N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Groupe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Spécial
avatar
Informations
Grade : Staff
Messages : 1405
Rang : SSS

Message(#) Sujet: Groupe #2 Mer 5 Déc 2012 - 15:04

CONQUÊTE DE YUKI NO KUNI

BATAILLE
    Description de la zone de combat :

      Un petit village civil de la région a été totalement dévasté. Il ne reste donc que de nombreux débris de roche et de bois pour marquer le fait que cette conquête sème avant tout la destruction...


    Règles :

    • Respectez l'ordre de post.
    • Vous avez 36h pour poster lorsque c'est votre tour. Si vous ne le faites pas, le Maître du Jeu viendra poster pour vous laisser une seule et unique fois 24h supplémentaires. Si vous n'avez toujours pas posté, vous serez exclu de l'Épisode.
    • Chaque personnage a droit à un seul délai de 12h s'il le demande dans le Bureau de SNH.

    • Le pays dans lequel se déroule la conquête est Yuki no Kuni, le Pays de la Neige.
    • Il est environ 12h quand la bataille est lancée, le soleil est donc bien haut dans le ciel, la neige fond à de nombreux endroits.
    • Ce premier tour est un tour d'introduction, vous devez décrire tout ce qu'il s'est passé jusqu'à maintenant. Pas de technique donc.
    • En plus de vous, les membres réels, des tas d'autres shinobis se battent.


    Ordre de post :

    • Jisetsu Samaël
    • Tama no Aisu
    • Samui Kyōji
    • Katô Kohana


    Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 801
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 6 Déc 2012 - 18:59

Les autorités de Kiri ont enfin cru bon de me déployer !

Il était temps quand même. Même si apparemment, ils étaient pas trop chaud d'envoyer un genin - quels idiots quand même. Me voilà donc, équipé au complet et l'arc au poing, dans une fantastique bataille entre des kirijins assoifés de conquêtes, de gloire et de sang et un ramassi hétéroclite. J'aimerais pouvoir définir plus précisément la plèbe qui me fait face. Mais rien à faire.

Je n'arrive pas à déterminer exactement qui tombe sous mes flèches.

Certains sont manifestement des autochtones. Même pas shinobis ou soldats. D'autres, par contre, ressemblent plus à des mercenaires sans foi ni loi. Ou plutôt, une unique foi. Celle de l'Or, sonnante et trébuchante. Parmi la plèbe, ils forment la lie de la société. Des rénégats, des exilés de tous. Je grimace de dégoût de devoir affronter ce genre d'énergumène. Je préfèrerai duel entre Noble, par exemple. Mais le pays de la neige ne semble pas vraiment en posséder - ce qui en soit est une raison auto suffisante à les envahir, il faut un peu les éduquer ces sauvages.

Un souffle arrive sur ma gauche. Je roule sur le côté, et je bande mon arc tout en me réfugiant derrière un vestige d'une maison. Ce qui en reste ? Un petit muret carbonisé. Mais cela peut suffir comme couverture face aux lancers de kunaïs. L'art de la guerre, mes chers, l'art de la guerre ! Je crois reconnaitre un jeune Samui au loin. Enfin, là, il n'est plus très loin de moi. A peine quelques mètres.

Kyoji c'est ça ? J'ai entendu parlé de toi. Ravi de partager ce bain de sang avec toi ! On parle de loin de tes exploits, et on te dit plutôt doué. Alors montre moi ce dont tu es capable.

Et j'ai un petit sourire aux lèvres, tandis que je jette un coup d'oeil par-dessus mon épaule. Des ennemis en approche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 8 Déc 2012 - 2:19


Des cheminées de cendre pouvaient se voir sur les plaines enneigé de Yuki no Kumi. La guerre était de nouveau présente et dans un pays qui n'avait jamais rien demandé. D'après les soldats du pays, Kiri envahissait le territoire seulement pour augmenter leur pouvoir. Cela me donnait une impression de déjà vu, Kiri qui provoquait une guerre en tuant des innocents juste pour prouver leur force au reste du monde. Une pale copie de la première guerre contre Kumo et cela devait s'arrêter dans les plus brefs délais.

Bien qu'au début, j'étais venu dans ce pays pour retrouver un des espions que j'avais engagé pour récolter les toutes premières informations sur Kiri. J'étais venu avec Ko' et nous marchions tranquillement sur les chemins enneigés de Yuki quand des villageois nous avaient fait part de l'attaque des Kirjins. Après une bref discussion entre nous deux, nous avions choisi d'intervenir en faveur des innocents. Pour nous retrouver ensuite dans un petit village complètement dévaster. A l'opposer de nous, les Kirijins épouvantaient et détruisaient tout sur leur passage.

Je regardais Ko' dans les yeux pour lui faire comprendre que nous allions attaquer très prochainement et qu'ils faillaient se tenir près à tout pour vaincre nos ennemis. Je lui indiquais de rester un peu en arrière de moi pour me soutenir au cas ou. Je savais bien qu'elle n'avait rien contre Kiri et je ne voulais pas l'impliquer dans ce combat qui s'annonçait équipe.

Je pris mon arc en main avec une flèche dans l'encoche, mon tomahawk était également près à être sortit si un ennemi s'approchait trop de moi. J'avançais ensuite doucement dans les ruines du village pour trouver ma première cible. C'était ainsi que je vis deux Kirijins devant moi en train de discuter.

