N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Dim 1 Juil 2012 - 13:19

Citation :

Ordre de Mission
Rang B

Un groupe d'une demi-douzaine de Genin doit parcourir le pays afin d'en prendre mieux connaissance. Normalement, il ne devrait rien se passer à l'intérieur de nos frontières, mais mieux vaut prévenir que guérir. C'est pourquoi vous êtes assignés à la protection de ces jeunes pousses durant les deux semaines que leur voyage durera.

Lui en charge de sept Genins … Qui l’eut cru ? Car en plus des six qu’il était censé escorté, il avait également une autre personne en charge et cette personne se nommait Kaya. Sept. Ça en faisait des personnes … Certes la mission ne comportait pas de réels risques –quoiqu’il pouvait y avoir des bandits …-, mais tout de même … Tout cela semblait bien galère, et pour peu qu’ils aient le même âge si ce n’était plus, la mission allait être plutôt corsée pour le gamin. Car quelle personne normalement constituée aimerait se faire commander par un mioche ? S’apercevant qu’il allait oublier sa carte, sur laquelle il avait travaillé la veille - n’ayant eu en réalité qu’à suivre les instructions qu’il avait reçues en tant que guide de la classe nature-, le gamin la rangea soigneusement dans son sac de sorte qu’elle lui soit facilement accessible. Pas d’auberge, rien pendant deux semaines… Il allait devoir dormir à la belle étoile … Soit disant qu’ils seraient plus familiarisés aux conditions dans lesquelles se déroulaient les missions plus ardues que celles de rang D. En espérant que les six Genins étaient un peu débrouillards, sachant d’ores et déjà que malgré son air rêveur, Kaya était de nature plutôt indépendante.

Mettant sa veste de Chuunin –mieux valait un signe d’autorité de ce genre au cas où après tout-, le blondinet y entreprit de mettre dans les différentes poches prévues à cet effet quelques rouleaux d’invocation, de quoi faire appel à différentes choses qu’il avait pris le soin de stocker telles qu’une trousse de premier soin, des ustensiles et autre. Quoique les ustensiles il ne les sortirait pas tout de suite … Mieux valait voir s’ils pouvaient réussir à survivre sans, le côté survie s’alliant au côté exploration de la mission. Finissant de préparer son sac en y rangeant habits, rations et bien sûr sac de couchage, le blondinet s’estima satisfait. Les armes il les garderait à portée de main dans la sacoche prévue à cet effet. Nouant son bandeau autour de son bras de sorte qu’il soit bien visible par tous, le Chuunin mit son sac à dos–qu’il avait au final réussit à ne pas trop alourdir-, et quitta son chez soi aux aurores, se devant d’arriver le premier sur les lieux afin d’y accueillir la marmaille.

Arrivé au point de rendez-vous il entreprit d’attendre que tout le monde soit arrivé pour prendre la parole, dévisageant avant cela chacun des nouveaux arrivants, les saluant le plus sérieusement possible les uns après les autres. Il n’en connaissait aucun … Dommage … Mais bon ils venaient tous d’être promus –sauf Kaya bien évidemment-, et semblaient pour la plupart plus jeunes que lui sauf un ou deux qui devaient avoir son âge si ce n’est un an de plus que lui… Bon aller courage, ce n’était pas grave. Il était le responsable, et ne se ferait pas rabaisser par des nouveaux venus. Qu’ils essaient un peu d’en faire qu’à leur tête … Et puis il y avait Kaya non ? En espérant qu’elle les materait si tout ne se déroulait pas comme il fallait…

    « Bien maintenant que tout le monde est arrivé je vais vous exposer ce que nous allons faire ces deux prochaines semaines. Vous n’êtes pas sans savoir le but de votre présence ici, le mien et celui de ma partenaire étant de vous guider et d’assurer votre protection en cas d’éventuel problème. Notre itinéraire est déjà planifié et nous devons d’abord nous rendre tout au sud du pays, à l’endroit le plus au sud de la frontière avec Kawa no Kuni, nous remonterons ensuite par le nord et longerons les bordures du pays du Feu afin de vous familiariser avec les différentes frontières en cas de manœuvres militaires futures. Cependant nous devrons nous tenir suffisamment à l’écart pour ne pas être considérés comme une menace par les pays voisins. Une fois ce tour fait, nous nous enfoncerons dans les terres en formant des spirales autour de Konoha avant finalement de revenir ici. Des questions ? »


Interrogatif, le blondinet regarda le petit groupe auquel il s’était adressé. Et bien qu’il ne s’était pas attendu à une quelconque manifestation, il remarqua que l’un des plus vieux Genins prit la parole, un petit sourire sur ses lèvres.

