AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Informations
Grade : Jônin
Messages : 1537
Rang : S


Message(#) Sujet: Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C) Dim 30 Oct 2011 - 19:18

Citation :
Ordre de rang C :
Il y a un conflit entre le poissonier et le maréchal ferrant, celui-ci dure depuis trois jours déjà et prend une ampleur plus que considérable. Trouvez la source du conflit et réglez-le !

Un nouvel ordre de mission que je ne pouvais m'empêcher de juger juste incroyable. On envoyait deux membre d'unité spéciale pour régler une querelle de poissonnier ? Konoha manquait-elle tant d’effectif que ça ? Les ordres étaient les ordres de toute façon je n'avais pas le choix. Et puis cela me permettait de rencontrer un autre membre de l'unité spéciale c'était au moins ça.

Je me rendis donc seul sur le lieu ou les querelles reprenaient sans cesse. C'était le début d'après-midi et j'avais fais transmettre un message à ma coéquipière pour qu'elle rejoigne sur place. Il faisait beau et j'avais faim... Même si tout le monde s'en foutait pas mal. J'étais à trois du lieu de rendez-vous que j'entendais déjà, hurler, gueuler, et brailler et même d'autres bruits pas très commode. Je n'accélérais pas la cadence pour autant. Quand j'arrivais enfin sur place. Ce n'était pas deux hommes en querelles. Mais deux groupes... Je comprenais mieux pourquoi c'était à des unités spéciale qu'on avait fait appelle. Non mais limite ils nous faisaient une guérilla urbaine ces fous...

L'un des groupes était semblait-il aux côté du poissonnier et l'autre du côté du maréchal ferrant. Cela se passait devant l"étalage du poissonnier. J'avais un mal fou dans tout ce brouhaha à comprendre de quoi il s'agissait. Tout le monde hurlait, se menaçait sans retenu dans tout ce fourni. A force d'écoute je finis par comprendre. Est ce que le poisson était frais oui ou non ? Je n'arrivais pas à le croire tout ce patatras pour savoir si le poisson est frais ? Non mais ils étaient dingue ces gens...
Je ne savais vraiment pas comment réagir et ma coéquipière n'était pas encore là. Seulement ça montrait le poing de tous les côtés et ça n'allait pas tarder à finir en affrontement générale... Avant même que je décide quoi faire une chaise vola du tas de personne et je faillis bien me la prendre. Un pas de côté de justesse pour l'esquiver mais c'était vraiment pas loin...

Je ne savais pas si je devais rire o pleurer sincèrement. J'étais plutôt d'utiliser un jutsu pour calmer d'abord tout ce beau monde et reprendre les discussions après... Mais je voulais évidement que ma partenaire arrive et savoir ce qu'elle en pensait... En attendant qu'ils se tapent dessus je m'e moquait pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1376

Message(#) Sujet: Re: Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C) Mar 1 Nov 2011 - 17:51

La demoiselle se contemplait dans le miroir, appréciant toujours autant le travail des Aburame même si elle devait reconnaître que leur goût était un peu trop chatoyant. Portant une tenue orange, elle encadre les épaules pour se finir en dessous des seins mit en valeur par le voile. Un pantalon jupe de couleur orangé, large, reprenant à partir des hanches pour continuer la tenue. Des feuilles sont gravés dans du fil d’or et elle y ajoute une écharpe qui représente les branches des arbres. Un Konoha en automne. Ses cheveux sont lâchés sur ses épaules et frôlent son dos, pour finir à la fin de celui-ci. Une perruque qui imite à la perfection la chevelure de la demoiselle, qu’on pourrait vraiment paraître être les vrais. La main blanche saisi sur un meuble en bois, le masque orange qui représente l’animal sacré du village. A la place de sa pupille blanchâtre, ce sont deux rubis qui lui font fassent.

Le renard sur sa figure, la jeune femme se dirige vers la fenêtre de sa chambre et l’ouvre en grand. Elle se faufile à l’extérieur rapidement et cours sur les toits pour rejoindre le centre du village. Les représentant du temple sont venu lui faire part qu’il y avait quelques problème au village de la feuille. De violente dispute faisait que le maréchal ferrant prenait du retard, or, il était charger de la maintenance des allées qui menait au temple. Chose qui était problématique pour les fidèles et les gens du temple.

