N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Mission de rang D : La meilleur façon de faire changer une personne c'est de le confronter à la mort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 128
Rang : C+

Message(#) Sujet: Mission de rang D : La meilleur façon de faire changer une personne c'est de le confronter à la mort ! Lun 29 Oct 2012 - 18:39




-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
!! La meilleur façon de changé une personne, c'est de le confronter à la mort !!
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


- Une semaine plus tard :

Déjà deux missions à mon comte ? C'était fantastique, je me devais de continuer ainsi. Pour devenir un grand ninja, il fallait effectuer un certain nombre de mission. Normalement ce n'était pas des missions de ce genre-là, mais plutôt des missions de renseignements, espionnages, combat, éradiqué tout ce qui pouvait nuire à notre village. Mais étant un débutant, je n'avais pas tellement le choix, donc inutile de contester. Je m'étais bien remis de la dernière mission, d'ailleurs avant de connaître mon équipe, il me restait encore une dernière mission à effectuer. Ce n'était pas obligatoire, mais c'était un quota que je m'étais fixé, trois missions avant d'intégrer une équipe. Avant de faire quoique ça soit, je décidais de prendre une bonne douche et de ranger un peu la chambre, on dirait un porcherie. Heureusement que personne ne me rendait visite.. bref, je finissais de faire tout ce que je voulais faire, je prenais mon sac d'entraînement et je portais mon chapeau de paille avec toujours autant de classe. Je me regardais dans le miroir, côté gauche, puis la droite. Rien à dire, j'avais la classe et personne ne pourrait dire le contraire.

Avant de sortir, je décidais de me donner encore plus de classe. Pour cela, je prenais un cure-dent dont je la mettais entre mes lèvres, un peu de parfum et pour finir je prenais mon échappe jaune. L'écharpe attaché autour de ma taille et dont une grande partie s'échappait tout au long de mon pantalon. Au lieu de prendre la porte, je décidais de sortir par la fenêtre, ensuite je montais au-dessus de mon toit et je regardais le paysage. Que c'était beau, le village de Konoha ! Il faisait un temps agréable, un peu de vent qui d'ailleurs virolait mon écharpe. Je croisais les bras et je décidais de réfléchir un peu .. Si seulement une personne pouvait me prendre en photo, ça serait merveilleux. Soudain comme par hasard un jounin apparaissait devant moi et gâchait tout mon plaisir, mon instant de gloire. Mon visage magnifique et souriant se transformait en un visage désagréable et agressif. J'espère qu'il avait une bonne raison de m'interrompre dans mon … comment dire ? Enfin bref, vous me comprenez quoi. Il décidait de s'expliquer en disant :

« Ryosei, Waouh ! Tu as trop la classe, j'en suis sûr que même le Hokage ne peut pas rivaliser avec toi. Je suis désolé de te déranger, mais on m'a envoyé pour une urgence ! Le chef du pays du feu va faire une expédition dans un village voisin et malheureusement la nounou qui est censé gardé son adorable petit-fils est tombé malade. Un ninja de Konoha est obligé d'aller s'occuper de cet enfant. Le conseille du village voulait donner cette mission à un jounin, mais j'ai demandé à ce que ça soit toi qui le fasse. Tu es genin et si tu réussi cette mission, j'en suis persuadé que tu auras le niveau d'un jounin. Qu'en penses-tu ? » Disait-il tout en affichant un sourire étrange.

S'occuper d'un enfant ? Le petit-fils du chef du village ? Hors de question ! Je n'avais pas que ça à faire moi, pourquoi pas enlevé sa couche tant qu'on y est. Je m'apprêtais à lui répondre qu'il me devançait en disant :



« Si tu réussi cette mission, je demanderais à ce que tu intègre une équipe digne de ce nom et par la même occasion je te prendrais en photo et je le ferais accroché dans ta chambre, et je te demanderais en même temps de me signé un autographe. Si tu refuses, tant pis, j'irais demandé à un jounin et je dirais au Hokage que tu n'es pas encore près pour ces genres de mission. » Terminait-il tout en prenant un air sérieux.

Que devais-je faire ? D'après ce qu'il était entrain de dire, cette mission était très importante et pouvait monter ma popularité auprès des autres. Enfin qu'importe, c'était un enfant non ? Ou adolescent ? Ça ne devait pas être une tâche difficile, donc je répondais à mon tour en lui disant :

« J'accepte la mission, si ce n'était pas toi, je pense que j'aurais refusé ! Merci pour les compliments et n'oublier pas, vous avez autant de classe que moi. »
disais-je tout en prenant la feuille qu'il me tendait.

