N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Un accueil fort chaleureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 0:11

Mes pieds foulent le sable chaud du désert de Kaze depuis quelques jours maintenant. Le soleil, bien que brûlant, n'agresse pour autant pas ma peau du fait de mon ascendance. Après tout, je suis moi même une fille du soleil ! Une Yamada.

Devant moi, les remparts de Sunagakure no Sato se forme. Encore quelques centaines de mètres et je serai enfin de retour chez moi, dans mon clan. Quand j'y pense, ils doivent probablement me croire morte depuis le temps que je suis partie. Le voyage initiatique n'est censé durer qu'un mois, et pourtant, cela fait maintenant près d'un an que je suis partie. Et lors de mon départ, beaucoup avait des doutes sur ma capacité à survivre seule. Je suis sûre qu'ils seront surpris...

J'espère que les choses n'ont pas trop changé en un an.

J'arrive enfin le long des rempart. Forcément, la porte n'est pas ici. Alors je longe le mur, sans me presser. Même si je souhaite rentrer, j’appréhende ce moment. Qu'est ce qu'ils vont dire, tous ? Vont-ils se moquer ? Me juger ? Cette pensée me stoppe dans ma longue marche. Un instant, je baisse la tête pour juger moi même de mon apparence.

Mes vêtements sont troués, déchirés à plusieurs endroit. Et sales. Recouverts d'une bonne couche de poussière du désert. Et je n'ai même plus de chaussures... La seule chose que je possède qui soit en bon état, c'est mon étui à violon que je porte en bandoulière dans mon dos. Quant à mes cheveux, je ne préfère même pas en parler...
Je crois qu'avant d'aller annoncer mon retour à mon clan, je vais devoir faire quelques changements pour mieux me préparer à affronter leurs regards...

Reprenant ma route, je continue de longer ce long mur qui protège la cité et fini enfin par apercevoir des signes de vie devant moi : la porte est enfin là.

Et alors que j'observe cette vie devant moi, cette vie que j'ai perdu l'habitude de voir lors de mes mois de solitude en pleine nature, je remarque qu'il y a des gardes qui vérifie chaque entrée dans la ville, allant jusqu'à fouiller les étrangers.

Mince... J'avais oublié ce léger détail... Portant machinalement mes mains à mes poches vides depuis trop longtemps, je les fouilles avec le maigre espoir d'y trouver mes papiers d'identités. Qui n'y sont évidement pas. En dernier recours, j'enlève le sac de mon dos et ouvre la pochette de mon violon... Peut être ai-je eu la jugeote de ranger précautionneusement ces papiers avec mon bien le plus précieux ?
Non, ça aussi c'est évident.

Alors, le stress commence à monter en moi. Ce que je déteste par dessus tout ? Me faire remarquer, et là, je me retrouve pile poils dans une situation où je suis sûre à cent pour cent de ne pas passer inaperçu.

Cela dit, je peux encore faire demi tour... Après tout, mes parents, mon clan, est-ce qu'il me manque tant que ça ? Souviens toi, Nana, ils t'ont tout de même appelée Nana... Et puis la vie en dehors des murs de Suna n'est clairement pas si terrible que cela, sinon je n'y serai pas restée aussi longtemps...

Mais quand même...
Ils comptent tous sur moi... Non ?

Rah, et puis zut. C'est qu'un mauvais moment à passer, alors je vais simplement serrer les dents un moment et espérer que le nom des Yamada pèsera suffisamment dans la balance pour que les gardes me laissent entrer sans trop me poser de question.

Même si, soyons sérieux, je n'y crois pas un seul instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 10:40

Assis dans le sable de la dernière Dune avant les murailles, Hanzo observait la porte de Suna depuis maintenant deux bonnes heures. A son départ, prévoyant le genre de problème qu'il pouvait rencontrer pour entrer, son maitre lui avait remis en grande pompe une boite scellée.Avec la consigne express de ne l'ouvrir qu'en vue des murailles. Hanzo l'avait évidemment ouverte à peine hors de vue de la tribu, et jonglait maintenant distraitement avec le caillou d'identification qu'elle contenait. Un caillou qui servait probablement de passeport valable la dernière fois qu'un des anciens était venu en ville, ce qui datait probablement d'avant l'empire.
Enfin, l'avantage d'un bon caillou c'est qu'on pouvait toujours le suçoter pour tuer la soif. En soi, même si ça ne permettait pas d'entrer en ville, ça restait malgré tout un cadeau précieux.

E plaçant délicatement le caillou sous sa langue, Hanzo revint à son observation attentive des gardes. La situation se faisait plus intéressante que lors des deux dernières heures, la bas à la porte, quelqu'un d'autre rencontrait visiblement les mêmes problèmes que lui.

