N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1554
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Lun 30 Avr 2018 - 17:30

Citation :
Alors que tous les espoirs étaient rivés sur la première grande assemblée des dirigeants militaires, une ombre vint recouvrir le village de feu. Les applaudissements cessèrent pour laisser place à des cris d’effroi lorsque le Tsushikage porta soudainement une attaque contre la Dame du vent. Des mouvements de paniques secouèrent les ruelles bondées du village tandis que de nombreux shinobis partirent à la recherche du responsable…

@Hayashi Yell - Tu es envoyée au complexe de l'ANBU afin de superviser l'opération qui consiste à rassembler tous les shinobis pratiquant le genjutsu afin de trouver le responsable de l'attentat.

@MAMORU EIKICHI, @SENRITSU REI, @YAMANAKA SHIGO, @Buyuu Eiki, @Yamada Kioshi, @KETSUEKI LA, @SABAKYÔ AKUMU & @OTSUTSUKI K. NIKKOU - Si les compétences de vos personnages sont connus, il y a de grandes chances qu'ils ont été convoqués ou amenés de force ici afin d'être interrogé. Vous n'êtes cependant pas obligé de participer si vous en avez pas l'envie. Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Jeu 3 Mai 2018 - 16:02

    Un bon nombre de mes clones récoltaient des informations un peu partout dans le village, notamment auprès des troupes de senseurs, tandis que j’étais auprès de Yami. A chaque nouvelle information, le clone créait un remplaçant avant de se volatiliser pour me relayer la donnée, que je pouvais alors transmettre directement à la Seigneur du Vent. J’avais également un clone qui tenait compagnie à Buyuu Eiki, un samouraï que je devais surveiller également. Une mission que j’avais obtenue au compte de la Confrérie des Ombres, une unité spéciale de Suna, dont la commanditaire n’était autre que la dame qui me faisait face à ce moment-là.

    J’étais là pour lui relayer l’avancement de l’enquête, mais aussi pour l’interroger sur différents points. Notamment les limites et capacités de la sensorialité pour différencier les suppositions des certitudes car je n’étais pas expert en ce domaine. J’avais également d’autres questions pour elle et elle profita de cet entretien pour m’indiquer la stratégie de l’Hokage : rassembler tous les utilisateurs de Genjutsu dans un bâtiment pour les interroger. J’avais évidemment demandé à Yami si c’était nécessaire que je m’y rendais, sachant qu’en tant que simple Chûnin de Suna, Konoha ignorait probablement mes capacités. Mais elle préféra jouer franc jeu avec eux et m’intima d’aller montrer patte blanche. Soit. Je m’enquérais malgré tout de savoir si un clone suffisait ou si je devais m’y rendre en personne.

    Et me voilà, personnellement, devant ce fameux bâtiment où j’allais probablement côtoyer le coupable de l’attaque. Enfin, ce n’était pas une certitude. Après tout : l’ordre venait de Konoha, donc tous ses hommes allaient respecter la chose. Yami envoyait aussi ses soldats qui répondaient au critère demandé, mais Iwa allait-il suivre la directive ? Et si le coupable n’appartenait à aucune de ces nations, il n’avait aucune obligation de se rendre dans ce bâtiment, car personne ne pourrait réclamer sa présence. Les Kages et les bras droits eux-mêmes allaient être interrogés ? Une bonne idée donc, mais qui présentait de nombreuses failles. Au moins, elle aura le mérite d’éliminer pas mal de suspects…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Lun 7 Mai 2018 - 15:48

J'avais craint, l'espace d'un instant, que Kihran ne me mette sur la touche à propos de l'enquête maintenant qu'il disposait de l'autorité de Hokage... Une mise a l'écart que je n'aurais pas appréciée, souhaitant, comme tout shinobi de la Feuille, œuvrer dans la recherche du coupable de l'attaque sur les Kages.
Quel était le but de celle-ci ? Tout le monde l'ignorait encore et pourtant, la crédibilité de Konoha en avait pris un sacré coup... Incapables d'assurer la sécurité de ses invités. Traîtres dans les rangs... Les rumeurs circulaient a vitesse grand V, nous laissant impuissant devant elles mais pas abattus. Il était de notre devoir de rétablir l'ordre et de rectifier la faute.

