N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1377
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #7 Sam 19 Mai 2012 - 12:02

Voici l'un ou même le combat le plus attendu du public, celui du Kazekage. En effet ce dernier a accepté de participer et de combattre face à une trio de Konohajins. Deux Chûnins, Hayashi Eiko et Aburame Kaidô, accompagnés d'Hyô Misory, une jeune Genin, devront se montrer très collectifs s'ils veulent espérer tenir face au Kage de Suna. Alors que les quatre shinobis se préparent à rentrer sur le terrain, l'arène se transforme en un vaste plateau où apparaissent quelques aires d'eau un peu partout.


    Ordre de post :
    • Hayashi Eiko
    • Hyô Misory
    • Aburame Kaidô
    • Kurogane Akio


    Règles :
    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, aucune technique ne peut être utilisée durant ce dernier.
    • Prenez en compte le contexte et surtout la description de l'arène.


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Sam 19 Mai 2012 - 22:04

    Le soleil dardait l'endroit de ses rayons intenses, malgré la journée froide qui s'annonçait. Il traversait le ciel d'azur telle un vaisseau d'or, émerveillant tous ceux qui le regardait et surtout, sa splendeur magistral empêchait quiconque de le fixer plus d'un instant, le rendant mystique. C'est sur ce paysage qui valait milliers d'éloges que le chûnin de Konoha se dirigea vers le côté gauche. Mais où pouvait-il bien être ? À Konoha, bien entendu, mais dans l'un des endroits les plus populaire du monde ninja à l'heure actuelle, le grand tournoi shinobi. Ce tournoi consistait tout simplement à un combat entre ninjas, qu'ils soient genins ou sannin, chacun pouvait participer. Eiko ne savait pas vraiment ce qui allait suivre, on lui avait simplement demandé de se rendre à un endroit précis à une heure juste pour y débuter son premier combat.

    Il s'attendait à faire face à un autre ninja de son rang. Un chûnin de Suna, de Konoha ou même, un ninja d'une contrée perdu ? Il y avait temps de possibilités, chose qui effrayait un peu l'Hayashi. Il ne désirait en aucun cas se voir combattre un géant aux pouvoirs étranges qui ne cesseraient de le surprendre. Cependant, le chûnin avait confiance en ses facultés, son mokuton le défendrait bien. C'est donc sur ce point positif qu'il se dirigea vers son point de rencontre, espérant gagner aisément le combat qui suivrait.

    Sur place, il retrouva un ennemi au visage caché sous un épais chapeau. Qui pouvait-il bien être ? Le terrain lui en tous cas, était plutôt correct. Un vaste étendu parsemé de quelques petits lacs d'eau. Intéressant, mais il espérait très fortement que son adversaire ne soit pas maître du suiton. Dans ce cas, les attaques pourraient venir de partout et ça ne serait pas très drôle. S'approchant d'avantage de son opposant, Eiko figea sur place, il ne pourrait gagner.

    Vvv...vous êtes l..le Kazekage ?

    Il portait le chapeau du Kage de Suna, il ne pouvait être autre que le Kage ou peut-être quelqu'un l'ayant tué. Si la deuxième option était la bonne, le chûnin ferait mieux de fuir avant même de parler, les tueurs de dirigeants n'étant pas vraiment des personnages à fréquenter si l'on voulait vivre plus de quelques secondes de plus. C'est à ce moment que tout prêt de lui, un autre ninja fit son entré dans l'arène. C'était une femme et il la reconnaissait, c'était une genin de Konoha ! C'était clair maintenant, plusieurs shinobis de basse envergure contre nul autre que le Kazekage, ça promettait d'être intéressant.





Dernière édition par Hayashi Eiko le Lun 21 Mai 2012 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Dim 20 Mai 2012 - 1:38

Le fameux tournois de Konoha, celui que tout le monde attendait, venait de commencer. Misory avait été appelé dans l'arène pour son premier combat. Comme elle n'était encore que genin, elle s'attendait à trouver quelqu'un du même niveau qu'elle. Elle aurait donc toutes ses chances de remporter le combat, ce qui était une chose normale, équitable et juste. La jeune femme était très excitée à l'idée de rencontrer des ninjas venant des quatre coins du monde. Elle avait elle-même participé à la délégation tendant à inviter les Kumojins, elle était donc très impatiente à l'idée d'en rencontrer quelques uns, voire même d'en combattre un.

Lorsqu'elle arriva dans l'arène, elle remarqua deux choses qui retinrent son attention dans l'immédiat. La première, c'était que le terrain était jonché de parcelle d'eau. Misory ne pouvait que s'en réjouir. La deuxième chose qu'elle remarqua, était la présence d'un autre ninja de Konoha, un chûnin. La kunoichi avait déjà vu ce ninja lors de l'attaque de Konoha mais ils avaient à peine échanger quelques mots sous l'emprise de la panique générale. Misory se dit tout de suite qu'elle allait combattre son semblable et cela la fit soupirer. Ce n'était absolument pas intéressant. Elle s'approcha de lui comme pour le saluer poliment mais elle ne put montrer son exaspération face à cette déception.

« Salut. Moi qui pensait être face à... »

Misory se figea. Elle vit une autre personne dans l'arène, pas un Konohajin. C'était quelqu'un d'autre. En comprenant à qui elle avait affaire, la jeune femme se raidit et écarquilla les yeux.

Douce Mère, non...

En face d'eux se tenait le Kazekage, Kurogane Akio. Misory espéra de tout son cœur que ce n'était pas lui leur adversaire car ils n'avaient aucune chance de le battre. En regardant son coéquipier et la façon dont il se tenait, elle comprit que ses espérances ne valaient rien. Pourtant, il fallait qu'elle garde son sang froid. Un genin et un chûnin, peut-être auraient-ils une chance... Si quelqu'un se joignait à eux... Elle regarda l'homme qui leur faisait face et s'inclina légèrement pour le saluer le plus respectueusement possible. Il ne fallait pas oublier qu'il s'agissait du Kage du village de Suna.

Dans la seconde qui suivit, Misory scruta les horizons dans le but de trouver quelques premières tactiques à employer. Leur adversaire, si puissant soit-il, voudrait certainement s'amuser un peu et faire durer son plaisir face à ces deux ninjas. Il commencerait doucement, en leur laissant entrevoir qu'il pourrait remporter le combat alors que c'était peine perdue. Cela fit sourire la jeune femme. Après tout, c'était un tournois intervillage, le but n'était certainement pas de créer des conflits, il fallait faire de son mieux et le résultat serait insignifiant à côté de l'effort apporté pour arriver jusqu'à la fin.

Perdue dans ses pensées, Misory remarqua à peine l'entrée d'une quatrième personne dans l'arène. Ce n'est qu'en se retournant pour voir de qui il s'agissait qu'elle reconnut Aburame Kaidô, un chûnin avec qui elle avait participé à deux missions. Elle le reconnut immédiatement et le salua de la main. Maintenant qu'il était là, ils se retrouvèrent à trois contre le Kazekage. Le combat allait être intéressant et certainement impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mar 22 Mai 2012 - 22:53

Le Grand Tournoi de Konoha enfin arrivé, accompagné de ma troupe de ninja, Suna débarquait au pays du village de la feuille. Le voyage n'avait pas duré, on était rapidement arrivé dans les frontières de Hi no Kuni. Pensif lors du trajet, j'avais accepté de participer à ce grand tournoi, non pour donner un spectacle mais surtout pour tester les ninjas de Konoha. Je voulais voir ce qu'il avait dans le ventre, une sorte de test de puissance. Je n'allais surement pas sortir mes bottes secrètes ou encore mes talents innées pour la médecine. De simple Jutsu, ça suffira pour tester ces petits genins de grand talent. Le chapeau de Kazekage sur la tête, il me plaisait bien, je le portais de plus en plus souvent. Il remplaçait mon chapeau que j'avais offert à Hariyama Leara. La cigarette au bec, le grand tournoi ne commençait que demain. J'avais encore le temps pour m'amuser un peu et séjourner dans quelques bars de Konoha. C'est ce que j'allais faire. Laissant mes genins se reposaient pour leur grand combat, je venais de rentrer dans un bar plutôt sympa. Commandant une bonne bouteille de rhum et un verre, je m'installais paisiblement. Le temps passait, la bouteille se vidait lentement, le cendrier remplis de mégot encore brûlant, je commençais à sentir la fatigue. L'alcool montait dans ma tête, après avoir fini la bouteille, je m'en allais tranquillement dans les ruelles de Konoha. Le long sommeil du Kazekage dans son lit douillet.

