N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare ) Ven 6 Juil 2012 - 2:39

Quelle journée, une chaleur étouffante. Oui oui je sais c'est logique on est en plein désert tout ça tout ça mais bon je devais bien avouer que cela m'éreintais parfois la température, était-ce un des signes de mon âge avancé ? Peut être étais-je trop vieux pour gouverner ? Du moins c'est ce que tout le monde semblait penser. Il est vrai que j'étais la plus vieille personne parmi les quatre ombre des villages ninjas, mais je n'étais pas pour autant le moins fort. Je maîtrisais un art qui défiait la compréhension humaine, personne n'était en mesure de comprendre mon pouvoir hormis les gens initié de la même manière. En ce jour je devais rencontrer deux personnes, c'est Kichigai qui les avaient conviés par je ne sais quel procédé à se rendre sur nos terres. Cela faisait plus d'une semaine que la nouvelle unité spéciale du village avait vu le jour, il avait donc du faire le nécessaire pour me dégoter de bonne recrue. J'avais donc rendez vous tout d'abord avec mon jônin aux portes du village avant de nous rendre près du temple d'Ichibi afin de conclure un accord secret. Je me dirigeais donc vers l'entrée de Suna en espérant voir mon subordonné et certainement l'homme en qui j'accordais le plus de confiance. Après quelques minutes j'arrivais enfin et il était là à m'attendre comme convenu. Je le saluais alors.

⇨ Salutations à toi Kichigai, j'espère que tu es prêt, aujourd'hui est un jour parfait pour une rencontre.

J'avais volontairement omis de mentionner le Rinyuaru et notre recrutement d'aujourd'hui bien entendu, ce serait désastreux que quelqu'un intervienne pendant notre réunion. Nous allions normalement être cinq lors de cette entrevue puisque il y avait deux personnes à voir, Kichigai et moi-même et un de mes edos tensei. Oui je sais dans le genre glauque on fait pas mieux, sortir accompagné d'un cadavre ce n'est pas monnaie courante mais ça tombe bien je suis une personne qui se plaît à se démarquer des autres. Nous entamâmes donc la marche dans le désert, j'avais prévu suffisamment d'eau pour quelques personnes, en effet, il n'est pas exclu que mes invités souhaitent se désaltérer lors de notre arrivée. Il nous fallait environ quelques heures de marche pour rejoindre le temple et une fois à ce dernier, encore une dizaine de minutes pour nous éloigner suffisamment des prêtres et de leurs oreilles. Je faisais encore moins confiance à ces prêcheurs de doctrines mais ils étaient révérés chez le peuple et provoquait l'exaltation de celui-ci, je ne pouvais donc aller contre eux. Une fois le temps escompté pour le trajet passé, je pouvais enfin voir au loin les silhouettes de nos interlocuteurs, je descendais donc d'un chameau, monture traditionnelle à Suna pour me diriger vers eux. Une fois en face de ceux-ci, j'entamais donc la discussion.

⇨ Bonjour à vous. Je me présente, je suis le Nidaime Kazekage, Araakoa Aare. On me surnomme grand-père des sables. Je suppose que je n'ai pas besoin de vous expliquer la raison. Notre temps à tous est précieux, si vous ne savez pas encore les détails de votre raison ici je vais vous les exposer sur le champ. Kichigai a été intéressé par vos caractéristiques et vous a choisi pour faire partit d'une unité d'élite de Suna complètement autonome et libre de tout mouvement. La raison de ma venue est tout d'abord d'écouter vos question à ce sujet.

La couleur était annoncée, je fixais maintenant les deux hommes, tout deux assez ressemblant en réalité avec des cheveux de couleur charbon. Quand je leur disais libre de tout mouvement c'était bien entendu hors mission, pendant celles-ci ils devraient accomplir à la lettre le devoir qui leur était imposé dans la limite de temps imparti, mais ce n'était qu'un détail, j'avais hâte d'écouter leurs interrogations à ce sujet.