    « Ouais … Dis-moi t’as quel âge ? »


Pourquoi fallait-il qu’il y ait une grande gueule dans le lot ? Pfff. Nullement souriant et le visage plus fermé qu’autre chose, le blondinet décida de répondre, mesquin, tranchant.

    « Le tien apparemment, mais toi t'es Genin, moi non. »


Pas besoin de s’étaler d’avantage. Grand bien lui fasse s’il trouvait que le Yamanaka était imbu de sa personne. Au moins la conversation ne s’éterniserait-elle pas… Lui demandant alors de se présenter, l’autre lui répondit, et ainsi de suite jusqu’à en savoir un peu plus quant aux aptitudes des personnes dont il avait la charge. S’introduisant finalement lui et Kaya, le gamin responsable des autres gamins et de la jeune femme qui -depuis qu’il la connaissait- il trouvait plutôt étrange, établit un ordre pour se déplacer.

Les six qu’ils devaient protéger évolueraient en deux rangées de trois, répartissant ceux qui s’étaient dits bons au corps à corps en queue de peloton, ceux qui s’étaient dits combattre aussi bien de près que de loin en tête et les combattants à distance au milieu. Simple précaution. Kaya prendrait la tête de leur petit cortège car bien qu’elle avait toujours la tête dans les nuages, elle était redoutable avec ses armes et plutôt réactive, et bon … Ne parlant pas beaucoup, en queue de peloton elle n’aurait pas réellement était utile. Ce problème ne gênerait sûrement pas devant car elle devait avoir la même capacité que les autres à détecter la présence d’ennemis ou autre donc cela ne changerait rien. Et puis en se positionnant derrière les deux files, le blondinet coordonnerait ainsi plus facilement les actions, pouvant transmettre par télépathie les ordres et indications quant à l’itinéraire à suivre à Kaya.

Une organisation plutôt formelle mais mieux valait prévenir que guérir. Satisfait de sa répartition, le gamin donna le signe de départ, si bien sûr tout le monde était à la fois prêt et d’accord avec sa disposition.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 305
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Dim 1 Juil 2012 - 16:04


    Le pire dans tout ça c'est que c'était vrai... Qu'allait-elle faire avec six, pardon, sept gamins de quatorze piges pendant deux semaine ? Elle n'en savait rien, et c'était là le problème. Bon, il faut avouer que le petit Yamanaka sortait du lot, il était un peu plus évolué que la moyenne, mais pas de quoi amuser la jeune femme. Mais il fallait y mettre du sien, après tout, si la mission était classé rang B ça voulait bien dire qu'il risquait d'y avoir du piquant. Avant de s'atteler à rassembler ses petites affaires, il fallait songer à un moyen de dégoter une veste toute moche que les gradés se plaisaient à porter. Kaya ne pouvait pas trimballer toutes ses affaires et son autorité dans le même sac, c'était impossible, surtout qu'avec des... jeunes adolescents fraîchement promus l'autorité ne serait pas de trop; à vrai dire, elle ne comptait pas trop sur Iji, il était trop jeune, aussi jeune que le gros du groupe d'ailleurs.

    S'étant levé assez tard comptant sur la rigueur du Yamanaka pour accueillir les gamins en premier -et le laisser rager un peu, il fallait bien qu'il se fasse les dents- Kaya s'était accordé un peu de temps pour se mettre en condition mentale. D'ailleurs, chez Kaya le réveil est destructeur... elle n'avait même plus envie de s'accaparer l'une des grosses vestes de Konoha, trop lourd. Son autorité elle l'afficherait d'une manière plus subtile, plus féminine, et puis franchement, il est dur d'être chef. Optant pour la même tenue qu'elle arborait lors de sa dernière mission aux côtés des membres de son équipe à Ame no kuni, à savoir le fameux treillis-rangers-grosse ceinture-haut noir, Kaya s'assurait un certain confort; on ne peinait pas à ne pas se salir, et on était à l'aise au combat, si combat il y avait toutefois. Il n'y avait pas d'alcool dans ses bagages cette fois-là, trop de mineurs, par contre, la nicotine qui avait su la rendre dépendante était là et en bonne quantité. Carte, sous-vêtements, parfum, bandeau accroché à la cuisse, sceau d'arme, oui tout était prêt.

