AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Ven 22 Fév 2013 - 6:21

Spoiler:
 

Encore une journée infructueuse. Voilà bientôt plusieurs semaines que je me trouvais à Konoha, à chercher encore et encore Asna. Il fallait croire que c'était peine perdu et que ma soeur-de-coeur ne se trouvait pas ici. Je n'avais donc plus rien à faire au village caché de la Feuille. J'avais visitée tous les quartiers, interrogée un nombre de personnes exorbitant, j'avais tellement sortie la photo de mon amie disparue que de mémoire je pouvais la retrouver dans une de mes poches d'un simple effleurement. Malheureusement, pas une seule fois je n'ai entendu un "Oui", je n'ai eu que des 'Jamais vu' ou encore 'Non, désolé' Ce dernier devait sans doute être la phrase culte des habitants. Non, je n'avais plus rien à faire ici, je devais sans doute aller tenter ma chance ailleurs, à Suna peut-être? Oui, pourquoi pas. C'est alors qu'une petite voix de ma conscience, me rappella les évènements derniers. Comment un tel acte avait-il pu m'échapper?! Evidemment, j'étais là lorsque la prison de Konoha avait explosée que tout le village était en panique. J'étais restée chez moi, de force. Tous les visiteurs devaient restés chez eux ainsi que les civils, seuls les shinobis de Konoha pouvaient déambuler dans les rues. J'avais acceptée, malgré quelques protestations. J'aurai voulu aider! Et pas rester bêtement dans ma chambre d'hôtel à regarder les autres faire le boulot. J'avais été extrêmement frustrée ce jour là. Le lendemain, lorsque j'étais partie interroger des personnes sur ce qui s'était passé hier soir, tous me répondirent que c'était sans doute l'oeuvre de Makka. Ainsi donc cette femme était repassée à l'action et à Konoha cette fois. Après, peut-être, que les autorités de la Feuille me suspectait ainsi que les autres voyageurs ayant choisi le village comme asile. Il ne manquerait plus que ça pour que l'instabilité croissante du village n'explose en un réglement de compte géant: que la suspicion vienne ce mêler à ce climat de terreur.

C'est alors que j'étais perdue dans mes pensées, que quelqu'un toqua à ma porte. Une personne à cette heure, venant me voir? Etrange... C'est armée d'une baguette, que je m'approchais de l'entrée de ma chambre. Tournant la clef, j'ouvrais légèrement la porte et observais mon visiteur depuis l'embrasure de celle-ci. Un bandeau frontal bien en évidence, je savais que ce gars était un shinobi de la feuille. Il avait un énorme sac sur le dos.

- Mademoiselle Koken, je présume?

Ne portant aucun signe de mon appartenance à Kiri, il était normal que ce mec doute légèrement par rapport à mon identité. je me contentais de répondre par un bref hochement de tête, ma baguette toujours tenue par ma main cachée derrière la porte, donc invisible au yeux du Konohajin.

- Je peux entrer?

Je grimaçais, c'était justement ce que je ne voulais pas. Mais bon, autant me plier aux exigences des autorités. C'est donc à contrecoeur que j'ouvrai totalement l'entrée à ma chambre d'hôtel. Le gars, une fois entré, se tourna vers moi pendant que je fermais la porte.

- Je vais vous expliquer rapidement la raison de ma venue.

Ben j'espérais bien. Je ne tenais pas à m'éterniser non plus!

- Nous avons confié une mission à une jeune kunoichi du nom d'Hayashi Sazena. Mais nous craignons que la mission soit beaucoup plus dangereuse que prévue. Tous nos shinobis ont été réquisitionné afin de voir si les terroristes de l'attentat étaient encore présents. Nous n'avons donc aucune personnes de disponible pour aider cette Genin. C'est pour cette raison...

- Vous voulez que j'aide la gamine.

- Exact.

Aucune surprise dans ces yeux, la demande avait été prévisible, je l'avais sentie dès le "nous craignons". Et lui aussi d'ailleurs. Evidemment, il attendait une réponse. Je ne devais rien à Konoha, je n'étais donc pas obligée d'accepter. Cependant voilà longtemps que je n'avais pas été dans des conditions réelles, et même si je m'entraînais régulièrement au Ninjutsu ainsi qu'au combat rapproché -sans Kirin, car je me dois de vous rappeller, que cette dernière se trouve à l'entrepôt où le "matériel" des voyageurs sont confisqués le temps de leurs séjours, il en avait été de même pour moi- Cependant, je pouvais toujours tenter de récupérer mon arme...