Levé au aurore, je fumais ma cigarette sur le balcon tout en observant les préparations du Tournoi. J'avais hâte de voir mes petites pousses montraient à ce monde ce qu'il savait faire. La fumée grisâtre sortant de mes narines, il fallait que je me prépare moi, j'allais pas y aller en caleçon et en chausson. Un simple costume, le pantalon classique en patte d'éléphant pour un peu de style, une simple chemise blanche et une cravate noir et j'étais prêt. Je peignais, c'était bien la première fois que je relevais ma frimousse à ce monde. Ahahahah, il allait voir le Kazekage en action. Mes scalpels installé dans ma veste, je pouvais aller prendre un petit verre pour la victoire de mes petits genin. Je sortais de l'auberge, la clope au bec. Revenant dans le même bar, je m'installais au comptoir pour me prendre un bon petit verre de Rhum. Des glaçons flottés dans le liquide orange, j'allais bientôt confronter des ninjas de Konoha. Je ne connaissais vraiment pas les grandes familles du village de la feuille. Pas d'information sur ce village. Dommage.

Mon verre fini, je me dirigeais vers l’arène. La pression montait peu à peu, Sho m'avait rejoins lorsque je me dirigeais vers le Colisée de Konoha. Il semblait excité de me voir me battre. Combien de fois il m'a vu me battre ce con ? Une centaine de fois, je devais toujours protéger son petit cul à cet enfoiré.

    - Alors Akio, tu te sens d'attaque pour dérouiller quelques ninjas de la feuille ?
    - J'ai la patate Sho, t’inquiète pas, tu va voir le Kazekage en action ... AHAHAHHAHAHA
    - Les pauvres ...


Un énorme rire s'échappa, je me frappais la cuisse tout en regardant mon acolyte. Son visage émanait une légère peur pour les shinobis de la feuille. C'est vrai qu'en ce moment, je commençais à rouiller et un combat de ce genre allait me réveiller. Après avoir entré dans cet énorme arène, je m'installais près de l'entrée. Sho me faisait un petit massage au épaule, ça faisait vraiment du bien mais c'était à moi d'entrer en premier. Le Kazekage en premier pour la foule.

Je rentrais lentement, un regard sérieux sur mon visage. Plus de rigolade, ceux qu'il allait me combattre devront comprendre que je n'étais pas ici pour jouer à la poupée. Je m'allumais une cigarette tout en m'accroupissant. Mes mains caressaient le sol, l'humidité était présente dans la terre et il semblait avoir une source d'eau pas loin. Parfait, je pourrais user de mes techniques de Suiton. Cela m'avantage. Je me relevais, balançant mon chapeau de Kazekage plus loin de ma position. Je dévoilais ma frimousse à tout ce beau monde. J'attendais patiemment mes adversaires.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 183

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mer 23 Mai 2012 - 1:30

Une froide journée d'hiver et pourtant cela réjouissait Kaidô, l'idée de la délégation de Suna en train de grelotter et de maudire le climat faisait germer un sourire sur le visage de l'Aburame. Il avait gardé un assez mauvais souvenir de son voyage à Suna à cause de la traversée du désert et de l’accueil des ninjas du vent et sa rancœur était tenace.
Pourquoi cet acharnement contre les sunajins ? Eh bien tout simplement parce qu’il allait en affronter un.

Konoha organisait un immense tournoi ouvert à tous les ninjas désireux de briller et bien entendu les grandes puissances shinobis étaient conviées dans le cadre d'un apaisement des tensions. Suna était arrivé en force mais curieusement Kumo et Kiri n'étaient pas encore arrivés.
D'ordinaire on ne pouvait connaître d'avance les ninjas que l'on allait affronter dans l’arène mais Kaidô avait graissé quelques pattes et il savait qu'il s'agissait d'un sunajin.

En se rendant au Colisée, il se mit à repenser au jeune genin qu'il avait croisé à Suna, Hayato. Kaidô était lui aussi genin à l'époque et peut être qu'Hayato était passé chuunin depuis, peut être que c'était lui qu'il allait affronter, il s'était montré plutôt cordial et le revoir dans ce contexte pourrait être amusant. L'Aburame secoua nerveusement la tête à cette pensée, il était un shinobi du feu, en tant que tel il représentait son clan et son pays, il n'y avait pas de place à l'amusement, il n'y avait que le devoir.

L'arène était vaste et désolé, un immense plateau en hauteur constellé de zones d'eau, à cette pensée, Kaidô se réjouit, ce terrain serait favorable au suiton. Un détail interpella le chuunin cependant, au milieu de l'arène se trouvait deux autres ninjas du feu dont l'une qu'il connaissait, Hyô Misory. Il se demanda un instant si on lui avait mentit et qu'en fait il s'agissait d'affronter d'autres ninjas de son village mais c'est alors qu'il aperçut un inconnu faisant son entrée.
Ce ninja était du vent mais l'impression qui dégageait était complétement différente de celle d'Hayato, ce type transpirait l’expérience et son niveau ne faisait aucun doute il devait être un jonin de Suna. Kaidô se rappela son combat contre Masao Nikkou, un combat terrible mais pourtant l'impression que dégageait ce type n'était pas la même, elle était pire encore que celle de Masao.
En découvrant l'aspect décontenancé de ses coéquipiers il comprit avec effroi à qui il avait affaire :

Kaidô-"Ne me dîtes pas que c'est........j'ai jamais eu de chance avec les combats en arène." D'un air dépité il s'approcha de ses équipiers et salua Misory avant de se présenter au membre qu'il ne connaissait pas.
Kaidô-"Si l'on en croit les bookmakers on a pas la moindre chance mais mon clan enseigne que l'on doit toujours se donner à fond peu importe l'adversaire en face, ce n'est peut être pas une défaite honteuse qui nous attend mais une occasion de prouver la détermination des ninjas du feu alors donnons le meilleur de nous même, bonne chance."

Il se tourna vers le Kazekage pour lui faire face avec une détermination sans faille dans le regard, contre Nikkou il avait été faible et hésitant mais depuis il avait mûrit et il allait dévoiler au grand jour son potentiel.
L'arbitre lança un kunai en l'air, qui monta ....monta.......monta, une poignée de seconde qui parurent figer le temps. Enfin l'arme retomba et heurta le sol mou et humide dans un éclat spongieux, le reste se déroula en un éclair, le combat opposant l'élite de Suna à l'avenir de Konoha venait de démarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mer 23 Mai 2012 - 3:37

    Le combat promettait d'être plus qu'intéressant. Une légende du pays du vent allait combattre trois petits ninjas du pays du feu. Eiko était prêt, les bras croisés, il attendait la tombé du kunaï pour se lancer dans sa première technique. Il était chûnin de Konoha et comptait prouver que ce rang ne lui avait pas été donné à la légère. À ses côtés, il reconnaissait par leur apparence et sa vie à Konoha ceux avec qui il combattait. D'un côté Hyô Misori, membre du renommé clan maîtrisant l'art des écritures. L'Hayashi n'avait jamais vu un ninja de ce genre combattre mais on racontait que leur pinceau était si rapide qu'ils pouvaient faire jaillir de leurs rouleaux d'immenses créatures plus dangereuses les unes que les autres. De l'autre côté, Aburakme Kaidô, lui aussi chûnin, tous deux promu en même temps, de par son appartenance au clan des insectes, il pouvait utiliser ceux-ci à diverses fins ravageuses et souvent subtiles. Deux alliés possédant des capacités étranges et surtout à longue portée. Les utilisateurs du mokuton n'étaient pas non plus de réels maîtres du Taijutsu et donc, le groupe se devrait de rester à distance ou du moins, il essayerait.

    Levant un bras en l'air suite à une brève série de mudras, le shinobi fit apparaître une dizaine de pétales de fleur d'une teinte ocre, chacune laissait tomber une fine poudre transparente qui n'était pas très visible. Il espérait fortement que la technique fonctionne, rare étaient ceux qui résistaient à un subterfuge de ce genre. Ses opposants croyaient généralement à une technique d'attaque mais c'était tout autre, on parlait ici d'un genjutsu moyen qui ne faisait qu'affaiblir les capacités de celui qui respirait cette poudre. Qu'on soit ninja de talent ou de bas envergure, personne ne peut vivre sans respirer et c'est sur ce principe que le chûnin avait basé sa technique. Il restait maintenant à provoquer des dégâts directs, mais l'Hayashi ne désirait pas avoir recourt immédiatement à son mokuton. Le Kazekage ne l'avait jamais vu et il ne pourrait devenir son appartenance au clan du bois et des fleurs. Peut-être la précédente technique laisserait quelques soupçons mais rien n'était sur.

    Suite au genjutsu, il matérialisa une grande masse de bois dans ses mains. Assez solide pour résister à plusieurs coups de Taijutsu, elle pourrait cependant se briser face à un coup trop puissant, souvent utilisé par les ninjas de haut niveau qui arrivaient à concentrer parfaitement leur chakra dans diverses parties de leur corps. Le bois avait tout de même un avantage, il n'était pas conducteur et donc, ne pouvait être affecté par une attaque raiton d'envergure moyenne.

    Eiko entama un arc de cercle avec sa masse pour défier le kage puis, avança de quelques pas, il ne voulait pas se lancer à l'assaut seul et donc, il serait beaucoup plus rusé de le prendre sur trois fronts différents avec ses alliés.

