N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Venin [Reha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Venin [Reha] Dim 23 Sep 2012 - 10:57

C'était pourtant une mission stupide dans l'arrière-pays konohajin. Si le rang E avait existé, elle en aurait été une: garder deux mômes dans une ferme pendant une après-midi. Concrètement il n'avait rien eu à faire, les enfants dont il était question avaient respectivement 7 et 9 ans, et ils avaient passé la journée à s'amuser avec les moutons et à dormir. On' s'était presque contenté de les regarder. En somme il n'avait pas passé une après-midi trop agaçante... à un détail près: cette ferme était scandaleusement LOIN!!!
Cinq fichues heures de marche pour aller de Konoha à ce coin de cambrousse improbable. Et autant pour revenir au bercail. Le paysage était plat, il n'y avait que des cultures à pertes de vue: autant dire que ce n'était pas une région plus touristique que le fin fond du pays du Riz où il avait grandi. Beau, peut-être, mais beaucoup trop répétitif. L'ennui le guettait pendant le trajet du retour, il espérait n'importe quoi pour rendre son voyage plus excitant. Ses espoirs ne tardèrent pas à être comblés au soleil couchant, à l'issue de sa pause casse-croûte.

lieu:
 

Subjugué par la beauté et la variété des couleurs, On' s'imprégnait de ce moment particulier, confiant à ce paysage des teintes un peu originales avant de le laisser baigner dans l'obscurité nocturne. Debout au beau milieu d'une étendue d'herbe, il fixait l'ouest, sans rien dire, sans rien penser. Quand les dernières rougeurs s'évanouirent, il décida de prolonger sa pause en se laissant tomber en arrière dans l'herbe, pour s'allonger et repérer les premières étoiles.
C'est au moment où son dos rejoignit le sol qu'il fut ramené à la réalité. En s'allongeant sans regarder où il s'installait, il avait écrasé la moitié du corps d'un animal. Cet animal se trouvait être une vipère. Quand il sentit sa queue allongée, c'était trop tard.
*Croc*.

On' se releva brusquement, hurla de toutes ses tripes. La bête était partie, mais sa morsure dans la hanche droite du tête-en-l'air était bien partie pour rester, et son venin commençait à se répandre. La douleur était monstrueusement intense. Voilà qui promettait quelques péripéties!!!
Vite, il ouvrit une poche de sa veste, en sortit un parchemin qu'il déroula pour invoquer sa trousse de secours. Tout ce qu'il pouvait faire était imbiber un coton d'alcool pour désinfecter, mais impossible d'empêcher le poison de gagner du terrain. La seule solution était de continuer à avancer, pour trouver de l'aide, un village, un endroit sûr... ce lieu paisible ressemblait désormais à la plus hostile des jungles à ses yeux.

Quelques bonds en avant, aidé du vent grâce à ses techniques fûton pour aller plus vite... mais il avait beau avancer, il ne voyait rien, aucune habitation à l'horizon. La fièvre venait, elle faisait germer la douleur dans sa hanche et perler la sueur sur son front. Sans abandonner, il plaça ses mains et ses genoux au sol, lançant sa meilleure technique de sensorialité. "Dai Kinchou", murmura-t-il, alors que son corps tout entier se muait en résonateur. Toutes les ondes sonores à des kilomètres à la ronde trouvèrent refuge en ses os... finalement, il put capter un bruit d'humain, un souffle, un battement de coeur. Il y en avait peut être d'autres, mais cette présence-là était la plus proche. Il fallait la rejoindre, mais à cause du poison, courir n'allait pas tarder à devenir un challenge. L'alerter alors.
La sacoche. Un shuriken, qu'il gorgea de chakra, et qu'il envoya en l'air. Quand celui-ci atteignit le maximum d'altitude, On' lui fit émettre un son de très grande amplitude, comme une sirène pour annoncer sa présence au monde, à cette personne en l'occurrence. Le shuriken retomba. Une nouvelle écoute lui indiqua que la personne n'avait pas bougé. Il ressortit un nouveau shuriken, et retenta son appel, doublant l'amplitude de son alarme artificielle.
AH! La personne se mettait en route! Il pouvait l'entendre, mais pas encore la voir, et c'était sans doute réciproque. Gémissant et tremblant, il sortit un kunai explosif, le lança le plus haut qu'il put et le fit exploser. Cet humain était sa seule chance, et il avait alerté son ouïe, cette explosion suffirait sans doute à guider ses yeux.

