temps que votre position initiale sur la carte.
  • Les 3 shinobis sont positionnés à des endroits différents.
  • Lors de vos déplacements, vous pourrez également trouver des éléments de l’antidote. Il vous faut posséder 3 éléments différents pour créer l'antidote. Vous pourrez également tomber sur des pièges ou bien l’antidote déjà complet.
  • Les seringues A, B et C sont des seringues possédant 3 Shots chacune, et nécessitent d'être injectées toutes les trois en même temps pour servir d'antidote.
  • La seringue d'antidote complète ne possède qu'une seule dose.
  • Vous pouvez obtenir des parties de l’antidote par n’importe quel moyen (recherche, combat etc…)
  • Certaines techniques sont susceptibles de vous permettre de mieux exploiter la carte : faites preuve d'imagination
  • Toute personne qui ne se sent pas capable de poursuivre l’épreuve peut abandonner en ressortant de la zone.

    Rappelez vous que pour obtenir le grade de chuunin, il ne vous suffit pas simplement de faire étalage de votre puissance. Votre ingéniosité et l'exploitation de votre potentiel sont aussi a démontrer.


HRP


  • Respectez l'ordre de post.
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
  • Précisez de manière explicite quelle direction vous empruntez en utilisant les points cardinaux
  • Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
  • Vous avez 72h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Au delà de ce délai vous serez exclu du groupe.
  • Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il en fait la demande dans le bureau de SNH.
  • N'hésitez pas à utiliser INDICATEUR DE CHAKRA


Participants


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Lun 30 Avr 2018 - 9:47

L’heure était venue… Hiko attendait ce moment depuis près d’une semaine IRL, et dieu sait combien de temps dans le monde de Shinobi no Hattan, et il y était enfin. La première épreuve de l’examen permettant de passer au rang de Chûnin. Cela pouvait paraître anecdotique lorsque l’on connaissait le passé du jeune garçon aux cheveux blancs, mais malgré tout, il tenait à faire bonne figure.

Mais pas pour les raisons que vous pensez. Il n’avait que faire des égos des villages cachés, du gain que pouvait apporter un élément performant lors de l’épreuve… Non. Lui, tout ce qu’il voulait, c’était s’amuser. Qu’importe le contexte, il cherchait un amusement permanent. Les villages cachés ? Bientôt ils n’existeraient plus, alors à quoi bon se décarcasser pour un futur vestige du passé. Mais il y avait aussi autre chose… Bakushô Kazuya, Bras-Droit du Tsuchikage, le tenait. Il avait une dette à rembourser pour la mort d’un Jônin d’Iwa. Et pour les autorités Iwajin, cette dette n’était toujours pas remboursée. L’examen était un bon moyen de laver cette dette, et d’enfin se détacher de ce village qu’il détestait tant.

###

Hiko fut appelé par les autorités un beau matin alors qu’il se levait à peine. Il disposait de trente minutes pour se préparer avant que l’on ne le conduise au lieu où se déroulerait la première épreuve. Il ne connaissait pas la nature de cette dernière, alors il s’équipa pour toute éventualité. Prenant son sac à dos, il y rangea quelques bandages, du désinfectant, quelques kunais et shurikens, et il n’oublia pas évidemment le plus important… Il fourra donc cinq sachets de bonbons qu’il venait d’acheter dans la boutique de friandises la plus réputée de Konoha. Ils lui avaient coûté un bras, mais il fallait avouer que leur goût était excellent !

Une fois prêt, il enfila son sweat noir et son pantalon noir, puis se mit en route, sans attendre. Direction, la première épreuve de l’examen !

###

En arrivant sur le site, il passa auprès d’un shinobi médecin qui lui injecta le contenu d’une seringue avec soin. Une fois cela fait, il essuya la petite goutte de sang qui se formait sur son bras et lui posa un coton tenu par un sparadrap. Hiko le regardait avec interrogation… Il n’aimait pas ça… Être à la merci de quelqu’un sous prétexte qu’il allait participer à un examen. Et si ce qu’on lui injectait et toxique pour son organisme et que tout ceci n’était finalement qu’un guet-apens tendu aux autres villages ?

M’enfin, il n’avait pas vraiment le choix, et sinon il improviserait. Une fois qu’il fut préparé, on lui demanda d’aller se placer dans un coin du périmètre de la forêt et d’y attendre qu’on ne lance la première étape de l’examen. On lui expliqua rapidement les règles et Hiko prit alors soin de bien tout écouter, car chaque détail pouvait avoir son importance… Une fois fait, il fut livré à lui-même et on referma la grille de l’enceinte pour qu’il soit seul devant cette immense forêt. Il entendit ensuite une voix, sans doute amplifiée par un dispositif quelconque, qui annonça le début de l’épreuve.

Contrairement à ce qu’on pouvait attendre, Hiko s’assit pour commencer alors que ses concurrents devaient sûrement déjà se mettre en branle. Il avait besoin de faire le point, pour ne pas se disperser...

- Bon… Faisons le point.
Il sortit alors les trois seringues qu’on lui avait données, et les disposa au sol devant lui. Il put alors admirer la lettre inscrite sur chacune d’entre elle… Un A imprimé sur chaque seringue. Ou peut-être était-ce un B… Ou un C… Vous croyiez quand même pas que j’allais vous donner cette information aussi facilement ?!
- Si je me fie à l’endroit où je me trouve, on peut imaginer qu’il y a au moins 3 autres candidats dans le même secteur. Chacun d’entre nous dispose d’un fragment de l’antidote en 3 exemplaires… Ce qui fait donc 3 antidotes complets si l’on se rassemble. Mais il y en a aussi dissimulés dans la forêt… En clair, tout le monde peut réussir cette épreuve.
Une conclusion logique, mais qui restait encore bien incomplète…
- Cependant, je doute que chacun soit de bonne volonté pour faire du troc. Et de plus, cela m’étonnerait que les examinateurs n’écrèment pas un minimum lors de cette épreuve… Il faut donc s’attendre à des difficultés provenant de l’environnement…
Pfiou, ça en faisait des choses à prendre en compte !
- Sans compter que pour le moment il nous manque deux informations cruciales… La première est la notion de délai. Le poison qu’on nous a ingurgité… En combien de temps fait-il effet ? Et surtout, où se trouve la Tour ?
Ils devaient certes rejoindre la Tour, mais le plus urgent restait de trouver l’Antidote. Hiko n’était pas un fan lorsqu’il s’agissait d’agir rapidement, mais ce manque d’informations sur le délai d’action de ce poison faisait peser sur lui une épée de Damoclès. Et plus vite il s’en débarrasserait, plus vite il serait tiré d’affaires !

Se relevant, il enleva la poussière présente sur son pantalon et s’étira longuement. La première épreuve débutait maintenant, même s’il ne démontrerait pas tout son potentiel dans cette dernière… Elle n’était pas assez exposée, et l’effet de surprise serait alors moins important que prévu ! Sortant sa boussole, il se repéra alors par rapport à la forêt, et il estima que le périmètre était en forme de carré… Il savait donc où il allait commencer par partir… Et il se mit alors en route, en route vers l’Aventure !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mer 2 Mai 2018 - 19:56

L’examen Chûnin, un événement important pour toutes les nations, rassemblant les pays pour voir les jeunes graines des shinobis. Une première pour le Yuukan mais également pour Kasuga, participante à l’occasion. Son souhait étant de grimper les échelons, elle n’a guère le choix que de passer par la case examen pour le réaliser. C’est la première marche vers les grands combattants. Son chef d’équipe, Hanzo, porte beaucoup d’importance à la promotion, qui ne peut que le rendre fier et qui permet d’accroître la réputation de la Kyoei. Une charge lourde pèse sur les épaules de la kunoichi. Pourtant, elle se sent prête à braver les dangers et montrer le fruit de ses entraînements depuis son intégration chez les shinobis.
La foule abonde sur les places où se trouvent les écrans de retransmission. Tant mieux, un public est toujours nécessaire quand on veut faire résonner son nom dans les esprits. Kasuga est confiante sans se surestimer. Elle va démontrer sa force et sa combativité au monde sans se retenir. Le principal est de donner le maximum, le grade ne fait qu’office de cadeau au final.

L’épreuve ne débute que dans une trentaine de minutes. La Kinzoku se présente donc déjà aux gérants, nécessaire avant de commencer. Une vérification est effectuée, afin de veiller sur la santé, la tenue et le matériel transporté. Sa condition est excellente depuis sa remise en forme d’après la traque, le matériel est correct et pour la tenue aussi. Cependant, elle a dû faire un effort vestimentaire. Si à Suna, elle se baladait en armure, à Konoha ce n’est pas le cas. Le but est de créer une relation diplomatique, alors elle a opté pour plus de tissus. Elle porte donc ENFIN une vraie tenue de kunoichi.

Tenue:
 

Après une injection faite au bras, elle accède à l’enceinte de l’épreuve. Une porte énorme souffre devant ses yeux pour laisser place à une végétation abondante. Une totale opposition par rapport au désert aride de Kaze. Aussitôt rentrée, la porte se referme pour bloquer toute tentative de fuite. Le gong sonne, c’est le début. Le regard rempli de volonté, elle se met en quête rapidement pour ne pas perdre de temps. Sans vraiment y réfléchir, elle prend la direction la direction de la tour en décalant légèrement vers l’Ouest. Elle aimerait croiser la route d’un autre participant, histoire de se mettre dans l’ambiance…
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Jeu 3 Mai 2018 - 18:36

*Monter en grade,* pensé-je alors que derrière moi se ferme la porte, m’enfermant dans cette immense forêt. *Jamais le Seigneur du Vent n’acceptera, c’est évident!*

Je fouille dans mon manteau et en sort mon paquet de cigarette ainsi que mon briquet.

*Pourquoi fais-je ça, déjà?* m’interrogé-je en m’allumant en me retournant, faisant face à cette épreuve. *La gloire? Le pouvoir? Mes ambitions? Non… C’est plus que ça. C’est pour qu’elle réalise, une bonne fois pour toute, que je suis de son côté.*

Avec un léger sourire en coin, je souffle la fumée, laissant mes yeux parcourir des centaines de gigantesques tronc, les plantes nombreuses et colorées et les mouvements continuels dans les feuilles et derrières les buissons. Je me sens épié par des dizaines de pairs d’yeux, c’est inconfortablement. Il fait chaud et humide; sous mes gants, mes mains sont déjà moites.

Je cherche à apprivoiser le mélange d’odeurs et de sons, espérant les faire disparaître pour me concentrer sur les bruits et les parfums différents, ceux qui sont potentiellement dangereux, malgré le fait que c’est à des lieux de mes compétences. Je remarque, sur un arbre, des insectes, un serpent et des oiseaux et, au sol, à quelques pas à peine, quelques taupes, je crois, et ce qui me semble être un félin moins furtif, s’enfuyant derrières un monticule. J’arque un sourcil.

*Je n’y arriverai pas, il y a trop de choses,* réalisé-je.

