N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Target Locked !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 208
Rang : S

Message(#) Sujet: Target Locked ! Dim 20 Mai 2018 - 21:16


La nature même du traqueur identifie ce dernier à un animal de chasse. Que ce soit un jaguar, un crocodile ou un doberman, il se caractérise par cette simple faculté : ne jamais lâcher sa proie ! Cela peut traduire un appétit particulièrement fort, ou un entêtement démesuré ; mais peu importe, tant que l’objectif est rempli ! S’il faut parcourir des kilomètres, patienter pendant des mois, ne pas bouger pendant des nuits entières, tous les sacrifices doivent être acceptées pour assurer la réussite de la capture et de la mise à mort ! En cela, le traqueur le plus redoutable reste l’Homme. Car si son instinct animal le pousse à endurer ces expériences sans en démordre, sa hargne et sa détermination n’existent que par sa seule existence d’être humain. Dans ce sens, il repousse toutes les attentes animales, mène son entêtement à l’acharnement et à la rage, et peut endurer dix fois les épreuves de l’animal pour atteindre sa cible.
Mais plus qu’un animal, il devient alors pire qu’une bête, car cette même épreuve fait monter au fur et à mesure sa colère, et les dernières minutes de la chasse n’en deviennent que plus meurtrières, plus sanglantes et plus effroyables !

Ayant ici échoué à sa première traque depuis la fin de l’ère impériale, et ce malgré sa nomination à la tête de l’Avalanche, le Balafré porte un regard sombre vers un ciel chargé en noirs nuages. Il espère ainsi pouvoir transpercer au loin sa cible, bien qu’il n’ait aucun visuel sur elle. Encore à Taki, après cette expérience infructueuse, il se repose en espérant retrouver suffisamment de forces dans les prochaines heures. Son compagnon de chasse se trouve dans une autre pièce, et lui aussi médit sur leurs mauvais choix, et sur cette chasse inutile qui n’a porté aucun résultat. Rage, colère sourde ; rien de tout cela n’est bon.

Assis dans l’encadrement de la fenêtre, l’ancien impérial ne dit rien lorsque les premières notes de musique pluvieuses viennent tinter sur les tuiles, dans une mélodie naturelle pour se transformer bientôt en bourdonnement épais. A l’abri du petit auvent, l’homme hésite un instant à s’allumer une clope pour se réchauffer. Mais au moment de la porter à ses lèvres, il hésite. La mérite-t-il ? Rien de moins sûr … . L’air encore plus frustré, il l’écrase entre ses doigts, et tend son bras armé d’un briquet vers le petit meuble à portée. Là, un bâtonnet d’encens, accompagné d’un simple mot griffonné sur un tissu blanc. « 帝国 – Empire ». Un mot qui signifie encore tout pour cet ancien combattant à l’esprit à moitié enfermé dans le passé. Laissant l’encens envahir la pièce, lui vient croiser les mains comme pour y recevoir un présent et ferme un instant les yeux. Sans doute, avec sa prière, l’Empereur-Dieu lui apportera la solution à son problème actuel.

C’est décidé ! Tant qu’il n’aura pas terminé cette traque, Hiyori ne fumera plus ! Et au moment où il en fait le vœu, il regrette presque sa dévotion en Kakeshuou Samui. Son défunt modèle, son maître à penser éternel.

Son attention refait surface lorsqu’une drôle de chose l’effleure. Ouvrant les yeux et s’attendant à voir une feuille morte, c’est une malheureuse créature chétive et trempée, grelottante qui l’interpelle par une patte griffue sur le genou.

» Kimiléo …
» םגﬓﻼؼᴓῷם₹ﯱ≈؁≈ﻼϠ
» ᴓ٨ῷ₪ؓעؼשﭪ₪Քݿ ?
» ﻼ؁שῷﬓ₹٨


Marutagoya, hein ? Le fameux Chitan, homme politique en fuite et frère traître de l’actuel Daimyo Kinzoku de Taki, semble vouloir s’embarquer pour fuir le plus loin possible … . L’homme est définitivement rusé ! Après avoir kidnappé les gamins du seigneur féodal au pouvoir, il est parvenue à faire tourner en rond les autorités pour finalement leur échapper et s’exfiltrer hors du pays ! C’est un homme plein de malice … mais qui ne sait pas ce que cela signifie que d’être face à des Ninjas !

Remerciant la petite créature qui lui a apporté les informations précieuses, le shinobi frappe dans ses mains et ainsi inverse l’invocation, la renvoyant dans son monde parallèle après ses loyaux services. Abandonnant sa posture en bord de fenêtre, Hiyori rejoint la table de la chambre et s’empare d’un papier à lettre. Ses doigts s’agitent frénétiquement sur le papier alors que les mots s’alignent un à un.


Sarutobi,
Je te sais actuellement dans les contrées de l’Est. État donné notre accord passé ensemble il y a de cela quelques mois, cette missive vient de confier ta toute première mission. Celle-ci est d’une grande importance, et ne saura souffrir aucun délai, ni aucun échec !

Un homme du nom de Chitan a aujourd’hui embarqué de Taki no Kuni, de la ville de Marutagoya, pour le pays de Shimo. Son voyage devrait durer dans les cinq jours, et cette lettre devrait te parvenir plus tôt que cela. Mais tu n’auras que peu de temps pour te rendre sur place. Le personnage est un combattant. Figure élancé, visage noble, répondant au nom de Chitan Kinzoku, mais il pourrait changer d’identité pour passer inaperçu. Toujours armé, il est méfiant et tâchera de se faire discret.

