N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Etendre les Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 209
Rang : S

Message(#) Sujet: Etendre les Ombres Mer 9 Mai 2018 - 5:45


Face à l’individu, le Balafré reste un instant silencieux. Il l’a déjà rencontré depuis le changement de pouvoir, et s’est même déjà adressé à lui. Mais cette tâche est toujours aussi difficile pour l’ancien impérial, qui n’est pas encore prêt à faire une croix sur une grande partie de son histoire. Chose d’autant plus ironique : cet homme en fait partie, au même titre que lui ! Ainsi ces deux soldats de l’Ombre ont-ils combattu sur les mêmes fronts et pour la même cause. Il fallut hélas que le destin – ou l’avarice – ne les sépare.

Aujourd’hui, évidemment, leurs rapports sont tendus. Mais ils sont aussi énigmatiques ! A vrai dire, Hiyori a bien du mal à savoir si ce gouvernement est plutôt intentionnaliste ou fonctionnaliste ; dans le premier cas, le Tsuchikage prendrait toutes les décisions, et déciderait ainsi des nominations et des ordres à tout instant. Dans le second cas, les fonctions essentielles et régaliennes seraient relayées à d’autres, afin de donner un peu plus de souplesse. Or, entre le choix de l’ancien impérial et la personnalité du nouveau patron, beaucoup de facteurs semblent encore faire l’équilibre sur un fil tendu au dessus du vide … .

Il est plus que temps de rompre ce silence déjà bien trop lourd. Bien que cela lui vaille quelques soucis de conscience, le Jisetsu finit par placer son poing droit dans sa paume gauche, à hauteur de visage, afin de saluer celui qui l’accueille dans cette cérémoniale pièce.

» Hiyori, à vos ordres, Tsuchikage.

Une présentation simple – les deux hommes se connaissent bien, inutile qu’il fasse davantage. La vraie question à se poser est celle de sa venue ; car en règle générale, les deux personnages ont tendance à s’éviter. Le dernier échange prolongé qu’ils ont eu remonte à une bataille redoutable où maints coups ont été échangés. Depuis, l’un est ressorti vainqueur, tandis que l’autre s’est plié bon gré mal gré à l’ordre nouveau.
Pourtant, aujourd’hui, celui qui était le serviteur le plus dévoué de l’Empereur-Dieu est également celui à qui une large partie de la sécurité du Village caché a été confié (sans vraiment qu’il comprenne pourquoi). Et à cette occasion, l’ancien guerrier escompte bien avoir un meilleur aperçu de ses possibilités.

» Ces derniers mois, les activités d’Iwa se sont principalement axés sur sa police et son futur centre de recherches, privilégiant ainsi le Puits de Savoir et les Sentinelles … . J’ai naturellement mené mes propres actions, afin de servir la Roche au mieux … . Mais dernièrement, une menace semble émerger au sein même de la Citadelle. Une menace portant le nom de « Yama » … .

Ce ne sont sans doute pas des informations fraîches pour le maître des lieux. Mais ayant déjà eu mal à partie avec une section de cette mystérieuse bande qui s’en était pris à l’une de ses connaissances, Hiyori espère bien pouvoir jouer cette carte finement pour qu’enfin l’Avalanche puisse attirer l’attention et être la cible d’un développement futur plus profond.

» … Bien qu’ils ne commettent que de petits larcins encore aujourd’hui, je souhaite frapper au plus tôt pour neutraliser toute menace réelle pour la Citadelle. Et dans ce sens, je souhaiterais que la section « Avalanche » se voit accorder quelques prérogatives afin d’agir efficacement pour le Village et le Pays … .

