N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Juste un entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 233
Rang : B+

Message(#) Sujet: Juste un entraînement Mar 18 Sep 2012 - 4:35

Les montagnes de Kaminari no Kuni sont un lieu de paix, de sérénité et de symbiose avec la nature. Les animaux et les végétaux les voient comme un havre de paix et de confort dont l'étendue terrestre est telle un hameau de fertilité qui apporte à leurs vies bonheur et prospérité. À cette belle nature viennent s'incruster de braves shinobi convoitant un entraînement pur et fructueux, en se servant de tout l'espace offert et de toute les ressources. Pour les utilisateurs de terre, de foudre, et pour les minorités utilisant le métal, cet endroit constitue le terrain d'entraînement idéal puisque le sol est riche en fibres et en minerais, et que la terrain est suffisamment élevé pour attirer l'électricité des couches atmosphériques.

Les shinobi venant s'entraîner en ce lieu font le serment de respecter la nature, et toute ressource utilisée sera retournée aux montagnes. Ils ont aussi le devoir de respecter les animaux et de diminuer l'intensité de leur entraînement s'il pouvait poser menace à qui que ce soit.

Esthétiquement parlant, les montagnes dégagent une impression de "vallée de la mort", mais ce n'est en fait que l'usure causée par les entraînement hargnes d'innombrables shinobis. Le paysage est toutefois magnifique, et la structure présentée fait figure d'une belle ruine.

C'est en connaissance de tous ces facteurs que Led décida d'amener son magnifique postérieur au sommet des montagnes pour un entraînement de ce nom. La température et la pression étaient idéales pour une utilisation efficace de Doton et de Kinton, et Led se mit d'avance à la pratique. Pour cette journée, il avait prévu de s'entraîner uniquement au métal, notamment aux attaques physiques. Il devait d'abord commencer par se créer son petit espace de combat, incluant les punching bag et autres accessoires indispensables.

Led commence donc à sculpter un haut poteau de métal d'un diamètre d'environ 1 mètre puis le travailla jusqu'à ce qu'il prenne la forme d'un être humain, puis il rassembla suffisamment de pierre pour en confectionner un punching bag et apporter quelques rochers pour en faire des sortes de menhirs. La poupée de métal serait destinée à l'entraînement au corps à corps de précision, donc en visant les points vitaux, tandis que le punching bag est destiné à l'entraînement de style, c'est-à-dire l'entraînement aux coups comme le crochet, l'uppercut etc...

Le tout était mis en place et il ne restait plus qu'à s'échauffer. Led commença par un petit jogging de 10 minutes autour de l'aire d'entraînement, en s'éloignant un petit peu et en faisant de gros cercles, bien sûr. En revenant, il s'étira la tête, les bras et progressa ainsi jusqu'aux chevilles, il était enfin prêt. Malheureusement pour la poupée, elle était la première à y passer, et Led n'y allait pas de main morte puisqu'il activa son Mahha no Jutsu qui transformait ses mains en métal. En frappant le cobaye dans les endroits sensibles, il parvenait à créer des étincelles même lorsque ses coups glissaient tellement il frappait fort. Son entraînement consistait en 4 séries de 5 minutes avec quelques secondes de repos entre chaque série, et les coups effectués étaient libres, il n'était pas contraint d'utiliser un certain coup ou d'équilibrer les coups qu'il utilise, mais la variété est recommandée. Le second exercice était fait de la même manière soit 4 séries de 5 minutes, sauf que cette fois-ci il devait frapper son punching bag avec des coups précis, par exemple 10 crochets, 10 uppercuts et 20 directs en alternant l'ordre.

Cet exercice est un complément pour le premier car il s'agit de la même discipline. Enfin, le dernier entraînement s'agit de l'entraînement à l'épée. Pour ceci, Led possédait une épée d'entraînement spéciale qui était beaucoup plus pesante et plus difficile à manier que les épées et autres armes blanches utilisées au combat pour justement faciliter le transit d'une épée à l'autre, en plus d'améliorer la dextérité, la maniabilité, et la force des coups. Il se trouvait donc face aux menhirs et devait tous les casser en utilisant une série de coups prédéterminés, comme par exemple en commençant par des coups verticaux, puis horizontaux etc... La série de coups était destinée à briser le rocher de la manière la plus efficace possible. En effet, si l'on ne donnait que des coups horizontaux au centre du menhir, il n'en faudrait pas beaucoup avant qu'il se casse, le but est donc de faire durer l'exercice et profiter des menhirs le plus possible.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 233
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Juste un entraînement Mer 3 Oct 2012 - 1:38