-Mais je suis une Yamada...
-C'est ça oui ! Et moi je suis le petit frère du grand temple d'Ichibi !
-Mais enfin, regardez mes yeux, c'est bien une preuve non ?
-La couleur des yeux ça se change !
-Et la température qui monte ?
-C'est juste le soleil !

Une fille, jolie. Venant du désert, et visiblement éprouvée par sa traversée ? Ou juste miséreuse ? Mais ça ne collait pas vraiment avec le violon. Plutôt aventureuse alors ? Voila qui ressemblait plus aux Yamada. Quand au ninja espion... Ce serait un bien curieux ninja que celui ninja capable de contrefaire les yeux dorés du clan Yamada tout en oubliant de se munir aussi de faux papiers parfaitement en règle. Improbable.
La bas l'altercation se terminait. Pour les gardes l'affaire était visiblement déjà close, et la jeune fille était visiblement en train de s'en rendre compte aussi. Elle fit demi tour et s'éloigna un peu, se préparant visiblement a fouiller encore une fois ses affaires.

Une Yamada...

Il y avait surement moyen de s'entraider.

-Bonjour. Nana Yamada ? Je m'appelle Hanzo. Hanzo Kawaguchi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 12:23

Je relève vivement la tête de mon sac. Ce jeune homme connait mon nom. Pourquoi il connait mon nom ? Je le connais ? Je suis censée ? Je cherche dans ma mémoire, rien. Pas de Kawaguchi Hanzo connu au bataillon de mes souvenirs.
Alors comment ? Comment il me connait ? Mon clan aurait-il parlé de moi à tout les Sunajins en mon absence ? De telle sorte que n'importe qui me reconnaisse si jamais il me prenait l'envie de revenir ?
Non... Ils n'auraient pas fait ça...
L'aurait-il fait ?

Quand même pas...

Ça ne me plait pas du tout. Peut être que si je l'ignore, il va partir tout seul ?

- Euh... Bonjour.

Et merde ! Pourquoi il me fixe comme ça à la fin ?! J'aime pas ça, ça se voit pas ?! Déstabilisée, je sens mes joues rosirent. Ça fait vraiment trop longtemps que je n'avais pas parler à quelqu'un d'autre que moi même.

- Moi c'est Nana...

Mais qu'est ce que je fous ?! Il l'a déjà dit mon nom ! Alors il sait déjà ! Fuyant son regard, je me reconcentre sur mon violon tout en espérant très très fort y trouver enfin mes papiers pour pouvoir faire ce que je sais le mieux : prendre la poudre d'escampette avant que ce Kawaguchi ne décide de me parler plus.

Mais évidement, il n'y a rien de rien. Et une fois cette constatation faite, je reste un moment immobile à genoux devant mes affaires. N'osant pas vraiment relever la tête pour vérifier si l'homme est toujours là. Alors, discrètement, je jette un regard sur le côté et remarque une paire de jambes. Zut. Il n'a pas disparu !

Bon.

- Je crois que... J'ai perdue mes papiers...

Je ne voudrais pas qu'il me prenne pour une folle non plus. Alors je préfère clarifier la situation. Cela dit, je me demande quand même d'où il me connait celui là. Mais si il me connait, peut être pourra-t-il convaincre les gardes de me laisser entrer ? Ça vaut le coup de faire un effort de socialisation... Enfin j'espère.

- Et sans, ils ne veulent pas me laisser entrer...

J'accompagne mes dires d'un regard en arrière vers la porte et les officiers en garde de la sécurité.
Kawaguchi Hanzo, tu vas pouvoir m'aider, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 12:48

Nana. Plutôt amusant comme nom. Probablement un choix personnel, même s'il est connu qu'il y a de trop nombreux parents qui manquent cruellement de réflexion quand aux noms de leurs enfants. Ou qui aiment se dire qu'a chaque fois que le môme encaissera une réflexion, il pensera un peu à eux ?

-Dommage que leurs instructions soient trop limités pour prendre en compte votre situation.

Un blanc, Nana se tortille un peu, mal à l'aise. Et soucieux d'égaliser au moins leurs postures, Hanzo s'assoit à son tour en face d'elle, prenant bien soin d'afficher un sourire amical et une attitude aussi neutre et dénuée de menace que possible.

-Je suppose qu'on ne peut pas complètement leur reprocher d'obéir strictement aux ordres sans chercher à y réfléchir. C'était à leur supérieur de se rendre compte qu'il était peu pratique de leur donner des consignes aussi limitées. Vous voulez une datte ?

