AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Enlèvement ridicule... (mission de rang C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 204

Message(#) Sujet: Enlèvement ridicule... (mission de rang C) Mer 19 Oct 2011 - 21:34

Quelle belle journée, le soleil brille haut dans le ciel et une petite brise s'occupe de rafraichir les personnes se promenant parmi les ruelles de Konoha. Jusqu'ici, je n'ai jamais cherchée à m'impliquer dans les affaires de mon nouveau foyer, je me contente de vivre ma petite vie bien tranquillement en me tenant loin des conflits. Depuis quelques temps, je me surprends à regarder avec envie les nombreux genins partant en mission avec leur sensei, il faudrait peut être que j'en cherche un moi aussi. J'admets pourtant ne pas être une personne des plus sociable cependant, je commence à me sentir seule. Allez je m'occuperai de ça demain matin, pour le moment je pense que je vais simplement m'entrainer dans la forêt bordant les murailles. En route!Tout en avançant vers ma destination finale, je remarque un nombre important de ninjas courant dans tout les sens. A croire que nous sommes attaqués quoique, j'imagine qu'une sorte de signal aurait raisonnée pour nous avertir. Sa ne doit pas être très important.

-Eh toi là bas!

En voilà une manière de s'adresser à une jeune fille, je vais t'apprendre moi! Voilà mot pour mot ce que je souhaitais lui répondre avant de réaliser qu'il s'agit d'une personne visiblement plus gradée que moi. A moins que cet inconnu soit parvenu à voler la veste d'un chunin mais j'en doute. Remarquant mon manque de réactivité, il s'empressa de m'expliquer la raison de son comportement assez paniqué.

-Une jeune civile vient de voir son enfant de seulement trois mois être kidnappé sous ses yeux, les autorités ont fait boucler le village et déclarer la mobilisation du plus grand nombre possible de ninjas possible et ceux quel que soit leur rang! L'individu recherché semble agir seul et ne pas pratiquer les arts du ninjutsu, il porte une tunique de voyage noire ainsi qu'un immense chapeau de paille à l'image de certains nukenins. Soyez prudente!

-Attendez je ne...

D'accord, même pas le temps de répondre trois mots qu'il s'en va déjà. Je ne comprends pas son empressement, cette femme n'avait qu'à veiller sur son enfant surtout à cet age là, je ne suis en aucun cas concernée par cet événement. Je reprends donc mon chemin en direction de la forêt avant de réaliser que, les portes étant fermées, je ne risque pas de m'entrainer aujourd'hui... Bah autant partir manger un morceau dans un restaurant du coin, je m'exercerai deux fois plus demain. En tout cas, on peut dire que le coin pullule littéralement d'endroits sympa pour se rassasier, le seul dilemme de ma vie consiste à me poser cette question existentielle, ramens ou takoyaki? Je n'arrive jamais à me décider! Allez, va pour le vendeur de boulettes de poulpes, sa devrait me caler un bon moment. Deux minutes plus tard, je m'installe à une table en extérieurs avec la ferme intention de déguster la sublime nourriture que le serveur vient juste d'amener. Je n'avais encore jamais remarquée, mais ce quartier semble comme déserté par les shinobis, suis-je donc la seule à aimer la nourriture du coin? Pas très rassurant comme constat... Au pire je ne chercherai pas très loin si je ressent des douleurs au ventre d'ici deux ou trois heures.
Comme apparu pour gâcher mon plaisir, une personne correspondant en tout point à la description du mystérieux kidnappeur. Non aucune chance que se soit lui, il ne serait pas suffisamment stupide pour se balader dans une ruelle bondée de personne en tous genre. En tout cas le bébé qu'il porte dans ses bras prouve le contraire... Soudain nos regards se croisent puis ses yeux se posent ensuite sur mon bandeau de Konoha. Ni une ni deux, il prends ses jambes à son cou et disparaît dans une petite impasse. Je regarde mon assiette encore pleine avec un air de tristesse intense, le devoir m'appelle, désolée petite boulette.
Me levant rapidement de ma chaise, je m'engouffre à sa suite dans l'impasse, cet idiot semble essayer de dénicher une issue dans cette allée étroite ne proposant ni fenêtres ni portes donnant sur un appartement. Pas très futé. Il se retourne face à moi, il tremble de tout son être mais ne semble pas vouloir lâcher le petit être en train de pleure dans ses bras.

-Il... C'est mon fils! Je n'ai pas l'intention de le rendre à cette folle furieuse, elle veut me quitter et bien sa me va! Mais je l'emporte avec moi!

-Tu crois sérieusement que je vais te laisser passer sans rien dire? Je ne dis pas que je me sens particulièrement concernée par cette histoire mais... Oh et puis je ne vais pas m'expliquer face à une voleur d'enfant.

Je m'approche. Il recule. Ce petit jeu continu jusqu'au moment où son dos heurta un mur. Son histoire semble belle et bien sincère mais je ne vais pas commencer à discuter les ordre, de toute façon il n'a pas eu la bonne réaction face à sa séparation alors à lui d'assumer les conséquences. Le surprenant grâce à ma vitesse, je le frappe à l'estomac en prenant soin de retenir ma force pour ne pas le tuer puis je rattrape le nourrisson avant même qu'il se sente tombé. Trainant l'homme dans la rue passante, je demande à un civil de bien vouloir prévenir la garde afin qu'elle l'interpelle et prenne en charge l'enfant. Mission accomplie! Par pur hasard mais bon, qui se soucie des détails?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Enlèvement ridicule... (mission de rang C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-