Il se sentit si faible... Un simple serpent le mettait à terre alors qu'il s'était montré capable de tenir tête au Rinyûaru. Le rêveur avait pris le dessus sur le senseur, il n'avait rien vu venir. L'espoir d'un coup de chance était tout ce qu'il lui restait.


Dernière édition par Myakudou On' le Lun 24 Sep 2012 - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Lun 24 Sep 2012 - 14:22

    Voilà un moment que Reha marchait dans les plaines du pays des flammes à present, il était vrai que les genin n'avaient pas le droit de quitter le village sans un superieur mais Reha avait une derogation spécial en poche. Ahah, la petite Mitarashi se considérait special dans un sens pour le coup, elle pouvait aller à l'exterieur du village sans soucis !
    Bon, ce n'était pas non plus pour faire n'importe quoi hein, les clans qui compose le village sont à l'interieur de l'enceinte de celui-ci certes, mais Reha n'était pas un membre de clan et venait même de loin dans le pays du feu. Ses parent mercantilistes vivaient plutôt loin et donc de temps en temps elle demandait une exception au village pour leur rendre visite. D'ailleurs cette fois là, ils n'étaient pas super d'accord à cause des tensions avec Suna et tout, il ne manquait plus qu'un Genin se fasse enlever ou quelque chose comme ça d'après eux. Mais qui pourrait bien venir l'enlever dans la campagne profonde du pays ? Ca n'avait aucun sens, il n'y avait aucun point strategique par là-bas donc...

    Elle s'était perdue dans ses pensées, marchand tranquillement sur les petits chemins tout en continuant à faire des hypotheses sur la situation du village avec celui du sable. Elle connaissait le chemin comme sa poche, elle n'avait pratiquement pas à reflechir où aller donc ce n'était pas un probleme de se perdre autant dans ses pensées comme ça, ses yeux divaguaient sur les jolies paysages du pays de feu, paisibles et tranquilles, pour une kunoichi qui devait se preparer à tout instant à la guerre, c'était plus que reposant.

    Soudainement un bruit plus qu'étrange surpris Reha, qui ne manqua pas de se retrouver le visage sur la terre du sentier à cause du sursaut de surprise. Elle fut si brusquement arraché de ses pensées qu'elle en perdit simplement l'equilibre. Elle se releva en ronchonnant avant de s'essuyer le visage. Avant de chercher des yeux d'où pouvait bien venir ce bruit plus qu'étrange. On aurait dit, une balène de mer de l'ouest qui chantait, mais il n'y avait pas de balène par ici ! La mer était loin... A moins qu'elle s'était perdu ?
    Puis le bruit recommença, coupant ainsi ses reflexions. Bon et bien, si la mer était aussi proche que ça, il fallait avoir le coeur net. Parce que perdu aussi loin de chez elle, ca paraissait pas une bonne chose mais, pas du tout. Reha se mit donc en marche en suivant le bruit, même si celui-ci n'aparaissait plus elle avait repéré la direction avec facilité. En même temps, on n'oublie pas un bruit comme ça hein, c'était plus qu'étrange.
    Quelques minutes de marche plus tard, elle vit purement et simplement une explosion plus haut dans le ciel, mais quoi que c'était que ça ? Ca fait pas ça les gros poissons de la mer de l'ouest ! Elle se demandait soudainement si ce n'était pas une attaque de Sunajin ou quelque chose comme ça... Finallement, peut être qu'elle était en danger dans les plaines des campagnes du pays du feu ? Elle continua d'approcher mais en essayant de rester discrète cette fois-ci. Elle ne voulait pas se retrouver en plein milieu d'une bataille ou quelque chose comme ça, elle n'était pas vraiment prête à rentrer en guerre tout de suite ! Elle n'était qu'une genin !

    Puis elle vit finallement un jeune homme par terre plus loin, il ne devait pas specialement être plus vieux qu'elle et il était seul. Elle ne le reconnu pas au premier coup d'oeil, mais à force de s'approcher elle pu reconnaitre le Jonin de Konoha ! Il ne devait surement pas la connaitre, mais bon, certains Jonin très puissant du village devait forcement attiré le regard des genin plus bas, c'était evident.
    Elle s'approcha en courant pour se mettre à genoux à côté de lui, pour lui demander d'une voix plutôt craintive


    - Myakudou-Sama ? Vous allez bien ?

