N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Dim 8 Avr 2012 - 11:39


Tandis que la fête battait son plein, entrecoupée des rires et des bavardages de la plupart des membres du village. Pour l’occasion, l’Hokage avait toléré à ce qu’un stand de boisson soit ouvert, ce n’était quand ses instants très rare, qu’elle permettait d’aller à l’encontre des lois ninja. Après tout, ce festival avait été fait pour un peu oublier les affres de la guerre. Cependant, d’un coup, le Grand-prêtre arriva au milieu de la place.

-« Kyubi-sama à accepter de m’offrir une vision. Il a annoncé la fin du village. Konoha ne va pas tarder à partir en flamme . »

Hurla l’homme le regard hagard et faisant de grand geste, n’étant pas très droit sur ses pieds. Peut-être aurait-il était plus crédible si sa robe rouge n’avait pas été tachée ni ne sentait fortement l’alcool.


    Ordre de post :
    • Akimichi Issun
    • Inuzuka Shiranui

    • Hayashi Eiko
    • Kenko Amaru
    • Hyô Misory
    • Narrateur


    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, aucune technique ne peut être utilisée durant ce dernier.
    • Prenez en compte le contexte et la description des lieux.
    • Découvrez la menace qui pèse sur le village (vous pouvez même le molester )


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Dim 8 Avr 2012 - 18:49

Tout sourire, Issun appréciait pleinement la fin de la fête de l’été. Toutes ces senteurs délicieuses, ces mets succulents et puis ces sourires ravis qui pour une fois ne se fixaient pas sur lui en se demandant ce que fichait cette grande tête blonde ici… Le rêve quoi. Rien ne pouvait venir entacher ce si parfait tableau ! D’ailleurs Shiranui semblait bien s’amuser aussi, même s’il y avait beaucoup de monde. Elle avait l’occasion de manger de nouveaux plats, de voir des divertissements divers et variés, de se sentir au calme et en sécurité quoi. Il faut dire que les choses avaient été mouvementées depuis leur rencontre ce soir-là, plusieurs mois auparavant… La découverte du canidé Ninja, le fait qu’il parle, puis ses pouvoirs, et le test de Nami pour savoir si elle était digne d’être une représentante du village, ce qui pouvait lui permettre un plus facile accès aux informations susceptibles de lui remémorer tous ses souvenirs…

Du coup, la belle louve blanche pouvait maintenant se balader dans la rue sans que l’on vienne forcément lui caresser le haut du crâne : le bandeau et le regard chargé d’une intelligence antique et un peu impitoyable dissuadaient le tout venant de faire ça.

« Ces brochettes aux épices Hayashi sont vraiment super bonnes ! Tiens, goûtes donc. » Annonça-t-il à son amie en joignant le geste à la parole, lui lançant une brochette de boulettes de viande dont elle semblait tout aussi friande que lui.

Puis il se dirigea vers un banc encore libre, un peu à l’écart de la place des délices, les bras chargés de friandises salées tout aussi agréables à dévorer les unes que les autres. C’est d’ailleurs pour ça qu’étant un peu à l’écart, il fût l’un des premiers à voir avec du recul arriver le Grand-prêtre du temple de Kyubi. Que faisait-il ici ? Il était descendu pour les festivités ? C’était un grand honneur de le voir ! Lui qui d’habitude ne sortait jamais du temple… Tiens, mais, il aurait pas un peu abusé du saké de la fête ?

Et oui car le bougre se dandinait de droite à gauche, tout joyeusement. Et pourtant il avait la mine sombre, bien que le nez rouge. Et là, sans crier gare, il se mit à beugler de sa petite voix d’ancêtre que Kyubi-sama lui avait envoyé la vision de la fin du village, brûlant dans les flammes. Si déjà sa vue avait suscité les sourires, là on le regardait aussi avec gêne : le Grand-prêtre complètement soûl enfin ! Ce n’était pas raisonnable. D’ailleurs les passants semblaient chercher du regard un quelconque Ninja en tenu, pour éventuellement, régler le problème… que cette apparition surprise ne gâche pas la fête.

Se léchant les doigts, Issun regarda autour de lui, cherchant un gradé à prévenir mais, soit ils étaient en civil et donc impossible à reconnaître, soit il n’y en avait aucun ! Reniflant, il se passa l’index et le pouce sur l’arrête du nez et se leva d’un bond : il était l’heure de faire sa bonne action du jour !

« Je reviens Shiranui-san, ça ne devrait pas être long. » Dit-il à l’adresse de la louve blanche qu’il laissa donc à l’écart près du banc plongé dans une pseudo pénombre de fête.

Issun s’approcha donc du brave Grand-prêtre dont les vêtements étaient tous tâchés de saké. Autant dire qu’il ne sentait pas la rose mais il ne se démontait pas pour autant, semblant comme possédé. Les mains levés en signe de paix, le grand garçon à la longue chevelure blonde et arborant à sa ceinture le bandeau de Konoha ainsi que la marque de clan des Akimichi s’approcha de quelques pas, la foule s’écartant sur son passage pour le laisser faire son travail.

« Allons allons seigneur Grand-prêtre, inutile d’effrayer tout le monde en criant ainsi. Et si nous retournions au temple pour parler de tout ça calmement ? » Demanda-t-il avec une certaine assurance, car ce n’était pas la première fois qu’il devait gérer un ivrogne, ayant déjà dû le faire dans l’établissement de ses parents de temps en temps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 62
Rang : Sur tes trâces

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Lun 9 Avr 2012 - 2:06

    Miam, des brochettes! Des bonnes brochettes de viande! VIAAAAAAAANDE!! Merci Issun, tu es un grand homme! Oui enfin... ça on le savait déjà en fait... Bref! Que dis-je?! Tu es un demi dieu! Tu aurais ta place parmi les Kamis s'ils en avaient encore pour ton don si.. savoureux! Rnomnomnomnom! Ouaf que c'était bon! Je suis le chien le plus heureux que la terre ait jamais porté! Je suis nourrie, logée, aimée! Que demande le peuple? LA PAIX! Oui! Parce qu'un de ces imbéciles d'humains disgracieux venait de faire son apparition. Chancelant comme herbe au vent et puant l'alcool à pleins nez! La race humaine appelée "poivrot"! Grrrrr... La Louve se mit à gronder du fond de gorge, se levant d'un coups. Elle n'aimait pas ce genre d'individu si vulgaire. C'était un spectacle affligeant et une véritable torture pour son odorat si fin.

