N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Première Epreuve - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1508

Message(#) Sujet: Première Epreuve - Groupe 2 Dim 29 Avr 2018 - 22:00


L'antidote


Contexte

L'examen chuunin est sur le point de commencer, la première épreuve s'annonce d'ores et déjà décisive pour les candidats.
Créée spécialement pour l'occasion, elle se déroulera au sein même de la forêt, demandant à la fois réflexion et prise de décision rapide.

La foule de spectateurs s'amasse, observant les écrans sur lesquels seront retransmis le déroulement de l'épreuve. Hauts représentants comme examinateurs pouvant ainsi suivre de près le cheminement des genins.

Chacun des candidats fut ainsi mené à une tente au sein de laquelle une équipe médicale lui fit une injection sans en préciser la nature.
Les préparatifs ainsi terminés et les genins rassemblés, l'examinateur principal s'approche, dévisageant les candidats en cherchant a déceler le potentiel de chacun.

« Candidates, candidats, il est temps de débuter la première épreuve. Il vous incombe de rejoindre la tour présente au sein de la forêt, mais sachez toutefois qu'un poison vous a été inoculé. Une toxine contre laquelle vous disposez chacun d'un élément différent entrant dans la composition de l'antidote. Vous l'aurez compris, le rassemblement des trois est nécessaire à l'élaboration de ce contre poison, mais certains d'entre eux se trouvent également dans la forêt. Hâtez vous, ou non. La décision vous appartient... »

Finalement, positionnés a divers endroits de la forêt, le gong résonne, clamant le début de l'épreuve.


Règles

    Les groupes doivent suivre les règles ci-après :


  • La zone dans laquelle vous passez l'examen est entourée d'un grillage qui la délimite. Vous démarrez l'épreuve dans l'un des coins de ce "Parc fermé"
  • Chaque participant possède une partie de l’antidote sous forme de seringue (A, B ou C). Ce dernier vous sera communiqué par MP en même temps que votre position initiale sur la carte.
  • Les 4 shinobis sont positionnés à des endroits différents.
  • Lors de vos déplacements, vous pourrez également trouver des éléments de l’antidote. Il vous faut posséder 3 éléments différents pour créer l'antidote. Vous pourrez également tomber sur des pièges ou bien l’antidote déjà complet.
  • Les seringues A, B et C sont des seringues possédant 3 Shots chacune, et nécessitent d'être injectées toutes les trois en même temps pour servir d'antidote.
  • La seringue d'antidote complète ne possède qu'une seule dose.
  • Vous pouvez obtenir des parties de l’antidote par n’importe quel moyen (recherche, combat etc…)
  • Certaines techniques sont susceptibles de vous permettre de mieux exploiter la carte : faites preuve d'imagination
  • Toute personne qui ne se sent pas capable de poursuivre l’épreuve peut abandonner en ressortant de la zone.

    Rappelez vous que pour obtenir le grade de chuunin, il ne vous suffit pas simplement de faire étalage de votre puissance. Votre ingéniosité et l'exploitation de votre potentiel sont aussi a démontrer.


HRP


  • Respectez l'ordre de post.
  • Résumez toutes vos actions et vos techniques (ainsi que leur rang et leur cible) à la fin de votre RP, avec la balise spoiler ou hide.
  • Précisez de manière explicite quelle direction vous empruntez en utilisant les points cardinaux
  • Le premier tour est un tour d’introduction. L’utilisation de techniques n’est pas autorisée dès votre premier post.
  • Vous avez 72h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, vous aurez une seule et unique fois 12h supplémentaires. Au delà de ce délai vous serez exclu du groupe.
  • Chaque personnage a droit à un seul délai de 24h s'il en fait la demande dans le bureau de SNH.
  • N'hésitez pas à utiliser INDICATEUR DE CHAKRA


Participants


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Lun 30 Avr 2018 - 16:49

L’examen ! L’opportunité de prendre du galon ! D’être reconnue et vue par nombre de membres du Ryodan ! C’est aujourd’hui ! C’est bientôt ! Punaise je suis tellement excitée à cette idée que j’ai à peine réussi à dormir. Ma nuit pourrait se résumer par pompes, tractions, abdos, poids, étirement, pompes, tractions … plutôt qu’un quelconque rêve féérique oublié au réveil. Et curieusement, j’étais en pleine forme quand la sonnerie retentit dans le but de me kidnapper du pays des songes. Un regard sur les draps impeccables d’un lit froid, et je filai à la douche. Héhéhé, c’est aujourd’hui, c’est aujourd’hui. Vous allez voir, les Kaguya sont dans la place ! Ils seront tous tellement impressionnés que j’aurais même droit à des demandes d’autographe à la fin !

Sous l’eau chaude et la mousse, j’imaginais déjà comment cet évènement organisé allait se dérouler. Un combat en 1v1, comme à l’arène ? J’espère qu’il n’y aura pas d’illusionniste cette fois. C’est tellement une technique de pleutre ça. Une vraie baston, c’est de sentir les vibrations dans chaque muscle, le hurlement des corps, l’excitation de chaque coup, l’impact des os, le regard de son adversaire au moment de frapper. Putain c’est beau !
Une fois prête et quelque chose dans l’estomac, je partis au point de rendez-vous en plein cœur d’une forêt. Un décor loin d’être naturel et habituel pour nous autres experts du désert. Il faisait presque froid ici, à la lisière du pays de Hi, par rapport aux températures quasi-perpétuellement estivales de Kaze no Kuni. Pas de spectateurs, pas d’adversaires. Les organisateurs m’invitèrent à entrer dans une tente, où à l’intérieur un médecin jouait avec une seringue. Qu’est-ce que c’est que cette connerie ?

« C’est pour le bon déroulement de l’épreuve. » M’assurai-je l’inconnu en blouse blanche.

Il fallut qu’il prouve plusieurs fois qu’il était bien un des organisateurs, qu’il était toubib et que son machin était réglo, pour que j’accepte – sans lui enfoncer un os dans le crâne – de me faire piquer le bras. Hélas même si c’est terriblement louche après tout ce qui s’est passé, on n’a pas trop le choix de leur faire confiance au final. Sinon c’est disqualification de l’examen … Une voix légèrement robotique retentit soudainement à travers l’épaisse forêt :

« Candidates, candidats, il est temps de débuter la première épreuve. Il vous incombe de rejoindre la tour présente au sein de la forêt, mais sachez toutefois qu'un poison vous a été inoculé. » Un poison ? Ils sont sérieux ? Putain je vais les buter ces connards de médecin de mes deux ! « Une toxine contre laquelle vous disposez chacun d'un élément différent entrant dans la composition de l'antidote. Vous l'aurez compris, le rassemblement des trois est nécessaire à l'élaboration de ce contrepoison, mais certains d'entre eux se trouvent également dans la forêt. Hâtez vous, ou non. La décision vous appartient... »

Le médecin me tendit alors une autre seringue, bien encapsulée avec l’une des trois lettres correspondant l’une des trois parties de cet antidote à la con. Pour ne rien vous cacher, la première idée qui m’a traversée l’esprit, c’eu été de la foutre dans le derche. Mais bon, ça n’aurait pas été très productif …
Suite à quoi je fus emmenée dans un autre coin de forêt, semblable à une clairière mais avec des larges arbres en plus, où les rayons du soleil ne passaient pas partout.
Bon bah, c’est partit, ne perdons pas de temps ! J’escaladai à toute vitesse le premier tronc à portée et filai dans vers le nord en sautant de branche en branche, tous les sens en alerte.


Dernière édition par Kaguya Milly le Mer 2 Mai 2018 - 0:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Lun 30 Avr 2018 - 21:30

L'examen Chûnin, le moment pour prouver sa valeur au village. Mon esprit était focalisé sur ce moment et le voilà. Demain j'aurais le devoir de faire honneur à mon village, à mon clan, à ma famille. J'étais partagé entre l'excitation et la peur, mais cette dernière ne prendrait pas le dessus sur ma détermination. La nuit était tombée depuis peu et dans mon lit je tournais en rond. Incapable de trouver le sommeil, tout se bousculait dans ma tête. Je décidai donc de me lever et de sortir faire un tour dans les rues de mon quartier. L'air était doux et une légère brise soufflait, je fermai les yeux un instant pour profiter de ce moment, surement le dernier moment de calme avant la tempête de demain. Je fus tiré de ma torpeur par une main imposante se posant sur mon épaule. Je reconnus cette façon de faire, c'était notre chef de clan Hyûga Tenso.

J
e le saluai respectueusement et il me sourit chaleureusement avant de me dire :

Alors le jeune on arrive pas à dormir ? Je connais ce regard, ton père avait le même avant ce jour fatidique. Sache qu'il aurait été fier de toi Jinzo, tout comme je le suis de voir que tu continues dans la voie que tu as choisie.

Je ne sus quoi répondre devant ses paroles, je baissais la tête un instant avant de plonger mes yeux dans son unique œil. Il était devenu pour moi un modèle à suivre et je me devais de pas le décevoir. Je lui dis alors :

Merci maître Tenso, vos paroles me vont droit au cœur. Je vous promets de pas vous décevoir dans les prochains jours.

Je lui souris et il ria. Nous discutâmes encore une bonne partie de la nuit avant de je ne décide de rentrer me reposer pour le jour J.


