N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 128
Rang : C+

Message(#) Sujet: Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi] Lun 29 Oct - 11:24



Mon chapeau de paille ? Il semblerait que quelqu'un me la volé.. La personne qui avait osé faire ça voulait ma mort, je ne pouvais pas rester les bras croisés et attendre qu'il me le ramène. D'ailleurs, j'étais tellement stressé que je ne savais pas par où je devais commencer à chercher. Prendre mon chapeau de paille sans mon autorisation, c'était bien pire que de me tuer par derrière. Je commençais mes recherches par le sud du village, il n'y avait absolument rien. Et malheureusement les gens ne me facilitaient pas la tâche, avant même que j’expliquais la situation, il me rejetait en disant qu'il n'avait pas vu de chapeau de paille dans le coin. L'ouest, c'était pareille et le nord n'en parlions pas. Il restait plus que le côté Est, et s'il n'était pas là-bas, je serais dans l'obligation de le chercher en dehors du village. Arrivé à l'est, j'apercevais une personne qui me faisait face et il était habillé d'une façon étrange, on dirait un brigand. Il me jetait un papier et il disparaissait sous un écran de fumée. Je prenais la feuille et je la lisais : « Si tu tiens à ton chapeau de paille, rejoins nous dans la forêt du village. »

Je ne cherchais même pas comprendre, je courrais en prenant la direction de la forêt. Peut-être que c'était un piège ? En tout cas, quand il s'agissait de mon chapeau de paille, je n'avais pas trop envie de réfléchir ou de préparer un plan d'attaque. Désormais, je me trouvais en dehors du village et pour être plus précis dans la forêt. Je ne voyais rien et je n'entendais rien, serait-il moqué de moi ? Je m'apprêtais à crier afin de les faire sortir de leurs cachette qu'un bruit se faisait entendre. J'étais pris dans une embuscade, il m'avait bien eu. Ils sortaient tous de leur cachette et décidait de me faire face, l'un tenait mon chapeau de paille : en voyant celui-ci je commençais à m'agité dans tous les sens :

« SALE ENFOIRÉ REND MOI MON CHAPEAU ! JE VAIS TE TUER .. JE VAIS T'ÉCRASER TU VAS VOIR … »

Que de la gueule, j'étais tombé dans leur piège et je ne pouvais rien faire pour m'en sortir, à part crier bien évidemment.



...............................................................
désolé c'est un peu pourri, je m'attraperais au prochain promis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi] Lun 29 Oct - 18:03

Konoha. Le village de la feuille.
Je me sens naturellement bien lorsque je me trouve dans l'une de ses forêts. Une ambiance paisible et depuis, je ne me suis jamais fais attaqué, que cela soit par d'autres nukenins ou de simple shinobi du village. Peut-être que c'est parce que je suis assez discret lorsque je me trouve près d'un village caché ? Je crains pas les shinobis, je crains personne en fait. Pour le prouver, aujourd'hui, j'ai décidé de passer la nuit ici dans cette forêt si sombre. Les gens racontent un tas d'histoire sur les forêts, encore plus sur les nuits passer dans les forêts ! Il est temps de vérifier tout ça et je suis là pour ça. Je me promène dans la forêt pour chercher du bois afin de faire un feu, on était près du village de la feuille, ça serait un comble de ne pas trouver facilement de bois. Je monte ma tante, dépose mes survêtements près du feu précédemment fait, j'étais prêt à m'endormir, il faisait déjà tard, je rentre dans la tante, referme dernière moi et dors immédiatement comme un bébé.
Je me réveille. Il fait sombre. Le soleil ne sait toujours pas levé. J'entends du bruit autour de moi, autour de la tante. Ça semble se rapprocher, je n'ai pas peur, non, rien à voir. C'est sûrement de simple passant, ils n'oseront point m'attaquer et encore moins me voler et s'ils le font quand même, je leur botterais le cul, même si en se moment, c'est moi qui a la tête dans le cul.. Mes paupières sont lourdes, je dois me lever pour vérifier ce qu'il se passe, mais je n'arrive pas, soudainement, je m'endors, je verrais demain s'il manque quelque chose à mes affaires.

Je me réveille une deuxième fois...
Il fait jour, heureusement, j'ai toujours la tête dans le cul. J'ai des souvenirs très vagues de ce qu'il c'est passer durant la nuit. Des shinobis ? Des voleurs ? Des bandits ? Je n'en sais rien. Je sors lentement de la tante et vérifie si tout va bien autour de moi... Tous allait, magnifique, je n'ai pas à me casser la tête à retrouver tierce personnes. Faut que je reprenne la route maintenant, ces histoires à dormir debout n'était que mythes, il ne sait pas passer grand chose durant la nuit. Je cherche du regard mes magnifiques chaussures noirs valant une belle petite fortune, Tao Pai Pai sensei me les avaient offert il y longtemps de ça. Certes, ils étaient dans un salle état, mais c'étaient un souvenir non négligeable et l'enlever de mes mains était une grave erreur. Les chaussures n'étaient pas là... On me les a volé !