      "Issun, cet homme agresse mes sens, ça pique les yeux!"


    Raaah fichez moi ça hors de ma vie et de ma truffe! C'est une calamité ce genre de gugusse! Quelle honte! Venir troubler les festivités en se montrant ainsi! Tu parles d'un casseur d'ambiance! Mais les choses auraient pu être bien pire en cherchant un peu plus loin... Que se passerait-il si elle avait à endurer son grand copain d'Akimichi dans pareil état?...

      "Non je ne veux pas y penser..."


    En vérité, si elle avait eu à gérer un tel cas de figure... ça aurait sans doute été un désastre et il aurait peut-être fallu faire rentrer l'Akimich chez lui en le faisant rouler... Ou alors peut-être l'aurait-il cuisinée puis dévorée! Après tout les humains mangent les chiens non?! Ooooooh nooooon! Pas question! Elle secoue la tête et se hérisse d'effroi.

      "Je veux pas finir en repas!"


    Oh et puis zut! Il m'enquiquine ce mec qui pue l'alcool! Ca me monte à la tête son truc! Grrrr Issun, tu es trop gentil avec ce pochtron! Je vais te montrer comment on dégage un mec en état d'ivresse moi! Oust!

    La louve se lève et file comme le vent vers Issun et cet énergumène à l'odeur atroce. Sa truffe est immédiatement agressée par ce parfum horrible. Elle va les bousculer et va bondir pour plaquer ce vieux fou au sol et le contraindre à filer!

      "Va-t-en pauvre fou et laisse nous en paix! N'as-tu pas honte de t'offrir à nous dans cet état?"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Mar 10 Avr 2012 - 0:44

Les festivités de konoha battaient leur plein, ça et là, les ninjas et habitants du village caché de la feuille dansait au rythme de la musique entraînante qui flottait dans l'air. Eiko, assis légèrement en retrait, dégustait tranquillement un plat qu'il affectionnait beaucoup, les Takoyakis. Son ventre était déjà bien rempli de cette pâte exquise quand un homme s'avança au loin. De la façon dont il était habillé, on aurait pu dire un prêtre. Une robe rouge pourpre, un visage vieilli par le temps et des sandales. Oui, s'était visiblement un prêtre du temple de kyûbi qui s'avançait doucement sur la place du village où se trouvait la fête. Visiblement, il n'avait pas l'air dans son assiette, il zigzaguait même en faisant de très petits pas. À chaque avancée, l'homme risquait de tomber. C'est à ce moment qu'il se mit à crier, haut et fort, pour que tous l'entende. Malheureusement, l'Hayashi n'eu pas la chance d'entendre les paroles de ce monsieur, sa position étant trop loin de celui-ci.

Peut-être n'était-ce rien, mais en tant que ninja, il valait mieux prévenir que guérir. Il s'élança dans la foule, s'excusant à chaque fois qu'il manquait de faire renverser la nourritures de plusieurs habitants de Konoha. Il fini par arriver prêt de la scène précédente, mais il avait été précédé. Sur place, un Akimichi, il ne saurait dire lequel mais s'en était un, se tenait devant l'homme. Sur son flanc, une louve blanche, à l'apparence peu commune on pouvait retrouver. Le genin s'arrêta un instant, ne sachant pas s'il devait rejoindre ses deux comparses ninjas ou plutôt, retourner vers la fête. Non, c'était à lui d'agir avec les autres, il devait faire honneur à son clan, ou plutôt, à tout son clan sauf à ses parents ! Ah, eux, il les apercevait au loin, entrain de boire une bouteille de vin au prix exorbitant, chose qui était dans leurs habitudes.

    Maudit soit-ils ! Dit Eiko à voix basse, pour que personne ne l'entende.


Bon, trêve de haine, le shinobi se retourna vers le prêtre du grand renard à neuf queues. L'Akimichi avait déjà commencé le dialogue avec ce monsieur, qui ne se pressait pas de répondre. L'Hayashi rejoint les deux autres genins et posa une question à ses deux alliés du moment.

    Que se passe t-il ici ? Fit-il en respirant l'haleine nauséabonde du prêtre qui flottait dans l'air, beurk, vite, il avait hâte d'en finir avec cet homme !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Mar 10 Avr 2012 - 10:58

Le prêtre observa quelques secondes la foule avant de réaliser qu’elle se moquait de lui. Voulant protester, il n’eut pas le temps d’ouvrir la bouche, que son bras fut empoigné et emmener de force vers les abords de la place. L’homme essaya de se débattre en même temps que suivre la cadence, se qui lui donnait une démarche encore moins stable, zigzagant d’autant plus.

-« Vous n’avez pas entendu ? » Hurla-t-il en direction du géant, renonçant à aller à l’encontre du shinobi après tout, il n’avait pas de formation guerrière et il n’était pas trop en état de lui faire de la résistance.

-« Le village va ê… » Le reste de sa phrase mourut en même temps que le reste de son équilibre alors qu’il se retrouvait plaquer avec violence sur le sol, sur le dos, une louve assez imposante. Il commença à marmonner des insultes à l’encontre du canidé mais restait immobile.

Cependant, il releva la tête quand il entendit une voix supplémentaire, bien qu’il lui semble qu’il avait face à lui des jumeaux aux cheveux verts. Lhomme du temple ne savait pas si c’était à cause du choc ou alors au vapeur de l’alcool qu’il avait du côtoyer toute la journée.


-« A…aimez-moi euh…aidez-moi! Il faut…il faut…le village ! » Commençait-il d’une voix hachée aussi bien par la douleur que son discours était incohérent dans sa tête. –« Tu te bouges de là ? » Hurla-t-il en direction du canidé.