Quand mon réveil sonna, j'étais déjà réveillé. J'étais en train de médité, de préparer mon esprit à cette journée qui s'annonçait. Je pris une douche, et mangea avant d'aller au point de rendez-vous. Je fus surpris de voir une tante dresser à l'endroit indiqué et de voir des hommes en blanc sortir de celle-ci pour m'accueillir. Ils me firent entrer dans la tante en expliquant qu'ils faisaient quelques vérifications pour l'examen. Je me laissai faire jusqu'au moment où je sentis une aiguille se planter dans ma chair. Je me retournai brusquement vers la personne qui m'avait fait l'injection, elle avait les mains en l'air mais avant même que je puisse lui demander des explications une voix retentit :

« Candidates, candidats, il est temps de débuter la première épreuve. Il vous incombe de rejoindre la tour présente au sein de la forêt, mais sachez toutefois qu'un poison vous a été inoculé. Une toxine contre laquelle vous disposez chacun d'un élément différent entrant dans la composition de l'antidote. Vous l'aurez compris, le rassemblement des trois est nécessaire à l'élaboration de ce contre poison, mais certains d'entre eux se trouvent également dans la forêt. Hâtez-vous, ou non. La décision vous appartient... »

On me tendit alors un boitier contenant une partie du dit sérum avec une lettre dessus et on me montra la sortie. J'entendis la médecin dire tout doucement un désolé, mais je ne relevai pas et partit en direction de l'endroit. La lumière avait du mal à passer à travers l'épais feuillage de la forêt, rendant la progression dans celle-ci plus compliqué. Je ne savais pas qui participait à cette épreuve en même temps que moi. J'allais devoir faire preuve de prudence, et utiliser mon cerveau si je voulais tirer mon épingle du jeu.

Je pris donc de la hauteur en montant sur un arbre et je pris mon temps pour examiner le sens de la mousse pour avoir une idée d'où j'étais. Une fois cette information prise je décidais de partir dans l'autre sens en prenant soin d'observer au maximum autour de moi car apparemment des parties d'antidotes seraient dispersé dans la forêt.

Direction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Jeu 3 Mai 2018 - 19:08

Le soleil se levait doucement sur le village de la feuille, et moi avec ce dernier. Je devais reconnaitre que les nuits au pays du feu était… Différentes de celles que j’ai connues dans le désert de Kaze. Je ne saurais dire si elles étaient meilleures ou pire, mais elles ne m’ont pas empêché de dormir, que ce soit au niveau de l’air ou de la température. Non, la véritable raison de ma fatigue et de ma nuit agitée se trouvait en une origine toute autre : l’examen Chûnin.

Comme beaucoup d’éléments du village du Sable, j’avais été sélectionné pour participer à cet évènement, après avoir déposé ma candidature. C’était pour moi l’occasion de vivre plusieurs évènements à la fois, entre les épreuves qui allaient me permettre de montrer ma valeur et de grimper les échelons, et aussi sortir du pays pour visiter d’autres régions du continent. Il était vrai que le paysage désertique, sans me lassait, m’avait habitué au même confort quotidien. Mais maintenant, les forêts, les monts de verdures, tout ça… C’était quelque chose de nouveau qui me donnait envie d’en découvrir plus.

Mais pour ça, il me fallait d’abord mériter cette détente. J’avais passé ma nuit à étudier le champ des possibilités pour les épreuves, tout en préparant tous mes sceaux qui me seraient utiles. Ils allaient sans doute organiser une sorte de bataille royale, pour éliminer le plus de monde possible… L’idée de me retrouver au milieu de la masse qui allait se faire éjecter était effrayante, c’était pour ça que je voulais mettre toutes mes chances de mon côté, préparant mes parchemins et mon propre corps si nécessaire.

Habillé et équipé, je rejoignis les autres qui se dirigeaient vers les lieux de l’examen. Je pouvais reconnaître beaucoup de Sunajin, certaines personnes que je connaissais personnellement même. Je doutais qu’ils nous mettraient dans le même groupe, ça serait trop cruel de nous forcer à nous entre-éliminer… Rien que d’y penser, l’idée me glaçait le sang.
Arrivé sur place, on a eu plusieurs consignes à suivre. Evidemment, rendre le formulaire, être mis en « examen » pour contrôler notre identité, passer un… Examen médical ? Ok, je peux envisager la raison pour participer, éviter le dopage et tout, mais je fus surtout surpris par l’injection qu’on a reçu. Je ne voyais pas pourquoi il serait nécessaire de nous donner quelque chose, je ne fus pas le seul à me poser la question de par les réactions autour, mais la seule réponse que nous eûmes en demandant, c’était que ce serait utile pour la première épreuve. De quoi en calmer la plupart, mais quand même…

Le moment passé, il était temps de rejoindre les rangs avec tous les autres candidats, et d’écouter les règles concernant la première épreuve. Une survie et chasse en forêt, jusque-là, exactement ce que je pensais… Un poison ? Ils nous ont injecté un poison ?! Le premier geste fut de mettre ma main sur la zone de l’injection, une expression de malaise clairement affichée, et de me demandait ce qu’avaient bien les dirigeants en tête pour nous infliger une telle épreuve ?!
Il fallait croire que c’était un handicap qu’ils nous imposait, de sorte à nous mettre en difficulté pour rejoindre la ligne d’arrivée, mais ils mettaient également l’accent sur la possibilité d’accéder à un antidote. Mais encore une fois, tout était lié à une question de temps. Soit on assurait la ligne d’arrivée, soit l’on se faisait avoir à essayer de chercher l’antidote. Mais si jamais on atteint là-bas sans se soigner... Aaaaargh, trop de questions, il va falloir improviser.

Mes informations et mon élément donné, sous la forme d’une seringue à trois doses, je me dirigeai ainsi à l’entrée de terrain qui m’était attribuée. Je suppose que je ne serais pas le seul affecté à la zone, mais aucun moyen de savoir qui, où ou quoi. La tension commençait à grimper en même temps que mon stress, si bien que je me forçais à faire des exercices de respiration pour faire descendre ma pression sanguine… C’était également un paramètre que je devrais prendre en compte pour éviter que le poison n’ait raison de moi.

Mes premiers pas dans la zone se firent, alors que j’attendais en alerte le signal pour démarrer l’épreuve. Il s’agissait d’une zone forestière, rien de surprenant en connaissant Konoha. Les arbres étaient un bon élément pour camoufler tout et n’importe quoi, y compris soi-même. Il me fallait me préparer à ce que d’autres candidats puissent m’attaquer par surprise, en espérant qu’ils ne possèdent pas non plus des dons dans le camouflage…
L’alarme résonnant, j’eu le souffle coupé quelques secondes avant d’enfin entamer le pas. J’avais réfléchi plusieurs secondes sur ma marche à suivre. Je me doutais que la ligne d’arrivée soit au centre de l’arène, afin de donner des chances équitables à tous les candidats. Du moins, en théorie. Le chemin le plus court serait donc la ligne droite, mais bon… Ca paraissait bien trop simple. Qui plus est, explorer la zone pour trouver les compléments qui me manquent ne serait pas non plus une mauvaise idée, même si j’ignore le temps qui m’était accordé pour l’épreuve.

Soupirant de mes conclusions peu abouties, je décidais donc de ne pas prendre la ligne droite, et de me rapprocher en contournant la zone, gardant le grillage à portée de vue pour me donner un repère. Sans me vanter, je me considérais comme quelqu’un d’assez réfléchi, et j’avais réussi à aborder la chose sous tous les angles. Pourtant, une réflexion restait insoluble. Comme si la réponse pouvait me venir, je serais ainsi la seringue dans ma main, la source de mes mystères… Et de mes solutions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Sam 5 Mai 2018 - 21:40

Le soleil s'apprêtait à se coucher sur Konoha et Yukiko était revenue à son hôtel, en proie à des réflexions profondes.

Les coordonnées devraient être exactes... mais il faut que je revérifie dans les notes...

Elle poussait la porte de sa chambre alors qu'elle réalisa que ces notes, celles-là même qui lui confirmeraient si oui ou non son hypothèse se révélait être la bonne, se trouvaient chez elle, dans son appartement.

Pourquoi les ai-je oubliées... pourquoi celles-là...

S'affalant sur son lit, en proie à la tristesse la plus profonde, elle songea avec colère à Ruri. Ruri, qui lui avait peu à peu glissé dans la tête que l'examen Chûnin était une opportunité en or pour l'avancement de ses recherches.

Opportunité en or mon oeil...

Elle serait retardée, voilà tout. Et dire qu'elle comptait trouver, selon le regroupement d'informations provenant de plusieurs sources sûres, un outil ancien, redoutable, que les Saibogu seraient heureux de posséder. Enfin, pour les autres, elle n'en avait cure, mais elle-même en serait enchantée. Son agacement envers son sensei s'en retrouva exacerbé. En fait, elle avait le sentiment de s'être fait arnaquer.

C'est pour sa propre gloire qu'elle veut que je réussisse... que Masao, Eiki et moi, devons réussir...

Yukiko soupira. Et puis, qui sait, peut-être qu'elle pourrait retirer des bénéfices de cet examen. Après tout, si elle devenait Chûnin, même s'il y avait davantage de responsabilités, elle aurait sans doute un meilleur salaire. Elle pourrait donc acheter davantage de pièces ou se permettre de plus longues expéditions. Avoir accès à de nouvelles ressources...

