N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Rencontre politique [PV Évent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Daimyô de Ame - Chef du clan Sabakyô
Messages : 914
Rang : A+

Message(#) Sujet: Rencontre politique [PV Évent] Mer 2 Mai 2018 - 23:26




Aux portes de la ville, une petite cohorte de Hijin et autres voyageurs venus assistés à l'événement commencaient à se réunir et s'attrouper. Regardant au loin, attiré par le son d'un cor, trompettes et caisses claires militaires, tous tentaient aussi bien que mal d'avoir en vue un quelconque drapeau ou emblême pouvant désigner l'approche de ce qui semblait être une personne d'importance. Pourtant, rien hormis les joueurs de cuivres et percussions ne pouvait donner un indice sur la personne en tant que tel, autre que son possible rang politique ou de noblesse. Bientôt, les gens commencèrent à murmurer, puis à parler, à donner leur opinion ou leur idée de qui il pourrait bien s'agir. Mais bien peu, voir personne en fait, en avait la vérité et lorsque ses chevaux (trainant la cariole dans laquelle lui et trois autres personnes siégeaient) arrivèrent enfin à quelques dizaines de mètres de la ville, tous purent enfin reconnaître le symbole du pays qu'il servait...ou dominait plutôt. Celui de la pluie.

Aussitôt un silence s'installa, probablement dû aux récentes nouvelles qui s'étaient rapidement propagées dans le Yukan quant aux récents événements de Ame No Kuni. Une histoire de clan perdu, de revenge contre l'un des derniers bastions impérial encore debout et de peuple se battant contre la corruption de son gouvernement afin de se délivrer des chaines de la pauvreté et de l'oppression. C'était là l'image qui suivait le nouveau Daimyô, celle d'un mystérieux briseur de chaîne, un libérateur rebelle ayant réussis à allumer la flamme d'un peuple de par sa simple volonté de vouloir changer les choses. Un homme qui aurait probablement eut sa place auprès de ces grandes âmes qui avaient combattues pour renverser Kakeshuou...à la différence près qu'il n'était pas un Shinobi...ou de ce que l'on en disait du moins. Que c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il avait fait affaire avec les Sabakyô...un clan que l'on croyait éteint depuis près de quarante an...et pourtant...ils étaient revenus, renaissant de leurs cendres tel une portée de Phoenix indomptables. La nouvelle Ame serait-elle donc, à l'image des flammes, née du chaos? Était-elle en proie à une anarchie totale, à en voir comment un clan oublié avait refait surface en sabotant l'un des piliers de l'autorité (à savoir la plus grande unité carcérale du continent)...mais aussi comment un homme sortis de nul part avait réussis à utiliser la rage du peuple contre le pouvoir déjà en place?

Toutes ces questions trottaient probablement bien dans la tête des shinobi de la feuille qui s'apprêtaient à accueillir cet homme qui figurait parmi en tête de liste parmis les invités attendu, outre les Kage. Cependant, l'invitation avait d'abord été envoyé aux corporatifs qui venaient d'être détroné...et lui n'avait fait que répondre à leur place, sachant qu'ils ne le pourraient plus de toute façon et qu'il était aujourd'hui leur successeur. Dans tous les cas, il avait fait la route et il serait plutôt mal vu que les forces militaires de la feuille décident tout bonnement de renvoyer un Daimyo encore neutre vis-à-vis du pays du feu. Les répercussions politiques ne seraient probablement pas très souhaitables...entre voisins qui plus est.