Je laisse tomber ma cigarette, secouant doucement la tête, réalisant la situation dans laquelle je me suis mis. Le voyage jusqu’ici, avec le Kanzetsu, fut un véritable cauchemar, mon arrivée était encore pire, avec l’enquête, les rencontres infortunées et les interrogations, et j’ai maintenant du poison dans les veines! Je regrette amèrement d’avoir accepté la mission secrète du Cerné, voyant mes résultats pitoyables et la punition presqu’assurée que j’aurai à mon retour.

*Parfois, je regrette même d’avoir accepté le contrat avec le Seigneur du Vent,* pensé-je enfin, en me mettant en marche, longeant la clôture.

À l’extérieur, ils sont des dizaines à s’intéresser à nous, à vouloir savoir quel est l’élève le mieux placé pour devenir enseignant ou, mieux, assassin. Ils désirent savoir quel village sera le plus dangereux dans dix ou vingt ans, alors que les jeunes seront dirigeants.

*Les relations que nous faisons aujourd’hui nous accompagneront dans l’avenir. Leurs répercussions feront échos dans nos villages respectifs jusqu’à notre mort. La première impression reste longtemps,* me dis-je, fronçant les sourcils.

Lentement, je dégaine mon sabre. En route vers le Nord, je sors ma flasque en argent, celle même que j’ai récupéré de cette irritante gamine aux très longs cheveux, et en prends une rasade, savourant longuement le rhum.

*Il est temps qu’ils me reconnaissent,* conclus-je intérieurement. *C’est l’heure.*

Je serre le manche avec plus de certitude.

« S’il le faut, je les élimerai tous, » murmuré-je, affichant un sourire et un regard déterminé.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Dim 6 Mai 2018 - 15:37


@Sairyo Hiko :
Tu marches calmement. Ta visibilité est bien dégagée car tu démarres l'épreuve en te trouvant dans une plaine et tes pas t'enfoncent un peu plus au sein de celle-ci.
Tu ne détectes aucune présence, si ce n'est un objet brillant au sol situé au milieu de l'herbe. En t'approchant, tu découvres une seringue a trois doses sur laquelle est inscrit un « A ».


@Kinzoku Kasuga :
Tu te diriges vers l'ouest. Tes pas te conduisent vers une zone plus dégagée : une plaine s'étend devant toi laissant seulement quelques arbres derrière toi.
Tu n'observes rien aux alentours.


@Buyuu Eiki :
Tu te diriges vers le nord. Malgré ton avancée, la forêt reste toujours aussi dense, rendant difficile ta visibilité. Durant ta marche, ton pied se retrouve fermement piégé par une épaisse liane, remontant subitement et te faisant prendre de la hauteur, tête en bas.
Ainsi positionné et déstabilisé, ta lame quitte ta main tout comme tes autres armes quittent leurs fourreaux ou sacoches, chutant en contrebas sur la terre ferme, te laissant dépossédé de toute armes blanches pour l'heure et dans une position inconfortable...


@Nara Sae :
La Nara ne peut avancer. Comment ? Pourquoi ? Il semble que la substance révèle ses effets avec beaucoup trop de rapidité et de violence, la laissant impuissante. Elle s'évanouit après quelques minutes, chutant et laissant tomber sa seringue d'antidote au sol.
Les shinobis encadrant l’événement l'évacue promptement de la zone afin qu'elle puisse recevoir des soins.

Sur sa demande auprès du staff, @Nara Sae est exclue de l'examen.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Dim 6 Mai 2018 - 18:06

L’épreuve venait de débuter, et Hiko errait tranquillement. Il ne ressentait pas les effets du poison, mais cela pouvait venir brutalement et fatalement. Il le savait, il ne devait pas se reposer sur ses lauriers. Mais ce qu’il savait aussi, c’était qu’il n’était pas le plus démuni des genins qui participaient à cet examen. Il avait de la ressource, beaucoup de ressource… Et il devra donc éviter de confondre vitesse et précipitation.

Ses pas le firent s’enfoncer dans une vaste plaine. Le terrain était énorme et le jeune garçon ne s’attendait pas à un décor aussi gigantesque pour l’épreuve. Étant un senseur expérimenté, il laissait ses sens vagabonder et le guider pour le mener vers un chemin où il éviterait au maximum les dangers. Mais on n’était jamais sûr. Et alors qu’il avançait un peu à tâtons, le jeune garçon avança doucement et s’enfonça dans la plaine. Aucun signe des autres participants pour le moment, ils devaient sûrement être aussi déboussolés que lui… C’est dommage, il aurait bien aimé en voir un !

- Tiens… C’est quoi ça là-bas ?
Un détail avait attiré l’œil du jeune garçon… Une sorte de reflet qui lui était arrivé en plein visage. Prudemment, il resta quelques instants à analyser les alentours avant de ne rien remarquer de suspect. Il prit donc la décision de s’approcher un peu… Tout en diffusant une faible quantité de chakra autour de lui, le prévenant des dangers qui pourraient arriver.
- Bon… La voie a l’air d’être dégagée…
Hiko n’était plus très loin de l’objet brillant, et il remarqua alors qu’il s’agissait d’une seringue portant la lettre « A ». Autre particularité, la seringue semblait disposer de trois réservoirs, tout comme la seringue qui avait été fournie au jeune garçon lors du début de l’épreuve. Évidemment, il ne vous dira pas quelle était la lettre qu’on lui avait donnée au début de l’épreuve, mais cette seringue était toujours bonne à prendre.

Cependant, cela lui paraissait un peu facile, alors il décida de prendre une mesure supplémentaire, juste au cas où, pour ne pas tomber dans un piège… Composant alors quelques mudras, il créa presque instantanément cinq clones de chewing-gum autour de lui. Ils étaient à une dizaine de mètres de la seringue, et Hiko, sans un mot, fit un signe de tête à l’un des clones qui comprit immédiatement ce qu’il devait faire. Le clone connaissait toutes les informations dont disposait Hiko au moment où il l’avait créé, il savait donc quel était le poids, l’alliage et le toucher de la seringue qu’on lui avait remise. Il pourrait donc faire la comparaison et pourrait ainsi déceler un potentiel piège. Le clone s’avança alors vers la seringue et une fois à portée de main, il se baissa pour la ramasser, sous les regards aussi curieux qu’excités de ses confrères ! Sans réelle surprise, il réussit à se saisir de la seringue et fit alors la comparaison…

###

Nous passons maintenant dans le domaine de l’hypothétique où tout se serait passer comme convenu et que la seringue avait la même consistance, poids et toucher que celle remise au début. Le clone revint alors auprès de ses confrères et donna la seringue à l’original. Ce dernier la plaça dans une poche intérieure de sa veste, à droite. L’autre seringue était à gauche, ainsi il ne pourrait pas se tromper. Une fois la seringue récupérée, il annonça alors à ses clones qu’ils allaient maintenant se séparer pour couvrir un maximum de terrain.

- Bon, c’est pas mal comme début ! Mais on ne se repose pas sur nos lauriers ok ? On va se séparer en deux groupes pour le moment. Le premier groupe ira vers le Nord, tandis que l’autre groupe se dirigera vers l’Ouest, d’accord ? Le but, c’est simplement de faire de la reconnaissance et de trouver la Tour. Si jamais vous croisez d’autres membres… Vous savez quoi faire. Allez, bonne chance !
Deux clones hochèrent alors la tête, puis se dirigèrent vers l’Est. Tandis que l’autre groupe, composé de trois clones et de l’original se mit alors en mouvements. La formation n’était pas classique, il y avait un Hiko derrière, un à 2 heures et un autres à 10 heures. Tandis que le dernier se trouvait au milieu de ce triangle dessiné. Une formation qui était généralement destinée à protéger une personne… Mais le vrai Hiko se trouvait-il au milieu du triangle ? Rien n’était moins sûr... Mais ce qui était sûr, c’est que chacun des deux groupes continuaient à avancer prudemment, à la recherche d’un indice pour passer cette première épreuve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mar 8 Mai 2018 - 18:38

Le vent, les branches d’arbres et l’herbe qui bougent. Ce sont les seuls sons arrivant aux oreilles de Kasuga. Cette tranquillité en est presque gênante, car elle ferait oublier qu’une épreuve se déroule en ce moment. Malgré tout, ce calme permettrait de se poser un peu. Depuis son arrivée, la guerrière n’a pas vraiment pris le temps de s’apaiser et d’observer les différents paysages de Hi no Kuni. Son esprit était centré sur cet examen tout au long de son voyage. Ses occupations se concentraient sur l’entraînement, les discussions tactiques et les conseils de son senseï. La pause n’était pas permise pour la préparation, pouvant entraîner un manque d’attention pendant une des épreuves. Un choix fait par Kasuga seule, expliqué par sa soif d’évoluer et de réussir devant sa Seigneuresse et son mentor.

Après avoir avancé dans la forêt, elle atteint une plaine où la vue est dégagée. Un petit coup d’œil à droite à gauche afin de repérer les dangers tout en continuant sa marche. Levant le regard en protégeant ses yeux de l’éblouissant soleil, la Genin tente d’apercevoir son objectif, c’est-à-dire la tour. Elle hésite encore à chercher les autres seringues ou bien foncer vers le point de rendez-vous. Est-ce que le discours et l’injection ne sont que du bluff ou alors véridiques ? Une question qui n’aura pas de réponse avant la fin de l’épreuve. L’hésitation grandit, mettant à l’arrêt la Kinzoku pour méditer sur ses prochaines actions.

- Que faire ? Je ne comprends pas vraiment le but de cette épreuve, du moins si elle en a un…

Pour un soldat habitué au champ de bataille, ce genre d’objectif est sans intérêt. Si ce n’était qu’elle, sa direction serait la tour directement. Pourtant, une voix lui dit d’aller voir ailleurs, de s’exercer contre les autres et de trouver les seringues. Le choix est donc facile, le plus amusant est de fouiller les alentours et jouer le jeu de l’épreuve. Son pas se fait alors plus rapide en observant les environs, afin d’éviter d’éventuels pièges. Elle cherche à atteindre à nouveau la forêt et prendre plus de hauteur, histoire de gagner en champ de vision.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mer 9 Mai 2018 - 18:44

J’avance ainsi, porté par une volonté de prouver ma valeur à tous – surtout à Kioshi et au Seigneur du Vent – pendant un long moment. Mon sabre prêt à danser dans l’air, à valser entre les os et la chair. Je me déplace sans trop faire attention où je mets les pieds, surtout concentré à tenter d’entendre les mouvements dans l’épaisse forêt, anxieux d’être attaqué par un de ces Shinobi capable de se camoufler.

Soudainement, lorsque l’envie de nicotine refait surface, je suis happé vers le haut sans comprendre quelle est l’origine de l’attaque. La force est telle que je ne parviens pas à garder ma poigne son mon arme. Alors que tout mon corps bascule, je regarde à mes pieds, tirés violemment vers les feuilles, et me prépare à me défendre contre un projectile ou un assaut provenant des airs sans qu’il n’arrive.

Tête à l’envers, je me détends après une minute complètement tendue.