Et je pourrai tester en conditions réelles mes armes...

La kunoichi s'endormit paisiblement, rêvant de prototypes tous plus originaux les uns que les autres.

Le lendemain, elle se retrouva comme les autres candidats dans une tente, aux abords de la forêt. On lui injecta quelque chose de définitivement louche, mais qu'elle accepta sans broncher puisque c'était pour l'examen. L'annonce qu'on leur fit confirma la nocivité de la substance.

Du poison!...

Son visage resta toutefois de marbre. Elle songeait déjà aux implications que ce qu'on leur apprenait engendrait. Ils possédaient ainsi tous un tiers d'antidote, lui-même en trois doses, et ils devaient s'approprier les deux autres tiers. Ces trois portions devaient être injectées en même temps pour fonctionner. Qui plus est, il était presque certain qu'ils étaient davantage que trois par groupe. Les examinateurs n'auraient sans doute pas été gentils au point de les laisser s'entraider aussi facilement. Si les alliances s'avéraient possibles, le combat s'annonçait, au final, inévitable. Tout dépendrait également de la personnalité des autres shinobis. Certains ne se donneraient peut-être même pas la peine de s'allier.

Les branches des arbres bruissèrent dans le vent, alors que Yukiko attendait le signal du départ.

Le seul temps limite sous-entendu était le poison. Si trouver une tour dans une forêt n'était pas spécialement une tâche ardue, c'en était une tout autre d'y arriver vivant. Combien de temps le poison mettrait-il à les achever, à supposer qu'il pouvait les tuer ou les rendre inconscients? Et quels étaient les effets indésirables qui se manifesteraient? C'était la surprise de ce premier tour.

Le départ fut lancé, et Yukiko décida de monter à un arbre, histoire d'explorer visuellement les alentours. Avec un peu de chance, elle apercevrait peut-être la tour. Arrivée tout en haut, elle sortit un shuriken qu'elle fixa au sommet de ce qui lui apparaissait être la plus haute branche à proximité. Le métal, en se balançant doucement avec le conifère, réfléchissait les rayons du soleil et pourrait être visible de loin. Elle redescendit puis, sans bruit, longea la clôture vers l'est tout en étant attentive à ce qui l'entourait. Quelques dizaines de mètres plus loin, elle monta à nouveau au sommet des arbres, tâchant de repérer le shuriken déjà installé et d'autres points de repère qui pourraient apparaître dans son champ de vision, puis installa un second shuriken. En remontant de temps à autre à la cime des arbres, elle parviendrait à se repérer et à évaluer les zones explorées.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Dim 6 Mai 2018 - 14:55


@Kaguya Milly :
Tu te diriges vers le nord en sautant de branche en branche et découvre une forêt moins dense que précédemment si bien que tu es forcée de retourner à un déplacement classique sur la terre ferme.
Tu n'observes rien aux alentours. En revanche, tu commences a ressentir un essoufflement ainsi qu'une légère fatigue.


@Hyûga Jinzo :
Plus tu progresses vers le sud est et plus les arbres se font de plus en plus rare, te conduisant vers une plaine plus dégagée, te forçant a un déplacement sur la terre ferme.
Tu n'observes aucune présence aux alentours, en revanche, tes pieds se dérobent sous l'absence de surface chutant directement dans un trou d'une profondeur d'environ huit mètres au fond duquel tu te réceptionnes sans trop de problèmes.
Le plus difficile va être d'en sortir, car si un bond de shinobi n'est pas suffisant pour s'en extirper, les parois de la cavité se révèlent également extrêmement glissantes. De plus, aucune prise ne semble visible. Comme-ci cela ne suffisait pas, tu commences a ressentir les effets du poison a travers un essoufflement ainsi qu'une légère fatigue.


@Akuzu Shin :
Tu te diriges vers l'ouest. Tes pas te conduisent vers une zone plus dégagée : une plaine s'étendant devant toi alors que quelques arbres de la forêt trônent encore derrière toi.
Le champ de vision ainsi élargi, tu repères facilement un élément briller près d'un arbuste avec la réflexion du soleil.
Il s'agit d'une seringue d'antidote portant l'inscription « B ».


@Saibogu Yukiko :
Depuis ta position initiale, la zone est très dégagée. Tu trouves biens quelques arbres pour y planter des shuriken pour faire du repérage mais tu te rends vites compte que cela ne te servira qu'a retrouver ton point de départ : la surface aux alentours ne disposent de plus aucun arbre, il s'agit d'une plaine. Un procédé a garder pour plus tard éventuellement, donc.
Ta visibilité est large dans cet environnement. Tu te déplaces vers l'est, avançant un peu plus dans la plaine, et finis par apercevoir un élément briller au sol grâce à la réflexion du soleil.
Il s'agit d'une seringue d'antidote portant l'inscription « A ». Comme un rappel au poison, tu ressens dès lors un essoufflement ainsi qu'une légère fatigue.
Au nord de ta position, tu aperçois une ombre étrange se différenciant des arbres.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Mar 8 Mai 2018 - 16:56

Faisons un petit listing de ce qu’on sait pendant la balade en forêt. On ne sait pas combien il y a de participant, on ne sait pas où ils sont, on ne sait pas quelle taille faire ce terrain, à part bien sur le fait que je longe l’une des clôtures depuis tout à l’heure. Parce que comme dans un puzzle, pour le remplir sans rien oublier il faut commencer par l’extérieur avant d’aller à l’intérieur. Ici c’est pareil, si on doit trouver deux autres des trois parties de l’antidote, quoi de mieux que les planquer là où il n’y a pas beaucoup de passage ? Donc les extrémités ! Ou alors justement les organisateurs ont raisonnés comme ça aussi, et du coup c’est l’inverse … Ah le doute qui s’installe !

Faisons une petite pause au sommet de cet arbre-là et réfléchissons. Ça va permettre aussi de reprendre son souffle. A tous les coups c’est cette saloperie de truc qu’ils m’ont injectés qui fatigue autant. Car d’ordinaire une distance de course comme ça, c’est assez tranquille mais là c’est comme si je trainai un énorme poids sur le dos. Un sac de mousse bien compacte comme ceux dans lesquels je frappe certaines matinées … Ressortant la capsule du toubib, avec la lettre inscrite au feutre noir dessus. Pour des raisons évidentes de triche, je ne vous dévoilerais pas c’est laquelle mes chers lectrices et lecteurs. Mais comprenez qu’il y en a trois et que logiquement ça va de A à C.
Ensuite si je continue encore vers le nord, il va visiblement y avoir de moins en moins d’arbres donc moins de branches et moins d’escalades à plusieurs mètres du sol. Et comme toute personne un minimum au courant des habitudes animales le sait, c’est au sol que ce trouve les plus dangereux prédateurs … Ah dit comme ça, c’est super tentant ! Que faire ?
… Bon aller on continue sur notre idée de base.
Quand soudainement un craquement sur la gauche attira mon attention. Serait-ce quelqu’un ? Ou simplement les bruits habituels d’une forêt ? Pourtant j’eus beau scruter, il ne semblait y avoir rien.

« Qui ne tente rien n’a rien. » Me dis-je bifurquant vers le son mystérieux, direction l’ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Ven 11 Mai 2018 - 17:11

Délai supplémentaire de 12h pour pour @Hyûga Jinzo . S'il ne répond pas avant le 12/05 à 05:11 (heure française), il sera éliminé de l'épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Ven 11 Mai 2018 - 19:33

La forêt était dense et regorgeait d'endroit possible où cacher ces possibles composant d'antidote. Je scrutais méticuleusement chaque tronc, chaque branche qui passaient dans mon champ de vision. Mais rien n'attira mon intention en particulier à part des oiseaux s'envolant effrayer et d'autre petits animaux de la forêt. Je profitais aussi de ce moment de calme pour faire un point sur la situation : nous somme plusieurs shinobis dispersés dans la forêt ayant pour objectif la tour, mais pas moyen de savoir si nous étions tous issue du même village. Donc la méfiance est de rigueur. Second point le poison, et c'est le point le plus dérangeant, je n'avais aucune idée de combien de temps il me restait avant de ressentir les premiers effets fassent leur effet ni même les symptômes possibles.

J'étais tellement plongé dans mes pensées que je ne remarquai pas tout de suite que j'arrivais dans une clairière, ce n'est que lorsque que je ne puis plus prendre appuis que je compris que les environnements avaient changé. Je chutai au sol pensant trouver la terre ferme mais quelle fut ma surprise quand le sol céda sous mon poids révélant un énorme trou. Je chutai jusqu'au fond, sans trop de mal. Je levai la tête pour voir qu'elle distance me séparais de la surface mais je fus soudainement prit d'un léger vertige et je me sentis envahi d'une légère fatigue. C'était les effets du poison à n'en pas douter car le trajet que j'ai effectué ne pouvais en aucun cas en être la raison.

J'examinais alors le piège dans lequel j'étais, profond de plusieurs mètres, et la surface particulièrement lisse, j'en déduis donc que les examinateurs en plus de nous injecter un poison avaient truffé la forêt de pièges. Je réfléchissais donc à un moyen de sortir, faire plusieurs bons contre les parois ? Non, trop lisses, je fermai les yeux un instant pour réfléchir. Toutes les techniques que je connaissais ne me servaient à rien ici je devais donc faire preuve d'intelligence.