L'entraînement précédent était répété sur plusieurs heures et plusieurs jours, et Led s'était constamment amélioré au point de vue physique. En effet, son taijutsu était excellent et il en fit même une spécialité. Il appris des jutsu dévastateur comme Toboe ou Hirogaru, et il améliora sa vitesse au point de développer un jutsu qui lui permettait de la quintupler. Son art maître manquait cependant de pratique, et les lacunes en fuinjutsu auxquelles il faisait face le déprimaient. Led était passionné par les sceaux, mais il n'en connaissait pas suffisamment, et c'est pour cela qu'il emprunta un certain livre de l'académie pour résumer les points essentiels du fuinjutsu et ainsi développer un style propre à lui. Ce livre était vieux, très vieux même, et c'est dans ce fait que résidait toute sa beauté. La censure n'avait pas encore touché cet oeuvre, et, qui sait, des secrets qui devraient aujourd'hui être protégés figurent probablement dedans. Pour débuter son entraînement en sceaux, Led voulant s'en servir en combat, il décida d'apprendre l'art des pièges.

Led rassembla des blocs de pierres des montagnes et absorba les minerais pour créer des pièges faits à base de métal, comme des trappes à shurikens ou à kunais, des filets métalliques, etc. La base avant de créer un piège Fuin puissant était de débuter avec les petites trappes comme celles qu'avait Led en tête, et une fois ces pièges prêts, Led voulait les sceller dans un parchemin. Il savait faire cela, mais la quantité à sceller était limitée par l'habilité de l'utilisateur, Led commença par sceller une vingtaine de shuriken placés sous une espèce de catapulte dans un sceau, mais échoua à plusieurs reprises vut la complexité de l'objet. Des fois, il n'arrivai qu'à sceller 10 shurikens, des fois seulement la petite catapulte, des fois même rien. Mais après presque une heure d'acharnement, Led parvint à sceller le piège entier dans un sceau rectangulaire d'une longueur de de 40 cm et d'une épaisseur d'environ 10 cm. Il attacha ce dernier à un kunai qu'il jeta au-dessus du tronc d'un arbre. Le piège devait expulser les shurikens vers le ciel si le sceau était réussi, mais quand Led l'activa, ce dernier expulsa les shurikens dans sa direction.

- C'est vraiment gênant, se dit Led. Ce truc est loin de m'être utile en combat.

Les sceaux sont une sorte d'outil pour coder un parchemin avec l'information de l'objet scellé. Si l'objet possède un mécanisme compliqué, il peut très bien être défait par le ninja qui s'occupe de le sceller, comme un facteur dont le courier est mal trié. Led devait donc s'entraîner à sceller son piège de sorte à ce qu'il soit enregistré comme tel dans le parchemin, et pour cela, un exercice de côté devait être d'abord réussi.

Led découpa quelques fagots de bois d'un petite arbre qui était dans le coin, et construisit une pyramide avec ses dernier. La pyramide était ensuite placée sur le tronc de tout à l'heure et scellée dans un petit sceau, alors qu'elle était placée sur son sommet, et à l'envers. Lorsque Led activa le sceau pour la faire réapparaître, celle-ci n'était plus en équilibre et tomba sur l'une de ses faces. Il se donna donc un nouvel objectif, avant de pouvoir sceller un mécanisme complexe dans un sceau, il faut pouvoir maintenir l'état de l'objet scellé intact, et le maintien de la pyramide en équilibre était le parfait exercice. La pyramide était toujours placée sur le tronc, sommet appuyé sur le sceau, qui était étalé sur le tronc. Led scellait la pyramide à cet endroit et le faisait réapparaître au même approximativement. Une fois que la pyramide se tiendra sur son sommet sans tomber, Led aura réussi son exercice et il pourra sceller des pièges, mais il devra passer à des mécanismes de plus en plus complexes s'il veut étendre son arsenal le plus possible.