    Un rapide coup d'oeil suffisait pour comprendre que ce n'était pas la grande forme. Mais cette phrase simple permetterait de confirmer son diagnostique qu'elle était en train de faire par reflexe en même temps qu'elle posait la question. Sueurs, tremblement, fatigue musculaire, c'était à coup sûr un poison.
    Pendant qu'elle était penché sur le corps du Jonin, son serpent toujours autours de son cou observait les environs, la moindre petite alerte à portée de vue, et celui-ci ressererait son etreinte legerement pour prévenir la jeune fille d'un danger, ils s'étaient entrainés à faire ça et c'était une combinaisons plutôt interessante à voir à l'oeuvre.
    Elle attendit la réponse du Jonin avant de lui administrer quoi que ce sois, elle ne voulait pas non plus faire d'erreur et empirer les choses, même si effectivement elle avait une vague idée de ce qu'il s'était passé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Jeu 27 Sep 2012 - 9:48

    Frémissant, On' dévisagea celle qui lui venait en aide. Il n'avait pas remarqué tout de suite l'animal qu'elle avait autour du coup. Quand il vit de quoi il s'agissait, il recula en se traînant au sol tant bien que mal. Serpent. Danger. Fuir... enfin, il ne put pas aller bien loin, la douleur engendrée par le poison limitait quelque peu sa locomotion.

    Il finit par se mettre sur le dos, résigné. Il regarda à nouveau cette fille, réalisa qu'elle connaissait son nom. C'en était presque louche. Cela dit c'était son seul soutien dans cette situation, il ne pouvait que lui accorder sa confiance.
    Il se mit à rire, ce qui lui procura étrangement encore plus de douleur qu'avant.


    - Ha Ha Ha! Eh bien non ça ne va pas du tout. Un serpent venimeux m'a .. mhhh! ... m'a mordu à la hanche quand je ne m'y attendais pas, j'ai dû l'écraser sans faire exprès... ooh, ooooh...

    Il lui indiqua du doigt l'endroit où la bête avait frappé, puis souleva légèrement son T-shirt pour qu'elle voie sa marque. Tout ses gestes et dires étaient accompagnés d'une légère méfiance, plus rien ne lui inspirait de la bienveillance depuis qu'il avait été touché. Cette demoiselle était tout ce qu'il lui restait d'espoir, et même si c'était la déesse des serpents qui venait le cueillir pour le punir de son acte de violence involontaire contre la vipère et l'envoyer au royaume des morts en guise de punition, il était prêt à accepter son discours.

    Dans un murmure:


    -Je ne sais pas vraiment où nous sommes, puis-je compter sur toi pour m'emmener au village le plus proche ou pour aller chercher de l'aide?
    Au fait, qui es-tu? Je suppose que tu viens de Konoha, mais je t'ai peut-être connue autrefois, si tel est le cas je m'excuse d'avoir oublié ton visage...



Dernière édition par Myakudou On' le Dim 7 Oct 2012 - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Dim 7 Oct 2012 - 8:00

- Du calme, du calme, je suis bien de Konoha, laissez-moi faire.

La poisse ! Elle était apprentie medecin, certes. Mais elle n'aimait vraiment pas le contact social avec les gens malades ! Ils sont agités, agissent etrangement, et tout autre truc bien surprenant qui ne peut arriver que dans un besoin de soin. Voilà qu'elle était venu l'aider qu'il se tortillait déjà pour s'eloigner. Sa blessure semblait lui rappeller à l'ordre qu'il avait interet à arrèter, au moins c'était déjà ça, elle n'aurait pas besoin de courir après.

Ecraser un serpent sans faire expres, voilà quelque chose de bien maladroit. Reha aimait ces bestioles au sang froid, mais leurs humeurs capricieuses étaient de temps en temps quelque chose qu'il fallait apprendre à gerer. Kini toujours sur ses epaules était petit et encore tout mignon, innocent et peut être insouciant... Enfin, dans la limite qu'un serpent peut l'être. Mais les adultes étaient autre, ils savaient que c'était la loi du plus fort, dans la nature. Et il semblerait que les crocs d'une vipère soient plus fort que le posterieur du Myakudou !
Cette pensée decrocha un sourire à la jeune fille, avant qu'elle sortie des poches à sa ceinture ce qu'il fallait pour aider le Jonin à se sentir mieux. Il n'était pas en grand danger et même s'il semblait plus ou moins agité, voir paniqué, il ne craignait pas grand chose autre que perdre peut être l'usage d'un rein. Attention, ca serait facheux hein ! Mais une autre espece aurait pu avoir de bien plus terribles repercutions, à n'en pas douter.