    Ils étaient déjà présents, tous, les sept énergumènes de Konoha étaient déjà regroupés. Profitant d'une petite rixe entre le jeune Yamanaka et l'un de ses copain de jeu, Kaya, par l'arrière, enlaça ses bras autour du petit coup du blond en lâchant un soupir qui disait "Salut petit coeur, devines qui est là". Toujours affalée sur le Yamanaka, elle considéra les jeunes recrues. Tous des jeunots. Se redressant, et les fixant avec un peu plus de fermeté, elle prit la sacoche de l'un d'eux et vérifia son équipement. Il y avait presque tout pour un entraînement, mais pas pour une mission. Aller au Sud s'avérait trop dangereux et un peu illogique. Certes il y avait Suna tout proche et personne ne savait rien quant à leurs intentions à l'égard de Konoha, mais surtout, il faisait plus chaud au Sud. La loi du meilleur pour la fin quoi ! Personne ne savait ce qui pouvait se passer, et avec le peu d'équipement qu'ils avaient la voie de l'Est semblait plus logique. Plus dangereuse oui, mais les troupes seraient plus fraîches. Ensuite, ils pourraient continuer sur la voie du Nord, et c'est sans doute là-bas qu'il y avait le plus de dangers, des adversaires moins puissants mais plus nombreux. Et puis, Kaya voulait revoir Kusa.

    Kaya désigna la forte tête de toute à l'heure pour passer en revue l'équipement de ses camarades l'occupant ainsi pendant qu'elle tirait Iji hors du groupe. De là, elle déplia sa carte et dessina une boucle qui partait de l'Est, continuait vers le Nord et se terminait enfin au Sud. Décrochant un dernier sourire et ébouriffant la chevelure blonde de sa main elle se dirigea vers l'Est s'assurant que son couteau de combat était bien à sa ceinture.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Mar 3 Juil 2012 - 15:43

Quel crampon cette fille vraiment. Ayant préféré ne pas réagir à son élan d’affection soudain jusqu’à maintenant, le gamin commençait à trouver qu’elle l’étouffait un peu trop. Heureusement elle se détacha finalement pour vérifier le sac du Genin qui avait fait son malin. Au moins se rendait-elle utile. Y jetant un rapide coup d’œil il s’aperçut que l’autre n’avait visiblement pas compris qu’ils partaient deux semaines. Bah il comprendrait bien son erreur tôt ou tard. Et mieux valait qu’il se trompe maintenant plutôt qu’en conditions réelles. Il était lui aussi passé par ce problème de sac et depuis on pouvait plutôt dire qu’il faisait attention. Un mal pour un bien non ? En espérant que les autres avaient un peu mieux prévu la sortie que celui-là … Pour la nourriture ça allait, ils chasseraient si le besoin s’en faisait sentir mais les vêtements ? Bah ils aviseraient en fonction du temps qu’il ferait.

Hmm ? Que voulait Kaya ? Après s’être isolée avec lui, le gamin n’en revenait pas. C’était une de ses blagues douteuses c’est ça ? Il le savait qu’elle était bizarre … Même pas foutue de suivre ses ordres. Mais bon en même temps quelle surprise ? Son respect pour Suguato semblait tenir à un fil et lui pourtant était d’un grade beaucoup plus élevé que le gamin … Alors quelle surprise ? Sauf que si elle croyait qu’elle allait en faire qu’à sa tête, elle se trompait sur toute la ligne. Non pas qu’il allait la mater, mais il n’aimait pas qu’on se foute de sa gueule. Et vicelard qu’il était, elle allait devoir se conformer à la chose. La voyant s’éloigner de plus en plus, le blondinet se retourna vers les Genins dont il avait la charge qui visiblement nageaient dans l’incompréhension maintenant le tour des sacs fait.

    « Kaya est partie en éclaireur… Des bandits auraient été aperçus non loin, elle nous rejoindra en cours de route. Aller en avant, gardez la même formation, je passe devant. »


Prenant la tête du convoi, le blondinet fit signe derrière pour qu’ils se mettent en route. Bien, la mission pouvait commencer. Direction plein Sud. Interpellé par l’un des Genins, le Yamanaka se retourna à moitié, tout en continuant d’avancer.

    « Mais … Mais cette Kaya elle parle pas ? »


Hmmm … parfait. L’occasion était parfaite. S’il ne voulait pas qu’en réapparaissant de nulle part, la jeune femme brune tente à nouveau de n’en faire qu’à sa tête et de s’arroger la direction de leur petite exploration, il allait devoir être vache. Bah tant pis, de toute façon elle n’était pas censée l’apprendre … Et puis bon chacun pour soi. Si elle le mettait sur la touche, l’humiliation était garantie.