    Hey papy, je te conseille de lâcher ta cigarette, t'aura besoin de tes deux mains...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Jeu 24 Mai 2012 - 1:12

Avant que le combat commence, Misory songea à l'absence des Kirijins et des Kumojins. Ne venaient-ils pas finalement ? Allons-nous entrer en guerre? Il y avait forcément un problème puisque les seuls qui avaient daigné venir étaient ceux qui avaient offert un mauvais accueil aux Konohajins lors de la délégation. Cela n'annonçait rien de bon du tout. C'était comme si un énorme complot se tournait contre Konoha.

Misory tenta de se sortir ses choses de la tête. Elle pensait à n'importe quoi, rien de tout cela n'arriverait. Du moins, elle l'espérait vraiment très fort. Elle se concentra à nouveau sur l'arène. Tout le monde était enfin là. Suite aux quelques phrases que Kaidô avait dit dès son arrivée, Misory le regarda avec des yeux fixes et déliés de toutes émotions.

« Et tu crois qu'en disant ça tu vas nous donner confiance en nous ? On a une chance contre lui, même si elle était infime, alors oui, tu as raison sur un point : faisons de notre mieux. »

Misory ne dit pas un mot de plus car dans la seconde qui suivit ses paroles, le combat commença. L'un des deux chûnins qui se trouvaient avec la jeune femme lança une technique intéressante. Des pétales de fleurs tombaient. Cela n'avait pas l'air d'être une technique très agressive, c'est d'ailleurs pour cela que Misory s'en méfia doublement. Quelque chose lui disait que la poudre qu'elle voyait s'échapper des fleurs n'annonçaient rien de bon.

La jeune femme faisait attention à tout ce qui se passait dans l'arène. Elle regarda la Kazekage et essayait de deviner les gestes qu'il allait faire mais au fond d'elle, elle savait qu'elle était incapable de deviner quoi que ce soit vis-à-vis d'un ninja aussi puissant. Elle avait réellement envie de donner le meilleur d'elle-même pour ce combat même si l'issue était prévisible à 99%. Après tout, impressionner un tout petit peu un ninja de ce niveau pourrait être une petite victoire.

La façon d'améliorer les chances de réussite était peut-être d'attaquer l'adversaire sur plusieurs fronts. S'ils s'y mettaient chacun leur tour bien dans la vue de Kage, ils n'avaient aucune chance. Misory se dirigea un peu sur le côté, près d'une des nombreuses flaques d'eau qui jonchaient le terrain. Elle mit son bras dedans, se concentra et très vite, on eut l'impression que son bras s'était mélangé à la matière aqueuse pour ne former qu'un avec elle. Elle ressortit très vite un fouet aqueux qui lui servirait d'arme si l'adversaire s'approchait. Elle ne savait rien de son style de combat, alors autant être prudent. Il devait être très puissant à plusieurs niveaux, notamment en combat simple.

Pour le moment, elle voulait voir ce qu'allait faire ses compagnons pour s'adapter à eux. Après tout, elle n'était qu'une genin parmi une équipe de chûnin, elle préférait se fier à leur stratégie plutôt que d'anticiper quoi que ce soit et de faire une erreur qui pourrait leur coûter cher...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Sam 26 Mai 2012 - 12:11

Le dernier venait d'arriver. Un sourire se dressa sur mon visage. Le combat pouvait dès maintenant commencer. J'enlevais paisiblement ma veste tout en la lâchant sur le sol. Nonchalant en direction de mes ennemis, je retroussais les manches de ma chemise. Je me préparais pour le combat. Craquant mes jointures, je m'arrêtais net à quelques mètres de ces trois ninjas de la feuille. Je déserrais ma cravate, ma clope au bec, j'étais enfin prêt pour tester les aptitudes de ces ninjas. Trois personnes me faisaient face. Hyô Misory, Aburame Kaido et Hayashi Eiko, ces noms semblaient être connu. Je me grattais l’arrière de ma tête tout en réfléchissant. Et bien je venais de me souvenir de l'ancienne Kage de Konoha, Hayashi Miyu, si je m'en rappelais bien, elle contrôlait le Mokuton et Le Hanaton. Le contrôle du bois et le contrôle des fleurs. Alors donc le jeune homme au cheveux vert contrôlait ces deux affinités. Intéressant mais il allait pas donner de difficulté. Je contrôlais le feu, le pouvoir de brûler tout ce que je veux. Le signe de l'arbitre, le combat venait de commencer. J'allais m'amuser avec ces trois petits ninjas.

Le combat allait être intéressant. J'allais bien m'amuser. Ce sourire s'élargissait, laissant en vue mes dents blanches. Je les laissais commencer, connaitre leur compétence était un atout majeur. C'est ainsi que j'allais pouvoir concocter quelques parades contre leurs techniques, je connaissais déjà la capacité spéciale du jeune homme écolo. Le mokuton était une bonne affinité dans ce pays mais s'il se trouvait dans le désert de Suna où l'eau n'était pas présente. Naissante dans les terres fertiles, le mokuton avait besoin de plusieurs choses avant tout pour pouvoir créer des techniques. La petite fumée grisâtre sortant de mes narines, je me positionnais en position de combat tout en gardant une bonne vue. Un regard observateur, j'attendais les réactions de mes ennemies. Et bien voilà, le premier a réagir, c'était le Hayashi Eiko.

Il levait le bras tout en exécutant des mudras. Je me tenais face à eux, tout en réfléchissant aux techniques que je pourrais employer. J'avais déjà une petite idée sur cela. Des pétales se trouvaient au dessus de moi, quelques choses n'allaient pas. Il y avait quelque chose qui clochait. Ce genre de pétales inoffensive ne me plaisait pas, j’exécutais des mudras autant voir les effets de cet techniques. D'un simple mouvement de ma jambe, j'envoyais une onde de vent vers les pétales et ainsi j'allais envoyer les pétales vers le groupe de Konoha. Autant observer les effets de sa technique, le même mec avait créer une énorme masse de bois au niveau de son bras au cas où j'attaquerais au corps à corps.Mais bon j'en avais pas envie encore. Je voulais laisser le combat durait un peu, si je combattais au corps à corps, il allait surement pas tenir face à moi. La jeune femme avait elle aussi créer un fouet fait d'eau, elle pensait la même chose que le contrôleur du bois. Ce dernier avait même voulu chauffer l'ambiance avec sa phrase bidon, de une j'avais la trentaine et de deux, je pouvais très bien les battre avec une seule main. Je reprenais ma cigarette dans ma main gauche et je pointais du doigt le groupe de Konohajin.

    - Tu veux tenir le pari ?


Un énorme sourire se dressa sur mon visage. Sans utiliser aucun mudra, une lueur incandescente se formait autour de ma main droite. Ma main toujours pointé vers le groupe, j'allais m'amuser un coup. Autant qu'il connaisse deux de mes affinités, j'allais utiliser mon petit Katon pour enflammer le combat. Mettre un peu de piment, j'envoyais trois bombes composé de flamme sur chacun des membres de Konoha. Trois explosions retentaient devant moi, un si beau spectacle, comment allaient-ils esquiver ça ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 183

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Sam 26 Mai 2012 - 23:03

Le souffle fuuton du kazekage avait envoyé valdingué à travers l'arène les fleurs d'Eiko et par prudence l'Aburame s'était éloigné par une série de bonds en arrière. Ce combat allait devoir se jouer à distance, approcher un adversaire de ce niveau était bien trop risqué.
Kaidô en reculant en profita pour projeter un shuriken vers son adversaire, il saisit l'étoile métallique qu'il saisit par le trou centrale, tout en la faisant tournoyer il l'amena devant ses lèvres. Juste avant de prendre son shuriken il avait éxécuté quelques courts mudras, ainsi un vent sortit de sa bouche pour envelloper l'arme.

Le shuriken qui fonçait sur le dirigeant du sable avait la dimension d'un shuriken fuma grâce aux lames fuuton qui le recouvrait. Il fendit la distance qui séparait les deux hommes mais le sunajin répliqua paisblement par la projection de trois boules de feu. La technique fuuton fût anihilé par les flammes qui poursuivit son chemin, cependant il en était de même du shuriken au centre du vent, les flammes avaient consommé le vent mais l'étoile d'acier poursuivait son chemin.

Kaidô vit arriver sur lui le projectile brulant, il allait se jeter sur le côté mais un brusque vertige le saisit. Le genjutsu d'Eiko, il en avait respiré un peu lorsque le kazekage l'avait dévié, il était impossible d'esquiver dans cet état. Le chuunin rassembla ses forces et éxécuta une série de mudras, un imposant mur de terre s'interposa.

Kaidô-"Eiko, Misory réfugiez vous derrière le mur pour vous protéger de son jutsu" cria t-il en reprenant ses esprits.

