N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 308
Rang : A+

Message(#) Sujet: Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto] Lun 4 Juin 2012 - 1:21

Spoiler:
 


Ce matin, Hayato se préparait pour une nouvelle mission. La veille, il avait passé toute la soirée dans son atelier, à élaborer différents croquis pour sa prochaine marionnette. Il bossait dessus depuis plusieurs semaines maintenant, mais n’arrivait pas trouver l’inspiration. Sa dernière création, Midorigame, présentait trop de défauts, elle n’était pas assez aboutie. Il l’avait donc démantelée pour en récupérer les matériaux. Cependant, trouver LA bonne idée n’était pas évident. Il était resté assis devant son bureau pendant des heures… C’était le syndrome de la page blanche. Mû par une volonté d’atteindre la perfection, certains artistes étaient bloqués quand ils devaient commencer une nouvelle œuvre… Heureusement, cette mission allait lui changer les idées.


C’est donc plein d’entrain qu’il se dirigeait vers la Voie Illusionnée, à l’entrée du village, où il devait rencontrer son partenaire, un certain Aito. Le trajet jusqu’à Hi no Kuni devait normalement durer deux jours. Mais pour aller plus vite, l’équipe utiliserait des dromadaires pour traverser le désert en quelques heures, avant d’atteindre la frontière de Kawa no Kuni. Traverser ce pays leur prendrait le reste de la journée et ils arriveraient dans la Forêt du Pays du Feu durant la nuit. Bref, Hayato réfléchissait à l’itinéraire à suivre alors qu’il attendait l’autre Genin. Cette mission était sérieuse et pouvait être risquée, contrairement aux dernières missions qu’il avait effectuées.
Soudain, quelques minutes plus tard, un autre jeune homme arborant le symbole du village pénétra dans la Voie Illusionnée à son tour, il devait probablement s’agir d’Aito.


- Salut, tu es Nozumo Aito ? Hayato, enchanté, apparement, nous allons faire équipe pour cette mission ! Lui lança-t-il d’un ton amical

Sans perdre d’avantage de temps, le groupe monta sur les dromadaires et s’engouffra dans l’immensité du désert, alors que le soleil continuait sa lente ascension dans le ciel. Le trajet fut… long, mais calme. Il n’y avait pas eu de gros soucis pendant la traversée du Pays du vent, ni dans Kawa no kuni et après une longue après-midi passée à progresser dans ces paysages plus dépaysants les uns que les autres, le duo pénétra finalement dans le Pays du Feu. D’ailleurs, le soleil avait été coordonné avec leur progression, car au moment où leur expédition touchait à sa fin, sa course effrénée dans le ciel se terminait elle aussi. En effet, le crépuscule était tombé alors que les deux Sunajins faisaient leur premiers pas dans la Forêt.
Et à l’instar du désert, la température était rapidement descendue au fur et à mesure que la nuit approchait. Après tout, l’hiver venait seulement de se terminer et il faudrait attendre un peu plus longtemps pour la chaleur.


Le marionnettiste avait été exténué par le voyage et maintenant que la nuit était arrivée, il ne songeait plus qu’à s’arrêter. Il fallait installer un petit camp et manger les rations de survies qui leur avaient été confiées au village. Depuis qu’il avait franchi la frontière, Hayato était fasciné par cette nature verdoyante. Ici, il y avait des arbres partout… L’endroit idéal pour tendre un piège…

- On y est, … Euh, tu montes la garde pendant que je me repose puis on inverse ? Après tout, Le groupe louche qu’on nous a signalé sévit dans le coin, et je ne serais pas étonné que l’on tente de nous attaquer…

Pourquoi et comment pouvait-il faire de telles suppositions ? Simple : si Suna savait que ce groupe caché dans le Pays du feu tramait quelque chose de louche pour le village, ce groupe devait également se douter que le village du sable lui enverrait des hommes. Il fallait donc être vigilent.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 13
Rang : Assis sur une chaise

Message(#) Sujet: Re: Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto] Jeu 7 Juin 2012 - 1:06

Cela faisait quelques jours qu'Aïto vivait dans une oisiveté qu'il appréciait particulièrement. Il partageait ses journées entrent son lit et sa salle à manger où il ne descendait que pour manger et discuter avec son père. Mais aujourd'hui était un jour spécial, il avait reçu la veille sa première mission et le départ était dans quelques heures. Il préparait donc depuis plusieurs heures avec une minutie inhabituelle son sac de voyage. Il avait prévu un voyage d'environ une journée, ayant déjà fait le voyage en sens inverse plus jeune il se remémorait avec nostalgie les bons et mauvais moments de son enfance tandis qu'il glissait quelques parchemins explosifs dans une poche.