Le combat allait bientôt commencer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 8 Déc 2012 - 12:29

Encore une guerre...Je m'étais à peine remis de mes blessures à cause des mes divers combats lors de la bataille face à Kumo que j'étais déjà envoyé dans une autre pays pour me battre à nouveau. Yuki no Kuni, le pays des Neiges. Kiri voulait conquérir ses terres. En plus nous avions déjà vaincu Kumo ici. Et puis l'environnement allait m'être favorable encore une fois. Dans ce pays, savoir manier l'Hyôton est un grand avantage. C'est ainsi que je fus contraint de partir une nouvelle fois, quitte à abandonner mes élèves. Je les avais prévenu, mais je ne partais pas au front avec eux. C'était trop risquer. En tant que Jônin j'allais prendre des risques et tenter de faire une percée. Les genins ne feraient que me ralentir. Alors que je foulais pour la seconde fois ces terres, l'armée de Kirijins descendit des bateaux pour foncer aux combats. La plupart des gens en première ligne allait mourir. Ils ne prenaient pas le temps d'observer, et que nous n'étions pas maître de ces terres. Les habitants les connaissaient par cœur, et nous n'étions pas à l'abri d'embuscade. C'était pour cela que j'avançais avec prudence au travers du champ de bataille. Je croisais de nombreux cadavres tandis qu'un soleil de plomb s'élevait dans le ciel. La neige fondait peu à peu. Ce n'était pas bon pour moi ça, même si je pouvais me débrouiller sans. Sur mon chemin je réduis à néant quelques hommes qui tentèrent de m'attaquer. J'avais piqué à un ennemi ce qui ressemblait à une faux, et cela me servit pour me frayer un passage et arriver au niveau d'un village qui était à présent en ruine. Tout n'était que destruction. A quoi bon conquérir le territoire s'ils détruisaient tous les villages ? Il n'y aurait plus rien à exploiter par la suite.
Je m'avançais donc dans les ruines pour trouver un ennemi à ma taille. Il ne semblait pas y en avoir...Il n'y avait plus personne d'ailleurs. Ce petit village était désertique. la bataille avait déjà fait ravage, les ninjas devaient être un peu plus loin. Je pouvais entendre les cris et le fracas des armes. Je m'écartais un peu, et là je tombais sur un ninja de Kiri. Il m'avait plutôt l'air sympathique, mais je ne voulais pas taper la causette. Et pourtant il s'adressa à moi. En plus, il me connaissait...Des exploits hein ? A part la guerre de Kumo je n'avais fait rien de bien grand. Mais si on entendait parler de moi c'était bon signe. Moi qui voulais créer ma légende, peut-être qu'elle avait déjà commencé ? Enfin, il ne fallait pas que tout cela me monte à la tête.

« Et bien et bien, ravi de te rencontrer...Je n'ai pas fait tant d'exploits mais si tu as entendu parler de moi, tant mieux. Combattons ensemble dans ce cas, des ennemis approchent on dirait. Quel est ton nom ? »

Me tournant, je vis deux silhouettes se dessiner au loin. Tout cela me semblait fort bien intéressant. Je ne connaissais pas le ninja qui allait m'accompagner, mais un combat n'allait pas tarder à commencer. J'espérais qu'il savait se battre. En tout cas il en avait l'air avec son arc. C'est alors que les deux ennemis se rapprochèrent. Ils ne semblaient pas avoir de bandeaux. Des Nukenins peut-être ?

« Et bien on a de la compagnie. Je me nomme Samui Kyoji. Et je crois pas que ce n'est pas votre jour de chances Nukenins ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 8 Déc 2012 - 22:31

Nous nous trouvions au centre de Yuki no Kuni. Le paysage était dévasté. Les cadavres jonchaient le sol, recouvrant la neige de la couleur rougeâtre que répendait le sang versé. Des milliers de shinobis se battaient en cet endroit et pour quelle raison ? Une stupide histoire de conquête de pays. Les ninjas du village caché de Kiri semblait vouloir conquérir le pays. Soif de pouvoir ? Je n'arrivais pas à le savoir. Une chose était sûre : Lorsque les villageois nous avaient raconté leur histoire, Aisu semblait déterminer à se battre contre les kirijins. Je n'avais pas posé la moindre question. J'étais son soutien, je le suivrais quoi qu'il arrive.

Nous marchions à travers le pays, calmement mais sur nos gardes pour ne pas nous faire avoir. Le moindre ninja serait traqué ici, alors il ne fallait pas se faire remarquer. Nous marchions dans les ruines du village où nous étions actuellement. C'est à ce moment que je vis deux ninjas, des kirijins, face à nous. Le combat allait certainement commencé d'ici peu et Kohana appréhendait ce moment. C'était la première fois qu'elle se battrait avec son nouveau coéquipier, et elle voulait faire son possible pour le protéger quoi qu'il arrive, car lui, il en valait largement la peine.

L'un des deux inconnus ce nomma. Un Samui apparemment. Manipulateur de la glace. Ce combat allait être intéressant mais peut-être plus difficile que je ne me l'imaginais. Je n'avais rien à dire face à cette phrase provocatrice, ce n'était pas spécialement mon genre de me la jouer avant un combat. Non pas que je n'étais pas confiante en notre duo, mais je n'avais pas besoin de le prouver à mes adversaires et encore moins à moi-même.

Je me préparais donc à un combat des plus intéressants. J'étais un peu en retrait par rapport à mon coéquipier, parce que j'étais son soutien et que lui s'occuperait de la plus grosse partie offensive. Pendant ce temps, moi, je me préparais à faire ce que je faisais de mieux : Protéger l'allié coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 801
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 9 Déc 2012 - 14:26

Il me demande mon nom. Encore un qui n'a pas entendu parler du Prince des Jisetsu il faut croire. Tsss, je devrais peut-être faire une campagne de publicité ou embaucher un conseiller en communication. Mais il a l'air sympathique - en plus d'être un Samui, un clan Noble parmi les Nobles, donc il ne peut-être qu'un type bien, j'en suis persuadé ! Il propose du travail d'équipe, je n'ai absolument rien contre cette idée. Je lui dis simplement, avec un sourire.

Samaël. Prince Jisetsu et genin de kiri.