    « Si, elle sait parler mais … elle n’aime pas trop ça. Disons qu’elle est … Non non je n’devrais pas dire ça… »


Faussement innocemment gêné de parler ainsi de sa partenaire, le gamin sachant très bien à quel point à leur âge on pouvait être curieux et indiscret –car ayant le même-, réussit à cacher à la perfection son imperceptible sourire, alors qu’une des filles l’encourageait à continuer avec insistance, les autres plus silencieux les uns que les autres.

    « Très bien mais le répétez à personne … Même pas à elle… Qui sait comment elle pourrait réagir … Disons qu’elle est plutôt dans son monde, et des fois elle a un comportement étrange… Elle est très sympa hein, mais je crois qu’elle a quelques petits soucis si vous voyez c’que j’veux dire … C’est pour ça j'pense que malgré son âge elle est toujours Genin… »


Bon ok, c’était méchant… Mais bon tous les moyens étaient bons pour parvenir à ses fins… toujours aucun signe de la jeune femme, le gamin la trouva grâce à ses quelques talents de senseur, établissant dès qu’il la trouva un contact télépathique avec elle assez rapidement. Mais qu’espérait-elle réellement ? Qu’en agitant les mains dans tous les sens elle allait s’imposer comme ça ? Et quand bien même elle arrivait à faire les panneaux d’indication avec ses mains, et après ? Il valait mieux tenter de l’inciter à revenir d’elle-même, pourquoi pas en l’appâtant ?

    *Kaya, c’est Iji, aller aux pieds ! Non sérieusement, si tu veux on te laissera t’occuper des bandits si on en croise. J’te laisse nous rejoindre… On est partis plein sud. *


Bon si elle comptait réellement les rejoindre au moins pourrait-elle les rattraper facilement si elle mettait du sien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 305
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Jeu 5 Juil 2012 - 0:56


    Personne ne le contredira, le calme de la forêt est magique. Les vibrations qui émanent sont d'un exquis... c'est à vous glacer le sang. Kaya ne regrettait pas de s'être enfoncée aussi vite dans les bois, personne n'était encore arrivé, et elle pouvait respirer cet air si doux qui lui rappelait qu'un jour elle fut libre d'obligations et donc, de contraintes. C'est dans ce genre de moment que la kunoichi se disait que la vie était bien faite et qu'aussi durs soient les évènements, rien ne retirerait à Dame Nature cette force invisible mais pourtant palpable; jamais ô grand jamais personne ne saurait faire taire les ondes positives d'un arbre qui chante. Oui je vous parle de chant car la muette n'était pas sourde, bien au contraire, elle était la seule à savoir tendre oreille à ces mélodies leur rendant ainsi grâce. Comme hypnotisée, la jeune femme avançait oubliant ainsi toute idée de "mission", de "devoir" ou ce genre de chose. Les six gennins ? oubliés, partis dans les limbes.

    La vie est bien faite mais elle aime vous jouer des tours, et surtout ne pas vous laisser tranquille trop longtemps. Injuste oui, mais réel. Tiens, "Injustice", voilà le troisième mot que Kaya émis l'envie de prononcer après "Lourdeur" et "Sadisme", mots qui étaient, soit dit en passant, apparus dans son esprit l'instant même où Iji le Yamanaka s'était permis de troubler Kaya. Une réaction louable car il faut le dire, ce genre de mission demandait une certaine structure et le meneur se devait d'en instaurer une, Kaya ou pas. Mais qu'il avait été maladroit, le manque d'expérience peut être, ou un dédain familial, quoique les Yamanaka étaient réputés comme étant des êtres "posés". La violence...pensait-il le monde par la violence ? Ne connaissait-il pas la gente féminine au point de vouloir les attirer en présentant un argument quasi préhistorique ? Et puis franchement, Kaya n'est elle pas, au fond, traumatisée à vie par la violence ? Ah ce petit bout d'chou voulait parler violence ? Tant mieux, Kaya parlait bien ce langage. Une simple seconde, un battement de cil suffit à Kaya pour faire le lien entre les mots qu'elle entendait résonner dans sa tête et le don du Yamanaka. Il était dans sa tête? Il verrait.

    Une explosion, une respiration. Des mots prononcés dans la colère mêlée à une panique grandissante chaque seconde. Elle arrivait. Un grand cri et des cliquetis de pièces métalliques; une explosion, une respiration. Le cadre noir se remplit de lumière, peu à peu il indique ce dans quoi elle se trouve. Des prières à voix haute, et des cigarettes qui brulent, un grand cri. Des cliquetis et les prières sont plus fortes; une explosion, une respiration. Un son strident prend d'assaut les oreilles, les prières ne se lisent plus que sur les lèvres des religieux, les morceaux de terre décharnés retombent. Un grand cri, des cliquetis, elle tombe à la renverse et son souffle est coupé. On ne la relève pas, on est sourd, elle prend appui sur ses mains les enfonçant un peu plus dans la matière visqueuse qui n'est plus de la boue depuis bien longtemps. Elle se relève et on l'emporte, elle n'est qu'une enfant, elle n'a pas sa place ici. Mais que fait elle dans un endroit pareil ? Elle l'a dit mais les cris des hommes qui montent à la charge ont transformé son récit, personne ne sait plus car les explosions ont emportés les hommes...

