AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Ven 11 Jan 2013 - 17:26

Ce matin là il se réveilla les muscles légèrement encore engourdis par son excès de sommeil, il y avait du mieux dans son désordre quotidien, mais c'était uniquement parce qu'il manquait de vivre, et d'ailleurs ce n'était pas la seule chose dont il manquait, il n'avait même pas besoin d'ouvrir son porte monnais, a l'allure de celui-ci il devinait déjà son contenu, il poussa un énorme soupir avant de se laisser tomber sur son lit. C'est vrai il n'avait toujours pas fait de missions ce moi-ci, ce n'est pas grave, il pourrait toujours en faire une tranquille qui serait sans aucun danger. Il n'allait pas être déçu... En effet à sa grande surprise il allait devoir se battre, assez paniqué au début des ninjas plus expérimentés le rassurèrent et d'ailleurs il ne serait pas seul après tout.

Il fallait faire des missions de temps en temps pour qu'il puisse continuer à vivre, et bien qu'à son habitude il choisit les missions les moins dangereuses, il recevait un retour de cuillère assez violent de son attitude pareusseuse. Il était venue chercher ses missions visiblement trop tard et était tombé sur une qui demandait visiblement un affrontement. Il avait tout de même réussit à récupérer un équipier. L'objectif était un petit village à côté de Konoha, le camp des voleurs se trouvaient donc par déduction dans la forêt. Enfin c'est ce qu'il espérait lorsqu'il regarda une dernière fois la poignée de sa porte. Il vérifia une dernière fois ses équipements, serra un peu le bandeau de Konoha attaché à son cou, habillé avec ses couleurs froide habituelle il grommelait. Il arriverait d'ailleurs surement en avance au points de rencontre avec son équipier, pourvu que ce soit quelqu'un d'autrement plus courageux que lui. Ils se retrouveraient en dehors du village sur un grand arbre près de la porte. Il tenait absolument à faire bonne impression et donc voulait arriver en avance. Il marchait lentement dans la neige en soupirant, il sortit finalement de sa sacoche son énorme écharpe rose qui lui donnait un air si ridicule. Pourtant elle portait chaud, il soufflait dans ses mains pour se réchauffer et même accéléra se mettant à courir.

Ce n'était qu'une mission de rang C, les voleurs en questions ne devraient être justement que des voleurs sans capacités particulière, et puis il n'était pas seul. Il ne serait pas un poids, il arrivait au point de rendez vous légèrement en avance, curieux de connaître qui sera son coéquipier, il ferma les yeux. Il ne savait pas si son équipier était déjà là à se cacher ou tout autre. Il soupira une dernière fois en baissant la tête, il n'avait vraiment pas intérêt à faire le boulet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 84
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Ven 11 Jan 2013 - 18:46


Spoiler:
 

La nuit nous apaise des méandres de l'enfer insolite que nous vivons malheureusement chaque jours. Qu'allait donner cette journée ? De nouvelles rencontres ou encore un ennuie mortellement long ? Beaucoup trop de questions pour moi alors que le matin vient. Il est fortement tôt d'ailleurs, Konoha est sûrement encore sous l'emprise de Morphée qui ne veut les libérer. Je ferme rapidement la fenêtre pour allez m'habiller. Comme d'habitude et pour ne pas changer je m'habille tout en noir, avec ma cape et bien évidemment je prépare mes deux épées avec moi.

Je commence donc à prendre un petit déjeuner que je qualifierai de tout à fait « banal » ou « normal ». Un café pour me réveiller dans les règles de l'art, un jus de fruit à côté et une étrange pâte au chocolat que j'ai acheté hier nommé « Allètun », un goût genre aux noisettes et de couleur marron, c'est vraiment délicieux et ça remplie l'estomac en un rien de temps.. Suis-je étrange de parler de cela ? Non, je ne pense pas, en tout cas, j'ai bien mieux à faire, et après avoir longuement réfléchis je choisis de m'engager dans une mission, ni trop simple ni trop compliqué, je n'étais point d'humeur à me blesser et de toute façon, en étant genin je n'ai accès qu'aux missions de rang C et D.

Sortant donc de chez moi en prenant le plus grand soin pour fermer la porte à clé je m'élance dans les ruelles du quartier où je logeais. C'est assez drôle mais, malgré toutes ces années je ne connais encore personne de ce quartier, peut-être faudrait-il un jour que je commence à vouloir leur parler, non, je n'en ai pas réellement besoin. Qui plus est ils n'ont qu'à venir me voir eux, il ne manquerait plus que je fasse le premier pas, n'importe quoi ce monde. Enfin bon, je m'emporte peut-être quelque peu, mais j'ai mes raisons sociales de rester loin des autres.

Ceci étant dit, j'arrive enfin après dix bonnes minutes -tout au plus- au palais du Hokage, là où j'allais chercher ma mission. Venant extrêmement tôt pour chercher mes missions je prends tout mon temps pour regarde les ordres, rien de bien gros, ni de franchement prometteur. Je pris donc celle qui m'inspira le plus, on m'informa néanmoins que la mission est à réaliser en duo, je devrai donc attendre que quelqu'un se désigne pour venir se joindre à moi.. Malgré le fait que je ne sois pas très content, j'accepte celle-ci. La secrétaire m'informe donc que je dois attendre mon coéquipier prêt des portes de Konoha. Elle précisa que j'étais obligé d'en avoir un car, si personne ne se désignait il donnerait un ordre obligatoire., cela me convient amplement.