Led se mit donc à la besogne et passa l'après-midi entier à sceller, relâcher, sceller, relâcher, et ce jusqu'à ce que la nuit tombe. Il se fatiguait et devait rentrer se reposer, mais il tenta un dernier round d'exercice. C'était sa meilleure idée, puisqu'enfin il réussit à sceller correctement la pyramide et la faire réapparaître en parfait équilibre sur le tronc. Elle ne tremblait pas, ne menaçait pas de tomber, c'était un succès, et Led était prêt à passer à l'étape suivante de son entraînement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 233
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Juste un entraînement Jeu 4 Oct 2012 - 1:34

Led avait donc enfin maîtrisé l'art de sceller des objets complexes, comme des pièges mécanisés. C'est bien de pouvoir sceller et tout, mais les relâcher était autre chose. La partie la plus difficile fut cependant franchie, Led pouvait relâcher un piège comme il était lors du sceau, mais maintenant il faut qu'il apprenne à ce servir de ses sceaux dans une situation de combat, donc à bien viser la cible du piège. En ce qui concerne le piège à shuriken précédent, Led s'était déjà exercé à le jeter à terre d'une certaine distance et de le libérer, il le testait ensuite en jettant une pierre ou une branche dessus. Il fonctionnait bien, mais cela ne marchait qu'avec les pièges fixes. Si Led voulait utiliser un piège mobile, comme un shuriken qui éclate en plusieurs bouts de métal, il faudrait que le sceau soit activé lorsqu'il est à une distance idéale de l'ennemi pour compenser le fait que le shuriken n'est pas lancé directement, mais bien invoqué à partir d'un sceau. Un shuriken se lance beaucoup mieux qu'un sceau, un entrainement de lancer de projectiles s'imposait donc pour Led. Et, comme les sceaux sont souvent attachés à des Kunais, Led devait s'entraîner à surveiller la distance que ce dernier parcourait pour choisir le moment opportun de libération du sceau.

Cette fois-ci, 2 exercices étaient de mise. D'abord, l'entraînement au lancer de Kunai, car même si Led était un ninja d'une force décente, il manquait de visou pour le lancer de projectiles, surtout à longue distance. Ensuite, il fallait acquérir un bon timing pour l'activation du sceau, et cet exercice ce combinerait au premier. En réalité, c'est le même fonctionnement que les parchemins explosifs, si Led apprenait à faire sauter un kunai au moment qu'il voulait, il pourrait également activer un sceau avec le même momentum.

-Mais n'allons pas trop vite, se dit Led.

En effet, l'entrainement au lancer de Kunai passait en premier, et Led sélectionna plusieurs arbres qu'il prenait comme cible, chacun plus loin que l'autre. Il griffonna sur chaque arbre pour tracer 3 cercles, l'un plus petit que l'autre et inscrit à l'intérieur de son supérieur. Il devait s'entraîner sur un arbre jusqu'à ce qu'il puisse aisément atteindre le centre de la cible dessinée, et une fois ce but accomplit il passerait à un arbre plus éloigné pour répéter l'exercice.
Il décida de se fixer une distance limite de 20 mètres, ce qui était déjà beaucoup pour un lancer de projectile. Led commença à s'entraîner vers la fin de la matinée, et n'avançait que très lentement. Il décida de s'aider en changeant de manière de lancer, mais rien n'y faisait, et il était toujours bloqué au premier arbre.

Il trouva cependant une astuce après une heure d'acharnement: Led se confectionner une sorte de masque de bois qui couvrait le champ de vision de Led en ne lui laissant qu'un petit rectangle pour regarder la cible, ce rectangle se prolongeait de quelques centimètres pour former une sorte de visière qui couvre à la fois le haut et le bas du champ de vision de Led, lui permettant de mieux se concentrer sur sa cible.

Cette astuce semblait marcher, car après quelques heures et quelques milliers d'essais, Led était venu à bout de tous les arbres et était prêt à passer à l'entraînement de déclenchement de sceau en mouvement.

Maintenant, une grosse fosse de budget attendait Led, car il avait besoin de BEAUCOUP de parchemins explosifs pour son entraînement, des milliers. Il partit acheter le matériel nécessaire et se délaissa avec grande peine de son portefeuille, mais au moins c'était pour une bonne cause.