Ta mission en l’occurrence est simple : tu dois suivre cet homme, noter ses mouvements et ses déplacements, l’accompagner à travers ses voyages. Je veux être au courant de ses moindres mouvements, et m’assurer qu’il ne disparaît pas sans laisser de traces. Il n’y a aucune certitude sur ses intentions ; s’il compte rallier des partisans pour retourner à Taki, ou s’installer sur place pour se trouver des alliés. Je compte sur toi pour me tenir informé de ses agissements le plus régulièrement possible ! Il ne doit pas nous échapper ! Tu es l’un de mes éléments les plus mobiles, je compte donc sur toi. Et j’entends bien ne pas être déçu !

J’attends une première réponse de ta part pour m’assurer de ton entrée en contact avec la cible.
Répondre par réseau d’oiseau-porteur.

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini

La traque n'est pas terminée ! En fait, elle ne fait que commencer ! ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin - Chef d'Avalanche
Messages : 208
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Target Locked ! Ven 8 Juin 2018 - 20:34




L’homme qui reçoit la lettre vient de finir son thé. Le temps est pluvieux dans cette contrée hostile, qui s’est placée en autarcie par rapport au reste du monde depuis la chute impériale. Rare nation à toujours accorder une importance majeure au défunt Empereur-Dieu, elle s’est rapidement renfermée autour du pouvoir autoritaire de Pinoko Kenpei pour assurer un contrôle total sur l’ensemble de la société. Le commerce est toujours actif, mais garantit une forme de protectionnisme nationaliste qui ne laisse passer aucune frivolité !
Dans un premier temps, Sarutobi eut bien du mal à traverser la frontière ! Seule sa « mission sacrée » et un contrôle sur ses intention lui a permis de pénétrer ces lieux et de se rendre à la capitale du pays, Touketsu. Sur place, il a appris à se faire discret. En pleine journée, les rues sont tranquilles et peu mouvementées. Les gens circulent sans un bruit, tels des ombres ! Aucun désordre, aucun cri plus fort qu’un autre ! C’est une cité tombale, où des morts en sursis déambulent sans trouver de cerveau … .

Incidemment, c’est une chance que Sarutobi soit déjà sur place. Parmi les pays de l’Est, Shimo est une destination qui coule de source pour sa nouvelle mission. Il ne peut que souhaiter que ce séjour se passe bien, car bien que personne n’en parle, tout le monde sait ce que l’on fait des fauteurs de trouble ! Se trouver dans cette région est dangereux pour n’importe quel civil, et il est loin d’être sûr pour un combattant … . Pourtant, le moine voyageur se doit d’être sur place. Il ne tient pas à se mettre à dos son nouvel employeur. Tout employeur de confiance qu’il puisse être !

Ayant reçu cette missive avec un délai de quatre jours, la cible doit certainement arriver le lendemain. Se décidant à préparer cette arrivée et à se fondre dans le décor, l’homme va prêcher pendant un temps dans les rues, interpelant doucement certains passants, les interrogeant sur leur quotidien et leur foi. Leurs réponses vont dans son sens : apparemment, sa profession de foi ne sera qu’un classique parmi d’autres, ici. Mais cela en dit également long sur la stabilité du Pays et sur sa direction. Les autorités sur place le remarquent, et l’observent pendant un temps. Mais ils réalisent rapidement que son discours rentre dans les cordes de la propagande nationale … .

Le lendemain, l’homme est sur le port. Il voit le navire commercial amerrir. Il se place face à ce dernier et tente d’attirer par ses paroles quelques nouveaux arrivants à sa Foi. Le navire se vide lentement, vomissant ses passagers et ses marchandises. Mais aucune trace de la cible. Serait-elle morte pendant le voyage, ou aurait-elle payé pour un petit détour sur la côte, afin de ne pas être repérée ? Finalement, un personnage apparaît de façon précipitée ! Il descend, longe pendant un temps les quais, puis s’enfonce dans les ruelles voisines. C’est parti pour une petite filature !

*

Le soir venu, le moine rejoint sa chambre. Il est épuisé ! mais sait qu’il doit compléter sa mission. Rapidement, il s’empare de sa plume et laisse les mots s’étaler sur le papier.


Seigneur Iyo,
Je suis à Touketsu depuis trois jours. Sur place, je remplis mon premier office de moine, en servant notre action commune. Mais à la réception de votre lettre, j’ai entrepris d’identifier et de suivre votre cible pendant la journée.

A l’heure actuelle, la cible se repose dans le même hôtel où je me trouve. Elle a passé l’examen local par la police de la ville, et restera certainement plusieurs jours sur place. Je me suis renseigné auprès du teneur qui m’a dit qu’il a réservé pour une dizaine de jours. La personne semble vouloir se noyer dans le décor et se faire oublier pour quelques temps. S’il veut rester inaperçu mais décide de se déplacer par la suite, il évitera certainement Ta no Kuni et se dirigera vers les montagnes isolées de la Foudre.

Je suis disposé à le suivre dans ce pays. Mais je doute de pouvoir le suivre plus loin, sans me faire repérer. Tout comme je doute de pouvoir passer inaperçu pendant une durée aussi longue. Ma fonction m’incite à être visible auprès de la population, et agir autrement pourrait attirer les soupçons.

J’attends vos conseils et la suite de vos ordres.

Codage par Libella sur Graphiorum, parchemin de ftourini


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Target Locked !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Passé & Lettres :: Lettres-