Approchant donc des unités spéciales en charge de recevoir les invités d'honneur, le dirigeant Amejin fit signe à son cocher de faire ralentir les chevaux jusqu'au point d'arrêt. Ce n'est qu'à partir de ce moment qu'il décida de se lever, faisant flotter sa grande cape noir juste au dessus du niveau de ses chevilles. Fouillant son grand habit, il garda la tête penchée (mais pas suffisament pour cacher le masque qu'il portait au visage.), puis en ressortit une lettre bien spéciale portant le sceau de Hi no kuni, mais aussi celui plus fraîchement étampé de la nation de la pluie. Suite à quoi, le dirigeant politique montra la chevalière qu'il avait au doigt et qui démontrait plus qu'amplement son identité. D'ailleurs, si l'on lui demanda de relever son masque, il demanda au garde attitré à l'identification de bien vouloir le regarder en privé...et pour cause. Lorsqu'ils se mirent dos au publique et qu'il retira enfin son "faux-visage" fait de marbre blanc et solide, celui-ci pu percevoir un visage brûlé, horrible. Le masque avait donc une propriété esthéique valable.

Faisant donc signe à ses coéquipier que tout était en règle (puisque tout l'était vraiment), ils purent enfin diriger les invités à la place du Kage, où il était dit que les personalités importantes pouvaient séjourner en toute quiétude et où Minoko vint les rejoindre par la suite, racontant au groupe la cérémonie d'ouverture dans les moindres détails.

Daimyo de Ame & Garde personnelle:
 


________________________


[i]L'espace qui m'était réservée était convenable, et particulièrement discrète malgré la sécurité renforcée en dehors du bâtiment administratif où nous allions séjourner le temps de l'événement. Déjà, l'on avait prit soin de m'informer que les choses ne s'étaient pas bien passées durant la cérémonie d'ouverture. Si les informations restaient vagues, je savais pouvoir compter sur l'arrivée de Minoko pour en apprendre d'avantage sur ce qu'il s'y était produit. Envoyée en tant qu'éclaireure d'abord, doutant bien que les cérémonies d'ouvetures étaient les moments de prédilection pour prédilection pour les attentats, nous avions tous convenue que de rater cet événement ne pourrait être que bénéfique. Les discours pompeux des dirigeants de ces nations Shinobi ne m'interessaient pas, pas plus que les grandes célébrations publiques. Un choix qui se confirma être avisé vu ce que l'on nous avait dit...

Néanmoins, rester enfermé n'était pas dans mes intentions et, aussitôt avions nous tous terminé de préparer nos affaires que je pris bien le temps de croiser le regard de chacune des personnes présentes dans la pièce, un à un...puis plusieurs connections s'établirent entre ma psychée et la leur. L'art de la télépathie restait la manière la plus subtile de communiquer des informations sensibles entre nous.



-Akumu
**Ne parlez pas, si vous voulez me parler, pensez le plutôt que de le dire.

Nous sommes maintenant entré, mais cela ne veut pas dire que nous nous la coulerons douce ici. Si j'ai emmené chacun de vous ici, c'est qu'il y aura beaucoup à faire. Fubuki, tu prendra mon costume et tu ira à la rencontre de l'homme avec qui je devais normalement avoir rendez-vous ici et que tu as déjà rencontré. Écoute ce qu'il a à me proposer, mais ne prend aucune décision stupide. Tu me connais mieux que quiconque ici, tu devrais en être capable.

Minoko et Moesashi, vous m'accompagnez. Je dois sortir, nous sommes attendus pour la première épreuve, mais je devrai passer par le publique avant de m'y rendre. Allons-y.**


[i]Et sans nécessairement se poser de questions, tous se mirent en action. Fubuki, rapidement, remit le masque de corbeau qu'il avait et le dépassa la jeune femme aux allures de chats. Sans attendre, elle emboita aussitôt le pas et bientôt nous quittâmes tous notre grande chambre afin de nous diriger vers l'extérieur de notre lieu de séjour.

Dehors, après que les gardes eurent écartés la foule qui s'était amassée non loin des portes du palais, nous pumes nous diriger tranquillement vers notre destination via les artères principales. À la vue de Moesashi et de son air menaçant, la plupart des curieux détournaient rapidement le regard et s'ils ne le faisaient pas, la subtile apparition d'un reflet sur le wakisashi que portait Minoko suffisait amplement pour qu'ils comprennent le message: personne ne s'approche d'un Daimyo.

À moins d'hériter d'une certaine noblesse?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Rencontre politique [PV Évent]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-