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Shodaime Tsuchikage
Messages : 2118
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Etendre les Ombres Dim 13 Mai 2018 - 18:07

Droit comme un -i- calé au fond de son fauteuil, Ryûga réaménagea quelques papiers d'affaires en cours et fit darder son regard vers la grande porte qui trônait, imposante, au fond de son bureau. Nul besoin d'être senseur ou particulièrement aguerri dans cette discipline pour sentir approcher l'aura qu'il avait appris à identifier depuis déjà de nombreuses années, celle de l'un des tous meilleurs soldats de la Citadelle, mais aussi de l'un de ses éléments les plus controversés. Se préparant humblement à le recevoir, l'Ombre de la Roche termina d'agencer ses dossiers, nombreux et fournis, afin de disposer de l'espace de travail le plus net possible, et joignit les mains sur son bureau, quelques deux ou trois secondes avant que Hiyori ne se présente finalement à la porte. C'était le Jisetsu, qui avait souhaité cette entrevue : la chose était suffisamment rare, et surtout assez pertinente, pour que Ryûga la lui accorde sans plus de question. Car en dépit de tous les événements passés, le balafré était bel et bien l'homme à la tête de l'Avalanche.

Cette section spéciale jouissait d'une réputation que lui avait spécifiquement bâti le Samui à la tête de la Citadelle : celle d'une unité sans pitié et implacable, à l'image du corps d'armée duquel il avait lui-même fait parti du temps de son service impérial. Et Hiyori n'avait eu aucun mal à faire perdurer, et même à renforcer, cette réputation. Une réputation qui revêtait une importance cruciale, en dépit des apparences : savoir qu'un commando d'élite sans état d'âme vous prendrait immanquablement en chasse pour vous tuer en cas de désertion avait de quoi refroidir certaines ardeurs et dissuader même les plus lunatiques. Mais au-delà de ces racontars vérifiés et vérifiables, c'était l'efficacité réelle de l'unité qui était importante. Et de ce point de vue là, jamais Ryûga n'avait eu à faire de reproche à Hiyori et à ses hommes. Ce qui ne l'empêchait pas, malgré tout, de garder un œil particulièrement attentif sur les agissements et faits et gestes du Jisetsu, lui qui vénérait, encore aujourd'hui, l'ère impériale et son leader aussi charismatique que belliciste.

D'un hochement de tête entendu, Ryûga accepta le salue du chef d'unité, l'invitant ainsi implicitement à aller droit au but. Et le Kage de la Citadelle ne tarda pas à entrevoir en détail ce qui animait l'esprit particulièrement prompt à s'échauffer de la tête d'Avalanche. Ne laissant rien paraître de ses réflexions, il laissa finir la doléance du Jisetsu et laissa également passer quelques secondes avant de lui répondre.

« Je vois. Je comprends votre point de vue, Hiyori. Jadis, à votre place, il ne se passait pas une semaine sans qu'un « dangereux criminel ennemi de la nation et de l'Empire » ne fusse à traquer et à abattre. Un rythme effréné, d'aucun dirait éreintant. Mais les choses sont bien différentes aujourd'hui, comme je ne cesse de vous le répéter. »

Ryûga marqua une pause entendue avant de reprendre.

« Ne voyez pas une quelconque insulte dans cette remarque, Hiyori, mais vous êtes pour ainsi dire un marteau. Un outil, au service de la Citadelle, qui est elle-même au service du pays. Et pour utiliser correctement un marteau, il faut tenir en joue le clou que vous voulez voir disparaître. Concernant le sujet qui vous amène et vous préoccupe tant : nous ne tenons pas encore ce clou. »

De façon fluide, comme éthéré, Ryûga se leva de son bureau et fit quelques pas pour le contourner en restant dans l'alignement de Hiyori.

« Et s'il y a bien une chose qu'il faut éviter, c'est d'utiliser nos outils à mauvais escient ou sans le contrôle nécessaire et suffisant. Car le reste de la métaphore, je gage, ne vous aura pas échappé. Nos ennemis se cachent dans l'ombre, comme tout mouvement séparatiste le devrait, et le balisage est encore en cours. Ce qui m'amène d'ailleurs à une pensée, que j'aimerais partager avec vous.

Seriez-vous en mesure de m'assurer, ici et maintenant, que l'une de ces balises ne remontera pas jusqu'à vous, Hiyori ?
 
