N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

 [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang C
Messages : 385
Rang : C

Message(#) Sujet: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji] Ven 23 Nov 2012 - 22:56

Spoiler:
 
- Pour aujourd'hui, t'as une mission de rang B à effectuer. Ne t'inquiète pas, rien de bien difficile, enfin bien sûr, c'est plus facile à dire qu'à faire... Je t'explique vite fais avant de te donner ce parchemin, dans lequel est écris l'ordre de mission. Alors, tu dois retrouver un ancien shinobi du village qui travaillait jadis dans les archives et les rapports du village, sa puissance n'est plus à prouvé, il pourrait facilement tenir tête à un jônin, mais selon certaines sources, cet homme aurait de nombreux contacts avec différents nukenins. Tu as compris n'est-ce pas ? Cet homme va bientôt trahir le village, si ce n'est déjà fais... Je compte sur toi pour l'arrêter.
Une mission banale ? Pas vraiment, je vais devoir me frotter à plus fort que moi. Selon Jérôme (qui, je le rappel, est mon facteur et un ami proche) il possède carrément la puissance d'un jônin, alors que moi, je ne suis qu'un simple genin. Certain diront que le grade ne fait pas tout, d'autres diront le contraire, chacun son point de vu différent. Bref, cette mission est bien trop difficile pour que je puisse moi, Shinzô, l'effectuer en solo. Avec la main droite, je sors une cigarette de ma poche, avec celle de gauche, je sors le briquet. Clip, clip... Cigarette allumer. Je tire une première taffe...

- Bref, t'as rendez-vous avec un dénommé Kadoria Shuji, ton chef d'équipe, il t'accompagnera durant cette mission. Sois prudent, ça ne va pas d'être de la tarte, c'est moi qui te le dit ! (il finit par me tendre le parchemin contenant l'ordre de mission que je soulève directement)
Kadoria, Kadoria Shuji, Shuji Kadoria... Et merde ! S'il y a bien une personne que j'ai pas envie de voir maintenant, c'est bien mon chef d'équipe ! Depuis notre dernière rencontre, l'image que je me faisais de sa personne avait complètement changé... Il m'a quand même lancé l'un de ses genjutsus les plus puissants, c'était horrible ! JE voyais des trucs horribles, des meurtres, des bains de sang, bref, un tas de truc de dingue que personne, ni moi, ni Shuji n'aurait aimé voir... Il y a qu'une personne assez folle pour créer ce genre de jutsu, et cette personne c'était mon « sensei ». Je crois que je vais me suicider.

La forte se ferme après avoir salué mon facteur préférer.

A présent, préparer les divers équipements nécessaires pour la réussite de cette mission est nécessaire, en à peine quelques pas seulement, j'arrive devant ma garde robe, l'ouvre d'un geste rapide et regarde attentivement ce que je pourrais prendre... Un magnifique T-shirt noir que j'avais acheté il y a pas longtemps de ça au centre-ville et une belle veste de couleur verte à fourrure, j'enfile ensuite mon jeans tous frais, tous neuf. Manque plus qu'à remplir les quelques emplacements dédier aux divers objets shinobis : kunais, shurikens, senbons et même fumigène, chose que je fais immédiatement après avoir fini d'enfiler mon habillage.
Dans le parchemin que Jérôme m'avait donné tout à l'heure, il y a marqué l'ordre de mission qui était « on ne peut plus clair », mais surtout le lieu de rendez-vous... Oui, le rendez-vous que j'ai avec Shuji pour cette mission. Il est deux heures et demi de l'après-midi et je dois me retrouver à moins quinze au sentier perdu. J'ai le temps... Il est même possible que j'arrive en avance par rapport à mon compagnon de mission. J'espère en tout cas qu'aujourd'hui, ça ne va pas partir en cacahuète comme la dernière fois.

J'arrive enfin sur les lieux. Je me trouve en dehors du village bien sûr... Rien à dire, je suis arrivé pour la première fois je pense en premier lors de mes rendez-vous avez mon chef d'équipe. J'aperçois autour de moi une bonne dizaine de shinobi -sûrement senseur- charger de laisser pénétrer dans l’enceinte du village. Soudain une silhouette se dessine au loin, sûrement le Kadoria maître des illusions. J'attend qu'il se rapproche suffisamment pour ouvrir la discutions. Bien sûr, je n'oublie pas ce qu'il m'a fait lors de notre dernière rencontre, je pense que cette journée va rester graver dans ma tête toute ma vie... C'était tellement traumatisant.