Il fit et refit plusieurs fois son sac afin de connaître son contenu par coeur ainsi que l'emplacement de chaque objet. Une fois sur de lui il ouvrit grand la fenêtre de sa chambre grimpa sur le toit d'où il avait une vue directe sur la voie illusionnée. Il se mit debout puis en un unique signe de main il disparut pour réaparaitre à l'entrée de la voie. Il se dirigea sans attendre vers un petit magasin de ramen peu connut, mais dirigé par un très bon cuistot et il prit un plat à emporter. Il entra ensuite dans la voie et vit tout de suite celui qui allait devenir son compagnon de route. Un jeune homme du même âge que lui, la différence de taille entre eux deux était faible, mais tout de même visible et niveau corpulence Aïto était bien plus massif que lui.


Salut, tu es Nozumo Aito ? Hayato, enchanté, apparement, nous allons faire équipe pour cette mission !



Hayato semblait plutôt sympathique et Aïto lui répondit par un léger hochement de tête et un sourire amical. Hayato pris rapidement le contrôle de l'équipe, il avait prévu le trajet et les moyens de transports. Aïto bien heureux d'être accompagné par un ninja visiblement expérimenté, le suivit sans trop parler et regarda assis sur son dromadaire l'immense étendus de sable qui leur faisait face. Perdu dans ses pensées il revoyait les longs trajets passé avec son père et revivait dans sa tête les discussions et les rires de cette époque maintenant lointaine.

La ville de Kawa fut la leur seule et unique halte les bêtes épuisées et assoiffées par leur longue marche s'abreuvèrent et les deux Sunajins firent un peu mieux connaissance. Puis après avoir partagé sa boite de ramen avec Hayato, ils reprirent leur chemin. Une fois les chameaux scellés ils commencèrent donc leur trajet vers le territoire du feu maintenant proche. La suite du chemin lui parut plus longue. L'absence de nouveauté dans le paysage avait alimenté l'ennuie et l'épuisement. Ses yeux commençaient à faiblir et son esprit s'embrouillait, il ne réalisa même pas lorsqu'ils mirent les pieds sur les terres et ce n'est que lorsque sa monture fit un brusque arrêt montrant la fin de leur voyage qu'il sortit de sa torpeur.

La forêt de Konoha était un lieu d'une beauté sans nom, la lumière translucide de la lune était filtré par l'épais feuillage et tachetait le sol de petites perles de lumière. La forêt était silencieuse, seule la respiration lente et régulière de nos montures le perturbait. Il regarda lentement autour de lui, tout son corps était en alerte et il cherchait le moindre mouvement, le moindre son suspect. Maintenant sur de ne pas être suivit, tous ses muscles se relâchèrent et avec son habituel nonchalance il rejoint Hayato.

Leur camp fut monté rapidement, s'ensuivit un repas plutôt humble avec les rations de surit gracieusement offertes par le village et après une courte discussion sur l'organisation des tours de garde Hayato alla se reposer et en quelques bonds agiles et rapides Aïto disparut, dans l'épais feuillage. Il était une ombre dans la forêt, en quelque minute il avait établi un périmètre d'une trentaine de mètres autour du camp. Ainsi que quelques pièges de sécurité.

L'énoncé de la mission était clair ce groupe pouvait être dangereux et il ne pouvait donc se permettre d'être imprudent. De retour au camp il s'assit à la cime d'un arbre et attendit. Avec le temps la température déjà basse, diminuait de façon considérable. L'on sentait que l'hiver dernier n'avait pas totalement disparu et le froid mordant de cette nuit l'obligea à faire preuve de toute sa force mentale pour ne pas tomber de sommeil bien qu’il finit tout de même par piquer du nez.