Citation :
Hrp : Bon les gars, j'suis parti du principe que INRP Mike vous avait déjà brieffé un petit peu sur le sujet sans trop en dire, ce qui permet de faire ça plus simplement ( vous ferez un flashback plus tard si vous le souhaitez pour détailler cette rencontre ). Pas d'ordre de post, chacun écris quand il a quelque chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare ) Ven 6 Juil 2012 - 21:15

Kaze no Kuni. Ce pays lui plaisait de plus en plus. Les distractions y étaient plaisantes et les rencontres intéréssantes. En peu de temps, il avait rencontré nombre de personnages mystérieux ou regorgeant d'histoires agréables à écouter. Charmeurs de serpents, tenanciers d'auberges, Sunajins et plus dernièrement ce dénommé Kichigai, qui était, semblait-il, un ninja supérieur du village caché du Sable. Il leur avait parlé d'un projet totalement fou, ou plutôt insensé. Tout d'abord, l'Otoka avait paru intrigué et méfiant vis à vis de ce ninja de Suna. Cela sentait le piège à plein nez.

Ce jour-même, ils devaient rencontrer l'un des plus éminents personnages du village caché de Suna. Fro' n'en pipait pas mot et craignait de tomber dans une embuscade. Heureusement, il était ici avec Samui Hiroyuki, ancien membre du Misuto, avec lequel il avait déserté et était devenu ami avec. S'ils tombaient dans une embuscade, ils pouvaient retenir aisément une force de frappe supérieure en nombre s'il s'agissait de ninjas moyens voire supérieurs. Et à l'horizon, point de nombreuses masses de chakra mais quelques émissions ça et là.

M'enfin. Cela faisait un bon petit moment qu'ils se déplaçaient dans le désert. L'Otoka était perdu dans ses pensées et ne se préoccupait pas trop de ce qui l'entourait, du moins jusqu'à ce que la personne qu'ils devaient rencontrer se mette à parler. Kazekage... Un des hommes les plus puissants de ce monde. Un fake? Non. Cet homme possédait une masse de chakra énorme et à côté de lui se tenait un cadavre, debout, doté d'une conscience. Edo Tensei. La réincarnation des âmes. Tout simplement effarant. A côté de cela, le Mizukage faisait pâle figure. Cet Aare avait ramené un mort à la vie et maitrisait donc l'Edo Tensei, un jutsu interdit légendaire, mythique. Fro' n'y croyait pas avant de voir ce qu'il avait sous ses yeux. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Celui-là méritait vraiment sa réputation de Kage, contrairement au Lutin Bleu qui jusque-là n'avait pas présenté d'aptitudes monstrueuses, si ce n'est une aura supérieure de loin à celle d'autres ninjas. Pour le moment, il laissa le Kage s'exprimer. Le projet dont il entendait parler ces derniers temps avait donc été orchestré par cet homme. L'idée était loin d'être bête. Cet homme se permettait de lui octroyer un rôle important sans même le connaître, sans même l'avoir déjà vu à l'oeuvre. On ne le voyait enfin plus comme un pion. Il n'était plus un petit rouage de la machine, il pouvait aussi être celui qui donnait le mouvement au système, celui qui pouvait l'arrêter. Son pouvoir était demandé. A chaque fois, on ne demandait que sa lame, rien de plus, rien de moins. Il était celui qui effectuait le sale boulot. L'éclaireur. Celui dont on pouvait se passer. Il avait vécu dans l'ombre des représentants officiels des nations jusqu'ici. Le temps était venu pour lui d'éclairer le monde.

"Pour moi, tu seras Aare, qu'importe ton titre ou ton âge. Ta sagesse nous éclaire, pour le moment du moins. Expliques-nous plus clairement ton projet et ce que nous pouvons t'apporter dans ta quête. Mais d'abord, je dois vérifier quelque chose."

Il allait voir si la légende était vraie. L'Edo Tensei. Un mythe, un jutsu connu de quelques maitres nécromants ou médecins. Sans rien demander à personne, il translata de manière immédiate et tête baissée en direction de l'Edo Tensei. Que le Kazekage le laisse faire ou pas, qu'importe. Qu'il meure ou pas, rien à foutre. Il voulait vérifier la légende. Sa curiosité le tuerait peut-être qui sait. Son bras décrivit un mouvement circulaire en direction. Le souffle de vent se fit si fin qu'il atteignit quelque chose et le déchira rapidement. Parcouru d'un frisson d'adrénaline, l'Otoka se redressa.

"En fait, je m'en fous. Tes théories m'ont l'air intéréssante et le projet assez fou. J'ai vu ce que je voulais voir. Mon corps et mon esprit sont à ton service désormais."