Sortant de sa sacoche un sachet de dattes soigneusement préparés et séchés, Hanzo en propose à la jeune fille. Et évidemment, il en pioche une en premier et la mange. Parler, échanger de la nourriture, on n'a jamais fait mieux pour établir qu'on n'est ni une menace, ni un ennemi. Et il faut bien ça pour éviter qu'elle ne prenne la fuite quand elle va comprendre que lui aussi à un problème.

-Je n'ai pas de papiers non plus. Et je ne crois pas que ma pierre suffira à obtenir le passage.

Si c'est une Yamada, elle doit au moins avoir déjà aperçu ce genre de vieux symboles tribaux. Ne serait ce que dans un musée. Voir qu'il en a une en sa possession devrait peut être l'amuser un peu. ou au moins lui montrer que même s'il n'a pas d'iris magique pour prouver son appartenance a un clan local, il semble au moins véritablement originaire du pays du sable.

-Je ne connais pas très bien Suna. Mais il me semble que si nous avons le même problème, il se pourrait que nous puissions trouver ensemble la même solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 13:17

Par le soleil, notre père à tous, qu'est ce que j'ai fait ?!

Pourquoi je me suis laissée séduire par cette datte, si sucrée et savoureuse ? Maintenant que je l'ai acceptée, en un sens, je lui suis redevable, à lui, qui ne me sert absolument à rien si ce n'est empirer ma propre situation ! Car si moi, j'ai grandis en parti à Suna, le cailloux qu'il tient lui, m'indique que ce n'est pas vraiment son cas !
Et autant, en insistant un peu seule, j'aurai surement pu convaincre les gardes d'aller chercher quelqu'un de mon clan pour me faire entrer, autant avec lui avec moi, aucune chance qu'on m'accorde ce souhait !

Pourquoi faut-il que mon retour au bercail soit si compliqué... La mine basse, je fixe intensément mon violon qui n'est toujours pas rangé.

- Oui, ce sera sûrement plus simple à deux !

Levant ma tête vers son visage, je lui sors mon plus beau sourire pour être convaincante, puis retourne mon attention vers mes affaires que je range en essayant moi même de me convaincre de la véracité de mes propos.
Ce sera plus simple à deux... Qui dit deux, dit aussi deux fois plus de problèmes ! Deux fois plus de solutions aussi ? J'en doute, je dirais même deux fois moins dans mon cas. Parce que j'en avais une, et maintenant je n'en ai plus.

- Mais je dois t'avouer que je suis à cours d'idée...

Finissant de fermer mon sac, je le rajuste sur mon dos et reste assise à fixer l'horizon sablonneux qui me rassure bien plus que le visage d'un inconnu. Mais forcement l'horizon révèle son lot de mystère et sur ces dunes si vierge de monde, je peux voir une caravane de marchants foulant le sable chaud du désert et venant dans notre direction.

Eux, ils doivent avoir leurs papiers ainsi que des laissé-passé leur permettant d'entrer sans soucis à Suna afin de pouvoir y commercer. Si ça se trouve, ils rapporteront même des framboises... Ces délicieuses petites baies qu'on ne trouve pas au Pays du Vent. Ça fait une éternité que je n'en ai pas mangé, et si je n'arrive pas à rentrer à Suna, je suis pas prête d'en revoir la couleur avant un moment.

Dire que je n'ai même pas un peu d'argent pour m'en procurer sur leur passage. Quelle tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 13:42

Suivant le regard de Nana, Hanzo acquiesce. Et ayant observé d'autres marchands emprunter le chemin il y a peu, il se permet de développer les idées qui lui ont traversés la tête depuis.

-Les gardes sont censés fouiller les caravanes. Mais ils ne le font pas tant que ça. Avec la complicité des marchands, quelqu'un pourrait probablement se glisser dans la ville en se cachant bien.

Avec la complicité des marchands. Marchand qui ne se mettront certainement pas en danger pour des gens qu'ils ne connaissent pas, et qu'ils n'ont à priori rien à gagner à aider. Et si se cacher des gardes ne semble pas si complexe, atteindre la caravane et s'y dissimuler sans se faire voir de ses occupants est bien plus problématique.
Une autre procédure traditionnelle serait de corrompre les gardes. Mais ce n'est pas toujours évident. En plus de posséder des liquidités qui font visiblement défaut autant à Nana qu'a Hanzo il est parfois difficile de trouver le bon dosage. Il n'y pas deux heures, Hanzo a observé un homme tenter maladroitement d'acheter son passage avant de se faire assommer et arrêter. Cela dit, quelque part, il a effectivement fini par obtenir ce qu'il voulait en se faisant interner à l'intérieur des murs.

-Je n'ai pas l'impression qu'ils vérifient les papiers de tout le monde. Dans le cas d'une caravane ils se contentent d'inspecter ceux du chef, puis de compter les gens pour vérifier que cela correspond.