Sans tarder, et après la convocation orchestrée par Kihran, je me rendis au complexe de l'ANBU, assistant l'unité spéciale pour superviser l'opération demandant à tous les illusionnistes de se rassembler. Bien entendu, les lieux étaient hautement surveillés. Il s'agissait après tout du quartier général de l'élite du village : composée d'autant de senseurs brillants que de shinobis professionnels. Les mesures de sécurité n'étaient pas lésiné, surtout après une attaque pareille. Les rondes étaient nombreuses tout comme les paires d'yeux dissimulés, ou non, à la vue de tous.

Le chakra de chacun était sondé en permanence tout comme les mouvements pour s'assurer d'aucune manœuvre suspecte.
Peu a peu, les inquiétés se rendirent jusqu'à cette grande salle remplit de bureaux au sein de laquelle je m'assurais de leur identité, de leur grade ainsi que de leur capacité tout en concoctant mon rapport, assistée de membres ANBU senseurs.
Ainsi, je reconnus certains de mes camarades Konohajin placés pour l'heure en suspects, espérant avec conviction qu'ils n'étaient pas responsables de cette attaque gravissime sans pour autant tomber dans la naïveté : jusqu'à preuve du contraire, connaissances ou pas, ils étaient potentiellement les auteurs de cet attentat...

Les formalités ainsi contrôlées, ils n'avaient plus qu'a patienter dans la pièce surveillée, jusqu'à ce qu'ils soient appelé un à un pour leurs interrogatoires plus poussé. S'il subsistait le moindre doute de leur implication, ils étaient retenus dans une cellule en surveillance jusqu'à y voir plus clair sur l'affaire.
Des troupes de l'unité spéciale sillonnaient également le village à la recherche des utilisateurs de genjutsu connus à Konoha et qui ne s'étaient pas présentés d'eux mêmes à cette convocation.

Identité check, je passais encore une fois à la suivante, tombant nez a nez avec un Sunajin qui était intervenu auprès de son Seigneur au même moment que je m'étais précipitée aux côtés de Kihran durant l'attaque. Cet homme était donc haut placé ou estimait sa seigneurie.

« Votre identité je vous prie? »

Une aura particulière se dégageait de lui. Je n'étais douée d'aucune faculté sensorielle et pourtant, je percevais un certain mal aise : comme si ça puissance était littéralement écrasante. Malgré tout, je n'en montrais rien, restant professionnelle et concentrée dans ma tâche certes redondante mais primordiale.

Il se présenta sous le nom de Yamada Kioshi que je m'empressai de noter sur ma fiche après l'absence de réaction du senseur pour souligner un quelconque problème.

Après quoi, le Sunajin fut conduit dans une salle d'interrogatoire au sein de laquelle se trouvait trois personnes. Moi en plus. Un gradé de l'ANBU m'avait autorisé a y assister pour observer les procédures et ainsi faire une pause dans ma démarche rébarbative.
C'est ainsi que je vis le leader installé derrière son bureau demander au Yamada de s'installer face a lui, sans se montrer désobligeant mais visiblement passablement irrité, observant mes notes.

« Yamada Kioshi. Vous êtes un Sunajin et disposez d'une forte quantité de chakra... Quel est votre expérience dans l'art de l'illusion ? Est-ce votre spécialité ? Vous étiez présent lors de l'attaque. Vous vous êtes rendu auprès de votre dirigeant pour lui prêter assistance et avez pris la responsabilité de l'un des vôtres supposé suspect. Plusieurs de vos clones ont été aperçu a travers le village. Pourquoi y avoir eu recours ? Dans quel intérêt ? Quel est votre alibi concernant l'attaque ? »

Chaque question attendait sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 2039
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Lun 7 Mai 2018 - 19:19

    Une grande salle où l’on devait se présenter avant de passer dans d’autres salles, plus petites, afin d’y être interrogé. J’essayais de retenir chaque visage que je voyais en ce lieu. Le coupable pouvait être l’un d’eux. Peut-être même faisait-il parti de ces hommes de l’unité spéciale qui nous surveillaient ? Après tout, étaient-ils eux-mêmes interrogés ? Cet ordre venant de l’Hokage avait beau être une idée intéressante, elle paralysait un grand nombre de leur effectif en même temps, diminuant alors la sécurité du village. Une incitation à une nouvelle attaque ? Cette idée était-elle en réalité un appât pour inciter le coupable à agir une fois de plus ?