Il releva le regard en direction du Kazekage et le dévisagea sans ciller. Le vieil homme projetait quelque chose de révolutionnaire. Fro' voulait en être. Se tournant vers le Samui, il lui fit un signe de tête vertical en attendant sa réponse. Quelle qu'elle soit, il irait avec Aare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare ) Lun 9 Juil 2012 - 8:42

Depuis sa désertion, le Samui découvrait de nombreux lieux aussi différents les uns que les autres, hier il était à Yuki no Kuni, un pays dont il connaissait toutes les facettes et où il fit la connaissance d’un Kumojin assez jeune mais possédant un bon potentiel. Aujourd’hui c’était le Pays du Vent, aucun souvenir des archives du Misuto ne parvenait à Hiroyuki, si ce n’est qu’un village venait d’être créé : Suna Gakure. Pourquoi était-il ici ? Hé bien avec Froturak ils avaient été contacté par un certain Kichigai qui leur avait donné rendez-vous dans les alentours du temple d’Ichibi pour une discussion privée.

Accompagné de son nouveau poto Froturak, Hiroyuki était en confiance. Il comptait sur l’excellent don de sensorialité de son camarade pour déjouer d’éventuelles embuscades, car même si il l’ouvrait plus que ce qu’il n’agissait le Samui savait que l’Otoka avait rapidement de quoi montrer qu’il ne plaisantait pas. Ils formaient un tandem parfait, et ce n’est pas cet immense désert qui pourra les arrêter ! Néanmoins, Hiro’ n’a jamais été accabler par une telle chaleur. Le manipulateur du Hyôton n’était vraiment pas dans son élément car il ne faisait pas si chaud que ça à Kiri Gakure ou même Yuki no Kuni puisqu’il passait les trois quarts de son temps libre là-bas. Mais ce n’est qu’un coup à prendre ça.

A force de marcher et de suivre les deux signaux de chakra qui semblaient se trouver près du lieu de rendez-vous, les ex-Kirijins les rencontrèrent. Il ne s’agissait ni plus ni moins de Kichigai, qu’ils avaient rencontré quelque temps auparavant et d’un vieux papy. Ce dernier se présenta comme le grand-père des sables, chose à laquelle le Samui se mordit la langue afin de ne pas répondre un "on imagine bien" ou autres conneries du style pour marquer le coup. En effet, devant lui se trouvait le Kazekage, le Nidaime plus précisément. Hiroyuki garda son sang froid, puisque le vieux continua sa tirade en révélant qu’une unité d’élite verrai le jour à Suna Gakure et que le tandem avait été choisi pour ça.

Rejoindre Suna.. pourquoi pas ? même le Misuto n’était pas au courant de se qu’il se passait au Pays du Vent la preuve en est qu’ils ont déjà eu un Kazekage avant ce vieux bout de viande. Peut-être ici serait-il tranquille ? Pas forcément, puisqu’on l’a demandé pour rejoindre une unité d’élite.. Avec une immense flemme de réfléchir, il laissa le soin à Froturak de parler. Ce dernier révéla au Samui la présence du fameux Edo Tensei, le Kinjutsu ultime ! Rien qu’avec ce premier contact, Hiroyuki avait plus d’admirationz et de respect pour ce Kazekage que pour Shinichi qu’il connaissait bien mieux. Froturak testa l’efficacité de la réincarnation des âmes, il avait du cran, peut être trop même mais ça ne faisait rien.

L’Otoka se retourna vers le Samui après ça, comme pour donner son accord vers le Jônin, il fit un signe vertical de la tête et il n’en fallait pas plus pour le lui faire comprendre.


"Une unité libre et autonome hein ? Tout cela me plaît bien mais je souhaite juste une petite précision, Comme nous aidons Suna Gakure serons-nous rattachés au village ? Si oui il n’y a aucun problème autrement si nous restons Nukenin j’espère que vous ne serez pas acteurs dans notre traque et que nous bénéficierons de votre aide si besoin ait ?"