Ce qui peut ouvrir plusieurs pistes pour se glisser dans la ville avec les marchands. D'abord, prendre la place de deux d'entre eux. Un pari qui semble inutilement violent et compliqué. Ou s'emparer de papiers personnels en tablant sur le fait que n'ayant pas à les présenter, ils ne remarqueront pas leur perte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 14:06

- Je ne suis pas sûre que...

Mon regard croise malencontreusement celui de Hanzo, ce qui me bloque dans ma phrase. Je ne veux pas qu'il croit que j'ai peur de son plan, non ! Je pense juste que ce n'est pas une bonne idée. Parce que de mémoire, les gardes veulent connaitre les effectifs de Suna en tout temps, et si on s'introduit à l'intérieur en se cachant, tous leurs comptes seront faux ! Cette tendance serait clairement le début de l'anarchie dans la cité, et ce serait en partie de ma faute ! Cela me donnerai vraiment très mauvaise réputation...
Certes, j'ai envie de devenir une grande Shinobi dont tout le monde parle, mais pas pour dire que je suis celle qui à fait sombrer la ville dans le chaos !

Vraiment, ce n'est pas une bonne idée.

- Peut être devrions nous nous éloigner des portes pour qu'on ne puisse pas nous voir...

Et c'est ainsi que je me retrouve à suivre un plan que je n'approuve pas, tout ça à cause d'une maudite datte. Mais je sais. Dès que je serais rentrée à la maison, je demanderai à mes parents de m'accompagner pour me refaire des jolis papiers dont je prendrais grand soin et j'irai sans plus attendre me dénoncer aux gardes en m'excusant platement pour la gêne occasionnée.

Le seul bémol, c'est qu'Hanzo devra faire pareil...

- Tu... Euh... Pardon.

Tandis que nous marchions vers le désert, Hanzo s'arrête et me regarde.

- Tu disais quelque choses ?

Bon, il faut croire que je n'ai plus le choix ! Rassemblant mon courage, je formule ma question dans ma tête puis ouvre la bouche pour la dire oralement.

- Tu as de la famille, à Suna ?

Rougissant comme une idiote, je fixe la caravane qui se rapproche lentement de nous en espérant que sa réponse soit positive. Mais comme c'est un Kawaguchi, il en a forcement, de la famille, non ? Reste à savoir si cette famille pourra l'aider à se mettre en règle au niveau administratif...
Parce que je ne veux clairement pas devenir celle qui aura aider le type qui provoquera le chaos à Suna !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 14:40

-Je pense qu'il sera probablement plus prudent de changer de porte une fois obtenu ce que nous voulons. Ou d'attendre la rotation de la garde si nous voulons éviter de marcher.

Nana ne semble pas du tout enchanté de l'endroit ou nous mène nos déductions. Mais comme elle ne semble pas non plus avoir une autre solution, elle parait se résigner à contrecœur a opérer avec moi. Et puis soudain je comprends. Bien sur, c'aurait du être évident depuis le début. Ce n'est pas tant le fait d'être obligé de tricher pour rentrer qui la gène, mais plutôt le fait d'aider un parfait inconnu à passer la garde de sa cité.

Ino avait raison, je manque parfois cruellement de lucidité. Je n'ai l'habitude ni des murs ni des cités, mais en y réfléchissant, l'attitude des gardes aurait du me mettre la puce à l'oreille. Il est pourtant évident que pour ces citadins, les murs sont extrêmement importants, et qu'il est très différent de se trouver à l'intérieur ou à l'extérieur.

Nana est en train de chercher maladroitement a savoir si elle n'est pas en train de trahir son clan en introduisant un ennemi parmi les siens. Une préoccupation qu'on ne peut que trouver parfaitement honorable.

-Ma tante. Dame Kawaguchi Otomo. J'aurais pu la prévenir pour qu'elle se porte garant de mon identité mais j'ai décidé ne pas le faire. Si passer par elle pour régulariser ma situation a posteriori ne m'ennuie pas, j'ai dans l'idée que vouloir rejoindre l'académie de Suna sans être capable de franchir cette porte sans passe droit serait d'assez mauvais gout. Disons que je considère que cela fait partie des épreuves qui agrémentent le chemin...

Devant le duo, la caravane entamait péniblement la montée de la dernière dune avant de redescendre vers la porte. Une vingtaine de dromadaires et trois fois plus de gens. Du bruit, du désordre, de la vie. Tout le nécessaire pour que même des apprentis ninja puissent opérer sans se faire remarquer.

-Je pense pouvoir opérer une diversion. Que diriez vous de trouver ce qui nous manque ?