Impossible cependant de voir si le shuriken avait touché l'homme du sable à cause du mur qui bouchait la vue. Il fallait cependant continuer à attaquer coûte que coûte et Kaidô avait justement une attaque à distance parfaite pour l'aveuglette. Il était temps pour les insectes d'entrer en jeu.
L'aburame éxécuta quelques rapides mudras et posa ses mains sur le sol, des insectes surgirent en masse de ses bras pour pénétrer le sol. Quelques instants plus tard les insectes attirés par le chakra adverse surgiraient du sol pour cribler de piqures le kage.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Dim 27 Mai 2012 - 4:30

    Aussitôt dit, aussitôt fait. C'était bien la logique du jour et surtout, celle qui devait s'appliquer lors d'un combat en équipe. Il fallait savoir faire confiance à ses alliés, surtout quand certains d'entres eux étaient de fins stratèges. Difficile de mettre sa vie entre les mains d'un manipulateur d'insecte mais obligatoire dans la situation actuelle. Kaidô avait vu juste, le mur arriverait à les protéger des bombes de cette ennemi. C'est donc pourquoi le chûnin se jeta en arrière de cette magistrale barricade. Décidément, l'Aburame n'y allait pas de mains mortes. Cette être très étrange au visage masqué avait même transformé un fûma shuriken en un usage plus destructeur, recouvert de vent. Le combat promettait d'être intéressant, des attaques sournoises de toute part et surtout, des ninjas aux capacités loin d'être singulières.

    On racontait toujours qu'une bonne offensive se menait à plusieurs et ce n'est pas seul que Kaidô arriverait à mettre le Kazekage hors du combat. Eiko se déplaça donc légèrement à côté du mur, pas trop loin pour pouvoir retourner derrière en cas d'attaque majeur mais suffisamment pour être indépendant des actons de ses comparses. Tenter une attaque au sol serait bête, ou peut-être pas... Le manipulateur de ces répugnants insectes semblait déjà s'en charger. Sa masse dans une main, le chûnin décida d'entreprendre une série d'action, au nombre de deux pour être exacte.

    D'un geste inquisiteur de son marteau, il pointa celui-ci avec détermination vers Akio. Il allait le plonger dans un genjutsu de bas niveau certes, mais suffisant pour laisser place à une seconde technique. Le plus puissant des sunajins verrait son coup entouré de lianes ce qui provoquait une réaction de terreur sur beaucoup de ninjas existants. La technique qui allait suivre ne devait pas être trop dévastatrice. L'utilisation du katon aurait été plus que déconseillé dans la situation puisqu'il n'aurait qu'endommagé les insectes. Le bois restait encoure et toujours le meilleur ami de l'Hayashi, que ferait-il sans ? Après une rapide série de kanjis, il propulsa ses bras maintenant transformés en bois vers l'adversaire dans le but de l'emprisonner. La technique était très rapide et le Kage ne pourrait probablement pas éviter son attaque et celle de Kaidô en même temps. Certes, il était un ninja d'exception mais personne ne pouvait se protéger d'attaques de différents éléments venant de différentes directions.

    Le combat avait jusqu'alors paru inéquitable mais Eiko compris bien vite que ce n'était pas seulement la puissance qui comptait. Le nombre jouait pour beaucoup ainsi que l'intelligence qui accompagnait chaque technique utilisée. Il fallait jouer en harmonie. Une chose était sur, le Kazekage lâcherait ta cigarette !

    Et maintenant, tu l'as tien toujours ? Ne vas pas croire qu'on te laissera gagner si facilement.<

    Je lui offrit ensuite un sourire ardant accompagné d'un regard de fer, c'était bien moi, les expressions étranges, j'adorais ça.


Spoiler:
 


Dernière édition par Hayashi Eiko le Lun 28 Mai 2012 - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Lun 28 Mai 2012 - 18:47

Quelques minutes à peine s'étaient écoulées depuis le début du combat. La première offensive avait été lancée par Eiko mais celle-ci se retourna vite contre les Konohajins. Les pétales envoyés par Eiko étaient maintenant en train de menacer les trois ninjas de la feuille. Dans la foulée, trois boules de feu se dirigèrent vers eux. Misory, qui n'était pas très loin de ses compagnons, couru vers ceux-ci pour se protéger derrière le mur qu'avait crée Kaidô. Ce mur bloqua l'attaque sans grandes difficultés mais une autre menace pesait au-dessus d'eux. La poudre des pétales d'Eiko tombait toujours. Misory, comme ses compagnons, ne purent échapper à son effet déstabilisant mais cela ne dura pas très longtemps.

Par la suite, c'est Kaidô qui passa à l'action. Il envoya ses fameux insectes attaquer leur adversaire. Le combat s'annonçait rude, mais à trois, ils avaient toutes leurs chances. Misory, qui avait assisté aux premières attaques de ses compagnons, décida d'agir. Il fallait elle aussi qu'elle lance sa première offensive. La jeune femme n'avait pas beaucoup de temps pour réfléchir mais elle savait déjà ce qu'elle allait faire. Elle ne voulait pas prendre le risque d'affaiblir les attaques de ses compagnons alors, elle passa à l'action avec une technique qu'elle jugeait adaptée à la situation.

La genin se prépara à lancer son attaque mais pour cela il fallait qu'elle voit son adversaire. Elle recula et le plus rapidement possible se décala sur le côté et exécuta la technique qu'elle avait en tête. Elle posa la main sur le sol et se concentra. Ainsi, sous les pieds de l'adversaire, un marécage d'encre apparut. Misory espérait ainsi gêner les mouvements de l'adversaire, ne serait-ce qu'un petit instant pour que l'avantage soit de leur côté.

Pour la suite, il fallait attendre ce que le Kazekage allait faire contre toutes les attaques qu'il venait de recevoir. Il allait certainement toutes les bloquer sans aucun soucis mais au moins, cela pourrait peut-être l'épuiser un petit peu. Peut-être même que cela pourrait lui faire faire une erreur de jugement et leur laisser une ouverture pour la suite du combat.

S'étant réfugié à nouveau derrière le mur, Misory invoqua un clone afin de leur donner plus de chance. Elle lui offrit son fouet aqueux qui pour le moment ne lui servait pas et qui de plus n'alliat pas tarder à rendre l'âme. Ils seraient quatre, du mois trois et demi, contre le Kazekage et de plus, ce clone pourrait faire une bonne diversion pour la suite des événements.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mer 30 Mai 2012 - 18:58

Ces trois lueurs rouge fonçaient en direction des ninjas de Konoha. Un sourire se dressa sur mon visage. Trois belles explosion retentirent devant moi, une bonne latte de plaisir, j'attendais que ce groupe de ninja se sortent indemne de mon attaque. Un shuriken en ma direction, je l'esquivais d'un petit saut à gauche, maintenant place à mes explosions. Un beau spectacle se trouvait devant moi, l'écran de fumée énorme entourait les pousses de Konoha. La chaleur des explosions était présent, l'artificier, c'était un peu mon ancien nom. J'usais beaucoup de mon affinité Katon quand j'étais gosses. Usant de cet affinité avec perfection, ces pauvres ninjas n'allaient surement pas s'en sortir avec mes attaques brûlantes. Tapotant le cul de ma cigarette, j'attendais paisiblement que le nuage de fumée se dissipe. Après une petite attente, l'écran de fumée se dissipa, je pouvais désormais voir le mur de terre avec la trace noiraude et la fumée blanche s'y dégageant. Ils s'étaient donc défendu de mon attaque basique, c'est un bon point. Et puis, s'ils n'avaient pas esquivé ces pauvres attaques, il n'aurait pas fini le combat après mes prochaines attaques. Pendant ce temps, je ressentais de mauvaises vibrations au niveau du sol, contrôlant cet affinité. Quelques craquements, une nuée d'insecte fonçait en ma direction. Quelques minces douleurs, de simples piqûres, plusieurs pourraient être douloureux. Je reculais d'un bond arrière, exécutant une chaîne de mudra. Une énorme inspiration, mon cou se gonfla tel un crapaud. Une boule de feu fonçait en direction des insectes. Et une chose de faite. Un de ces ninjas contrôlait les insectes et de plus, je détestais ce genre de merde. Bon maintenant j'allais augmenté le niveau du combat. Autant enlever cet belle chemise pour ne pas l'habiller, je l'avais quand même payer la peau du cul et la salir pour un pauvre combat, je ne pouvais pas me le permettre.

Chaque bouton retiré, je regardais mes adversaires qui se cachaient derrière ce mur. Laissant ma chemise s'envolait au grès du vent. Je cherchais dans mes poches, une de ces pilules magiques qui allait complètement changer ce combat. Trouvé, je la plaçais entre mes deux dent de devant. Quelques mâchements, je l'avalais et les effets allaient venir dans les secondes suivantes. C'était la première fois que j'allais utilisé cet pilule, mes mains tremblaient. Ma masse musculaire commençait à prendre l'ampleur, je ressemblais désormais à une montagne de muscles. Capable de d'écraser des têtes avec seulement mes deux mains, pas mal non ? Mes chaussures explosèrent sous la pression. C'à ce moment-là ou je ressentais une pression au niveau du cou, des lianes autour de mon cou. Je posais mon genou sur le sol, tout apercevant deux piques de bois fonçaient vers moi. Malgré cet pression, j'avais été capable de dévier les piques en tapant celui de droite pour qu'il cogne celui de gauche ... Simple mais il m'avait quand même toucher l'enflure. Une légère lacération se trouvait présente sur mon torse. Après cet attaque échoué, la pression au niveau du cou avait disparu et il semblait qu'une personne avait créer un marécage autour de moi pour ralentir mes mouvements. Je me relevais. Sortant un kunai avec un parchemin explosif, je le balançais sur le mur. Je ne l'avais pas encore activé.