Mes yeux se baissent finalement à la hauteur de mes chevilles et je remarque une liane.

« Hé merde, » soupiré-je.

Puis, mes deux fourreaux vides m’indiquent que mon sabre court est, lui aussi, tombé. Je touche ma manche et réalise que ma lame cachée est elle aussi disparue. Je tapote ma veste et découvre que mon paquet de cigarettes, mon briquet ainsi que ma flasque n’y sont pas.

J’inspire longuement, cherchant à calmer le ressentiment qui me secoue.

« Bon, » dis-je en rouvrant les yeux.

Je plie ma jambe et force avec ma hanche et mes abdominaux pour me monter jusqu’à la hauteur de l’endroit où je suis attaché. Je remarque que la plante s’est réellement agripper avec fermeté à mon pied.

*Si je défais le lien ici,* pensé-je avec un regard plus bas, *je vais me fracasser en bas.*

J’attrape l’épaisse liane à deux mains et la grimpe jusqu’à la branche la plus près où je m’assoie pour évaluer la situation, maintenant hors de danger de tomber ou que tout mon sang ne se rende à mon cerveau. Je tente en vain de la rompre avec la force brute de mes bras, en tirant de chaque côté.

*Il me faut réellement une lame,* réalisé-je tout en maudissant mon incapacité à briser ce simple lien végétal.

Le feuillage est extrêmement dense, au-dessus de moi, si bien que les rayons du soleil n’atteignent presque pas cette partie de la forêt. Je peux voir, là où je suis, mais c’est réellement mieux au sol.

*Je ne vois pas autre choix que de monter et briser ce sur quoi repose la liane. Si tout va bien, je pourrai descendre ensuite et la couper.*

Malgré moi, en expirant, je grogne. Toute cette situation ridicule m’importune grandement.

*J’espère que personne ne me regarde,* songé-je en jetant un coup d’œil autour de moi.

Je tire sur la liane pour me relever, m’assurant ainsi de sa solidité, puis je m’enfonce dans l’épais feuillage. La lumière devient très faible. Entouré de grouillements d’insectes de multiple grosseurs et de petits animaux, je grimpe avec difficulté au-travers des branches et des plantes. Il fait encore plus chaud et c’est réellement plus humide. C’est comme si l’eau n’arrivait pas à s’évaporer tellement la ramée est incroyablement compact.

Après plusieurs minutes d’effort, alors que, tout comme mon front, mon torse et mon dos sont moites, j’arrive enfin à mon objectif; la liane de se rend pas plus loin. Je monte sur le bois et me rend jusqu’au tronc. Il m’est difficile de juger de la taille de la branche vu que je ne vois pratiquement rien. Une chose est certaine, je ne peux pas la briser en tirant dessus.

Je claque de la langue, irrité.

Toujours agrippé au tronc, la main dans un trou, je réussi à mettre le pied sur un branche plus basse. Je retire mon manteau et l’enroule autour de ma main libre; contrairement aux Shinobi, je ne peux protéger mes membres des chocs grâce au Chakra.

Malgré l’espace est restreinte, mon poing peut se déplacer suffisamment pour percuter la branche. Après deux ou trois coups, je réalise que je pourrais sûrement projeter mon Aura au moment de l’impact et décupler les dégâts! Je n’avais jamais réalisé que j’avais cette option auparavant. Je ne peux peut-être pas me protéger avec le Chakra, mais je peux repousser avec l’Aura.

J’inspire, prenant une bonne distance avec ma main. Le timing doit être parfait!

« Ah! »

Je tente le coup, frappant de toutes mes forces et relâchant une vague d’Aura à partir de mon poing une fraction de seconde avant que mes jointures touchent à la branche.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Ven 11 Mai 2018 - 15:03


@Sairyo Hiko :
Le clone ne détecte rien d'anormal en prenant la seringue. Elle semble identique a celle obtenue juste avant le début de l'épreuve.
Suite a quoi les clones et l'original se scindent en deux groupes :

- Les deux clones se rendant à l'Est poursuivent leur chemin au cœur de la plaine dégagée, tombant même sur un cours d'eau qui semble s'étendre au loin. De part la terre imbibée de cette zone, les clones se retrouvent bien vite avec les pieds et les mollets enlisés dans ce marécage boueux. Tout mouvement les faisant s'enfoncer davantage.
- Le reste de la troupe en formation se rendant au Nord poursuit également son chemin dans la plaine, sans aucun arbre à la ronde.
Malgré les sens aux aguets, tu ne remarques rien d'anormal. Tout est parfaitement calme et rien est a signaler à l'horizon.

Cependant, le poison commence à faire son office si bien que tu ressens une soudaine fatigue bien que modérée, un léger essoufflement, des maux de tête ainsi que des troubles de la vision. Tu sens également que ton corps se montre un peu endormi, ankylosé.
Tes clones ressentent également ces signes, l'engourdissement du corps en moins, pour l'heure.


@Kinzoku Kasuga :
Tes pas t'enfoncent un peu plus dans la plaine, cependant, tu remarques quelques arbres face à toi : pas de doute, la forêt reprend un peu plus loin. Toutefois, c'est au moment de ce constat que les premiers effets du poison se matérialisent. Une migraine assaille ton crâne, encore ponctuellement, mais suffisamment pour te faire souffrir de troubles de la vision par moment. A cela se mêle un début de fatigue et d’essoufflement.


@Buyuu Eiki :
La branche cède sous ton aura, secouant les feuillages et faisant s'envoler une nuée d'oiseaux en piaillant. Te voilà partiellement libre : il ne te reste plus qu'a redescendre et trouver le moyen d'ôter cette liane fermement enroulée à ton pied.
Accroché au tronc pour ne pas perdre l'équilibre, voilà que les premiers signes du poison se manifestent. Une légère fatigue t'envahit, tout comme des maux de tête. Tu commences a être essoufflé dans tes efforts mais cela reste gérable dans ta situation. Le plus problématique s'avère être ces troubles de la vue se manifestant par moment alors même que tu es perché a plusieurs mètres du sol...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Ven 11 Mai 2018 - 19:28

  • Du côté du groupe des clones

Les deux clones avançaient en gardant un rythme relativement peu élevé, ils avaient reçu des consignes de la part de leur invocateur et ils s’y tiendraient jusqu’au bout. Un clone avait une part de personnalité, mais elle avait aussi ses limites. Si leur invocateur leur disait « va à gauche », vous vous douterez bien qu’ils n’iront pas à droite. Surtout lorsque le grand maître de tout ceci n’était autre qu’un petit humain derrière son ordinateur. Bref, tout ça pour dire que les clones avançaient jusqu’au ruisseau, et avant même qu’ils ne le remarquent, ils se firent embourber dans une vase assez efficace.

En effet, leurs jambes étaient déjà quasiment bloquées lorsqu’ils s’aperçurent du piège. Ils se stoppèrent alors net, et regardèrent ce qui les entourait… Ils n’étaient pas très loin du cours d’eau et pourtant ils ne pouvaient plus avancer sous peine de se retrouver totalement embourbés dans cette vase inattendue. C’est alors qu’ils commencèrent à réfléchir et qu’un clone prit l’initiative et la parole.

- Vas y, la route s’arrête ici pour moi.
Ça peut paraître mélodramatique, mais rassurez-vous, nous ne parlons ici que de simples clones. Mais ils se mirent donc en action et le clone qui venait de prendre la parole saisit les bras de sa copie conforme et avec une certaine force, ils agirent de concert pour que le second clone soit délivre de la vase, enfin juste assez pour qu’il prenne appui sur l’épaule du premier et de par un petit bond, se retrouve au niveau du cours d’eau.

Comme vous le savez, chaque shinobi maîtrise l’art de marcher sur l’eau, et ce fut donc sans problème que le second clone se réceptionna sur le cours d’eau. Il se retourna et vit alors l’autre clone qui avait dorénavant de la boue jusqu’aux hanches. Sans expression particulière, le clone sauf se saisit d’un kunai et l’envoya sur le clone sans une once d’hésitation. L’autre se laissa faire, et au moment où la lame se plantait entre ses deux yeux, il disparut en laissant une bonne coulée de chewing-gum rose qui fit contraste avec la boue marron se trouvant sous lui…

Une fois cela fait, le clone restant s’étira et se prépara à partir. Il prit la décision de remonter le cours d’eau… Toujours attentif à son environnement. Il se tenait prêt, et ferait tout pour ne pas se laisser prendre au dépourvu comme cela leur était arrivé à l’instant ! Et tout en reprenant sa route, il se trouva très essoufflé et un mal de tête commença à faire son apparition…

###

En parlant de mal de crâne, Hiko et ses trois clones venaient de faire une pause dans cette plaine qui semblait sans fin. Il venait de recevoir l’information qu’un de ses clones avait été contraint d’abandonner la course et que l’autre remontait le cours d’eau… Mais ce qui le dérangeait plus que d’avoir perdu un clone aussi bêtement, c’était qu’il commençait à ressentir une certaine gêne. Pourtant, il avait été attentif à tout ce qui l’entourait, et rien ne laissait présager une attaquer quelconque. Il n’y avait donc qu’une seule solution plausible…

- Foutu poison…
En disant cela, Hiko avait affiché un rictus mauvais. Il détestait être à la merci de ces villages shinobis qui se croyaient tout permis sous prétexte qu’ils allaient participer à un examen pour savoir qui avait la plus grosse… ! Mais c’était le jeu, et il savait que c’était aussi pour lui le meilleur moyen d’obtenir son billet pour la liberté. Il faudrait donc jouer avec leurs règles, et trouver un moyen d’en tirer parti… D’une manière ou d’une autre.

Lorsqu’ils se remirent en route, Hiko sentit aussi un engourdissement au niveau de son corps. Chaque mouvement qu’il faisait lui paraissait plus lent, chacun de ses membres semblait avoir doublé de poids tellement ils paraissaient lourds à mouvoir. Seulement, cela ne semblait pas être le cas de ses clones car ils bougeaient bien et les informations qu’Hiko avait reçues de son clone disparu lui prouver qu’ils n’étaient pas affectés pour le moment. Étrange… Mais pour le moment, ils ne disposaient pas d’assez d’indices pour pouvoir en tirer une quelconque conclusion… Ils verraient donc par la suite.

En continuant d’avancer dans la même direction, toujours en formation, la petite troupe ne vit rien de particulier et les sens d’Hiko ne l’aidèrent pas outre mesure dans sa recherche. Le terrain de jeu était immense, tout comme les moyens mis derrière… À n’en pas douter. L’enfant disposait de deux seringues et il lui en manquait encore au moins une… Car vous ne saurez toujours pas quelle était la lettre inscrite sur la première reçue ! Mais l’information capitale qui lui manquait, c’était la localisation de la Tour.