- Je peux prendre ma Lame avec moi?

- Non, votre arme resteras à l'entrepôt. Cependant,... Il sortit alors de son énorme sac, un katana ainsi qu'une poche en tissu qu'il me tendit, ...nous avons eu l'autorisation de vous prêter cette arme ainsi que des shurikens et des kunaïs se situant dans la poche d'arme.

Bon, c'était mieux que rien. Désormais place à la mission. Je devais déjà retrouver cette Hayashi.

- Où se trouve la Kunoichi?

- Elle vous attendra aux portes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 126
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Sam 23 Fév 2013 - 19:32

Haaa, Konoha... Petit village de mon coeur. J'ai beau être né ici, j'apprécie toujours autant ce magnifique paysage qui s'offre à moi. Je pense que c'est surtout parce que c'est un village rempli de fleur et d'arbres, en gros tous ce que j'aime. Bon, c'est un peu normal me direz-vous puisque je suis une Hayashi. Pourtant, contrairement à la plupart de mes confrères je préfère largement les plantes banales aux fleurs et aux arbres. C'est d'ailleur surement pour cela que j'ai orienté mon panel de jutsu plus vers les plantes que vers les fleurs et le Mokuton, qui sait... Peut-être que je m'orienterais plus vers le mokuton a l'avenir, faut voir.

En parlant de jutsu, j'ai décidé de passer ma journée au terrain d'entrainement. Le soleil étant au rendez-vous, cette après-midi s'annonçait plus qu'idéale pour perfectionner mes techniques. J'étais donc là, a trouvé le moyen d'améliorer mes jutsu depuis déjà quelques heures. Bien sûr, pour rendre l'entrainement plus efficace, j'utilisais des clones, même si cela me vidait grandement ma réserve de chakra. Aujourd'hui, je tente d'apprendre une variante d'une de mes techniques, mais pas moyen d'y arriver. Déjà quatre heures que j'essaye et pas un seul signe d'espoir. Il faut croire que je n'ai pour l'instant pas le niveau pour ce genre de jutsu.

Mais alors que je me défoulais sur un mannequin, car oui, ne pas réussir à mettre au point une technique m'énerve au plus haut point, un homme débarque. Remarquant son bandeau de konohajin, je m'arrête et essaie de reprendre mon souffle. Que me veut-il? J'espère que ce n'est pas un truc trop important, j'ai des projets pour ce soir moi. Bah quoi? Je suis une jeune fille comme les autres au fond, faut bien que je sorte avec mes amis de temps en temps. Le Shinobi arrivé devant moi s'arrête avant de prendre la parole en me tendant une lettre. Je sais pas vous, mais ça sent la mission à plein nez.

    - Vous êtes bien Hayashi Sazena?

    - Peut-être, ça dépend ce que vous me voulez.

    - J'ai une mission pour vous. Voici l'ordre de mission, vous devez vous rendre immédiatement aux portes du village. Il y a surement quelqu'un qui vous rejoindra.

    - Heu... je n'ai jamais dit que j'étais Sazena.


Il n'a même pas écouté ma phrase qu'il est déjà repartis en trombe du terrain d'entrainement. Nan mais je vous jure, il aurait l'air bien con si je n'étais pas Sazena... Et puis j'ai la flemme de la faire cette mission moi. Râlant comme à mon habitude, j'ouvre la lettre et lis l'ordre de mission tout haut.

Putain mais elle craint cette mission en plus. On s'en fout d'Hai no kuni. C'est surement des prostitués qui embarque pour aller voir leurs clients partisans. Nan quand même pas. Mais, ce n'est pas un peu du suicide de m'envoyer là-bas alors que je ne suis que genin? C'est Hai no kuni après tous, les partisans de Makka ne sont pas des enfants de coeurs, c'est bien connu.