Pied nu, je me met à courir. Vers quelle direction ? J'en sais rien, au hasard, je cours à droite. Je n'aurais jamais dû faire comme si de rien n'était cette nuit... Mais une chose est sûr, ceux qui m'ont volé ma paire de chaussure vont morflé ! J'entends au loin un cri. Je suis assez près pour pouvoir comprendre ce que disait la personne qui criait. Ça parle de vole, j'en suis sûr. Je cours à grande vitesse vers cette personne. J'arrive enfin sur les lieux. Sans analyse, sans réfléchir mais surtout sans essayer de les faire comprendre quoique ce soit je saute en direction d'un vieux type, sûrement bandit, en lui collant sur la joue un méchant coup de pied digne d'un karatéka. Il est aussitôt propulser plusieurs mètres derrière, je me retrouve au milieu de plein de bandit, tous aussi répugnant les un que les autres. Derrière moi se trouve un mec bizarre, sûrement lui qui avait crié tout à l'heure. On est dos à dos. J'espère qu'il fait pas partit des bandits, c'est pas que je suis mal si c'est le cas, c'est juste que j'ai pas l'habitude de ramasser derrière. Bref, je décide enfin de prendre la parole, je dis haut et fort :

    « Je vous laisse cinq secondes pour me remettre mes chaussures !
    - 1... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 128
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi] Lun 29 Oct - 21:04




-------------------------------------------------------------------------------------------------
<<... Si tu vas mourir, mourrons ensemble !! ...>>
-------------------------------------------------------------------------------------------------


LLa corde dont j'étais attaché n'était pas normal, j'avais l'impression que c'était plutôt une technique, enfin je n'étais pas certain. Comment allais-je faire pour sortir de ce merdier ? En tout cas, celui tenant mon chapeau de paille allait le regretter, je ne permettais à personne de toucher mon chapeau de paille sans mon autorisation. Comment avait-il osé ce bâtard ! Pendant le temps que je réfléchissais à un plan, les brigands se marraient, ils n'avaient pas seulement un chapeau de paille. Il semblerait qu'ils avaient volé beaucoup de choses, des pompes, des vêtements de l'argent etc .. Mais dans toutes les choses dont ils avaient volé, il n'y avait pas un seul qui était plus chère que mon chapeau de paille. Je fermais mes yeux et je me concentrais, je concentrais mon chakra au bout de mes doigts afin de couper la corde. Le pire dans tout ça, c'était que les cordes étaient invisibles, je pouvais seulement le sentir. Soudain un homme arrivait par les airs et frappait brutalement l'un des brigands. Je n'aurais pas aimé être à sa place, le coup de pied était énorme. Je comprenais maintenant d'où venait cette force brutale, regardez ces muscles .. Waouh ! Je ne voyais pas sa tête et donc je ne pouvais pas savoir à quoi il ressemblait. Il avait le dos tourné. Les brigands nous encerclaient, le monsieur muscle prenait la parole en disant :

« Je vous laisse cinq secondes pour me remettre mes chaussures !
- 1... »

Ah, il s'était fait volé ses chaussures... Des chaussures, ce n'était rien ça. Bref, pendant le temps qu'il commençait son décompte, j'essayais un autre moyen pour me libérer de cette corde. En forçant, je réussissais à rapprocher mes deux mains, j'exécutais rapidement les signes suivantes tout en prononçant les noms des signes :

« Serpent .. Tigre .. Chien .. Bœuf .. Lapin .. Tigre .. »



Katon, Goukakyuu no Jutsu


[b]D
ieu merci, je réussissais à exécuter les signes des mains et ainsi je cramais tous les brigands qui me faisaient face. Mon chapeau de paille s'envolait au-dessus de moi et s'apprêtait à atterrir devant monsieur muscle qui d'ailleurs lui s'apprêtait à passer à l'attaque. Grâce à la chaleur provoquer l'attaque boule de feu, la corde disparaissait. Je donnais un énorme coup de coude à monsieur muscle, puis je sautais afin de prendre mon chapeau de paille. Je tombais avec et je me trouvais par terre à la merci de tous les brigands. La seule chose dont je me préoccupais était mon chapeau de paille. Les brigands décidaient de ne pas se laisser faire et donc ils jetaient sur nous comme des lions affamés, de mon côté je ne pouvais pas faire grand-chose. Je me trouvais par terre et le temps de relever ça serait déjà trop tard. Je me contentais de prendre la parole tout en disant :

« Mon trésor, ne m'abandonne plus, si quelque chose devait t'arriver, il faut que ça m'arrive à moi aussi. Mourrons ensemble SHISHISHI !! »
Disais-je tout en ricanant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19

Message(#) Sujet: Re: Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi] Mar 30 Oct - 19:13

Il m'avait fallut compter jusqu'à cinq pour que le gamin au chapeau de paille batte les nombreux bandits devant lui. Katon goukakyuu no jutsu. Je ne connaissais point cette technique ninja, mais elle avait l'air très puissante. Une énorme boule de feu jaillit de la bouche du gamin. Une technique assez puissante pour cramer tous les voleurs devant lui. Un chapeau de paille, au dessus de tous, sûrement celui du gamin. Dans mon décompte, j'étais arrivé à 4... Il leur restait qu'une seconde pour me remettre mes chaussures Puis soudain, quelqu'un me pousse derrière, non quelqu'un me donne un coup de coude... Je regarde. C'est à nouveau le gamin. Il me veut quoi celui là ? J'ai pas l'temps pour ces soucis... Bref, maintenant le décompte est terminé, me manque plus qu'à tous les éclater.