En revenant sur son terrain d'entraînement, il passa quelques heures à attacher tous les parchemins explosifs à ses kunais (les parchemins déjà attachés à des kunais coûtent plus cher que les deux achetés séparément) et regretta de ne pas avoir fais ce genre d'entraînement à l'académie, qui offrait tout le matériel nécessaire à ses élèves. Néanmoins, une fois son équipement prêt, Led prit une petite pause de quelques minutes pour se reposer de tout les lacements et triages, puis se créa un objectif pour son nouvel entraînement: une planche de métal se trouvait au plein milieu de la zone ou s'entraînait Led, et l'espace autour d'elle était vide, il fallait qu'il lance le kunai à côté ou en haut de la planche et qu'il activa le sceau de sorte à ce que l'explosion détruise l'objet.

Led retroussa ses manches, se plaça à une vingtaine de mètres de la planche, puis se prépara à tenter son premier essai...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 233
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Juste un entraînement Ven 5 Oct 2012 - 0:43

Led prit beaucoup de recul, puis lança le kunai à la fois patiemment et rapidement, ce dernier s'approchait dangereusement de la plaque d'acier, puis Led activa enfin le sceau. Un lourd bruit d'explosion retentit, mais les dégâts ne prirent place que quelques mètres plus loin: c'était un échec.

Ne se laissant pas démoraliser, Led tenta à nouveau et cette fois-ci, il fit exploser le kunai trop tôt. La planche était toujours plantée au sol, et d'après les calculs de Led avant l'exercice, il fallait quelques centimètres à peine entre le kunai et la planche pour faire exploser cette dernière. Led ne perdit toujours pas espoir et réessaya tant bien que mal pour n'arriver qu'à égratigner légèrement la planche. Une heure s'écoula si vite, et Led sentait un petit progrès dans sa pratique, mais pas assez rapide pour lui. Oui, il pouvait faire beaucoup mieux, c'est une chose de s'acharner à l'entraînement mais s'en est une meilleure de savoir améliorer ce dernier. Led eut encore une fois une idée brillante pour son entraînement, et trouva un stratagème pour calculer l'intervalle de temps nécéssaire pour que le Kunai arrive juste au-dessus de la planche. Il posa une montre par terre qu'il surveillait, puis lançait son Kunai au moment où l'aiguille atteignait le zéro. Bien sûr, il ne gardait pas l'oeil sur la montre, il surveillait cette dernière jusqu'à environ 58 secondes puis se concentra sur la plaque rapidement en retenant 2 secondes dans sa tête et jeta le Kunai. Dès que ce dernier fut jeté, Led reposa les yeux sur la montre et surveillait l'aiguille des secondes, et il attendait que le Kunai frappe la planche. Il ne visait plus au-dessus ou à côté, cette fois-ci il visait l'objet même pour calculer le temps nécessaire pour l'atteindre, et dès que le bruit du choc retentit, il enregistrait le nombre de secondes écoulées, mentalement bien sûr. Il essaya plusieurs fois en modifiant la force de son lancer, puis arriva à la conclusion que son lancer le plus confortable (donc à la fois fort mais pas trop) prenait 1.45 secondes environ d'après sa montre, soit environ une seconde et demie. Led continua de lancer des kunai sur la planche jusqu'à ce qu'il arrive à deviner à quel moment la collision aura lieu sans regarder la montre.

Led prit son temps, certes, mais après quelques minutes il avait déjà encré le timing de son Kunai dans son esprit, et tenta d'essayer à nouveau avec les parchemins explosifs. Les premiers essais ratèrent, mais entre 10 et 20 essais, il ne savait plus car il arrêta de compter, la planche avait enfin sauté. Enthousiasmé, Led planta une centaine de planches de métal qu'il confectionna lui-même avec du Kinton et réessaya l'exercice, et il avait de plus en plus de succès. Il maîtrisa enfin ce lancer, puis reprit tous les exercices dès le début avec son autre main. Une fois les deux mains capables d'exécuter le lancer comme il fallait, et l'activation du sceau respectant enfin le timing nécessaire, Led décida de se mettre à jeter des Kunai simultanément des 2 mains, ce qui lui donna du fil à retordre au début, mais étant donné l'entraînement à travers lequel il était passé, il ne lui fallait que quelques minutes pour rentrer dans le bain, puis 2 heures pour atteindre son objectif.

En ce qui concerne la maîtrise des sceaux piégés, Led pouvait maintenant affirmer qu'il la détenait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Juste un entraînement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-