Je mords mon pouce et j'invoque trois corbeaux à mes pieds. Je les appelle la brigade volante. Au sol, ils ne sont pas fantastiques du tout, mais laissez les prendre leur envol et vous changez directement d'avis sur eux. Kyoji prend la parole et s'adresse aux nukenins. Moi j'ai pas de temps à perdre. Je compose des mudras, et je me découvre de ma planque pour souffler.

Seulement, vous l'aurez comprit, ce souffle n'est pas qu'une simple expiration.

Allez-y, brigade volante. Wrath of a Noble !

Devant moi, une véritable fureur de chakra se transforme en une tempête de vents violent, contenus dans un pseudo-cône. Tout est dévasté à son passage, des débris de pierres, de bois, de terre s'envolent partout tandis que le cône se rapproche de mes deux cibles. Les deux nukenins. Une ouverture spectaculaire à mon entrée dans la guerre. Cette destruction est bien jolie à mes yeux, en tout cas. C'est une forme d'Art très complexe, dynamique et particulièrement vivante. Ma brigade volante à déjà prit son envol, dans des directions séparées. Ils utilisent leurs serres pour tirer à l'arc sur les deux adversaires d'un angle inattendu, celui du ciel. Et difficile à surveiller quand ils sont plusieurs à des endroits différents.

D'ailleurs, je me joins à eux dès que j'ai terminé mon souffle. Je reprends mon arc et je fais pleuvoir des flèches pour ne laisser aucun répit à ces obstacles qui se mettent au travers de notre route. La cible de prédilection est l'autre archer. Par esprit de compétition, mais aussi parce qu'il est dangereux pour mes corbeaux. A priori, l'autre miss n'a pas d'arme à distance et ne peut toucher mes créatures aériennes sans technique. Toutefois, il suffirait qu'il se protège pour que je change d'avis. Autant ne pas perdre des bonnes flèches sur un mur, voyez-vous !

Mais trêve de bavardages. J'encoche mes flèches une à une. Et je tire. Sur ce terrain, ils y a désormais cinq archers, mais quatre de notre côté. Si je devais faire l'analogie avec une partie d'échec, je dirais que je viens de faire une ouverture en blitz. J'ai un sourire hautain sur mes lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 9 Déc 2012 - 23:29

Je m'étais donc déjà fait remarquer auprès des deux Kirijins et vu la rapidité, ils devaient avoir un bon niveau de combat. Je me devais d'être prudent face à eux, mais je n'allais pas me laisser faire.
Le terrain escarpé allait me servir pour mon combat. Les angles morts étaient le meilleur moyen de se cacher et également pour tenir des embuscades. Et alors que je réfléchissais rapidement à un plan d'action, l'un des ninjas se présentait sous le nom de Samui. Cela allait rendre les choses plus compliqué car il devait certainement me connaître. L'excitation était présente, j'allais me rivalisé avec un membre de ma pseudo famille.

Je me mis rapidement à couvert derrière un mur en bois dont il ne restait plus que la base. Je regardais par une fente mes adversaires. Je pouvais ainsi les voir mais le problème était qu'eux aussi m'avaient sûrement vu y aller. Et mes craintes augmentaient que l'un des deux invoqua trois énormes corbeaux. S'ils prenaient le contrôle des airs, Ko' et moi étions foutu, ils pourraient nous localiser sans aucun problème et sans le moindre effort. Ensuite le coéquipier du Samui prit une grande inspiration. Bien que je ne savais pas quel technique il allait utiliser, je savais que cela allait faire mal. Dans la précipitation je composais des mudras le plus rapidement possible. Dans la seconde qui suivait, une armure de glace était apparu sur mon corps pour me protéger de l'attaque. A travers mon armure, je pouvais entendre les dégâts occasionné par le souffle sur mon armure. Les fracas des débris qui tombaient aux sols résonnaient dans tout le village. Et une fois le son dissipé, je n'apercevais qu'un vaste terrain plat. L'attaque du ninja avait emporté tout le restant de ruine qui se trouvait entre lui et moi. Je remarquais ensuite que les corbeaux n'étaient plus à leur place. Je regardai le ciel directement pour enfin apercevoir ses foutus piafs. Ils avaient donc pris de l'avance sur moi en permettant à ses kuchi's de s'envoler.

Mon armure avait subit pas mal de dégat à cause de l'attaque Futon mais je pris la décision de régénérer mon armure pour les flèches que je recevais. Ce n'était plus ses pauvres flèches qui rebondissaient sur la glace qui allait me faire peur. Je pris mon arc en main et décocha exactement trente flèches d'Hyoton téléguidées. Cinq flèches pour chaque invocation, huit pour leur invocateur et sept pour le Samui. Avec cette unique attaque je faisais d'une pierre de coup, tout le monde recevait mon petit cadeau de bienvenue.

Le combat venait tout juste de commencer et il était déjà intense pour tous les participants. Je reculais ensuite au coter de Ko' pour la suite du combat. Je pris alors une seconde pour regarder les restants de débris retomber tranquillement au sol devant nos ennemis. Et j'exprimais mon ressentiment à ma chère coéquipière.

Je suis chaud aujourd'hui, on va leur en faire voir de toutes les couleurs !