Arriver aux portes du village, je commence à me questionner sur la personne qui va éventuellement m'accompagner. Peut-être que ce sera un genin que je connais ou peut-être que mes supérieurs ont réfléchi un minium et qu'ils ont envoyé un chunin ou un jonin. Dans tous les cas, je compte bien lui montrer ce que je sais faire! Bon après, si c'est un plus haut gradé que moi je vais devoir faire ce qu'il dit, et tout le monde sait que je déteste qu'on me donne des ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Mar 26 Fév 2013 - 4:18

Quand il y a des embouteillages dans les ruelles, rien de mieux que la voie des toits pour esquiver tout ce beau monde et arriver d'un point A à un point B sans emcombres. En plus d'aller vite et de ne pas être dérangée, j'avais une vue incroyable sur Konoha. J'avais déjà évoquée, le charme de ce village, sa tranquilité, et le petit côté spirituel qui se dégageait de son paysage. De plus le climat était, ici, plus clément qu'à la Brume, d'ailleurs notre style vestimentaire témoignait pour nous. Ici, les gens étaient habillés bien plus léger. Mais n'allez pas croire que je préférais cet endroit à Kiri. Non, loin de là. J'avais une préférence pour le froid de mon village, cette aura glaciale, cette température en dessous de zéro me faisait vibrer, les paysages étaient magnifiques et si vous aimiez les îles avec ces monts et cette vue sur la mer, Kirigakure était fait pour vous! Bon, ça faisait vachement publicité touristique là...

Comble de la malchance, mon hôtel se situait à l'autre bout du village et donc je mis quand même une bonne quinzaine de minutes à courir sur les toits. Enfin, le plus important était que j'étais arrivée à destination Comme à son habitude les portes étaient bondées de monde, mais heureusement j'avais reçu une photo de cette Sazena. Une fille aux cheveux roux, un visage jovial, des yeux pétillant. On voyait que cette petite n'était qu'une genin rien qu'à cette photo. Je me demandais même si la gamine avait connue la Grande Guerre. Ce qui était peu probable vu la joie qui se dégageait de cette image. Je ne pense pas pas que l'administration Konohajin s'est rendue compte de l'énorme erreur d'avoir envoyée une bleue pour une mission bien plus dangereuse qu'elle n'en avait l'air. Elle risquait peut-être d'y passer, et moi avec si le travail d'équipe n'était pas présent ou qu'elle n'en faisait qu'à sa tête. Il ne restait qu'à espérer qu'elle soit obéissante et qu'elle est le respect par rapport à un shinobi plus gradé qu'elle. Bon après, j'étais de Kiri, et moi même je ne supporterai pas de recevoir des ordres d'un ninja d'un autre village que le mien. Les Genins étant plus téméraires, ils tenaient beaucoup plus tête à leurs supérieurs hiérarchique, alors je ne vous raconte pas comment cette Sazena va être avec moi. Mais j'avais de la poigne et je n'hésiterai pas à m'en servir face à l'Hayashi si je sentais le moindre signe de rébellion verbale de sa part.

Observant la foule, je ne tardais pas à remarquer la touffe rousse de la jeune Kunoïchi. Sans plus attendre, je sautais du toit où j'étais perchée et allais à sa rencontre en me frayant un chemin à travers l'abondante masse humaine.

- Hayashi Sazena. Je m'appelle Jaden. Tu as des questions? Si non, nous partons sans plus attendre.

Cette question allait me permettre de cerner cette fille.Histoire de savoir si j'allais traîner un boulet ou une véritable Kunoïchi. Savoir si elle pouvait se débrouiller sans moi, car il était fort probable que nous devions nous séparer pour recueuillir des informations par exemple. Enfin bref savoir si elle connaissait les dangers du terrain ou qu'elle n'était pas une gamine fraîchement entraînée aux arts ninjas qui pleurnichait sans arrêts. Ce qui ne m'étonnerait guére au vu de la photo. Mais je ne demandais qu'à être surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 126
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Ven 1 Mar 2013 - 0:17

Après quelques minutes, une très belle jeune femme m'aborde. Moi qui me trouve particulièrement belle, je dois avouer qu'elle est franchement pas mal elle aussi, peut-être même mieux que moi. Par contre, je me demande si ces cheveux sont naturelles... Les cheveux blancs, ce n'est pas très commun avouez-le. Quoique, j'aie déjà entendu parler d'un clan à Kiri qui avait comme signe distinctif des cheveux blancs. Je crois qu'ils maîtrisent les os si je me souviens bien. En tout cas, cela lui va a ravir. Au moins on risque pas de passer inaperçu... Entre moi et ma couleur flamboyante ainsi que mon gilet jaune pétant et elle avec ces cheveux blancs...

