N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Mission Spéciale #12 ─ Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1424
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Lun 20 Aoû 2012 - 14:19

Mission Spéciale #12
Attaques Surprises


A Konoha tout s'est accéléré. De nombreux shinobis furent appelés sans réellement savoir pourquoi, même s'ils se doutaient de la triste vérité. Le village était attaqué aux frontières. Plus précisément, une partie de la Forêt d'Hi no Kuni était violée. Cependant, quelques instants après, les informateurs de Konoha repérèrent une autre attaque, cette fois concentrée sur le Temple de Kyûbi.
Deux endroits attaqués, deux équipes envoyées. Mais une seule question : qui ?
    Ordre de post :
    • Tous les Konohajins qui auront choisi de poster à la Forêt de Hi no Kuni avant demain 15h.
    • ?


    Règles :
    • Chaque Konohajin a le choix entre poster au Temple de Kyûbi ou à la Forêt de Hi no Kuni. Cependant, il faut que le post soit fait avant mardi 15h pour participer.
    • Demain à 15h, un ordre de post sera établi, et le Narrateur postera. La Mission Spéciale débutera réellement à ce moment-là.
    • Respectez l'ordre de post.
    • Le premier tour est un tour d'introduction, vous devez dire comment vous êtes arrivés à la Forêt de Hi no Kuni (la description du lieu sera donnée dans le post du Narrateur).
    • Vous avez 48h après la dernière réponse pour poster.


    Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Lun 20 Aoû 2012 - 15:27

Le tocsin avait sonné. Non sans effroi, Onpu avait savouré sa mélodie jusqu'à l'évanouissement de la dernière harmonique, dans l'atelier de sa lutherie... ce n'était pas le genre de son qu'il avait entendu souvent, et pour cause: il s'agissait de sa première guerre. Pas seulement depuis qu'il avait posé ses bagages à Konoha, mais de toute sa vie. Son enfance, il l'avait passée loin des conflits, dans un village du Nord du continent que personne ne convoitait, au bord de la mer.

Les temps avaient changés. Le mal frappait désormais aux portes de son nid douillet. Konoha lui avait fait confiance, l'heure était venue de lui rendre la pareille. En quelques mouvements, il enfila sa veste chûnin, vérifia en tâtant sa sacoche qu'elle était remplie du matériel nécessaire, et partit de son magasin sans prendre le temps de le verrouiller.

Tout le monde s'agitait dehors, la panique avait envahi les cœurs d'une grande partie de la population, ainsi que celui d'On' qui battait à mille à l'heure. Des civils courraient par dizaines dans les rues... le chûnin bondit au sommet de sa boutique, et se déplaça de toits en toits pour éviter la foule. Il lui fallut trente secondes pour réaliser qu'il ne savait même pas où il allait. Au loin, sur un toit, une paire d'hommes masqués se déplaçaient sur les toits eux aussi, des ANBU. On' les rejoignit et prit la liberté de les déranger pour leur demander ce qu'il se passait précisément.

- La forêt est en train de se faire raser, lui répondit l'un d'entre eux. Personne ne sait encore comment, ni par qui.
- Ça ne peut être que Suna, non ? Ils veulent sûrement s’approprier l'avantage du terrain...
- N'en sois pas si sûr.

Il continua à les suivre... bientôt, une grande quantité de gens se dirigeaient vers les portes Nord et Ouest. Il perdit les deux ANBU de vue, se retrouvant seul dans cette agitation. Au dessus de lui, les visages géants des trois premiers Hokage, sculptés dans la pierre. Celui de Nikkou, plus que jamais, lui sembla grave. Il ne l'avait vu qu'une fois en face, c'était quelqu'un de bien. Interdiction de le décevoir.

Peut-être passait-il les portes du village pour la dernière fois... Cette bataille allait imposer à Konoha un rythme tout particulier, et en bon musicien, Onpu était tenu de se caler dessus. Il voulut utiliser ses techniques pour savoir ce qui se tramait au loin, mais il aurait peut-être besoin de tout son chakra une fois sur place, mieux valait l'économiser. Et même si ses oreilles sur-développées lui avaient permis d'entendre la déforestation avant les autres, cela n'aurait rien changé : ils étaient tous dans la même galère.

Onpu ne s'en sortirait d'ailleurs pas tout seul. Non sans rester sur ses gardes, pendant qu'il glissait un kunai dans chaque manche, il commença à regarder autour de lui ; sans doute allait-il reconnaître quelqu'un dans cette farandole de Konohajin, une Misory, un Eiko ou même un Suguato dont il connaissait les pouvoirs et les jokers. Voilà qui l'aurait grandement aidé à déstresser.

Personne...
Tout se corsait. Mourir avec des inconnus était encore pire.
On' se remémora une mélodie qu'on lui chantait quand il y avait de l'orage. Il la fredonna en gardant la bouche fermée, pour lui-même, persuadé que les choses s'arrangeraient, que la chanson chasserait les éclairs comme quand il était enfant.

Et ce fut justement un enfant qui lui apparut... cette casquette, cette taille... cette peluche !!! C'était lui.
Il tombait du ciel comme un sauveur. Dans un élan d'espoir, Onpu le ratrappa.

-Drôle de jour pour se croiser Aku. Je ne m'attendais pas à te voir ici.

Il lui présenta ses épaules.

-Tu peux grimper, si tu veux, on ira plus vite... enfin surtout toi, ahaha.

Il n'aurait jamais pensé pouvoir faire de l'humour dans une situation pareille. La vie n'avait pas le même goût aujourd'hui.


Dernière édition par Myakudou On' le Mar 21 Aoû 2012 - 8:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Lun 20 Aoû 2012 - 16:19

    Konoha… Les choses allaient bouger, alors que je n’y étais que depuis quelques temps. La situation ? Je ne l’avais pas encore bien saisie, mais je savais que je devais me rendre au plus vite dans la forêt de Hi no Kuni. Il s’était passé quelque chose, mais impossible pour moi de le savoir précisément. C’était quoi ? La forêt aurait été la victime d’une attaque ? C’était ça, non ? D’après ce que je comprenais, c’était quelque chose dans ce style-là. Je n’étais pas mécontent d’avoir la possibilité de me rendre utile lors d’une mission comme celle-ci. Konoha, c’était un village que j’appréciais vraiment. On s’y sentait bien, c’était plaisant, mais j’avoue que je restais assez fébrile. Oui, ce n’était pas vraiment rassurant pour un Genin comme moi. On avait plus qu’à espérer que je serai bien entouré, oui ça ne faisait aucun doute, ils n’allaient pas former des équipes sans aucune réflexion tout de même, ce serait débile si la situation était vraiment grave. Non, sur ce point je ne m’inquiétais pas trop. Ce qui m’inquiétait… C’était… L’inconnu.

    Oui, c’est ça qui ne me rassurait pas. Je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait, peut-être que le danger était réellement présent, ou bien que je n’avais rien à craindre… Ne pas savoir, une raison pouvant mener à de l’angoisse dans des cas comme celui-ci. En tout cas, je m’étais préparé rapidement. Armes, tenue, doudou, tout était là. Le doudou. J’avais quand même hésité à l’amener, mais je me voyais mal le laisser seul alors bon… Pas le choix, tu allais voir papa en action ! Rigolant légèrement, je le pris dans mes bras avant de me précipiter à l’endroit où je devais me rendre… La forêt. Un lieu où la nature était prépondérante et tout simplement agréable et magnifique. Un lieu relié au village de la feuille, il était impensable de la laisser mourir par l’irruption imprévue d’étrangers. Ils vont regretter ça. Je n’avais pas un super niveau, et n’avait que neuf ans, mais s’il le fallait je pouvais éliminer ces monstres. C’était quelque chose qui ne me poserait aucun problème.

    Les portes du village étaient passées et j’avançai toujours à la même allure. Je tournai la tête d’un sourire. Ne sachant pas vraiment pourquoi, j’avais repris confiance. Ce sourire, c’était pour dire que le village s’en sortirait. Nous n’allons pas laisser des inconnus faire ce qu’ils veulent sur nos terres. Ils allaient payer. Mais même avec cette confiance, il y avait toujours cette zone d’ombre qui m’inquiétait. Mais elle serait éclaircie bien vite, puisque bientôt j’en saurais plus. Tout commencerait à ce moment-là, j’allai tâcher de me rendre utile, comme pour remercier le village de m’avoir accueilli. Et c’est donc dans une ignorance presque totale que je repris ma course à l’extérieur du village. J’y serais dans quelques temps, j’avais l’impression d’être lent avec mes petites jambes. Bon il faut dire que le but n’était pas de s’épuiser avant d’y être. Soudain, une voix. Une voix qui me fit sursauter alors que j’étais concentré sur ce que je faisais. Mais cette voix ne m’était pas inconnue, elle m’appela même par mon nom. D’un air surpris, je regardais en direction de la provenance de la voix. Ah mais… Lui ici ?!

