AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Rang C] Ou qui sont les piafs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Message(#) Sujet: [Rang C] Ou qui sont les piafs ? Sam 14 Juil 2012 - 19:41

Un fléau venait de s'abattre au sein du pays du feu. La forêt de Hi no kuni, connue mondialement de par sa beauté luxuriante semblait avoir perdu de sa superbe ces derniers jours. Les chants mélodieux des oiseaux avaient cessés de raisonner dans l'enceinte de cette forêt, et l'on n'entendait à présent plus que les pas lourds et la voix grasse des vagabonds errant dans cette immensité verte. Cette disparition aussi brutalr qu'inquiétante avait alerté les autorités compétentes de Konoha, et il avait été décidé qu'un pig.. qu'un ninja de haute volée aille enquêter sur la disparition mystérieuse... Des petits noiseaux ! Vous l'aurez deviné, c'est à moi que fut attribué cette mission des plus passionnantes. Avouez qu'envoyer un pigeon pour chercher des oiseaux, c'est ironique. Bref, c'est avec toute la motivation du monde que je tentai de m'âteler le plus rapidement possible à ma tâche avec d'en découdre dans les plus brefs délais. Fort heureusement, cette mission ne semblait pas bien difficile, et j'avais estimé à deux heures le temps qu'il me faudrait, au maximum, pour trouver les causes de cette pagaille. Pénétrant mollement dans la forêt, il ne me fut en effet pas longtemps pour constater qu'un silence pesant avait pris le pas sur les sifflotements chaleureux et plein de vie des volatiles. L'aspect inquiétant de la forêt était renforcé par un temps des plus exécrables. La pluie battait son plein, mais j'étais fort heureusement abrité sous les innombrables feuilles, elles mêmes disposées sur les centaines d'arbres qui s'étendaient à perte de vue. De temps à autres, un rongeur quelconque venait briser cette angoissante tranquilité en effritant l'écorce des arbres sous ses petites griffes acérées, ou encore en dévorant une noix dont le craquement faisait écho sur quelques centimètres de surface à peine.

"Bizarre..."


Etrange, ça oui. En parcourant la forêt à droite à gauche, rien ne semblait expliquer la cause de la disparition des oiseaux. Comme si ils avaient tous pris leur envol sur un coup de tête vers une autre destination, délaissant complètement la forêt dans laquelle ils avaient toujours vécus. En levant la tête, je pouvais aperçevoir des nids complètement vides. Certains abritaient même encore des oeufs, et dont les occupants étaient en grand danger avec ce froid de canard. Je ne pouvais émettre aucune hypothèse tant ce genre de situation était atypique. Je ne pouvais que constater la disparition totale des volatiles, sans la moindre explication plausible pour m'éclaircir dans ma quête d'indice. Peut être que ces piafs étaient des oiseaux déserteurs, qui sait. Ils avaient p'tète décider de se mettre à l'abris des regards indiscrets pour former une organisation d'oiseaux-ninjas dans le but d'envahir le monde et d'asservir la race humaine. Après tout, beaucoup d'entre nous, et moi le premier, avaient pour habitude de caillasser ces sales bêtes lorsque leurs chants nous devenaient vraiment trop insupportable...

"Wooo la vache !!"


Une odeur insupportable pénétra alors mes narines. Devant moi, allongé sur le sol, se trouvait un oisillon, de toute évidence mort, intoxiqué par cette odeur qui allait même jusqu'à enflammer mes voies respiratoires. Sans hésiter, et déchirant un bout de tissus pour en recouvrir ma bouche, je décidai de suivre la trace de l'odeur. Après quelques minutes de marche à peine, je me retrouvai dans un vaste champs, duquel je pouvais aperçevoir au loin un homme, vraisemblablement un paysan, en train d'asperger ses cultures de je ne sais quelle substance. Je décidai de m'approcher de lui. Il portait un masque à gaz, puis me hurla dessus, pour me dire de déguerpir, que le produit qu'il était en train d'appliquer était nocif. Sans broncher, je lui présentai mon bandeau de ninja, puis lui demandai d'arrêter immédiatement son activité, afin de nous rendre dans sa maison pour pouvoir parler.

"C.. Ce sont ces piafs ! Ils me bouffent toutes mes récoltes ! Et ce produit là, je l'applique sur mes plantations et comme ça, ils crèvent, et ils me ruinent pas mon bénéfice !"

"Sauf que l'ecosysteme du pays du feu a plus d'importance aux yeux des dirigeants que votre confort de vie. J'ai pour mission de vous ordonner d'arrêter ceci tout de suite. Il doit rester encore quelques oiseaux qui ont certainement fuis plus profondémment dans la forêt. D'ici quelques jours, quand ils verront qu'il n'y a plus aucun danger, ils reviendront."

"Il est marrant lui ! Et moi j'fais comme si de rien n'était ? J'les laisse dévorer le fruit d'mon travail p'tete ?"

"Il n'y a qu'une trentaine d'oiseaux dans le coin, et vu la quantité de terrain que vous avez, quelque chose me dit que vous n'êtes pas à plaindre niveau rentabilité. Alors laissez les picorer un peu, et arrêtez ce massacre.. Sinon je vais devoir sévir malheureusement.."

Après une longue discussion avec le péquenaud, j'avais finalement obtenu sa coopération. Il s'était engagé à ne plus déverser son produit toxique sur ses terres. En soit j'avais raison, cette mission ne m'avait pas pris un temps considérable et, vu l'heure, il me restait encore une bonne partie de la journée pour vaquer à mes occupations.. A moins que d'autres petits oiseaux trop mignons n'aient encore besoin de mon talent de fin négociateur et de protecteur de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rang C] Ou qui sont les piafs ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-