Soit dit en passant, elle connaît mon prénom et mon nom de famille alors qu'elle ne m'a délivré que son prénom. N'aurait-elle pas confiance en moi? Pourtant il va bien falloir qu'elle fasse un effort si elle veut qu'on mène cette mission a bien... En plus, elle parle avec une certaine autorité. Soit parce qu'elle est plus gradé que moi, et dans ce cas-là elle peut se le permettre, soit c'est une genin qui se sent plus pisser, dans ce cas ci, je la remmetrais bien a ça place moi-même. M'enfin, je pencherai plus pour la première option.

    - Enchanté Jaden, je vois que je n'ai nullement besoin de me présenté. N'ayant aucune question, nous pouvons partir tout de suite.


Claire, net, précis et respectueux. Au moins avec ça, je ne risque pas de faire mauvaise impression, du moins je l'espère. M'enfin, j'aurais peut-être dû lui demander quelles sont ces capacités au combat histoire que nous soyons coordonnés si jamais un combat devait avoir lieu. Ce n'est pas très grave, je verrais bien en temps et en heure. Sans plus attendre, nous nous mettons en route vers le port.

Comme je le pensais, le trajet s'est fait dans un silence de mort. Tellement mort, que ça en ferait jouir un nécrophile. Huum... Je suis vraiment dégueulasse quand je m'y met. Blague a part, j'avais bien quelque sujet de conversation pour meubler une discussion mais ma coéquipière à l'air assez froide et je n'avais pas trop envie de me bouffer un gros vent dans la gueule. Donc j'ai préferé ne rien dire. Une fois arrivé au port, vide de tous bateaux, comme indiqué dans l'ordre de mission, je me tourne face Jaden et prends la parole avec le plus de conviction possible. Histoire d'être un minimum convaincante si vous voyez ce que je veux dire.

    - Je pense qu'il serait judicieux de se séparer pour être plus efficace. Je propose que l'un de nous deux aille voir le témoin de ces traversés pendant que l'autre inspectera directement le port. Ainsi nous pourrons récolter un maximum d'informations en un minimum de temps. Nous avisons ensuite de la meilleure stratégie à adopté. Si tu es d'accord avec ce plan, je te laisse choisir de quel secteur tu vas t'occuper, j'agirais en conséquence.

C'est peu être une de mes premières mission, mais je ne suis pas Shinobi pour rien et je doute que ma coéquipière soit contre mon plan d'action. En effet nous n'avons aucun indice pour l'instant donc, ma méthode est surement la meilleure a l'heure actuel. Après, je n'ai pas la science infuse non plus, peut être qu'elle a trouvé encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Ven 1 Mar 2013 - 3:50

Bon finalement, nous allions peut-être faire quelque chose d'intérressant. Elle ne semblait pas rebelle, ce qui était un atout quand on était un Genin et surtout si on voulait survivre en mission. Enfin bon, pour l'instant, je n'avais donnée aucun ordre,mais j'espérais intérieurement que Sazena soit aussi docile pour obéir à mes futures demandes comme elle l'a faite à ma présente question. Elle n'avait donc rien à dire. Dans un hochement de tête, nous traversions les gigantesque portes de Konohagakure no Satô. Direction le hameau portuaire. D'après la mission, des navires avaient été confisqués par la Feuille, ce qui les empêchaient de quitter les quaies du port. Cependant un gars du nom de Kazama Yotaru avait vu ces derniers larguer les amarres pour partir et revenir en fin de soirée. Il vivait au village ainsi qu'une bonne trentaine de personnes tel que lui. Cette bourgade vivait essentiellement de la pêche et ne possédait aucune protection militaire, à part Konoha qui se trouvait à quelques kilomètres. Ce qui rendait ce village assez vulnérable à un assaut d'un quelquonque ennemi. Le dossier mentionnait que des Partisans de Makka seraient dans ce coup. Si jamais c'était le cas nous devions nous replier et en faire part à l'administration afin que celle ci puisser envoyer des Shinobis plus compétents.