Spoiler:
 


Dernière édition par Tama no Aisu le Mer 12 Déc 2012 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2233
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Mar 11 Déc 2012 - 13:17

Suite à la demande d'arbitrage, Aisu a édité. Kyoji dispose donc de 24h supplémentaires pour poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2233
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Mer 12 Déc 2012 - 14:59

Il reste de nouveau 24h à Kyōji pour poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Mer 12 Déc 2012 - 15:31

La tension était à son comble. Les deux nukenins étaient assez loin, mais on pouvait sentir leurs assurances et leurs envies de combattre. Ils n'étaient pas là pour une simple visite de charité, loin de là. Peut-être qu'ils avaient été engagé par Yuki pour défendre le Pays, ou tout simplement ils passaient par là. En tout cas je ne pouvais pas laisser passer ça. Il se mettait en travers de ma route. Je devais accomplir mon devoir de Kirijin, et donc passer ces obstacles pour que la conquête réussisse. Il ne fallait pas perdre ici, pas si près. Mon coéquipier finit par se présenter. Genin ? Prince Jisetsu ? Il faisait peut-être parti d'un clan noble, et qui plus est puissant, il n'en restait pas moins en bas de l'échelon. Je devrais surement le protéger durant le combat. Plus un boulet qu'un atout, mais qui sait il pourrait se révéler utile. Le travail d'équipe était toujours bien d'après ce qu'on dit. Déjà fallait-il qu'on soit sur la même longueur d'onde, mais il semblait plutôt sociable. Dès lors qu'il finit sa présentation il invoqua des corbeaux. Un Genin maîtrisant le Kuchiyose ? Finalement, il n'allait pas être un fardeau. Il venait même de m'impressionner. Maîtriser ce genre de technique à son niveau, je commençais à l'apprécier le petit. Même s'il était plus vieux que moi. Par la suite, il balança une énorme bourrasque de vent. Une technique de haut niveau alors qu'il était Genin. Il m'impressionnait. Comme cela se faisait-il qu'il n'avait pas été encore promus ? Son niveau était plutôt élevé et peut-être même équivalent au mien. Il faudrait que j'en touche deux mots à la hiérarchie en rentrant. Et là, énorme surprise. Un des ennemis bloque l'attaque avec une armure de glace ! Un Samui ? Surement. Je ne connaissais pas beaucoup de déserteur du clan.
Il fallait que j'entre tout de même en jeu. Composant des signes, j'activais ma nouvelle technique de sensorialité. Plus de neige ou autre, je pouvais repérer les chakras plus aisément. Ensuite, j'augmentais l'humidité de l'air assez rapidement pour qu'un brouillard se lève. J'en profitais pour parler au Jisetsu :

« Change de position pour qu'ils ne sachent pas où tu es. Je ne pense pas qu'un senseur soit dans l'équipe d'en face, en tout cas j'en suis un. Je te donnerais leurs positions, ce n'est pas un problème. Tâche de faire attention. »

Je sentis un des ennemis se concentrer. Le même qui avait utilisé l'armure de glace. Son chakra m'était familier, comme si je l'avais déjà croisé auparavant. C'est alors que je sentis des projectiles arriver dans le brouillard.

« Il y a de multiples projectiles. Tes corbeaux sont aussi visées, alors fait attention. C'est un Samui, comme moi. »

Quelques flèches de glace venaient en ma direction. Il y en avait une dizaine, surement moins. J'utilisais donc une technique de rang B pour m'en protéger, faisant apparaître un mur de glace devant moi. Oui il n'y avait plus de doute, c'était un Samui. Cet arc, ces flèches, ce chakra. Serait-ce Kaoru ? J'avais un doute. Il avait déserté le village depuis un bon moment déjà. J'y avais même assisté. Mais je ne pouvais pas lui poser la question pour le moment sinon il finirait par me repérer. Il fallait que je pense à l'objectif en premier, même si capturer un déserteur de Kiri serait une grande opportunité pour le Misuto, auquel j'appartenais.
Je décidais donc d'utiliser une technique de rang A raiton. Affinité que je maîtrisais depuis peu. J'expulsais de ma main un laser que je guidais au travers du brouillard pour l'envoyer sur le coéquipier du potentiel Samui. Je ne préférais pas attaquer celui qui pouvait être Kaoru puisque je sentais que son armure était encore présente. Cela aurait été du chakra dépensé inutilement, mais je pouvais toujours changer la trajectoire s'il la désactivait. En attendant, je donnais des informations au Jisetsu. Les positions de nos ennemis, et l'armure utilisée par un des assaillants. Il valait mieux être prudent sur ce coup.



Dernière édition par Samui Kyōji le Dim 16 Déc 2012 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 13 Déc 2012 - 16:57

Le combat venait de commencer. Déjà beaucoup de choses s'étaient produites et c'était maintenant à moi d'agir. Un vent violent venait dans notre direction. Je ne savais pas comment Aisu avait fait pour se protéger mais dans l'immédiat, je ne pouvais rien faire pour lui. Je devais donc me protéger moi. Une armure de Dôton serait sûrement assez efficace face à cela. J'exécutais ma technique rapidement mais une autre offensive se dirigeait vers moi. Des flèches venant certainement des corbeaux invoqués quelques temps plus tôt. J'arrivais à en éviter quelques unes, mais le vent ne m'aidait pas. Une flèche me traversa cependant les cheveux, m'arrachant une de mes mèches soyeuses. Une autre, et la dernière, m'effleura la jambe, faisant couler quelques gouttes de sang au sol.

Un brouillard venait de se lever sur le terrain, il était impossible de voir quoi que ce soit aux alentours. J'arrivais cependant à détecter Aisu, qui se trouvait toujours à côté de moi, il n'avait pas bouger. Je ne pouvais rien faire pour lui pour le moment puisqu'il était mieux protéger que moi, et quelque chose me disait que je n'étais pas au bout de mes surprises.

Le brouillard m'empêchait de pouvoir tenter quoi que ce soit. La seule chose que je pouvais espérer, c'était me protéger pour échapper à la probable attaque qui se dirigeait contre moi. Je n'avais pas beaucoup de temps pour agir.

Cependant, avant que je puisse faire quoi que ce soit, un rayon lumineux se dirigeait vers moi. Il allait à une vitesse incommensurable, et je n'étais pas sûre de pouvoir y échapper. Étant donné la luminosité de la chose, il s'agissait certainement d'une puissante technique de Raiton. Si c'était bien le cas, je n'avais pas de grandes défenses face à cela. Je n'avais pas encore pris le temps d'élaborer des techniques assez efficaces pour me protéger de l'électricité.