    Je m’installais docilement sur la chaise qu’on m’indiquait, respectueux des ordres et ne donnant aucune raison d’être suspecté. Ils faisaient simplement leur travail, même si c’était une perte de temps me concernant. Je me demandais même si je pouvais leur mentir pour tester si leurs capacités leur permettaient de déceler mes mensonges, afin de savoir si le coupable pouvait s’en sortir simplement en étant bon menteur. Après tout, le village ne possédait aucune aptitude allant dans ce sens, alors qu’un joueur pouvait très bien en avoir une pour camoufler ses mensonges, comme moi par exemple…

    « Mon expérience dans l’art de l’illusion ? Je vais vous faire gagner du temps : je suis capable de produire les mêmes effets qui ont été aperçus sur le Tsuchikage et la Seigneur de Kaze, et bien plus encore. »

    A quoi bon mentir finalement ? Bien que cela pourrait m’apporter une nouvelle donnée dans mon enquête, Yami n’apprécierait probablement pas. Alors je me contentais de dire la vérité pour le moment.

    « Pourquoi avoir eu recours à des clones ? Parce que je ne suis pas senseur et que je ne peux donc augmenter mon efficacité qu’en augmentant mon nombre, multipliant ainsi mes pairs d’yeux et d’oreilles. Dans quel intérêt ? »

    Il était vrai que l’Hokage avait demandé aux autres dirigeants de ne pas s’immiscer dans l’enquête.

    « Pour mieux assurer la sécurité de mon Seigneur. »

    En trouvant le coupable, et donc en enquêtant, je mettrais Yami hors de danger. C’était donc une manière d’assurer sa sécurité, bien que détournée. Hélas, il s’agissait là de la limite de la sensorialité. A moins qu’ils ne me démontraient le contraire ? Malheureusement j’en doutais fort. Et s’il me rétorquait que Konoha s’en chargeait déjà, la réponse était toute trouvée : qui s’occupait de la sécurité lors de la fameuse attaque ?

    « Quant à mon alibi, je ne suis pas certain de bien comprendre la question… J’étais présent lors de l’attaque, comme tu l’as dit auparavant. Donc… je n’en ai pas ? »

    Mon regard se posa sur la jeune femme que j’avais aperçu près de l’Hokage lors de la tentative d’attentat et lorsque je m’étais présenté dans la grande salle. Pourquoi se trouvait-elle ici ? Etait-elle leur cheffe ? Et pourquoi me surveiller moi ? Peut-être me pensait-elle coupable ? Mais c’était très bien car j’avais moi aussi quelques questions :

    « Si je puis me permettre, est-ce que les Kages et bras droits sont interrogés eux aussi ? Et les membres utilisant le genjutsu de cette unité spéciale ? »

    Bien que délicat, les Kages pouvaient malgré tout être les commanditaires de cette attaque. Et même en trouvant le coupable, ils ne pourraient pas monter jusqu’à eux sans les interroger directement. Quant aux membres de cette unité, si ce bâtiment était le leur, ils savaient que leur interrogatoire se produirait ici et dans quelles conditions. Le coupable, s’il en faisait partie, aurait alors tout pour produire l’attaque et sortir innocenté de cette procédure.

    Que de failles qui donneraient lieu à des pistes supplémentaires quant à l’enquête. Si toutefois ils daignaient me répondre, évidemment. Mais, en tant que Sunajin, ils devaient se montrer bien plus courtois que s’ils faisaient face à un Konohajin, pour éviter de provoquer le moindre incident diplomatique. Peut-être était-ce pour cela qu’il était tendu et qu’il avait posé une question sans le moindre sens sur mon alibi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 705
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Dim 27 Mai 2018 - 20:22

    Une fois de plus, un Konohajin s’était ajouté à la conversation, comme si le toit adjacent au 7ème Ciel était un lieu de rencontre. D’abord Nara Natsuki, puis Inuzuka Takeo, tous deux pour lui demander s’il n’avait rien vu de suspect. Et alors qu’il dialoguait avec le responsable de la sécurité en s’interrogeant s’il avait fauté quelque part, le nouveau Konohajin vint transmettre des ordres de l’Hokage : tous les utilisateurs de Genjutsu devaient se rendre au complexe de l’ANBU. Une mesure quelque peu prévisible mais douteuse, car si même les Konohajins devaient s’y rendre, les effectifs du village consacrés à la sécurité en seraient fortement diminués. D’autant plus qu’Iwa et Suna n’enverront que les personnes qu’ils voudront bien envoyer et les ninjas en-dehors de ces nations passeront également entre les mailles du filet.