La brune devrait faire équipe avec le Seika, vu que c’était son secteur, même si cela touchait le sien aussi. L’orangée se demandait si cette mission allait bien se passer. Parce qu’après tout, le jeune homme lui posait déjà pas mal de question sur son identité. Secouant la tête, la rose, accéléra le pas pour rejoindre un véritable attroupement. Il y avait une vrai tension dans l’air et les décibels ne cessaient de s’élever mais malheureusement les poings aussi. Ce n’était qu’une question de seconde avant que la place se transforme en pluie de coup.

Gardant un soupir dans sa gorge, la kunoichi mit sa main en avant vers le ciel et créa une boule de feu. Une seconde rejoint rapidement la première pour faire une explosion de feu, illuminant les cieux et aveuglant partiellement les habitants.


-« Du calme ! » Ordonna-t-elle d’une voix froide et tranchante.

Ses orbes rubis balayèrent l’assemblée, une de ses mains contre sa hanche. Son deuxième bras, retombait le long de son corps. Le silence était revenu, la surprise y était pour beaucoup.


-« Ceux qui n’ont aucun lien avec le poissonnier et le maréchal ferrant, merci de rejoindre vos maisons ou de continuer vos courses. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Informations
Grade : Jônin
Messages : 1537
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C) Mar 1 Nov 2011 - 23:04

Vous savez ce qu'a fait ma coéquipière quand elle est arrivé ? Bah Elle m'a juste ignoré. Même pas un bonjour... Si j'avais été susceptible ça aurait fait des étincelles, heureusement je m'en foutais éperdument.
Elle avait semblait-il décidé de prendre les choses en main. Et bien soit, tant que ça me fait du boulot en moins. Du coup je la regardais faire silencieusement, d'une posture presque désintéressé. Quand elle agit sous mon oeil avisé, je ne pu qu'admettre l'efficacité de son action. Aucun blessé, aucune casse. Le peuple se calma dans la seconde et le silence revint promptement. Quand elle s'adressa à eux, je sentis immédiatement son autorité s'installer. Cette surprise, je m'en renfrogna, après tout, elle n'avait pas du atteindre son rang comme par miracle... Les gens ne protestèrent pas et se dispersèrent sans demander leur reste... Devant ce spectacle je fis une chose sincère, mais qui aurait très bien pu être prise comme de l'ironie. Car j'applaudis sa performance calmement et sans dire un mot...
Je lui passais ensuite devant sans lui adresser la parole. Je n'avais pas oublié que elle en avait fais autant à mon égare et je n'étais pas son petit chien, elle allait vite le comprendre. Savoir qui était le maréchal ferrant et le poissonnier n'était pas difficile, vu qu'ils n'étaient plus que deux. Je pouvais sentir la tension entre eux en m'approchant, j'aurais même pu croire pouvoir la toucher tellement elle me paraissait palpable.
Je pris alors la parole d'une intonation détendu. Tournant presque la situation à la dérision par mon timbre a fin de calmer un peu l'atmosphère.


  • Allons allons. Vous nous créer une émeute à vous deux seulement. Voilà qui est impressionnant... Et si vous nous expliquiez à ma camarade et moi ce qu'il se passe ?


Le Poissonnier ne se fit pas prier en beuglant sur le maréchal ferrant comme un chien à qui on aurait pris un os...

  • C'est ce vieux débris qui ose dire que mon poisson n'est pas frais !!!!


Je me suis demandé sur le moment si on se foutait pas de ma gueule. Ils étaient vraiment arrivés jusqu'à la bagarre pour ça... J’arquais un sourcil l'air dubitatif derrière mon masque sur le moment le laissant déballer toute son ineptie. Evidemment je n'allais pas dire ce que j'en pensais, j'avais mon rôle à tenir mais quand même... Puis au bout d'un moment je n'écoutais plus qu'a moitié, ce fait étant heureusement voilé par mon masque. Je fus réveillé par la tentative du maréchal ferrant de mettre un coup de poing au poissonnier car il ne supportait plus d'entendre ce qu'il jugeait comme mensongé. Non qu'il n'avait pas dis que le poisson n'était pas frais, mais bien le mensonge du poissonnier disant qu'il était frais... Parait-il qu'il était tombé malade à cause de l'un de ces poissons...
Un bras de cendre jaillit de ma poitrine pour arrêter son poing en pleine course dans la seconde. J'aurais pu me motiver moi-même à bouger mais j'avais vraiment trop la flemme...