Car le compte à rebours était lancé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Dim 13 Mai 2018 - 20:34

Pour une épreuve, l’absence de difficultés ou nuisances la rend ennuyante. La guerrière prend ça pour une simple balade en forêt, une promenade de santé en quelque sorte. Au moins cela lui permet de se sentir proche de ce nouvel environnement forestier, inexistant à Suna. Malgré tout, elle ne sent pas à son aise. On dirait un microclimat de paix mis en place par le pays, afin de créer une façade aux yeux des citoyens de Hi no Kuni. Si l’empire est tombé, la paix est loin d’être présente. Derrière cette nature abondante se cache autres choses. Guerres, meurtres organisés, révolutions… Il est vrai que Suna n’est pas mieux, protégé par son désert aride, mais le fait de lutter contre ce climat montre le caractère impétueux de ce monde. Kasuga n’oserait pas dire que les Konohajins sont faibles, loin de là. Cependant, elle espère que leur esprit n’est pas aussi simple et fragile que leur environnement.

La traversée de la plaine commence à prendre fin, des arbres se trouvent droit devant. La suite de son plan va pouvoir s’effectuer. La Kinzoku s’étonne de n’avoir encore croisé personne. De quelle dimension est le terrain ? Elle ne se rappelle pas avoir entendu une telle information au début de l’épreuve. Sur quatre participants, elle n’a aperçu aucun autres shinobis. Le but est-il vraiment de combattre ? Si c’était le cas, les organisateurs auraient fait en sorte que tous se retrouvent d’une manière ou d’une autre pour un affrontement. La question du but de l’épreuve revient à nouveau dans son esprit. Faut-il seulement survivre jusqu’à atteindre la tour ? Elle a beau se creuser la tête, l’intérêt est introuvable. Autant foncer droit vers la tour et puis terminé. Sauf que, où se trouve le plaisir à réussir sans avoir rien accompli ? C’est comme gagner une guerre sans y avoir participé, aucune gloire à la clé. Finalement, la rouquine sort de ses pensées et observe son objectif.

- La forêt est assez proche, je vais pouvoir passer par les hauteurs. Si je me rappelle bien, la tour se trouve de ce côté. Il faut que je garde ça en tête, sinon je risque de me per… Argh !

Au même moment la demoiselle met un genou à terre. Le doigt pointé en direction de la tour, lorsqu’elle essaie de le regarder, des troubles de vision font surfaces. Posant de suite ses mains sur son crâne, elle tente d’avancer mais commence à perdre sa notion d’équilibre. Les deux genoux à terre, elle tente d’observer ses mains avec difficulté. Son souffle se fait plus fort, comme si un effort avait été fait. Plus aucun doute, le poison injecté n’était pas une farce. Pour avoir de tels symptômes, c’est que les mots du début étaient vrais. Plus qu’une chose à faire, changement d’objectif. Fini la balade, fini de vouloir jouer, c’est maintenant que la survie commence. La tour est la destination, les seringues ne sont que des bonus sur le chemin. S’habituant petit à petit à la douleur et aux troubles, elle décide de foncer. Le temps tourne et elle ignore les répercussions que peut avoir le poison sur son organisme au fil des heures, voire des minutes…

Se relevant tranquillement, elle va pourtant utiliser sa force et son chakra rapidement. Le vent se lève à ses pieds, crée par la concentration de chakra dans ses jambes. En un clin d’œil, la guerrière se déplace, s’enfonçant à nouveau dans la forêt. Elle lutte contre les maux, se forçant à rester concentrer sur son trajet pour éviter les obstacles. La course contre-la-montre est lancée, voyons si la Genin arrivera à s’en sortir avant de succomber…

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Lun 14 Mai 2018 - 19:02

CRAC!

Un fracas épouvantable perce la forêt lorsque je percute la branche et relâche mon Aura. À sa base, une bonne partie de l’arbre s’envole en miettes et je dois me tenir fermement pour éviter de chuter lorsque ce qui reste de la branche, toujours liée à la liane qui, elle, est encore attachée à ma cheville, donne un contrecoup.

*Enfin,* me dis, essuyant quelques gouttes de sueur du revers de la main.

J’inspire longuement, me préparant à une descente déplaisante quand la fatigue apparaît. D’abord, je m’accroche avec plus de force, perplexe. Je tente d’analyser la source de ce nouveau mal. Des dizaines d’idées me traversent l’esprit quant à la raison de mon état désavantageux, plus saugrenues les unes que les autres, quand ce nouveau problème s’empire, combinant des maux de tête et des troubles de la vision.

« Tch… »

J’ai de la difficulté à faire le focus à mon environnement et j’ai l’impression que, soudainement, le gros bout de bois me tirant vers le bas est deux ou trois fois plus lourd. Mon souffle est plus court, aussi.

*Ce n’est certainement pas en restant en-haut de l’arbre que je risque de survivre à cette situation!* pensé-je en serrant les dents.

Plus lentement qu’auparavant, j’entame la descente de l’arbre. Je remarque que mon équilibre est précaire et chaque prise est plus difficile que la précédente. Je dois me fier à mes instincts plus qu’à ma logique puisqu’avec l’effort, il m’est difficile de penser et que, de toute façon, dans la pénombre des feuilles humides et à cause des curieux symptômes, je ne vois pas grand-chose.

Puis, soudainement, sans que je ne puisse l’empêcher, quelque chose me tire brusquement! Le poids de ce qu’il reste de branche a dû sortir d’un coup de la ramée et me happer. Je perds prise et tombe.

Lancer des dés:
 

Par une chance inouïe, j’arrive à m’élancer et à agripper une autre liane au moment où mon bassin quitte la chaleur et la noirceur des feuilles. À moitié sorti de la ramée, je soupire longuement. Mon cœur bat deux fois plus rapidement qu’il ne le fait habituellement. Je sens mes forces s’évaporées en un rien de temps.

Puis, je remarque que le poids qui me tirait vers le bas a complètement disparu. De ma main libre, je tire sur la plante à ma cheville. Il y a effectivement un peu de mou, ce qui signifie que le billot de bois a enfin touché le sol.

Accroché à la liane, grâce à ma volonté de survivre et à l’adrénaline, je me balance vers où je crois que l’arbre se trouve. De temps à autre, lors du mouvement, je sens un coup sur ma cheville, ma montrant quelle distance il y a entre moi et le sol.

Lancer des dés:
 

Malgré ma volonté, malgré les enjeux importants, après plus de cinq minutes à ma balancer sans succès, à bout de souffle, incapable d’atteindre mon objectif, ma main cède.

« Non…! »

Je passe soudainement de la pénombre à la lumière, désarmé, épuisé et incertain de l’action à prendre. Le sol s’avance dangereusement vers moi. Nous allons nous toucher sous peu et je crains de ne pas faire le poids, sans arme, contre sa densité.

*Pourvu que ça marche!*

Je lève brusquement une main sur le côté et, promptement, je projette une nouvelle vague d’Aura, beaucoup plus puissante, cette fois-ci, dans l’espoir de me projeter sur un côté afin d’éviter le choc direct avec le sol.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mar 15 Mai 2018 - 11:37



@Sairyo Hiko :
Le clone solitaire remonte le cours d'eau directement sur sa surface avec prudence. Ses pas le fatigue et l’essouffle plus que cela ne le devrait, il est aussi mal en point que son original, mais il poursuit son avancée malgré tout jusqu'à découvrir que l'étang est davantage semblable à une rivière puisqu'elle se scinde en deux cours d'eau, l'un vers l'est et l'autre vers le sud.
Outre cette information, c'est davantage la présence d'un imposant bâtiment trônant sur un minuscule îlot au milieu de l'eau qui attire le regard du clone : vraisemblablement la fameuse tour.

De ton côté, toujours escorté par trois autres clones en formation, vous subissez toujours et tous les effets du poison désormais si bien que votre avancée se fait plus doucement. Tu montes vers le nord et poursuis ton avancée dans la plaine où tout est calme une fois de plus. Tu aperçois quelques arbres au nord de ta position mais pas l'ombre d'un autre candidat à l'horizon... A moins que … ? Tu remarques une lueur verdâtre à l'est.


@Kinzoku Kasuga :
A l'aide de ton chakra, tes déplacements se font plus rapides. Tu te diriges vers l'ouest une fois de plus, et t'enfonces dans la forêt dense. Les petits animaux se dispersent sur ton passage vif tandis que tu te stoppes un instant pour ramasser la seringue coincé entre les branches basses d'un arbre mort. Dessus est inscrit la lettre « C ».
Tu reprends ensuite ta route vers le sud, ratissant la forêt rapidement grâce à ta technique, mais à quel prix ?
En effet, tes pas te conduisent une nouvelle fois hors de la forêt, dans une plaine certes dégagée mais dont ta vélocité t'empêche de voir les subtilités. Promptement, tu es stoppée dans ton élan par deux plantes ayant entrelacées tes mollets de leurs tiges robustes, un coup d’œil te permet rapidement de constater qu'il s'agit de plantes carnivores notamment par l'indice le plus évident : les piquants menaçants entourant leur sommet. Nul doute qu'elles s'apprêtent a les refermer.
Comme si cela ne suffisait pas, le poison te gagne un peu plus. Ton corps semble s'ankyloser, comme s'il était plus lent a répondre à tes demandes et s'entoure d'un aura verdâtre dont tu ignores la signification.


@Buyuu Eiki :
Le sol se rapproche dangereusement jusqu'à ce que tu utilises ton aura pour te projeter. Un arbre réceptionne ton envol, ton dos tapant fortement contre le tronc robuste, avant que tu ne retombes au sol, face contre terre. La douleur est vive mais supportable du fait de ton entraînement (dégâts C) , toutefois, ce mal s'ajoute à celui du poison qui continue son avancée dans ton organisme. En plus de la légère fatigue, l'essoufflement, les maux de tête et la vision trouble par moment, ton corps semble légèrement ankyloser, comme s'il était endormi et avait du mal a répondre a tes attentes. Etait-ce seulement lié au poison ou à la réception de la chute ?
Tes lames sont à tes côtés, au sol. La libération de la liane est a porté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mar 15 Mai 2018 - 20:19

  • Du côté du clone

Le clone avait repris sa route, maintenant qu’il était tout seul. L’autre clone avait sacrifié sa « vie » de clone afin de le faire avancer pour qu’il puisse récolter le plus d’informations possibles. Et c’est donc en redoublant de prudence que le clone avançait… Laissant vagabonder ses yeux de droite à gauche à la recherche d’une nouvelle seringue ou de l’emplacement de cette fameuse Tour… Le lieu d’arrivée de cette épreuve.

Mais avant tout ça, il se déplaçait très difficilement sur cette eau. Car sa concentration était fortement perturbée par des troubles de la vision, des maux de tête ainsi qu’un effet ankylosant dans tout le corps. En faisant marcher ses méninges, le clone fit alors le rapprochement avec le poison. Il commençait à faire effet de plus en plus intensément, et les effets se faisaient sentir de façon de plus en plus régulière… Il était temps de finir cette épreuve !

Avançant donc prudemment, tout en tentant de garder le contrôle du chakra qu’il avait déposé sous ses pieds, le clone vit alors que l’eau sur laquelle il se tenait se scindait en deux parties bien distinctes qui partaient vers le Sud et vers l’Est. Mais plus important encore… Il venait de trouver la fameuse Tour, lieu d’arrivée de l’épreuve !