- Salut Shuji.
Dis-je l'air simple. Il va sûrement remarquer mon changement d'humeur comparer à d'habitude. Pour l'inciter à prendre directement la route, je reprend la parole :

- Mettons nous en route, on arrivera vite sur les lieux.


Dernière édition par Kadoria Shinzô le Lun 26 Nov 2012 - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji] Sam 24 Nov 2012 - 18:36

Le soleil est au rendez-vous en cette banal matinée. Je viens tout juste de me lever et après avoir pris ma douche je me suis installé dans la cuisine pour manger comme à mon habitude un bon grand bol de céréales pour bien commencer la journée. Je fais très attention de ne pas faire beaucoup de bruit pour ne pas réveiller la chose qui sommeille dans une des pièces de cette maison. Beaucoup pense que ce n'est qu'une légende mais non. La bête qu'il ne faut surtout pas réveiller nommé Asuna est ici alors autant faire le moins de bruit possible. Alors que je déguste tranquillement mes céréales, j'entends un petit bruit. Mon dos se crispe et je manque de faire tomber mon bol. Non, ce n'est pas possible. Je n'ai pas fait assez de bruit pour la réveiller... Je me lève doucement et me dirige vers le salon, là d'où le bruit mes parvenues. Je regarde à droite puis à gauche et n'aperçois personne. Ouf, ce n'était pas elle. Soulagé je commence à repartir vers la cuisine mais un bruit de battement d'ailes se fait entendre dans mon dos. Je me retourne en vitesse et vois un aigle messager poser sur le rebord de la fenêtre. Je m'approche de lui et prends le message qu'il porte sur son dos. Je le déplie et remarque que c'est, pour changer, un ordre de mission avec mon élève Shinzô.

Ils auraient pas pu me mettre avec quelqu'un d'autre? Pas que je n'aime pas Shinzô, bien au contraire mais juste que nos relations sont assez tendu depuis la dernière fois qu'on s'est vu en compagnie d'Asuna. J'avoue y avoir été un peu fort en lui balançant un genjutsu aussi puissant mais... Il faut dire qu'il m'avait cherché... S'il m'avait pas pris pour un con avec comme complice la bête de sommeil tous sa ne serait pas arrivée. Dans tous les cas, il va falloir que je m'excuse à moins bien évidemment qu'il ne m'ait déjà pardonné, ce qui faut l'avouer et très peu probable...

Je pars dans ma chambre et m'habille comme à mon habitude. Des vêtements styles aristocrates est mon masque habituel sauf que cette fois le tous est de couleur bleue très claire pour changer de mon bleu marine. Je passe en coup de vent dans la salle de bain pour me passer un coup de brosse avant de mettre mon grand chapeau assorti à mes habits. Je prends mon matérielle Shinobi et écrit un petit mot à Asuna pour pas qu'elle s'inquiète de mon absence. Je le dépose sur la table et utilise ma technique de déplacement instantané pour arriver rapidement au sentier perdu ou doit surement m'attendre Shinzo.

Une fois là-bas j'avance vers l'extérieur avec l'accord des gardes et remarque au loin la présence de mon élève. Je m'approche de lui, anxieux de l'ambiance qu'il va y avoir. Une fois devant lui, il me devance et prend la parole avec un simple " salut ". Pourtant son ton froid me confirme qu'il ne m'a pas pardonné. GENIAL. Cette mission va être tellement sympa! Je lui réponds aussi avec un petit " salut " avant qu'il ne continue la conversation pour nous dire de nous mettre en route. Je le regarde avec un regard des plus neutres possibles et adopte un ton identique.

    " - Tu as surement raison. On m'a informé qu'il est partie vers l'Est. Dès qu'on aura fait un petit peu de chemin j'utiliserais mes dons de sensorialité pour repérer son emplacement exact. "


Nous nous mettons en route vers l'Est dans un silence morbide. Le vrai problème sera surtout quand on devra arrêter notre adversaire. En effet si Shinzo et moi ne sommes pas coordonnés il va faire qu'un seul bouché de nous si un combat éclate. Il faut que je fasse mes excuses s'est évident, autant pour notre relation élève / sensei que pour la mission, mais c'est plus facile à dire qu'à faire... Je prends une grande inspiration et me tourne vers mon élève.