Elle attrapa donc une fiole de sa composition. Elle était Einsenin, à partir de là, trouver des plantes et autres petites mixtures pour ce genre de petit poison n'était pas bien difficile. Sa formation un peu atypique faisait d'elle une guerisseuse en herbe de talent, et qui plus est sa connaissance des serpents et autres poisons était son element... Comme quoi, il était forcement chanceux, le jeune Jonin en face de Reha.
Elle lui donna la fiole et l'encouragea de la tête à la boire, l'antidote devrait agir d'ici peu après ça.

C'est peut être à cause de sa mesaventure avec la vipère qu'il ne voulait pas se laisser faire au debut, enfin façon de parler. Qu'il gigotait, plutôt, au debut. Elle comprenait les gens qui n'aimaient pas ce genre d'animeaux, et d'autant plus quant ils viennent de se faire mordre par ceux-ci. Elle se mit à rire, maintenant qu'il était hors de danger immediat, pour finallement se laisser elle aussi aller sur l'herbe douce de la prairie où ils étaient. Voilà un moment qu'elle était sur la route, il fallait bien qu'elle se repose un peu à present.


- Ne bougez pas Myakudou-sama, le temps que le poison se dissipe sagement, vous allez devoir prendre un peu de repos. Pas besoin d'appeller d'autre secours, ce n'était rien de si grave ! Moi c'est Mitarashi Reha, genin de la feuille. Enchantée.

Elle regardait les nuages, distraite, pendant son discours. Certes c'était un Jonin, mais la fatigue était là, et était plus urgente que toutes les courbettes que devait faire quelqu'un de son rang, que Kotori adorait faire en permanence d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Dim 7 Oct 2012 - 10:05

Efficace. Son "laissez-moi faire" l'avait rendu assez dubitatif et ne l'avait qu'à moitié rassuré, mais elle s'était débrouillée comme une chef. C'était une Eisen-nin qui pouvait se vanter d'avoir de la ressource, au moins en terme d'antidotes.
L'antidote était d'une couleur douteuse; cela aurait pu être un poison encore plus mortel, il n'en aurait rien su. Mais même dans ce cas, cela aurait abrégé ses souffrances. Il l'avait bu parce qu'il n'avait plus rien d'autre à faire.

Mitarashi... ce n'était pas un nom de clan Konohajin qu'il avait entendu à plusieurs reprises. Si elle avait vraiment voulu se faire passer pour une shinobi de la feuille alors qu'elle n'en était pas une, elle aurait peut-être pris un nom plus courant... au fur et à mesure que l'antidote faisait effet, la paranoïa d'Onpu s'évanouissait. Il voyait en Reha une grande sérénité. Quand il la vit s'allonger à son tour il crut comprendre qu'elle possédait une certaine connivence avec la nature, le genre qu'il pensait avoir une demi-heure auparavant jusqu'à ce que survienne ce petit incident ridicule. Il commençait déjà à l'oublier, d'ailleurs.

La jungle était redevenue une prairie, le calme ambiant était à nouveau confortable.


- Je crois que ça va mieux, merci, avoua-t-il au bout de quelques minutes. N'hésite pas à m'appeler On', au fait... on va pas se farcir les courbettes alors qu'il n'y en a pas besoin, pour une fois.

La voie lactée était trop agréable à regarder, il n'eut pas la motivation nécessaire pour tourner la tête vers elle, il lui posa donc la question:

- Au fait, j'ai rêvé ou tu as un serpent autour du cou?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Lun 15 Oct 2012 - 2:37

    Un moment passa sans que aucun des deux konohajins ne prononcent un mot, elle jetta tout de même un oeil de temps en temps à son "patient" histoire qu'il ne crêve pas quand elle aurait le dos tourné, mais il semblait aller bien. Et comme l'avait prévu la Mitarashi, il était de moins en moins agité et avait de plus en plus bonne mine. Bah voilà, une affaire réglé dans ce cas là ! C'était cool et même si ce n'était pas une tâche difficile ou quelque chose de compliqué, elle était fière d'avoir pu aider un grand de son village au fond. Bah ouais, elle était que genin et le plus grand des hasards (et des bruits de baleine artificiels) l'avait arrèté en plein milieu de nul part avec l'anti poison qu'il fallait.
    Il devait être chanceux ce On' !
    Alors comme ça, outre son attitude pas vraiment protocolaire il l'encourageait à l'appeller par son prenom ? Elle regarda un moment le Jonin du coin de l'oeil en se disant que c'est pas les gens qu'elle cotoyait d'habitude qui dirait la même chose. Et surtout pas Kotori-sempai qui ne peut pas s'empecher de vouvoyer tout le monde sauf Reha.
    Ah ! Son nouveau copain avait remarqué son serpent sur ses epaules, peut être était-ce pour ça qu'il n'était pas tranquille au debut de l'examination ? C'est vrai que voir un serpent de trop prêt peut donner des apprioris pour celui qu'on voit les minutes suivantes. Mais Reha savait bien que son petit animal de compagnie était doux comme tout. Après c'est vrai qu'elle n'avait jamais essayé de s'asseoir dessus, l'idée même lui paraissait assez étrange.