J'attends environs vingt minutes vers les portes avant qu'une personne ne vienne, portant une écharpe rose qui se laisse facilement voir. On ne peut pas faire plus discret comme approche pour des missions, on pourrait prendre cela pour de la provocation ou je ne sais trop quoi d'autres. En fait, il ne m'avait pas réellement remarqué, j'étais assis sur un arbre prêt des portes et lui, attendait en soupirant et regardant autour de lui. Je sauta donc de mon arbre pour me rapprocher de cette personne, elle ne me disait absolument rien.

« Je suppose que tu es mon coéquipier pour la mission ? Je me prénomme Kirigaya Kirito, enchanté de faire ta connaissance. Sur ce, allons y. »

Et, prenant donc les devants et après parlote avec les gardes, nous sortîmes de Konoha pour nous diriger vers sa forêt et, épées au dos je marchais d'un pas sûr et déterminé.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Ven 11 Jan 2013 - 20:21

Il se mit à tousser légèrement il faisait vraiment froid, il réajusta légèrement son écharpe, vérifiant que son bandeau ne le gênait pas. Un bruit sourd se fit entendre il leva légèrement la tête étonnement calme grâce au froid, plutôt que de perdre son contrôle et tomber à la renverse il se contenta de faire demi tour afin de voir celui qui serait son coéquipier lors de la prochaine mission. Il était aussi très étonnant, Tenkuu s'en voulut d'ailleurs de ne pas l'avoir remarqué, son coéquipier était habillé tout en noir dans ce paysage immaculé de blanc. Il avait par contre lui un véritable style vestimentaire, même si il ne semblait pas correspondre à la situation. Comme à son habitude il se mit à faire des réflexions inutiles ayant pour but de le rassurer, un ninja qui savait se cacher et qui avait une voix qui trahissait quelqu'un de plus calme que Tenkuuu ne pouvait pas être un mauvais ninja. Cela suffit à le rassurer pour le moment, le garçon semblait par ailleurs à peine plus âgée que lui il en fut content. Deux personnes qui avaient le même âge avaient souvent un bagage équivalent en terme d'expérience, et puis cet à cette âge là que le caractère se formait, et sans aucune raison apparente ce petit détail remotiva le petit Tenkuu un dernier soupçon d'appréhension en travers du regard, mais c'est pour une fois en homme confiant qu'il s'adressa, enthousiaste à son coéquipier de fortune.

" C'est bien ça, Kyoukou Tenkuu, appelle moi Ten' c'est plus court. Je suis content de te rencontrer aussi, faisons de notre mieux Kora! (tic de langage)"

Il avait envie de tendre sa main comme il le faisait quand il était gamin, mais même avec sa faible expérience il savait qu'il valait mieux éviter, certains avait n'aimaient vraiment pas le contact physique, et d'ailleurs cela lui donnait pour une raison qui lui était inconnu une assez mauvaise image. Bien qu'il se moquait de l'image qu'il renvoyait -comme son écharpe rose pouvait en témoigner-, il ne voulait pas déranger son équipier. Ils réglèrent rapidement les formalités avec les ninjas qui gardaient l'entrée du village, il s'en sortit plus maladroitement à croire que c'était volontaire. Cependant voyant à présent le dos de Kirito, il distinguait parfaitement ses épées, un épéiste ? C'était vraiment super, surtout contre des voleurs, qui seraient aussi obligé pour la plupart de se battre au corps à corps. Il souriait il était vraiment devenu plus optimiste. Arrivé près des premiers arbres il s'arrêta un peu il souffla emplissant grandement ses poumons d'air, avant de se dire à lui même que maintenant il y allait.

Il aurait vraiment aimé être irréprochable sur cette mission, c'est pour ça qu'il y alla franco, dès le début, cependant il y avait un petit détail qu'il avait omis: les branches étaient devenus beaucoup plus glissante en raison de la météo, il faillit donc retomber au sol, cependant à forces de chutes il s'était habitué, et s'était un redressé en faisant un signe du pouce pour signaler que tout allait bien. Une fois ce petit numéro de clown achevé, ils purent se mettre sérieusement en route, bien que le vent faisait de son mieux à traves les feuilles pour produire une mélodie qui mériterait sans doute d'être écouter, le naturel bavard du Tenkuu prit le dessus.