    " Bon, je tiens à m'excuser pour la dernière fois. C'est vrai que je n'aurais pas dû utiliser un genjutsu sur toi et encore moins un aussi puissant mais je pense que tu sais à quel point j'ai mauvais caractère sauf que tu n'étais visiblement pas au courant que je déteste qu'on se foute de moi a un point où je ne contrôle même pas plus. Asuna etait aux courantes, et elle s'est amusé avec... Malheureusement c'est toi qui en as fait les fraie et pas elle. Bref, excuse-moi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang C
Messages : 385
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji] Lun 26 Nov 2012 - 20:08

Nous prenons la route, moi et le Kadoria. Notre destination finale n'est pas très loin du village de la foudre, le fugitif -selon les informations donner sur l'ordre de mission- c'est enfuis vers l'Est, là où nous nous dirigeons en ce moment même. Le paysage est montagneux, mais étant des shinobis de la foudre, nous avons l'habitude de ce genre d'environnement à force de traîner dans les parages ont fait que revoir les mêmes choses. Oui, par exemple cette grande montagne devant moi là, je l'ai déjà vu plusieurs bonnes dizaines de fois...
Pendant le chemin, le Kadoria jônin de Kumo prend la parole : il s'excuse... S'excuse de m'avoir plongé dans un énorme genjutsu de rang S durant notre dernière rencontre. Un genjutsu très puissant donc qui m'a énormément fait souffrir mentalement, je pense même être devenu schizophrène depuis... Ou pas. Mais bon, moi je suis d'accord pour le pardonner, vu qu'il s'excuse... Je suis pas quelqu'un de rancunier et loin de là, c'est vrai que ce matin je croisais les doigts pour ne pas tomber sur lui toute la journée mais bon.

- Ah, quoi ? Mais je t'ai déjà pardonné depuis longtemps hein...
Faux ! Menteur ! Je lui dis carrément qu'il n'aurait pas dû aussi, non ? L'hypocrite que je fais. J'ai l'air complètement décontracter pourtant, rassurant le Kadoria jônin de Kumo avec des propos à moitié faux. Lui dire que je l'ai déjà pardonné depuis longtemps est un mensonge, j'ai déjà dû mal à vraiment oublier le genjutsu abuser qu'il m'a lancé... ça fait maintenant plus de six mois que je connais Shuji et c'est pas parce qu'il a voulut s'amuser, sur moi certes, que je vais mettre à terme à notre amitier... En plus de ça, il est le chef de l'équipe dans laquelle je suis, la team « Yume » ! Bref, on continue notre route.

Aujourd'hui Shuji, lors de cette mission aurait plus le rôle de senseur qu'autre chose, bien qu'il reste plus talentueux et plus utile que moi dans plein d'autre domaine. Depuis tout à l'heure, il nous guide vers le fugitif, nous menant vers les bois nuageux du pays de la montagne. Une forêt tellement haute dans la montagne qu'elle dépasse les nuages même, c'est quelque chose de remarquable à regarder, et le traître que l'on cherche est caché là-bas pour je ne sais quelle raison. Moi et le Kadoria escaladons cette énorme montagne qui n'est pourtant pas la plus grande du pays des nuages et loin de là.
Alors que nous arrivons à bonne altitude, je tourne mon regard froid non pas dans l'émotion, mais carrément dans la température qu'avait mon œil à ce moment là, ah ah. Je n'en peux plus, je suis mort là, c'est encore une mission qui va servir qu'à nous créer des problèmes.

- C'est encore loin tu penses ?

- Vous êtes enfin là. (dit une voix d'homme âgé devant nous) Vous êtes sûrement venu pour me capturer... Kumo semble me sous-estimer, envoyer deux bon à rien en mission pour me capture moi... Ah ah ah, laissez moi rire... Je ne ferais qu'une bouchée de vous ! Ah ah ah !
Un temps d'arrêt s'impose. D'un coter se trouve moi et le Kadoria qui me sers de compagnon pour cette mission et de l'autre ce vielle homme qui dit être le mec que l'on cherche depuis tout à l'heure.

- Bon, tu viens gentiment avec nous au village ou...

- ...ou je vous casse la gueule à tout les deux et je m'en vais tranquillement ? Ah ah ah !
Sur ses mots il effectue à une vitesse folle un nombre incalculable de mudras. Moi et Shuji devons nous attendre à une technique hyper balèze au vu du nombre fou de mudras qu'il a effectué pour la mettre en marche. Cette adversaire n'était pas là pour rigoler contrairement à c'que laisse penser ses manières. Une énorme vague de feu se dirige vers nous... Que faire ? Je n'ai pas de technique défensive ! D'un bond, je décolle du sol, flottant dans les airs... ça va être la deuxième fois pour Shuji de me voir utiliser mon don héréditaire...
Je regarde autour de moi pour voir ce que fait mon coéquipier... C'en est-il sortit indemne ? Je l'espère.