    Cette mesure incomplète à bien des égards avait-elle vraiment pour but de trouver le coupable, ou bien simplement d’innocenter Konoha auprès de ses congénères après que l’Hokage se soit sorti indemne de l’attaque ? Les Kages eux-mêmes et leurs bras droits allaient-ils être interrogés ou avaient-ils droit à un traitement de faveur ? Ce qui ferait d’eux les prochains suspects si Shigo s’en sortait innocenté et qu’il provoquerait une deuxième attaque…

    Le Yamanaka se demanda un instant s’il devait s’y rendre. Après tout, il avait une mission actuellement en cours. Mais Konoha possédait sa hiérarchie et un ordre de l’Hokage était donc prioritaire.

    « Monsieur Takeo, j’ignore combien de temps cela prendra. Pourriez-vous transmettre à Nara Natsuki que je me vois dans l’obligation d’interrompre momentanément son ordre je vous prie ? »

    Une fois la demande effectuée, le Yamanaka suivit sagement le membre de l’ANBU sans opposer la moindre résistance. Lorsqu’il arriva Shigo se présenta en indiquant son grade et son nom, bien que ce n’était pas forcément nécessaire étant donné que son masque le trahissait bien avant qu’il n’ouvrait la bouche. Il ne restait plus qu’à attendre les prochaines directives.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Jônin - Chef Inuzuka - Chef de la Sécurité de Konoha
Messages : 913
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Dim 3 Juin 2018 - 0:17

Heureusement pour le Yamanaka, ce dernier prit la décision d'obtempérer à la demande de l'ANBU. Cela n'aurait certainement pas très bien paru pour lui s'il avait refusé cette requête puisque non seulement il aurait été contre un ordre de l'Hokage, mais cela le rendait encore plus suspicieux qu'il ne l'était déjà. Toutefois, alors qu'il aurait dû se tourner vers le membre des forces spéciales, ce dernier se tourna vers moi et me demanda de transmettre un message à Natsuki-san qui me prit tous mes efforts pour ne pas rouler des yeux. Voulait-il vraiment continuer avec cette histoire? Je ne pouvais pas croire que le Nara ait donné un ordre comme celui-là à un chûnin qui plus est. Si c'était vraiment ce qu'il fallait pour que Shigo-san finisse par quitter ce toit, j'hochai sèchement la tête afin que nous nous mettions enfin en route. J'en parlerais bel et bien avec Natsuki-san, bien que cela ne soit certainement pas de la façon dont il se l'imagine. Ou peut-être le sait-il justement et fait semblant de rien, ce qui est sans doute plus près de la réalité.

Je suivis alors l'ANBU en direction du QG pour l'apparence, si on me connaissait comme chef de la Sécurité ce n'était pas tout le monde qui me connaissait comme le chef de l'ANBU. Les plus futés sauront faire un plus un et je ne doutais pas un instant que le Yamanaka faisait partie de cette catégorie de personne. Une fois sur les lieux un homme comme lui risquait d'avoir plusieurs indices qui lui permettraient de faire une telle déduction même si nous étions tous entraînés à garder l'anonymat. Nous nous dirigeâmes tous jusqu'au bâtiment morne du QG, qui n'avait pas été bâti pour être attirant pour l'oeil. Une fois rendus sur place notre guide disparut, s'envolant vers d'autres tâches, me laissant avec le Yamanaka pour passer les contrôle de sécurité. Une fois ceux-ci passés, on nous guida jusqu'à la grande salle dans laquelle les interrogatoires avaient lieux. Je croisai le regard de plusieurs de mes hommes dans le processus et je fus rassuré de voir qu'aucun avait brisé le protocole et avait montré le moindre signe de reconnaissance en ma présence.