"Dis moi Kirito, tu n'as pas l'air du tout inquiet, tu as l'habitude des missions où on doit se battre ? Tu as un plan? "

Il continuait à avancer peu satisfait de la tournure de la discutions, il avait depuis maintenant certains arbres fait une faible entaille aux arbres histoire de pouvoir se repérer et en même temps pour récupérer un peu de neige entre ses doigts, la structure commençait à prendre la forme d'une boule, et avait même sortis sa langue la plaquant contre sa lèvre supérieur, il n'était décidément qu'un gamin. Un gentil gamin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 84
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Ven 11 Jan 2013 - 21:16


Étrangement il ne neigeait plus. Tant mieux, si puis-je dire.. Grâce à cela je pourrai me déplacer rapidement sans me prendre dans la tête des milliers de flocons.. Qui plus est ça permettra peut-être de trouver les bandits, avec les traces de pas qui resteront dans la neige, ça sera sûrement bien plus simple qu'autre chose. Je marchais alors tranquillement, continuant d'aller pour sortir complètement de l'entrée du village. Mon coéquipier me rattrapa et me dit aussitôt son prénom, Kyouchou Tenkuu, et je peux me permettre de l'appeler Ten', je vois. Au moins je n'aurai pas à l'appeler « truc » ou « eh toi ! » ce qui m'est déjà arrivé à plusieurs reprises...

Nous montons dans les arbres pour se déplacer plus vite, sautant tranquillement de branches en branches, j'arrivais avec une facilité déconcertante à suivre ma route. Quant à mon coéquipier lui, il tomba avec un gros bruit de fracas, ça devait faire mal.. Avec la neige présente sur les branches il doit avoir glisser, en même temps, il n'est pas tombé pour le plaisir, si puis-je dire. Je me mis à rire, je trouvais ça plutôt drôle personnellement. Même si j'ai peur de m'être retrouver avec un débutant mais vraiment un gros débutant... Je lui poserai la question plus tard pour lui demander depuis quand il est sortit de l'académie, on ne sait jamais !

Nous continuons notre élancée dans la même direction, nous ne savions pas réellement où nous allions, il le faudra peut-être en fait.. Mais le village est indiqué grâce à une carte qui était fournie avec l'ordre, donc tout va bien. Ceci étant dit, Ten' lui, à chaque saut tranche un arbre pour que l'on se souvienne de notre chemin, quelque chose d'intelligent mais bon, en théorie vu la faible distance entre Konoha et ce village, nous aurions été capable de nous débrouiller sans ses entailles. Par la suite, il m'adressa la parole en me posant diverses questions qui portaient toute le même sujet : moi. Ce n'est pas que j'aime pas parler de moi mais, je ne suis pas réellement habitué à le faire, alors bon, essayons pour voir..

« Je ne suis pas inquiet c'est vrai.. Non pas que je combatte souvent ou autre mais, la peur, l'espoir, l'amour et tous ces sentiments sont des fardeaux nous empêchant de combattre du mieux que l'on peut, ce n'était point ma volonté que l'on m'enlève la capacité à ressentir ces émotions, me le fait est là et bien réelle : je n'ai pas à avoir peur face à l'ennemi, ça serait lui montrer que j'ai des faiblesses. »

Chaque mots que je venais de prononcer étaient réels et sincères. Après tout, qu'est-ce la peur ? Le désir de vouloir vivre et donc de ne pas mourir ? S'accrocher encore et encore à une branche, un arbre pour ne pas partir, s'éloigner de ces semblables ou de ces proches ? Tout ça est malsain. Cela ne sert strictement à rien d'éprouver de telles besognes si ce n'est que de devenir un faible, un moins que rien. Je ne savais encore rien de Ten', alors je ne pouvais réellement comprendre pourquoi il me posait cette question. Avait-il peur lui ? Ou voulait juste se mettre en confiance ? Bien trop de questions sans réponses.

Au fur et à mesure que nous avancions dans la forêt, de la fumée se prosternait dans les airs. Quelle discrétion incarnée, si puis-je dire. Nous savons maintenant où se trouve exactement le village, je m'arrête donc prêt d'un arbre et descends de celui-ci, en regardant discrètement derrière j'aperçus l'entrer du petit village, garder par deux hommes en tenue verte bien moches, ils n'avaient pas vraiment l'air sympathique, plus des bandits qu'autre chose. Je regardai mon coéquipier qui d'ailleurs, devait avoir le même âge que moi.

« Qu'en est-il pour toi, Ten' ? Es-tu un fuyard ou une personne brave et forte ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Ven 11 Jan 2013 - 22:44

Tandis qu'ils continuaient d'avancer, il se surprenait lui même il n'avait pas de point de côté il n'était finalement pas aussi irrécupérable que ça. Il souriait intérieurement comme un enfant qui était fier de découvrir un nouveau pouvoir. Ils devaient d'ailleurs bientôt y être, il avait pourtant appliqué les consignes qu'on lui avait appris à l'académie en sage garçon qu'il était. De toute façon il se faisait plus guider qu'autre chose peu enclin à prendre les initiatives et donc les responsabilités qui en découlerait. Il avait finit aussi sa boule de neige qu'il gardait dans sa main, il avait lu dans un livre un tour de passe-passe qui pourrait être bien utile dans la situation, ou au moins amusant. Il ne remarqua que lorsque son équipier pris la parole qu'il avait pu agir de façon déplacé. En effet poser des questions aussi directes ne semblait pas se faire dans un univers aussi mystérieux, mais il laissait parfois ses pulsions reprendre le dessus, comme si elles se vengeaient d'être tout le temps retenues par la peur. L'harmonieux Genin, ne savait pas si son équipier était aussi tolérant que lui, mais il fut au moins heureux d'avoir une réponse de celui-ci. Il écoutait attentivement et d'ailleurs quelques instants encore après sa réponse il y repensait encore, les gens avaient vraiment une vision des choses différentes. Mais ils étaient tous sûr de ce qu'ils affirmaient, c'est d'ailleurs ce qui faisaient certainement d'eux des hommes. Une question brûlait sur sa langue, mais il ne la poserait pas. Pas tout de suite, c'était peut-être outrepasser le droit à la politesse de son interlocuteur que de demander pourquoi il tenait justement à supprimer ses faiblesses? A savoir devenir plus fort.