Je craignais le pire. Le village aurait très bien pu tomber sous leurs joug. Peut-être que ce village était devenu un avant poste pour une future attaque vers Konoha. Si ça se trouve, le témoin n'était lui aussi qu'un Partisan ou un homme à leurs solde. Putain, c'était chaud. Le village n'était peut-ête qu'un immense nid de serpent. Il fallait faire gaffe. Après plusieurs heures de marche dans un silence total, nous arrivions au village portuaire. Le village était silencieux, s'en était effarant. Rien, pas un chat. Nerveuse, ma main était posée sur le Katana que l'on m'avait prêté pour cette mission. Je l'avais mis sur le côté afin de le dégainer plus facilement. Je fixais chaque recoins de la zone histoire de voir une personne, qu'elle soit amicale ou hostile. Il fallait vraiment que l'on reste sur nos gardes, en ce moment même nous étions dans la gueule du loup et celle-ci pouvait se refermer à tout moment... Traversant la bourgade sans vie, nous nous rendions sur les quaies.

Tout comme le village, le port était vide. Aucun bateau. Ainsi donc les dires de notre contact avaient été juste. Cette histoire commençait à m'inquiéter sérieusement. La jeune Hayashi jusque-là silencieuse proposa un plan. Se séparer. Un plan simple mais qui était très efficace dans la récolte d'information. Mais comme je vous le disez plus haut, je ne la sentais pas cette mission. Et nous disperser dans ce village dont nous ne savons encore rien était une mauvaise idée. Cependant, malgré tout, je savais que nous serions bien plus efficace. C'est donc à contrecoeur que j'allais accéder à sa demande.

- Entendu. Mais d'abord...

J'éxécutais alors des mudras en ayant, au préalable , croqué mon pouce. Une fois la phase d'incantation terminée, j'apposais ma main au sol et dans un nuage de fumée. Un chat sur deux patte apparu. Il était vêtu de noir jusqu'au visage. C'était Neko-Pi alias L'Ombre du Clan Batsu. Ses capacités combattive n'étaient pas exceptionnelle, cependant, il excellait dans la dissimulation et l'espionnage. Et pouvait m'informer d'un danger rien qu'en retournant dans sa dimension. En effet, en étant lié à un pacte je pouvais, savoir quand un de mes Kuchi' retournait dans son monde originel.

- Je tiens à ce que Pi t'accompagne. Il est un peu plus loquace que moi et pourra m'avertir si tu es en danger. Je regardais alors les alentours puis je me retournais vers l'Hayashi. Tu iras interroger le témoin. Fais attention quand tu iras trouver cet homme, il se pourrait qu'il soit un ennemi. C'est peu probable mais sois sur tes gardes. Quant à moi, je vais fouiller un peu ce port et le reste de ce village. Tu penses pouvoir gérer?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 126
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Mar 5 Mar 2013 - 3:00

Comme je le pensais, la jeune femme est d'accord avec moi sur la façon d'agir. Cependant elle rajoute un " mais " a la fin de ça phrase, laissant cette dernière en suspent. Très rapidement, ma coéquipière se mord le pousse avant d'exécuter une série de signes avec ses mains. Pour conclure son action, elle la plaqua au sol avant qu'une créature apparaît dans un petit nuage de fumée blanche. Je crois savoir ce que c'est, du moins, on m'en a déjà parlé. Si mes souvenirs sont bons, on appelle cela une technique de Kuchiyose, en gros une invocation. Toujours d'après mes souvenirs, il faut passer un pacte avec un animal qui nous permettra de l'invoquer ensuite. Je n'ai jamais vraiment fait gaffe à cela puisque je me suis toujours concentré sur le ninjutsu, pourtant, je dois avouer que les invocations ça claque. Imaginez-vous entrain de vous battre d'arrache-pied avec un adversaire quand tous à coup vous invoqué un panda géant ou autres bête. Le mec en face doit se sentir con face à deux adversaires...