Soudain une idée me traversa l'esprit, je pris plusieurs kunais dans ma besace et les lança à intervalle régulier afin de créer des prises au mur afin de pouvoir m'extraire du piège. Je sortis dons non sans mal et surtout en ayant sacrifier un grand nombre de kunai. Arrivé sur le sol je pris un instant pour récupérer mon souffle, le poison n'aidant pas lors d'effort intense comme sortir d'un puit comme celui-ci. Je regardais alors vers le ciel était visible car aucun arbre ne le masquait afin de retrouver le soleil. Je me redressais, je ne devais pas rester statique et je pris le chemin de la forêt en suivant mon itinéraire initial en espérant cette fois ne pas retomber dans un piège.

Direction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Sam 12 Mai 2018 - 22:17

Si je disais que l’épreuve semblait être facile, je serais en train de mentir tellement fort que mon nez s’étirerait sans que j’utilise mon don clanique. Je ne savais pas ce qu’avaient en tête les dirigeants des trois villages pour penser qu’il s’agissait de quelque chose que l’on pouvait infliger à des gens, mais je commençais sérieusement à remettre en question mes envies et ambitions d’un jour rejoindre l’armée de Suna. J’aurais du écouter ma mère quand elle me disait que je pouvais devenir un simple médecin civil…

M’enfin, maintenant que j’y étais, je me devais d’exploiter au mieux les informations que j’avais pendant ma marche. Bon, bon, bon, récapitulons. Nous devions rejoindre la tour afin de réussir l’épreuve, en traversant la forêt, et ce dans un temps imparti. Jusque-là, il n’y avait rien de bien compliqué. La tâche difficile était que nous avions tous été empoisonné durant l’épreuve, pour nous donner un handicap, et vraisemblablement nous ralentir. De ce que je pouvais comprendre en m’observant, les effets n’étaient pas encore arrivés… Peut-être qu’ils ne feraient effet que lentement… Ou bien que d’autres facteurs allaient entrer en compte…

M’interrompant dans mes réflexions, je fus un instant aveuglé par les rayons du soleil qui entrèrent en contact avec mes yeux, m’obligeant à m’en protéger. Mais… il y avait quelque chose de pas normal. Vu la position de l’astre, il était impossible que les rayons puissent arriver dans les yeux. Poussant ma réflexion un peu plus, je m’avançai ainsi en direction de la source lumineuse, lentement, me préparant à toutes éventualité. Ce n’est qu’après quelques secondes de marche que je pus voir la source de cette réflexion, mais surtout, un pas de plus pour m’aider : une seringue !

M’empressant de l’attraper, je jetai un œil dessus afin de m’assurer qu’il s’agissait d’un des éléments qui me manquait. Constatant ainsi le résultat, je soupirai en me disant qu’il me restait encore du chemin pour pouvoir me retirer ce handicap. Enfin, c’était mieux que rien après tout, un petit pas pour m’aider sans aucun doute. Rangeant ainsi les seringues dans ma sacoche, j’observais ainsi autour pour chercher la marche à suivre. Le grillage était encore à portée de vue… Il valait mieux que je commence à m’éloigner de la bordure de la zone et me rapproche du centre, du moins, si je voulais m’assurer de trouver la tour, car elle n’apparaissait pas à l’horizon, malgré la zone dégagée.

Mes observations finies, je repris la route avec entrain, en espérant que je pourrais m’en sortir sans problème !


Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Lun 14 Mai 2018 - 17:03

En théorie, planter des shurikens au sommet des arbres pour se repérer avait été une bonne idée. En pratique, le résultat était un peu mitigé, dû au fait que les arbres s'étaient raréfiés pour céder la place à une plaine.

Yukiko ralentit le pas. La plaine lui rappelait un peu le désert. Vide, à l'apparence inoffensive, mais comme les étendues de sable, elle pouvait abriter une multitude d'éléments qui pouvaient se révéler dangereux. Rien à sa surface ne laissait présager de ce qui vivait, ou avait autrefois vécu, dans ses profondeurs. Combien d'animaux, combien de ruines insoupçonnées, étaient encore cachés sous les couches arides des déserts?

Transposant cette idée à la pleine, Yukiko observait avec plus d'attention encore les alentours et repéra un élément brillant au sol.

Une seringue.

Elle s'en approcha avec précaution, s'accroupit et la prit délicatement entre ses doigts pour l'observer.

Portion A...

Elle réfléchit un instant aux diverses possibilités qui s'offraient à présent à elle et réalisa subitement quelque chose.

Et si... et si on arrive à la tour sans avoir l'antidote, est-ce qu'on reste handicapés par le poison pour les épreuves subséquentes?

Si c'était le cas, cela pourrait se révéler problématique, et il était encore plus vital de retrouver toutes les parties de l'antidote avant d'y entrer.

Après tout, il n'y a pas de limite réelle de temps...

La kunoichi se releva, en proie à de plus profondes réflexions, interrompues toutefois par un essoufflement accompagnant son mouvement.

J'ai peut-être négligé un peu l'entraînement ces derniers temps...

Elle songea aux livres qui l'avaient absorbée récemment, mais se mit à douter.

Ah... le poison...

Hypothèse plus plausible. Il fallait se dépêcher, donc. En regardant autour d'elle une fois de plus, Yukiko aperçut une ombre étrange se détachant du reste des arbres. C'était le premier élément, outre la seringue, qui se révélait différent du reste. Sans faire confiance vraiment à la plaine, elle retourna un peu plus près des arbres d'où elle était venue en veillant à garder un oeil sur l'ombre, puis elle se dirigea vers elle pour voir à quoi elle appartenait. Yukiko observait en même temps son environnement, car comme elle l'avait appris lors de l'épreuve de Ruri, une tomate pouvait surgir de n'importe où pour vous nuire...

En résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Mar 15 Mai 2018 - 10:44



@Kaguya Milly :
Tu poursuis ton avancée en plein cœur de la forêt, bien plus dense que précédemment. La visibilité est quasi nulle avec tous ces arbres mais, malgré tout, tu ne remarques aucune présence des autres candidats. En revanche, un objet attire ton attention à hauteur des arbres, niché au creux du renfoncement de l'un d'eux : une seringue semblable a celle que tu possèdes. Dessus est inscrit la lettre « C ».
En plus de la légère fatigue et de l’essoufflement, tu ressens un début de migraine et ta vue se trouble par moment.


@Hyûga Jinzo :
Au prix de nombreux kunai et surtout d'effort, tu parviens a t'extirper du trou. Haletant bien plus que tu ne le ferais habituellement, tu reprends ta route vers le Sud-est et découvre une zone partiellement arborée, bordée par le lit d'une rivière qui s'étend plus loin et bifurque même en deux cours d'eau vers l'est et le sud.
Au fond de l'eau limpide, tu aperçois un objet a peine dissimulé, niché près de plantes aquatiques. En t'approchant de plus près, tu constates qu'il s'agit d'une seringue semblable à la tienne portant la lettre « C ».
C'est à ce moment là que des maux de tête se font sentir alors que tes pupilles, pourtant si singulières, trouble ta vue pourtant si perçante.


@Akuzu Shin :
Tes pas t'enfoncent un peu plus dans la plaine bien que les arbres sont toujours visibles à l'est. L'endroit est toujours dégagé mais tu ne remarques rien d'anormal : pas de traces des autres candidats ni de seringue cette fois-ci.
Cependant, la menace est ailleurs. Alors que tu continues ton ascension, tu es soudainement pris d’essoufflement malgré tes maigres efforts et d'une légère fatigue s'accompagnant de maux de tête peu lancinant pour l'heure mais suffisamment pour troubler ta vue par moment. Les effets du poison à ne pas douter.


@Saibogu Yukiko :
Tu te diriges prudemment vers cette ombre au loin. Tu constates la présence de quelques arbres et d'un point d'eau qui semble s'étendre au loin mais surtout, tu observes un bâtiment imposant au centre : probablement la fameuse tour.
La fatigue légère t'assaille toujours, tout comme l’essoufflement anormal au vue de tes maigres efforts. A cela s'ajoute un début de migraine parvenant a troubler ta vision par moment.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Jeu 17 Mai 2018 - 18:25

La course reprit de plus belle, ou presque. Le rythme était nettement moins soutenue qu’au début de l’épreuve, et ce n’était pas uniquement à cause d’un essoufflement inhabituel assurément causé par l’injection de toute à l’heure. Non je faisais attention le plus possible à ne pas faire de bruit, à ne pas me faire repérer, à voir sans être vue car là est l’une des spécificités du ninja. Se fondre dans son environnement, observer, frapper puis disparaitre sans laisser de traces. C’est en tout cas la façon dont nous avait présenté le job notre premier professeur en arrivant à l’Académie. Une façon de voir la chose qui ne m’avait pas vraiment plu, c’était – et c’est toujours – bien trop fourbe. Bien trop différent de ma propre façon de pensée. A l’époque je mettais cette dissemblance sur le dos d’une mentalité de village par rapport à celle d’une troupe des brutes épaisses libre comme l’air et qui n’obéissent qu’à leurs propres règles. Mais depuis il s’avers que c’est véritablement le métier de ninja qui est comme ça, et partout à travers le monde. Il n’y a que dans un coin perdu de Mizu no kuni qu’un groupe de tarés n’ont pas compris la définition, ahah les nuls !