    - Bon bon bon on va augmenté le niveau du combat !


Des pas moins rapides, j'étais quand même largement au dessus de chaque membre du groupe. Je fonçais en direction du groupe, d'un air sérieux. Il allait se prendre une attaque brutale. À quelques mètres du mur, j'activais le parchemin explosif. Le mur se scindait en plusieurs débris, pendant ce temps, je venais de sauter pour me atterrir au milieu du groupe. Formant une masse avec deux mains, je frappa sur le sol. Une puissance phénoménale. Le contrôleur dans ma ligne de mire, mon poing fonçant vers son thorax, je ne savais pas s'il avait bloqué ou pas. Je me retournais tout en fonçant vers le second shinobi du groupe, lui donnant un énorme coup de boule en plein. La Kunoichi, je la laissais pour plus tard. Quelques sauts en arriérés, je m'éloignais du groupe pour à présent voir les dégâts que je venais de faire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 183

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mer 30 Mai 2012 - 23:20

Nul besoin de voir pour connaître le funeste destin des insectes envoyés par Kaidô, il ressentait leurs cris et leur douleur au plus profond de son être sans se doutait que bientôt c'était sa propre douleur qu'il ressentirait. D'un coup le mur doton crée par l'Aburame vola en éclat et une tornade de rage fît irruption au sein du groupe.

Le kazekage ne semblait plus être humain, une bête à l'aspect humaine, sa masse musculaire avait augmenté d'une manière démesurée lui donnant un aspect de golem de chair. Son irruption avait été brutale, il était tombé du ciel et avait fracassé le sol de ses deux mains destabilisant les trois konohajins. Sa vitesse était telle que Kaidô fût incapable d'esquiver le coup qui lui était destiné ou de composer une technique. En effet un coup de boule suivit le choc initial et heurta le chuunin en plein torse coupant sa respiration dans un craquement osseux sinistre. Après volé sur une dizaine de mètres Kaidô se redressa péniblement en s'appuyant sur ses mains, la douleur le foudroya et l'empécha de se relever, plus loin devant lui le monstre de Suna s'en prenait à Eiko avec la même furie destructrice.

Kaidô-"M..merde jdois avoir la plupart de mes côtes explosés" un flot de sang accompagna ces paroles que l'Aburame se murmurait à lui même, "enfoiré tu vas payer pour ça".
Une série de mudras accompagna ses vociférations, un dome de terre surgit du sol et piégea le kage à l'intérieur.
Usant de toutes ses forces Kaidô se leva et rejoint le dome, il composa une série de mudras et apposa sa main droite sur le dome tout en soutenant son torse avec l'autre.
La douleur était ignoble et cela affectait son contrôle des insectes, la technique qu'il avait composé était la même qu'auparavant. Des insectes surgirent du bras posé sur le dome pour ensuite pénétrer dedans et attaquer le kazekage. Cette main posé sur la chrysalide de roche avait une double fonction, elle permettait aux insectes de rejoindre le dome et elle activait la seconde fonction du dome qui était l'absorption de chakra. Le dome allait se nourir du chakra du kazekage pour se regénérer en cas d'attaque interne ou externe, cela associé à la résistance naturelle de la technique Kaidô était fière de s'imaginer le sunajin piégé et attaqué de toute part dans l'espace étroit par ses insectes.

La prudence ramena cependant le chuunin à la réalité, il tourna la tête en direction de ses camarades.
Kaidô-"Preparez vos techniques offensives il est possible qu'il se libère, il faudra dans ce cas l'attaquer sans relache avec vos meilleurs jutsus."


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Sam 2 Juin 2012 - 0:01

    Ouaaaaaaaaaaah ! Dit-il en crachant un filet de sang.

    Le coup en plein... ventre avait fait très mal ! Qu'est ce qu'il avait du avaler pour frapper si fort que ça ? Ça ne semblait pas être une ouverture de porte céleste, celui qui leur faisait face devait donc posséder des quelconques talents en médecines ou un domaine du genre. Peut-être était-ce la nécromancie ? Cet art sombre n'emballait pas vraiment le chûnin qui ne désirait pas vraiment se frotter avec la mort ! Ce qui fut tout aussi douloureux que le coup, ce fut la retombé au sol. Eiko tomba sur le ventre, se retenant légèrement de ses mains. C'est vraiment sa jambe gauche qui pris le plus de dégâts mais bon, le coup semblait avoir permis à Kaidô de former un dome autour du Kazekage. Ça, c'était si il était encore à l'intérieur. Qu'est ce qu'il allait utiliser pour déjouer leurs plans ? Une invocation mesurant plusieurs mètres de haut ou bien des jutsus inédits dont personne ne connait l'existence... Tant de questions et peu de réponses en ce combat dangereux !

    L'Hayashi devait lui aussi mettre main à la pâte. Après tout, ce n'était pas en restant couché sur le sol qu'il pourrait aider ses compatriotes... Leurs attaques avaient jusqu'à maintenant été plutôt sans grands dégâts, malgré une légère blessure sur le Kage et des dégâts assez corrects sur sa propre personne et sur l'homme insecte. Bordel, ça allait mal, il fallait y remédier. Fait étrange, son allié chûnin s'était approché du dôme et avait plaqué ses mains sur celui-ci, il voulait mourir ou non, ça devait être autre chose. Les Aburame étaient réputés pour l'usage de jutsus fins au caractère étrange, il devait se passer quelque chose dans cette sphère de terre. Eiko effectua à son tour une série de mudra plutôt rapide, il fallait montrer ses talents, ce dont quoi il s'était préparé. Voilà une technique à laquelle il devait l'enseignement d'un aïeul du clan !

    Les deux mains vers l'avant, le chûnin transforma ses bras en une multitude de dragons de bois. À l'inverse du Jubaku no jutsu utilisé précédemment, cette technique était plus rapide, faisait des dégâts accru, avait une portée d'envergure et surtout, volait du chakra ! Chaque morsure de dragon, en plus d'infliger des dégâts retire du chakra à l'adversaire ce qui aurait pour but de mettre un sérieux piquant dans le combat. Les dragons réussiraient facilement à fendre la terre et surtout, en cas de fuite de l'adversaire, l'Hayashi pourrait facilement les rediriger vers le Kage ce qui permettrait au moins de bons dégâts. Un simple coût ne suffirait pas à les détruire tous et encore, une fois ce coup amorcé, la plupart des dragons auraient le temps de changer de direction pour mordre l'ennemi. Ce qu'il devait se plaindre là-dedans, sa cigarette ne devait plus avoir bon goût... en tous cas, c'est ce que le chûnin du village caché de la feuille espérait.

    Prépare toi, homme du sable, ce n'est pas avec une petite pilule que tu nous auras les trois ! Fit-il, élancé dans son jutsu.


    Spoiler:
     



Dernière édition par Hayashi Eiko le Sam 2 Juin 2012 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Sam 2 Juin 2012 - 15:05

Le mur de Kaidô ne fut pas d'une très grande aide contre la rage de Kazekage. Celui-ci avait apparemment des talents de médecin puisqu'une petite pilule décupla sa puissance et sa rapidité. Il vint se positionner dans le groupe de konohajins et attaqua deux d'entre eux : Kaidô et Eiko. Il laissa Misory tranquille sans que celle-ci sache pourquoi. Les deux shinobis tombèrent à terre mais Kaidô semblait beaucoup plus blessé qu'Eiko.

À terre, Kaidô lança une technique qui emprisonna l'adversaire dans un dôme et lança ses insectes à l'intérieur. Eiko aussi attaqua le Kage mais pour l'instant ils ne pouvaient pas faire grand chose. L'adversaire était à la fois emprisonner et quelque peu protéger par le dôme. Misory ne pouvait pas l'attendre comme ses compagnons car elle n'avait pas d'attaque à lancer à partir du sol mis à part son marécage qui ne faisait apparemment pas grand chose à l'adversaire puisqu'elle avait déjà lancé cette technique auparavant.

Le clone de la jeune femme était toujours là, avec le fouet dans les mains. Le Kazekage ne pouvait pas savoir laquelle des deux Misory était réelle, ce qui laissait à la jeune femme une opportunité d'attaquer au moment propice, au moment où celui-ci ferait une erreur. Bien que l'adversaire soit d'un très haut niveau, tout le monde pouvait faire ce genre d'erreur. Il ne pouvait pas faire la différence entre le clone et la véritable ninja.