Dernière édition par Kawaguchi Hanzo le Ven 8 Juin 2018 - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 15:10

Ouf, me voilà rassurer. S'il va a l'académie, je le reverrai surement et je pourrais lui dire à ce moment là d'aller se faire recenser comme étant dans le village auprès des gardes Sunajins. Du coup, j'arrive enfin à me dire que notre idée est pour la bonne cause, puisqu'une fois à l'intérieur, nous deviendrons tous les deux surement de valeureux Shinobis au service de notre patrie.

Mais par contre, je en comprends pas. Qu'est ce que je dois trouver qu'il "nous manque" ? L'idée c'était pas de se cacher dans la caravane ? Non parce que moi, me cacher, je sais faire ça, et plutôt bien !

Alors pourquoi il nous manquerait quelque chose ?

- Hanzo ? Je suis vraiment désolée mais je ne vois pas ce qu'il...

Fiiouuuu. Un ange passe.

- Nous manque ?

Je fais un tour complet sur moi même, oui, je suis belle et bien toute seule au milieu du sable. Hanzo ? Je n'en vois aucune trace. C'est bien ma veine... J'étais tellement préoccupée par ce qui se passerait une fois qu'on serait rentré dans le village que je l'ai même pas senti partir ! Ce doit être un bon ninja pour échapper ainsi à mes sens pourtant assez aiguisés.

Mais bon, maintenant que je suis seule, et qu'en plus la caravane se rapproche, je fais quoi ? Qu'est ce qu'il a bien pu vouloir dire par "ce qu'il nous manque ?". Rappelle toi Nana, de quoi vous parliez il y a un instant. Qu'est ce qu'il t'as dit ?
La caravane. Il a dit qu'on pouvait surement s'y cacher... Oui, ça c'est bien beau mais on a besoin de rien pour se cacher dans une caravane de marchands, si ce n'est de discrétion et de techniques et je doute que je puisse en trouver quelque part.
Non, ça ne doit pas être ça.

Alors quoi ? Si ! Il m'a semblé qu'il a parlé de place... Il faudrait que je trouve deux places dans la caravane ? Là non plus, ça n'a aucun sens... A moins que ? Il ne voudrait tout de même pas que je tue deux marchands pour qu'on les remplace ?! Non non non ! Je ne le ferais pas ! Hors de question ! Et puis quoi encore ?!
Cela dit, il m'avait pas l'air d'être un mauvais bougre quand je l'ai vu... Il cacherait vraiment son jeu ?

Bon, je vais lui laisser le bénéfice du doute. Disons que c'est pas ça qu'il nous manque... Alors que reste-t-il ? Qu'avons nous besoin pour franchir les portes que nous n'avons pas...?

Mais oui ! Des papiers ! Des maudits papiers d'identités ! Voilà ce qu'il nous manque !

Mais... Comment je suis censée les récupérer moi ? Je ne suis pas une voleuse !

Hanzo ! Reviens ! Il est vraiment pas bien du tout ton plan ! Il faut faire autrement ! Hanzo !
Rah... Si seulement j'osais l'appeler...

Bon, je présume qu'il ne me reste plus qu'à improviser ? Je trouverai bien un moyen d'obtenir ce qu'il nous manque pendant sa diversion...
En espérant qu'il soit doué pour faire ce genre de chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 15:54

Ce qu'il y a bien avec les dromadaires, c'est que sont des animaux prévisible. C'est d'ailleurs la seule chose qu'il y a de bien avec un dromadaire. Parce que s'il est prévisible, c'est essentiellement parce qu'il est toujours plutôt teigneux et méchant. Il n'y a rien qu'un dromadaire apprécie plus que de mettre un vicieux coup de dent par surprise à un pauvre passant n'ayant rien demandé à personne.
Mais si le dromadaire aime bien jouer des tours, il prend en revanche très mal d'en être la cible.

De nouveau à genoux sur le sol, juste sous la crête de la dune, Hanzo plonge ses mains dans le sable, ressentant sa fluidité, sa fraicheur apaisante, s'y enfouissant jusqu'au coudes pour ne plus faire qu'un avec lui.

Quand ses mains ressortent de la dune, elles tiennent chacune une poignée de minuscules bulles de sable soigneusement tassées et durcies. Billes de sable qu'Hanzo tient un moment dans le creux de sa main, pointées vers la caravane qui dépasse lentement sa position en commençant la descente vers la ville.

Soudain, un léger coup de vent semble projeter une rafale de sable dans les airs, les nomades resserrent leur voile, les animaux touchés ferment les yeux, et ayant soigneusement choisi sa cible, Hanzo ouvre le feu. Guidés par le pouvoir du sable, les deux billes filent au ras des dunes et vont percuter avec violence les parties précieuses de deux des bêtes du convoi.