Les arbres se font de plus en plus nombreux, ce qui aide bien pour passer de l’un à l’autre, mais l’inconvénient c’était la quantité de feuilles croissantes et la luminosité qui diminue. Certes on est loin du noir absolu de la nuit mais on perdait en praticité. Et puis je commence à avoir la tête qui tourne, les yeux qui brulent et qui piquent. Ce fichu poison … Le temps est compté.
Le reflet d’un rayon de soleil renvoyé par un petit objet coincé dans le croisement de deux branches attira mon regard. Il s’agissait d’une capsule identique à celle qu’on m’avait remit au début de l’épreuve, même format mais pleine et avec la lettre C inscrite sur l’étiquette collée dessus. Parfait, plus qu’une. Rangeons-la en sureté, ce serait emmerdant de la perdre maintenant. Bien où allons-nous maintenant ? Le sud ? Aller, comme ça j’aurais fait toute cette partie. Direction le sud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Sam 19 Mai 2018 - 15:12

Je continuais inlassablement mon chemin à travers les bois mais ma vitesse était bien moindre, la cause à ce maudit poison. En effet depuis ma sortie du puit je n'arrivais pas à retrouver mon souffle correctement et je devais m'arrêter souvent afin de tenter de retrouver un semblant de souffle. En suivant mon itinéraire initial, je pensais me rapprocher de l'un de nos objectifs : la tour mais toujours rien en vue.

Soudainement j'entendis le bruit singulier d'un court d'eau, je me dirigeai donc vers celui-ci. C'était un petit cours d'eau clair, qui se séparait un peu plus loin dans deux directions différentes. Une fois proche de la rive j'en profitais pour m'arrêter quelques instants afin de réfléchir à comment tenter d'amortir cette fatigue contraignante. Mais un reflet brillant au fond de l'eau qui attira mon attention. Je plongeai la main dans l'eau afin d'en déterminé la cause et je sortis une seringue. Je me tournais vers le soleil afin de voir pouvoir lire correctement ce qui était écris dessus, et je pus distinguer la lettre C.

Mais soudainement je fus frappé d'une douleur cuisante au niveau des tempes. Douleur qui me fit chanceler et qui commençait même à brouiller ma vue. Je payais chèrement ma stupidité d'être tombé dans un piège. Je m'agenouillai devant la rivière et me passa de l'eau sur le visage afin de me rafraichir d'une part, et d'une autre d'atténuer légèrement la douleur. Le contact de l'eau me fit sur le coup un bien fou. Je détachai mon bandeau frontal afin de le plonger dans l'eau afin qu'il garde un peu de fraicheur afin d'endormir la douleur. Mais ça réglait pas le souci au niveau de ma vue, j'allais devoir redoubler de prudence et surtout ne plus trop solliciter mon corps si je ne voulais pas aggraver mon cas.

Je me relevai lentement et commença à avancer tel un homme saoul vers la bifurcation du ruisseau. Je devais faire un choix, je pris dans vers le sud en priant intérieurement que je ne m'éloignais pas de cette maudite tour car les symptômes du poison devenaient de plus en plus handicapants.


Direction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Dim 20 Mai 2018 - 9:36

Le décor autour semblait parfait pour une balade tranquille. Moi qui était un habitué du désert, je devais avouer que le changement de lieu était plutôt dépaysant, mais dans le bon sens du terme. Découvrir de nouveaux lieux était dans le sang des nomades, et bien que nous fussions plus habitués à voir des mers de sables sans fin, voir un environnement plus forestier était des plus appréciables.

Si seulement je pouvais réellement apprécier ce décor, cependant, car le cadre de l’épreuve allait clairement m’en empêcher. Plutôt qu’à observer avec émerveillement les plantes nouvelles que je n’avais que peu d’occasions à trouver dans le pays du Vent, mes yeux n’étaient qu’à la recherche d’un bâtiment au milieu de la flore, le seul symbole de civilisation qui symboliserait la fin de l’épreuve. Plus vite cela serait terminé, plus vite je pourrais être soigné du poison coulant dans mes veines. Oui, à ce point, je voulais surtout me retirer cette saleté plus que de terminer l’épreuve. J’avais deux seringues dans ma sacoche, mais j’étais loin d’être sortis d’affaire. Même si je me soignais, si je n’arrivais pas à temps à la ligne d’arrivée, c’était la fin assurée…

Mais alors que je marchais en milieu de la plaine, le souffle qui était déjà en train de se devenir saccader se transforma en un véritable malaise. Une sensation désagréable envahis alors ma tête, m’obligeant quelques secondes à poser genou à terre pour me reprendre. Je n’avais pourtant fait aucun effort physique, et observant la zone autour, je ne semblais pas voir d’ennemis qui auraient lancé d’offensive. Non, cette fois, il n’y avait pas de doute : le poison commençait enfin à faire effet.

Me relevant doucement, je pouvais voir ma vision se flouter légèrement, les maux de têtes devenant un peu plus intense lorsque je tentais de me concentrer pour mieux voir. Il me fallait continuer d’avancer, rester sur place n’aiderait en rien ma situation après tout. La seule question qui me restait du coup c’était : quelle direction à prendre ?
Durant mon trajet, j’ai vu beaucoup d’arbres, mais pas de bâtiment. La flore ne s’écartait pas d’ailleurs, ce qui laissait présupposer qu’aucun travail de chantier n’avait été fait. Ma conclusion était donc que la tour ne se trouvait pas à l’Est, je pouvais éliminer l’idée de retourner en arrière. Au niveau de mes pas, je ne me suis pas encore assez éloigné de la bordure de la zone à mon goût. Il me fallait donc continuer à aller vers le Sud.


« - Aaaarg, ma tête… Faudrait que j’agisse plus par instinct comme Milly ou Kasuga-chan tiens, ha ha… »

Si seulement l’humour était à remède… Ouais, non, je suis sûr que cette blague n’aurait pu qu’aggraver la situation. Une main sur la tête comme pour essayer de calmer le mal crânien, je choisi de m’avançai un peu plus vers le Sud… Sud-Ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Mer 23 Mai 2018 - 9:51

Le décor se modifiait peu à peu. À la plaine succéda la forêt, à travers laquelle Yukiko aperçut un cours d'eau. Mais ce n'est pas ce qui l'attira en premier lieu. C'était plutôt ce qui se trouvait en plein centre de son champ de vision, soit ce qui semblait être l'objectif de cette première épreuve : la tour.

Il était pourtant beaucoup trop tôt pour crier victoire. En effet, comme une fatigue omniprésente depuis quelques temps déjà le lui rappela, il fallait d'abord et avant tout se débarrasser du poison. Poison qui commençait à l'agacer sérieusement, puisqu'elle se sentait fatiguée alors qu'en temps normal, elle ne le serait pas. Cela rendait la marche plus pénible, puisqu'elle devait en plus redoubler d'attention pour observer ses alentours.

Je sais que j'ai pas une forme olympique, mais là, c'est carrément ridicule...

Et puis qui savait combien de temps cela allait encore durer? Il se pouvait très bien qu'elle soit la dernière à arriver à la tour, que les autres soient tous déjà entrés et qu'il n'y ait plus la portion manquante de l'antidote pour la soigner. Peut-être pouvaient-ils encore troquer une fois à l'intérieur? Ou peut-être qu'un violent combat les attendait derrière cette porte pour savoir qui terminerait en bonne santé cette épreuve?

Mais au vu de la forêt, du temps écoulé depuis le début de l'épreuve et de la progression des effets du poison...

... peut-être n'y avait-il tout simplement personne encore au point d'arrivée. Et vu les symptômes qu'elle présentait, elle n'avait pas particulièrement envie de s'éterniser ici, et encore moins de se battre. Mais elle avait une petite idée pour s'en sortir.

Un mal de tête s'immisça entre deux réflexions.

Je deviens parano au point d'en avoir mal à... ah... non... ce doit être le poison, ça aussi...

Il fallait faire vite.

Bien qu'il était tentant de se diriger vers la tour immédiatement, Yukiko décida de ne pas y aller. Prenant soin toutefois de la garder en visuel et d'attendre que sa vue revienne pour être certaine de ne pas la perdre (car sa vue commençait à flancher également, par moments), elle préféra se diriger prudemment vers la rivière. Elle se posa un moment pour observer ses abords et étudier sa configuration, puis elle rafraîchit son visage avec un peu d'eau. Cela soulagea brièvement la douleur lancinante qui avait maintenant élu domicile dans son crâne, mais sans plus. Il faudrait composer avec.

Après son exploration des alentours, Yukiko choisit de partir pour la tour. Essoufflée, la tête assaillie par moments par des coups de marteau et la vision qui lui faisait parfois défaut, elle progressait lentement, mais prenait soin de toujours être attentive à son environnement. Qui sait, peut-être un opposant se tenait-il dans l'ombre, prêt à attaquer...


En résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Mer 23 Mai 2018 - 16:18


@Kaguya Milly :
Tes pas te conduisent vers le Sud. La forêt s'amenuise peu à peu, laissant un semblant de clairière dans laquelle tu ne pourras en revanche pas t'aventurer davantage car tu fais de nouveau face au grillage. Tout est calme. Pas l'ombre d'un candidat, ni d'une nouvelle seringue ou encore d'un piège.
Les effets du poison persistent.