Misory commença à dessiner sur ses parchemins. Il fallait qu'elle prépare toutes ses toiles fantomatiques qui lui seraient certainement très utile pour la suite. Elle n'aurait plus qu'à lancer la technique par la suite si elle en avait besoin, pour le moment, elle les prépara seulement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Lun 4 Juin 2012 - 13:42

La cigarette au bec, le son aigu des craquements, j'avais réellement touché mes adversaires. Leurs gémissements répétitifs, je me tenais droit devant eux. Sans crainte de recevoir une attaque, j'avais quand même ingurgité une pilule médicale. Je les regardais un par un, cet fumée grisâtre sortant de mes narines. L'Aburame semblait émaner une certaine haine à mon égard. Cet carrure imposante, j'avais à peine utiliser la moitié de mes capacités. J'attendais un peu avant de me mettre à fond. Il n'allait surement pas pouvoir me suivre. Une bonne latte et d'une simple pichenette, je balançais la cigarette au milieu du groupe. Et c'est à ce moment-là qu'un dôme de terre se formait autour de moi. Sympathique ... Moi qui aurait voulu prendre un peu de couleur, maintenant je me retrouvais dans le noir. Une lueur incandescente, ma cigarette allumée, je regardais autour de moi pour apercevoir les remparts faites de terre. Et il semblait que le dôme aspirait mon chakra, je n'étais pas dans une bonne posture. Mais dans ces moment-là, j'avais toujours une technique pour m'échapper, La Taupe de Suna. Exécutant une chaîne de mudra, du chakra futon commençait à tournoyer autour de mes bras, j'allais pouvoir m'échapper de ce piège à la con. Il se pourrait même qu'ils m'attendent avec des techniques préparées mais ce n'était pas un problème. J'avais encore un peu de temps sous cette forme. Creusant, j'avais gagné de la vitesse en plus. Parcourant la terre à une vitesse hallucinante, telle une super taupe, je ressortais en plein milieu du groupe des ninjas de Konoha. Comme je le disais, le contrôleur de bois m'envoyait deux dragons faits de bois. Un sourire se dressa sur mon visage. L'onde de choc hallucinante, un énorme nuage de poussière venait de se créer autour de moi.

Un bras pour chaque dragon, je retenais les deux dragons avec ma force pure. L'un des crocs d'un des deux dragons s'était enfoncé dans ma chaire, une certaine douleur, usant d'un saut acrobatique, et de geste brutales, les deux dragons venaient de s'exploser contre le sol. Le sang parcourant mon bras gauche, je ne pouvais plus continuer à ce stade-là. J’exécutais une chaîne de mudra, il restait encore 6 dragons, autant les détruire. Inspirant, mon thorax gonflait, j'envoyais un rayon de feu vers ces dragons. Et Hop à la fournaise les dragons. une Les effets de la pilule diminuaient rapidement, mes muscles semblaient retrouver leur forme normale. Mes pupilles réapparaissaient. Je me retrouvais devant le groupe des Konohajins. La cigarette au coin de la bouche, je m'apprêtais à exécuter des signes. La prochaine technique allait être surement la dernière. Un cercle d'eau apparaissaient devant moi, la création de cet technique prenait un peu de temps. Les gouttes d'eaux qui venaient se loger dans le cercle d'eau. J'en profitais pour discuter un peu avec mes adversaires.

    - Vous avez été de très bons adversaires mais je ne pense pas que vous pourrez me battre, j'en parlerais avec votre kage, vous avez tous un certain talent qui vous permettra de monter dans les échelons !


Braquant mes mains vers mes adversaires, le cercle d'eau commençait à tournoyer de plus en plus rapidement. Une sphère aqueuse prit forme devant les yeux des trois ninjas. Un léger sourire sur mon visage, il avait très bien combattu mais ça me fatiguait. La sphère envoyait vers mes adversaires, l'eau continuait de se rassembler avec la sphère pour créer un énorme raz de marée qui allait s'abattre sur mes ennemis. Plus question d'épargner quelqu'un, je me tenais face à cet attaque qui allait ingurgité ces ennemis avec cet énorme vague. La foule en délire, il attendait comme moi, si un de ces ninjas allait survivre à cet attaque puissante. J'allais bien le voir dans quelques instants.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kurogane Akio le Lun 4 Juin 2012 - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 183

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Lun 4 Juin 2012 - 14:40

Arrogance, fatale arrogance. Kaidô pensait le sunajin piégeait dans sa technique à la merci de ses insectes et voila qu'il surgissait hors du sol telle.......une énorme taupe ! Pourtant l'Aburame avait ressenti une fluctuation du chakra au sein du dome mais il l'avait ignoré préférant penser qu'il n'y avait aucune chance de sortir de sa technique, une erreur dû au manque d'expérience.

Le Kazekage se tenait là au beau milieu des trois konohajins tandis que deux imposants dragons de bois crées par Eiko lui fonçaient dessus, il les arrêta en les saisissant à la gueule pour mieux les broyer. Cependant il était impossible d'arrêter un jutsu pareil sans y laisser quelques plumes, son bras gauche saignait abondamment.
L'Aburame voulut saisir l'occasion il fît surgir une nuée de ses bras et entama une série de mudras, ce type allait voir qu'il ne fallait pas sous estimer un Aburame surtout qu'il avait repris son apparence normale c'était maintenant jamais.

Malheureusement le dirigeant du sable excellait aussi au niveau de l'éxécution des mudras, sa série surpassa Kaidô et il envoya sur les trois shinobis un véritable raz de marée suiton. En pleine série de signe il était trop tard pour commencer l'invocation d'un second mur de boue, en réalité il était trop tard pour tout, la vageau balaya l'arène et le chuunin par la même occasion. Son dernier souvenir fût d'être emporté par le courant car il se cogna contre un rocher et perdit conscience.

Voila comment s'acheva son tournoi, en y réfléchissant ce n'était guère mieux que son combat contre Masao Nikkou.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mar 5 Juin 2012 - 3:18

    Le Kage de Suna méritait très bien son titre. Grâce à une suite de gestes rapides, il arriva à matérialiser un épais cercle d'eau qui grossissait très rapidement. Ce n'était pas vraiment le temps de chaumer et le guerrier du sable voulait visiblement en finir avec ses ennemis. Son arrogance se poussa à bout quand il nous déclara vaincu. Chose que je n'acceptais pas. Au moins, il venait de lancer sa cigarette vers l'avant ! En fait, ce n'était que l'illusion d'une victoire puisqu'il l'avait fini... Un jour j'arriverai à atteindre le niveau des Kage, s'en était certain. Pendant qu'il exécutait ses mouvements, j'avais moi aussi entrepris une technique certes avec une rapidité inférieur mais qui nécessitait une moins longue préparation. J'allais mettre en action un principe chimique bien simple qui témoigne que l'eau et le feu forme de la vapeur. Certes, je n'arriverais en aucuns cas à bloquer l'intégralité du raz de marée mais je pourrais certainement ralentir son avancée. Tout en effectuant mes mudras, je fit un signe rapide à Hyô qui se devrait d'agir avec une rapidité féroce, d'ailleurs, à ce que j'avais compris, elle était déjà prête pour ce qui allait suivre.

    Allez ma grande, on s'envole !

    Ce fut les dernières paroles qui sortirent de ma bouche. Suite à cela, une boule de feu de taille certaine jailli de ma bouche et j'arrêta la technique avant la fin, sautant dans les airs les deux bras vers le haut, prêt à attraper ce qui allait suivre. Le vent flottait un peu partout autour de moi et emportait mes cheveux vers le haut. Devant moi, l'eau arrivait à une vitesse étonnante et il était absolument certain qui si elle m'attrapait, s'en était fini de notre combat. Kaidô, déjà plus prêt de moi et de l'écrivaine de la masse d'H2O fut empalé par le fléau et se retrouva plusieurs mètres vers l'avant, propulsé sur une roche et assommé. Il ne restait plus que quelques secondes avant que je sois aussi défait. Misory se devait d'être à la hauteur de la situation, j'avais confiance en elle !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mar 5 Juin 2012 - 23:23

Misory finit rapidement de préparer ses parchemins. Étant une dessinatrice particulièrement douée, il ne lui fallut pas plus de quelques secondes pour dessiner les animaux souhaités. Cependant, dans la foulée, l'adversaire passa à l'attaque. Il fut tout aussi rapide à lancer ses techniques que Misory à dessiner sur ses parchemins. Il sortit de sa « prison » et créa une sphère aqueuse n'annonçant que de mauvais augures. La jeune femme couru vers Eiko avec l'un de ses parchemins et, au milieu du parcours, lança sa technique et fit un énorme bond dans les airs. L'aigle majestueux qu'elle avait reproduit avec son encre s'était maintenant matérialisé. Misory s'était jetée sur lui et avait attrapé Eiko au passage pour l'emmener dans les airs.

Malheureusement, Kaidô, qui était déjà grièvement blessé par l'attaque précédente, fut trop loin pour que Misory ait le temps de l'attraper. La vague provoquée par la sphère aqueuse l'avait emporté, l’assommant et l'empêchant de poursuivre pour la suite de son combat.