Surprise, l'information nerveuse remonte lentement jusqu'au crane des bestiaux qui soudain s'arrêtent, et qui réalisant soudain ce qui vient de se passer se mettent à beugler de douleur, juste au moment ou ils sont frappés à nouveau. Cette fois s'en est trop, les animaux paniqués s'emballent, arrachent les longes que tiennent mollement les hommes les plus proches, bousculent à coup d'épaules et de pied leur compagnon de convoi qui paniquent à leur tour avant de s'élancer droit devant eux...

En une minute le convoi sombre dans une certaine confusion. Les deux dromadaires persuadés d’être attaqués filent vers les dunes, et tout les caravaniers qui ne sont pas occupés à leur courir après se retrouvent du même coté de la caravane à regarder les deux bestiaux courir.

Si ça ce n'est pas une occasion en or...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 16:29

Oh ! Par le soleil mais qu'est ce qui leur prend tout à coup à ces deux dromadaires ?!

Ah mais j'y pense, ça doit être ça, la fameuse diversion. Ça doit vouloir dire que c'est à moi de jouer ! Ohlala, je ne dois surtout pas tout gâcher ! J'inspire à fond pour retrouver un minimum de calme, fredonnant une musique pour m'aider à retrouver ma sérénité, et j'analyse rapidement la situation.

Deux dromadaires de la caravanes viennent de s'enfuir et court à l'opposé de la où je me trouve, avec à leur suite une demi douzaines de marchands, tandis que les autres regardent dans leurs directions où apaisent les bêtes qui ont été plus sages que leurs compagnons en cavale.

Glissant au pied d'une dune de sable, je profite de cette planque de fortune pour me rapprocher furtivement du groupe de personnes restés immobiles le temps de récupérer les animaux en fuites. Mais forcement, le couvert de la dune n'est pas éternel et je me retrouve bien trop vite à mon goût sans réel protection. Alors je cours ! Silencieuse comme une ombre, je me jette derrière le premier chameau à ma portée et me plaque contre lui le temps de reprendre mon souffle qui s'emballe.

Cela fait vraiment trop longtemps que je n'ai pas pratiqué les art Ninja et j'ai peur d'être un peu rouillée. Et tandis que je calme du mieux que je peux ma respiration, le fameux chameau qui me sert de planque tourne sa grosse tête vers moi, toutes dents menaçantes !

- AH !

Esquivant de justesse en reculant la tête, je plaque mes mains contre ma bouche pour empêcher toute autre son de sortir le temps d'être sûre que personne ne m'ait entendue tout en surveillant le chameau du regard. Il me dévisage, mécontent. Lâchant ma bouche d'une main, je la tends vers la grosse tête dans l'espoir que des grattouilles suffiront à calmer l'animal. Ça le calme effectivement. Alors je me détends un instant avant de me rappeler pourquoi je suis là.

Tout en gardant un contact physique avec l'animal, j'enfonce ma seconde main dans une des sacoches de selle à la recherche de papiers d'identités qui nous permettrait de franchir les gardes de Suna. Et pendant que ma main fouille, je jette rapidement quelques regard entre les deux bosses de ma cachette afin d'observer où en sont les marchands à la recherche de leurs montures. Fort heureusement, ils ne les ont à priori pas encore rattrapée.
Malheureusement, les marchands non loin de moi commencent à se lasser de ce spectacle.

N'ayant rien trouvé dans la première sacoche, je tente ma chance avec une deuxième.

Bingo ! Je trouve un porte feuille contenant ce que je cherche ! N'étant pas pour autant une voleuse dans l'âme, je prends soin de ne prendre que le document officiel avant de remettre le contenant à sa place.

- Hé bien, Galopin, qu'est ce que tu caches là ?

Le chameau que je gratte depuis quelques minutes maintenant tourne la tête pour répondre à cet appel. Merde ! Je vais me faire repérer si je reste là ! Cherchant une solution autour de moi, je croise soudain le regard d'Hanzo qui est caché au sommet d'une dune peu éloignée. L'implorant du regard, je le vois soudain lancée une sorte de bille de sable qui vient frapper le marchand menaçant.

- Aie ! Mais qu'est ce que ?

Je n'attends pas mon reste et file me mettre à l'abris dans les dunes de sables avant même que l'homme ne termine sa plainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 20:28

Pas vraiment une opération parfaitement préparée et exempt de tout défaut, mais après tout, le point le plus important c'est que ça a fonctionné quand même. Que disait le vieux déjà ? Ah oui, "une attaque parfaite, c'est une attaque qui touche sa cible. Tout le reste, c'est du blabla ! De l'enculage de mouches !"

