AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Forêt de crocs (mission solo Aburame Kaidô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Informations
Messages : 183

Message(#) Sujet: Forêt de crocs (mission solo Aburame Kaidô) Sam 7 Avr 2012 - 17:40

Une mission nécéssitant spécifiquement un Aburame voila qui était intriguant, la lettre de convocation était simple mais sans fioriture cependant le clan précisait bien qu'il avait besoin de Kaidô. C'est dans une atmosphère feutré qu'il fût introduit, la piece du supèrieur du clan était spacieuse et plongée dans l'obscurité, les teintures étaient tirés et l'absence de lumière préservait la fraicheur. En effet dehors la chaleur était toride, l'été indien s'attardait, rien de bien plaisant pour un Aburame. Kaidô avait revétu une veste légère avec capuche de couleur vert sombre, la capuche était evidemment relevé, desous il ne portait qu'un simple t-shirt noir et pour finir un pantalon court se terminant un peu après le genoux.

Le supèrieur était assis derrière son bureau en train de lire un papier, il ne leva pas le regard vers Kaidô lorsqu'il entra se fût seulement quand il se planta devant le meuble et le salua que le supèrieur reporta son attention sur le genin. Il n'y eut pas de grandes discutions bien au contraire, le supèrieur se montra concis et fît signe à Kaidô de sortir sans vouloir entendre s'il pouvait avoir des questions ce qu'il n'avait pas. La mission était simple les herboristes de Konoha avaient besoin d'une plante spécifique du pays du feu, une plante qui ne fleurissait que dans une forêt du pays, cette forêt était modeste en comparaison avec les autres du feu mais sa flore était un vrai bijoux de la nature. Ceuillir une plantes voila qui n'avait rien de difficiles seulement il y avait un mais, il y a toujours un mais. Le supèrieur lui avait appris que si les herboristes ne pouvaient se rendre eux même dans la forêt était parcequ'elle était devenue dangereuse depuis plusieurs mois, le dernier qui s'y était rendue avait failli y laissé sa vie et était revenue avec de serieuses morsures, à moitié délirant il avait crié que la forêt était pleine de démons à corps de loups. Des démons personnes n'y avait cru mais des loups........ D'ordinaire les loups n'attaquaient pas les hommes mais pour défendre leurs territoires ils étaient prêts à tout, la forêt attirait beaucoup de gibiers grâce à sa flore si une meute s'y était installée elle défendrait probablement son petit paradis avec férocité.

Kaidô prépara immédiatement son paquetage, principalement des rations, des bandages et des antiseptiques pour se soigner d'éventuelles morsures. Le soleil était à son zénith au moment du départ et la route quittant konoha était couverte d'un tapis d'or, des feuilles jaunes, rouges, brunes toutes resplendissantes sous les rayons de lumières filtrant à travers les arbres, en automne nul pays ne pouvait rivaliser avec la beautée du feu. La forêt recherchée se trouvait dans l'est du pays, même à l'allure de ninja Kaidô ne l'atteindrait pas avant demain cela était certains mais il n'était pas dans les habitudes du ninja de trainasser et puis se déplacer à grande vitesse en cette saison était tellement agréable. Les relents humides de la forêt, ces senteurs d'humus et de terre mouillé, la vie foisonant sous chaque feuille et la fraicheur de l'orée des arbres, rien ne plaisait plus au shinobi que parcourir les lieux en cette magnifique saison. Il ne s'arrêta qu'au petit soir sous un bosquet de bouleaux pour dresser un bivouac simple, pour tout lit il n'avait que le tronc d'un arbre, il mangea une ration de survie et s'adossa contre le tronc avant de s'endormir paisblement laissant ses insectes veiller sur lui. Mais tout voyage à une fin et cela est d'autant plus vrai pour les trajets agréables, Kaidô atteignit la lisière de la forêt recherché le lendemain au milieu de l'après midi.

La fameuse forêt n'avait rien d'extraordinaire en apparence mais elle exhalait des senteurs étranges et puissantes, des senteurs qui méttaient les insectes de Kaidô en ébullition. Il grimpa sur un arbre et se mit à se déplacer en hauteur pour explorer la forêt plus en profondeurs. Si l'extérieur n''avait rien d'exceptionnel le coeur de la forêt était surprenant, aux pieds des arbres s'étendaient de vastes champs de fleurs multicolores, un immense puzzle de joyaux resplendissants. Toutes ces variétés de fleurs tantôt belles tantôt étranges diffusaient un puissant parfum, Kaidô était sous le charme, il se laissa tomber et se mit à déambuler parmis les fleurs durant une bonne heure jusqu'a ce qu'un étrange bruit l'interpelle. Deux prunelles jaunes l'épiaient depuis un buisson, lentement Kaidô porta sa main vers un kunai et quand sa main se crispa sur le manche métallique d'autres prunelles apparurent, 4, 10, 30, plus encore, toute une meute. Bientôt un grognement emplit le bois remplaçant le calme des lieux par une tension opressante, ils se mirent à sortir des buissons en encerclant lentement le shinobi de la feuille, toute une meute de loups gris aux babines retroussées laissant appercevoir des canines luisantes, une véritable forêt de crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Informations
Messages : 183