      - Monsieur On’ ! Vous êtes là vous aussi !


    Je ne lui cachai pas ma joie de le voir ici. C’était celui que j’avais rencontré dans une mission il y a peu ! Si lui aussi se rendait à la forêt je me sentirais bien plus confiant et rassuré ! D’ailleurs ce qu’il y avait de bien chez lui… C’est qu’il était mon moyen de transport préféré ! Comme pour notre précédente mission, il n’hésita pas à me proposer d’aller sur ces épaules, disant que ça me permettrait d’aller plus vite. Mais je pouvais… Quoique non ! Rigolant bêtement comme à mon habitude je m’installai sur ses épaules. Bon, pas de blague aujourd’hui, il ne fallait pas oublier pourquoi on était là. On s’approchait de plus en plus de là où on devait se rendre. Maintenant, la plus grande vigilance était requise, je repris un air plus que sérieux, je rangeais même d’avance mon doudou dans mon sac. On n’avait aucunement le droit à l’erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Lun 20 Aoû 2012 - 23:43

Tandis que tout s'annonçait comme étant une journée des plus normales, une vive agitation au sein de Konoha apparut. Partout dans la rue, les gens couraient, criaient, comme pour échapper à quelque chose d'effroyable. La panique créa des bousculades qui firent chuter plusieurs personnes, dont même des enfants, et l'on voyait ici et là des habitants emporter le stricte minimum dans leur baluchon pour décamper au plus vite. Qu'est ce qui pouvait bien semer une telle confusion dans l'enceinte même de ce petit village habituellement paisible, voire ennuyeux par moment ? C'est sans hésiter que je sortis de chez moi, bien décidé à obtenir une réponse. Me frayant un chemin tant bien que mal dans une foule agitée et horrifiée, je me dirigeai vers le palais du Hokage afin d'obtenir des réponses. Un tel ramdam ne pouvait être causé que par quelque chose de grave, et je ne tolérais pas que quelqu'un ou quelque chose puisse perturber la tranquillité du village. Arrivant à l'entrée du palais, j'interrogeais deux gardes, qui me répondirent brièvement.

"La forêt et le palais sont attaqués.. Nous on doit rester ici jusqu'à nouvel ordre.. Mais il parait qu'ils ont besoin de renfort du côté de la forêt."

Putain, sérieux ? J'avais entendu dire que la rencontre entre le Kazekage et le Hokage ne s'était pas déroulé sous les meilleurs hospices.. Serais-ce les sunaajins qui menaceraient la prospérité de notre territoire ? Mieux valait en avoir le coeur net. Puisqu'il il y avait un manque de renfort du côté de la forêt, et qu'en plus ce terrain m'était familier, je ne me fis pas prier et me dirigeai instantanément vers le lieu pris d'assaut. Pendant mon sprint, je regardai si il n'y avait pas devant moi un visage familier, une quelconque personne m'étant un tantinet familière pouvant m'aider.. Mais rien. Je ne voyais que des académiciens, au mieux des genins fraîchements promus, mais personne qui pouvait s'avérer être un allié de taille. Une soudaine angoisse me serra l'estomac, je me sentais comme comprimé de l'intérieur. Moi qui avait connu la violence et le rejet toute mon enfance, cette attaque ravivait en moi de douloureux souvenirs qui, malgré les années, restaient gravés dans ma mémoire.. Mais c'est ainsi que va la vie, et on m'avait toujours enseigné que la violence et la haine dirigent la race humaine alors.. A quoi bon chercher le pourquoi du comment si notre nature nous oblige à nous entre-tuer ? La priorité était de repousser l'attaque, de sécuriser Konoha et ses habitants. Je n'avais malheureusement aucune idée de sur qui je pouvais tomber une fois immiscer dans la forêt.. Je pourrais très bien me retrouver face à de puissants alliés, comme à de faibles ennemis. Pour la première fois, je me retrouvai face à un obstacle qui pourrait non seulement me coûter la vie, mais détruire tout ce que j'aimais le plus au monde. Une erreur, même minime, et tout était terminé. Voilà quelque chose de bien difficile à gérer pour moi, qui au fond n'était qu'un genin mais... La loyauté envers Konoha et mon dévouement étaient plus fort que tout, et plus fort que la peur.. Ce village m'a accueillit alors que je n'avais plus rien... Aujourd'hui, il est temps pour moi de lui rendre la pareille.

Me voilà donc devant cette immensité verdâtre, avec au loin de la fumée, des cris, et, haut, très haut dans le ciel, dans centaines de volatiles qui fuient l'ambiance haineuse de cette forêt. Je pénétrai donc dans l'endroit ou j'avais grandis durant mes dix premières années, non sans une petite pointe de nostalgie, et, faisant quelque pas, je remarquai a quelques mètres à peine une silhouette me paraissant bien familière. Pour être sûr de ne pas faire erreur, j'avançai discrètement, d'arbre en arbre, avant de finalement reconnaître mon ami musicien, Onpu. Je descendis de l'arbre et atterrit juste à côté de lui. A côté de lui se trouvait un jeune, trop jeune garçon, à l'apparence ma foi fort sympathique.


"J'imaginais nos retrouvailles dans des conditions plus propices à l'exercice de notre art, Onpu. J'imagine que cette question est idiote mais.. Vous allez bien vous deux ?"

Je serrai la main de mon ami Onpu, avant de me présenter auprès du jeune garçon. La suite des évènements ne m'inspirait pas confiance..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1069
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Mar 21 Aoû 2012 - 4:09

Je dormais dur. J’avais passé presque 24 heures debout à travailler sur un projet, sans lien avec mes occupations au sein du Village. Un projet personnel. Je sentais le formol et les produits désinfectants quand j’étais revenu à la maison tardivement. Nyuuwa était silencieuse dans la cuisine. Je m’étais fait un rapide repas de nouille, à travers une vaisselle déjà nombreuse, attendant d’être lavé. J’avais un peu profité des fenêtres et de la lune avant de me coucher dans ma chambre. Un endroit étrangement coquette pour le personnage que j’étais. Un grand lit, surélevé du sol, des tapisseries et un balcon personnel. J’occupais à peine tout le lit, même en me couchant jambes et bras écartés. Je fus réveillé pendant la nuit, par un membre de l’ANBU, qui frappa violemment à la porte avant d’entrer et allumer la lumière. Je me relevais dans les couvertures légères, pour le regarder. Apercevant le masque, je compris immédiatement que c’était grave. Effectivement, les membres de mon unité avaient pour ordre de venir me chercher directement en cas de problème. Il me fit un rapide résumé alors que je m’habillais, veste verte foncé, chemise dépassant des pantalons, des pantalons larges et militaires. Sans cravate, pas le temps.

Rapidement, je lui fis part de mes ordres. Surveillance de l’Hôpital, pas dans les sous-sols, je doutais qu’on est pu détecter le Laboratoire et trop de surveillance aurait attiré l’attention. Je me contentais de lui dire de protéger l’Hôpital pour prévenir des attaques, le protocole standard. L’Hôpital, un lieu stratégique, qui, en plus de mon Laboratoire, abritait des blessés et servirait à soigner les futurs blessés. Je lui ordonnais de prévenir les autres, de s’assurer de surveiller le Palais, les portes, de se mettre en position non pas de défense, mais de surveillance. De fuir en cas de repérage, se rassembler sur l’enceinte du village. Immédiatement, je me dirigeais vers la forêt, une sacoche sur mon épaule, rangeant armes et matériel militaire dans mes poches en sautant de toit en toit. J’arrivais rapidement parmi le rassemblement de jeunes gens, dont Onpum près des portes et en hauteur, ce qui nous assurait une certaine sécurité avant de continuer. Je ne m’embêtais pas des présentations soignées.

- « Je suis en charge des opérations. Vous vous connaissez tous ? Je suis Suguato. Les chûnins vont partir légèrement vers l’avant, ils seront les éclaireurs. Les autres, vous restez derrière, le but est de vous couvrir et agir rapidement. Je resterai entre les deux groupes, pour pouvoir intervenir rapidement sur les deux formations. »

Je jetais un petit regard à chacun des membres du groupe. Onpu était en uniforme, comme tout le monde, il avait dû être surpris. Le plus jeune manifestait trop de joie à ce regroupement. Peu musclé, peu fort, peu trapu. Il ne me plaisait pas trop aux premiers abords. J’ignorais si nous avions un Genin capable d’utiliser efficacement le Taïjutsu comme Kaya ou Nyuuwa. Je regardais ensuite l’autre. L’autre semblait plus en contrôle. Moins nerveux. Je hochais la tête pour moi-même, me rendant compte que j’avais oublié ma pipe. Ce simple constat me fit rire.