Il se retint donc, soupira légèrement et continua de réfléchir à la réponse qu'il avait donné, il comprenait le point de vue de son homologue, mais c'est d'ailleurs vrai que les plus grands tueurs (au moins dans ses livres) étaient des monstres de sang froid, se laissant rarement perturbé, mais comme un enfant il restait encore embourbé dans l'histoire des grands héros que son tuteur lui avait apprit. Aussi hésitant et respectueux, il glissa:

"Pourtant tu ne crois pas à l'énergie du désespoir ? Je veux dire, l'énergie de la dernière volonté ? Il y a beaucoup de monde qui deviennent plus fort quand ils sont menacés, eux ou leurs proches non? Tu veux dire que tu ne ressens rien, pas même la tristesse ? "

Il était un éternel optimiste malgré sa paresse chronique, et sa peur encore plus problématique. C'est vrai que s'il arrivait à passer outre cette peur, il pourrait devenir un ninja d'un niveau moyen acceptable. Alors que les deux ninjas continuaient ensemble Kirito-Kun remarqua la fumée qui s'élevait trahissant leurs position. Même Tenkuu n'était pas assez stupide pour faire ça alors qu'il se sentait rechercher, cette mission ne serait peut-être pas si dangereuse ? Et d'ailleurs Kirito semblait d'ailleurs un atout bien plus puissant qu'il n'aurait cru. Avec lui il ne pouvait décidément pas échouer, il compacta un peu plus la boule de neige lorsque Kirito s'arrêtait. Je l'imitais et descendait, atterrissant en soufflant un peu fort comme si ça suffirait pour me calmer. Il regarda derrière lui une dernière fois, il ne pouvait pas se permettre de perdre la face maintenant, et surtout les répercussions risquaient d'être grande.

Ils étaient sans doute plus discret que l'écharpe rose de Tenkuu et la tenue totalement noir de Kirito en pleine neige, avec leurs uniforme vert cacadois aussi élégant que l'écharpe de notre jeune héro. Là Kirito lui posa une question qui le laissa de marbre, il fit passer sa main derrière sa tête, se grattant le sommet du crâne comme ça lui arrivait quand il était gêné, la réponse lui venait facilement à l'esprit, mais même pour quelqu'un qui n'a pas un orgueil démesuré c'était un peu délicat d'avouer clairement qu'on était quelqu'un de faible.


"Je... enfin... je. Je ne suis pas quelqu'un de très courageux. Mais je vais faire de mon mieux Kora! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 84
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Sam 12 Jan 2013 - 1:48


Au fond, que sont réellement les « sentiments » ? Sont-ils la représentation réelle des désirs que l'on a, que l'on possède ou aimerait avoir ? Ce n'est pas une chimère qui revient chaque fois non, c'est quelque chose de fort, qui permet bien des choses non ? Ce n'est certainement point mon avis que de penser que l'« amour » ou l'« espoir » permet de combattre et de vivre tranquillement, pour moi ce ne sont que des options, des choses que l'on range dans un coin de l'armoire pour les sortir quand on s'ennuie. Je ne pense pas que je sois étrange d'avoir ce genre de pensées, bien au contraire, c'est peut-être cela qui fait de moi une personne combattante.

Je ne vais pas non-plus me glorifier et me dire que je suis « courageux » ou « fort ». Je ne suis qu'un vulgaire genin de rien du tout, pour l'instant je n'ai ni mon mot à dire, ni mes avis à donner, je me tais et j'obéis aux ordres des supérieurs, à contre cœur. Enfin bon, je suis quand même plutôt satisfait de ce que je deviens, je ne erre pas dans les rues en mode ivrogne, ou cherche des filles pour « m'amuser ». Je suis juste moi, une personne incroyablement compliquée et excentrée du reste du monde pour pouvoir mieux observer, retenir et attaquer. Vivre seul a parfois ses avantages, comme ses défauts, comme tout humain, si puis-je dire.

Il me reposait alors une autre question, sur un ton plutôt timide cette fois-ci, la question portant une nouvelle fois sur mes sentiments au combat, en gros qu'est-ce qui me donne ma force. C'est une question assez intéressante en y pensant, pourquoi je me bats ? Moi-même je ne sais pas vraiment.. Je me trouvai bien un but un jour ou l'autre, une cause « noble » ou non à poursuivre, des désirs à atteindre et pourquoi pas les ou le réaliser ? En m'attendant penser, on croirait entendre un gosse de trois ans... Je me tape les deux joues en guise de « re-concentre toi sur ta mission ».