Perdant le peu de prestance qui lui restait en rapport avec son titre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Mar 10 Avr 2012 - 13:38

Se faisant peut-être l’avocat du diable en cet instant, Issun n’eut pourtant aucun remord à soulevé de terre le Grand Prêtre pour l’écarter un peu plus de la foule… avant de voir débouler une furie blanche. Surement agacée, mais pour une raison qui échappait au jeune homme, elle était venue renverser le malheureux les quatre fers en avant, le plaquant au sol de tout son poids, et parlant – chose rare – en public pour le sommer de retourner dans son trou décuver, en gros. Mais bien qu’il ne soit pas contre le fait de brusquer un peu cet homme qui avait pourtant eu jusqu’à ce jour une conduite irréprochable envers le village et ses habitants, il fallait tout de même garder en mémoire qu’il s’agissait du Grand Prêtre de Kyubi bon sang ! Et si l’Akimichi n’avait vraiment pas envie d’une chose, c’était de se mettre à dos le chef religieux du village pour l’avoir laissé être un peu trop « brusqué » par son amie canidé.

« Shira stop ! C’est un vieil homme il ne mérite pas d’être brusqué ainsi ! » Lui dit-il en s’agenouillant vers elle pour la serrer dans ses bras et la tirer de dessus le Grand Prêtre, surtout que celui-ci commençait à s’énerver de la situation, allant même jusqu’à crier sur ce qui ressemblait à ses yeux à un chien.

Mais la louve ne semblait pas d’accord pour redescendre tant qu’elle n’aurait pas fichu une bonne frousse au soûl de service. Et devant son air grognon, Issun la lâcha l’air de dire « Oh mais la suite ne sera pas à mettre sur mon compte alors ! ». Soupirant, embêté par cette situation qui promettait de gâcher la soirée telle que c’était parti, il accueillit d’un hochement de la tête d’abord, le nouvel arrivant. Un autre Ninja qui avait vu la scène et qui était venu leur prêter main forte s’il y avait besoin, ce qui était fort gentil de sa part surtout que là, Issun ne savait pas trop quoi en faire. D’habitude il se contentait de les mettre dehors et de s’assurer de les mettre sur le chemin d’un autre « ailleurs ». Mais là c’était le Grand Prêtre bon sang ! Il n’allait pas le larguer au milieu des ordures !

« C’est le Grand Prêtre du Temple de Kyubi. » Dit-il en guise d’introduction au nouvel arrivant. « Et il a abusé de l’alcool de riz comme tu peux le voir ! Il n’arrête pas de délirer à propos de voir le village en flamme ou d’autres trucs de ce genre. Mais moi je pense que ça se passe là-dedans. » Acheva-t-il en pointant son crâne de l’index avec une certaine tristesse dans le regard.

Et bien oui, malgré les apparences Issun était croyant et n’aimait pas voir ainsi changer l’image qu’il avait du Grand Prêtre. Mais tout religieux qu’il soit, il n’en restait pas moins un homme et il fallait bien dire que là, il était parti pour graver une certaine réputation dans les mémoires de tout le monde. Et comme l’homme ne semblait encore prêt à se calmer, il tenta une nouvelle fois de le faire parler un peu plus. Et pour ça, il fallait entrer dans son jeu.

« Et qu’est-ce qu’il va lui arriver au village ? Il va disparaître dans les flammes c’est ça ? On lui dira mais, comment il va disparaître le village dîtes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 62
Rang : Sur tes trâces

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Mer 11 Avr 2012 - 3:54

Ah ouais! Tu le prends comme ça? Et ben vas y! Gardes le ton vieux sac qui pue à pleins nez mon grand! Humpf! Elle gronda une dernière fois sur le grand prête pour lui signifier qu'il la saoulait dans tous les sens du terme et pris appuie sur ses pattes. Elle bondit en arrière, bousculant l'Akimichi ouvertement au passage pour lui faire passer l'envie de la tourner en ridicule lorsqu'elle corrigeait quelqu'un. La prochaine fois, il ne faudrait pas trainer dans ses pattes. La louve restait un animal sauvage et ce n'était que parce qu'elle portait quand même le Genin dans son coeur qu'il devait le fait de ne pas s'être mangé un bon coups de crocs bien placé quand celui ci avait tenté de l'empêcher d'agir. Enlacer un loups pour le contraindre à reculer était une manœuvre très risquée quand on ne connait pas bien l'animal.

Et Shiranui était susceptible, jalouse et rancunière. Voilà qui faisaient ses principales défauts et il allait falloir lui apprendre à vivre en communauté. La dresser pourrait être une bonne idée pour la discipliner un peu. Car, au jour d'aujourd'hui, le canidé se fichait éperdument du grade et ignorait tout de la hiérarchie humaine.

Et puisqu'Issun semblait la gronder alors qu'elle ne faisait qu'agir dans son bon droit animal, elle ne lui parlerait plus pendant un temps jusqu'à ce qu'elle soit calmée ou qu'il ait trouvé le moyen d'entrer dans ses bonnes grâces. Elle avait agi pour se sauvegarder de cette puanteur... Mais aussi pour protéger le Genin d'un ivrogne dont on ne peut pas prévoir les réactions... Certes, il était assez grand et costaud pour se protéger tout seul... quoique vue l'épisode du Genin qu'elle avait dû corriger... Bref... elle voulait se rendre utile à ses yeux. Mais visiblement c'était encore raté.

Lui tournant le dos, elle gratte le sol de ses pattes pour projeter de la terre vers le grand dadet et le grand prêtre pour leur signifier son mécontentement. En langue canine ceci représentait ce qu'on appelle communément, le pas de la litière. Une insulte en quelques sorte dont l'auteur signifie à l'autre qu'il se moque de lui et n'est pas prêt à le prendre au sérieux.

Shiranui, vexée, s'éloigne à quelques pas pour bouder, restant tout de même alerte. On ne sait jamais. Bouder est une chose, mais l'amitié en était une autre. Elle passe à côté d'un homme aux cheveux verts ayant assisté à la scène et qui ne semblait pas surpris de l'avoir entendu parler. Si elle avait eu des épaules elle les aurait haussé pour signifier une certaine forme de dédain. Ou peut-être quelque chose de moins fort.