@Hyûga Jinzo :
Tu suis le cours d'eau bifurquant vers le sud. La zone est toujours peu arborée et ton avancée est pénible de part les effets du poison. Ta vue se trouble et ton crâne subit les affres de la douleur, perturbé par ces maux, tu ne remarques pas tout de suite que le sol se montre de moins en moins meuble sous tes pieds. En effet, le cours d'eau imbibe la terre présente à ses côtés si bien que tu te retrouves soudainement enlisé dans ces marécages jusqu'aux mollets. En gigotant à peine en le remarquant, tu observes que tu t'y enfonces davantage encore.
Les effets du poison persistent.


@Akuzu Shin :
Ton avancée te fait t'enfoncer un peu plus dans la plaine au centre de laquelle t’apparaît un lac qui s'étend encore davantage au loin.
Tout est calme. Tu inspectes les alentours et le fond peu profond de l'eau limpide. C'est alors que tu découvres, coincée entre deux petits rochers, une seringue semblable à la tienne par la forme mais un peu plus grande par la taille. Une seule dose en son sein. Les lettres A,B,C sont inscrites dessus : un antidote complet.
Les effets du poison persistent.


@Saibogu Yukiko :
Tu ne remarques rien d'anormal ou de particulier suite à tes observations.
Après t'être rafraîchis au point d'eau, tu retournes vers la tour, te dirigeant vers son entrée.
Alors que seuls quelques mètres te séparent de sa porte, l'herbe bruisse soudainement et deux shinobis gradés quittent leur camouflage pour révéler leur prise de poste devant l'entrée.

« Tu es parvenue jusqu'à la tour Sunajin. Tu peux rentrer pour terminer l'épreuve si tu le souhaites. »

Déclare l'un des deux tandis qu'ils s'écartent d'un pas sur le côté pour laisser l'accessibilité à la porte.

Les effets du poison persistent.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Jeu 24 Mai 2018 - 10:40

« Tes pas te conduisent vers le Sud. Tout est calme. Pas l'ombre d'un candidat, ni d'une nouvelle seringue ou encore d'un piège … Merci la voix off ! Connerie d’examen de merde ! Je vais vous la raser cette putain de forêt de mort ! Ça n’va pas traîner ! » Rageai-je toute seule, à m’égosiller sans retenue au milieu des arbres. « WOH LES ENFOIRES QUI ONT INVENTE ÇA ! ALLER BIEN TOUS VOUS FAIRE FOUTRE ! Si vous aviez voulu simuler une traque, VOUS AURIEZ AU MOINS MIT DES INDICES ! Alors sortez-vous les doigts du cul et FAITES VOTRE TAFF CORRECTEMENT ! »

Ou laissez la place à d’autres … C’est vrai bon sang, si c’était vraiment ça leur but, au lieu de nous faire jouer au petit poucet avec un poison dans le sang, ils auraient fait en sorte qu’on ait au moins des infos, une piste. Quand on cherche quelqu’un ou quelque chose, on connait la cible, à quoi elle ressemble, sa dernière position connue et autres. Là putain on est simplement lâcher dans la nature et aller zou, amusez-vous les enfants ! Qu’ils aillent bien tous se faire foutre.
La journée avait pourtant bien commencé, mais depuis le début de cette épreuve c’est de pire en pire. Et en guise de confirmation – parce qu’autrement ce ne serait pas assez marrant – je me retrouvai devant le grillage qui encercle toute la zone. Certes il y a moins de forêt qu’à ma dernière position mais quand on est habituée au désert, ça reste trop … Et ce mal de tête qui ne veut pas s’arrêter ! Ça donne le vertige leur saloperie de poison à la con. Mieux vaut rester au sol à partir de maintenant, fini l’escalade.
Pendant un moment je regardai ma capsule vide et celle pleine trouvée tout à l’heure, avec l’irrémédiablement envie d’utiliser cette dernière. Le problème est que rien ne dit que ça ne va pas empirer mon cas. Si une dose empoisonne, et qu’il en faut trois pour guérir – en tout cas si j’ai bien tout compris – il y a très peu de chance pour qu’en rajouter une dans le corps améliore la condition. Vaut mieux garder cette option pour le dernier moment, quand la fin de cette épreuve de débiles sera quasiment terminée.

« Rah ! »

Un coup de gueule et un poing surchargé de chakra qui fracasse le tronc le plus proche et fait chuter l’arbre sur l’un de ses congénères. Puis de rage et sans plus aucune once de réflexion, en grande partie due à la vue brouillée par la douleur et une absence de patience, je chargeai mon chakra dans mes jambes pour filer à toute vitesse dans une direction totalement aléatoire, et en balançant toutes les insultes possibles à qui pourrait les entendre. Cela va de soi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Jeu 24 Mai 2018 - 19:51

La douleur se faisait de plus en plus forte, troublant de plus en plus ma vision et me faisant divaguer. Je marchais bêtement en longeant le ruisseau. Je n'arrivais plus à réfléchir car mes pensées étaient étouffées par le bruit du sang tapant dans mes tempes. Maudit poison, et surtout maudit moi d'avoir accéléré la propagation du poison en produisant des efforts... Je repensais alors à ce que mon père me reprochait, pour lui j'étais trop direct, trop vindicatif, je fonçais tête baissée sans analyser complètement mon environnement et je dois dire qu'il avait bien raison sur ce coup-là.

Mais je fus ramené à la réalité par une désagréable sensation au niveau des mollets. EN effet le paysage avait quelque peu changé, j'étais passé d'un joli court d'eau à une sorte de marécage boueux et ça ne signifiait rien de bon. Quand je voulus me retourner pour rebrousser chemin quelle ne fut pas ma stupeur quand je me sentis tout doucement tirer vers le bas. Je soupirais en secouant la tête, donc dans la suite logique de ma journée après un trou de plusieurs mètres voici... des sables mouvants. Décidément je collectionnais les galères. Comment j'allais sortir de celle-là ?

Je tachais de faire fonctionner mon cerveau et vite si je ne voulais pas me faire avaler. Je commençai par me concentrer pour distinguer si un élément de décor pouvait me servir à m'échapper de ce piège. J'ai mis un peu de temps avant d'apercevoir une banche en hauteur non loin pouvant peut-être m'aider. Je mis mes mains dans ma besace afin de sortir du câble que j'avais et un shuriken. J'attacha le câble au shuriken et me prépara à le lancer. Je ne pourrais pas réaliser plusieurs essais alors je devais tout donner. Me concentrant au maximum pour visualiser correctement ma cible je lançais le shuriken câblé qui s'enroula autour de la branche. Je tirais sur le câble pour voir s'il s'était bien fixé et commença à me tirer hors de la boue. Chaque mouvement m'était une torture, à chaque pas j'avais l'impression que ma tête allait exploser, ma vue se voilait de plus en plus mais je serais des dents au point d'avoir un gout de sang dans la bouche.

Une fois sortis des sables je m'effondrai sur le dos, trempé de sueur, soufflant comme un bœuf. Mon corps entier me faisait mal. Je me redressai avec beaucoup de mal, et même une fois sur mes jambes celle-ci tremblaient tellement que je pensais qu'elles ne supporteraient pas mon propre poids. Je me mis une bonne claque sur le visage pour me ressaisir et me réveiller. Et je regardais le chemin d'où je venais en me remémorant ce que j'avais vu auparavant. Le ruisseau se divisait en deux d'un côté au sud il y avait mes amis les sables mouvant donc mon envie d'y retourner était nul et l'autre par où il allait déjà ? Ma tête me faisait énormément souffrir et ça n'allait pas s'arranger aux vues de ma mésaventure... Ah oui ça y est je me rappel, le ruisseau allait vers l'est, je tenta de me repérer avant de prendre cette direction chancelant en priant intérieurement que les effets n'allaient pas encore plus augmenter.

Direction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 164
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Dim 27 Mai 2018 - 8:40

Les maux de têtes ne semblaient cesser de se manifester tout le long de ma route, ce qui ne faisait que confirmer mon hypothèse. Et en même temps, m’inquiéter encore plus. Les effets de ce poison étaient clairement là pour rester tous le long de l’épreuve, punissant ceux qui n’arrivaient pas à avancer dans l’urgence. Les pas tranquille et hésitant, ma main restait un long moment sur ma tête, alors que mes yeux troubles me guidaient avec difficulté. Utiliser mon chakra pour compenser ma lenteur était une idée, mais si ce poison fonctionnait comme tout maux, faire des efforts ne ferait qu’accélérer sa propagation. Un cruel dilemme qui était un plus gros challenge en soit que l’épreuve en elle-même…

Mais bon, de bonnes choses pouvaient bien arriver de temps en temps. Au loin devant-moi, ma vision affaiblie capta malgré tout la vision d’un lac. De l’Eau ! C’est ce qu’il me fallait. Ne prenant point le temps d’hésiter, je me précipitais comme je pouvais au rebord de la source, m’agenouillant afin de piocher dans cette dernière. D’abord avec les mains pour l’amener à ma bouche, je fini par plonger directement la tête dedans pour me rafraîchir. Je savais bien que les effets ne seraient qu’éphémère, mais je pouvais au moins sentir mon mal de tête diminuer. C’était mieux que rien.