« Énergie du désespoir dis-tu ? Celle qui agit quand on est dans l'extrême ? Cela voudrait dire qu'auparavant tu étais faible et que tu attends pour devenir fort ? Maigre compensation pour celui qui veut châtier que de se laisser frapper. En parlant de l'espoir de vivre, c'est un bien grand mot mais, sais-tu pourquoi toi tu continu à vivre ? Pourquoi tu veux avancer et découvrir plus de choses, plus de frontières ? Je ne dis pas que mes idéaux sont correctes, je dis juste que pour moi, toutes autre pensées n'est que l'illusion que l'on veut donner du réel. »

M'approchant enfin de lui, je lui tapota la tapota la tête comme-ci ce n'était qu'un enfant, et en lui souriant je lui demanda s'il était prêt à se battre car nous devrions nous infiltrer le plus calmement possible et surtout, discrètement. Alors, en tendant mes deux mains vers l'avant, un arc de diamant noir apparut, je remonta dans l'arbre le plus silencieusement possible en disant à Ten' de rester en bas. Je créa ensuite deux flèches aux bouts arrondis pour assommer les gardes. Je pouvais les tuer bien évidemment, mais là n'était pas notre mission. Bandant la corde de mon arc je visa les têtes des deux gardes et je lança les deux flèches en même temps, plein dans le mille ils tombèrent inconscients tous les deux par terre

L'infiltration ne venait que de commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Sam 12 Jan 2013 - 3:23

La vie ne semblait être qu'un conflit incessant, d'idée. Et à cela se mélangeait les émotions qui se lançaient à coeur perdu dans des batailles incessantes…Afin de façonner notre être, nos souvenir et nos réactions futurs par la même occasion. C'était là, la folie de nos fantômes qui ne trouvaient d'exutoire que dans le façonnement d'un être nouveau. Sortes d'entité tapie au fond de l'esprit agissant dans l'ombre, faisant ses tâches quotidiennes, qui remuait à chaque fois que quelque chose interagissait avec notre personne. On devenait heureux, déterminé, courageux, et finalement fier guerrier, ou démon de la guerre. C'est un arbre des sentiments simplifié au maximum pour qu'un enfant innocent puisse le comprendre, c'était comme ça qu'il se posait les choses. En réalité, il est fort probable qu'il n'est inventé tout cela que pour se soulager de ses propres démons, pouvant finalement ce dire, que ce n'était pas de sa faute, mais simplement celles de ses mésaventures, qui auraient influé sur ses sentiments et donc indirectement sa personne. Il serait ainsi conditionné à rester ninja de bas niveau. Mais quelque chose en lui criait qu'il méritait d'être heureux, que tout cela n'était que pure foutaise d'un enfant qui avait même peur de se prendre en main. L'espoir fait vivre certes, mais la réciproque était aussi surement vrai pour le jeune Tenkuu. Après tout, tout le monde faisait quelque chose dans l'espoir d'atteindre un but. Lorsqu'on fait les choses sans la moindre motivation on est bien moins efficace. Il se questionnait durant le trajet avant de finalement se gratter la tête et faire un soupir différent de celui de son dépit, mais cette fois si plutôt grognant contre lui même. Il n'était pas fait pour réfléchir trop longtemps, pourtant il s'autorisait quelques fois à penser, lorsque le doux serpent de l'ardeur lui susurrait des mots doux.

Bien qu'il tentait de se concentrer pleinement sur sa mission, il se posa une question qui le surprit, et lui ? Qu'est-ce qu'il espérait? Il semblait tenir quelque chose, il se disait que si il arrivait à répondre à cette question il ne serait non pas plus courageux, mais au moins plus efficace. Il regarda rapidement Kirito, il se demandait si lui avait la réponse à la question, il refit son soupire habituel et se concentra sur la route, il avait trouvé quoi répondre, mais il s'amusait, il reprenait un naturel bon vivant qu'il n'avait plus exploité depuis quelques temps.

"Huh... Quand même, ils sont nombreux ceux qui avaient un niveau excellent, sortir une sorte d'élan de dernière volonté, comme une flamme qui se ravive d'autant plus fort quand on veut l'éteindre. " Il s'arrêta et écouta la fin de la réponse de Kirito, avant de sourire"Je pense que tu es vraiment quelqu'un d’intéressant Kirito-kun. "

Cependant une étrange réaction se produisit, alors que la main de Kirito s'approchait du front de Tenkuu, celui-ci instinctivement baissa légèrement la tête, il mit quelques secondes à se rendre compte qu'il venait sans doute de se faire un nouvel allié, du moins c'est ce qu'il voulait croire. Il aquiesa d'un signe de tête vigoureux et tandis qu'il suivait les instructions de Kirito, il le vit facilement mettre hors circuit deux des gardes, c'était visiblement bien partis. Le jeune Genin de Konoha s'approcha alors, voyant à l'intérieur un peu moins d'une dizaine de personne, cependant la plupart était plus au fond, ils étaient protégé visuellement grâce à une petite bâtisse de fortune. Alors qu'un guerrier faisait sa ronde, Tenkuu lança finalement la boule de neige du côté opposé où il était, le bruit sourd avait attiré l'attention de plusieurs gardes dans la direction opposés... Les livres étaient vraiment une source intéressante d'astuce! Mais c'est là que sa modeste contribution s'arrêtait surement, il avait réussit à détourner l'attention de plusieurs ninja vers l'opposé de leurs position, Kirito pourrait agir plus librement. Même si il n'en avait surement pas besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 84
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Ven 18 Jan 2013 - 17:25


Élan d'espoir ? Je me doute forcément que ce sentiment puisse exister. Si une force mystérieuse quelconque intervenait à chaque fois qu'un être cher à la personne allait mourir cela se serait. Une seconde source d'énergie venant de nul part? Non, je n'y crois réellement et sincèrement pas. Au fond ce qui nous pousse à agir comme cela c'est la peur. Encore ce fardeau hérétique rattaché à la mort, sous sa longue cape noire nous observant chaque jour, guettant faits et gestes de notre petit quotidien pour savoir quand sera le bon moment de frapper.