S'arrêtant à quelques pas, elle pose son arrière train sur le sol, la queue entre les jambes. Geste nerveux qui montre que l'animal n'est quand même pas très fier de lui. Oui, elle culpabilisait déjà d'avoir fait mauvaise figure auprès de son grand camarade blond. Elle râlait certes beaucoup, mais mordait rarement. Et elle regrettait déjà de se fâcher avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Jeu 12 Avr 2012 - 2:31

La situation n'était pas dès plus agréables. D'un côté un prêtre saoul qui crachait sur l'honneur de sa religion en se conduisant de cette façon et de l'autre, une louve en colère, qui portait malgré tout un bandeau de genin, chose assez rare pour un animal. Peut-être était-ce le kuchiyose de l'Akimichi ? Oui, c'était probablement ça, on lui avait déjà raconté que les plus puissants des ninjas étaient capable d'invoquer des animaux, cette louve devait être redoutable et le garçon blond lui aussi, soit, il ne devrait pas trop les vexer. Cependant, dans la manière que se continuait les choses, Eiko devait agir et non pas seulement regarder, il devait s'affirmer en tant que ninja lorsqu'un problème arrivait au village. Comment s'appelait l'Akimichi déjà... Irun ? Non Issun, l'Hayashi avait déjà aperçu son nom sur une liste de ninjas.

Eiko remarqua que son compatriote semblait dépourvu de sens, il continuait à entraîner le grand prêtre dans sa folie. Quel idée ! Il se prépara à émettre une délicieuse remarque sarcastique mais non, un brin d'ingéniosité parcouru son esprit. Issun avait probablement posé la question dans le but de connaître d'avantage les intentions du prêtre, chose brillante. Le vieille homme ne semblait toutefois pas trop prêt à faire un discours élaboré, il vacillait d'un côté à l'autre. Il décida de raccompagner le prête au temple, tout en lui extirpant le plus d'informations possibles sur les mystérieux agissements qu'il prédisait. Eiko décida tout de même d'avertir ses alliés, d'un fait qu'il avait remarqué lors d'une soirée de fête dans sa jeunesse.

    Même si cette homme est fortement affecté par l'alcool, ses paroles ne sont pas obligatoirement dénudées de sens, certes, la boisson affecte les capacités intellectuelles mais fait rarement divaguer, surtout quand il est question d'un homme de culte de ce genre. Peut-être assistons nous à un réel danger ?


Puis, après avoir adressé la parole au genin et au chien ninja, il fixa ce dernier, question qu'il ne commette pas d'autres erreurs pouvant aggraver la situation. Eiko tendit tout de même une oreille intéressé au prêtre, prêt à entendre ses dires dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Jeu 12 Avr 2012 - 13:55

Dans l’esprit du grand prêtre, tout était confus et bien qu’il entendait les paroles des jeunes personnes tout autour de lui, il n’en comprenait pas totalement le sens. Ils ne voulaient pas comprendre la nécessité de l’écouter, il avait eu une vision ! Malheureusement, l’alcool pouvait faire des dégâts, même sur les organismes les plus imposants et pieux !

-« Le feu ! Purifié par le feu !!! Boom !!!  »

Sa vision avait été plutôt embrumée par l’alcool, mais elle était toujours présente dans son esprit et il ne comprenait pas pourquoi ils ne s’occupaient pas d’appeler les hauts dignitaires du village pour prendre sa vision au sérieux. Il avait vu Konoha en feu et c’était ce jour même, cette nuit et pas une autres alors que le village était en pleine fête !

-« Vous… Vous… allez vous bouger un peu !? A moins que… A moins que !!! »

Les bras dans le vide devant lui, il semblait bien pathétique, mais d’un coup, il reprenait vie et comprenait finalement, c’était l’illumination, en fait ces personnes qui venaient de le mettre à l’écart n’étaient autres que ceux qui allaient mettre à feu et à sang Konoha ! C’était les hommes avec l’emblème de Makka qu’il avait vu !

-« Chiens ! »

Semblant tomber en avant, il ne tarda pas à passer à l’action, ses gestes est bien désordonnés et les gens allez rapidement le comprendre à leurs dépends. Vif, son poing droit fila vers le visage de l’Akimichi tandis qu’en même temps, c’était la jambe tendu en arrière qui fonçait vers le ventre de l’Hayashi. Se reprenant rapidement, il tituba légèrement, se mettant dans une pause… assez étrange et énigmatique, la technique de l’homme ivre !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 108

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Jeu 12 Avr 2012 - 16:04

Et bien mon brave, qu’avez-vous donc là ? Mais, l’envie de vous botter le train, ô mon beau maître. Ceci n’avait aucun rapport avec la situation présente mais illustrait le fait qu’Issun venait presque littéralement de se faire botter le train. Non en fait, ce n’est même pas ça : il s’est juste mangé un marron dans la poire. Zone d’impact : joue gauche. Douleur : passable. Honte : extrême. Il venait de se faire plus ou moins snober par Shiranui et voilà que la situation lui donnait raison : l’Akimichi venait de manger une méchante droite en provenance d’un Grand Prêtre soûl.

Mais le délire avait assez durée. Issun était prêt à croire ce qu’il voulait ce Grand Prêtre mais tenter de l’exprimer par la violence venait de lui aliéner le Genin de manière quasi irréversible. Car s’il était bien une chose qu’il ne supportait pas, c’était d’être ainsi frappé injustement et sans raisons ! Il ignorait ce qui se passait dans la tête du vieil homme mais une chose était certaine : il les prenait dès à présent pour des ennemis. Et si l’on avait encore des doutes sur les secrets des prêtres du Temple du Kyubi, l’un d’eux venait d’être dévoilé.

« Alors ça, c’était pas une chose à faire. » Grogna-t-il de colère en tournant son regard vers le prêtre qui venait de reculer d’un bond. Son coup n’avait pas fait reculer l’Akimchi qui était, il fallait bien le reconnaître, aussi bien fait de bons muscles que de bonnes graisses. Mais le coup avait été porté si rapidement et avec tellement de précision qu’il ne laissait que peu de doutes sur les capacités du vieil homme : on avait affaire à du Taijutsu.

« Babun Baika no Jutsu ! » Le bras droit du Akimichi tripla de volume, et sautant vers son adversaire, il projeta cette masse lourde de muscle et de puissance vers le vieil homme. Si Issun avait voulu être conciliant précédemment, ce n’était plus le cas actuellement.