Dès que j'arrivai dans la grande salle, je me séparai aussitôt du Yamanaka pour me diriger directement vers les tables d'interrogatoire. Si le chûnin devrait patienter et attendre son tour avant que l'on vérifie son identité, je n'étais pas encombré par les mêmes restrictions; j'étais après tout en charge de l'enquête sur cet attentat. Je me faufilai à travers la quantité de shinobis grandissante alors que le message traversait le village pour arriver jusqu'à l'endroit où le contrôle se faisait. Je fus alors surpris de voir Yell-san assise à côté d'un des membres de l'ANBU. Que faisait-elle là? Aux dernières nouvelles, cette dernière ne faisait pas partie des forces spéciales. Était-ce Kihran qui l'envoyait ici? C'était après tout l'endroit le plus sûr du village et ma mère m'avait montré à plusieurs reprises qu'il ne fallait pas sous-estimé l'intuition féminine. J'arrivai alors qu'elle était en discussion avec un Sunajin, ce même que j'avais aperçu proche de l'arbre un peu plus tôt. Il s'agissait donc qu'un interrogatoire de routine, les chances qu'il s'en soit pris à son propre dirigeant très faible. J'attendis tout de même qu'il soit terminé avant de me pencher vers l'Hayashi.


- Yell-san, quelle surprise de vous voir ici. Toujours prête à mettre la main à la pâte, hein? commençai-je en souriant, mais il disparut rapidement. Je vois que vous êtes responsables des interrogatoires alors je vais vous le dire directement: méfiez-vous de Yamanaka Shigo. Je suis arrivé ici avec lui puisque la piste que j'ai suivie depuis le Palais m'a mené jusqu'à lui. Il semble être très habile à cacher ses intentions, redoubler donc d'attention à comment il répond à vos questions.

Toute trace de jovialité avait disparu de mon visage maintenant que nous parlions de l'affaire en cours. Je ne pouvais pas assez souligner les soupçons que j'avais envers l'homme et si mes hommes en étaient avertis les choses avaient plus de chances d'avancer. Je me relevai légèrement et fit un tour circulaire de la salle à la recherche d'une personne en particulier facilement reconnaissable. Depuis le temps qui s'était passé j'aurais cru qu'il serait ici, mais peut-être avait-il été retenu quelque part?

- Auriez-vous vu Kihran-dono ou Natsuki-san dans les parages? J'aimerais également leur faire part de mes résultats.

Le fait que la femme de celui que je cherchais était celle qui s'occupait des opérations ici se retrouvait au final être une bénédiction puisqu'il n'y aurait pas meilleure personne pour me dire où il se trouvait. La dernière fois que je les avais vus ils étaient ensemble, il serait donc logique qu'elle soit au courant de son emplacement. Il était vrai que je voulais leur partager ce que mon enquête avait pu me révéler, mais je devais également parler avec le Nara à propos de celui qu'il gardait dans son équipe. Pour passer plus de temps que la majorité des gens en sa présence, il serait une personne pertinente à consulter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 514
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes Lun 4 Juin 2018 - 15:39

Le gradé de l'ANBU sembla passablement irrité par les réponses du Yamada, pinçant l'arrête de son nez a plusieurs reprises : ou bien était-ce un signe trahissant la fatigue de ces interrogatoires successifs, sans discontinuer ?

J'étais moi même sceptique dans les propos du Sunajin, affirmant presque ouvertement correspondre au profil de l'attaquant présumé.
Maîtrise avancée et poussive de l'art de l'illusion, aucun alibi le rendant innocent d'office – si ce n'était sa précipitation vers son Seigneur au moment où elle a été touchée, prouvant sa loyauté - a moins qu'il ne s'agisse d'un faux semblant – et pour couronner le tout : il formulait une question aussi impolie qu'intrusive...
Si mon sourcil s'arqua face à cette dernière, ceux du gradé se froncèrent tellement qu'ils parvinrent presque à toucher le haut de son nez.

« Surveillez vos propos, Sunajin et contentez vous de formuler des réponses. »

Glissa l'homme d'un ton particulièrement froid.
Malgré tout, il devait admettre une chose : le Yamada ne mentait pas, même s'il ne se disculpait pas pour autant non plus.
L'homme de l'ANBU se devait d'être plus direct.

« Êtes-vous l'auteur de l'attaque ? Ou bien un complice ? »

« Savez-vous quoi que ce soit au sujet de l'attaque ? A propos de sa planification ? Son déroulement ? Ou bien qu'avez vous appris lors de votre propre investigation ? Vous dites avoir envoyé des clones pour couvrir une zone étendue : avez-vous découvert des éléments ? »

Me permis-je d'ajouter dans un ton tout aussi sérieux que le membre de l'unité spécial mais avec moins de froideur dans la voix.