  • Je vous explique comment ça va se passer, nous avons entendu le poissonnier qui promet que son foutu poisson est frais et que vous n'êtes pas tombé malade à cause de ça... Maintenant on va vous écouter vous. Les seules personnes pouvant juger maintenant de qui donne les coups c'est nous ? C'est clair j'espère...
    S'il faut goutter le poisson je m'en charge...


Je finissais donc sur cette petite dose d'humour et retournais mon regard vers ma camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 1376

Message(#) Sujet: Re: Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C) Lun 14 Nov 2011 - 21:29

La demoiselle fronça les sourcils sous son masque, sa lèvre inférieur fut mordu, alors qu’elle n’appréciait pas vraiment que le shinobi se moque d’elle. Sous cette apparence, elle ne pouvait pas lui rappelait son manque de respect. Pourtant, elle était un peu agacée par ce comportement ironique. L’applaudir comme cela, si ce n’était pas de la moquerie.

Décidant d’ignoré le brun, la jeune femme s’approcha des deux protagonistes. L’iris blanc se chargea de faire la conversation au poissonnier, la kunoichi écouta d’une oreille la conversation. Son attention bien qu’un peu dissipée était concentrer sur le maréchal ferrant, après tout c’était lui qu’elle était venu voir afin de régler le problème. Une main sur sa hanche droite, la tête légèrement sur le côté, la rose interrogea le vieil homme.


-« Que se passe-t-il au juste ici ? »
-« C’est l’autre phoque, il vends son poisson pas frais ! » Vociféra l’homme en fusillant du regard le marchand de l’autre côté de la rue.
-« Comment pouvez-vous savoir qu’il n’est pas frais ? » Demanda calmement la Seika
-« Vous avez senti comme ca empeste ? Vous n’avez pas de nez ou quoi ? »
-« Juste à l’odeur ? Vous n’en avez jamais goûté ? »
-« Qui oserait manger ça ! Un poisson qui pue comme ca ! Personne n’oserait en manger ! »
-« Mon collège, ici, présent, c’est proposé de le faire. Cependant, vous dites donc que vous n’en avez jamais mangé. Comment pouvez-vous donc savoir s’il est frais ou non ? Vous n’avez jamais été malade non plus à cause de l’odeur. Alors qu’elle est au juste le problème ? » Reprit d’une voix un peu plus tranchante la jeune femme parce qu’elle ne voulait pas que cette situation tourne en rond.
-« Vous croyez que le temple accepte aussi facilement des outils qui empestent le poisson ? Alors que certain vont jusqu'à jeuner pour avoir l’illumination ! » Hurla le maréchal ferrant rouge de colère et manqua de lancer sa masse en direction du vendeur de poisson.

D’un geste rapide et sans pour autant bouger de sa place, la demoiselle saisit avec fermeté le poignet et renforça sa prise autour de celui-ci. Même si l’homme faisait deux fois sa taille, en largeur et en hauteur, elle pouvait voir clairement celui-ci grimacer.

-« Si vous ne voulez pas que je vous brise le poignet, vous empêchant vraiment de travailler, je vous conseil de lâcher cette masse. »

La kunoichi regarda le visage défait de l’homme qui se laissa tomber mollement sur son enclume, toute rage envolée. Elle fit une petite pression sur son épaule, afin de lui faire comprendre qu’il était pardonné pour cet excès d’humeur. Elle pouvait comprendre son point de vue, il ne lui restait maintenant qu’a faire une petite chose, sans pour autant empiéter sur le ‘’territoire’’ du loup blanc.