Je ne suis pas de ce genre-là, et je ne le serai sûrement jamais. Ne compter que sur sa réelle force à soi, pas celle des autres même si dans certains cas on est bien obligé de faire avec. Enfin bon, l'heure est à la mission, je pourrai peut-être une autre fois discuter de tout cela avec Tenkuu. Les gardes étant allongés comme deux vulgaires nuls par terre, je descends de mon arbre. Ten' s'approche de la porte et regarde le premier, sans rien préparer ou me confier, il balance sa boule de neige vers un autre coin. D'ailleurs quand l'a-t-il fait ? Enfin, on s'en fiche de cela, tout ce que je sais c'est que cela à fait un bruit monstre, beaucoup de personnes armées ont été attirées par ce bruit et sont allé voir.

Tandis que moi, sortant mes deux épées je commençais à marcher d'un pas très lent, sans me cacher, allant tout droit où beaucoup de personne étaient rassemblées mais malheureusement un peu cachées. Très vite, des hommes armés se mirent à courir en ma direction, après tout, un garçon avec deux épées en main c'était un peu abusé non ? Surtout dans un village pris en otage. J'ai laissé Ten' derrière, j'espère qu'il me rejoindra rapidement et ne va pas encore essayer de faire des boules de neige...

« Eh mec t'es qui ? T'as pas l'droit d'rentrer ! Alors t'vas dégager rapidos, sinon tu vas l'regretter ok?! »

« Ferme la vieux porc. »

D'un geste simple je trancha en diagonal sur son torse, pouf par terre. Il n'avait qu'à pas me gonfler, je viens de Konoha, pas de la ferme à côté moi. Les autres gardes m'attaquèrent à leur tour, ils étaient quatre. Avec une facilité déconcertante j'esquivai leur coup de lance et d'épée mal foutue. Toujours en tranchant par-ci, par-là, les corps tombaient un à un laissant place à une douce mélodie métallique. Et de cette même facilité, les gardes étaient tous par terre allongés comme des vulgaires sous-races qu'ils étaient. Je continua ma route, encore tout droit.

Il y avait donc tout le village, des femmes et des enfants tous allongés par terre, entrain de pleurer. Ou de se lamenter. Un homme habillé plutôt type noblesse était assis sur une chaise qui elle-même était sur un promontoire, sûrement le chef pour vouloir montrer une telle supériorité. Il avait les bras croisé et tapait du pied. Sortant alors de ma cachette qui était un petit mur je me montrais alors devant toute la population capturé, toujours mes épées en main. Je pointa mon épée de droite, Elucidator, la noire, face à lui dans un regard froid mais sincère.

« Je vais pas passer pas quatre chemin, soit tu les relâche, soit c'est ta vie. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Dim 20 Jan 2013 - 4:51

Comme il s'en doutait, il n'avait pas réussit à convaincre Kirito, quoi de plus normal d'ailleurs? Un homme se bâtit avec ses propres expériences, si il pouvait changer aussi vite, ce serait sans doute la preuve qu'il ne serait pas digne de confiance. Cependant la peur n'avait sans doute pas que du mauvais, la preuve en est que Tenkuu avait atteint ses plus grandes vitesses lorsqu'il fuyait. Il réfléchissait lentement, et d'ailleurs beaucoup trop à son goût. Alors que la mission entrait de plus belle dans une phase plus délicate, il sentait monter en lui ses vieilles habitudes tenaces, l'idée de prendre les jambes à son coup l’appâtait plus que jamais. Cependant cette fois autre chose qu'une fierté inutile l'encourageait à rester. Kirito changea sans doute d'approche privilégiant cette fois ses épées, montrant qu'il était aussi parfaitement capable de se débrouiller au corps à corps. Il avait même pu s'approcher assez près des ennemis qui ne le virent finalement que lorsqu'il arrivait à son niveau.

Il agrippa violemment la tête en voyant ça, mais que faisait-il à foncer dans le tas ? Il était beaucoup trop sûr de ses capacités, cependant il observait d'un oeil admiratif plus curieux que craintif, et fut ébahit en voyant que son coéquipier s'en sortait avec une facilité déconcertante. Et ses deux épées, elles n'étaient pas de la même couleur? Il faudrait qu'il lui en parle un de ses jours, pour l'heure, il avança lentement, arrivant près du lieux de bataille alors que son coéquipier se battait encore, il tira maladroitement son Kunaï de sa sacoche arrière, avant de se lancer aussi à l'assaut. Évidemment, c'était un adversaire qui lui faisait dos, et qui en plus était agenouillé; mais il se serait surement relevé... il n'en restait tout de même pas peu fier de son geste. Oui sur l'ensemble du groupe armée il en avait assommé un qui était déjà mourant, n'était-il pas d'une utilité déconcertante?