C'est ainsi que se poursuivit l'interrogatoire, laissant le Yamada répondre aux questions avant qu'il ne soit exempt de toute implication concernant l'attaque et relâché pour retourner à ses occupations.
C'est lorsqu'il quitta la pièce que je remarquai la présence de Takeo-san, ou plutôt devrais-je dire « sama », le responsable de la sécurité du village et maître en ces lieux.

« Takeo-sama. »

Le saluai-je d'un hochement de tête respectueux, de concert avec le gradé à mes côtés.

L'Inuzuka s'approcha et se pencha vers moi pour répondre à la politesse et me gratifia d'un compliment auquel je répondis par un léger sourire. Cependant, il ne tarda pas a perdre le sien, affichant un air bien plus grave...

Yamanaka Shigo. C'était l'identité de l'homme dont il me demandait de me méfier.
Je ne connaissais pas personnellement cet homme mais son masque ne passait pas inaperçu si bien que je savais de qui il s'agissait.
Je fronçai les sourcils à cette évocation.

« L'un des nôtres donc... »

Je lâchai un faible soupir.
Ainsi donc, la mauvaise graine poussait également sur nos terres...
Croire le contraire aurait été utopiste mais... fonder des soupçons sur l'un des siens, alors même que la plupart des Konohajins se targuaient d'appartenir à la même et grande famille, laissait un goût amer. Et une question...Pourquoi ?

Si la piste de l'Inuzuka, dont je ne doutais pas du flair ni de l'instinct, s'avérait exacte, Konoha allait devoir rendre des comptes à ses anciens alliés et les choses pourraient rapidement prendre une tournure catastrophique...
Je serrais le poing sous la table.
Je ne remettais pas en question la capacité de Kihran à faire face à cette situation de crise, mais cela me rongeait, au fond, qu'il soit soumis à une telle pression, une telle gravité, sitôt sa nomination faite alors qu'il avait perdu, tout comme moi, une personne chère en la personne de Ayumi.

« Comptez sur nous, nous redoublerons de vigilance. »

Lui affirmai-je avec conviction.

Le gradé de l'ANBU à mes côtés, hocha la tête quant aux consignes et répondit respectueusement à son mentor avant de prendre congé quelques instants pour en informer ses collègues.
Seule avec l'Inuzuka, et ayant un temps mort dans mes investigations, je me levai donc de ma chaise par respect pour poursuivre la discussion.

Le chef de la sécurité balaya la grande salle du regard, à la recherche de quelqu'un. Un quelqu'un que je pensai deviner et pour lequel j'eus confirmation dans la foulée.

« Kihran ne devrait plus tarder. Il m'a dit qu'il avait quelque chose a faire avant de venir au QG. »

Le connaissant, il s'était sans doute également assuré de la sécurité de notre fils avant de concéder à se rendre ici. Car après tout, j'apportais mon aide ici à ma demande alors qu'il n'en était pas forcément ravi. Protecteur qu'il était, nul doute qu'il ne tarderait plus a s'enquérir de la situation sur place...

« Concernant Natsuki-san, je suppose qu'il se trouve avec Kihran. Il faisait en tout cas encore parti de notre escorte lorsque je l'ai quitté pour venir ici. »

Le Nara ayant invoqué des clones enquêter à sa place.

Observant l'air agité – et compréhensible – de l'Inuzuka, je me montrai soudainement soucieuse :

« Avez-vous besoin d'aide pour quoi que ce soit ? Je peux créer des clones pour vous assister ou leur confier la situation ici et vous suivre moi même, si vous le souhaitez. »

Ou pour effectuer toute autres tâches qu'il jugerait utiles afin d'éviter de mobiliser trop de personnel ici ou là.

« Cela dit, il y a plus urgent pour l'heure... En attendant que Kihran arrive, j'aimerais que vous assistiez à l'interrogatoire de Yamanaka Shigo, si vous le voulez bien. De cette façon, il ne se risquera pas a inventer le déroulement de votre discussion ni même a modifié la version des faits qu'il vous a donné. Vous pourrez également nous fournir plus de détails sur ses déclarations lorsque vous êtes allé l'appréhender.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes

Revenir en haut Aller en bas
 

Groupe 5 - Le rassemblement des illusionnistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Prologue :: Evénements :: Examens :: Examen Chûnin International - An 5 :: Attentat - Enquête-