Je n'avais qu'une seule solution, dans l'immédiat, pour espérer atténuer les dégâts qu'allaient produire cette puissante technique. Je me concentrais, exécutais rapidement quelques mudras et lançais cinq boules remplies d'énergies électrique dans la direction du rayon de raiton. Je n'avais que cette chance pour espérer pouvoir continuer ce combat en un seul morceau, mais cela s'avérait dangereux.

Comme je n'avais pas eu le temps de bouger, je me trouvais toujours près de Aisu, bien que celui avait sûrement bouger depuis le temps. J'espérais qu'il soit encore assez près de moi pour que je puisse lui parler.

« Je te conseille de reculer si tu es encore dans les parages. »

Les cinq boules d'électricité se dirigeaient à une vitesse folle vers leur cible. De l'autre côté, le rayon lumineux était au moins tout aussi rapide. Cela risquait de faire vraiment mal mais Je savais comment faire pour m'en sortir.

Au moment où les deux techniques de Raiton se touchèrent, une explosion faramineuse retentit sur le terrain. La lumière m'aveugla quelques instants, mais je fis en sorte que cela ne m'handicape pas en me jetant sur le côté. Je fis une roulade au sol et me dépêcha de m'éloigner pour ne pas qu'on voit où je me dirigeais. Je me doutais bien qu'un senseur était dans l'équipe adverse, à cause du Kirigakure, mais je préférais quand même tenter cela plutôt que de rester là où j'étais.

J'arrivais à discerner ce qui se trouvait dans mon champs visuel direct, mais cela ne suffisait pas à m'aider. Dans la seconde qui suivit, je détruisis mon armure pour ne pas que cela m'affaiblisse face au Raiton de l'ennemi. Ce serait un peu stupide de se faire avoir de cette manière dès le début de la bataille. Je sentis Aisu près de moi, qui se déplaçait rapidement. J'apposa donc un sceau sur lui que j'activais dans l'instant afin que celui-ci puisse pleinement nous mener à la victoire.

Spoiler:
 


Dernière édition par Katô Kohana le Sam 15 Déc 2012 - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 801
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 15 Déc 2012 - 1:24

La réponse adverse à ma première attaque a été unanime. Tous les deux ont activé une armure. Je suis plutôt content de moi, du coup. Quelques flèches les ont égratinés, mais rien de méchant à priori. Le nukenin adversaire, par contre, tir une salve de flèches de glace au même moment où une brume se lève. Un samui ? Une brume ? Waow, ça fait beaucoup de choses en peu de temps. Du coup, je perds de vue mes corbeaux. Mon premier réflexe, quand j'ai une perte de visibilité comme ça, c'est de rouler sur le côté à la recherche d'un obstacle qui pourrait me servir de bouclier improvisé. C'est chose faite. Mais une douleur me ramène quand même à la réalité.

Une flèche plantée dans mon bras gauche. Une entaille sur mon flanc droit, une flèche plantée dans ma guibolle et une dernière entaille à la cheville. Malchance ou calcul de l'adversaire ? Sans doute un peu des deux. Je suppose qu'il a décidé de prendre une approche "je disperse mes flèches pour avoir plus de chance de les toucher", mais je peux me tromper. Je casse les empennages et je garde les traits dans mon corps. C'est douloureux, mais si je la retire, je m'expose à une hémorragie. Niveau mobilité, j'ai pas encore trop perdu. Et ça, je préfère éviter. Kyoji est à côté de moi.

Nous faisons face à un Archer de talent, c'est certain ! Mais venant d'un membre du clan Samui, ce n'est guère illogique.

Mon jeune allié m'indique la position des deux adversaires. Je tire des flèches normales dans la direction générale du nukenin Samui - histoire que la menace soit encore présente. Qu'il ne se la coule pas douce. Et puis, j'espère bien lui rendre la monnaie de sa pièce, par orgeuil d'archer ! Par contre, ce qui est gênant dans l'histoire - à part le fait d'être en perpétuellement mouvement coordonné par un plus jeune que moi - c'est que même si mon allié me donne son emplacement, je tire en aveugle et je ne peux pas viser certaines parties de son anatomie. Bien qu'une fois, y'a eu comme une espèce de décharge de lumière mais impossible de détecter qui que ce soit. Je vise a hauteur du nombril, dans sa direction. C'est le mieux que je puisse faire. Je risque même de le rater, forcément. Mais dans le tas, certaines seront assurément dans la bonne direction.

Néanmoins cela, ce n'est qu'une diversion et une sorte de pression que lui mets. J'attends une occasion. Ma vraie attaque débute lorsque Kyoji - le Noble Samui - me signale que la deuxième nukenin désactive une protection. J'en profite alors pour tirer une flèche de ma composition. Une flèche à la trajectoire proche du sol, qui vise ses jambes. Un angle inhabituelle. Comme je ne l'ai pas encore visé depuis le début du combat dans la brume, il y a des chances qu'elle soit surprise par une flèche. Mais cela n'est pas tout. J'active une technique dérivée du kage bunshin pour multiplier la flèche en une dizaine de traits. Comme ça, ma précision diminuée est comblée par la multitude d'attaques. C'est le samui qui m'a donné cette idée, avec le bout de flèche qui me reste dans le bras et qui fait couler du sang sur mon bras.

J'espère faucher ses jolies jambes.

J'ai un sourire aux lèvres, même si je n'ai personne pour m'admirer pendant ce temps là. Et je tire une seconde flèche spéciale en direction du Samui cette fois-ci. Cette flèche a été infusé de mon talent jisetsu, et elle file dans le vent plus rapidement que ses congénères. De quoi surprendre ! Et surtout, je lui retire la possibilité de beaucoup bouger entre le moment où j'ai tiré et le moment où la flèche arrive à sa hauteur. Si possible, j'aimerais séparer les deux braves nukenins, mais cela est sans doute trop difficile dans le contexte actuelle. Ils sont forts proches l'un de l'autre.