Il avala douloureusement sa salive en voyant le spectacle affligeant du village, d'un oeil innocent il parcourait la zone, toute ses femmes et ses enfants qui souffraient et lui qui restait là inutile. S'il avait été dans un de ses livres, c'est sans doute là qu'il aurait découvert en lui un courage insoupçonné. Oui mais voilà, il n'était pas dans un livre, cette fois il était le seul auteur de sa vie, un bien triste livre qu'il s'efforçait pourtant à vouloir écrire le plus longtemps possible.

Cependant un homme lui, habillé mieux, restait avec un calme malsain sur la zone, c'est à lui que Kirito s'adressa d'un ton si méprisant. Forçant Tenkuu à avaler durement sa salive, gardant bien au fond de lui qu'il trouvait son coéquipier effrayant lorsqu'il agissait de la sorte. Il se promit à lui même de faire plus attention la prochaine fois aux mots qu'il emploierait lorsqu'il s'adressait à lui. Cependant alors qu'il parlait un criminel était monté en hauteur sur l'une des bâtisses; Tenkuu le remarqua assez vite, et avec une dexterité de maître toucha la cible en plein vol alors qu'elle visait son coéquipier... dans ses rêves. Il lança son Kunaï bien trop haut pour pouvoir toucher l'ennemi, cependant cela le déconcentra... laissant le temps à Tenkuu de renouveler sa tentative avec une arme plus petite, un Shuriken, il eut cette fois un résultat plus intéressant, faisant tomber le garde.

"Kirito-Kun, ça devient dangereux non? On ne devrait pas y aller ? "

Alors même qu'il finissait sa phrase, il vit un adversaire surgir de sa gauche, trébuchant une nouvelle fois, il se cogna lourdement la tête avec ce criminel, celui-ci tombant aussi sous le choc,il se maintint difficilement avec ses mains et souffla, son coéquipier vut ses capacités seraient sans doute en mesure de terminer la mission sans lui. Cependant il se retrouvait dans une situation plutôt vulnérable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 84
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Dim 27 Jan 2013 - 21:41


Pourquoi étais-je aussi énervé contre le monde à cet instant précis ? Pourquoi voulais-je absolument tout détruire, tout saccager ? Avais-je une raison valable d'avoir une haine aussi puissante, aussi grande envers tout et n'importe quoi ? Sûrement pour la raison qui m'emmène ici, devoir encore et encore réfléchir sur des choses aussi futiles que la vie des gens. Pourtant une petite personne se démarquait du reste de la population, le petit Tenkuu m'intéressait fortement. Pourquoi ? Je n'en sais strictement rien, peut-être parce qu'il est différent d'une certaine manière, voyant la vie comme un pays rose, vivant sa vie au jour le jour, il fallait quelqu'un pour lui, non ? Et moi, à cet instant même, j'étais là.

Je n'avais pas remarqué mais il avait bien essayé de m'aider, balançant des shurikens et kunaïs à tout-va, de-ci de-là. Quelle étrange shinobi celui-ci, n'était pas genin comme moi ? Alors pourquoi n'arrive-t-il pas à se battre normalement ? Peut-être a-t-il cette chose que tout le monde appeler « peur ». Moi-même je n'en sais rien, je m'en fiche d'ailleurs, au plus haut point. Pourquoi avoir peur ? Tout le monde meurt un jour, plus ou moins tôt, certains le mérite et d'autre non. La vie est ainsi fondée sur des piliers indéniables et respectable. Alors je n'avais pas besoin de m'inquiéter pour des choses aussi moindre, même s'il m'intriguait beaucoup.

Pour lui, une vision d'horreur s'afficha à la vue de toutes ces personnes par terre, ligotées ou mutilées. Pourquoi avait-il ce genre de réaction ? Nous sommes dans un monde tellement stupide que le sang devient notre quotidien, les horreurs de la guerre, des combats et des meurtres, toutes ces choses sont pour moi « normales » ou « banales ». Il faudrait un jour qu'il apprenne cela, pour l'instant il en reste un petit enfant naïf et perdu dans un monde apocalyptique. Faut-il alors des personnes pour le guider ? Lui montrer une voie certaine ? Je ne suis peut-être pas la bonne personne vu qu'il ne partage pas les mêmes idéaux. Par la suite il sortit une phrase qui me fit réagir violemment, une phrase maudite qui me transperça de frissons dans tout le corps. Et en tournant la tête vers lui avec un regard énervé et la bouche crispée, je m'énerva.