La suite se déroulerait donc à un contre deux. Les deux ninjas encore en course étaient actuellement dans le ciel afin d'échapper au suiton du Kazekage. Misory ne pouvait pas laisser passer cette chance, chance où elle avait l'avantage de la hauteur. Elle lança directement une autre toile aux monstres fantomatiques. Depuis le début du combat elle avait utilisé beaucoup de chakra en peu de temps et de ce fait, la fatigue commençait à se faire sentir. Ils avaient perdu un allié et leurs forces seraient bientôt épuisés. Bien que toujours en cours , le combat pouvait déjà être considéré comme terminé. La jeune femme le savait mais ne voulait pas abandonner. Elle invoqua deux serpents qui se jetèrent sur l'adversaire. En attendant, la jeune femme priait pour que le kage fasse une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Jeu 7 Juin 2012 - 23:14

Quelle surprise. C'était bien la première fois que j'apercevais ce genre de situation. Cet énorme raz marée fonçant vers mes adversaires, j’espérais en finir rapidement mais non, cet fumée blanchâtre représentait l'opposition à mon attaque avec du Katon. Hum ... Impressionnant ces petits ninjas. Je craquais mes jointures, j'en avais marre de ce combat. Au début l'excitation était présente mais à ce moment-là, je ne rêvais que de boire une bonne bouteille de rhum en compagnie de Sho. Vous savez quoi je voulais en finir rapidement, et ce n'était qu'un mauvais présage pour ces ninjas. D'un côté, je ne voulais pas montrer mes compétences mais cet envie de déverser ce bons jus dans ma gorge. Craquant mes cervicales, mon visage émanait une certaine envie d'en finir très rapidement, ce genre de combat, la foule en délire, ça me tapait sur le système. Et moi qui croyait que j'allais m'amuser. Roulant des épaules, je me grillais une nouvelle cigarette. L'énorme aigle fait d'encre dans les cieux, la jeune femme semblait avoir un talent certain pour l'art. On m'avait parlé de ce clan qui usait de leur art pour créer n'importe quelle création. Bon je devais montrer ce que la nature m'avait donné. Je malaxais mon chakra dans mes glandes salivaires. Pendants ce temps, la femme venait d’enchaîner avec une autre technique. Deux serpents fait d'encre fonçaient en ma direction. Il me restait encore deux bombes de feu, ça fera l'affaire. La lueur incandescente réapparaissait sur ma main droit, et d'un simple geste de la main, les deux dernières bombes de feu fonçaient vers les serpents. Une explosion retentit, un énorme nuage de fumée venait de se créer devant moi. J'avais du temps devant moi pour ma futur attaque. On allait voir ce qu'il allait faire avec du poison dans le corps.

M'accroupissant, je sortais tout mes armes de jet. Kunai, Shuriken et Scalpel, ça allait me servir pour la suite. Pourquoi avoir concentré mon chakra dans mes glandes salivaires ? C'était tout simplement simple, j'allais créer un poison par le biais de ma salive. Changer sa constitution, lui donner un aspect beaucoup plus terrifiant. Un énorme sourire se dessina alors que je m'apprêtais à lécher chacune de mes armes tranchantes. Ce liquide pourpre imbibant le tranchant des projectiles, s'il se prenait l'un de ces projectiles. Les pauvres, ce genre d'attaque était de mon style. Les médecins usaient de leur maîtrise complète avec les poisons pour des attaques plus puissantes aux corps à corps. Finissant avec mon seul scalpel, le nuage venait de dissiper. Je me tenais droit vers mes adversaires. Quelques shurikens entre mes mains, je balançais une première rafale de shuriken empoissonnée. Avançant rapidement en leur direction avec les kunais, je n'allais pas leur laisser le temps de penser à une stratégie. Des parchemins explosifs installé sur mes kunais, Double dégât, je voulais vraiment en finir. Je balançais la deuxième rafale avec les kunais explosif. Même s'ils esquivaient ces kunais, les explosions pourront finir le travail. Mais je ne m'arrêtais pas là.

    - Descendez du piaf sinon je viens vous chercher !


Tenant fermement mon scalpel dans ma main droite, j'avançais vers mes adversaires. Un peu de combat aux corps à corps changerait un peu le combat. Avant de laisser le temps qu'il choisisse une proposition. J’exécutais des signes rapidement, j'allais utiliser la même technique pour détruire les dragons fait de bois. Prenant une énorme respiration, je soufflais un énorme jet de feu en direction de mes ennemis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Ven 8 Juin 2012 - 22:48

    Le piquant de ce combat était décidément porté à son maximum. De partout des attaques d'une puissance considérable jaillissaient pour tenter de détruire l'ennemi. Jusqu'à maintenant, les assauts envers le Kazekage avaient été sans réels intérêts, hormis l'un de ses dragons qui avait entaillé l'homme. Malgré tous les efforts fournis dans le combat du côté de notre côté, la lutte s'avérait presque impossible à remporter. On avait tout de même prouvé que en dépit de notre rang plutôt faible, il était possible de combattre les grands de ce monde en travaillant en équipe. Perché sur l'oiseau et heureux de ne pas avoir été expulsé du tournoi comme ce pauvre Kaidô, j'étais prêt à me battre avec ferveur. À mes côtés, Misory avait déjà balancé un jutsu de bas rang mais tout de même efficace sur le Kage. Le sunajin avait très rapidement contré ses deux serpents d'encres avec deux boules de feu ce qui avait provoqué un nuage de fumée épais devant lui. On pouvait à peine le distinguer et ses mouvements étaient très difficiles à comprendre. On devait maintenant s'attendre à quelque chose de gros, de vicieux venant de ce fabuleux utilisateur du feu. D'ailleurs, je me disais intérieurement que ma maîtrise de cet élément pourrait peut-être atteindre ce niveau un jour !

    Une volée d'armes de jets diverses fut rapidement propulsé dans les airs dans notre direction. On pouvait y distinguer des armes de toutes sortes, du scalpel au kunaï explosif. Le but de cette attaque me paraissait assez étrange, pourquoi est-ce que l'un des plus forts ninjas présent dans ce tournoi utiliserait une simple volé d'armes de jets contre nous ? Les scalpels me firent comprendre un point intéressant que j'avais négligé jusqu'à maintenant. Peu de shinobis possédaient des objets de ce genre, en fait, il n'y avait que les médecins et nécromanciens qui utilisaient vraiment ce type d'arme qui pouvait très bien servir pour soigner ou attaquer. Couplé avec le jutsu précédemment utilisé qui avait augmenté la vitesse de l'homme, on pouvait logiquement déduire qu'il était soit médecin ou nécromancien. Dans ce cas, quelque chose ne tournerait pas rond avec ce qui allait suivre. Suivi de prêt par ses lancées d'armes très précis et rapides, un jet de feu qui ressemblait fortement à celui préalablement utilisé fonçait sur nous à grande vitesse. Mes réserves de chakra étaient plutôt minces et je ne pourrais utiliser plusieurs jutsus avant très longtemps. Il fallait réagir et vite !

    Rassemblant du chakra dans ma bouche, je cracha une boule suiton de taille moyenne qui suffirait à anéantir le feu. Je ne pourrais rien faire pour les couteaux puisque l'utilisation d'une autre technique demanderait beaucoup trop de chakra. Après mon prochain jutsu, mes réserves seraient quasi-nul, peut-être suffisantes pour effectuer un mince rang D et encore... Aussitôt la boule sorti de ma bouche, les kunaïs étaient à quelque centimètre de moi, ne sachant pas si Hyô avait ou allait réagir. Je sauta en bas de l'oiseau qui par sa hauteur moyenne me permettait encore de sauter en bas. C'est dans mon saut que je reçu un kunaï en plein dos, la douleur fut intense mais je me ressaisit très vite, je ne pouvais pas laisser passer ça. C'est lors de mon saut que je matérialisa un clone consistant de ma personne. Ce même clone fit apparaître une masse de bois, la même que j'avais préalablement invoqué au début de cet intéressant combat. Moi et mon double nous dirigèrent dans deux directions différentes. Sur mon chemin, je ramassa la première masse de bois et c'est avec lui que je fonça vers le Kage, les bras prêts à asséner des coups puissants envers cette homme.

    Misory, essai de le ralentir ou de déstabiliser ses mouvements !



    C'était la fin, pour nous probablement, ou peut-être pas. Je n'avais plus assez de chakra pour faire une technique mais je pouvais quand même combattre au corps à corps... La fin était proche.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Dim 10 Juin 2012 - 18:23

Eiko et Misory avait réussi à échapper à l'attaque meurtrière de leur adversaire. Kaidô lui avait été sorti de l'arène, il n'était plus en état de combattre. L'oiseau d'encre de Misory les avait sauver pour un court moment mais dans la foulée le Kage contra la faible attaque de la jeune femme et détruisit donc les deux serpents de cette dernière. Une volée d'armes se dirigea vers les deux Konohajins et il fallait qu'ils l'esquivent au plus vite.