Souriant, malgré sa fatigue, le clone ressentait une certaine fierté. Deux solutions s’offraient alors à lui… La première serait de se trancher la gorge avec un kunai pour donner l’information à l’original. Ou sinon, il pouvait encore explorer les environs de la Tour, car nul doute qu’il y avait de nombreux objets pour aider les malheureux qui arriveraient à ce lieu en dernier recours… Ou bien même, il pouvait poser des pièges aux autres candidats… Mais pour cela, il fallait être sûr que personne n’ait trouvé la Tour avant lui. Ce qui n’était pas sûr car cela faisait un moment qu’il marchait, déjà.

- Bon… Pas de précipitation, il faut la jouer safe cette fois !
Joignant la parole aux actes, le clone composa alors quelques mudras et il créa à son tour 5 répliques de lui-même. Une fois cela fait, l’un d’eux se saisit d’un kunai et trancha la gorge de leur invocateur. Par ricochet, l’information arriva immédiatement à Hiko par un procédé aussi mystérieux que célèbre dans le monde de Naruto !

Mais nous n’avons pas encore terminé notre petite histoire avec les clones. Car ils étaient désormais cinq à pouvoir ratisser la zone. Ils se mirent donc en action, et quatre clones s’occupèrent d’explorer la zone très proche de la Tour, tandis que le cinquième se dirigeait vers le bâtiment avec la ferme intention de rentrer dedans… A la recherche de réponses !

  • Du côté de l’original

Il avançait freiner l’allure… Les effets du poison se faisant de plus en plus pressants sur son corps. Son esprit était vif, mais son corps ne répondait plus… Et ce décalage lui fournissait des migraines et des troubles de la vision… En plus d’une grande difficulté à mouvoir ses membres. Bref, Hiko n’était pas au top. Cependant, de par son expérience, il savait qu’il avait encore une marge de manœuvre avant d’être dans un état critique… Et surtout, il disposait d’un atout considérable dans sa manche ! Mais il ne s’en servirait qu’en dernier recours...

Avançant toujours à tâtons, il ne trouva pas de nouvelle seringue ce qui ne l’étonna pas plus que ça. Sinon l’épreuve aurait été trop facile. Cependant, il reçut l’information de la part de son clone qui venait de disparaître dans une flaque de chewing-gum. Ainsi, il connaissait désormais l’endroit où se trouvait la Tour, cela le fit alors sourire malgré sa fatigue.

- C’est bientôt terminé…
Alors qu’il continue à avancer dans la plaine, il voit se dessiner plusieurs arbres au loin, un peu plus au Nord. Mais alors qu’il s’approche de la forêt, une lueur verte attire son attention. En se tournant vers l’Est, il voit alors la source de la lueur verte. À l’orée d’une forêt, une lueur verte bouge à la façon d’un humain. Un autre concurrent ? Un piège ?

Hiko ne le savait pas. Mais il voulait tirer ce mystère au clair et il décida alors de s’approcher de cette source de lumière verdâtre. Bravant alors sa fatigue et sa migraine, ils se déplacent en groupe en tentant de rester à couvert. Ainsi, Hiko et deux clones partirent vers la lumière verte tandis que le dernier clone continua sa route vers le Nord. Et une fois à bonne distance, ils purent alors apercevoir que la source de cette lumière verte n’est autre qu’une jeune femme dont tout le corps fait jaillir cette lumière. C’est étrange… Mais il n’en fallait pas plus à Hiko.

Elle était en train d’essayer de se débarrasser de lianes accrochées à ses jambes et Hiko n’avait donc pas été repéré pour le moment. Ses clones s’étaient placés derrières des fourrées, observant la jeune femme. Et Hiko, quant à lui était aussi caché, mais il décida de se mettre en mouvements. Composant quelques rapides mudras, il fit abstraction de son envie de somnoler pour utiliser une bonne partie de son chakra et lancer un jutsu qui servait à immobiliser sa cible. L’attaque serait soudaine, et la cible étant déjà occupée, il y avait de fortes chances qu’elle fasse mouche.

Hiko ne souhaitait pas éliminer l’adversaire, mais il ne connaissait pas les intentions de la jeune femme, il préférait donc prendre toutes les mesures nécessaires pour ne pas se faire surprendre. L’attaque avait alors formé une large quantité de chewing-gum qui était venue se coller sur la jeune femme, l’englobant alors totalement et durcissant tout aussi rapidement que lorsqu’elle avait été créée. Une immobilisation de très haut niveau, dont peu de genin serait capable de sortir.

Une fois l’attaque effectuée, Hiko et le clone restèrent cachés… Tandis que le deuxième clone sortit des fourrées pour se placer devant la jeune femme qui était immobilisée de tout le corps sauf du visage. Il la laissait respirer et parler… Pour l’instant.

- Salut… Je suis Hi… !
Il s’arrêta brusquement, pris de vertige… Le clone était mal en point et cela se voyait. S’appuyant sur un arbre afin de reprendre ses esprits, il secoua vigoureusement la tête pour se remettre les idées en place et reprendre la parole.
- Désolé… Je suis un concurrent et je me disais qu’on pourrait peut-être faire affaire tous les deux ? J’ai en ma possession deux seringues, et il me faudrait la troisième pour me débarrasser de ce foutu poison ! Je te propose donc un marché… Si tu as la seringue de type B, j’utilise les trois et ensuite je te passe les miennes. Qu’en dis-tu ?
Un deal qui paraissait assez juste… Pour tous les partis. Mais qu’allait donc en penser la jeune samouraï ?

  • Du côté du dernier clone

Continuant à avancer vers le Nord, le dernier clone savait que son rôle serait un rôle d’exploration… Mais allait-il trouver ce qu’il cherchait alors qu’il semblait déjà à bout de forces, tout comme l’ensemble des participants !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Jeu 17 Mai 2018 - 20:00

Le temps presse. Le regard de Kasuga se fait plus sérieux, l’épreuve n’est plus à prendre à la légère. Sa vitesse étant améliorée, elle s’enfonce toujours vers l’ouest. Au départ, elle avait choisi cette direction sans grande raison, simplement pour se balader dans l’enclos. Maintenant, elle continue dans cette voie avec la volonté de trouver soit une seringue soit la tour. La tour est le mieux, car cela annoncerait sa réussite. Tandis que la seringue, il faut avoir la chance de tomber sur une nouvelle et en plus en trouver une seconde. Cependant, aura-t-elle assez de temps pour toutes les trouver avant de succomber ? Malheureusement, aucune information sûre à ce sujet. Pour le moment, il faut compter sur la chance et l’aléatoire, les seuls facteurs de réussite pour la guerrière.

La nature semble brusquée par la rapide traversée de la Genin. Chaque animal fuit devant l’avancée musclé, envolant au passage plusieurs brins d’herbes et feuilles. Son souffle se fait un peu plus lourd, comme si elle venait de faire un marathon. Les maux de tête persistent mais sont encore soutenables. Concernant sa vue, elle paraît stable à présent, si bien qu’elle arrive à distinguer une seringue coincés entre deux branches d’un arbre. La chance se montre-t-elle ? Certainement, la lettre est différente de celle reçue en début d’épreuve. Une dernière puis la souffrance est terminée du côté du poison. Chakra toujours actif sur ses jambes, elle s’élance encore mais en changeant de cap. Le sud devient sa nouvelle orientation. Elle avait déjà parcouru un bon chemin vers l’Ouest, il était temps d’aller voir ailleurs.

Si la chance avait souri, elle s’est envolée quasiment aussitôt. Plus aucun arbre devant elle, une étendu s’étend à nouveau devant ses yeux. Rien à l’horizon, ni seringue ni tour. La colère commence à envahir l’esprit de la demoiselle, cherchant à aller rapidement vers ses objectifs. Alors qu’elle souhaite repartir de plus belle, elle se fait stopper par des plantes. Ses mollets sont bloqués par de genre de grosses lianes, impossible de s’en libérer par un simple mouvement. Analysant les environs, elle remarque dans quel pétrin elle se trouve. Pour accompagner ceci, le poison continue ses ravages. Si les migraines et l’essoufflement n’aidaient pas, la lente réponse du corps n’arrange rien. La lutte contre soi-même se fait de plus en plus difficile. Par un grand effort, Kasuga pose ses mains sur les deux lianes à chacune de ses jambes. Concentrant à nouveau son chakra, elle brise le sceau sur ses paumes faisant sortir des pics métalliques. Les lianes se coupent instantanément, permettant à la Genin de sauter et être hors d’atteinte de la bouche des plantes carnivores. Une si petite action qui a pourtant coûté cher en énergie.

Se sentant libérée, la Kinzoku en profite pour se relâcher et se poser. Si seulement elle en avait le luxe… Aussitôt sortie d’affaire que la revoilà bloquée, mais de tout le corps cette fois. Une drôle de matière la retient prisonnière, une matière élastique rose toute collante. Toujours prise de fatigue par l’attaque précédente, elle ne tente même pas lutter. Elle sent que ceci n’est pas un piège habituel, bien loin des pratiques de Konoha. Un petit instant après, une silhouette fait son apparition. Commençant sa présentation, la personne montre des signes des effets du poison. Aucun doute, c’est un concurrent lui aussi.

Si au départ elle n’avait pas fait attention qui était l’auteur de l’immobilisation, Kasuga est stupéfaite de voir un gamin. Elle n’était jamais tombée sur un shinobi de ce genre, si jeune contrairement à elle. Si elle mourait d’envie de trouver un participant pour l’affronter, dans le cas actuel c’est autre chose. Elle sent qu’elle n’a pas la force de lutter maintenant, même face à cet avorton. De plus, cela ne ferait que gaspiller les forces nécessaires à la recherche des seringues ou de la tour. L’entraide. Une option qui alors n’avait pas été envisagée. Avant, la guerrière aurait refusé instantanément, voulant lutter jusqu’à mort s’en suive pour son honneur. Sauf que devenir une kunoichi l’a changé, lui montrant que seul nous sommes limités. L’Homme a besoin des autres pour évoluer. Et si ce shinobi était le ticket pour réussir l’épreuve ? Et si finalement le but était de s’entraider, créer une cohésion entre les différents soldats du monde ? Au pire, que peut-elle perdre à accepter ? Des seringues ? Aucun moyen. Lui-même ne peut pas savoir celle qu’elle a en sa possession, le risque d’avoir les mêmes est très haut.

- Ecoute-moi Hiko… J’accepte de faire affaire avec toi, de toute façon je n’ai pas mieux à faire… Malheureusement pour toi, je n’ai qu’une seringue A et C en ma possession. Il va donc falloir chercher la B ensemble si on veut s’en sortir… Tu pourrais m’abandonner, mais je pense qu’on aura plus de chance de trouver à deux, voire de se protéger… De nombreux pièges se trouvent dans ces bois, en veillant l’un sur l’autre on arrivera à s’en sortir. Je pense que la clé de cette épreuve est cette entente, créer une union entre les différentes nations. Alors qu’en penses-tu ?