- « Bon, Onpu, je te connais, tu seras l’éclaireur. Les autres, vous devez vous surveillez vous-même et couvrir, pour éviter que nous soyons blessés. C’est inattendu, mais vous connaissez la base et les protocoles. Ça peut être Suna, mais pas nécessairement. Une telle destruction du territoire est du gaspille pour Suna, mais ce n’est pas impossible qu’ils préparent le terrain. Sinon, rappelez-vous que Makka adore détruire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1424
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Mar 21 Aoû 2012 - 17:17

    Lorsque les Konohajins arrivèrent sur les lieux, ils purent voir deux hommes masqués, au milieu d’une clairière. Tout autour, les arbres brûlaient, mais lentement. Nul doute que le feu mettrait assez de temps à se propager. Dans tous les cas, les Konohajins avaient trouvé les auteurs de cet incendie. Mais qui étaient-ils ?

    Ordre de post :
    • Samui Hiroyuki
    • Myakudou On’
    • Aku
    • Kichigai
    • Saitô Atasuke
    • Shiaijin Suguato


    Hiroyuki et Kichigai sont impossibles à reconnaître, ils portent des bandelettes, un masque et bien entendu, ils n’ont rien pris qui les lient à Suna.
    Vous avez bien entendu 48h pour poster.
    Vous pouvez attaquer dès ce tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Mer 22 Aoû 2012 - 19:47

Le bavardage est l'écume de l'eau, l'action est une goutte d'or.
Proverbe Chinois



Le Jour-J était arrivé. The D-Day. Le Rinyuaru s'était préparé depuis quelque temps déjà, à ce qui s'apprêtait à être le plus gros coup de l'histoire sur le Pays du feu. Ils se donnèrent rendez-vous dans leur QG secret afin de mettre aux points les derniers préparatifs pour cet assaut des plus destructeurs. Ils enfilèrent leur costume, tous identiques afin de ne pas se faire démasquer stupidement. Ôtant tout objet démontrant un quelconque lien au village caché du vent, ils se mirent en condition. Enfin, c'était le cas du Samui mais ce devait être pareil pour tout le monde. Le plan était déjà fait, deux messagers se retrouveraient dans la forêt et y mettraient le feu pendant qu'un autre détruirait carrément le temple de Kyubi. Une attaque éclair et des dégâts importants, il ne devait rien rester des deux objectifs et ainsi la mission serait accomplie. Ils s'apposèrent une marque les uns sur les autres, ou du moins le Samui la déposa sur Wataru et ce dernier fit de même sur ses deux autres compagnons de voyage. Shirushi no Karyudo, dit aussi la marque du chasseur. Elle n'aurait aucune utilité en combat mais ils avaient trouvé un plan pour eux, juste au cas où.

Ainsi, ils se rendirent au pays du Feu. Pendant le trajet, Hiroyuki repensa à son dernier voyage dans ce Pays, et il se rendit compte qu'il n'y avait plus mis les pieds depuis sa mission assez particulière. Escorter le Nidaime Kazekage fut plutôt aisé mais le plus pénible était surement le transport du cadavre d'Inuzuka Ryoken. Mais bon c'était pour la bonne cause puisque l'époque cela avait permis d'éviter une guerre. Mais ce temps était révolu. Katse Shinichi n'occupait plus son poste d'après les rumeurs pour des raisons inconnues et le Samui ne faisait plus partie de Kiri Gakure. De plus son objectif ici n'était tout autre que de préserver la paix. Le message Mais ce temps était révolu. Katse Shinichi n'occupait plus son poste d'après les rumeurs pour des raisons inconnues et le Samui ne faisait plus partie de Kiri Gakure. De plus son objectif ici n'était tout autre que de préserver la paix. Le message qu'il cherchait à véhiculer abimerait un peu le paysage de ces terres mais c'était le prix à payer pour assouvir ses ambitions. Brûler une forêt ne devait pas être si compiqué et puis si la cavalerie arrivait il n'aurait qu'à les envoyer balader. Hiroyuki se plaisait bien au Rinyuaru. Il n'y était que depuis quelques mois seulement mais il avait déjà accompli plusieurs missions, contrairement à l'époque du Misuto où il n'avait rien fait.

Il était devenu un autre homme en quelque sorte. Il se fixait des objectifs à atteindre et puis cela lui réussissait plutôt bien. Agir pour la paix c'était son objectif principal et même s'il agira dans l'ombre, le principal sera la réussite. La défaite n'est pas envisageable et s'il le fallait il rejoindrait Yogan Encho et son cousin Mahan au paradis. Décontracté, il s'avançait vers la cible tout les quatre. Le moment de se séparer avec Wataru était arrivé et ainsi ce dernier partait en direction du temple de Kyubi laissant l'immense forêt à Kichigai et Hiroyuki. Le Samui se mit au travail et piega la zone à l'aide de quelques parchemins explosifs. Dans le sol, dans les arbres. Tout le terrain était pret à accueillir d'éventuels renforts. Une épaisse fumée noire s'élevait alors vers les cieux. Kichigai a commencé à allumer le brasier et nul doute que Konoha serait au niveau d'alerte maximale d'ici une ou deux minutes. Tout avait été prit en compte, le vent, sa force ainsi que le temps approximatif que les Konohajin allaient mettre pour arriver. Ses capacités de senseur lui ont permis d'anticiper légèrement le genre d'adversaire qu'ils auraient à affronter avec Kichigai.


"Un... Deux... Trois et... Quatre !"

Les niveaux de chakra détectés étaient pour le moins étranges. Un type de niveau Chunin à peu près, suivi de deux Genins. À ce niveau-là, le Samui regrettait de devoir leur faire du mal s'ils tentaient de s'interposer. Même si au fond de lui il savait que le niveau d'un Shinobi ne faisait pas tellement sa force, il savait aussi qu'avec Kichigai, il n'allait pas avoir tant de mal. Mais la quatrième signature de chakra se faisait plus imposante. Il avait un niveau équivalant à celui du Samui. Les choses allaient devenir intéressantes alors. Il se retourna vers son camarade et lui fit le compte rendu. Le feu progressait lentement mais surement. Les deux messagers l'escortaient un peu afin qu'ils prennent une grande ampleur et qu'il fasse un maximum de dégâts. Les forces de Konoha se rapprochaient et la rencontre était inévitable. Quelques minutes plus tard, ces derniers se retrouvaient face aux trois messagers. Le Samui, Kichigai et une surprise de ce dernier. Hiroyuki, dans sa tenue spéciale Rinyuaru apparut derrière les flammes et salua ses opposants.

Spoiler:
 

"Bien bien. Si vous venez pour tenter de nous stopper ce n'est pas la peine. Ce serait bête de continuer à approvisionner le cimetière du temple de Kyubi. Enfin si ce dernier reste debout..."

Le Samui venait peut-être de leur apprendre que le temple était lui aussi attaqué, mais qu'importe. Wataru allait réussir sa mission également, l'échec n'était pas une option pour cette organisation et inutile de dire qu'échouer lors de la première grosse attaque serait assez mal vu. Il tendit ses bras devant lui, paume vers l'adversaire et révélant toute sa puissance. L'atmosphère devenait pesante et il n'y avait qu'à jeter la première pierre pour qu'une grosse avalanche débute.

"Nous sommes les Messagers du Renouveau ! Tremblez devant nous"

À la fin de sa phrase, les parchemins explosifs s'activèrent et explosèrent tout autour du groupe. Les arbres enflammés tombèrent sûr d'encore épargner par les flammes devenant ainsi d'allumette pour alimenter tout ce brasier. Le souffle emportait les cendres au loin, peut-être que cela suffirait à créer d'autres points de départ à cet immense incendie? nul ne le sait. Le sol s'était affaissé également mais rien de bien grave, la poussière entraver la vue de tout le monde mais les hostilités furent lancés.
Spoiler:
 


Dernière édition par Samui Hiroyuki le Dim 26 Aoû 2012 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Mer 22 Aoû 2012 - 23:11

Le rideau s'était finalement levé sur l'identité des mystérieux assaillants...
Ah non. Point du tout, au final. Ceux-ci avaient des allures de momies, impossible de voir leur visage. Mais à en juger des flammes qui dévoraient les arbres autour de cette clairière, On' eut l'étrange pressentiment qu'il s'agissait de partisans de Makka. C'était bien le genre, en tout cas.

Assez vite, le mélomane et son petit compagnon de neuf ans avaient été rejoints par Atasuke, et bientôt Suguato. Une chance inespérée. Suivant les indications de celui qui était depuis peu son sensei, il avait remplit son rôle de senseur et activé sa technique de pistage. Ses oreilles, ses os, et bientôt l'ensemble de son organisme avait été réquisitionné pour repérer n'importe quel bruit douteux. En l'occurrence, il s'agissait de crépitements. Du feu, a priori. Pas de difficultés particulières pour en déterminer la direction... Fini de rire. Onpu fouilla dans sa sacoche une paire de bouchons d'oreilles, qu'il enfila rapidement. Ses tympans seraient ainsi protégés des bruits violents qu'il serait peut être amené à synthétiser, mais sa technique de sensorialité auditive lui permettrait tout de même de capter et analyser les sons s'échappant du champ de bataille.