Il était temps, la dernière mission avant l'intégration d'une équipe. SHISHISHI, je sentais que j'allais drôlement m'amuser. Le jounin en face rappliquait aussitôt en disant :

« Ça je n'en doute pas une seconde ! Bonne chance, Ryosei. »
Disait-il tout en disparaissant sous un écran de fumée.


Bref, il était temps de partir à la maison du chef du pays du feu. Une trentaine de minute plus tard, j'arrivais enfin à la direction. L'enfant je le voyais, il était posé sur un tronc de bois et semblait m'attendre depuis un bon moment. Et autour de lui un peu partout dans les environs, on apercevait des soldats, des gardes : il semblerait qu'ils étaient là sécurisé l'endroit. Que pouvais-je faire ? Et que ferais bien une nounou ? Je pensais directement à la vaisselle ect .. je tournais rapidement ma tête dans tous les sens tout en disant : « NON NON NON ET NON ! ». J'étais pas venu ici pour préparer à manger ou faire du nettoyage, j'étais là pour veiller sur le petit-fils du chef du pays. Je m'approchais de lui et je me présentais en disant :



« Salut, je suis Ryosei ton nouveau ami jusqu'à ce que ton père revienne. »

Il me lançait un regard agressif, puis il se levait tout en poussant. Il était fou ou quoi ? Il prenait ensuite la parole en disant :

« Jamais personne ne m'a dit Salut et j'avais personne ne m'a tutoyer. La prochaine fois que tu oses me parler sur ce ton, je te jure que tu vas le regretter. Ils sont sérieux les gens de Konoha à m'envoyer un mec ridicule avec un chapeau de paille ridicule ? Tss.. »

Hein ? Dans quoi m'étais-je embarquer ? Le salaud, je comprenais maintenant pourquoi il m'avait donner cette mission. J'enlevais mon chapeau de paille et je prenais un air sérieux.. Je lui lançais un regard équivalent à ce qu'il m'avait lancé et je m'apprêtais à lui donner un coup de poing qu'une personne m'attrapait tout en disant :

« Hey mais tu es fou ou quoi ? Tu fous quoi là ? Pose ne serait qu'un seul doigt sur le petit-fils du chef et tu finiras en tôle. Tu es ici pour accomplir ta mission, si tu l'as accepté ce que tu savais à quoi tu t'attendais. Maintenant excuses-toi et fait tout ce que le petit-fils du chef te demandera. C'est compris Ryosei ? »

« La ferme ! Je préfère encore croupir dans une prison que de me laisser insulter par ce vaut à rien. Ce n'est pas parce qu'il est le petit-fils du chef que l'on doit obéir à tout ces exigences. »

La situation devenait tendu, une dizaine de soldats commençaient à se rassembler autour de moi, leur unique but était de faire en sorte que je m'excuse auprès de vaut à rien. Quant à celui-ci, il me regardait avec un air étrange, surpris et il n'avait qu'une seule envie, c'était de m'en foutre un. C'était exactement la même chose pour moi, mais malheureusement je ne pouvais pas faire grand chose, deux personnes m'attrapaient. Celui se prenant pour le boss prenait la parole en disant :

« Rompez, je ne vous ai jamais dit de venir ici. Toi avec le chapeau de paille, viens avec moi. »

Que devais-je faire ? Maintenant que les gardes m'avaient laissé, je pouvais bien le frapper. Mais s'ils étaient tous réuni il y a quelques secondes, c'était pour une bonne raison. Pour le moment, je me devais de ne pas faire quelque chose dont je pourrais le regretter. Je le suivais sans rien dire, je faisais le mec qui boudait. Il m'amenait à l'intérieur de la forêt, un endroit dangereux dirais-je. Il s'arrêtait devant un arbre et il me demandait de me mettre à quatre pattes afin qu'il puisse monter sur mon dos et grimper cet arbre. Non, mais ce type il avait vraiment un problème. Il commençait vraiment à me taper sur le système, je décidais de ne pas répondre à sa demande et je lui retournais la question en inversant les rôles. Il commençait à pleurer, à pleurnicher ... Waouh, j'hallucine, mais dans quel monde vivions-nous ? Je m'éloignais un peu de lui et je décidais de me reposer un peu. J'avais hâte de voir ce qu'il allait faire après qu'il ait versé tous ses larmes. Soudain deux apparu de nulle part le prenait en otage et disait qu'au moindre mouvement ils n'hésiteraient pas à l'égorger. Tout devait sérieux maintenant et c'était moi qui était en panique, car la moindre chose qui lui arriverait, je serais l'unique responsable. Mais je ne comprenais pas, où étaient les gardes ? Derrières les deux hommes, j'apercevais trois cadavres et c'étaient bel et bien ceux des gardes qui devaient protéger ce secteur. Le gamin se mettait à pleurer encore plus fort et la personne qui le tenait ne s'empêchait pas de lui mettre une gifle bien forte afin de le calmer. Celui-ci me suppliait de le sauver et tandis que les autres me demandaient de faire passer un message au chef du pays du feu. Il voulait de l'argent, donc en quelque sorte c'était un kidnapping.