    Les chants devinrent mélopées, Kaya laissa couler une larme. Iji ou non, ce gosse allait en prendre pour son grade. Allé Kaya, rejoins-le, n'aggrave pas les choses. Encore plus absente que jamais la kunoichi se dirigea vers le Sud, endroit où les gennins n'apprendraient pas la guerre. Cette seconde de souvenir avait duré des jours. La colonne était maintenant en contre-bas, dire que si des bandits il y avait ils seraient déjà tous morts... profitant du dénivelé, Kaya arriva devant le premier binôme à toute vitesse. Tout les lardons étaient là, tant mieux, valait mieux ne pas en perdre trop avant d'arriver à l'Est. Bon ce n'était pas planifié, soit, mais ils iraient ! Elle verrait dans deux jours.

    Sa présence avait fait s'arrêter les chiards à bandeau neuf. Tous la regardaient. Elle effectua quelques mudras et passa entre les binômes scindant ainsi la colonne en deux. A son passage, elle toucha le visage de tout les gennin. Bien, maintenant, le petit bataillon venait de gagner en communication. Chaque son provenant de la partie du visage serait dorénavant amplifié, et toute la marmaille était reliée. C'est efficace quand on est trois ou quatre et disciplinés, mais à dix gamins ça devenait vite dur. On pouvait bien sûr briser les liens, mais comment ?

    Kaya se muni d'une cigarette et l'alluma sous les yeux toujours plus interrogateurs des gennin. Elle claque des doigts devant l'un d'eux provoquant des petites grimaces de douleurs chez les autres. L'un d'eux réalisa le tour qu'elle venait de jouer. Ce fut alors la foire aux expériences les plus... bref c'était la pagaille. Le bon point était que tous s'éloignaient à présent testant ainsi les limites du Radio Gaga -cf FT-. Iji n'était plus le seul lien du groupe, mais toujours le plus vicelard. A moins que... oui, bien sûr Kaya profita de la cohue pour s'isoler avec Iji. Elle enroula son bras autour de son cou et descendit lentement le long de son torse en faisant suivre sa main d'un geste des plus suave. Son coeur ne lâchait pas, tant mieux. Arrivée au bas ventre elle se contenta d'une pichenette en-dessous de la ceinture. Maintenant c'était publique.

    C'était presque... humiliant. Qui sait ce que Kaya pourrait faire pour rendre cette partie sensible un peu plus... mouvementée ? Ce n'était pas comme-ci tout le monde prêtait attention à tout, mais même les sons les plus faibles savent rompre le silence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Sam 21 Juil 2012 - 15:30

Kaya les avait enfin rejoint. Fendant la colonne pour arriver jusqu’au blondinet, ce dernier ne comprenait pas l’espèce de danse à laquelle elle se livrait, touchant de ce fait les six Genins. Alors qu’il allait s’adresser à elle, cette dernière prenant une pose provocatrice alluma une cigarette tout en claquant devant un des gamins dont il était responsable. Non mais franchement … Pourquoi cherchait-elle à faire sa maligne ? La cigarette pour se donner un genre, et à présent le claquement de doigt… Elle avait suffisamment retardé leur petit groupe comme ça, ils s’étaient même arrêtés pour elle, il était grand temps de repartir. Mais visiblement les Genins n’y étaient pas préparés. Grimaçant en se tenant la tête entre les mains, le Yamanaka comprit devant l’air amusé que sa coéquipière n’y était pas étrangère. Fronçant les sourcils, l’air mécontent, il prit la parole.

    « Kaya … qu’est-ce que t’as foutu ? »


Se retrouvant rapidement informé de la situation par l’un des Genins qui semblait avoir compris l’utilité de l’étrange technique de la grande brune, il incita les autres à se disperser, au même titre que la jeune femme. Pestant mais trop tard, le blondinet regarda Kaya l’air plus que mécontent. Que foutait-elle bordel ? Si elle croyait qu’elle allait faire sa loi, et bien c’était raté. Il n’allait pas laisser passer ça. Foutue fille, pourquoi n’en faisait-elle qu’à sa tête ? Sûrement parce qu’elle se savait l’ainée … Si seulement le blondinet avait un peu plus de charisme. Prêt à apostropher à nouveau la brune, il fut des plus surpris quand elle se rapprocha subitement sans pour autant être agressive dans ses gestes.