Ils y étaient.

Beaucoup de ninjas de Konoha s'étaient mobilisés, mais les ANBU avaient dû les canaliser autre part, probablement pour éteindre une partie de l'incendie. En attendant, dans cette clairière apocalyptique entourée d'un anneau d'arbres flambants, ils n'étaient que Sept. Quatre Konohajins. En face, trois silhouettes, mises en valeur par les flammes derrière eux. Les défenseurs du village avaient beau s'approcher, il était difficile d'en distinguer les bandelettes et l'accoutrement, mais ils étaient là, statiques comme des pierres. Pourtant, quelque chose n'allait pas.

En enfilant ses bouchons d'oreille, Onpu avait l'ouïe légèrement plus portée sur les basses fréquences. Et parmi les basses fréquences, il y avait en premier lieu celles qui résultaient de la vie même, l'activité du corps, les sons les plus primitifs auxquels le cerveau était habitué avant même la naissance. La signature de l'activité du corps. Et il n'y avait que six de ces signatures.

"Les gaillards, quelque chose cloche. L'un de ces trois gus ne respire pas, et je n'entends pas son cœur battre non plus. C'est peut être un cadavre, ou un leurre, mais c'est clairement pas humain."


Pour lui, ces hommes n'étaient pas nécessairement de Suna, l'hypothèse de la marionnette avait donc été négligée. Sans doute s'en rendrait-il compte bien assez tôt, mais ne pas le savoir créait un suspens plus effroyable encore.
Il fallut attendre que le plus grand des deux hommes (car dés lors le troisième n'était plus compté comme tel), après avoir tenu le discours d'un combattant qui partait vainqueur, tende les paumes pour que débute la symphonie.

Un vacarme de tous les diables. Les konohajins s'étaient déjà bien avancés dans la clairière: des dizaines d'explosifs disposés autour d'eux détonnèrent. Premier réflexe: protéger sa tête!! Le chûnin plaça les bras devant son visage, ce qui sauva ses yeux d'une salve de pierres projetée par l'explosion, il s'en tira avec une sérieuse égratignure aux avants-bras. Déstabilisés, les quatre compagnons se retrouvèrent aveuglés par la poussière, mais heureusement Onpu voyait mieux avec ses oreilles que ses yeux. Après avoir récupéré son équilibre, il fouilla dans sa sacoche et en sortit une paire de bombes fumigènes.

"On les sépare!!
Fit-il aux autres en toussotant un peu. Il ne faut pas les laisser attaquer ensemble! Je prends celui de droite, j'aurai besoin de soutien!"

Le nuage de poussière provoqué par les explosions n'avait pas encore disparu. Les momies ne pouvaient pas les voir dans ce nuage et c'était une bonne chose, mais ce n'était pas suffisant: hors de question de leur laisser l'effet de surprise! Il fallait élargir la zone d'ombre. On' pouvait toujours sentir la présence des ennemis; il se mit à courir dans leur direction. Quand il faillit sortir du nuage de poussière, il balança le premier fumigène au sol, se créant une bulle de fumée obscure dans lequel il ne voyait rien, mais entendait tout. Avant de sortir de cette bulle, il lança le deuxième devant lui. Tout en courant vers sa cible (l'ennemi de droite), On' enchaînait quelques mudras et préparait un peu de chakra. Ses oreilles guettaient le moindre bruit suspect. S'il se faisait attaquer par quoi que ce soit, en théorie il était capable d'esquiver s'il repérait le son de l'offensive; mais dans le cas contraire, il fallait être prêt à contrer l'agression, un raiton ferait l'affaire pour cela. Au pire, il pourrait toujours plonger au sol, voire DANS le sol, mais s'il y restait des explosifs, c'était plutôt risqué.

Cette charge directe avait pour but de comprendre comment l'ennemi se battait. Cela prenait peut être des allures de commando kamikaze, mais même si son stress atteignait des records, On' savait ce qu'il faisait. Et il savait que dans le gros nuage de fumée qu'il avait créé, il serait probablement le seul à pouvoir bouger presque librement grâce à son ouïe hors du commun. C'était un pari, et probablement pas le dernier.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Jeu 23 Aoû 2012 - 16:58

    Toujours posté sur les épaules du Chûnin, une autre personne vint à notre rencontre. Je ne le connaissais pas, mais il semblait connaître le Myakudou et était donc de notre côté. Il nous demanda comment ça allait, et avec un peu de tension je lui répondis que tout allait bien. Mouais, c’était vite dit n’empêche. Un autre monsieur arriva, il se présenta en tant que chef du groupe et donna ses premiers ordres : les Chûnins devant, les autres derrière. Ce n’était pas le moment de réfléchir et de contredire les ordres, à vrai dire plus on avançait et moins je me sentais à l’aise. C’était mauvais, mais il ne fallait pas que je me laisse aller, même par mon bas grade je pouvais peut-être me rendre utile. Une fois cet ordre donné, je descendis des épaules de monsieur On’ pour rejoindre mon poste, à l’arrière.

    On approchait, c’était un véritable incendie qui s’offrait à nous. Merde, ils ont osé… Serrant les poings, je continuais à suivre la petite escouade dont je faisais partie. Il ne manquerait plus que je les perde de vue en regardant de droite à gauche. En continuant d’avancer, notre groupe de quatre c’était finalement retrouvé face à trois personnes méconnaissables de par leur tenue. Étaient-ils seulement humains ? On n’en savait pas grand-chose, mais malgré ça le musicien qui était à nos côtés affirma que l’un d’entre eux ne l’était pas. C’est vrai qu’il avait des capacités de senseur, il l’avait déjà démontré dans notre mission commune. Il a dû s’en servir pour comprendre que l’un d’entre eux ne respirait pas. Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? En tout cas, l’un d’entre eux lança la conversation, rajoutant de l’hostilité dans l’atmosphère. J’étais de moins en moins rassuré, mais je prenais sur moi pour rester concentré. Il mentionna le temple de Kyûbi, dans des paroles mystérieuses. Voulait-il dire qu’une autre attaque était concentrée dessus ? Simple bluff ou pure réalité ? Dans tout les cas, il ne fallait pas qu’on se sépare. Je ne savais pas si c’était dans leurs intentions cependant. Enfin, je n’avais pas vraiment le temps de bien y songer, puisque l’attaque commença tout de suite après.

    Les Message du Renouveau ? C’est ce qu’il avait dit avant de provoquer des explosions tout autour de nous. Quoi ? Ils avaient préparés le terrain ? On avait eu de la chance de ne pas être posté pile sur les parchemins tout de même. Mais il fallait faire quelque chose pour éviter de tout se prendre dans la gueule. Instantanément, je me mis sur la défensive pour me protéger du mieux que je le pouvais, je me repliai sur moi-même sur le sol pour m’éviter des blessures mal placées. La tempête passée, on ne voyait plus grand-chose et j’avais eu plusieurs coupures sur tout le corps. Ca faisait mal, mais ça restait pas plus handicapant que ça. La voix du Myakudou retentit, apparemment lui aussi s’en était sorti. Quant aux deux autres, je savais que ce n’est pas ça qui les mettront à terre, du moins j’espérais. Il suggéra de les séparer, et après avoir choisit sa cible il demanda du soutien. Je ne pouvais pas me repérer correctement dans ce nuage de fumée, seulement je savais où se situait On’ étant donné qu’il avait parlé. Il avait besoin de soutien avait-il dit. Soit. Rapidement je sortis un parchemin, puis je m’en servis pour invoquer deux de mes cadavres. Je savais ce que je devais faire, et deux était suffisant. On ne savait rien de l’ennemi encore, le mieux était de ne pas gaspiller tout son chakra inutilement, ce qui serait idiot. Mes cadavres allaient porter soutien au Myakudou, étant donné qu’il avait repéré sa cible je pourrais m’en servir pour porter une première attaque. Oui, tout était bon. D’un murmure, je le mis au courant brièvement de mes actions, que mes deux invocations allaient le suivre.