Quant à mes kuchy, je me demande ce qu'ils font. Je pense que l'un d'entre eux est K.O, touché par des flèches au Samui malgré la brume. Les deux autres devraient être en train de surveiller la zone d'en haut. Ils n'ont pas de capacités de senseurs, et ne prendront pas le risque de me faire du mal. Par contre, si l'un de nos adversaires lève le brouillard - ou si cela se fait naturellement - et bien, je sais pertinemment qu'ils vont arroser le premier adversaire d'une pluie de flèches bien méritée !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2233
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Lun 17 Déc 2012 - 8:31

Tout à été vraisemblablement corrigé, à Tama de poster. Il a 24h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Lun 17 Déc 2012 - 23:23

Ko' lança une attaque pour contrer la technique raiton qui arrivait droit sur elle. Dans le dense brouillard, je ne voyais que deux masses de lumière se diriger l'une contre l'autre. Et j'en déduisais qu'elle avait utilisé du raiton contre du raiton. J'allais pouvoir utiliser la force de l'explosion à mon avantage. Par chance, j'avais pu voir le point de départ de l'attaque d'un de mes adversaires. J'allais donc me concentrer sur ce lieu. Lorsque l'explosion retentit sur le terrain, je décochais trente flèches d'une main et les lançaient en l'air sur le point de départ de la technique. Une fois mes flèches en l'air, le souffle de l'explosion me percutait en plein fouet et brisait au passage complètement mon armure Hyoton. Je me retrouvais sans protection dans un brouillard aussi dense qu'une purée et avec un ninja de type senseur en face de moi. Et le résultat ne pris pas longtemps à se faire attendre. Je me pris une flèche en pleine première cote. Un peu plus haut et décalé, c'était ma tête qui prenait !

Je reculais le plus loin possible et arrivait à la limite du brouillard. Je pouvais mieux distinguer les éléments qui m'entouraient. Et je remarquais que maintenant que la flèche que j'avais reçue était encore planté dans ma cote. Pour rester planter comme ça dans un os, elle devait être booster par une quelconque technique. Je m'accroupis au sol et pris toute ma force mentale que j'avais pour arracher cette flèche. Je ne devais absolument pas la laisser planter dans mon épaule au risque que la blessure s'aggrave. Une fois le projectile retirer, j'arrachais un morceau de tissu de ma chemise et fit un garrot par dessus ma blessure.

Le combat devenait plus dur pour moi, il était clair que mes deux adversaires étaient plus fort que moi. Et connaissant les capacités actuels de Ko' en combat, je devais me concentrer pour trouver une parade à leur manège. J'avais déjà blessé gravement l'un des deux avec ma technique de rang A et maintenant le deuxième avec ma technique de rang B. Mes deux adversaires n'avaient utilisés que des techniques à distance, je devais donc aller au corps à corps ! Mais avant ça, je devais faire disparaître ce brouillard qui ne m'aidait pas vraiment à repérer mes adversaires. Je pris alors une grande inspiration et souffla une technique qui était propre au Samui. Un souffle glacial qui avait la capacité de geler au fur à mesure les particules d'eaux. Et quoi de mieux qu'un brouillard pour cette technique. L'air glacial allait faire tomber le brouillard en minute et déjà, je pouvais apercevoir les ombres des ruines devant moi.

Je pris mes deux tomahawk en main et courrait sur les bords du brouillard. Grâce à la technique de Ko' m'a vitesse était augmenté de 50% et me donnait l'avantage de la vitesse et de la rapidité. Je retournais à l'endroit où j'avais envoyé mes flèches et regardais autour de moi. J'insufflais du chakra dans mes deux armes pour les rendre plus dangereux. Et c'était alors que je vis une ombre dans le brouillard tombant. Je fonçais sur lui pour lui infliger les premiers coups mais il esquiva et mon arme percuta violemment le sol. Une couche de glace apparu au point d'impact et je levais la tête pour voir mon adversaire.

Et là, je pris un choc en plein face. C'était un membre de ma famille que j'avais vue lors de mon départ du village. Je ne pouvais pas tuer un membre de ma famille, cela allait contre toutes mes idéologies. Je m'arrêtais sur place et pris la décision de lui parler.

Samui Kyoji, c'est bien ça ? Je suis Kaoru !
Je ne sais pas si tu te souviens de moi, mais je me rappelle de toi.

Je rangeais mes armes devant lui pour bien lui faire comprendre que je ne voulais plus combattre.

Je ne souhaite pas te tuer, je ne pourrais pas tuer un membre de ma famille. Je ne veux pas laisser derrière moi l'histoire d'un homme qui à tué un de ses frères de sang. Je voudrais te poser quelques questions et également t'expliquer les raisons de ma désertion calmement, sans aucun arrière penser. Ensuite je partirais et je vous laisserais en paix.


Je voulais lui raconter mes raisons pour qu'il puisse raconter à notre famille que je ne suis pas un traitre mais une personne qui souhaite qu'une seule chose dans la vie.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 382
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Mer 19 Déc 2012 - 14:20

Ma technique filait à toute vitesse vers l'inconnue aux côtés de Kaoru. Malheureusement, elle n'atteint pas sa cible. Du moins, elle avait été contré par une technique de même rang. En tout cas, ils ne savaient pas où j'étais. J'avais un certain avantage et je continuais de donner des directives au Prince Jisetsu qui lança l'offensive avec ses flèches. Ils les tiraient grâce à mes instructions, il ne semblait pas être senseur. Dommage pour lui. Couplé avec ses capacités d'archers et aux techniques de son clan cela pourrait être utile. Mais il était touché par les flèches Kaoru. Ses blessures ne semblaient pas grave, je n'avais pas besoin de le soigner pour le moment. Je pourrais régler ça à la fin du combat, pour le moment il ne fallait pas se soucier de ça. Il se mit alors à parler de l'archer qu'il y avait en face, je lui répondis :