Eiko sauta à terre et attaque de son côté. Misory, elle, se protégea de son bouclier d'encre avant de sauter à terre. Le bouclier réussit à bloquer quelques armes mais il ne fut pas suffisant. La quantité de chakra de la jeune genin était beaucoup trop faible pour qu'elle tienne le coup. Avec le nombre de techniques de haut niveau qu'elle avait lancé jusque là, elle ne pouvait même pas effectuée une technique de rang D assez puissante (pour son rang), pour bloquer de simples armes. C'est ainsi que Misory se prit un kunai dans l'épaule et un scalpel dans la jambe.

Elle retira les armes qui venaient de la blesser tant bien que mal. En enlevant le scalpel, elle s'entailla encore une fois la main gauche et c'est à ce moment qu'elle se rendit compte de l'attaque qu'elle venait d'encaisser. Apparemment, les armes étaient enduites dans quelque chose, probablement un poison très puissant.

Misory tenta de se relever et d'observer ce que faisait son ami mais déjà, sa vision devenait floue. Du sang coulait de son bras, sa jambe et sa main. Elle regarda en face d'elle et sans qu'elle s'y attende, elle vomit par terre. Ses jambes tremblaient, elle avait du mal à se tenir debout. Elle voulut continuer le combat mais ses ressources de chakra ne le permettrait pas. Elle se laissa tomber à terre car le fait de se tenir sur ses jambes lui sapaient toutes ses forces.

La fin du combat était annoncée depuis bien longtemps, même si tous les Konohajins avaient fait de leur mieux pour retarder ce moment inévitable.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mar 12 Juin 2012 - 17:46

Des rafales de projectiles dans leur pauvre gueule, il fallait pas me faire chier. Un vrai pro de la précision, il fallait bien cet qualité pour opérer mes patients. Chaque tir était capable de mettre par terre mon ennemi, une seule goutte pourrait mettre mal un éléphant, c'est juste pour vous dire l'effet dévastateur de mon poison. Je l'avais étudié longuement avant de pouvoir l’exécuter avec ma propre salive, une bonne année de conception, de recherches d'herbes empoissonnée et autres bestioles venimeuses. Des recherches plutôt épineuses, surtout que je devais m'affronter avec des errants à la con. Un vrai bordel ces recherches, des combats faciles, j'avais même pu tester mon poison sur ces pauvres ninjas. Assez marrant de les voir se gesticuler comme des larves, j'avais pu étudier les effets de ce poison pour les corps les plus faibles aux plus résistants. Des maux de têtes aux vomissements incessants, plutôt dégueulasses les effets les plus puissants, ça montrait que mon poison pouvait être utiliser pour les combats. Ainsi je pouvais mettre hors de nuire des ninjas de haut rang sans problème. Voir ce qu'il allait arriver à ces pauvres ninjas, ça me plaisait assez. Et vu le nombre de projectiles, j'allais au moins les toucher. Je tenais fermement mon dernier scalpel en main et attendait la venue d'une contre-attaque. L'oiseau encre voltigeait, essayant d'esquiver mes projectiles. Mon attaque de feu avait été anéantit par un jet d'eau. Le petit contrôleur de bois me faisait bien chier qu'il aille s'occuper de son jardin. Fiou ce genre de mec à contrer toutes les techniques, ça me faisait bien chier. Surtout quand il était tenace. Je malaxais lentement mon chakra, il m'en restait la moitié. Il m'avait quand même fatigué, ces enfoirés de Konohajins mais j'allais en finir pour de bon. Mes yeux toujours vers les Konohajins, la jeune femme semblait avoir créer un bouclier fait d'encre. Je me grattais la tête, cet affinité me plaisait beaucoup. Il faudrait que je rencontre cette jeune femme à la fin de ce combat. Je voulais en savoir plus. Beaucoup plus.

La fin du combat était proche, des sauts incroyables par dessus le volatile, ils avaient atterri devant moi. La jeune femme avait été touché à l'épaule et la jambe, les effets du poisson allaient apparaître dans quelques moments. La souffrance allait commencer pour cette jeune femme. Quelle tristesse, une petite larme pour cet jeune femme, je me tenais droit, observant mon dernier adversaire. Bon j'avais envie que le combat se finisse. Il semblait avoir été touché dans le dos. Un sourire se dressa sur mon visage. Il venait vers moi, avec des énormes masses en bois. Cela fait mal ces merdes. J'avais plus envie de souffrir avec mon bras ensanglantés et cet entaille au torse. J’exécutais une chaîne de mudra, avec l'eau présente sur le terrain, ça n'allait pas me payer la peau du cul. Toujours dans sa course, un énorme brouillard blanchâtre se levait dans le Colisée. D'un saut vers la droite, je m'éloignais lentement de ma dernière position. Même moi, je pouvais pas localiser mon ennemi mais vu qu'il avait reçu l'un de mes kunais imbibé de poison. Je n'avais qu'à attendre qu'il gémisse comme un pauvre porc égorgé. La cigarette au bec, je fumais paisiblement. J’élevais ma voix à travers ce grand brouillard pour pouvoir parler à mon dernier adversaire. Vu ce qu'il avait reçu, il allait pas avoir assez de force pour combattre.

    - J'ai tout mon temps, le gosse ... Il y avait du poison sur ce Kunai, j'ai juste attendre qu'il fasse effet, que tu tombe comme une mauviette et le combat sera fini. Vous avez été de très bons combattants mais pour l'instant, vous êtes inefficace face à ma force ...


Je me laissais tomber pour poser mon joli cul sur le sol. Attendre les gémissements de ce jeune homme, un ricanement de ma part, j'en profitais pour me bander le torse avec un bandage émanant l'odeur du rhum de basse qualité. Un peu de douleur, j'attendais patiement la fin du combat en fumant une bonne clope. Il manquait plus que la bouteille de Rhum.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 507
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #7 Mer 13 Juin 2012 - 2:39

    Misory s'était écroulée et Kaidô n'était lui non plus en pas état de combattre. Je me trouvais seul face à l'homme le plus puissant de son pays et sans chakra. La situation ne pouvait pas être plus mal, enfin si. Dans mon majestueux saut du haut de l'oiseau d'encre, un kunai s'était retrouvé planté dans mon dos. Je m'étais déjà soucié de le retirer pour éviter que la plaie ne s'aggrave mais on aurait dit que mon état ne cessait de décroître. On aurait dit que quelque chose se propageait en moi et ça ne pouvait venir que de l'assaut précédent du ninja médecin. Ce poison était fort et mes forces diminuaient à vu d'oeil. Seul face à moi et mon clone, je ne pu me rendre à lui avant qu'il n'utilise un autre de ses jutsus. Cette fois-ci dans un but uniquement provocateur, je n'étais pas très content de la tournure que prenait les choses et surtout, de ce que nos performances avaient donnés. L'homme du sable n'avait même pas eu recours à une technique de rang S contre nous, c'était désolant. D'ailleurs, il n'avait clairement pas montré tous ses atouts lors de l'affrontement puisque même si son nombre de technique utilisée était conséquent, elles tournaient toujours autour des éléments ou de la médecine, des arts assez bien connus à Konoha.

    Le jutsu qu'il utilisa fut le kirigakure, une technique venant de Kiri qui était utilisé par les épéistes pour se dissimuler dans la brume et prendre son adversaire de revers. Dans cette masse opaque de brouillard, je ne pouvais pas me repérer et lui non plus... Avec les paroles qu'il me lança, je compris enfin que j'allais mourir par sa fourberie, soit l'action du poison dans mon organisme. Mes forces n'étaient plus très présentes en moi et peu à peu, j'eu beaucoup de difficulté à marcher. Je m'appuya de ma masse et d'un geste, je fis disparaître mon double qui suçait mes réserves déjà inexistantes. Puis, forcé par la tournure des choses, je perdis pied et tomba sur le sol, ne pouvant même pas voir mon ennemi qui devait bien se marrer. Je scruta la brume de mes yeux et je ne vis rien d'autre que cette dernière. J'entendis alors le bruit d'un impact, il devait s'être assis sur le sol. Ne suivant que mon instinct, j'effectua ma dernière action avant de sombrer. Je pris un kunai explosif entre mes doigts tremblants et je l'envoya en direction du son. Même prêt de l'évanouissement, je n'abandonnerais jamais dans un combat de ce genre. Les yeux quasi fermées, je proclama mes dernières paroles avant un long moment qui se traduirait probablement par un rétablissement à l'hôpital du village

    Tu m'as appris bien des choses, Kaz... Akio, nous nous reverrons et j'espère que ce combat t'auras servis d'entraînement plutôt que d'une simple séance de défoulement.

    Sur ces paroles, je ferma les yeux et m'assoupi, j'avais mal partout et mon corps manquait de ressources pour luter contre se poison. Les médecins devraient se dépêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Actes :: Acte #2 : Grand Tournoi-