    Tout était désormais en place. Quand On’ débuta sa course, ils le suivirent. Seulement, l’un d’entre eux allait rester à ses côtés, tandis que l’autre allait attaquer la cible prédestinée. En se servant de la direction empruntée, il n’avait qu’à partir en avant en sortant du nuage de fumée pour se diriger vers sa cible normalement, et l’attaquer tel un fauve au corps à corps en faisant des cris plutôt bizarre. Comme des zombies quoi. J’avais pris le soin de leur confier deux kunais chacun, mais il faut dire qu’ils pouvaient également user de leurs « griffes » si on pouvait appeler ça comme ça. Le second cadavre resta près du musicien au cas où, tout en gardant un peu de distance à l’arrière. Quant à moi, je m’éloignai de toute cette zone d’action, en empruntant la direction opposée à celle qu’ont prise mes cadavres. Je composai cependant quelques mudras avant de plaquer ma main au sol. Un sceau s’y dessina, c’était comme un portail pour mes cadavres, on est jamais trop prudent.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Mer 29 Aoû 2012 - 17:31

Le jour J était arrivé. On ne pouvait plus reculer, l'offensive sur Konoha devait être une réussite. En effet, on se rejoignait à la base du Rinyuaru pour finaliser les plans. Voyez-vous, accompagné d'une bonne bouteille de Saké et de ma cigarette, je les regardais préparer le plan. Quelques gorgées par ci, quelques gorgées par là, vous savez comment ça se fini. Un taux d’alcoolémie plutôt élevé pour se lancer à l'attaque d'un village, mais vous me connaissez, je suis un peu fou, je serais capable de découper du beurre avec une tronçonneuse. Ne divulguant aucun signe particulier de Suna, j'enlevais mon bandeau tout simplement. L'accoutrement du Rinyuaru enfin mis, on pouvait dès maintenant partir pour le village de la feuille. Le plan, deux messagers allaient brûler la forêt de Konoha et le dernier allait s'occuper d'un des temples de Konoha. Un plan plutôt simple, on pouvait toujours avoir des surprises. La venue de l'Hokage, ce genre d'exemple qui pouvait faire échouer notre plan. Une offensive rapide pour des dégâts monstrueux, plutôt intelligent, on ne pouvait qu'être satisfait de notre plan. Finissant ma bouteille, je me laissais apposer un sceau par Wataru, je n'en connaissais pas les effets: Shirushi no Karyudo ou la marque du chasseur. Maintenant que les préparations avaient été finalisé, on pouvait dès maintenant se diriger vers Konoha.

Konoha en vue, l'apparition de ma marionnette avec le costume du Rinyuaru, une certaine excitation montait en moi. Je ne pouvais plus tenir sur place, j'avais envie de me battre, rencontrer un groupe de ninja pour pouvoir le faire comprendre ma grande puissance. Un énorme sourire se dressa sur mon visage. Craquant mes phalanges, on avançait profondément dans la forêt. La séparation, Wataru continua son chemin pour rejoindre le temple de Kyuubi. Je me frottais les mains, allumant le feu grâce à l'une de mes techniques. Grâce à la compétence de Hiro, on allait pouvoir s'organiser face à l'ennemi. Leur arrivée, leur nombre, la quantité de chakra, Hiro et sa sensorialité était plutôt utile. Le feu prenait de l'ampleur à travers la fôret, Konoha devait déjà prévenu de l'attaque au vu de l'épaisse masse grisâtre. Positionnant au cigarette entre mes lèvres, je l'allumais grâce à l'étendue de flamme. J'attendais patiemment dans mon coin, la venue de l'escouade.

Ma marionnette à mes côtés, je diffusais mon chakra à travers mon corps. Le Samui, quand à lui, dispersait des parchemins explosifs sur le terrain. Piégé la zone pourrait être une bonne façon de prendre l'avantage. Contre un arbre, je fumais paisiblement avec une attente excitante. Je ne pouvais plus rester sur place. Et voilà qu'Hiro me prévenait de la venue de l'équipe de Konoha, je me frottais rapidement les mains. J'étais conscient que lorsque j'activerais ma compétence, qu'il pourrait savoir que je provenais de Suna. Mais après, je savais qu'Hiro contrôlait la glace. En effet, le contrôle de la glace appartenait à un clan prestigieux de Kiri: Les Samui. Je me grattais le haut de la tête. Il fallait absolument qu'il n'y ai aucune preuve de mon appartenance au clan marionnettiste. Quatre personnes se dirigeaient dans notre direction, des chakra différents et variés. Nous étions les Messagers du Renouveau, le message allait plutôt bien passé avec la destruction de l'emblème des Konohajins. Hiro se dirigeait vers moi pour me faire le compte rendu des signatures de chakra. Deux genins, un chûnin et un homme équivalent à mon partenaire, cela me semblait déséquilibre. Toutes les chances étaient de notre côté.



« Une petite odeur de cramé, ça fait du bien quelques fois non ? »

Un énorme sourire se formait sur ma facette bandée. Quelques pas vers l'équipe des feuillus, je ne pouvais qu'être content de leur arrivée. Craquant mes cervicales, une explosion retentit à travers le groupe. ET BOOM, un écran de fumée s'installait au milieu des shinobi. Il fallait être prudent. Dès maintenant, toutes nos actions devaient être calculer. Ce sourire commençait à devenir un rictus, le nuage de fumée prenait de l'ampleur, comme si quelqu'un avait balancé des fumigènes. Et pour localiser ces ennemis à travers ce nuage, il fallait donc que l'un de ces shinobis est la capacité de Sensorialité, ce qui devait être le cas. Cependant, je n'en avais pas trop peur. Je reculais lentement, afin de ne pas être dans cette écran de fumée et je prévenais Hiro de faire la même chose. J'avais une petite idée en tête, et il ne fallait pas que j'emporte mon ami dans une douleur intense. Senshoo me rejoignait rapidement, les fils de chakra relié à sa carcasse mécanique. J'attendais le bon moment pour passer à l'offensive. C'est à ce moment-là, qu'un être humain ou plutôt une épave ambulante s'approchait de moi, kunai à la main. Je reculais rapidement, tout en positionnant à un mètre de cette être. De mon majeur, je tirais délicatement afin d'activé l'un des pièges de ma marionnette. Je me trouvais à quelques mètres de l'affrontement. Le mécanisme s'activa, une lame sortait du ventre de mon pantin pour empaler le zombie. L'impact entre la lame et la chair pourrissante venait de créer une explosion. J'avais bien fait de m'éloigner de cette bête. Il fallait maintenant passer à l'attaque.

Tirant les fils de chakra avec mes deux pouces, j'allais pouvoir utiliser cette technique que les shinobi de konoha ne me voient. Un mini canon commençait à sortir de la bouche de Senshoo. La bombe lancé dans le nuage de fumée, le gaz empoissonné allait se mêler à l'écran opaque. Il n'avait pas qu'à se cacher.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Ven 31 Aoû 2012 - 13:31

Pfff, comme si on avait besoin de ça.. Deux hommes avec de toute évidence une puissance qui dépassait toutes mes compétences, dans tout les domaines. L'assaut était lancé, le combat serait harassant à coup sûr, et nul doute que nous cet affrontement nous laisserai quelques séquelles, à nous les konohajins. Je n'avais à l'heure actuelle pas l'occasion de voir la position exacte de mes adversaires, dans la mesure ou un épais écran de fumé avait envahi le terrain. Je m'extirpai donc au plus vite de ce nuage qui plus est commençait à dégager une odeur particulière et inhabituelle. Reculant de quelques mètres afin de ne pas manquer de visibilité, et aussi pour mieux voir ce qui se passait, je tentais par la même occasion de garder mon sang froid et d'établir un rapide plan d'action.. La place ne devait pas être laissé au hasard. Dans l'immédiat, notre priorité était d'analyser au mieux l'adversaire, de ne pas se jeter à corps perdu dans une bataille qui quoiqu'il arrive serait perdue d'avance en attaquant de front.. Bref, prudence est mère de sûreté.

Selon On, l'un d'eux ne semblait même pas humain, et c'est ce même mec sur qui nos soupçons se portaient qui venait d'embrocher l'une des invocations de Aku ! Nous étions donc à présent 3 contre cet homme et cette... chose. J'avais déjà une petite idée qui me trottait dans la tête, mais il me fallait en savoir plus avant de compromettre nos chances de réussite. Me trouvant au plus à une quinzaine de mètres de ces gens, légèrement décalé sur la droite. Mes premières actions seraient on ne peut plus basiques, mais si mes doutes se confirmaient, alors les minutes qui suivraient seraient décisives pour moi. En envoyant un clone illusoire vers celui qui ne semblait pas être humain, j'espérais que On' comprendrait là ou je souhaitais en venir. Pour ne pas me faire repérer, je n'avais pas eu d'autres choix que de me replacer dans la fumée qui prenait un peu plus d'ampleur, même si elle perdait en opacité, et qu'on commençait a voir de plus en plus clair à travers. Mon immersion dans ce nuage de fumée ne serait que temporaire, mais aussi dangereuse en dépit du fait que tout se dissipait... Mais s'il fallait ça pour s'en sortir, alors j'étais prêt à tout les sacrifices.. Sentant que ce serait bientôt à mon tour de jouer, je plaçai ma main sur l'étuis ou était rangée ma flûte...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1069
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Sam 1 Sep 2012 - 23:52

J’arrivais un peu derrière Onpu. Il y avait, pour le moment, un trio d’homme. J’observais très rapidement les alentours, d’un simple mouvement de tête, me fiant sur ma petite troupe pour garder à l’œil les autres. S’il y avait des individus autour, nous pouvions tomber dans un piège, peut-être 2 de plus, au maximum. Sinon, un groupe trop important aurait été immédiatement remarqué. Cette simple inspection ne me rassura pas. Les paroles du premier me firent froncer les sourcils. Le Temple… Il y avait eu des attaques dessus, c’était donc leur cible prioritaire. Si c’était une diversion, ils venaient de réussir, mais des groupes trop importants auraient attiré l’attention. Je me demandais combien d’ennemis pouvaient avoir approché le Temple. Nous le saurions après avoir examiné le champ de bataille là-bas.