»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 209
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Etendre les Ombres Dim 13 Mai 2018 - 22:16


La rencontre se passe dans une situation assez surprenante ! Dans les faits, le Balafré a toujours cette étiquette d’homme fidèle à l’ancien régime impérial, et dévot inconditionnel de la puissance de l’Empereur-Dieu. Tant mieux, car il ne tient pas à s’en séparer ! Mais ce qui surprend ici, c’est la façon dont il est reçu : pas de bras-droit, ou encore de soldat !? Pourtant, pour un ninja soupçonné comme lui, on s’attendrait à une garde plus conséquente autour du Kage lors de ce genre de réunion. Après tout, s’ils luttent aujourd’hui dans le « même camp », on ne peut pas dire que ce soit par amour de leur prochain ! L’un est frénétiquement attaqué au passé, tandis que l’autre l’a planté dans le dos ! C’est donc deux antagonistes qui se font face ; et étant donné la tournure de la rencontre, on ne peut pas dire que l’eau ait coulé sous les ponts … .

C’est pourtant un Jisetsu stoïque, droit dans ses bottes et impassible qui fait face au Tsuchikage. Ce genre de question n’est pas une grande surprise ; il va de soi d’interroger la loyauté d’un homme qui a donné son cœur à un autre. Mais ceux qui connaissent le Hiyori post-ère impériale savent désormais de quoi il retourne. C’est un homme certes brisé, privé de son idéal mais pas de son idéologie, et qui a su accepter les faits pour reporter ses activités et son attention vers le présent. Dire qu’il est dévoué serait une erreur ; dire qu’il est déloyal serait une insulte. Car si ce shinobi a appris quelque chose de l’épopée impériale, c’est que la conviction d’un homme et ses enseignements ne peuvent s’éteindre sur un changement de cœur.

C’est donc une réponse franche et sans détour qui reçoit la question du Samui ; les bras dans son dos, le regard vers un horizon inexistant, la voix est presque monocorde ! mais les propos derrière sont sensés et sans moquerie ni dédain.

» D’après les maigres résultats actuels, « Yama » semble s’opposer à l’ordre actuel ; mais ne défend pas non plus un retour à l’âge impérial. Ces derniers me verraient davantage comme une menace plutôt que comme un potentiel allié. Et le fait de venir vous en parler afin de nous débarrasser d’eux devrait suffire à vous convaincre que je ne roule pas dans cette mauvaise combine. D’ailleurs …

Cette fois-ci, son regard sombre mais non belliqueux se pose sans crainte sur le visage de son interlocuteur. Les deux hommes se retrouvent, l’espace d’une seconde, sur un pied d’égalité, en tant qu’hommes d’action d’une aventure glorieuse.

» … si notre passé nous a appris quelque chose, c’est de toujours aller de l’avant et de ne reculer devant rien. Et ce … « Yama » … ne pourra jamais remplacer un être aussi exceptionnel que celui que nous avons connu, n’est-ce pas ?

Le propos peut sembler provocateur, mais il n’en est rien. Dans cette situation précise, Hiyori sait bien que ses paroles touchent directement le nouveau Kage et leur histoire commune. Encore aujourd’hui, sur cet immense continent gouverné par les hommes, personne ne peut prétendre avoir atteint une telle renommée, une telle réputation, une telle puissance que celle de Kakeshuou Samui, Empereur-Dieu et ninja d’exception. Ryûga aurait beau balayer ce passé, il ne pourrait pas l’oublier. Puisqu’il en a été un acteur de premier ordre, au même titre que celui qui se trouve face à lui.

Le discours redevient franc, laissant de côté un mythique passé et des sentiments qui ne trouveront aucun écho. Car c’est bien de cette nouvelle menace dont il est question ; de celle-là et de nombreuses autres. Car le Balafré n’est pas ici seulement sur la question de « Yama ».

» C’est pourquoi je voudrais pouvoir mobiliser l’ensemble des moyens et de l’autorité qui m’est possible par l’Avalanche. Je souhaite pouvoir enquêter librement, espionner, recruter et punir au besoin ! Nous avons déjà intercepté quelques éléments insignifiants de cette pseudo-organisation, et je souhaite pouvoir les questionner personnellement. Je voudrais également élargir mes effectifs ; et à ce sujet, j’ai besoin d’un dossier en particulier : celui d’un certain Hiko Sairyo …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Etendre les Ombres

Revenir en haut Aller en bas
 

Etendre les Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Flashbacks-