Et pour cause… Plus grande que lui, elle l’entoura de ses bras, sa tête au niveau de sa poitrine. Peu voir pas expérimenté avec les femmes, le Yamanaka ne s’y était encore jamais réellement intéressé même s’il appréciait les … belles formes. Trop gamin pour exprimer un autre intérêt que la satisfaction des yeux, cette proximité était toute nouvelle pour lui. Commençant à descendre dans un mouvement qui pouvait sûrement être qualifié de sensuel, le gamin était comme hypnotisé, repensant aux paroles de Suguato concernant sa crise d’adolescence et les futures pulsions qu’il pourrait avoir pour Kaya. Sentant un léger impact sur son entre-jambe qui s’était inconsciemment redressé, le blondinet rougit instantanément, aussi écarlate qu’une pivoine. Ce touché rompant toute illusion dans laquelle il se sentait prisonnier, il comprit alors que la brune ne faisait que l’humilier, tout ça devant être un jeu pour elle. La repoussant violemment de toute sa force d’adolescent, le blondinet se recula en même temps tout en s’énervant contre la jeune femme.

    « Dégage espèce de sale folle, qu’est-ce tu fous, m’approche pas ! »


Sur la défensive, le Yamanaka était à la limite de sortir un kunai pour illustrer ses propos. Regardant la brunette d’un regard méfiant et colérique, il se remettait de son humiliation subie tantôt. Lâchant la suite de ses paroles tel un serpent cracherait son venin, il s’adressa à l’énergumène nymphomane.

    « Annule ta foutue technique et fais-les revenir ici tout de suite ! »


Lui mettre des batons dans les roues l’amusait-il vraiment ? Si tout ça n’était qu’un jeu pour elle, autant qu’elle reste chez elle à faire je ne sais quoi. Si tout ce qui l’intéressait était la satisfaction de ses plaisirs charnels et le fait de se sentir importante aux yeux des hommes –dont il ne faisait d’ailleurs même pas partie vu son âge !- et bien pourquoi n’en faisait-elle pas son métier ou bien pourquoi ne faisait-elle pas la tournée des bars ! Qu’elle y reste cette vipère… S’en prendre à lui … l’humilier de la pire des façons … Elle n’avait pas intérêt à le répéter à qui que ce soit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 305
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Sam 21 Juil 2012 - 18:05


    Prenant appuie sur sa jambe droite et contractant les muscles de la gauche, Kaya était plus que prête à en découdre avec le gamin, si ce dernier montrait un quelconque signe de violence, elle y répondrait. Chunin ou pas, Iji était un Yamanaka, ses gênes et le peu de force qu'avait ses deux bras ne jouaient pas en sa faveur dans la situation présente. Au combat rapproché il perdrait, surtout face à une experte en arme. Voyant sa main proche de son armement, Kaya s'empêcha de lui sortir un bon vieux "Vas-y Iji, envoie la sauce !", ça aurait été déplacé étant donné les circonstances. Elle allait maintenant jouer un peu plus; elle usa encore un peu de chakra pour communiquer son impression à Iji.

    -Dommage, je n'aurais pas été contre, mais si tu y avais mis du tien ça se serait bien passé.

    Haussant légèrement les épaules, elle tourna les talons et rapatria les genins. Laissant à l'adolescent l'interprétation qu'il voulait, elle s'en alla en avant des troupes sans dire mot. S'asseyant sur un rocher elle entama une lecture, un livre d'histoire. La journée passa doucement, le groupe aussi, les binômes d'avant-garde tournaient, jouissant ainsi chacun leur tour de la technique de Kaya. Silencieuse, comme à son habitude, la jeune femme cherchait un moyen pour se mettre le jeune Yamanaka dans la poche, vraiment. Il n'était pas comme les membres de grands clans qu'elle connaissait, par exemple, les Inuzuka étaient de grands solitaires, ils laissaient leur amour de côté pour mieux se concentrer sur leurs devoirs; revenant plus ardents les nuits où la compagnie de leurs grands amis les animaux ne suffisait pas. Le seul Nara qu'elle avait connu était un peu seul dans son monde, gentil et sensible, mais un peu spécial. Elle avait fini par se faire une raison de toute façon, ce genre de shinobis ne se marie pas avec une "parvenue", elle espérait tout de même partager quelques moments de sensualité avec le petit Iji.