« C'est pas comme si je vous avais pas prévenu... Maintenant laisser moi cinq secondes pour tous vous éclater ! »
Une seconde, crochet en pleine mâchoire, le mec tombe directement, assommer sûrement par le coup. En même temps avec mon pied droit, j’assène un énorme coup sur le flanc droit d'un mec à coter. Avec mon pied à terre je prend appui et saute haut.
Deux secondes, j’atterris en faisant un rapide salto arrière, mes deux talons frappent violemment le menton d'un gars, je suis debout, il reste encore plus de cinq mettre à étaler.
Troisième seconde, un coup dans l'abdomen, il vomit sur ma main cette enculer... Par faute d'inattention, je me prend un violent poing dans l'oreille, je suis projeté un peu plus loin mais toujours en état de combattre. Heureusement que le mec, il sait pas que je suis un Suzurane...
Quatre secondes maintenant, je dois faire vite si je ne veux pas perdre le défis que je viens moi même de me donner. Coup de boule en plein nez, c'est sûrement le coup le plus puissant, le mec il doit souffrir comme un dingue là. Bien sûr, moi je garde mon sérieux et continu la baston. Celui qui m'a donné le coup de poing tout à l'heure est à nouveau devant moi, il essaye de me coller un front kick que j'esquive avec aisance.
Depuis tout à l'heure j'analyse. Les deux mecs restant sont les plus puissants... Et me reste plus qu'une seconde pour les mettre à terre. J'utilise l'une de mes techniques spectacles... Faites pour impressionner les gens, je me tien sur mes mains et faire tourner mes pieds. J'étais comme un toupie en train de frapper à plusieurs reprises les deux voleurs.

« Échec et mat... J'ai plus de dix coups d'avance là, hein... »
Je tourne mon regard maintenant sur le gamin au chapeau de paille... Depuis tout à l'heure il est en train de blablater avec son accessoire débile... J'espère qu'il n'est pas des leurs, sinon j'devrais lui casser la gueule à lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 128
Rang : C+

Message(#) Sujet: Re: Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi] Mer 31 Oct - 22:22




-------------------------------------------------------------------------------------------------
<<... Pourquoi tu es moche ? !! ...>>
-------------------------------------------------------------------------------------------------



« Échec et mat... J'ai plus de dix coups d'avance là, hein... »

Quel soulagement, j'avais désormais mon chapeau de paille. Malheureusement j'étais à la portée des brigands qui d'ailleurs profitaient pour m'attaquer, était-ce vraiment la fin ? Il semblerait que non, ouf ! Le gars dont je venais de frapper il y a moins d'une minute était furieux. Je ne pense pas que c'était son intention, mais en tout cas il m'avait sauvé. Du kungfu? En tout cas, en cinq secondes il éliminait tous ces brigands. Pas la moindre technique ninjutsu, on dirait qu'il était plutôt spécialisé dans le Taijutsu. Il avait trop la classe, il terminait sa démonstration et il me lançait un regard bizarre ... Burg, je retirais tout ce que j'avais dit sur lui. Peut-être qu'il avait bien la classe en mode combat, mais quand je regardais son visage, je ne voyais rien qui pouvait lui donner de classe. Des muscles d'accord, à part ça, je voyais des yeux bizarres, des gros sourcils etc.. Je me relevais et je m'approchais de lui à environ trente centimètres. Je fronçais mes sourcils et je me penchais afin de l'observer de plus près. Mes yeux sous sa tête, à sa gauche, à sa droite ! Je confirmais tout ce que j'avais dit, ce type était moche. Je lui adressais ensuite la parole en disant :

« Qu'est-ce tu as à me regarder comme ça ? On ta déjà dit que tu es moche malgré le fait que tu sois musclé ? Et pourquoi tes sourcils sont aussi gros ? »

Ensuite, je reculais de quelque mètres et je ramassais mon sac à dos. Je positionnais mon chapeau de paille bien au-dessus de ma tête et j'attendais impatiemment sa réponse. Bien sûr, je gardais toujours cet air provocateur et interrogatif. Comment allait-il réagir ? Nous n'allions pas tarder à le savoir ..



-------------------------------------------------------------------------------------------------
Si y a un truc qui va pas, hésite pas à me mp. Et désolé pour la longueur,
franchement je ne savais pas trop quoi dire :/ Je te laisse donc je le choix de
m'attaquer et me mettre une raclé, ou d'ignorer ce que je t'ai dit et de trouver
un autre truc pour avancé le rp XD
-------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Gros Sourcil [PV:Senshu Kobushi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-