La gueule du mec:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji] Jeu 29 Nov 2012 - 22:45

M'ouais, je ne suis pas vraiment convaincu... Je commence à le connaître à force de l'avoir toujours dans les pattes et ça m'étonnerait qu'il m'ait pardonné aussi facilement. J'y suis quand même allé un peu fort alors ce n'est pas avec mes petites excuses à trois francs qu'il va m'excuser complètement. Au moins j'ai faits le premier pas, la balle est dans son camp maintenant même si d'après seul le temps peut réparer mon erreur.

Après quelques minutes j'active ma technique de sensorialité la plus puissante et repère rapidement notre cible qui est visiblement en hauteur. Nous parcourons rapidement le bois nuageux avant de commencer à gravir une montagne. Elle n'est pas très raide donc nous arrivons rapidement vers le sommet. En haut, le vent violent nous frappe les yeux de plein fouet nous donnant envie de pleurer. Je me concentre et sens le chakra de notre ennemi s'approcher. Bien trop à mon gout. Rapidement, sans prévenir Shinzo, je fais apparaître un clone de terre tandis que je pars me cacher derrière un rocher. Pas le temps de prévenir le genin, il est tout près de nous à quelques mètres à peine. Trop concentré sur la el chakra ennemi je n'entends pas ce que dit mon élève même s'il est vite coupé par une voix grave. Aucun doute c'est la voix de ma prochaine victime.

Comme à mon habitude, je compte rester a l'écart pour et observer avant d'agir au moment opportun pour mettre fin au combat. Je scrute les deux Shinobi, l'un est mon allié et l'autre mon ennemi le tout accompagné par une vieille copie de ma personne. Concentré sur leurs chakras respectifs je ne fais pas gaffe à leur conversation qui doit surement se résumer à " Tu va venir avec nous! " et " Nan par envie je vais vous tuer ". Je sens brusquement le chakra du vieux gigoter dans tous les sens signe qu'il prépare une technique et vu la dose qui s'agite je dirais que ce n'est pas une petit jutsu.

Mon clone utilise discrètement ma technique de levitation spécifique du clan Kadoria pour être prêt à parer la prochaine attaque. D'ailleurs en parlant de cette fameuse attaque, une énorme vague de feu se dirige vers mon élève et moi. Très rapidement mon clone et Shinzo s'élèvent en même temps vers les airs sauf que ma copie monte plus haut dans le ciel pour préparer une contre-attaque. Quant à moi je fais apparaître un clone de terre qui se glisse dans le sol et se dirige vers l'ennemi toujours dissimuler. Mon premier clone prend la parole.

    " - C'est tout ce dont tu es capable? Mon pauvre, ta puissance est aussi impressionnante que celle d'un lapin unijambiste... Goute moi sa pour voir! "


Mon clone exécute une série de mudras et pointe ses mains vers mon adversaire. Pendant ce temps-là j'utilise une technique de télépathie pour parler directement dans l'esprit de Shinzo.

    * - Le moi qui est en haut n'est qu'un clone, envoie un jutsu dans la moule du vieux papy pour qu'il arrive en même temps que ma technique, comprit? *

Très rapidement des éclairs jaillissent des mains de mon premier clone avant qu'il ne prenne la forme d'un dragon. C'est ma technique de ninjutsu préféré, celle que j'utilise au moins une fois par combat, ma marque de fabrique quoi... La contre-attaque est prête. Un dragon fonce droit sur l'adversaire alors que mon deuxième clone, toujours caché en dessous de l'ennemi, sort doucement en fixant le regard surpris du vieil homme par la présence de quelqu'un à ces pieds. Rien qu'avec le petit échange de regards qu'il y a eu entre mon clone et lui, une puissante illusion a pris place dans son esprit. À l'heure actuelle il doit sentir son corps devenir aussi lourd que de la pierre et s'écraser sur le sol comme une vieille bouse. Un genjutsu sadique pour un sadique quoi... Il ne reste plus qu'à voir comment il va parer mon ninjutsu puisqu'il est pris dans mon illusion ~

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Nukenin rang C
Messages : 385
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji] Sam 8 Déc 2012 - 22:49

Les flammes se dirigent à grande vitesse vers nous, moi et Kadoria Shuji. La technique était énorme et notre capacité de défense était restreint, ni moi, ni Shuji avons un ninjutsu suffisamment puissant pour parer un tel jutsu. Alors que la vague des enfers prend en vitesse, moi et mon sensei utilisons, en même temps, notre technique de lévitation. Comme je suis aussi un contrôleur de la gravité, il n'est pas si étonnant de voir quelqu'un comme moi utiliser un tel jutsu. Dans les airs, le membre du clan Kadoria prend la parole, il envoi quelques piques à notre adversaire, rien de mieux dans un combat que de rendre fou furieux le camp adverse. Shuji enchaîne ensuite avec une courte série de signes incantatoires dans le but d'exécuter l'un de ses jutsus.