Kasuga profite de ce moment d’emprisonnement pour reprendre son souffle correctement. Elle espère avoir suffisamment convaincu son interlocuteur pour la libérer et continuer l’examen en duo pour maximiser les chances de réussite.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Ven 18 Mai 2018 - 19:00

*J’en tremble,* pensé-je, exténué.


Je me relève lentement et, surtout, très difficilement. Tout mon corps est endolori. L’effort que ça me demande me fait trembler. Mes bras sont mous, faibles, et tout mon corps ne désire qu’une chose, le repos.

Mais, le repos signifie la mort.

Je lève le regard, encore appuyé sur mes quatre membres, et découvre que mon équipement n’est qu’à un pas.

« Ha… haha… »

Un soudain fou rire se prend de moi. La situation est trop horrible, trop désespérée. Le simple fait de rire m’élance terriblement au niveau des côtes. Je ne serai pas surpris d’avoir quelque chose de briser. Le choc, contre l’arbre, doit avoir laissé une marque! Il était brutal. Je lève les yeux et, effectivement, je vois une bonne partie de l’écorce est arrachée et que le tronc a une cavité où je me suis écrasé.

« Hehe… haaaa… Ouch! »

Ma main se rend d’elle-même à mon flanc qui a subit le gros des dégâts de la chute mal rattrapée. Pourtant, malgré la douleur, je n’arrive pas à arrêter de rire. C’est complètement stupide, cet examen!

*Qu’est-ce que je fais là!?*

J’arrive à me relever, toujours assailli de spasmes d’hilarité, et je marche tant bien que mal jusqu’aux sabres et au reste de mes biens tout près. Sans attendre, j’allume une cigarette et m’affaire à couper l’épaisse et incroyablement dense liane.

« Hahaha… Haha… Une liane! Mon plus grand rival! » déclaré-je, contenant difficilement l’euphorie.

Une fois mon lié défait, je m’adosse à l’arbre, fumant ma cigarette, et je regarde en l’air. Mes yeux se ferment. J’ai si mal à la tête! La fatigue est exaspérante. Je souffle la fumée lentement, la laissant danser hors de ma bouche tout en riant, atteint d’une sorte de folie passagère.

« Le… Hahahaha… Samuraï qui est tué, hahahaha, tué par la forêt! »

J’étire mon bras et attrape ma flasque, j’en prends une bonne gorgée.

« Hahaha! Tu veux jouer la forêt!? Haha… »

Je me lève, chancelant. J’attrape tout ce que m’appartient. Je touche, du bout des doigts, ma seringue en espérant qu’elle n’est pas brisée. Puis, je me redresse. Ma posture trahis mon état physique et psychologique.

« On va jouer! On va jouer au connard, » continué-je, un sourire malsain apparaissant sur mon visage. « Hahaha, tu veux te jouer de moi? De moi!? »

Je tiens toujours mon Katana que je poste à mon côté. Je craque mon cou, prends une autre rasade de rhum rapide et, d’un geste vif et brusque, je déclenche une vague d’Aura en frappant horizontalement tout en riant de toutes mes forces.

*Fini, la forêt… Plus de foutue forêt,* me dis-je, observant le résultat de mon attaque.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Sam 19 Mai 2018 - 15:20


@Sairyo Hiko :
Tu exécutes une technique d'immobilisation sur Kasuga, restant dans les fourrés avec l'une de tes répliques tandis qu'une autre s'avance vers la jeune femme. Aussitôt qu'elle répond à ton marché, les clones à tes côtés disparaissent soudainement, comme tous les autres.

En effet, après avoir exécuté sa technique de clonage, le clone près de la tour subit de nouveaux effets du poison. En plus de ceux ressentis, tous les clones de Hiko voient leur corps luire d'une aura verdâtre et subissent des troubles de la concentration. C'est en ressentant ce dernier maux que tous disparaissent dans un nuage de fumée, compromettant leurs plans et laissant leur original désormais seul.

Toutefois, les clones ne sont pas les seuls a souffrir de l'avancée soudaine du poison de part la mobilisation de ton chakra. Ton corps se met également a émettre une aura verdâtre, tu as du mal a te concentrer si bien que tes pensées diffèrent parfois de tes choix, mais cela n'est pas le plus problématique. Ton bras gauche pend mollement le long de ton corps, complètement paralysé, inerte. Cependant, il t'est possible d'utiliser une dose d'antidote pour le faire fonctionner de nouveau normalement durant quelques temps.
Tu te sens comme drainé de tes forces par le poison.


@Kinzoku Kasuga :
Tu te libères des plantes en usant de ta technique. Cependant, ta concentration ainsi focalisée, tu subis l'immobilisation lancée par Hiko qui te propose un marché.
Alors que tu es prisonnière du chewing-gum, tu sens le poison poursuivre sa propagation. Tes pensées s'embrouillent, ta concentration se révèle difficile par moment, te demandant un effort supplémentaire à la réflexion. Au même instant, tu constates que le Hiko face à toi n'était qu'un clone qui vient de disparaître, te laissant malgré tout toujours immobile.


@Buyuu Eiki :
Ton corps est douloureux suite à ta mauvaise chute. Tu parviens finalement a te libérer de l'emprise de la liane, te laissant poursuivre ton chemin, éreinté, devant une parcelle de forêt à l'agonie suite à ta technique.
Alors que tu prends la direction du nord-ouest, tu remarques que ton corps émet une sorte d'aura verdâtre peu discrète alors que tu as également du mal à te concentrer. Tes pensées se brouillent, laissant comprendre que le poison continue sa progression.
Tes pas te conduisent ironiquement dans une nouvelle zone boisée. Cependant, à la différence de la précédente, celle-ci est traversée par un cours d'eau que tu vois s'étendre vers l'ouest ainsi que vers le nord-est.
Tu remarques un objet brillant au fond de l'eau peu profonde, mais avant que tu ne fasses un pas de plus, tu entends un craquement de bois avant de remarquer que quelques arbres étirent leurs branches afin de resserrer l'étau autour de toi. Ton état ne te permet pas de réagir assez rapidement : tu es désormais prisonnier à l'intérieur de ce cocon de bois fermé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Dim 20 Mai 2018 - 16:11

Bien… Tout se déroulait comme prévu et si cela continuait comme ça, Hiko finirait victorieux de cette épreuve avant même que les autres candidats n’aient le temps de dire ouf. Il connaissait l’emplacement de la Tour, il avait en sa possession deux tiers du remède final… Et plus encore, il venait de faire prisonnière l’une de ses principales concurrentes pour cette épreuve. Et alors qu’il était en train d’étudier le marché que venait de lui proposer la jeune femme, le jeune garçon sentit alors une multitude de sentiments jaillir en lui, le faisant tomber à terre, accroupi, à la merci de ce satané poison !

Reprenant tant bien que mal ses esprits, il se rendit alors compte que son corps émettait à son tour une lueur verdâtre, tout comme la jeune femme juste avant. Regardant ses mains, sa tête lui fit encore un mal de chien ce qui lui fit perdre la vue pendant quelques secondes… La vision troublée, il remarqua alors quelque chose d’anormal… Tous ses clones avaient été anéantis et il avait récupéré l’ensemble des informations de leur part dans son esprit… Ainsi le poison était plus fort que ce qu’il avait imaginé, et il en subissait maintenant les conséquences. Il ne saurait donc pas ce qui se trouvait autour de cette Tour, ni ce qu’il y avait plus au Nord…

- Fais chier…
Hiko se retrouvait maintenant seul, et il sentit alors son bras gauche s’extirper de sa volonté. Il baissa alors les yeux et s’aperçut qu’il était aligné le long de son flanc, incapable de répondre à la moindre sollicitation de l’esprit du jeune garçon. Il ne le contrôlait plus, il était totalement inerte. Paniquant, Hiko se demanda quelles en étaient les raisons et il comprit bien vite que le poison n’y était pas étranger. Pestant, il se senti alors totalement démuni et tenta de trouver une solution… Car avec un bras en moins, il ne risquait pas d’aller loin. C’est alors que lui vint à l’esprit (merci le narrateur) l’idée d’utiliser un shot contenu dans une seringue afin d’essayer d’en retrouver l’usage. Il se saisit d’une seringue au hasard, la pressa contre son biceps, puis déclencha le shot.

Un éclair lui traversa le corps, mais il ressentit peu à peu la motricité de son bras revenir… Son instinct avait été le bon, mais il avait sacrifié une précieuse source de l’Antidote… Il ne faudrait pas en abuser.

L’original sorti alors des broussailles et se dévoila à la jeune femme emprisonnée par le chewing-gum. Elle n’avait pas bougé, mais semblait elle aussi à la merci de ce putain de poison. Hiko arriva en marchant lentement et en se tenant la tête et lui fit un petit signe de la tête.

- On n’est jamais trop prudent hein ?
Esquissant un sourire malgré les maux qui l’accablaient, le jeune garçon forma le signe du tigre et commença alors à modifier la substance rose qui était sur le corps de la jeune femme. Cette dernière commença alors à se retirer, et quitter lentement le corps de la jeune femme pour se déposer au sol.

Était-il en train de la libérer de son joug ? Pas vraiment non…

- On va coopérer et je vais donc te redonner ta liberté de mouvements… Cependant, je ne te fais pas confiance.
Ça avait le mérite d’être honnête.
- J’ai donc laissé une bonne quantité de chewing-gum autour de ton cou et de tes bras. Du coup, je préfère être clair sur les règles pour la suite.
Il s’assit alors en tailleur, le temps de reprendre son souffle.
- Tu tentes de t’enfuir, j’écrase tes cervicales et te paralyse, ainsi que ton bras. Tu tentes de m’attaquer en traître, j’écrase. Tu tentes de me doubler, j’écrase. Enfin bref…
Il plongea alors son regard dans celui de la kunoichi, et elle put alors y lire une volonté infaillible. Il était sincère, et elle n’avait plus un petit enfant devant les yeux… Mais un shinobi aguerri, qui irait jusqu’au bout.
- Tu fais le moindre geste, la moindre parole qui me ferait douter de toi… Et je t’écrase.
Le chewing-gum parti pour la plupart, elle venait de retrouver la liberté de mouvements qu’elle souhaitait avoir. Elle prônait l’entraide, Hiko voulait bien la croire. Mais il s’assurerait qu’elle tienne parole. Sinon elle en paierait le prix.
- Mais si tu respectes tout ça, il n’y aura aucun problème et nous aurons tous les deux l’antidote pour passer à la prochaine étape. Et en guise de ma bonne foi, je vais aussi te conduire à la Tour qu’un de mes clones a trouvée. Cependant, tu marches devant, c’est plus sûr.
Et alors qu’ils s’apprêtaient à partir, Hiko ressentit une nouvelle fois les effets du poison. Mais grâce à la magie des dés, il prit la bonne décision sur ce qu’ils comptaient faire. Se mordant le pouce, Hiko composa quelques mudras et l’instant d’après, un épais nuage de fumée fit son apparition… Puis, il recommença l’opération avec des signes légèrement différents, et un autre arriva dans son champ de vision.