    Elle se mit à genoux, arrétant par le même geste sa contemplation des nuages qui se trimballaient au dessus de leurs têtes. Et avec un large sourire, elle claqua des doigts de la main gauche en regardant On'. Le petit serpent bleu descendit de son perchoir qu'était la nuque de la jeune fille, pour se faire son chemin dans ses vetements, glissant jusqu'à son bras et la main qui l'avait appellé.

    - Lui, c'est Kini-chan ! Tant que vous ne tentez pas de l'ecraser avec vos fesses, il ne mordra pas ! Bon, et si il vous mord de toute façon, il n'est pas venimeux du tout. Et si vous êtes gentil, c'est un veritable compagnon loyal.

    Elle caressa la tête de son serpent un moment, avant de tourner la tête vers On'-sama.

    - Vous n'avez pas d'animal à vous ? Ca changerait, j'ai l'impression d'être la seule dans le village à aimer les animeaux.

    Elle observa un moment On' avec espoir, ca se trouve elle avait trouvé un autre ami des animeaux ? Ca serait chouette ! Même Kotori-sempai n'aimait pas vraiment les bêtes. Les histoires de clans et les intrigues du village étaient si importantes à ses yeux qu'elle en oubliait souvent de profiter de la vie ! Enfin, c'était la vision de Reha, mais elle trouvait cela dommage et n'hesitait pas à souvent lui dire.
    Peut être que On'-sama était different ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1461
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Ven 19 Oct 2012 - 21:44

    Interpellé par cette genin très vive et très curieuse, On' se redressa tant bien que mal à son tour et se mit en tailleur. Kini... c'était tout mignon comme nom. Pour le coup, elle était vraiment en phase avec son familier. Le reptile vivait sur elle en permanence, comme les puces dans le corps des Aburame. On' ne pouvait pas se vanter d'autant de connivence avec ses chauve-souris.

    ... Au moment où le mot chauve-souris lui passa par la tête, il réalisa qu'il aurait très bien pu utiliser leur aide pour aller chercher du secours, ou même monter sur le dos de Monad pour se faire transporter jusqu'au village le plus proche. La nuit tombait, en plus, c'était l'occasion rêvée.
    Le fait de ne pas y avoir pensé traduisait quelque chose. C'est ce qu'il essaya d'expliquer à Reha, tout en se l'expliquant à lui même.


    - En réalité, j'ai bien un animal à moi.

    Une morsure au pouce, quelques mudras sans se presser, toujours en tailleur... puis le jônin leva la main vers le ciel. Un petit nuage gris se dégagea de sa paume suivi d'une ombre qui fusa vers le ciel. Cette ombre, c'était celle de Clogs, une chauve-souris de taille moyenne. Un mâle.
    Il se mit à virevolter aux alentours, volant en zig-zag et gobant des papillons de nuit. Chaque ultrason qu'il envoyait sonnait aux oreilles d'On' comme une mélodie naturelle tout à fait appréciable malgré sa complexité. Songeur, il continua.


    - J'ai signé un pacte avec les chauve-souris. Pourtant, j'ai l'impression qu'il y a comme de la distance entre elles et moi, comme si on ne se faisait pas vraiment confiance. Elles n'hésitent pas à m'aider, mais la plupart du temps elles agissent à leur guise, comme si je n'existais pas.
    Ce qui est vraiment gênant, c'est que là, maintenant, Clogs entend tout ce que je suis en train de raconter et qu'il n'en a rien à cirer. Je sais qu'il faut qu'elles se laissent gouverner par leur instinct animal, mais de là à m'ignorer complètement... je ne sais pas trop quoi faire.