    La nuit pointa son nez et le camp fut levé. Le premier dîner fut ennuyant à mourir, personne n'osait/ne pouvait lancer au moins une bonne conversation, elle finit son repas avant tout le monde et alla prendre le premier tour de garde. Elle soulagea également quelques-uns des moins résistant en acceptant de veiller un peu plus tard leur laissant ainsi le loisir de dormir sereinement. Rien ne se passait, la route vers le Sud fatiguait déjà le groupe, avec un peu de chance ils ne rencontreraient personne. Une fois sa tâche terminée, elle alla réveiller une jeune demoiselle et lui demanda d'indiquer l'emplacement exact du Yamanaka. Quand ce fut chose faite, elle dégrafa son soutien gorge marquant ainsi la fin de la journée et le début de la détente. S'assurant que tous dormaient, elle se défit de toute contrainte en enlevant son treillis et les rangers sans oublié de se décoiffer. Seul son haut et sa culotte la protégeaient de la fraîcheur. Elle se mit alors en route, direction Iji. On ne s'endort pas immédiatement les nuits d'été, du moins elle osait l'espérer. Trouvant enfin le petit poupon, elle glissa sa main dans son cou. Visiblement cette nuit là ne faisait pas exception. S'installant dans le sac de couchage un peu trop grand du chunin elle lui glissa quelques mots par le biais de sa technique.

    -Je n'ai jamais vraiment connu d'homme de ton âge tu sais... excuse-moi... On peut en parler si tu veux.


    Le flattant en le désignant comme un homme, Kaya donnait au Yamanaka un sentiment de puissance, sentiment qui l'aiderait à surmonter quelques émotions, sans doute. Elle laissa sa main glisser sur celle du Yamanaka. Gardant tout de même un minimum de distance, elle ajouta.

    -Je sais que ce n'est pas facile, Iji... je ne te fais pas... peur ? Dis-moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang SSS
Messages : 3511
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Ven 27 Juil 2012 - 18:52

Comme glacé par l’étrange mélopée comme à chaque fois que la jeune femme utilisait son étrange technique pour communiquer comme si elle eut parlé, il fut néanmoins soulagé qu’elle semble abandonner. Quelques instants plus tard tous les lardons étaient revenus. Bien elle l’avait finalement écouté et avait fait sa part du marché … Finalement… Qu’avait-elle avec lui sérieusement ? Lorsqu’ils étaient tous les quatre avec Nyuuwa et Suguato elle ne faisait jamais rien d’aussi provocant … Comme s’il pouvait la croire… Ksss elle ne faisait que jouer et tester son pouvoir de séduction sur lui, pauvre petite chose qu’il était à ses yeux. Il ne tomberait pas dans son panneau. Cependant il semblait qu’il n’allait plus avoir besoin de se méfier d’elle. Sa saute d’humeur était apparemment passée tant mieux.

Laissant la journée s’écouler, le blondinet finalement moins ordonné qu’au début car sentant très bien que Kaya voulait mettre son grain de sel dans l’organisation des Genins, décida de laisser la situation telle qu’elle était. Pas de restructuration à ce que faisait Kaya. Pour l’instant tout se passait bien de son côté et mieux valait la laisser en paix au risque d’avoir sur les bras une autre crise. Profondément blasé, le blondinet ne pipa mot du trajet, la direction et le fait que tout le monde soit là étant à ses yeux maintenant suffisant. Pfff en espérant qu’ils ne se feraient pas attaquer ou tout du moins ne tomberaient pas sur des ninjas… Ce serait le pompon… Ayant décidé de manger sur le pouce le midi sur ‘‘ordre’’ de la douce jeune femme, il établir finalement le campement alors que la nuit commençait à tomber. Se repérant sur sa carte, le gamin trouvait qu’ils avaient bien progressé. Encore un peu moins d’un jour et ils atteindraient la frontière sud que Konoha partageait avec Kawa no Kuni. N’était-ce pas le pays d’origine de Suguato ?

Le repas fut sans saveur, la discussion creuse. Les Genins discutaient entre eux, et le blondinet à défaut de ne pas pouvoir parler avec Kaya de banalités, n’avait pas envie de frayer avec eux. Non pas qu’il se sentait supérieur, mais préférait rester dans son coin. Les consignes furent données, les tours de garde attribués, les pièges enclenchés. Des pièges sommaires certes mais mieux valait prévenir que guérir. Ils resteraient peut-être tout du long au pays du Feu mais ce n’était pas pour autant qu’ils ne risquaient rien. Les ennemis potentiels n’étaient pas tous situés à l’extérieur des frontières. S’endormant que d’un œil, car comme peu rassuré, sa dernière pensée fut pour Kaya… C’était elle qui était en charge du premier tour de garde, et à vrai dire il ne se sentait pas très en sécurité. Qui savait si elle allait rester à son poste ?...