Puis, la fumée se dissipa rapidement pour laisser place à deux grenouilles bien différentes l’une de l’autre. La première, c’était Gamakichi, le fils du célèbre Gamabunta. Une grenouille à la forte stature, plus grande qu’Hiko et qui disposait d’une force phénoménale. L’autre ? Le célèbre Fukasaku, une grenouille des plus expérimentées et qui était d’une taille minuscule comparée à sa puissance. Chacune des deux grenouilles allait avoir son utilité propre.

- Salut les amis ! J’ai besoin de vous aujourd’hui, tout d’abord Gama’ je veux que tu me portes. J’ai un poison qui m’empêche de bien réfléchir et mon corps me trahit. Quant à toi Fuka’, tu assureras ma protection ainsi que celle de la jeune femme là bas.
Gamakichi se mit joyeusement en action, tandis que Fukasaku était un peu en train de râler mais il se mit aussi en mouvements. Alors que le premier aidait Hiko à se hisser sur son dos, où il s’accrocha avec ses bras autour du cou du batracien et ses jambes bien calées. Comme ça, même si le poison refaisait surface, il ne tomberait pas. La vieille grenouille, composa quelques mudras et se clona alors en deux grâce à une technique de multiclonage vieille comme le monde. Une fois cela fait, l’une d’elle se posta sur l’épaule d’Hiko, tandis que l’autre s’approcha de la jeune fille.
- Bonjour jeune fille, la meilleure façon pour moi de vous protéger est de me tenir sur votre épaule. Cependant, je ne le ferais que si vous acceptez, autrement je vous suivrai à pieds, comme vous le souhaitez.
Lui, il savait parler aux femmes. Et alors qu’ils étaient prêts à partir, Hiko glissa quelques mots à Fukasaku, à l’abri des oreilles indiscrètes.
- Si jamais le poison revient et que j’en subis trop les conséquences, il y a des seringues dans ma poche… Fais en sorte qu’il reste au moins une dose dans chaque, mais sinon tu peux en utiliser pour me ramener à moi… Mais seulement si j’en suis incapable tout seul.
Une nouvelle mesure de sécurité… Et alors que le groupe était près à se mettre en route, le jeune garçon reprit la parole, plus fort cette fois ci, et indiqua la direction de la Tour à la jeune femme.
- Selon l’information que m’a donnée mon clone, la Tour se trouve au Sud Est de notre position, il faut remonter un cours d’eau et on la trouvera. Et comme je te l’ai dit précédemment, je te suis…
Et c’est ainsi que la troupe se mit en marche, enfin si la kunoichi le décidait bien. Mais attention, si elle ne ferait-ce que semblant de lui faire un mauvais coup, il pouvait ruiner bien plus qu’une épreuve en un simple geste… Elle devait donc faire ses propres choix… et en assumer les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mer 23 Mai 2018 - 16:34

@Kinzoku Kasuga a dépassé son délai de 72h. Il lui reste un unique délai de 12h supplémentaire pour poster (ainsi qu'un seul délai de 24h si elle en fait la demande dans le bureau de SNH). Au delà de ces délais, elle sera exclue du groupe.

Doit poster avant le 24/05 à 04h11 heure française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mer 23 Mai 2018 - 21:17

Les maux s’intensifie une nouvelle fois. Heureusement que Kasuga avait fini de dire ce qu’elle avait à dire, car elle ignore si elle peut encore parler avec toute sa tête. Elle n’arrive plus à réfléchir correctement, tout se fait plus lent dans son esprit. Si avant elle se posait constamment des questions sur l’épreuve, là elle n’arrive presque plus à se souvenir d’où elle vient. Le temps n’est vraiment pas un luxe ici, voyant son état faiblir de minute en minute.

Alors qu’elle essaie de rester concentrer sur la négociation, elle observe un nuage de fumée. D’où vient-elle ? Est-ce le jeune qui lui parlait ? Cherchant alors du regard son interlocuteur, elle le voit sortir au loin d’un buisson. Comment a-t-il pu aller si loin en si peu de temps ? La Genin ne comprend plus rien à la situation, et encore moins à la phrase du garçon. Malgré tout, le positif dans l’histoire, c’est l’alliance formée par les deux. Au moins, les paroles de la demoiselle semblent avoir eu de l’effet.

Libérée de l’étrange substance, elle peut enfin mouvoir son corps, bien que difficile étant toujours sous l’effet du poison. Pourtant, un soupçon de méfiance reste. Hiko préfère garder main mise sur Kasuga, comme une guillotine prête à fendre un cou. La Kinzoku n’est pas contre, car de toute manière elle n’a pas le choix si elle veut continuer. Puis cette méthode ressemble à celle utilisée en guerre, avec les prisonniers pouvant servir d’informateur, gardés en vie jusqu’à qu’on est plus besoin d’eux. Sauf qu’ici c’est différent, du moins elle espère, elle ne peut que faire confiance à ce gamin, qui en plus connaît la position de la tour. Serait-il vraiment le ticket de victoire ? La chance retourne-t-elle vers la rouquine ?

Tandis qu’elle se prépare à repartir, son allié invoque deux compagnons. Deux crapauds qui ont pour rôle de soutenir le duo dans leur avancée. Si l’une d’entre elle se charge de porter Hiko, l’autre souhaite prendre place sur l’épaule de Kasuga. Dans son état, elle ne prend pas le temps de réfléchir et accepte directement. S’ils sont là, c’est que son camarade pense qu’ils seront utiles, alors autant accepter sans comprendre et rapidement en finir. Écoutant l’indication, la guerrière se met en route sans perdre de temps, à un rythme aussi rapide que son corps le permet. Elle fonce alors en direction Sud-Est, voulant absolument trouver seringue et la tour, pour en terminer avec cette épreuve.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 395
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Jeu 24 Mai 2018 - 18:45

Ma rage a déboisé une grande portion de la forêt. Alors que les arbres tombent autour de moi, je souris, satisfait de ma vengeance contre la nature. Je m’avance dans cette direction sans me presser, prenant quelques gorgées de ma flasque, jusqu’à la vider. J’espère reprendre mon souffle et mes esprits avec ce rythme, mais, contrairement à ce que je croyais, mon affliction s’intensifie.

*Je n’ai pas bu tant que ça!* pensé-je en m’appuyant un instant sur un arbre.

En utilisant le revers de ma main pour rafraichir mon front, je découvre que ma peau émane une lueur verte. Je l’observe pendant un instant, serrant la mâchoire, avant de me remettre en route avec le ferme objectif de trouver le nécessaire pour me permettre de survivre.

Il m’est nécessaire de marcher un bon moment, une cigarette à la bouche, avant de trouver une nouvelle zone végétative indemne. Cette fois-ci, les arbres sont légèrement moins hauts et leur feuillage est plus clairsemé. De plus, outre la multitude impressionnante de fleurs et de lierres, il y a beaucoup de ronces et de roseaux.

Je redresse mon arme, prêt à couper cette nouvelle parcelle de forêt, avant de voir, un peu plus loin, que quelque chose scintille dans l’eau. Je suis le ruisseau des yeux. Je suis certain qu’un ennemi apparaîtra d’un instant à l’autre. Je connais ma chance. Et, pourtant, après quelques secondes, rien ne se passe en-dehors des bruits des pic-bois et de quelques autres oiseaux mélodieux.

Par peur de détruire l’objet en dévastant toute cette zone, je range mon sabre et ma flasque. Cependant, dès que mon pied touche le sol, les arbres qui m’avaient parus chétifs s’animent. Leurs branches m’entourent. Mon état est tel que je n’arrive pas à réagir suffisamment rapidement. Je tente néanmoins de dégainer en vitesse en vain, grimaçant sous l’effort et la douleur provenant de mes côtes, me confirmant que ma blessure est plus grave que je ne le croyais. L’alcool avait atténué le mal, mais le mouvement l’a réveillé.

Lorsque le phénomène cesse, je me retrouve à genoux, entouré de plusieurs branches épineuses comme des roseaux, à bout de souffle sans que je ne sache pourquoi.

« AAAAAAAAAAAH! » hurlé-je aussitôt au point de me faire mal à la gorge, enragé d’être, une fois de plus, à la merci de la forêt.

La nature a repris le contrôle, elle s’est venger.

« Hahahaha, » ris-je, n’ayant aucun contrôle.

La lumière est tamisée au point que j’ai l’impression d’être dans une grotte. Je n’arrive plus à voir l’extérieur.

« CETTE FOUTUE FORÊT! » crié-je alors que chaque pulsation de mon cœur transperce mes tempes.

Je me redresse avec difficulté et dégaine lentement mon arme, l’utilisant pendant un instant comme béquille.

« Je vais la couper EN ENTIER! »

J’inspire longuement, sachant que je devrai combattre la plaie et mon étourdissement, et je tourne sur moi-même, augmentant ma vitesse de rotation en créer des petites explosions d’Aura toujours du même côté, et déploie mon Katana pour trancher ma prison.

Ma rotation me transporte dans les airs où, le visage crispé par la douleur, l’effort, mais surtout la rage, j’utilise mon élan pour décimer toute la zone en envoyant une autre vague tranchante vers l’horizon.

Partout autour de moi tombe les arbres et les plantes alors que, comme eux, je chute, mon corps ne répondant pas à mes commandes. J’ai tellement mal à la tête et mes yeux ne fonctionnent pas normalement. Je sens le sol me foudroyer, me faisant gémir comme un animal.

Une fois tout ça terminé, je reste allongé, les yeux fermés. Ma main se glisse sous mon manteau et en retire mon paquet de cigarettes. Je l’ouvre et en sort une. Elle est brisée. J’ouvre les yeux.

« Hahahaha…. Ah, merde. »

Elles sont toutes brisées.

« Haha… Hahaha… C’est con. C’est tellement con… Complètement insensé. Cette foutue forêt. Ce putain d’examen. »

Je me redresse en gémissant. J’étais si bien allongé contre le sol. Le simple fait de garder les yeux ouverts me demande pratiquement tout mon énergie. Puis, je réalise le résultat de mon impulsivité. Je cherche l’objet qui était dans l’eau au milieu des débris de ce qui était jadis un boisé. Le seul point positif c’est que le bruit incessant des pic-bois n’est plus.

J’investigue le cours d’eau pendant un court moment avant de me remettre en route, suivant la direction vers le Nord-Est. Mes jambes sont molles. Je n’ai plus envie d’être là. Vivement que cette journée se termine…

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/crusifyx
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Ven 25 Mai 2018 - 22:39

@Sairyo Hiko :
Au prix d'une dose de ta seringue « A », ton membre inerte retrouve son fonctionnement normal bien que tu le sens encore un peu faiblard, te laissant comprendre que l'effet de l'antidote va probablement s'estomper peu à peu.