Mais alors que je retirais ma tête de l’eau pour enfin respirer, me recoiffant et jetant un œil autour en espérant que personne n’en profiterait pour m’attaquer, mes yeux finirent par se concentrer sur l’eau devant moi. Elle était tellement clair que mis à part le reflet du soleil, je pouvais voir ce qui se trouvait au fond de l’eau sans difficulté, et… Quelque chose d’étrange capta mon regard. On aurait dit… Du verre ? Une seringue ! Me relevant subitement (et me donnant un maux de tête à cause de l’agitation, bravo le veau) je me précipitai aussi gracieusement qu’un chameau excité dans la flotte et fini par attraper l’objet. La levant au ciel, la première chose que je remarquais était que la seringue paraissait plus… Grande ? oui, plus grande que les deux autres. La faisant tourner un peu, je remarquai ainsi le détail qui m’intéressait le plus.


« - ABC… Est-ce que… Est-ce que c’est l’antidote complet ? »

Observant un peu plus en détail la seringue avant de faire la bêtise de m’injecter l’objet, je ne remarquais rien qui pourrait indiquer un piège. Me sentant obligé de comparer, je sortis également les deux autres seringues que j’avais pu trouver, et ne remarquais ainsi pas de grandes différence dans les liquides à l’intérieur, que ce soit la couleur ou la viscosité. Tout semblait indiquer qu’il s’agissait belle et bien d’une version complète de l’antidote. Excellent ! Retirant ainsi le bouchon de l’aiguille, je la pris à pleine main et entama le geste pour me piquer immédiatement… Avant de m’arrêter.

« - … Est-ce que c’est le bon choix ? »

Maintenant que l’extase de la découverte été retombée, même si mes maux de tête étaient présents, je ne pus m’empêcher de réfléchir. Si je m’injectais, peut-être que les effets du poison disparaîtraient, mais… Mais ça ne veut pas pour autant dire que je serais sorti d’affaire. L’épreuve consistait à atteindre la tour, pas à se soigner. Si jamais je tombe sur quelqu’un de plus fort que moi, même encore empoisonné, et qu’il me mettait KO, cela ne me servirait à rien. Il me valait mieux conserver une monnaie d’échange pour assurer ma survie. Qui plus est, j’ai déjà deux seringues, il ne m’en manque qu’une pour composer un nouvel antidote.

Serrant les dents pour prendre mon mal en patience, je choisi de rencapuchonner la seringue et tout ranger dans ma sacoche. Soupirant donc, je fis sorte de réfléchir. Rien en vue autour de moi, pas d’indication d’un bâtiment ni d’autres candidats. La tour ne semblait pas être ici, il me fallait donc continuer ma route. Soupirant en me demandant si j’avais raison ou non d’agir ainsi, je reprenais ma route en profitant des derniers instants de fraicheur de l’eau, et rejoins la terre ferme pour me rendre au Sud-Est, pour changer et voir si je ne me suis pas trop enfoncé dans mon erreur.


Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 230
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Mar 29 Mai 2018 - 13:03

Alors que Yukiko approchait de la tour, deux figures émergèrent des herbes environnantes. Il s'agissait de deux shinobis, dont l'image se troubla momentanément suite à un énième trouble de vision. Ils lui indiquèrent qu'elle pouvait, si elle le souhaitait, entrer dans la tour pour terminer l'épreuve.

Si je le souhaite...

Bien évidemment, comme le poison était encore effectif, elle ne souhaitait pas y entrer. Car bien évidemment, passer cette porte ne l'en débarrasserait pas. Deux choix s'offraient maintenant à elle : retourner dans la forêt pour chercher l'antidote ou attendre qu'un autre candidat arrive. Car il ne semblait y avoir personne encore dans les environs, à en juger par une première impression.

Les maux de tête commençaient à vraiment l'agacer, puisqu'ils troublaient sa réflexion. Qui plus est, elle était fatiguée de marcher.

Stupide poison...

La solution qui avait commencé à germer dans son esprit quelques temps plus tôt lui revint alors en mémoire. Jugeant que c'était la meilleure chose à faire pour le moment, Yukiko s'approcha de la porte de la tour. Elle sortit son encre et son pinceau et, entre les douleurs aigües qui continuaient de marteler son crâne, chercha dans ses souvenirs. Après quelques hésitations, elle traça un sceau bien visible sur la porte.

Il me semble que c'était ça...

Elle n'était pas certaine à 100% que le sceau était exact, mais à moins que tous les autres participants soient des experts en fuinjutsu, cela pouvait passer. Qui plus est, elle se positionnerait devant la porte, de manière à le cacher partiellement. Cela devrait faire l'affaire...

Passant à la deuxième partie de son plan, Yukiko fit apparaître son arbalète, la munit d'une flèche spéciale et visa dans les airs. Son bras retomba quelques instants, puisqu'un nouveau trouble de vision vint l'ennuyer, puis elle visa de nouveau l'endroit le plus adéquat et elle tira. La flèche fila et, arrivée à la bonne hauteur, explosa. Le fracas se répandit en écho dans les environs. Vu le temps qui s'était écoulé depuis le début de l'épreuve, il y avait forcément quelqu'un qui l'entendrait. Intrigué, il n'hésiterait sans doute pas à se diriger vers la tour qu'il n'avait peut-être pas encore repérée. Une fois arrivé, il serait possible de négocier avec lui pour compléter l'antidote. Avec trois doses de disponibles, tout le monde serait content et pourrait passer la porte. Le sceau n'était là que comme argument supplémentaire, pour barricader la porte si jamais le candidat était récalcitrant. Si deux candidats venaient, les chances pour compléter l'antidote étaient encore plus grandes. À moins qu'ils ne s'allient... ou qu'ils ne veuillent pas partager... ou que tout le monde soit déjà dans la tour...

La kunoichi soupira et tâcha de chasser ces pensées négatives. Il y avait déjà les maux de tête pour l'ennuyer, alors ce n'était vraiment pas la peine d'en rajouter. Alors qu'elle se tenait debout, devant la porte, les bras croisés, il adviendrait ce qu'il adviendrait.



En résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Ven 1 Juin 2018 - 23:17


@Kaguya Milly :
Tu concentres ton chakra de manière a accroître ta vitesse de déplacement. Avançant rapidement vers le nord-ouest, tu es stoppée dans ta course le long d'une rivière, les pieds soudainement enlisés dans la boue de ce marécage. Tu te rends rapidement compte que le moindre de tes mouvements t'enfoncent davantage, te laissant prisonnière jusqu'à mi-mollet.
Tu remarques également la présence d'un autre candidat, lui se trouve sur la terre meuble mais l'état boueux de ses jambes te laisse comprendre qu'il vient de s'extirper du même piège.
Son bandeau t'indique son appartenant à Konoha et ses pupilles, si singulières, qu'il s'agit d'un Hyûga.

Suite à ton soudain effort en chakra, tu ressens que ton corps est ankylosé, comme légèrement endormi, ne répondant pas bien à tes attentes. Mais cet effet reste presque banal à côté de la soudaine luminescence verdâtre de ton corps. Un coup d'oeil vers l'autre candidat te laisse remarquer cette même aura verdoyante.
Peu après, une nouvelle présence se manifeste sous tes yeux. Un sunajin, que tu connais particulièrement bien : Shin.
Lui aussi est atteint par cette étrange lueur.

Si le début de l'épreuve s'était révélée particulièrement monotone te concernant, il était désormais clair que celle-ci prenait un nouveau tournant, ainsi que de nouveaux enjeux.

Alors que vous êtes ainsi, tous les trois, une détonation retentit dans le ciel, tout près à l'ouest de votre position. En tournant la tête dans cette direction, vous remarquez une silhouette verdâtre au loin.


@Hyûga Jinzo :
Après t'être extirpé du marécage, tu prends la décision d'aller vers l'est. Toutefois, une véritable tornade passe devant toi finissant par se stopper brutalement dans sa course après avoir connu le même sort que toi : prisonnière de cette boue épaisse et collante. Tu remarques son bandeau, t'indiquant qu'il s'agit d'une Sunajin.
Alors que tu l'observes, tu remarques un phénomène étrange. En effet, sa peau luit à présent d'une aura verte et tu te rends compte bien vite que la tienne connaît le même aspect. En plus de cela, tu sens ton corps s'ankyloser, comme légèrement endormi, ne répondant pas bien à tes attentes.

Seulement une dizaine de mètres te sépare de la nouvelle venue partiellement immobilisée alors que tu es désormais sauf, sur la terre meuble.
Peu après, une nouvelle présence se manifeste sous tes yeux. Un nouveau sunajin : lui aussi atteint par cette étrange lueur.

Alors que vous êtes ainsi tous les trois, une détonation retentit dans le ciel, tout près à l'ouest de votre position. En tournant la tête dans cette direction, vous remarquez une silhouette verdâtre au loin.


@Akuzu Shin :
Tu conserves ton antidote complet pour l'heure et te diriges vers le sud-est en coupant par la rivière. Sur la rive, tu remarques une sunajin que tu connais bien, Milly, enlisée jusqu'aux mollets dans la boue.
Devant ce constat, tu restes prudent et tâche de ne pas subir le même sort.
Non loin de la Kaguya, tu remarques un Konohajin aux pupilles particulières, un Hyûga. Lui n'est pas coincé mais l'état de ses vêtements te laisse comprendre qu'il l'a déjà été.