Il était hors de question que je retourne à la maison sans ce gamin, les deux ninjas décidaient de partir dans leurs repères et je décidais de les suivre. Il semblerait que c'étaient des amateurs, ils ne savaient pas que j'étais derrière eux. Ils s'arrêtaient à quelques kilomètres de la maison et ils décidaient de faire une pause. Ils attachaient l'enfant contre un arbre et décidaient de parler entre eux au sujet de leur futur somme d'argent. Sans faire le moindre bruit, je détachais l'enfant à l'aide de mon Kunai, celui-ci comme un idiot me criait dessus en disant que j'allais regretter de ne pas être venu à son secours plutôt. Quel con qu'à même ! Les deux ninjas décidaient de passer à l'offensif, leur objectif était de m'éliminer.


Suiton la vague d'eau

Je rappliquais sans tarder en utilisant ma technique suivante :

Cristallisation


Je cristallisais son attaque suiton … J'étais content ! Malheureusement ce n'était pas fini, j'avais crié victoire un peu trop tôt. Ma technique était réduite en poussière. Et les deux ninjas me lançaient une dizaine de Shurikens, puis des kunais. Malgré ma rapidité, je ne parvenais pas à tous les esquiver. J'étais légèrement blésé et il croyait qu'il avait fini avec moi, ils se dirigeaient donc vers le gamin. Hors de question de leur laissé mettre la main sur le gamin, une fois qu'ils avaient le dos tourné, je poignardais l'un avec un kunai afin de le mettre hors état de nuire, il en restait un.. L'autre dégainait son sabre de son fourreau et me transperçait le bras, la douleur était intense, je criais tellement fort que les oiseaux autour quittaient leurs nids. Il me donnait un coup de pied qui m'envoyait valsé contre un arbre. Il continuait son chemin vers le gamin, je me relevais et je lui disais que ce n'était pas terminé ! S'il devait prendre l'enfant avec lui, il devait d'abords prendre ma vie. L'autre idiot m'admirait avec beaucoup de bravoure et il m'adressait la parole en disant :

« Ryosei  !! **snif** **snif** Arrête s'il te plait .. Tu vas mourir **snif** Pourquoi, continues-tu alors que tu sais que tu n'as aucune chance ? »

« JIHIIHII !! Je vais mourir et alors ? Je croyais que tu n'avais rien à faire de moi et que j'étais là simplement pour te répondre à tes ordres ? Tu connais mon nom, je ne connais même pas le tiens, quelque soit ton ordre, je n'obéirais pas. Je suis un ninja et je suis du village de Konoha dont dont père à une grand influence dessus. Si je ne m'arrête pas, ce n'est pas pour toi, pas pour te sauver, mais plutôt pour sauver mon honneur et celui de mon village. J'ai une mission et je me dois de la mené jusqu'au bout. SHISHISHI !! »

« **snif ** **snif *** Tu avais dit que j'étais ton ami **snif** Alors, changes pas d'avis s'il te plait. »

Il se levait et décidait de devancer le ninja qui allait m'achever, il se mettait devant moi et il disait à l'autre qu'il était dans l'obligation de le tuer avant de m'atteindre.. Il tremblait, comment avait-il eu le courage de vouloir mettre sa vie en jeu ? Soudainement, les secours étaient arrivées et je finissais par tomber dans les pompes. J'entendais une seule voix c'était celui du gamin, il semblerait que ces événements l'avaient un peu changé. Je fermais les yeux tout en esquissant un gros sourire. Le ninja ennemi était capturé et nous entrions tous à la maison. Je passais une semaine au lit, à mon réveil j'apprenais que la mission avait été réussie avec succès. Avant de partir à Konoha, j'avais beaucoup de choses à apprendre au petit et à partager..

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Désolé c'est un peu trop long pour une petite mission, j'avais deux scénario différent et je ne
savais pas lequel prendre donc j'ai un peu mélangé le deux et au final ça donne ça :/
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission de rang D : La meilleur façon de faire changer une personne c'est de le confronter à la mort !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-