Il préférait savoir si il pouvait compter sur d’autres personnes ou pas même si il pense connaître la réponse il valait mieux s’en assurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare ) Lun 9 Juil 2012 - 21:24

Cela faisait quelques temps que j'étais devenu le bras droit du Kazekage. Je devenais un peu un personne à qu'il avait le plus confiance. Je me devais d'exercer toutes missions qu'il me donnait et j'avais le droit à tout. Voyez-vous, cela faisait quelques jours que je vagabondais dans les villages mineurs en quête d'homme de main. J'avais trouvé mon bonheur à Ame no Kuni, deux anciens ninjas de Kirigakure no Sato. Ils n'avaient plus de but, il fallait que je leur montre le chemin révolutionnaire des messagers du Rinyuaru. Cet équipe de ninja dont j'étais le chef, nous étions les assassins du Kazekage. On se servait de nos talents respectif pour abattre chaque ennemi, espionner des personnes importantes et infiltrer des organisations. On allait devenir la puissance de Suna en toute beauté. J'adorais ce que j'allais faire de ma vie, et pour l'instant, je fêtais ce grade avec une bonne bouteille de rhum. C'est ainsi que j'avais rencontré ces deux déserteurs dans un bar. Je leur avais proposé leur futur destin, ce qui allait changer leur vie de vagabond. Je leur avais donné rendez-vous dans le désert de Suna. Ils allaient connaitre leur nouveau boulot et leur nouvelle maison.

C'était le grand jour. Un filet de bave au coin de la bouche, je m'étais endormi dans un coin de rue. Une bonne soirée avec de belles gonzesses, mon paradis, je me levais doucement. Une bouteille encore pleine en main, passant ma main sur ma bouche, je commençais à me diriger vers la grande porte de Suna. Malgré mon état, je me devais de rejoindre mes deux futurs acolytes et le Kazekage. Accompagné de l'un de ces larbins, le Kazekage me rejoignait à l'entrée du village du sable. Arborant un énorme sourire, je dégainais une cigarette de ma poche, buvant une bonne gorgée de la bouteille de rhum. La réunion allait se faire avec cinq personnes, cet us était secrète et il ne fallait que quelqu'un intervienne dans notre petit réunion. Voilà pourquoi le papy n'avait parler du Rinyuaru devant les gars de cette porte. Avant de pouvoir continuer notre route, j'avais invoqué Senssho à mes côtés, c'était le dernier messager du Rinyuaru. Je ne pouvais montrer mes capacités à nos ennemis, c'est pour cela que Senssho était mon partenaire dans chaque mission que j'allais exécuté. De simples mouvements de Doigts, je faisais ma marionnette à mes côtés. On pouvait dès maintenant commencer à rejoindre le lieu de rencontre. Buvant ma bonne bouteille de rhum aux côté du vieillard, je ne pouvais qu'être excité de lui montrer mes deux partenaires. Je ne les connaissais pas encore mais je savais que j'allais les aimer. Le Temple D'Ichibi, un lieu peu fréquenté, quelques sages et voyageurs, on allait pas être déranger là-bas. Quelques heures de marches dans ce désert brûlant, accompagné de ma monture, je me trouvais sur mon chameau. Un chameau d'une grande vitesse, capable de parcourir d'énormes distance en peu de temps, je l'avais surnommé Ringo. On pourrait me trouver fou de lui donner un nom mais il avait de la gueule, ce chameau.

Arrivé au lieu de rendez-vous, je descendais de ma monture, arborant un énorme sourire vers mes coéquipiers. J'allais laisser le Kazekage prendre la parole. Quelques explications, je posais mon popotin sur une roche, buvant de mon liquide sucrée. Maintenant, c'était à eux, qu'ils posent leur question. Inspirant une bonne latte, Otoka Froturak commençait à parler. L'homme semblait être intéresser par la futur élite du village du sable. À ce moment-même, l'homme fonçait en direction du Kage. Je le laissais tout en ouvrant ma main, au cas où, il voudrait faire quelques choses à Aare. J'avais l'oeil, et voilà qu'il avait frappé le jonin. L'homme ne bougeait pas d'un poil, aucune souffrance. Ma bouche entre-ouverte, le kazekage était détenteur de la renaissance des morts: L'Edo Tensei. L'Otoka venait d'accepter le marché, plus que le Samui. Il commençait à parler. Une question de sa part. Je me levais en compagnie de ma marionnette, buvant une bonne gorgée.

- Vous êtes maintenant des Jonins de Suna, libre de tout mouvement. Je remplissais ma gorge de rhum, finissant la bouteille, je la balançais à côté. - Lorsque vous agirez en tant que Messager du Rinyuaru, personne saura qui vous êtes, aucun problème pour vos anciens village.