Peu après, tu vois soudainement la peau de la Kaguya luire d'un aura verdâtre, tout comme le Konohajin et finalement, tout comme toi même. Tu sens ton corps ankylosé, comme endormi, ayant du mal a répondre à tes attentes.

Alors que vous êtes ainsi tous les trois, une détonation retentit dans le ciel, tout près à l'ouest de votre position. En tournant la tête dans cette direction, vous remarquez une silhouette verdâtre au loin.


@Saibogu Yukiko :
Tu dessines un sceau factice à l'encre sur la porte devant les gardes qui ne bronchent pas, et décide d'avertir de ta présence ainsi que celle de la tour en tirant un carreau d'arbalète.
Après coup, ton corps s'ankylose, comme endormi partiellement, ne répondant plus avec autant de facilité à tes attentes. Tu remarques également que de ta peau émane une luminescence verte et en observant un peu aux alentours, tu distingues parfaitement trois silhouettes, elles aussi verdâtres, à l'est de ta position.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1600
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Lun 4 Juin 2018 - 16:01

En soi c’est une réaction complètement stupide, j’en conviens, et la petite voix da ma tête me le hurle assez souvent. Mais merde quoi, il est à chier leur examen ! Il ne se passe rien, il n’y a rien à faire à part tourner en rond. Alors forcément au bout d’un moment ça craque … Et quand ça craque, je deviens aussi aveugle qu’une taupe. Une tarée colérique avec tellement de sang dans le cerveau qu’elle ne voit même plus où elle met les pieds, ni ce qui l’entoure. Une petite note pour celles et ceux qui auront à la côtoyer : quand elle est dans cet état, garder à l’esprit qu’aucune de ses paroles n’a de poids, aucune n’est fiable. Elle ne pense pas ce qu’elle dit, ni ce qu’elle fait d’ailleurs. Il faut juste l’ignorer, le temps que la crise redescende.

Dans cette course effrénée, lancée telle une furie à travers la forêt, plusieurs fois elle manquait à quelques centimètres, de se manger un tronc en pleine face. C’est dire son niveau d’entêtement stupidement élevé. En plus c’est pire parce qu’avec son caprice elle ne voit même pas vers quoi elle se dirige, ni si elle loupe des informations. Et ce qui devait arriver arriva …

« Merde, c’est quoi encore cette connerie ? A putain mais ça colle en plus ! »

Il s’agissait d’une sorte de sable mouvant, de la vase boueuse suffisamment humide pour permettre à un être humain de s’enliser par manque d’attention. Et c’est exactement que je fis. La moitié des mollets déjà sous terre, je fus bien obligée de me calmer car à chaque nouvelle injure je m’enfonçais un peu plus. A croire que même la nature en a marre. Tss, je vais retourner dans le désert, là-bas au moins je pourrais brailler tranquille …
Le coup de gueule passé, je pus enfin m’apercevoir que je n’étais pas seule. Un homme aux cheveux bruns très longs, peau pale et yeux blanc-violet se tenait non loin, sur la terre ferme. Son bandeau affichait l’emblème de Konoha, et l’état de ses jambes indiquait qu’il venait tout juste de sortir de la même situation que la mienne actuellement.
Enfin quelqu’un ! Enfin de l’activité ! Bon certes il s’agit d’un adversaire, mais ça restait quand même une preuve que la civilisation était toujours là ! Outch, le mal de crane qui revient en force, et avec tant de violence qu’il donne l’impression que le sol tangue. Enfin vous me direz, je ne suis actuellement pas franchement sur un sol très stable non plus …

« Qui que tu sois, je t’interdis de te moquer. » Lui lançai-je en me massant les tempes. « Ah putain de poison de mes deux … Tu permets que je sorte de là ? Ensuite on se tape et je te vole ton antidote ok ? Mais pour le moment, temps mort. »

Sans plus la moindre once d’amour propre ni de charisme, je me couchai dans la vase afin d’étendre mon poids et ainsi ramper pour sortir de cette entrave. Très rapidement j’eus toute la partie avant de mon corps recouverte de boue, même quelques mèches y eurent droit. Mais au moins je me rapprochais du bord. Et forcement c’est à ce moment-là qu’apparu Shin. Akazu Shin, sans doute le garçon le plus adorable et intriguant de l’Académie.

« Raaaaah ! Mais pourquoi t’arrives maintenant toi ?! Quelques minutes plus tôt ça n’aurait pas été possible ? Rah détourne les yeux ! Et je t’interdis aussi de te moquer ! Saloperie de vie de merde … Je te promets, si tu te moques je te fous la tête dedans sans douceur ! »

Aussi élégante qu’un vers de terre dans son élément, je me tapais une honte sans borne devant celui que je considérais comme mon meilleur ami. Ah n’oublions pas que c’est un examen, il est également un candidat, un rival. Hors de question de lui demander de l’aide. Et je vous assure, je n’ai – presque – pas pour sauver ma dignité … Par contre je ne faisais bien attention à ne pas perdre de vue le Konohajin. Des yeux comme ça, c’est les Hyuga il me semble, des experts du taïjutsu. Pour sûr un combat contre lui serait aussi intéressant qu’excitant. Mais pour le moment, avec cet empoisonnement qui nous pourrit la vie, ce ne serait pas optimal.

Quand je réussi enfin à sortir de la vase et à me remettre sur pied, boueuse des orteils jusqu’aux mèches, une lueur verdâtre se mit à émaner de nous trois. Nous nous transformions en lucioles ! Mais avec le côté engourdi en plus, car pour une raison encore inconnue chacun de mes muscles se sentait comme épuisé, de la même façon qu’après une longue séance de sport. Par ailleurs une quatrième lueur apparaissait en flou vers l’ouest. Et puis soudainement une détonation dans le ciel. Très probablement un rappel que l’heure passe, après tout, chaque examen a toujours été chronométré. Il ne serait pas idiot de penser que lui aussi.

« Bon les garçons, je vous propose qu’on se tabasse plus tard. Je ne voudrais pas arriver en retard à ma première épreuve. »

Un clin d’œil tout particulier à Shin, et je passai à côté du Hyuga, prête à réagir à la moindre invective, au moindre geste menaçant, tout en poursuivant vers l’ouest en direction de cette détonation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Messages : 20
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2 Jeu 7 Juin 2018 - 12:25

A peine commençais-je à me diriger vers l'est que j'entendis un bruit sourd de quelque chose en percutant une autre et s'ensuivis d'un bruit que je connaissais que trop bien : la succion de la boue dans laquelle je venais de tomber. Mais je compris très vite de quoi il en retournait, un ou plutôt une candidate venait de tomber dans les sables mouvants.

Je ne sus que penser de cette femme qui comprenant qu'elle était tombée dans un piège se mit à vociférer des jurons dans tous les sens. Je continuais de regarder la scène incrédule, au milieu de ses gesticulation je reconnus sur son bandeau l'emblème de Suna, ça s'annonçait mal pour moi car j'étais dans la quasi impossibilité de combattre à cause de ce maudit poison puis la jeune femme me remarqua et m'interpella :

« Qui que tu sois, je t’interdis de te moquer. Ah putain de poison de mes deux … Tu permets que je sorte de là ? Ensuite on se tape et je te vole ton antidote ok ? Mais pour le moment, temps mort. »

Quel drôle de phénomène celle-là, pour ma première rencontre avec des ninja de Suna je crois que je ne pouvais pas trouver mieux, mais à peine avait-elle fini sa phrase qu'un autre ninja débarqua sur les lieux et je mis pas longtemps à comprendre que lui aussi venait du même village que la jeune femme devant moi.

Je tachais de réfléchir calmement à la situation, en essayant de faire abstraction au bouquant provoqué par la kunoichi emprisonné dans la boue et tentant tant bien que mal à en sortir. J'étais dans de sale draps, la situation tournait très vite au vinaigre. J'étais en sale état suite au poison et me corps avait de plus en plus de mal à me répondre, mais avec les deux ninjas de Suna devant moi je n'avais guère le choix. L'une voulait combattre contre moi afin de récupérer mes doses d'antidote mais l'autre n'avait encore rien dit, allait-il s'interposé ou s'allié à sa compatriote ? Dans tous les cas j'étais de très loin dans une situation de force, je soupirais devant ce triste bilan.

Mais le destin avait encore décidé de frapper, une lueur verte vint à nous englober tous les trois et une explosion retentie non loin de nous. Je tournais la tête dans la direction du bruit et remarqua une quatrième émanation verte. Donc un quatrième aspirant ? Bon en priant que celui-ci ou celle-ci ne soit pas de Suna. La kunoichi venait de sortir des sables, presque couverte de la tête au pied de boue, mais ce qui me surprit d'elle fut sa phrase avant de se mettre en route :

« Bon les garçons, je vous propose qu’on se tabasse plus tard. Je ne voudrais pas arriver en retard à ma première épreuve. »

Elle passa à côté de moi en me fixant, pensait-elle vraiment que j'étais aussi bête que ça à provoquer un combat à deux contre un ? Je regardais l'autre ninja de Suna qui n'avait encore rien dit puis commença à me mettre en routre direction de l'ouest là où avait eu lieu l'explosion et aussi là ou luisait la dernière lueur verte tout en faisant attention à mes deux nouveaux "camarades"

direction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Première Epreuve - Groupe 2

Revenir en haut Aller en bas
 

Première Epreuve - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Prologue :: Evénements :: Examens :: Examen Chûnin International - An 5-