J’entendis alors le suintement crépitant si familier. Je levais mon avant-bras devant mes yeux. Le sol trembla autour de moi, je sentis la distorsion dans l’air, les éclats de bois et du sol se soulever, égratignant mes membres. J’avais trop l’habitude des explosions pour ne pas reconnaitre ce qu’il faisait aux alentours. Les arbres s’écroulèrent, mais pas vers nous, à part quelques branches. C’était des explosifs bien placés. Ça m’assurait d’une chose, il ne devait pas y avoir beaucoup d’ennemis supplémentaires embusqués autour, sinon, ils auraient été pris dans l’explosion. Je me contentais de baisser mon bras pour chasser les éclats dessus et le frotter un peu avec ma main pour enlever les cailloux coincés dans ma peau. Je laissais ma voix s’élever au-dessus de la tumulte naissant.

- « Il n’y a pas de Renouveau des destructeurs… Juste un espace libre à combler… »

Quelques mots, quelques secondes, juste de quoi enrouler un ou deux parchemins explosifs autour de mes kunaïs. Alors que je faisais un bond sur ma droite, pour ne pas être immédiatement identifiable au son, je lançais la première arme le plus haut dans le ciel. L’arme vola au-dessus de l’incendie qui se répandait déjà avant d’exploser, projetant la lumière à travers le nuage opaque de poussière, mais attirant certainement l’attention des autres troupes autour s’ils avaient un moment. Notre position était indiquée. Onpu se lança vivement à l’attaque, comme prévu, alors que les Genins restaient prudemment derrière. Je sentis et entendis les pas caractéristiques d’un mort, pas totalement vivant, mais pas totalement inerte. J’entendis l’explosion d’une bombe fumigène.

Onpu venait d’établir une partie de la situation. L’information. 3 adversaires, l’un dépendant d’un des 2 restants. Si nous mettions hors-jeu le bon, nous avions des chances d’éliminer plus de la moitié de nos adversaires. Je suivais le cadavre de proche, celui que le dénommé Aku avait lancé. Quand il arriva face au premier ennemi, je m’éloignais rapidement. La chaleur, à cause du feu, faisait déjà perler la sueur sur mon front. Je lançais un kunaï à quelques mètres, entre le second adversaire et celui que ma troupe prenait en charge. L’explosion retentit quelques secondes plus tard, m’assurant que je n’avais pas été suivi, sinon, mon adversaire prendrait cher. Je sortis des brumes après avoir fait quelques mûdras. Un maux de tête me fit brièvement plisser des yeux alors qu’un haut-le-cœur volontaire secouait ma poitrine. Le flot de ma technique ne tarda à sortir en direction de mon adversaire, projetant le liquide écœurant dans sa direction.

[Je n’utilise qu’une seule technique, parce que je considère que les kunaïs et tout, ça doit entrer en ligne de compte. Je vise le Samui, au cas où ce serait pas clair.]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin de Rang A
Messages : 389
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Lun 3 Sep 2012 - 20:53

"A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes."
John Fitzgerald Kennedy

L'explosion se fit comme prévu. Hiroyuki toujours vêtu de son costume ressentait très bien les signaux de chakra de ses adversaires. Aucune mauvaise surprise pour l'instant, puisqu'il ne pensait pas les abattre avec cette vulgaire attaque. Le Samui croisa ses bras, il attendait une quelconque réaction de ses ennemis et cela ne se fit pas attendre. La poussière s'élevait dans le ciel, la vue était obstruée pour tous excepter pour Hiro' et un quelconque senseur se trouvant dans les parages. Des fumigènes furent lancer par l'autre camp. Kichigai avait probablement compris ce que l'adversaire allait tenter de faire. Les attaques au corps-à-corps allaient être privilégiées dans cette immense fumée, un bon point pour Hiroyuki. Ce dernier activa sa technique dans la foulée des évenements. Le Roken' no Youchuu se trouverait fort utile et nul doute qu'il sauvera probablement la peau du Samui.

Il découvrit alors que tandis que l'un des ennemis se précipitait vers ses deux bourreaux du jour, d'autres "créatures" commençaient à apparaitre. En face se trouvait une sorte d'invocateur, un kuchiyose peut être? il n'en savait rien pour l'instant mais ça ne tournait pas à leur avantage. Il avait cependant de quoi rétablir l'équilibre dans son chapeau. Six contre trois, la bataille s'annonçait rude. Pendant tout ce temps, l'acolyte du Samui avait préparé sa riposte. Il ne l'avait jamais vu à l'oeuvre mais se doutait qu'il savait faire de grandes choses. Après tout, il faisait partie de l'élite de Suna gakure. peu après avoir lancé une petite vanne à vois haute, à laquelle Hiroyuki né put s'empêcher de pousser un petit rire, il prévenait Hiroyuki de s'écarter de cette fumée. Il commença à manipuler sa marionnette et un étrange gaz s'y échappa. Empoisonner la fumée et un excellent stratagème, personne ne peut s'empêcher de respirer. Les adversaires déjà présents dans cette fumée grisâtre avaient une plus grande chance d'être affecté par la technique.

D'autres personnes apparurent dans le brouillard. Des bunshin c'était certain mais le Samui ne se doutait pas de la particularité de ces derniers. Mais ce qui intérréssait le Samui se trouvait à seulement quelques mètres. Le type avec la plus grande signature de chakra du groupe de Konohajin n'avait rien fait pour le moment. Qu'attendait-il? une quelconque réaction du Rinyuaru pour passer à l'offensive? Le combat était déjà engagé mais le responsable du secteur ne faisait rien. Une aubaine, du moins ça aurait pu l'être. Hiroyuki sentit qu'il se mit en mouvement. quelques secondes plus tard, un kunai fendit l'épaisse fumée blanche et obligea le Samui à sauver sa peau. Il dégaina un simple kunai pour dévier celui qui lui arrivait dessus. Seul bémol, derrière ce kunai se trouvait un parchemin explosif qui ne mit que quelques secondes à exploser après la déviation. Le souffle de l'explosion fit reculer le Samui. Son ennemi ne mit pas longtemps à sortir de l'ombre. Peu après cette petite explosion, il se révéla au grand jour en quittant l'épaisse fumée blanche tout en crachant un liquide pas très attirant.

Hiroyuki était dans une mauvaise posture alors que le combat ne faisait que commencer. Il exécuta une série de mudra et créa un mur de glace. Un technique avec laquelle il allait pouvoir se protéger de l'assaut de l'adversaire et semer le doute dans l'esprit de ces derniers. car oui, s'il découvre la marionnette de Kichigai, Suna sera en péril. Tandis que la glace du Samui attirera leur attention vers Kiri. Bref c'était bien jouer.


"J'ai apprécié ce petit échange mais j'ai autre chose à faire. On se reverra une prochaine fois les gars vous inquietez pas !"

Ils allaient probablement être étonnés mais le Samui avait ses raisons, tout comme Kichigai. Une explosion retentissait quelques kilomètres plus loin, le temple de Kuybi avait été toucher. Joli coup Froturak. Il coupa son chakra à l'aide de "lunes de ses techniques et utilisa son KiriGakure afin de pouvoir s'échapper dans la brume. Il fallait les ralentir et il avait la solution. Ses nouvelles capacités allaient enfin lui servir. Il balança une de ces billes de glace au milieu de la brume afin d'assourdir tous ses occupants. Plus de chakra, plus de son. Plus de Rinyuaru. Le feu continuait sa progression mais cela ne préoccupait plus le Samui qui devait se tourner vers l'avenir et ses futurs projets pour créer un nouveau monde.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Mar 4 Sep 2012 - 11:17

Les camarades d'Onpu avaient étés réactifs. Ses ennemis aussi. Il put clairement entendre le bruit mécanique de la lame jaillir du torse du troisième adversaire et empaler le premier cadavre d'Aku, ainsi que le petit tube métallique se déployer au niveau de sa tête. Quand il entendit la petite détonation, il comprit qu'il s'agissait là d'un canon et que celui-ci venait de tirer quelque chose. Impossible de savoir quoi, sans doute un projectile basique... Mais la nature de ce corps se faisait de moins en moins mystérieuse: c'était une sorte d'automate, voire de pantin si l'on prenait en compte le fait que le son de ses mouvements étaient toujours synchronisés avec ceux d'un autre ennemi.