« Tant que je serai en vie, jamais je ne laisserai tomber mes coéquipiers, il en est hors de question. »

Une fois cela dit, je me retourna une nouvelle fois vers le pseudo-chef. Il me regardait d'un air euphorique, assez complexé par la situation il se leva, voyant qu'il n'avait plus, ou presque, aucun sbire il s'approcha d'un des otages, un jeune enfant, vers les 8 ans, ligoté avec un bandeau devant la bouche. Il sortit par la suite un kunaï de sa poche et le pointa juste sous la gorge de l'enfant. Il me regarda en souriant et prononça les quelques mots en me demandant de choisir de partir ou sinon il prendrait la vie de l'otage. Mon sang se glaça, mes mains empoignèrent avec une force brutale mes épées, tout mon corps, mon être était révolté, néanmoins je rangea mes épées. Allait-il croire que j'allais me rendre ? Bien loin delà se trouvait la vérité, je tendis par la suite ma main droite, la paumes face à lui et le bras gauche s'appuyant mon autre bras. Des runes apparurent autour de ma personne, je regardais alors droit dans les yeux le chef, et commença à prononcer mes mots.

« Osse Naza Nöte Layssa Ahogah  »


Par la suite, mes runes disparurent, laissant place à des pics de Diamant noir tout autour du pseudo-chef des bandits. Une goutte de sueur se laissa tomber sur sa joue, et il lâcha immédiatement son kunaï et tomba à la renverse, laissant l'enfant qui rampa prêt de se qui devait-être sa mère. Je m'approcha en marchant du chef, les pics flottaient toujours autour de lui, avec un regard noir je continuais de le fixer. En sortant mon épée noire, Élucidator, je pris le manche et le cogna d'un coup sec et rapide, il tomba dans les pommes. Mes pics disparurent et tout était enfin fini, Ten' était allongé par terre, sûrement encore une de ses maladresses, je l'aida à se relever et par la suite je détacha tous les otages, ils allaient enfin pouvoir reprendre leurs vies.

HRP :
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 36
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature. Dim 3 Fév 2013 - 1:34


Sa vision se troublait, ses mains s'étaient un peu écorché en tombant sur des petits cailloux ensevelis dans la neige. Il soufflaqit autant qu'il pouvait tentant de reprendre une respiration décente, son cœur n'en finissait pas de battre. Il ne se plaignit pas, il savait que la situation était assez tendue pour cela, pourtant il n'y avait pas de regret, pour l'instant juste la peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas pouvoir sauver ses innocents, de ne pas pouvoir s'en sortir vivant. Il se surpris lui même, venait-il de penser à ce sauver lui même en dernière position? Non c'était uniquement la fatigue, surement. Il n'y avait aucune autre explication logique à tout cela. Plus tard il tenterait de ce convaincre que c'était son coté de héro caché qui reprenait le dessus. Mais ça serait pour plus tard. Il toussa encore un pendant quelques secondes, réellement secoué mais il s'étonnait. Pourquoi se sentait il en sécurité parce que Kirito était là ? Il n'y avait pourtant pas grand chose de vraiment rassurant.

Se sentir près de ses amis serait-il l'un des moyens de vaincre sa peur? Ils n'étaient sur terre que pour un temps limité, ils finiraient tous par mourrir un jours, autant faire en sorte que l'aventure dure le plus longtemps possible, dans les meilleurs conditions aussi. Indépendamment des autres, chacun choisissait sa voie, et en ce faisant on obtiendra peu importe son choix des idéologies contraires. Et bien souvent le plus déterminé des deux était le vainqueur. Peu importe que cela engage des conflits d'une grande ampleur, il fallait faire de son mieux dans la voie que l'on avait choisit. De la confiance en soi, du travail et un peu de chance, c'est tout ce dont il aurait besoin, pour surpasser sa peur. Enfin tout cela était confus, ce n'était pas le lieu pour penser à ça.

Il se redressait sur ces genoux en position verticale, il fut troublé par les paroles de Kirito, tant par leurs violence que par leurs conviction. Les yeux du Genin s'ouvrir grand, ces deux enfants n'avaient pas grand chose en commun, semblaient pourtant lié, enfin Tenkuu le voyait d'un oeil nouveau. Quelqu'un qui ne le laisserait pas tomber ? Il se sentit soudain si égoïste, toujours entrain de se soucier de sa propre vie sans penser aux autres, il avait tellement peur de souffrir que pendant un long moment il ne s'était approché de personne, pour ne pas avoir à souffrir de l'absence de ceci par ailleurs... Il serra les poings, avalant difficilement la pilule.

Cependant la situation restait corsé le monstre avait un otage, il ne pouvait croire qu'il allait laisser tomber cette fille, il se sentit ainsi légèrement soulagé lorsqu'il vit Kirito ranger ses épées, il allait donc trouver une autre solution. Spectateur, il regardait la scène curieusement, assistant à une rare démonstration de ninjutsu. Kirito s'en chargea finalement rapidement, au grand bonheur de Tenkuu qui venait de terminer sa nouvelle résolution. Il ne savait pas s'il la tiendrait, ou si comme à son habitude il laisserait tomber après quelques jours mais il restait animé de sa naïve volonté à vouloir améliorer son entourage, sans bien évidemment prendre de risque.

Il prit la main que Kirito lui tendit, se relevant finalement, tout avait finit par s'arranger, il s'en tirerait avec une légère bosse, tout au plus.

"Kirito-Kun. Merci. La prochaine fois, je ferai de mon mieux pour ne pas être un fardeau Kora! "


Il l'aidait à libérer les prisonniers, trouvant là un exemple à suivre; lui non plus ne le laisserait pas tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Rang C, Kirigaya Kirito] Réglements en nature.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-