Et le pire c’est qu’il ne se préoccupait même plus du reste du coup. Il ne faisait que répondre à un stimuli négatif et une fois qu’il aurait rendu la monnaie de sa pièce au Grand Prêtre, alors là il pourrait de nouveau penser calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 62
Rang : Sur tes trâces

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Ven 13 Avr 2012 - 0:13

    La quadrupède lève la truffe vers le jeune homme aux cheveux verts qui semblait la considérer avec un regard pour le moins déroutant. Plongeant son regard dans le sien l'espace d'un instant et lisant sur visage l'expression qu'il arborait elle tenta de déchiffrer ce qui pouvait bien se tramer dans cette tête surmontée de gazon lisse. Un mélange de stupeur et de curiosité... peut-être autre chose de plus délicat à saisir. Elle avait l'impression d'apparaitre comme un cliché à travers le regard de leur coéquipier. Shiranui ne savait pas si elle devait en être flattée ou non. Aussi préféra-t-elle ne pas y songer et passer à autre chose. Mais c'est la réalité qui la rappela à elle, plus brutalement que prévu...

      "ISSUN!"


    Faisant volte face au son de la baffe que venait de se prendre son copain le géant, elle pu voir ce dernier camper sur ses jambes bien solides. Elle était impressionnée. Un tel coups aurait dû faire reculer n'importe quel Genin de leur rang!... il fallait croire que l'Akimichi était trop lourd et avait donc d'avantage de contrôle sur sa balance lorsqu'il fallait apprécier le recul. Mais quelque chose que le canidé n'aurait jamais cru capable du grand gaillard se produisit en réponse à cette attaque portée à sa joue. Le corps de l'Akimichi s'horripila et les instincts du canidé furent alerté par les hormones produites par l'humain. Il était en colère et pas qu'un peu! Elle n'aurait jamais cru voir Issun perdre son calme, surtout après cet épisode dans la forêt et... il affalait le reconnaître... Dans cet état là, il devenait plus dangereux qu'elle.

      "ISSUN! Calme toi!"


    Mais qui défendre à présent. Ce vieux crouton qui avait osé porter la main sur son ami et qui puait le saké à pleins nez? Ou son camarade aux cheveux d'or? Bondissant à toute vitesse pour s'interposer entre eux. Il était temps de trancher la question! Mais comment faire sans les blesser ni l'un ni l'autre... trop tard! Ou plutôt... Trop tôt.

    A peine s'était-elle élancée que le jeune Akimichi décuplait la taille de son poing. Shiranui encore en l'air ouvrit de grands yeux ronds. C'était quoi ça?! Comment il faisait un truc pareil?! Déconcentrée et arrivant trop vite pour qu'Issun ait pu la calculer, le poing colossale du jeune homme s'abattit sur elle et la plaqua au sol.

      "KAI!!!"


    La chienne blanche zébrée de pourpre poussa un cri strident de douleur. Elle sent quelques côtes se fêler mais, sous le choc, est incapable d'en savoir d'avantage sur son état. Complètement sonnée sur le coups, elle reste pourtant consciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Ven 13 Avr 2012 - 22:15

C'était catastrophique, de un, Eiko avait reçu un coup magistral venant du grand prêtre en plein ventre, ce qui l'avait fait virevolter dans les airs suivi d'une chute moyennement douloureuse sur le sol. Lentement, il se redressa avec douleur et remarqua que le vieil homme avait aussi attaqué Issun qui quand à lui, ne semblait pas le moins amoché ! L'Akimichi semblait furieux et ceux de son clan n'avaient aucuns problèmes à en venir au combat surtout quand il était question de taijutsu. Le jeune homme grossi sont point, il décupla, allant jusqu'à tripler de volume. Rapidement et avec force, le jeune homme balança sont point vers le prêtre. Entre temps, la louve avait eu une dizaine de secondes pour s'interposer entre les deux adversaires, recevant le coup ce qui l'écrasa sur le sol. Contrairement aux pensées de l'Hayashi, elle ne disparu pas, chose que les kuchiyose avaient habitudes de faire après de trop gros chocs.

    Peut-être n'est-elle pas une invocation, mais quoi alors ? Son esprit lui signala que ça ne pouvait être qu'une chose. Eh oui, c'est une Inuzuka, je comprends tout maintenant !


La situation méritait son attention immédiatement, d'un côté, une louve-ninja sous le choc et de l'autre, un prêtre en fureur. N'étant guère trop loin de ses adversaires, Eiko décida d'entrer en action, mais à distance, le taijutsu étant tout sauf sa spécialité. La meilleure technique dans le cas présent, ne consisterait surement pas à faire d'avantage de dégât. Peut-être le prêtre était-il sous empoisonnement ou genjutsu ? Si c'était le cas, il valait mieux préserver sa vie et si ce ne l'était pas, l'immobiliser resterait une bonne chose. Le genin se lança dans une série de mudras rapides, qui donna lieu à un spectacle... forêstial !

    Jubaku no Jutsu Ses bras se transformèrent en deux gros pics de bois, non tranchant toutefois, qui fonçait déjà vers le grand prêtre. La technique avait pour but de l'immobiliser dans les plus brefs délais, une tache ardu s'il décampait.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Sam 14 Avr 2012 - 16:40

Ils étaient étranges ces jeunes ! Ils s’attaquaient les uns les autres ! Le plus lourd d’entre eux n’ayant pas bronché après son coup semblait vouloir passer à l’action et son bras prit de l’ampleur ! Pensant dans un premier temps qu’il avait une hallucination à cause de l’alcool, il comprit rapidement le danger de l’attaque, mais il n’allait pas se faire avoir, du fait qu’il tituba rapidement vers l’arrière et que le loup parleur se mit entre les deux et se fit écraser à sa place. Étrangement, il se mit à rire et d’un coup du plat de la main, il frappa l'animal qui alla ricocher sur son compagnon... Le coup était bien, bien plus puissant que l’ancien. Les techniques de l’homme ivre étant plus puissants, cela décuplait sa force déjà assez importante.

-« Du vent… les mioches ! Allez… allez prévenir l’Hokage ! »

A peine avait il donné son coup, que deux gros pics de bois ne tardèrent pas à l’entourer pour l’immobiliser. Une chance, car il se laissa aller et ne tomba pas au sol, sa tête, en arrière, il ne semblait plus être lui-même, seulement un fou furieux qui avait trop abusé sur la boisson, mais la vision qu’il avait eu additionné à tout cela l’avait complètement retourné.