Un bruit sourd se fit entendre, bien qu'à moitié endormit il se leva et sans crier gare, il disparut. trente mètres au nord de leur position, se trouvait une petite zone dégagée. Le sol autres fois recouvert par une douce couche d'herbe était jonché par une multitude de shuriken et au centre gisait ensanglanté un pauvre lapin malchanceux. Effacer les traces d'une telle attaque fut plutôt simple, prit d'une étrange lubie il enterra la pauvre bête et alors qu'il rebouchait le trou, il vit une empreinte de pas.
Lorsqu'il fut de retour au campement. Il réveilla Hayato, puis lui murmura :


-Un homme s'est approché à moins de trentes mètres de notre camp.


Il n'était pas sur que cet homme soit réelement un danger pour eux, mais la simple idée qu'il est put évité le piège qu'il avait mit en place lui laissait comprendre que l'intru n'étais pas un homme comme les autres et les chances qu'un homme approche aussi près de leur camps à une heure aussi tardive sans avoir d'intentions béliqueuses étaient vraiment faibles.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 308
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto] Sam 9 Juin 2012 - 23:17


Malgré la fatigue, trouver le sommeil se révéla plus difficile que prévu. A vrai dire, Hayato n’avait pas l’habitude de dormir sous un autre ciel que celui du désert. C’était une question d’habitude. Après tout, l’expression ne le disait-elle pas, rien ne vaut son chez soi. Et c’était particulièrement vrai ce soir. La nuit en forêt n’avait rien de commun avec celle des dunes. Là-bas, les rares bruits que pouvaient émettre les animaux nocturnes étaient étouffés, happés dans l’immensité de sable. Ici, lorsque ce n’était pas les grillons qui agaçaient par leur grésillement incessant, les autres habitants de la nuit prenaient le relais, se faufilant entre les feuillages et les buissons en provoquant alors un bruissement gênant. A cela venait s’ajouter l’humidité du sol ainsi que cette pleine lune qui éclairait intensément la nuit. Bref, Hayato n’arrivait pas à dormir.

Et ça tombait plutôt bien ! Quelques minutes à peine après qu’ils se soient séparés, Aïto était venu réveiller le marionnettiste pour lui prévenir qu’un inconnu devait s’être approché du camp. Sur le coup, trop occupé à ignorer tout ce qui se trouvait autour de lui, Hayato ne réalisa pas le danger potentiel dans lequel ils se trouvaient. Il finit par écarquiller les yeux et se redressa brusquement. La situation était critique, si ça se trouve, ils avaient peut-être déjà été repérés ! Cette pensée donna au Sunajin le courage nécessaire pour se mettre debout. Il fallait effacer toute trace de présence et se fondre dans le décor, devenir une ombre, invisible. Le marionnettiste piétina les quelques braises qui persistaient encore au sol et bondit dans un arbre. D’un côté, cet inconnu représentait une menace, mais de l’autre, il pouvait être une source de choix pour faire avancer la mission. Dans tous les cas, le retrouver était primordial.

- Il faut qu’on trouve cette personne avant qu’elle nous trouve, comme ça on pourra avoir le dessus en cas de confrontation.

Le duo se déplaça alors jusqu’à atteindre cette clairière dégagée au milieu de tous ces arbres. La scène était éclairée par cette lune resplendissante. D’ailleurs, au centre du lieu, une nuée de shurikens au sol réfléchissaient cette lumière. Il devait s’agir du piège mis en place par Aïto durant son tour de garde. Oubliant pendant quelques instants le contexte dans lequel il se trouvait, Hayato observa le piège élaboré par son partenaire et l’évalua. En tant que marionnettiste, c’était un domaine qu’il maîtrisait assez bien et il était curieux de découvrir les capacités d’un autre Genin. Le piège avait été bien conçu et ne laissait presque aucune chance au malheureux qui l’activerait, mais à en juger par l’impact des shuriken sur le sol, un autre être vivant en avait été la victime. Mais hormis cette trace de pas au sol, il n’y avait rien…
Hayato soupira et s’apprêtait à renoncer lorsqu’il remarqua cette traîné de gouttes de sang qui s’étalait vers des buissons en face d’eux. Il n’avait pas remarqué ce sang auparavant à cause de l’ombre du grand arbre derrière lui. Quoi qu’il en soit, cette personne avait été touchée par les projectiles d’Aïto et s’était enfuie dans la forêt.