Le second cadavre d'Aku était près de lui dans la fumée, suivi par Suguato. Atasuke était hors du nuage, il avait prit l'initiative d'attirer la chose mécanique sur lui à l'aide d'un clone, et Suguato s'était chargé de séparer les ennemis et d'en agresser un d'un à l'aide d'un étrange fluide. Tout allait vite, Konoha menait la dance, c'était parfait. Onpu commença à réfléchir à la suite. La meilleure chose à faire était probablement de voir comment la marionnette présumée agirait face aux mouvements du clone d'Ata, pour ensuite le prendre par derrière en unissant ses forces avec celle de son camarade flutiste. Pour cela, il fallait aussi occuper celui qui manipulait sans doute le pantin...

Sa réflexion fut perturbée par une série de sons. C'était le premier ennemi, celui qui avait parlé, qui parlait après s'être défendu dans un vacarme de glace. Il disait partir. Absurde. Le chûnin continua d'élaborer son plan pendant que ses fumigènes se dissipaient. Pourtant, la visibilité n'était toujours pas bonne, un épais et improbable brouillard s'était levé. Sur ses gardes, Onpu continuait à entretenir sa technique d'écoute.

Mais alors... l'ennemi que ciblait Suguato disparut du paysage sonore. Comme volatilisé. Invraisemblable. On' était partagé: Atasuke Aku et lui étaient bien partis pour flinguer le pantin et son manipulateur, mais en tant que senseur il était tenu de ne pas laisser le premier s'échapper. Il accentua sa technique, pour scruter de ses oreilles toute la partie du terrain où celui qui semblait avoir disparu se trouvait, le moindre son, les fréquences les plus élevées.
AH! Le voilà! Un bruit d'herbe qui se pliait! Il n'irait pas bien loin, désormais! On' ne lâcha rien, il maintint ses oreilles à ce niveau de sensibilité élevé pour être en mesure de ne pas le lâcher... mais ça ne dura pas longtemps. Une affreuse douleur lui rongeait le creux des muscles, l'obligeant à arrêter sa technique. Du poison? Quand?? Comment?? ABSURDE!
Il fallait maintenir la technique, quitte à souffrir. C'était son rôle. Sinon il rentrerait à Konoha avec un arrière-goût d'échec, comme lors de la dernière mission avec Suguato et Kaya. Prenant sur lui, il fusionna à nouveau une dose conséquente de chakra, pour pister à l'ouïe la présence en fuite, ce qui lui provoqua la même douleur insupportable. Pourtant, ce fut inutile, car en un instant même le paysage sonore fut brouillé: précédé du son de quelques billes tombant au sol, un bruit immonde couvrit en un instant une grande zone du champ. Toute sa méthode de sensorialité reposant sur ses oreilles, Onpu était simplement bloqué. Il ne voyait rien, n'entendait rien. Le salaud avait bien prévu son coup... il pouvait s'enfuir en toute tranquillité.

*Reviens, enfoiré*, pensa-t-il.
-Reviens, enfoiré, murmura-t-il.
-MONTRE-TOI, ENFOIRÉ!!! Hurla-t-il, enragé. Mais le son de ses paroles couvrait à peine celui des billes.

Il avait été berné par cet ennemi... Quand le bruit affreux s'arrêta, il était parti, mais l'autre avec la marionnette n'avait pas encore eu totalement le temps de s'échapper! Frémissant sous la fièvre du poison, Onpu continua d'écouter. Il ne savait pas comment avait réagi le pantin face au clone d'Atasuke, mais il pouvait localiser sa présence grâce à ses bruits mécaniques caractéristiques. Il courut dans sa direction, en saisissant un kunai explosif dans sa sacoche. Il lui restait toujours du chakra raiton dans le bras.

Quand il fut à une dizaine de mètres du pantin, il lui décocha son arc électrique droit vers la tête. Sans voir s'il avait réussi son coup, il lança son kunai explosif dans sa direction. Il était impensable de le laisse filer. Un autre kunai explosif, un troisième et dernier. Le chûnin avait perdu son sang froid, tentant de rattraper ses ennemis par tous les moyens. Son instinct de survie le poussait tout de même à garder une grande distance de sécurité par rapport à cette chose mécanique, vu comme elle avait embroché le premier cadavre.

Tout ça pour ça...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Jeu 6 Sep 2012 - 18:18

    Un cadavre a été éliminé, je le sentais puisque j’en avais perdu le contrôle. C’était nul. Etant placé assez en arrière, je ne voyais pas bien ce qui se passait dans cette fumée, et encore moins derrière, là où se trouvait les assaillants. De ce fait, j’ignorais l’évolution de la situation. Ce que je savais, c’était qu’un de mes corps s’était fait avoir, et que l’autre était toujours sous mon contrôle. Bien. Et maintenant ? Que devais-je faire ? Il fallait prendre une décision, et vite ! Je réfléchissais, lorsque j’entendis une voix. C’était l’un d’eux, et il parlait de partir. Partir ? Après tous ces dégâts dans la forêt ? Non, c’était impensable. Alors qu’ils étaient juste devant nous, on ne devait pas les laisser partir. J’accourus vers l’avant, pour arriver le plus près possible de mes équipiers. Une brume se leva, ça ne présageait rien de bon. Leur fuite en serait bien plus simple, et comme si ça ne suffisait pas, quelque chose provoqua un son horrible. C’était plus que déstabilisant.

    C’était finement joué, il nous retardait le plus possible pour pouvoir partir sans problème. J’étais déçu. Pire que ça, j’étais dégoûté. La situation ne tournait pas réellement en notre avantage, et ce depuis qu’il avait affirmé partir. Je frappai le sol d’un coup sec avec mon poing, de dégoût.

      - Et merde !


    J’étais vraiment énervé. Bon, je ne devais pas vraiment faire peur avec ma tête de môme enragé, mais le but n’était pas là. J’extériorisai cette déception et cette frustration que j’avais en moi. Il avait mis le feu à la forêt et ils comptaient partir comme si de rien n’était ? Non, ils étaient vraiment sérieux ? Quel était leur but à la fin ? C’était étrange, ils n’avaient peut-être rien de mieux à faire, mais ils n’avaient pas l’air d’être n’importe qui… Vraiment étrange, on en apprendra peut-être plus plus tard, pour le moment il fallait que je me concentre sur la situation.

    Je ne savais pas vraiment où était les deux autres ennemis, mais je pus voir une lumière se diriger vers l’endroit où il était censé être. A regarder de plus près, c’était une attaque Raïton. Si celle-ci était menée, c’était que le lanceur avait pu repérer la cible. Autant exploiter cette faille au lieu de ne rien faire. Activant le sceau sous mon poignet droit, j’invoquai rapidement un shuriken géant que j’envoyai dans la direction de cette lumière pour qu’il se dirige là où elle allait, mais derrière histoire de ne pas gêner cette attaque. Je n’attendais pas grand-chose de ce coup autant dire, mais je ne comptais pas rester les bras croisés.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 416
Rang : DTC

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Sam 8 Sep 2012 - 13:36

Un sale fourbe, un nom qui me correspond plutôt bien. Mélangé la fumée avec un gaz empoisonné, une de mes meilleures idées que j'avais eu dans toutes ma vie. Un énorme sourire se dressa sur mon visage. Je ne pouvais pas m'empêcher de finir son combat au plus vite. Je n'avais aucune envie de rester dans ce village de faible. Face à cette attaque, ils n'avait pu rien faire. Seulement trois shinobi face à eux, et ils n'avait pas pu en mettre un en prison. Un rire s'échappait de ma bouche. Croisant les bras, je malaxais progressivement mon chakra, j'avais quelques choses en tête. Une idée plutôt malsaine, fourbe, je n'allais pas m'arrêter face à ce groupe de vermine. Quelques mouvements de doigts, mon pantin se positionnait parfaitement, il fallait que je prépare quelques choses. Craquant mes cervicales, j'étais l'élite de Suna, ce genre de ninja jonchait sur le sol comme des ver de terres. Serrant mes poings, Hiro me protégeait d'un kunai explosif, ce souffle me faisait reculer de quelques mètres. Voilà la personne qui avait la meilleur capacité du groupe, enfin un peu de rivalité. Et voilà, une attaque balançait par notre adversaire. Je la connaissais parfaitement, ce liquide plutôt visqueux pouvait vraiment m'emmerder. Surtout que sa texture collant pouvait me faire emprisonner à Konoha. Il fallait que je l'esquive, je n'avais plus d'autre choix. Mais là aussi, Hiro usa d'un mur en glace pour me protéger. Je pouvais dès maintenant m'occuper du groupe.