    L'animal continuait effectivement à mener sa vie nocturne. Les signaux de parole des deux Konohajins atteignaient ses oreilles, mais ceux des battements d'aile des phalènes le préoccupaient davantage.

    On' interpella Reha à son tour du regard, puis par la parole.


    - A tous les coups tu as des tonnes de choses à m'apprendre de ce côté-là. Il ne fait aucun doute que tu as toi aussi une certaine progression à assurer en matière de ninjutsu et autres; je suis persuadé si on s'entraînait ensemble, on en tirerait tous les deux du bénèf.
    J'aurai une série de petits exercices à te proposer, pour voir de quoi tu es capable. Ça nous permettra de rebondir sur des thématiques d'entraînement plus adaptées à chacun d'entre nous.
    Tu penses avoir le temps pour ça?


    En parlant, le mélomane commençait à se relever. Il était temps de rentrer au bercail, la nuit se faisait fraîche et l'herbe humide.

    Cette demoiselle était intrigante, et elle avait surtout l'air de très bien savoir où elle allait et qui elle était. On' se sentait particulièrement bien avec ce genre de personnes, probablement parce qu'elles lui apportaient le peu de self-confiance qui lui manquait d'ordinaire, plus par mimétisme qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 149
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Venin [Reha] Mar 13 Nov 2012 - 11:05

La jeune genin fut bien surprise, quand le gradé du village lui donna une réponse positive à sa question ! Peut être que finallement, elle avait trouvé quelqu'un comme elle ? Enfin comme elle, c'était peut être un grand mot, mais dans tous les cas, c'était plus qu'une interessante rencontre. Il employa un jutsu assez étrange qu'elle n'avait jamais vu jusqu'à lors, après une morsure au pouce, et des signes de mains traditionels, il fit apparaitre de nul part une chauve-souris qui se mit à se balader dans les alentours. Elle la regarda un moment sans comprendre avec une etincelle d'emmerveillement, avant d'ecouter attentivement ce que lui confia le Jonin.

Un pacte avec les chauve-souris ? Elle ne saisissait pas vraiment le sens de ces mots, elle qui n'était qu'une fille de la campagne loin des clans et des Jutsu. Peut être que c'était dans un bouquin quelque part qu'elle avait oublié de lire, ou que les genins des grands clans connaissaient depuis leur enfance, dans tous les cas pour elle c'était une grande decouverte.
Il continua sur le fait qu'elles ne lui faisaient pas confiance et qu'il ne savait plus trop quoi faire pour améliorer cela, mais contrairement à la plupart des gens, On' se souciait de cela et ça, c'était une grande difference que n'importe qui ne pouvait se vanter de possèder.

Elle ne savait trop que dire, entre sa decouverte et le fait que les chauve-souris n'était pas "là" pour On', peut être qu'elles avaient simplement besoin de plus d'attention ou de presence de sa part ?
Elle avait durement travaillé à gagner la confiance de Kini, lui qui n'était qu'un petit serpent solitaire caché dans un buisson. C'est avec des heures et des heures de presence et d'attention, les deux qualités majeurs d'un "bon dressage" qu'elle avait réussit à adopter un veritable ami.

Ce qu'annonça à la suite le Myakudou était au moins aussi interessant que les paroles prononcées plus tôt, une sorte de proposition. La même que lui avait proposé son ancien Sensei quand elle était encore chez ses parents, ou presque. Là il demandait une contrepartis, de l'aider avec sa chauve-souris !
La genin souria un moment en observant la bestiole à ailes virvolter tranquillement de-ci de-là pendant leur discussion, c'était un animal peu commun ! Ou du moins, Kini avait vite fait de manger les pauvres chauve-souris qui s'approchait de trop prêt de la genin...


- Et bien, oui cela serait avec plaisir mais, là tout de suite je dois continuer mon voyage jusqu'à chez moi et c'est plutôt loin du village. Je rentrerais pour reprendre du service dans quelque jours, si votre proposition tiens toujours, cela serait un plaisir pour moi On'-Sensei.

Elle s'était elle aussi relevé et accompagna ses derniers mots d'une reverence de jeune fille polie. Ouais ca pouvait lui arriver à elle aussi, mais elle ne reservait juste pas ce genres de choses à n'importe qui, contrairement à Kotori-sempai.
Elle tourna les talons pour continuer sa route, laissant le jeune homme retourner au village, elle fit un signe de main d'au revoirs, sans se retourner, repensant à ses parents qui l'attendaient surement avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Venin [Reha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-