Tapotant le cul de ma cigarette, j'inspirais une bonne latte, laissant le Kazekage continuait ce qu'il avait à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Emissaire de Maskine
Messages : 1729
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare ) Mer 11 Juil 2012 - 2:53

    Bien il semblerait que tout se mette en branle doucement. Nous avions réussi à réunir des hommes forts qui allaient dévoiler tout leur potentiel sous peu. En effet j'avais déjà une belle mission à leur confier... Konoha. Ce village qui avait rejeté ma proposition lors du sommet serait notre première cible, bien entendu ils allaient agir avec leurs uniformes afin que personne ne les reconnaissent. C'était un peu le but de cette unité en réalité, frapper sans pour autant grillé sa couverture. C'est pour cette raison que j'avais ordonné qu'ils s'enroulent la tête dans des bandages. Enfin bon avant tout cela il restait une chose qui devait être dite et bien dite. Le sceau. En effet, ça allait être la partie la plus délicate à leur imposer. Le tout était bien qu'ils comprennent que je faisais ça dans l'intérêt du village en plus d'empêcher toute trahison. Je fixais Kichigai pendant deux petites secondes avant de m'adresser à mes interlocuteurs.

    ⇨ Bien tout d'abord sachez que je vous aie apporté vos tenues, elles sont dans ce sac. L'uniforme réglementaire de cette unité est donc une grande tunique noire avec un chapeau. Vous devrez absolument vous bander le visage afin que nul ne vous reconnaisse. Bien maintenant la partie un peu plus délicate. Je vais vous apposer un sceau de parole. Cela permet, en cas de capture, que vous puissiez résister jusqu'à que nos troupes viennent vous secourir. Les sujets interdits seront, vos missions et l'unité spéciale hormis le nom que vous pourrez communiquer. Le fuinjutsu fonctionne de telle sorte que vous puissiez cependant échanger entre vous de tout ce qui est relatif à vos objectifs. En somme cela ne bride aucunement votre liberté et protège le village. Si vous voulez un exemple plus concret, dîtes vous que tant que si vous êtes capturé et que vous ne crachez rien cela à pour résultat de prolonger votre vie.

    J'espère que la pilule était passée parce qu'en réalité il s'agissait de la chose la plus délicate dans ce boulot. J'allais maintenant répondre plus en détail aux paroles de Hiroyuki. Il souhaitait savoir s'ils allaient être incorporé à Suna ou non. La réponse était évidemment positif mais il y avait quelques détails qui changeraient. Il n'obtiendrait aucun statut politique. Dans le sens qu'ils ne pourront jamais siégé au conseil du village ou tout autre tâche importante. Officieusement ils seraient membre d'unité spéciale, officiellement, ils seraient simplement trois jônin lambda sans talents particuliers. Tout ceci afin de couvrir leurs actions en tant qu'escouade d'élite du village des sables.

    ⇨ Vous êtes maintenant des Sunajins, vous serez sous peu rajouté sur toutes les listes du village en tant que Jônin. Il sera noté que vous n'êtes ni bon ni mauvais et vos échecs ainsi que vos faits d'armes seront équilibrés, en somme des shinobis tout à fait banal. De temps à autres vous pourrez faire des missions de rang A ou S, mais ces dernières ne seront peut être même pas inscrite. Vous pouvez prendre un élève chacun au maximum afin qu'il n'y est que peu de personne qui puisse en apprendre un peu plus sur vous. Enfin vous êtes complètement libre, comparez à tout les autres ninjas, vous n'avez aucun acte de présence à fournir. Si vous souhaitez vivre en dehors du village, vous le pouvez. La seule consigne est de répondre aux ordres du Rinyuaru.

    Je fixais toujours les trois jeunes hommes, je pensais avoir été plutôt assez clair dans mon discours, j'espérai qu'ils avaient assimilés la plus grande partie de ces paroles. J'allais maintenant venir au sujet principal, les prochaines missions. Elles étaient très simple. Il y avait donc l'attaque de Konoha, mais aussi, une invitation à séjourner dans le désert pour le déserteur Natsumi Haru. Et enfin ma préféré, une surveillance de Raiu no Kenji. Après tout il s'agissait de mon chef des armées avec qui j'avais eu quelques discussions plutôt houleuses hein, je devais bien l'avouer. J'allais donc encore une fois reprendre la parole, j'avais la vague impression que je ne cessais pas de parler depuis tout à l'heure, mais j'avais tellement de chose à leurs dire... Je reprenais donc encore une fois la parole.