-« Vous… ne comprenez décidément rien du tout ! Ce n’est pas moi qu’il faut arrêter… Vous… vous allez voir ! »

Tendant le doigt vers une direction, il ne se passa rien, mais ça n’allait pas tarder. Se concentrant, l’homme ne tarda pas à hurler et à forcer pour se sortir de cette technique et rapidement, le bois se fissura et finalement, il explosa sous la puissance de ses muscles. Il semblait faible cet homme ivre, mais non, grâce à l’alcool et à sa dévotion pour Kyûbi, il avait une force… non négligeable. Tombant finalement au sol, il regarda dans la direction dans laquelle il avait pointée le doigt.

-« C'est... bientôt l'heure... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Mar 1 Mai 2012 - 14:08

Le grand prêtre avait réussi à se dénouer de ses liens. Ses deux compagnons, soit Issun et la louve n'étaient plus en état de combattre. Cela augurait très mal pour Eiko qui lui, ne pourrait pas faire face au prêtre seul. Dans des conditions normales, il aurait réussi mais la force du vieillard était en croissance grâce à la technique de l'homme ivre. Ses coups étaient saccadés et rien ne laissait présager le prochain. Si ça continuait comme ça, il allait finir comme Shiranui, écrasé ! La seule chose qu'il pouvait encore faire, c'était d'entamer un cours dialogue avec le prêtre avant que celui-ci ne lui saute dessus !

Hey oh, grand-prêtre, je ne vous veux aucun mal, expliquez calmement ce que vous avez à nous dire, je suis de Konoha moi aussi !

L'homme était maintenant au sol et pointait une direction inverse à l'Hayashi. Curieux de nature, il décida d'écouter la réponse à sa question après avoir scruté l'endroit. Le grand-prêtre même ivre, ne pourrait être dénoué de bon sens. C'était un homme de culte, capable d'arriver à une concentration hors norme. Eiko regarda les habitations diverses derrière lui, ainsi que tous ce qui était dans son champ de vision. Quelque chose semblait troubler le bon ordre du village, mais qu'est ce que ça pouvait bien être ? Makka frappait peut-être de nouveau où était-ce l'arrivée d'une nouvelle force mystérieuse dans le monde shinobi ?

Une chose était sur, aucuns des évènements qui se passaient au village caché de la feuille en ce moment n'étaient de bonne augure. Eiko aurait bien voulu aller aider les autres mais il faisait face lui aussi à un danger et aussi, à une source potentielle d'information qui pourrait lui être très utile. Il avait besoin de renfort et le chûnin ne se gêna pas pour en demander. Il ne connaissait en aucun cas les capacités maximales du grand-prêtre. Jusqu'à maintenant, il n'avait usé que du taijutsu ivre, si son ninjutsu était aussi ravageur, l'Hayashi finirait en cendre. Au loin, le ninja entendit des pas, des gens s'approchaient, ils allaient avoir une chance de savoir ce qui se passait au village, ne restait plus qu'à interroger le monsieur dans le cas où il coopérait.

Mais que se passe t-il de dangereux à Konoha ?

Sur ce, le chûnin dégagea une couette de cheveux gênante de sa tête et détacha le premier bouton de sa chemise. Il faisait très chaud et l'atmosphère allait se réchauffer. Konoha était attaqué, ça ne pouvait qu'être ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 47

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Jeu 3 Mai 2012 - 22:43

La fête du village battait son plein... Moi, je n'avais jamais aimé ce genre de rassemblement... Je ne suis pas une personne adepte des fêtes et des soirées, généralement les fêtes je les fêtais seul! J'étais sur le toit de ma maison, petite clope au bec et une bière froide dans la main! La base... Je pouvais percevoir les lumières au loin, la fête était à son paroxysme et le village était désert. Le calme du village était magnifique, je pouvais regarder les étoiles et réfléchir tranquillement. J'avais l'esprit ailleurs, le temps passait doucement et je réfléchissais sur tout et n'importe quoi.


Des cris, je percevais des cris! Les gens qui étaient présent à la fête revenaient bourrés et nerveux... Je ne savais pas ce qui se passait. Je pris la décision de descendre pour en savoir d'avantage mais j'étais bousculé par la cohorte qui courait dans les rue. Il m'étais impossible de demander des renseignements. Tout le monde passait à coté de moi sans me remarquer et j'avais beau répéter que j'étais un ninja de Konoha personne ne s'arrêtait... Ce fut mon père qui m'appela. Il m'expliqua qu'il devait exécuter une mission mais qu'il avait aussi eu l'ordre de me demander de me rendre de toute urgence à l'endroit de la fête et plus précisément au milieu de la place. Il n'en savais pas plus mais cela avait l'air grave. Je partis donc à toute vitesse à la destination! Par chance je n'avais pas pris le temps d'ôter mon uniforme de combat. Il allait sûrement me servir.


J'y étais! Je vis un prêtre en état d’ébriété qui avait l'air d'être en position de combat. Proche de lui un ninja de Konoha, il portait un uniforme de chûnin, j'allais donc lui demander des renseignements. Mais soudain je tournai la tête et je vis un loup et une grande personne pourtant le bandeau de Konoha dans les vapes! Il y avait eu échange de baffes, j'en avais la certitude! Je ne pris pas le temps d'aller les voir en pensant qu'après avoir appris la situation actuelle je serais en mesure de faire quelque chose. Je me dirigeai donc vers le chûnin.


"Kenko Amaru! Je suis un Genin de Konoha! J'ai eu l'ordre de me rendre à cette endroit! Je n'ai pas connaissance de la situation alors je te demanderai de me l'expliquer en détail s'il te plait..."


Le ninja qui se trouvait à coté de moi n'avait pas la tête des grands soirs! Il devait sûrement s'être battu mais je ne savais pas contre qui... Cela m'aurais étonné que le prêtre est une raison d'être impliqué dans cette histoire mais vu la façon avec laquelle mon partenaire le fixait il ne devait pas y être étranger! Soit, je ne devais pas baisser ma garde donc grâce à mon chakra Kinton je formai deux kunaïs en acier, un dans chaque mains. Je me mis à concentrer mon chakra. Je devais être prêt à toutes éventualités! Si un ennemi avait eu le culot de lancer une attaque il avait choisi le meilleur moment. Tout le village était dans une immense confusion et nos ninjas n'étaient pas prêt pour le combat... Je n'étais pas nerveux mais j'étais inquiet! Je n'avais pas toutes les cartes en main mais j'avais une certidute profonde sur le fait que Konoha était dans une mauvaise posture. Si ennemi ou danger il y avait, nous devions l'arrêter ici et maintenant!