- Regarde ça, des traces de sang. Avec ça, on devrait pouvoir le suivre à la trace !

S’engagea alors une course effrénée à travers cette vaste étendue verte. Un duo tout droit venu du pays lointain, approché par un inconnu quelques minutes après leur arrivée, inconnu qui s’était laissé surprendre par un piège lambda et qui s’était éloigné, laissant derrière lui un moyen simple et efficace de le suivre… Qui a dit que tout ça était trop facile ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 13
Rang : Assis sur une chaise

Message(#) Sujet: Re: Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto] Jeu 14 Juin 2012 - 6:19

Hayato ne se sembla pas tout de suite comprendre la situtation, mais lorsque qu'il comprit la situation il se redressa brutalement. Il réfléchit pendant quelques minutes à la situation puis piétina les dernières braises du feu qu'ils avaient allumé plutôt tandis qu'Aïto l'observait silencieusement. Il l'emmena là où le piège c'était déclenché et laissa son coéquipier observer la scène. Quelques Kunais jonchaient encore le sol. Hayato fit le tour de la plaine en observant le piège qu'Aïto avait élaboré et ce dernier ne jugea pas utile de lui parler du lapin.

Hayato s'arrêta brusquement devant des traces de sangs, elles s'enfonçaient dans la forêt en direction du Sud, il appela son coéquipier. Pendant une seconde Aïto pensa au pauvre lapin. Il tourna discrètement la tête et vit la petite bosse de la tombe fraichement creusé.*Mon piège à donc belle et bien fonctionné*, il fut prit d'un étrange sentiment de satisfaction. Ils n'attendirent pas et se jetèrent donc dans la forêt à la recherche du blessé.

Après quelques minutes de course les traces de sang finirent par diminuer avant de totalement disparaitre, ils s'arrêtèrent et tandis qu'Hayato observait les dernières gouttes de sang Aïto attendait tranquillement ses ordres. Il s'était adossé à un arbre et observait attentivement les moindres gestes de son coéquipier. Une étrange excitation prenait peu à peu place dans son esprit. Il tapotait frénétiquement sur sa jambe afin de calmer son impatience lorsqu'il vit sur un arbuste à peine plus haut que lui une branche brisée, il baissa les yeux et vit que le buisson en bas de l'arbuste semblait déformé. Quelqu'un était passé par là, il indiqua à Hayato le buisson et celui-ci comprit sans difficulté.

Ils reprirent donc leur route. Aïto avait de plus en plus de mal à ne pas partir seul à la recherche de sa proie, mais lorsque les traces réapparurent, elles étaient devenue plus épaisse, moins espacé, ce fut aisé pour lui de comprendre que celui qu’ils poursuivaient avait ralentie et put donc trouver la patience qui lui manquait. Même si tout semblait parfait quelque chose au fond de lui le tracassait, sans même y faire attention, il ralentie et Hayato lui aussi ralentie. Un peu plus loin ils pouvaient tous deux voir une silhouette se dessiner à travers le feuillage et ils comprirent tout de suite qu’ils avaient trouvé ce qu’ils cherchaient.

Plutôt petite et filiforme elle se déplaçait avec difficulté dans la brousse et boitait de la jambe droite tout en tenant son épaule gauche. Elle s’était adossée à un arbre afin de reprendre son souffle et les Sunajin prenaient position, autour d’elle. S’ils réussissaient à capturer la jeune femme et qu’elle appartenait bel et bien au groupe qu’ils espionnaient, ils pourraient aisément recueillir des informations et ainsi remplirent leur mission. Même s’il n’avait pas de plan et qu’il n’était même pas sure qu’elle soit belle et bien l’une des membres du groupe suspect Aîto savait au fond de lui que cette femme avait quelque chose de pas normal et il fondit donc sur elle sans même écouter les propositions de son camarade.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 308
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto] Jeu 14 Juin 2012 - 20:04