Et vu l'empressement qu'a mis Nana à planqué ce qu'elle a dérobé avant de s'éloigner, nul doute qu'elle a réussi sa part. Part qui, il faut bien le convenir, était la plus risquée des deux.

Hanzo suit le repli stratégique de Nana jusqu’à ce qu'il soit absolument soit que personne ne lui court après ou ne la remarque en train de s'éloigner. Il observe ensuite les caravaniers rabattre vers la ville les deux dromadaires en fuite avant de finir par les rattraper et les remettre au pas et dans le rang.

Et ce n'est qu'une fois la caravane ayant atteint les murs, passé avec succès les contrôles, la fouille, le comptage de ses membres, et que dernier des marchands ait disparu à l'intérieur qu'il finit par se relever pour rejoindre Nana, tapie dans l'ombre du mur ou elle l'attend.

-Et bien tout compte fait, et sans vouloir nous jeter excessivement des fleurs, je trouve que nous nous sommes plutôt bien débrouillés. Surtout toi évidemment. Tu t'es bien débrouillés avec le dromadaire, d'habitude ce sont plutôt de sales bêtes.

Hanzo s'assoit à nouveau face à la jeune Yamada, et cette fois lui tends une gourde plutôt que des dattes.

-Alors ? A quoi ressemblent ces bouts de papiers qui nous sont si nécessaires ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 21:06

- Ce... C'était un chameau.

La mine basse, je tente de retarder au maximum le moment de lui dire "Oups, désolé, j'ai qu'un seul exemplaire au lieu de deux !".
Alors, lorsqu'il me tend sa gourde, je ne réagis pas. Il n'est pas question que je me fasse avoir comme avec la datte de tout à l'heure. Parce que maintenant que je me sens redevable pour cette fameuse datte, je sais très bien ce que je vais faire, et ça ne m'arrange pas du tout.

Faisant tourner mon butin entre mes mains, je cherche les mots les plus appropriés pour lui dire la terrible vérité.

- Je...

Repliant mes jambes sur mon torse, je me bascule d'avant en arrière, tout en pensant à une douce mélodie du même rythme. Un moyen pour moi de faire redescendre mon stress quant à cette situation qui m'incommode.

- Tiens. C'est ton exemplaire.

Décidément, je n'arrive tout bonnement pas à dire les choses. Et là, avant qu'il ne remarque que c'est le seul exemplaire que nous ayons, je n'ai qu'une envie, c'est de me transformer en souris et de me cacher dans un trou de sable.

- Hé bah, joli travail ! Mais il va falloir que je change de tête pour coller à la photo ! Et vous, il ressemble à quoi le votre ?

Je reste silencieuse, me balançant toujours d'avant en arrière.

- Nana ?

Hanzo me fixe. Comme d'habitude, je rougis et fuis son regard avant de marmonner doucement.

- J'ai pas pu en trouver deux...

J'ai échoué, encore. A croire que les Sunajins avaient raison, que je ne suis pas faite pour être ninja, finalement. J'ai manqué de discrétion, Pire ! J'ai été incapable de trouver ce qu'il fallait. Alors je vais simplement en assumer les conséquences.

Une fois de plus, je ne rentrerai pas la tête haute à la maison.

- Oh. C'est embêt/
- Non. Ce n'est pas grave. C'est même mieux comme ça. Je vais demander au garde d'aller chercher mes parents. Ils confirmeront mon identité.

Prenant sur moi, je me lève et ramasse mon violon que je remets sur mon épaule.

- Tu as dis aller à l'académie, non ? Je compte y aller aussi. Si tu ne me vois pas venir, tu pourras prévenir mon clan que je suis dehors ? Que je n'y reste pas une autre année...

Pas que je n'ai pas confiance en ma capacité à convaincre les gardes de faire ce que je dis, mais quand même, avoir un plan B, c'est toujours plus rassurant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 18
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Ven 8 Juin 2018 - 21:54

Pendant une seconde, Hanzo envisage d'abandonner le laisser passer à Nana. Une seconde seulement, puis il écarte cette pensée pour la remplacer par de la bonne règle shinobi. Si quelqu'un veut faire quelque chose pour vous, surtout, laisser le faire.

Et puis. Du moment que son but est atteint, rien n'interdit de lui venir un petit peu en aide pour la remercier de sa générosité. Bon, les règles ninja ne sont pas vraiment tendre avec l'aide désintéressée. Mais d'un autre coté, vu ce qu'il perçoit du caractère de Nana, en lui filant un coup de main une fois rentrée, elle lui en sera encore plus redevable...

Et puis, une fois à l'intérieur, l'aider ne lui coutera guère qu'un peu de temps.