En une poignée de secondes, le calme avait laissé place à la tempête!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Ven 4 Mai 2012 - 16:21

Misory était en train de méditer quand de nombreux cris vinrent la sortir de sa transe. Beaucoup de gens enivrés par l'alcool revenaient du village en parlant d'un prête qui avait fait scandale. Misory avait beaucoup de mal à croire que l'un des prêtes du temple de Kyubi pouvait se perdre dans le vice qu'est l'alcool, ce ne serait absolument pas digne de lui. Bien curieuse de voir ce qui se passait exactement à la fête du village qu'elle avait quitté un peu plus tôt après avoir participé au concours du plus gros mangeur et surtout après avoir bien digéré tout ce qu'elle avait ingurgité, elle retourna au centre ville en espérant que le souvenir de l'énorme quantité de nourriture ne revienne pas à la surface pour lui gâcher le reste de sa journée.

En marchant, elle rencontra de nombreuses personnes qui quittaient la fête. Elle tenta de leur demander des informations supplémentaires quant aux événements qui s'étaient produit mais elle n'obtient rien de bien utile. Elle se demandait sérieusement ce qui pouvait se passer de si important pour que cela provoque un tel mouvement. Elle pressa le pas et arriva au centre ville en quelques minutes.

Elle fouilla un peu, se baladant à travers les différents stands. Il n'y avait plus beaucoup de monde car les personnes présentes étaient toutes agglutinées autour de quelque chose. Sans grande surprise, Misory alla voir ce qui se passait là-bas et découvrit ce qu'elle cherchait. À terre se trouvait un loup et une grande femme. Ils avaient l'air d'être assommés et, vue leur niveau apparent de fatigue, il devait avoir combattu quelque chose ou quelqu'un. Le prête dont tout le monde parlait se trouvait aussi là, il avait l'air complètement ivre, mais surtout en position de combat. Pourquoi suscitait-il le combat ? Il n'y avait rien d'apparent qui suggérait la violence. Non loin de lui se trouvait deux ninjas. L'un d'eux semblait avoir combattu depuis un bon moment, l'autre semblait seulement arrivé. Il était certainement là depuis quelques minutes de plus que Misory et ne devait certainement pas en savoir plus qu'elle. Elle s'approcha d'eux en ne quittant pas le prête des yeux. Elle prit quelques shurikens discrètement dans sa sacoche et se dirigea vers les deux ninjas. En arrivant, elle regardait fixement le prête, tentant de déceler quelque chose dans son regard. Sans le quitter des yeux, elle prit la parole.

« Je suis Hyô Misory, genin de Konoha. Qu'est ce qu'il se passe ici ? »

Misory avait du mal à croire que le danger était le prêtre devant eux. S'il tentait de combattre alors qu'il était totalement sous l'emprise de l'alcool, il n'était certainement pas très dangereux. Elle attendait que quelqu'un lui explique la situation car sans ça, elle ne pourrait rien faire d'utile. Cependant, il ne fallait pas écarter l'hypothèse qu'un danger plus grand pesait sur Konoha. Si quelque chose devait se produire, Misory serait prête à se battre et à donner sa vie pour sauver le village.

Ils étaient actuellement trois ninjas sur la défensive, attendant quelques signes pour passer à l'action ou au contraire, pour baisser leur garde. Misory était dans le brouillard complet mais qu'importait, elle faisait confiance à ses collègues shinobis et s'ils sentaient un danger, elle serait prête à les aider coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Mar 8 Mai 2012 - 11:56

Une explosion retentit à l’endroit ou le prêtre avait pointé sa main quelques minutes plus tôt. Fort heureusement, ce quartier était un peu à l’abandon, mais ce qui était grave, c’était que la prédiction du prêtre était véridique et qu’à présent, tout allait aller bien plus vite. Il avait eu de nombreuses images dans sa tête et ces dernières se bousculaient à toute allure.

-« Vous voyez ! Vous voyez ! Je vous l’avais dit ! »

Titubant, il tomba sur les fesses, se tenant la tête entre ses mains crispées sur celle-ci. Kyûbi tentait probablement de l’aider à protéger ses servants, mais c’était bien trop… puissant, rapide. Les images, les images étaient nombreuses et il n’avait pas le temps de toutes les comprendre. Finalement, finalement, l’une d’entres elles lui parrut bien plus net et il pointa de nouveau son doigt vers un endroit !

-« Une explosion encore ! Par la ! Du feu… mais aussi de l’eau chaude… je… »

Il se stoppa net, la douleur dans sa tête devenant toujours plus forte.

-« Encore… il y en aura encore… des explosions… Partout dans le village ! Dépêchez vous d’allez par la ! VITE ! Je vais tenter de vous… aider. »

Se redressant difficilement, il était le seul à même de pouvoir les guider et il avait déjà donné une direction. Les Onsens !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Ven 11 Mai 2012 - 23:00

Mais qui diable avait bien pu vouloir s'en prendre aux sources chaudes d'un village ? Ça n'avait pas de sens, on n'y retrouvait que des gens sans défense et très peu de ninja vu l'heure de la fête. Si Makka avait mit son nez dans l'histoire, elle avait mal visé parce qu'il aurait été beaucoup plus lucratif de s'en prendre au palais du Hokage ou dans un moindre cas, aux habitations du village. Eiko imagina ce qui pourrait se produire s'il ne désactivait pas la bombe ? Peut-être le village serait-il rasé ? Il n'avait aucune idée du nombre d'explosifs et surtout, de leur disposition exacte. Chûnin du groupe, il se devait de se précipiter vers les sources en montrant l'exemple à ses alliés.

    Allez, suivez-moi ! Grand-prêtre, c'est moi qui vous porterai !


L'Hayashi prit l'homme dans ses bras et le déposa sur son épaule en position poche de patate. Courant à vive allure en direction des Onsens, le chûnin regarda derrière lui pour voir si les deux ninjas l'accompagnaient. Ils étaient là, fidèles au post. Un peu partout autour d'eux, le drame semblait être en cours. Les gens courraient, criaient, affolés par ce qui se passait en ce moment. C'était une invasion ou peut-être même pire, une guerre. Les sources chaudes étaient heureusement pas très loin de leur position initial et c'est donc en quelques minutes que le petit groupe y arriva. Tout semblait normal, où pouvait bien être la bombe ?