« Je le connais, cet archer. Je l'ai côtoyé un peu avant qu'il ne déserte le village. Si tu veux bien, j'aimerais me charger de son cas personnellement. On ne déserte pas Kiri, surtout quand on fait parti d'un clan noble comme les Samui. »

Samaël continuait ses enchaînements de flèches. Qui plus est, il les tirait au ras du sol. Les ennemis ne les verraient peut-être pas arriver. En tout cas, le brouillard était légèrement dissipé. Le choc provoqué par ma technique raiton avait faillit le dissiper. Mais je pouvais toujours m'en servir à mon avantage. Puis vint une pluie de flèches sur moi. J'utilisais à nouveau le dôme de glace pour m'en protéger même si cette fois-ci une flèche passa pour m'égratigner au niveau de l'épaule. Rien de très grave. C'est alors que les deux ennemis se rapprochèrent. Ils préparaient quelques choses, il fallait rester méfiant. Je composais donc mes signes avant d'apposer mes mains au sol. De là, j'y expulsais mon chakra pour faire parvenir au pied de la coéquipière de Kaoru une quinzaine de pics de glace qui pourraient bien la blesser si elle ne se protégeait pas. C'est alors que le Samui déchu fonça vers moi avec une vitesse décuplée. Mais pas assez rapide pour que je sois sans défense. Il m'attaqua avec des armes bizarres, il devait avoir surement utiliser une des capacités du clan. En tout cas, lorsque son arme toucha le sol de la glace apparut. Je préférais prendre mes distances, même si ce dernier me parlait. Tout en créant mes cinq clones, je lui répondais :

« Exact, mais ne prononce plus le nom de Samui. Tu as déserté le village, et donc le clan. Je ne te considère plus comme un pair, je n'aurais pas de remords à te tuer. D'ailleurs, le Régent sera content si je ramène la tête d'un déserteur. Et puis tu n'es pas en position de force, ton chakra commence à te faire défaut. Si j'étais toi, je me méfierais. »

J'étais assez loin lorsque je créais mes clones. Il fallait se méfier tout de même. Une fois qu'ils furent crée, un d'eux se rapprocha pour faire apparaître une dizaine de senbons de glace à partir de la plaque qui était apparu à cause de l'arme de Kaoru. Ce n'était qu'une attaque de rang C, mais je savais qu'il n'avait plus trop de chakra. Si je le forçais à utiliser ses dernières réserves, je serais sur de le battre. Et peut-être même de le capturer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
Informations
Messages : 415
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 20 Déc 2012 - 19:19

Le combat s'annonçait plus que difficile. Je ne savais pas comment nous allions nous sortir face à ses deux adversaires qui avaient pour le moment un net avantage sur nous, mais j'espérais que nous trouverions vite une solution. Je reculais prudemment dans le brouillard, ne voyant pas à plus de quelques centimètres devant moi. Je me concentrais plus sur les sons qui m'entouraient sur ce que je pouvais voir. Cela m'aidait plus qu'à l'habitude. J'entendais des attaques fusées de partout, sans pourtant savoir où elles se dirigeaient exactement. C'est d'ailleurs en partie pour cela que je fus surprise de me prendre plusieurs traits dans les jambes. L'une d'elle me transperça la jambe et je retenus un léger cri, plus de surprise que de souffrances. Instinctivement, je reculais pour éviter les suivantes. Cependant, j'étais trop handicapée par la brume pour y échapper. Une autre flèche m'effleura assez violemment la même jambe et une dernière se prit dans mon chapeau. Je me retrouvais tête nue, ce que je détestais.

Je me relevais, souffrant de ma blessure à la jambe. Je retirais la flèche, me mordant la main pour ne pas qu'on m'entende. Je saignais abondament, mais je pris le temps de me faire un garrot improvisé pour pouvoir continuer à combattre. Aisu avait besoin de moi, alors j'endurerais la douleur sans y faire attention.

La situation était assez critique quand d'un seul coup le brouillard s'affaiblit pour complètement disparaître. Apparemment, c'était mon coéquipier qui était à l'origine de cela, ce qui était une bonne chose. Il fallait agir maintenant, sinon nous étions bons pour partir en courant. Cette idée me répugnait, mais parfois nous n'avions pas le choix.

Aisu s'était dangereusement approché de l'adversaire. Il semblait être en train de lui parler, mais je ne pouvais entendre le sujet de cette discussion. À en juger par le type d'adversaire que nous avions en face de nous -un Samui-, cela ne m'étonnait pas trop. Mais qu'espérait-il ? Un déserteur n'était jamais bien accueilli, même par un membre de son propre clan. Je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit pour le faire reculer que je me faisais à nouveau attaquer par ce même personnage.

Le sol trembla sous mes pieds et rapidement des pics de glace sortirent de la terre. Je m'empressais de réactiver mon armure dôton pour atténuer les dégâts. Je l'activais juste à temps, mais la violence de l'attaque me fit tout de même perdre pieds. Je ressentais des douleurs dans quelques parties de mon corps. Même si cela ne m'avait pas fait de grand mal physique, je subissais tout de même la douleur des offensives.

Je me relevais tant bien que mal. Je ne pouvais rien faire d'autres à part attendre le feu vert de mon coéquipier pour fuir le terrain.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Bras Gauche de l'Hokage
Messages : 801
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Jeu 20 Déc 2012 - 22:29

Le brouillard se dissipe. Sous une action ennemi, vraisemblablement. Et je vois le Samui adverse foncer dans notre direction, haches en main. Et plutôt rapide dans le genre. Ho, je pourrais certainement être plus rapide que ça, personnellement, mais cela force quand même une certaine admiration. Il attaque Kyoji au corps à corps. Tirer sur lui dans de telles conditions serait dangereux, j'ai besoin d'une certaine *aide*.