-« Ookami Yuuri ? Vous avez une idée ? Sinon j’en ai une à vous soumettre ! » Déclara la jeune femme en rejoignant le jeune homme qui se trouvait à moins de 3m de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Informations
Grade : Jônin
Messages : 1537
Rang : S


Message(#) Sujet: Re: Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C) Ven 25 Nov 2011 - 23:32

Ce qui est "marrant" avec les idiots. C'est qu'ils ont cette heureuse tendance à se trahir seul. Nul besoin d'inventé de savante stratégie, d'user de fourberie même. Leurs langues sont aussi peu aiguisé que leurs esprits.
Le maréchal ferrant en expliquant de nouveau le problème à ma coéquipière dit une chose qui me fit titillé l'esprit. Mon oreille tendu ne manqua pas cela et je n'allais surement pas passer à côté.
"Qui oserait manger ça ! Un poisson qui pue comme ca ! Personne n’oserait en manger ! »"
J'attendis en faisant en même temps signe au poissonnier de se taire, pour d'une part ne pas couper ma coéquipière et ensuite être sur de ce que j'avais entendu. Une fois je me retournais vivement vers le maréchal ferrant. Je pris un ton des plus méprisant et inquisiteur à s'en encontre. J'avais cependant déjà ma petite idée en tête.


  • C'est drôle quand même. Y'a même pas deux minutes. Vous avez dit que vous un membre de votre famille je ne sais plus était tombé malade à cause de ces poissons... Faudrait savoir non ?


Le maréchal devint soupçonneux et surtout mal à l'aise. Il en transpirait même. Je m'en amusais presque à ce moment, mais au bout de quelques secondes à écouté son baragouinage sans consistance je décidais d'en finir finalement. Et de devenir plus menaçant.

  • On me fait venir ici. Moi un Seika pour réglé une simple broutille. Et en plus vous vous moquez de moi sans aucune retenue. Je n'ai qu'une envie là. C'est de rentrer chez moi. Alors je vais me montrer clair. Très clair même !


  • Udai !


Le Genjutsu marcha a merveille. En même face à un civil... Je n'avais pas vraiment de mérite. En une seconde l'homme tomba sur les genoux le regard vide. Puis au sol inerte. Vidé de force, mais pas mort. Une bonne semaine de repos et il serait totalement remis. Je savais d'avance que ma coéquipière risquait de me passer un savon alors je me retournais vers elle en lui parlant de façon courtoise. Mon discours allait bien évidement en apprendre plus au poissonnier.

  • Ne vous en faite pas. Je l'ai juste tabassé dans un monde illusoire pour qu'il dise la vérité. Je vais vous passer les détails. Mais que le poisson soit pas frais ou non n'était pas le réel problème. Il voulait seulement faire couler le Poissonnier. Pour lui piquer sa femme... Les histoire de sexe et de cocufiage hein... A ce propre monsieur le poissonnier devrait causer a sa femme...
    Bien... S'il n'y a rien d'autre moi je m'en vais. Pas que ça à foutre.



Citation :
Technique employé :

Udai 宇内 (notre monde)
[Genjutsu][Neutre]
Ce Genjutsu n'est utilisable que sur une seule personne. Un simple Kai ou tout autre Genjutsu utilisé sur l'adversaire ou par l'adversaire le désactive également.
Ce Genjutsu plonge l'adversaire dans un monde parallèle semblable en tout point à la réalité. Le combat se déroulera alors dans ce monde illusoire sans qu'il est conscience d'être dans un Genjutsu (a moins qu'il ne s'en aperçoive dans le rp). Les Deux combattants combattrons alors dans ce monde illusoire. Ils ressentiront tous les blessures comme si elles étaient réelles. Cependant aucune d'entre elles ne se répercuteront sur la réalité. Seul l'épuisement et la consommation de chakra seront effective sur la réalité et cela pour les deux ninjas combattant dans le monde illusoire. Le Genjutsu cesse une fois le combat terminé. C'est alors que la victime du Genjutsu pourra se rendre compte qu'il ne s'est dérouler qu'une seconde en réalité mais qu'il est autant épuisé et vidé de son chakra que dans l'illusion tout comme celui qui l'a plongé dans le Genjutsu. Le vaincu dans le monde illusoire tombera alors d'épuisement et le combat se terminera ainsi sans que l'un ou l'autre ne soit gravement blessé.

Voilà. C'est pourrit je sais mais cette mission me gavait et traînait là depuis un moment^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Il est frais ou pas frais ? (PV Miyu mission rang C)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-