Eiko déposa le prêtre qui semblait affaibli puis, sauta sur un immeuble non-loin. Même de où il était, sa vision était bloqué par un mur qui séparait la section homme de la section femme. C'était peut-être voulu mais, il ne pouvait y entrer.

    Toi, l'hyô, tu pourrais aller faire un tour de l'autre côté ?


Le ninja aux cheveux verts scruta d'avantage l'endroit. Il matérialisa un troisième oeil sur le derrière de sa tête grâce à une des techniques bien connu de tout bon manipulateur du mokuton. Il sauta en bas de son point d'observation, n'ayant visiblement rien trouvé.

    Grand-prêtre, elle était où la bombe dans vos... visions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 47

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Dim 13 Mai 2012 - 17:01

J'étais à coté de l'homme aux cheveux verts quand soudain une jeune fille apparut. Elle se présenta rapidement et tout de suite je remarquai que tout comme moi, elle fixait le prêtre et semblait un peu perdu. Je n'étais donc pas le seul renfort ayant quelques lacunes par rapport à la situation actuelle mais enfin, il fallait vite mettre une fin à cette histoire. Vint un bruit sourd, je détournai la tête et je vis une grande trainée de fumée : cela ne pouvait être qu'une explosion. Je fus surtout frappé de voir que le prêtre avait, juste avant l'explosion, montré du doigt l'endroit où quelques secondes plus tard le drame arriva. Cela devenait de plus en plus grave. Un homme, un groupe ou même pire un village venait de faire un attentat sur le pays du feu. Konoha et ses habitants étaient en danger. Le prêtre se remit à parler avec difficulté et il nous fit comprendre dans un charabia des plus totale qu'une autre bombe allait exploser aux sources chaudes. Il fallait qu'on réagisse vite. Si une bombe venait à exploser aux Onsens, il y aurait beaucoup de morts car c'est peu être un des endroits les plus fréquenté.


L'homme aux cheveux verts prit le vieux prêtre sur son épaule et nous partîmes en direction des Onsens qui par chance étaient à quelques minutes de notre position. Sur le chemin, la tension était palpable, nous étions tous les trois concentrés car nous étions conscient que la vie de nos concitoyens étaient en jeu et que nous étions les seuls à pouvoir les sauvés. Au fur et à mesure que nous avancions, je demandais à tous les citoyens que je rencontrais d'aller se mettre à l’abri et de s'éloigner des sources chaudes.


A notre arrivée, les sources étaient par chance que très peu fréquentées. Mais notre arrivée avait attirée les curieux en manque de sensations fortes. Il ne fallait pas qu'ils s'approchent. Je pris donc la décision de former une sorte de petite clôture à l'entrée des Onsens. Grâce à mon chakra Kinton, je formai dix grandes lances qui allèrent se planter verticalement à l'entrée formant donc des barreaux. Puis j'écrivis sur un parchemin une interdiction de passage. Les barreaux ne servaient pas à grand choses mais c'était juste pour bien montré qu'il ne fallait surtout pas passer.


Le chûnin interrogea le prêtre pour savoir avec plus de précisions où se trouvait la bombe. Il envoya aussi la jeune kunoichi dans le bassin coté femme pour qu'elle sécurise les lieux car selon la loi, les hommes n'ont pas le droit de côtoyer le bassin des femmes.


Je me mis à chercher dans tous les recoins possibles et imaginables mais j'espérais tout de même que le prêtre allait nous donner des indications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ? Dim 13 Mai 2012 - 18:23

Comme réponse à la question de Misory, une bombe retentit à l'endroit que le prêtre pointait du doigt. Après une telle confirmation de ses visions, plus personne ne pouvait douter de sa parole, bien qu'il soit totalement ivre. Le prêtre s'exprima à nouveau. Il désigna les Onsens comme lieu où la prochaine attaque aurait lieu. Les ninjas devaient se dépêcher s'ils ne voulaient pas qu'un nouveau drame se produise.

Le chûnin prit la parole et demanda aux autres de se diriger vers les Onsens avec lui. Il soutenait le prêtre pendant que tous allaient sur le lieu en question. La foule était dans une panique totale. Tout le monde se fichait éperdument de ce que disait le prêtre jusqu'au moment où les premières fumées envahirent les rues. Les sources chaudes n'étaient pas très loin de leur position initiale donc ils s'y retrouvèrent très vite.

Une fois arrivé, l'homme aux cheveux verts demanda à Misory de se diriger aux sources chaudes réservées aux femmes. Même dans la panique, ces hommes avaient du respect envers le sexe féminin. De ce fait, la kunoichi ne put réprimer un sourire. Elle se ressaisit très vite et acquiesça d'un signe de tête. Elle s'y rendit sans attendre. Dès qu'elle fut entrée, elle exhorta toutes les femmes présentes à sortir en vitesse. Elle ne voulait pas les faire paniquer mais si elles voulaient qu'elles sortent il fallait qu'elle leur fasse comprendre qu'une menace planait dans l'air.

« Vous avez entendu l'explosion dehors ? Je vous conseille de vous mettre à l'abri si vous ne voulez pas en entendre une, beaucoup plus proche. »

Elle n'eut pas besoin de se répéter pour que tout le monde sorte rapidement. Elle les pria de rester calme en sortant pour qu'il n'y ait pas de problèmes et chacune fit tout son possible pour partir dans l'organisation la plus totale.

Une fois le lieu vide elle se mit en quête de la bombe. Elle était prête à se défendre au cas où l'explosion avait tout de même lieu avant qu'elle trouve la bombe. Cependant, elle ferait n'importe quoi pour la trouver et pour protéger le village. Elle marchait doucement, pour ne pas créer de secousse trop important qui pourrait engendrer une catastrophe. Le calme était primordial pour réussir cette mission. Elle fouilla donc chaque recoin en espérant trouver ce qu'elle cherchait ou que ses compagnons trouveraient et neutraliseraient le danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #1 : Une goutte de saké en trop ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Episodes Konoha :: Episode #2 : Un pas vers la destruction de Konoha-