Profitant de cette situation pour m'éloigner du combat, quelques mudras effectués, j'attendais le bon moment pour lancer ma technique. L'un des Konohajins m'avait suivi, Le senseur, il fallait que j'en finisse avec lui. J'usais de ma marionnette pour me protéger de cette attaque. Les trois kunais se plantaient sur le bois résistant de mon pantin. Le bouclier se dégageait des bandages pour amortir les dégâts de la seconde attaque. D'un mouvement du doigt, Senshoo recula en ma direction. Au même, je balançais l'huile brûlante vers le Konohajin. Senshoo de même, j'inspirais l'air à proximité, mon torse se gonflait. Crachant une énorme quantité de flammes, Senshoo avait suivi son marionnettiste dans l'action. L'énorme quantité de feu partait en direction du senseur. Il fallait en finir avec lui et rapidement. J'allais pouvoir m'enfuir. Suivant Hiro, je me retournais, installé sur une branche.

« Voici le message du renouveau, bande de faible ! »

Un sourire carnassier s'installait sur mon visage. D'un claquement de doigt, Senshoo partit dans un nuage de fumée. Me retournant, je profitais de cette attaque pour pouvoir rejoindre le point de rendez-vous. On avait fait notre boulot. De plus, j'avais entendu une explosion à quelques kilomètre. Fro avait surement détruit le temple de Konoha. Beau travail ! On pouvait dès maintenant rejoindre Suna en toute sécurité. Tout en ayant réussi notre mission, le message avait été passé.

Konoha, ce n'était que le début.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kichigai le Sam 8 Sep 2012 - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 145
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Sam 8 Sep 2012 - 14:11

Toutes nos attaques furent vaines, toutes, sans exceptions. Cette chose qui s'apparentait de plus en plus à un pantin protégeait becs et ongles son contrôleur, et l'homme dont Saguato avait la charge avait finalement pris la poudre d'escampette. Il ne restait plus que deux adversaires, mais rien de ce que nous pouvions effectuer semblait pouvoir ébranler ni leur extrême confiance en eux, ni leur santé. Leur maîtrise sans égale des arts ninjas allié à leur fourberie faisaient d'eux des adversaires presque invincibles, et bien que furieux après ce qu'ils aient pu faire contre Konoha, une pointe de soulagement effleurait alors mon esprit lorsque je vis que l'un d'eux s'éloigna finalement loin de la forêt. Les deux autres quant à eux, semblaient avoir optés pour la même décision. Comprenant que tout ce que j'avais l'intention de faire ne servirait à rien, je me retirai du nuage dans lequel je m'étais immiscé précédemment, ne voulant pas trop avaler de poison, et restai là, impuissant, voyant toutes nos tentatives échouer les unes après les autres. Seulement voilà, dans leur immense fourberie, celui qui devait être à coup sûr le marionnettiste du groupe exécuta une dernière série de mudras, exécutant alors un jutsu qu'il adressait en direction de Onpu, qui fonçait alors sur lui. Un immense flot de flamme vint dominer l'espace isolé dans lequel nous nous trouvions. La puissance était telle que, même moi, qui pourtant devait me trouvait à une dizaine de mètre, je sentais la chaleur de ce brasier me brûler la peau. Fort heureusement, durant sa course, et voyant l'attaque arriver, Onpu avait à se dégager du champs de l'attaque. Le mélange de peur et surtout d'adrénaline l'avait fait détaller à une vitesse folle. Une chance qu'il n'était pas trop prêt de l'adversaire.. D'ailleurs, en parlant de lui, ce dernier avait complètement disparus. Aucun d'entre nous nous attendions à une attaque surprise, ils s'étaient cassé pour le moment, c'était une certitude. Nos visages affichaient une peur certaine, mais aussi une pointe d'interrogation. Qui étaient-ils ? Et surtout, qu'est ce qu'ils pouvaient bien nous vouloir ? Le mystère était entier.

"Je sais pas ce que tout ça présage mais.. Aujourd'hui, nous étions tout sauf prêt à affronter une attaque surprise. On est pas bête, on sait qu'ils en resteront pas là. On a eu une chance insolente.. Et ils étaient que deux. Qui sait combien ils seront la prochaine fois ? 10 ? 100 ? 1000 peut-être ?"

C'est sur ces vaines paroles que notre combat s'acheva, avec des dizaines, si ce n'est des centaines de questions en suspens. Une chose est sûre, on ne nous disait pas tout, et nous nous retrouvions à présent au coeur d'un conflit auquel nous n'étions même pas préparé, et dont ne nous connaissions même pas les raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suna
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1069
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Mission Spéciale #12 ─ Forêt Lun 10 Sep 2012 - 3:30

Le mur de glace se souleva devant moi, m’obligeant à arrêter net ma progression. D’un rapide coup d’œil, je compris à quoi jouais mon adversaire. Sa voix vînt de derrière. J’aurais pu poursuivre l’assaut contre lui, mais je me doutais bien que s’il avait mis une barrière physique à mon regard, c’était parce qu’il préparait un mauvais coup. L’explosion, plus loin, en direction du Temple, ébranla autant les alliés que les adversaires. Dans la chaleur de l’incendie, le mur de glace dégageait une brume. La chaleur permettait difficilement à la brume qui filtrait de bien entouré le mur de glace. Elle se dégageait d’autour et semblait s’envoler plus rapidement là qu’ailleurs sur le terrain. Je fis rapidement quelques mûdras pour faire apparaître un simple clone. Je profitais de l’absence de vision de mon adversaire pour l’obliger à douter de qui était le bon moi. Ça ne durerait que quelques secondes, mais en combat, c’était parfois suffisant. En voyant une bille décrire un arc au-dessus du mur, je fis de nouveaux mûdras, le Poussoir d’eau, rien d’extraordinaire. Juste assez pour éloigner la boule de glace de quelques mètres de sa cible et atténuer l’effet.

Mon clone sauta le mur pour ne rien voir alors que je le contournais sur la gauche. Il avait bien tenu ses promesses, il semblait être parti. Je me tournais vers mes coéquipiers, vérifiant rapidement l’étendue de la situation. Onpu semblait en mauvaise posture, mes oreilles sifflaient aussi, les siennes devaient littéralement lui broyer l’esprit. Pourtant, il semblait furieux. Les attaques devenaient désespérées, ça ne faisait aucun doute. Aucun d’eux n’était prêt à affronter de tels ennemis. C’était une retraite organisée. Les deux derniers adversaires, ce qui semblait être une marionnette et son maître, continuaient une attaque pour couvrir leur fuite. Je me jetais en direction d’Onpu, juste à temps pour le tirer à l’arrière alors que le liquide s’enflammait, bloquant une poursuite immédiate. Je fis un nouveau tour sur moi-même, après quelques secondes à examiner les résultats de l’attaque, puis je me contentais de rire.

- « Ne vous en faites pas… Ne les traquez pas, ne soyez pas sentimentaux, ni stupides. Vous avez résisté à une attaque organisé par des gens puissants, largement au-dessus de vous, sans blessure potentiellement mortelle. »

J’étais souriant. Je devais avouer que ces jeunes avaient eu beaucoup de ressources. Certes, nos attaques avaient été loin d’être couronné de succès, je parlais beaucoup trop fort à cause de mes oreilles, mais aucun d’eux n’avait été blessé. Nos adversaires avaient fuis, volontairement, parce que l’explosion répondait à leur attente, mais la vérité c’est que rapidement nous avions pu les déstabiliser, alors qu’ils avaient la surprise. Quelques minutes plus tard, des renforts arrivèrent, venus et dirigés par mon kunaï explosif lancé dans les airs. Ils examinèrent rapidement la zone. Je voyais les mines déconfites des autres membres de mon groupe, mais moi je souriais.

- « Vous avez un portrait de la situation incomplet. Attendez et apprenez. Vous vous dites que c’est une humiliation ? Probablement un peu, mais si vous ouvrez les yeux, vous verrez qu’on les a identifié, empêché d’avancer et occupés. »

La vérité, alors que je reprenais un peu mon souffle, c’est que j’étais satisfait. Cette attaque venait soit de Kiri, soit de Suna, vu la présence d’un Marionnettiste et d’un utilisateur de la glace. J’étais plutôt satisfait. Aare commettait des erreurs dramatiques, terribles, qui ne l’aideraient pas. En attendant, il valait mieux panser nos plaies avant de reprendre… Parmi eux, Onpu avait montré sa valeur, le jeune nécromancien aussi. Je hochais la tête vers eux alors que les renforts nous escortaient jusqu’à Konoha.

[Fin de la mission, comme convenu.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission Spéciale #12 ─ Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-