Seulement, avant que l'offensive soit prête, quelque chose, ou plutôt une voix vint à me parler à l'intérieur de ma personne. Connaissant mon sensei, je me demande si ce n'est pas un de ses tours... et effectivement après avoir écouté les paroles du télépathe, je me suis rendu compte qu'il avait exactement la même voix que le Kadoria. La télépathie est un jutsu assez populaire pour tout utilisateur de genjutsu et apparemment, Shuji maîtrise à merveille ce jutsu.

Des mains de mon sensei jaillisse d'un coup un nombre incalculable d'éclair, se dirigeant à grande vitesse vers notre adversaire tout en prenant petit à petit la forme d'un dragon de foudre. C'est la ninjutsu que m'a apprit le Kadoria lors d'un entraînement il y a de cela quelques mois. J'avais remixé le jutsu pour le rendre pas spécialement plus puissant, mais au moins plus stylé et moins basique. Ainsi comme me l'a si bien demandé le spécialiste des illusions par télépathie, j’exécute un court nombre de signes incantatoires pour me permettre ensuite de lancer mon plus puissant ninjutsu. Une fois les mudras terminés, plus bas, au dessus de la terre commençait doucement à prendre forme mon jutsu. Un bison de bouse grandissant à grande vitesse et fonce ensuite vers ma cible qu'était autre que le barbu.

Les deux techniques très offensives avaient été lancer en même temps, d'un coter le dragon de foudre de Kadoria Shuji, de l'autre, le bison de terre de moi-même. La combinaison semblait spectaculaire et dévastatrice en même temps. Mon regard est plongé dans celui de l'adversaire, alors que je m'attend à ce qu'il, au minimum, contre-attaque, barbe noir reste figer sur place comme s'il venait de voir passer un fantôme. Sûrement un genjutsu du personne fourbe et intelligent qu'est le membre du clan Kadoria.

Puis il se remet à bouger, comme s'il avait trouvé le remède au genjutsu du Kadoria.

Et là, il a à peine le temps de lever sa main gauche, qui au contact du bison de terre et du dragon de foudre, absorbe les deux techniques en même temps. La manœuvre du barbu était spectaculaire, la « puissance » de ce jutsu était incroyable ! C'était la première fois que je voyais une telle technique, je savais qu'il était possible de réaliser ce genre de jutsu grâce au fuinjutsu, mais pas que l'on pouvait absorber aussi facilement les deux meilleurs jutsus de deux shinobis différents ! Bref, revenons au feu de l'action, le vieux barbu, après avoir absorber avec une facilité incroyable les deux meilleurs jutsus que l'ont avaient, tend sa main haut vers nous pour « relâcher » les deux bêbêtes vers nous.

« C'est incroyable ! Il arrive à absorber nos attaques et nous les renvoyer si facilement ! »
Les deux attaques se dirigent à grande vitesse, l'une vers ma personne, l'autre vers le Kadoria. Les attaques que l'on venait de lancer se retrouvaient retourner contre nous. La puissance de notre adversaire du jour était impitoyable. Je n'ai aucune défense capable de résister face à de telles offensives. Mon propre bison me percute de plein fouet, je perd l'équilibre dans les airs et retombe violemment sur le sol rocheux sur lequel on était. Pour un combat pareil, il faudrait plutôt laisser les supérieurs s'en occuper. J'essaye tant bien que mal à me relever, mais sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 732
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji] Mar 11 Déc 2012 - 23:40

Mon combo était lancé. Comme je le lui avais demandé, Shinzo lance son bison de terre inspiré de mon dragon d'éclairs. J'ai mis au point cette tactique il y a bien longtemps, avant même que je ne sois chef d'équipe, et autant dire qu'elle est très efficace sur les personnes ne possédant pas de Kai d'un assez haut niveau pour contrer mon illusion. Maintenant, il ne reste plus qu'à espérer qu'il ne possède pas d'anti-genjutsu car même si nous avons envoyé deux jutsu avec lui comme cible, il reste jonin et a surement de quoi contrer si nécéssaire.