Mes yeux changent de couleur. Ils deviennent dorés. Aussitôt, le monde semble bouger au ralentit pour moi. Bon, j'ai l'impression de bouger dans de la mélasse aussi, mais cela me donne du temps pour réfléchir. Pour analyser mon environnement. Pour viser uniquement ce qu'il faut viser. Pour anticiper un peu mieux ce qui risque d'arriver. Ce n'est pas une méthode infaillible, je ne peux voir le futur, mais en se basant sur sa position, sa vitesse et son changement de centre de gravité, je peux déduire un peu plus facilement ses prochains déplacement. Et surtout, avec un degré d'erreur moindre.

Je vois Tama - bien que j'ignore son nom, cela va sans dire - et je vois Kyoji. J'ignore si mon allié est à l'aise au corps à corps. Je sais juste que le nukenin à l'air de s'y connaitre. Alors je tire des flèches. Elles n'ont pas la vocation de le blesser à tout prix, mais plutôt de défendre Kyoji qui recule, empêcher Tama d'en profiter, le tirailler par son flanc vulnérable aux assauts sur les flancs. En quelques sortes, le couvrir. Faire un travail d'équipe. Qu'il essaie de s'avancer de nouveau et mes flèches feront probablement mouches. Elles sont devenues nettement plus précises depuis que je suis dans la mélasse.

Quant à l'autre, la nukenin ... Elle saigne des jambes. Mon assaut a porté ses fruits. Mais ce n'est pas tout.

Des flèches se plantent devant elle. Des flèches qui ne proviennent pas de mon arc, mais bien de ceux de mes corbeaux. Ils ne sont plus que deux. L'un est relativement indemne. Le deuxième, par contre, vole de manière plus chaotique et perd du sang. Il ne tiendra plus longtemps. Mais l'avertissement est là. Cinq flèches au sol qui auraient sans doute put finir dans son corps. Je m'adresse à la vie aux cheveux de flammes. Je lui dis un avertissement.

Esquisse le moindre mouvement dans notre direction, et mes corbeaux ne te rateront pas. Je n'aime pas spécialement faire blesser les jolies filles. C'est indigne de mon rang !

Mes corbeaux croassent pour acquiescer. Et leur cri se répand sur tout le champ de bataille. Quoi qu'il en soi, elle a des gardiens. Si elle bouge effectivement, ils répliqueront sans merci. Mon attention, mes yeux jaunes ambre, sont tournés vers un autre acteur local.

Mon arc est tourné vers le Samui. Le déserteur, évidemment. Il n'a pas l'air de vouloir aller plus loin. C'est peut-être trompeur. Je n'ai pas grand chose à perdre. J'ai de l'estime pour eux, puisqu'ils viennent sans vraiment avoir d'intérêt dans la région (ou tout du moins, c'est ce que j'en pense) pour protéger le système déjà mis en place. Cela demande un certain sens d'altruisme dont je suis dépourvu. Une attitude noble. Je suis prêt à leur faire une fleur. Une proposition.

Ce fut un combat divertissant, mais ce n'est pas une scène qui vaut la peine de se donner a fond. Partez mainenant, tous les deux, et je vous donne ma parole de Prince que je vous laisserais en paix. Un Samui, fut-il déserteur, doit avoir de bonnes raisons d'agir de la sorte. Vous êtes tous nobles à la souche. Et puis, moi Samaël, je reconnais votre courage d'intervenir dans un conflit qui n'est point le votre. Pour tout cela, je vous laisse une chance de repartir de votre côté. Et qui sait... Peut-être une opportunité de nous nous affronter de nouveau en un autre lieu, en un autre temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spécial
avatar
Informations
Messages : 2233
Rang : Par

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Sam 22 Déc 2012 - 12:11

Tama no Aisu a 24h pour poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 476
Rang : A

Message(#) Sujet: Re: Groupe #2 Dim 23 Déc 2012 - 2:57

Kyoji reculait devant mes yeux et crée cinq clone de lui. Je compris de suite que nous n'allions pas pouvoir discuter tranquillement et que la bataille allait continuer. Je réactivais alors mon armure Hyoton quand je me pris quelques flèches sur le flanc de la part du deuxième Kirijin. Heureusement que je venais de mettre ma technique en place car grâce à cela je ne me pris qu'une flèche dans les cotes. Et ce fut pile à ce moment que mon confrère me répondait d'une manière que je m'attendais. Il ne faisait pas du tout confiance et m'interdisait de représenter notre clan, notre famille.

Je comprends ta réaction et je la respects ! J'espère qu'un jour, je pourrais te montrer le pourquoi de ma désertion. Mais sache une chose, ce n'est pas pour rien que j'ai quitté le village sans verser une seul goûte de sang.

Sur ses paroles je me pris une attaque d'Hyoton dans la face provenant de la plaque que j'avais créé avec mon tomahawk. C'était belle et bien un adversaire doué que j'avais en face de moi. Un sentiment de fierté envahissait mon coeur en voyant la beauté de notre clan continué dans ce monde remplit de haine.

Quelques secondes plus tard, j'entendais l'autre ninja parler à tout le groupe. Il expliquait que ce n'était pas notre bataille et il avait en partie raison. J'étais venu ici avec l'espoir de rencontrer Yoru ou Shinichi. Mais ce n'était pas du tout le cas. Et je pris donc la parole !

Tu as raison Kirijin, ce n'est pas notre bataille. Nous aurons sûrement l'occasion de nous revoir en effet.

Je reculais au niveau de Ko' et lui demandait si tout allait bien pour elle. Je rangeais mes armes dans leurs foureaux mais gardait quand même mon armure Hyoton au cas ou.

Nous pouvons partir, je n'ai malheureusement pas trouver ce que je cherchais ! Laissons Yuki à ses hommes, en voyant mon frère de sang, je suis sûr que le pays ne subit pas plus de dégât qu'il n'a déjà subi.

C'était sur ses mots que ma coéquipière et moi-même quittaient le champ de bataille.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Groupe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Conquêtes :: Conquête de Yuki no Kuni-