Message(#) Sujet: Re: Forêt de crocs (mission solo Aburame Kaidô) Lun 9 Avr 2012 - 20:24

Kaidô se concentrait sur un énorme canidés qui semblait être le chef de la meute, un bruissement de feuille dans son dos suivit d'un salto arrière pour esquiver la machoire se refermant sur son mollet droit. Un des loups derrière avait chargé et seul le bruit du mouvement avait permis au genin de s'en sortir mais immédiatement après toute la meute s'était lancée à son tour.les crocs se refermèrent sur les membres de l'Aburame mais au moment où ils enfoncèrent la chair le ninja s'évapora en une nuée d'insectes pour réparaitre sur une branche plus haut. Les loups affolés se dispersèrent seul resta le male alpha qui renifflant l'air cherchait la présence de Kaidô, ce dernier observait la scène en silence, le male semblait désormais être seul c'était l'occasion de l'attaquer par surprises.

Le ninja lança un kunai en direction de la nuque de la bête mais celle ci se cabra au dernier, le kunai alla se planter dans son dos. L'énorme loup s'enfuit à son tour sans demander son reste, plus rien ne s'interposait entre Kaidô et son objectif la plante tant recherché. La fameuse plante était une plante grimpante qui poussait en bas des arbres, elle était reconnaissable à ces feuilles rouges sombres et c'était justement ces feuilles qui intéréssaient les herboristes car elles possédaient des vertus très utiles. Kaidô ignorait ce qu'étaient ces fameuses vertus et après tout ça lui était égal on lui avait demandé de ramener des échantillons et c'est ce qu'il comptait faire, mais la meute n'en avait pas terminé. A peine descendu qu'a nouveau les grognements se firent entendre, les loups rodaient toujours à l'affut de la moindre ouverture et ceuillir en leur présence était un risque inconcevable. Kaidô revint à reculons contre le tronc de l'arbre dont il était descendu et remonta prestement:

Kaidô-"Ils me prennent pour une menace, ces saloperies ne me laisseront pas tranquille à moins que............... Toute animal à besoin de dormir, avec l'obscurité j'aurais mes chances."

La nuit ne tarda guère à tomber, Kaidô s'était éloigné en direction de la lisière de la forêt afin que les loups le suivent et il attendit l'obscurité tranquillement posé en hauteur. Quand la nuit fût d'encre il se remit en mouvement, se déplaçant à travers la cime aussi silencieux que possible, le champs de fleurs était paisible mais tout à l'heure également il l'avait été. En repensant à comment il avait flemmardé au lieu d'éxécuter sa mission Kaidô faillit se mordre la langue, si son clan l'apprenait il en deviendrait la risée. C'était tout lui plein de bonne volonté mais manquant de rigueur, ce n'était pas la première fois que son caractère légèrement fantasque reprenait le dessus sur son endoctrinement et chaque il s'en voulait à mort pendant des jours. Et pourtant l'heure n'était pas aux remords la mission restait à finir, la menace pouvait être tapis dans l'ombre et Kaidô pris le soin de créer plusieurs clones inconsistants qu'il envoya au sol pour se disperser dans toutes les directions, des bruissements venant des ombres lui indiquèrent que les clones avaient été pris en chasse. Profitant de la diversion Kaidô se jeta à terre et se mit à cueullir de grandes poignées de feuilles qu'il fourrat dans une bourse de cuir, la bourse se remplit rapidement, ce n'était pas des échantillons de grandes qualités mais cela suffirait. Il se retourna pour voir si la voix était libre, des yeux fous, une haleine brulante, de la bave dégoulinant au sol, le grand chef de meute se dressait devant Kaidô seul. Il se jeta de tout son poid sur l'Aburame pour tenter de mordre sa gorge, Kaidô repoussa sa machoire in extremis en calant son bras gauche entre son torse et la gueule de la bête, puis saississant un kunai avec sa main droite il eventra le loup d'un coup. Couvert de sang encore chaud il se mit à remonter l'arbre laissant la bête agoniser, et s'enfuit à toute allure de cette maudite forêt avec sa précieuse bourse à sa ceinture.

Le trajet du retour fût moins agréable que l'aller, Kaidô dût s'arrêter dans un ruisseau pour nettoyer ses vetements mais malgré ça la puanteur ne le quitta pas jusqu'a Konoha.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Forêt de crocs (mission solo Aburame Kaidô)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-