Tous tombe à l'eau dès qu'il reprend ces esprits. Très rapidement il sort deux parchemins et le place devant lui. Sans aucune difficulté nos jutsu sont aspirés par les sceaux présents sur les parchemins. Génial, un utilisateur du fuinjutsu. Quoi de mieux que de voir ces jutsu aspiré dans de vieux parchemins? Manquerais plus qu'il ne nous les renvoie tiens! Le pire c'est que je suis tellement faible niveau défense que je ne pourrais même pas esquiver ou contrer ma propre technique.

Ce mec doit savoir lire dans les pensé parce que là c'est impossible que ce soit une coïncidence... Le mec genre comme par hasard nous renvoie nos jutsu comme si de rien n'était et le pire dans tout ça? C'est que je vais me la prendre dans la gueule, enfin, mon clone va se la prendre dans la gueule vu que moi je suis toujours caché à observer le combat de loin. Ce qui m'étonne c'est qu'il n'a toujours pas capté que ce n'était que des clones depuis tout a l'heure mais maintenant, mon stratagème tombe a l'eau dès que mon clone, touché par la technique se transforme en pierre et révèle alors que ce n'était qu'un jutsu depuis le début visant a me dissimuler. J'aperçois en même temps mon élève tomber sous le coup de la technique renvoyé par notre adversaire. J'en avais complètement oublié la puissance qui différencie notre adversaire à Shinzô tellement j'étais à fond dans mon plan mais il est trop tard. Le combat va se finir entre lui et moi et d'ici peu de temps. Je sors de ma cachette et me mets face à mon ennemi qui me lance un grand sourire. Je me place devant mon élève et prends la parole d'un ton sérieux.

    " - Je ne te laisserai plus lui faire de mal, à partir de maintenant c'est entre toi et moi, de jonin à jonin compris? Voyons voir de quoi tu es capable, prépare-toi! "


Je mets mes menaces à exécution et m'élance vers lui en faisant apparaître deux clones à mes côté. Nous nous élançons, moi et mes copie, pour une attaque finale mais, mon adversaire attaque le premier en envoyant deux kunaï partants chacun sur mes côtés. Les deux projectiles sont dotés d'un bout de papier chacun possédant une inscription dessus. Je connais ce jutsu, c'est une technique de base des utilisateurs du fuinjutsu possèdant le raiton. Elle consiste à envoyer deux parchemins aux extrémités de l'adversaire et d'activer les sceaux présents dessus libérant alors un puissant éclair entre les deux bouts de papier. Seulement, c'est une technique de bas niveau contrairement à ce qu'on pourrait croire et c'est pour ça que je m'arrête ainsi que mes clones pour faire apparaître deux mures de terre qui bloque l'éclair pile au bon moment.

Je reprends ma course vers lui en plaçant mes copies devant moi pour qu'ils agissent comme des boucliers humains. C'est alors que le premier clone se trouvant tous devant sors mon éventail de la marque qu'il possède sur le torse et utilise un genjutsu visuel sur l'adversaire pendant que la deuxième saute et Lance par-dessus le premier un dragon d'éclairs vidant en même temps ma réserve de chakra. Je sais que mon adversaire et capable de se sortir de ce genjutsu mais je vais jouer sur le temps qu'il va mettre pour stopper mon illusion et on peut dire que j'ai bien fait. Le dragon d'éclairs touche de pleins fouets mon ennemi qui retrouve ces esprits au même moment.

C'est le moment de jouer ma dernière carte. Pourquoi ma dernière carte malgré le fait que je suis en pleine forme? Et bien tout simplement parce que ma réserve de chakra commence à être sérieusement basse, trop basse a mon gout. Je fais alors disparaître mes clones et le fixe droit dans les yeux. Son regard haineux posé sur moi j'utilise mon plus puissant jutsu, la mort noire. C'est maintenant que tous se jouent. Nous nous écroulons tous les deux aux sole, lui à cause de mon illusion surement trop puissante pour qu'il puisse la contrer et moi a cause de la fatigue. Je sens mes paupières se fermer et juste avant de sombrer dans l'inconscience, je vois mon ennemi se relevé tant bien que mal avant de se retourné et de me dire d'une voix moqueuse :

    " - Raté "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: [B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji]

Revenir en haut Aller en bas
 

[B] La trahison est un acte impardonnable. [Ft. Kadoria Shuji]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-