Après de nombreuses minutes de course dans la forêt, le duo avait fini par perdre la trace de sa cible. En effet, les traces de sang au sol s’arrêtaient brusquement en plein milieu du chemin, comme si le traqué avait soudain prit conscience qu’il était poursuivit. Heureusement, Aïto était attentif, alors qu’Hayato s’efforçait à regarder partout autour de lui pour espérer trouver un indice, lui, avait repéré ce buisson, en retrait par rapport à l’endroit où les gouttes de sang se trouvaient. Le marionnettiste était de plus en plus impressionné par son partenaire, qui continuer de démontrer d’intéressantes capacités. Cependant, aussi doué était-il, il restait assez effacé. Très rapidement, les deux Sunajin s’étaient accordés selon leurs caractères. Ils étaient tout deux Genin, mais Aïto semblait plus à l’aise en s’imposant moins. Ce qui n’était pas pour déplaire à Hayato, il adorait la scène et ne manquait jamais une occasion de se donner en spectacle… Mais ce n’était pas un clown pour autant…

Mais revenons à la mission. La cible que poursuivait les deux adolescents avait probablement du essayer de tromper ses poursuivant en stoppant son hémorragie, avant de changer radicalement d’itinéraire. C’était bien essayé, mais manque de chance, les yeux d’Aïto avaient été meilleurs ! Ils reprirent donc la route et tombèrent rapidement sur ce qu’il cherchait depuis tout ce temps. Là, à quelques mètres devant eux, une jeune fille était en train de reprendre son souffle. Sa jambe et son épaule présentaient des blessures, très certainement infligées par le piège de tout à l’heure. Le duo entama alors une manœuvre d’encerclement et tout en restant cachés, ils coupaient toute retraire possible à leur proie. Hayato avait caché sa présence… Non seulement il régulait sa respiration, mais il ne faisait plus aucun mouvement et s’efforçait d’effacer toute émotion ou pensée, pour se focaliser sur sa cible. Il avait appris à « devenir invisible » lorsqu’il avait du traquer une bête rare dans le désert.

- On y va à trois Fit-il comprendre à son partenaire, en lui montrant trois doigts.

Et soudain, ils lui tombèrent dessus sans crier gare. Surprise, la jeune fille sursauta tandis qu’Hayato déployait sur elle ses fils de chakra, même si dans son état, ce ne serait pas très utile. Elle avait l’air apeurée et semblait ne pas comprendre ce qu’il se passait. Mais Hayato n’en tenait pas rigueur, il ne le savait que trop bien : dans ce monde, les apparences pouvaient être trompeuses. Bref, l’interrogatoire allait pouvoir commencer.

- Alors ? Qu’est-ce qu’une charmante demoiselle comme vous vient faire dans un endroit pareil ? Demanda-t-il avec une pointe d’amusement dans la voix.

Son expression jusque là apeurée changea brusquement et la jeune fille traquée se transforma soudain en une jeune femme confiante et très sereine malgré la situation critique dans laquelle elle se trouvait. Elle prit une attitude décontractée, avec un ton presque amusé, avant de répondre.

- Ce symbole… Vous êtes des ninja de Suna ? Aaaa Hahahahaha, vous ne savez pas dans quoi vous vous êtes impliqués, malheureux Sunajins !

- Et vous, vous avez l’air bien renseignée… Mon partenaire et moi enquêtons sur des affaires louches qui passeraient dans le coin. Une idée ?

- Je ne sais rien... Lâcha-t-elle distinctement, de son air goguenard.

Que faire, il était évident qu’elle mentait. Mais elle semblait indifférente à la menace de mort qui pouvait éventuellement planer sur sa tête… Ce genre de personne était impossible à interroger. Mais la torture ça n’était pas vraiment son truc. Il préféra méditer sur la situation. Et puis, peut-être qu’Aïto aurait encore un de ses éclairs de génie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ils préparent sûrement un sale coup ! [Mission de rang C] [ PV Nozumo Aïto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-