    ⇨ Bien maintenant vos premières missions. La première est la plus importante et doit être effectuée sous peu. Je souhaite que vous lanciez une attaque furtive sur Konoha, que vous fassiez un maximum de dégât avant de disparaître en laissant comme seule information le nom de votre escouade, les messagers du renouveau. Vous créerez la brèche qui permettra à nos troupes d'attaquer plus tard. La seconde, je souhaite que vous retrouviez le nukenin Natsumi Haru et que vous l'invitiez cordialement à se rendre à Suna pour y séjourner un moment. S'il refuse un entretien, vous pourrez utiliser la force et même le tuer. La troisième consiste à jouer le rôle d'espion afin de découvrir la majorité d'information sur Raiu no Kenji. Et enfin la dernière, je sais que vous deux êtes déserteurs de Kiri, je souhaite que l'un de vous lance une attaque sur Kumo et laisse son ancien bandeau sur place afin qu'ils s'en prennent à la brume. Voilà vous avez votre liste d'opération, il ne nous reste plus qu'à procéder au fuinjutsu, des questions peut être ?

    Je disais cela mais cela m'étonnerai, tout était clair et bien expliqué, je pense qu'ils savaient peut être même déjà qui allait faire quoi, sachant que l'assaut sur Konoha allait obligatoirement devoir être fait avec un groupe de trois, c'est inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 444
Rang : Atelier de fabrication de chaussures

Message(#) Sujet: Re: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare ) Mer 11 Juil 2012 - 15:42

Le Kage était précis et concis. I'm lovin' it. Palapapapa. Mac Donald. C'est tout ce que j'aime. Il leur passa leurs tenues officielles de Messagers du Renouveau et leur expliqua le fonctionnement du sceau de parole. Cela révulsait Fro' mais c'était nécéssaire. Il trépignait d'impatience pendant que le Kage continuait son discours. Ils allaient être perçus comme des Jonins classiques avec des histoires et des compétences banales mais en réalité ils effectueraient des missions spéciales pour le chef du Sable, des Black Ops comme on dit chez les Nukenins. Ils n'avaient plus qu'une seule contrainte: Servir leur unité, le Rinyuaru.

Soit. Il en serait ainsi. On leur exposa ensuite leurs premières missions, pour le moins ardues à souhait. C'en était carrément bandant. Foutre une tripotée à Konoha, faisable. En deux, retrouver Haru, un Nukenin que Fro' avait fréquenté il fut un temps, et l'amener à Suna ou le tuer. En trois espionner l'actuel chef du Kakumeigun et en quatre lancer un raid sur Kumo. Voilà qui promettait d'être fameux. Une fois le discours fini, il fallait passer au scellement.

L'Otoka fut le premier volontaire. Le sceau ne se faisait pas sentir donc il n'y avait pas de soucis. Il était impatient de commencer. Se massant les trapèzes, il vérifia si sa tenue était bien ajustée et se tourna vers ses camarades.

"Vous êtes d'accord avec moi, on va pas prendre 100 ans pour attaquer Konoha en furtif. Je pars en éclaireur, vous suivez. Vous créez une diversion pendant que je rentre dans le village, je vous invoque grâce à ces rouleaux, qu'il leur lança dans le même temps. On fait ce qu'on a à faire et on s'arrache. Ca vous va? Je pars devant immédiatement. Il nous faudra quelques temps pour arriver là bas et je dois avoir deux trois contacts utiles dans la zone au besoin. Si vous voulez annuler, vous me le faites savoir. Quand je reviens, je veux rejouer avec l'Edo Tensei men!"


Il sourit et partit devant. Il allait d'abord passer à Suna en flash déposer quelques affaires ce après quoi il partirait. Ses compères feraient surement de même.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare )

Revenir en haut Aller en bas
 

Rinyūaru, l'aube d'un renouveau. ( Pv Fro' ; Hiroyuki ; Kichigai ; Aare )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Kaze no Kuni :: Temple d'Ichibi-