Se réveillant en sursaut alors que quelqu’un s’agitait à côté de lui, le blondinet n’en croyait pas ses yeux. Kaya en culotte s’installait dans son sac de couchage le plus naturellement du monde. Au moins ne le touchait-elle pas… Cependant sa présence comme enivrante rechauffait rapidement la couverture. Il la sentait plutôt qu’autre chose. Elle était toute proche. Faisant au début comme s’il n’avait rien entendu, le blondinet sentit bien qu’il ne pouvait pas duper infiniment son monde. Ouvrant les yeux et regardant devant lui pour ne pas tourner son visage vers elle, le gamin écouta ce qu’elle lui disait, sceptique. Ne bougeant pas sa main alors qu’elle la touchait, le gamin sentit tout de même un frisson le parcourir. Elle était si près…

    « Non… C’est pas que tu m’fais peur… C’est qu’tu m’gonfles. »


Se tournant finalement vers la brune alors qu’il finissait sa tirade d’un air le plus impassible possible, le gamin pensait chaque mot. Pourquoi s’acharnait-elle à jouer avec lui. En plus d’être beaucoup plus vieille, elle le mettait sous le nez que lui n’était encore qu’un gamin en lui parlant comme à un petit garçon tout en le traitant ironiquement d’homme. Ne pouvait-elle aller dormir dans son propre sac de couchage ? Ouste aller !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 305
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang B] Sortie en classe [PV Kaya] Sam 25 Aoû 2012 - 18:45


    Très bien, il le prenait comme ça ? Très bien ! Kaya se releva un peu vexée et alla se remettre dans son sac de couchage, mieux valait ne pas trop insister. Kaya ne verrait pas Kusa avant longtemps avec un chef comme ça. Loin d'elle l'envie de juger le garçon, il faisait son job, mais tout de même... il faisait chier lui aussi ! La Kusajin ne pouvait s'endormir, elle réfléchissait. Si seulement le groupuscule pouvait se faire attaquer ne serait-ce qu'une fois !... Et si ? Une idée germa dans sa tête, il n'était à présent plus question de Kusa ou de frontière mais d'éducation. Les jeunes genins, s'ils étaient accompagnés de la sorte, ne devaient pas être bien débrouillards. Pourquoi ne pas mêler l'utile à l'agréable en les mettant en situation de combat réel ? Les détails du petit "exercice" qu'elle voulait imposer aux genins étaient déjà prêts. Un seul problème... la mission. La psychorigidité du petit Iji n'aiderait sans doute pas à ce que ce projet aboutisse. Mais qu'importe, qui ne tente rien n'a rien.

    L
    e lendemain, après une nuit assez banale, Kaya fut prête en première et compta les genins. Yeux collés et bâillements étaient de la partie. Le soleil pointait à peine ses premiers rayons. La kunoichi préféra donner ses directives et laisser un peu de temps au chûnin, mieux valait le ménager. Les rapports étaient les mêmes, des "RAS", "bof, y'a rien" et des expressions du même genre. Une fois le camp levé, les marmots prêts et le Iji habillé, les rang se reformèrent. Kaya annonça qu'elle ouvrerait la marche.

    A
    h la monotonie d'une marche en forêt silencieuse, que c'est beau ! Petit ton ironique imposé. L'heure de midi approchait à grands pas, les ventres le sentaient et tous gargouillaient en choeur. Kaya profita d'un petit gaillard haut comme trois pommes pour rejoindre Iji tout en laissant l'avant garde occupée. Elle glissa quelques mots, comme si de rien était.

    -Et si on entraînait un peu nos genins ? Un peu de zèle ça ne fait pas de mal, non ? Alors...

    Bruit sourd. L'avant garde était à terre. Le petit gaillard, couvert de poussière et de coupures, saignait de l'épaule. Les rangs étaient rompus. Il y avait de l'eau un peu partout, Kaya tenta d'imaginer la trajectoire du projectile en regardant plus haut dans la forêt. Le groupe était en contre-bas. Le sentier était étriqué. L'endroit parfait. Les genins étaient en position, la plupart allongés. Kaya ramena le genin près d'elle et inspecta la blessure, rien de grave. Le trait d'eau devait être assez puissant pour briser un os en cas de contact, par contre. Plus le temps passait, plus le groupe sombrait, et en contre bas ils n'avaient aucune chance...

    Kaya leva la tête, un second trait d'eau... pour Iji cette fois.


Citation :
Pas d'idée XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rang B] Sortie en classe [PV Kaya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-