Tes clones ayant disparu, tu t'avances vers ta prisonnière dont tu romps partiellement les entraves. Tu composes de nouveaux signes, usant de ton chakra avec l'intention d'invoquer tes compagnons crapauds.
Cette technique te demande bien plus d'efforts qu'il ne t'en aurait fallu en temps normal, et alors que la fumée se dissipe, tu aperçois un instant Gamakichi, seul, avant de sentir tes forces t'abandonner, proférant la direction « Sud-Est » à ton kuchiyose pratiquement dans un murmure avant de t'effondrer sur le sol.
Tu es désormais K.O, dans l'inconscience, vaincu par le poison. Ton Kuchiyose te place cependant sur son dos et suit l'indication du Sud-Est.
Vous arrivez effectivement devant la tour, située au centre d'un îlot au beau milieu d'une rivière bifurquant vers l'est et le sud. L'environnement est dégagé et aucun autre candidat ne semble présent sur place. En revanche, vous apercevez des animaux de la forêt détaler à toute vitesse, fuyant visiblement l'est.

Tu peux continuer l'épreuve en contrôlant ton kuchiyose.


@Kinzoku Kasuga :
Le véritable Hiko se tient finalement devant toi. Il te rend partiellement ta liberté de mouvements sous couvert de quelques menaces et compose des signes visant à faire apparaître ses kuchiyoses. Cependant, le poison se propage davantage, laissant l'Iwajin sombrer dans l'inconscience après avoir invoqué l'un de ses crapauds. Celui-ci transporte Hiko sur son dos et se dirige vers le Sud-Est, mentionné in extrémiste par son invocateur.
Le chewing-gum est toujours présent ci et là sur toi mais son créateur n'est plus en état pour en faire quoique ce soit. Malgré tout, tu suis le crapaud, cela étant ta meilleure piste et possibilité pour l'heure.
Après quelques temps de marche, vous arrivez devant la tour, située au centre d'un îlot au beau milieu d'une rivière bifurquant vers l'est et le sud. L'environnement est dégagé et aucun autre candidat ne semble présent sur place. En revanche, vous apercevez devant vous des animaux de la forêt détaler a toute vitesse, fuyant visiblement l'est.


@Buyuu Eiki :
Ta technique parvient a détruire l'enchevêtrement de branches et de ronces formant le cocon te retenant captif. Fin libre, tu es pris d'un nouvel excès de folie et ravage une nouvelle fois la zone. La faune détale à toute allure sous un vacarme assourdissant avant que tout ne redevienne calme, l'environnement dévasté.
Tu t'approches de l'objet au fond de l'eau et réalise qu'il n'est question que d'une seringue factice et vide. Un appât à ne pas en douter.

Tu te diriges donc désormais vers le Nord-Est et, alors que ta progression se montre déjà difficile de part ton état, tu remarques qu'en plus de tous les effets du poison déjà présents, l'une de tes jambes se paralyse, ne répondant plus du tout. La fatigue t'assaille et les vertiges se montrent de plus en plus présents. Soudainement, tu t'écroules lourdement au sol et sombre dans l'inconscience.
Tu es désormais K.O, dans l'inconscience, vaincu par le poison.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 276
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Lun 28 Mai 2018 - 20:30

Voilà à peine quelques secondes que Gamakichi venait d’arriver dans le monde des vivants, qu’il se retrouvait déjà avec un boulet sur le dos. Hiko n’était pas en pleine forme, et cela détonnait grandement avec la posture qu’il adoptait en temps normal. Et alors qu’il lâchait dans un souffle l’indication sur l’endroit préposé d’une certaine tour, il s’évanouit. Laissant alors ses membres inertes autour du batracien qui l’avait solidement fixé sur son dos…
- Ah ouais d’accord… L’autre il m’appelle pour faire une sieste !
La grenouille n’était pas ravie et montrait son mécontentement. Gama’ savait qu’il se trouvait en plein milieu de l’examen international pour déterminer les futurs Chûnin… Mais là, il se passait quand même pleins de trucs super étranges. Premièrement, les corps des deux humains autour de lui étaient entourés d’un halo de lumière verte. Ce qui les rendait… Aussi étranges que fascinants aux yeux de la grenouille. Il s’autorisa même une petite blague, pour détendre une atmosphère qui semblait lourde…
- Heureusement que c’est pas de la cryptonite ah ah ah !
Mais oui superman, allez va mettre tes collants et ta cape !

Bref, en regardant la situation, il pouvait voir une jeune fille qui avait l’air tout aussi mal en point que ne l’était Hiko, mais elle était consciente, elle. Allez savoir pourquoi, car Gamakichi se doutait bien que si elle était genin, il y avait de fortes chances pour que l’enfant aux cheveux blancs soit beaucoup plus puissant qu’elle. Mais malheureusement, elle était la seule sur ses deux jambes… L’explication était donc très simple.

- Ah ah ! L’abruti, il a du utiliser une forte dose de chakra et cela l’a rendu inconscient ! Putain, heureusement qu’il a pas invoqué la vieille Shima, sinon il aurait jamais pu être déplacé !
Souriant une nouvelle fois, la grenouille emboita alors le pas à la jeune femme qui semblait se diriger vers la tour. Cela devait sûrement être le but final de cette épreuve. Hiko, toujours inconscient, semblait remuer légèrement. Il était la proie d’un mal certain… Mais Gamakichi ne pouvait l’aider, et il se décida alors de suivre la jeune femme.

Ils arrivèrent donc aux abords de la fameuse tour, et la grenouille n’hésita pas alors un instant. Il regarda la jeune femme et lui dit.

- Bon je sais pas le but de votre épreuve, mais la tour semble être la ligne d’arrivée. C’est donc maintenant que nos chemins se séparent jeune femme. Je te souhaite bonne chance, moi je vais aller faire soigner le morveux… Il semble pas dans les meilleures conditions ah ah ah !
Et il se rapprocha alors de la tour. Si des shinobis se montraient, il leur expliquerait alors qu’il souhaitait rentrer dans la Tour afin de terminer l’épreuve. Ne connaissant rien des antidotes, ni du poison… Il ne se posait pas de question et ferait tout pour faire entrer Hiko dans la tour. S’il le pouvait, il resterait à ses côtés.

Et c’est ainsi que se termina la première épreuve de l’examen Chûnin pour l’enfant prodige aux cheveux blancs. Une épreuve qu’il avait pensé maîtriser de toute part, et qui se révéla bien plus problématique que prévu… Mais ce n’était pas le plus important. Car il restait encore une question en suspens…

Avait-il réussi… Ou échoué ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 307
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mer 30 Mai 2018 - 21:42

Le groupe avance en direction Sud-Est, celle qu’indique Hiko. Malheureusement pour lui, il perd conscience aussitôt que sa phrase se termine. Kasuga est d’abord surprise, voyant à quel point le poison est contraignant, puis elle se concentre sur son seul objectif, en terminer avec l’épreuve. Si le jeune garçon a fini ainsi, c’est que le tour de la kunoichi arriva bien assez tôt. Ainsi, le crapaud et la demoiselle continuent leur route, en espérant apercevoir bien assez tôt la tour.

Sur le chemin, le batracien s’amuse à sortir une petite blague, qui pourtant ne fait pas unanimité. La fatigue physique et mentale de la Kinzoku ne lui permet pas de comprendre, et encore moins d’en rire. Mais avec du recul, il est probable qu’elle ne comprenne toujours pas la référence dans son état habituel. Le souffle toujours dur et la vision trouble, elle lutte toujours pour mettre un pied devant l’autre et trouver du regard la tour. Mais on dit qu’en persévérant, on finit toujours par être récompensé. C’est le cas aujourd’hui en tout cas, l’arrivée est devant, plus qu’à quelques dizaines de mètre du groupe. L’invocation ne perd pas plus de temps. La santé de son maître passe en premier, ainsi la collaboration prend fin ici même, décidant d’emmener le corps de Hiko directement à la tour.

- D’accord. Je pense que c’est le mieux pour garantir la sécurité du garçon.

Un choix que comprend la shinobi, mais qui l’embête légèrement… En effet, lorsqu’ils avaient la vision sur la tour, un détail a frappé les deux esprits. La nature semble agitée plus loin vers l’Est. Mais quelle en est la cause ? Un monstre ? Ou bien un autre participant ? La dernière option semble très plausible, car il serait étrange de créer un si grand terrain seulement pour deux individus. Puis, si c’est un autre participant, l’aider est très important. Après tout, c’est Kasuga elle-même qui pense que la clé de la réussite est l’entraide. Si elle peut venir en aide à quelqu’un d’autre, elle se sentirait plus à même de devenir chef d’une équipe et donc une Chûnin.

- Je vais aller jeter un œil vers l’Est. Je pense qu’un autre participant doit être en train de chercher la tour. Je vais aller l’aider.

Peut-être que sa gentillesse la perdra, mais en tout cas, cela lui semble être la bonne solution. Pourtant, la chance ne semble pas être de son côté… La pauvre fille se voit se diriger dans une autre direction, apparemment causé par son extrême fatigue. Elle avance donc, pensant aller vers l’Est à la recherche d’un nouveau compagnon, mais au final, elle se retrouve à avancer dans les profondeurs de la forêt…

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1 Mer 6 Juin 2018 - 11:08


@Sairyo Hiko :
Gamakichi arrive aux abords de la tour. Des gardes se manifestent pour faire savoir au Kuchiyose qu'il peut entrer s'il le veut : ce qu'il fait.
Les portes se referment sur le duo : l'épreuve est terminé pour Hiko.


@Kinzoku Kasuga :
Votre chemin se sépare avec le kuchiyose et Hiko.
Malgré ta propre faiblesse dû au poison, tu décides de continuer pour enquêter sur l'agitation à l'Est, espérant qu'il s'agisse d'un autre candidat à qui tu pourras venir en aide. Ta confusion provoquée par la toxine, te conduis toutefois vers le Nord-Est. Ta fatigue n'aide en rien ta progression, qui se montre plus lente. Tu t'enfonces une nouvelle fois dans la forêt.
En cherchant a observer le ciel, dissimulé sous l'épaisseur des feuillages, tu remarques quelques rayons de soleil filtrant à travers, te permettant de voir un objet brillant au creux d'un tronc, en hauteur.
Tu te doutes qu'il s'agit d'une seringue mais tu n'arrives pas a voir la lettre indiquée dessus, pas plus que si elle possède du contenu. Tu as conscience que monter là haut s’avérera difficile vu ton état :  que cela fera probablement progresser le poison davantage. Mais si cela était la seringue « B » qu'il te manquait ? … Ne serait-ce pas intéressant de la récupérer ?
Outre ce dilemme, tu remarques également une aura verdâtre, comme la tienne, une fois encore à l'est de ta position.
Quel est le plus judicieux ?
Tu te questionnes sérieusement, d'autant plus maintenant que ton bras gauche pend le long de ton corps, inerte, complètement paralysé...


@Buyuu Eiki : Inconscient.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 1

Revenir en haut Aller en bas
 

Première Epreuve - Groupe 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Prologue :: Evénements :: Examens :: Examen Chûnin International - An 5-