-Je vais rentrer et attendre un peu avant de m'éloigner de la ville. Si tu ne réussis pas à convaincre les gardes d’appeler quelqu'un de ta famille, alors j'irais leur porter le message.

Une façon subtile de lui montrer qu'il est aussi sympathique qu'amical. Tout en ne doutant pas de ses capacités à entrer par elle même. Oui, c'est pas si mal.Peut être encore une dose de plus ?

-Et puis, en t'attendant j'éviterais de me perdre à l'intérieur.

Sourire, salut, départ.

Hanzo prend quelques minutes de plus pour s'imprégner de la photo et du nom sur le document. Se concentre sur son chakra et ses capacités de ninjutsu. Et pouf, une seconde plus tard il n'est plus Hanzo mais Koi neuf doigts huit doigts, apprenti caravanier*.

A la porte la relève s'est faite, et après une rapide explication ou le pauvre apprenti explique que son maitre l'a laissé un peu en arrière pour ramasser les dattes tombés du sac de ce maudit dromadaire quand il est soudain devenu fou et s'est échappé, Hanzo se retrouve victorieux à l'intérieur des murailles de Suna.

Ne reste plus qu'a attendre Nana.

Enfin, l'attendre un peu.

*Et ayant déjà deux excellentes raisons de détester un métier le mettant en contact de la créature la plus méchante du désert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 15
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux Sam 9 Juin 2018 - 0:09

Non Hanzo ! Attends !

Enfin... Non ! Ne m'attends pas ! C'est plus tard que tu devras les prévenir ! Laisse moi une chance, juste une ! Un jour, c'est tout ce que je demande ! S'il te plait...

Trop tard. Il est déjà parti et en plus de ça, aucun son n'a réussit à franchir la barrière de ma bouche. Que c'est agaçant.

Penaude, je me dirige sans grande motivation vers la porte d'entrée et regarde de loin Hanzo la franchir sans difficulté grâce aux papiers que je lui ai filé. Et maintenant que ma dette de datte est payée, il faut absolument que je me débrouille pour ne pas en avoir une autre sur les bras, de dette ! C'est donc à moi de faire en sorte de ne pas avoir besoin de son aide.

Une nouvelle mélodie en tête, je fais redescendre mon stress et augmente ma motivation. D'un pas plus décidé que jamais, je me décide enfin à aller affronter ces nouveaux gardes.

- Bon. Bonsoir, euh. Messieurs.
- Bonsoir Mademoiselle Yamada. Votre voyage s'est bien passé ?

Hein ? Mais... Il sait qui je suis lui ? Et comment est-il au courant pour...

- C'est quand même une sacrée coutume que vous avez là... Partir un mois vivre en "osmose" avec la nature.

D'un coup, ça fait tilt dans ma tête. Au vu de mon accoutrement totalement délabré et de mes yeux, les deux gardes n'ont eu aucun mal a deviné qui j'étais et d'où je venais...

- Oh, c'est pas si terrible vous savez...
- Je veux bien vous croire, mais je ne tenterai pas l'expérience moi même !
- Vous avez vos papiers ? Pour entrer.
- Non... J'ai peur de les avoir égarés... Pendant mon voyage...
- Ah, oui, ça arrive souvent ça.
- Ah. Ah bon ?
- Oui, et puis, on vous connait, vous les Yamada, vous êtes pas du genre à faire attention à vos affaires, c'est bien ça ?
- Euh. Oui. C'est vrai.
- Du coup, on va simplement vérifier le registre des départs, voir si votre nom est dessus. C'était y'a un mois, c'est ça ?
- Euh... Un an...
- Quoi ?! Un an ?!

Leur visage montre toute la surprise de ma réponse. Alors je me contente de faire "oui" de la tête en détournant les yeux.

- Ça va être plus embêtant, pour les archives...
- Désolé...
- Non mais quand même, un an dehors ?
- Bon, bougez pas je vais aller voir. Votre prénom c'est ?
- Nana. Nana Yamada.
- Hm... Ça me dit quelque chose, oui. Bon, je reviens, je vais tenter de vous retrouver Mademoiselle Nana.
- Euh.. Merci.

...

Il n'aura fallu qu'une heure au garde pour retrouver mon nom et finalement me laissé passer dans la cité après une simple fouille protocolaire. Quand je pense que si j'avais rencontré ces deux hommes en premiers lieux, je serai chez moi depuis déjà longtemps ! C'est vraiment injuste.

Enfin, cela m'aura au moins permis de rencontrer Hanzo, et d'apprendre à me méfier des dattes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Un accueil fort chaleureux

Revenir en haut Aller en bas
 

Un accueil fort chaleureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Remparts-