Bref, revenons à nos moutons. D'un oeil minutieux je fixe la créature tout de noir vêtu invoqué par ma coéquipière. Mais c'est... C'est un chat se truc? Haan. Il est trop chou à tenir sur ces deux pattes. C'est mort, je veux le même à la maison. La jeune femme à mes côté reprend ensuite là où elle s'était arrêté en me précisant que son chat nommé Pi me suivra afin qu'il puisse l'avertir si jamais je suis en danger. M'enfin, je vois pas vraiment pourquoi je serais en danger... Je ne vais qu'interroger un témoin, rien de bien risqué en soi.

Elle enchaîna en me mettant en garde concernant le témoin. Comme quoi il y aurait des chances que ce soit un ennemi. Pas bête la bête... Je n'avais pas pensé une seule seconde qu'il puisse être un ennemi... Faut vraiment que j'apprenne à réfléchir, ça pourrait m'être utile de temps en temps. Je vais prendre les précautions nécessaires, ça c'est clair.

    - No problème ~


Faisant un grand sourire à la kunoichi, je fais volte-face en direction de la maison du témoin. Je jette un petit regard au-dessus de mon épaule pour être sûr que le minou me suit. C'est maintenant que va vraiment commencer la mission, je vais pouvoir montrer ce que je vaux à cette Jaden!

Une fois arrivé a ladite maison, je m'arrête net. Si jamais c'est un ennemi je vais devoir la jouer fine. Exécutant une mudra sous les yeux du chat qui doit surement se demander ce que j'attends avant de rentrée, je fais apparaître un clone de ma personne. Je crois bien que c'est ma technique préférée... C'est limite si je l'utilise une fois par jour. Pas pour ce genre de chose non, mais avouez que c'est pratique de se dédoubler quand votre mère vous demande de faire la vaisselle... ou encore, ranger votre chambre. Dans ce cas la perso, je sors les 5 clones histoire que ça se fasse très rapidement.

Pour en revenir à la mission, le clone frappe à la porte pendant que je vais tranquillement me cacher en dessous de sa fenêtre. Un homme d'une quarantaine d'année ouvre la porte à ma copie, tirant une tête soulagée.

    - Ha enfin, j'ai bien cru que personne n'allait venir...

    - Désolé d'avoir mis autant de temps, je peux entrer?

    - Bien sûr, entrer je vous pris.


D'un signe de main, l'homme me montre une chaise où je peux m'asseoir pendant que lui s'assit sur un fauteuil beaucoup plus confortable. J'ai une vue magnifique d'ici! L'homme de dos et face à mon clone, que demander de plus? En parlant de clone, ce dernier se met en action.

    - Commençons par le début... Qu'avez-vous vu exactement?

    - Comme je l'ai dit dans la lettre que j'ai envoyée à konoha, je me promenais tranquillement sur la rive en admirant le soleil se lever quand j'ai aperçu au loin une embarcation partir en direction de l'île de la cendre. Surpris et surtout curieux, j'ai d'abord passé la journée à attendre qu'il revienne sans prévenir personne. C'est alors qu'ils sont revenu le soir, au moment où le soleil se couchait. Malheureusement, je n'ai pas pu voir qui c'était, comme cela c'est passé au moment où il faisait sombre...

    - Même avec l'obscurité, vous n'avez pas remarqué un signe distinctif...? Genre les vêtements ou autres.

    - Oui oui leurs vêtements ! Ils portaient des longs manteaux noirs avec une capuche, comme les voleurs.

    - Ils? Ils étaient donc plusieurs?

    - Oui.

MERCI. Tu ne m'as en aucun cas aidé dans mes recherches! Oui bon j'exagère un peu... Maintenant je sais qu'il porte des longs manteaux à capuches noires, c'est déjà ça. Sauf que maintenant je ne sais pas trop quoi faire... Huum * snif snif*... Je sens une odeur infâme venir de derrière moi. Par réflexe, je me retourne, lâchant du regard mon clone. Que de surprise quand je tombe face à face avec un cadavre en décomposition, debout.

    - KYAAAAAAAAAAAAAAAAAA


J'ai horreur de ça! C'est surement la chose qui me fait la plus peur au monde! Tant bien que mal, je tente de me débattre alors que le corps putride m'agrippe en me bloquant les bras. Me retrouvant face à mon clone, je vois ce dernier se faire étrangler violemment par le témoin. Jaden avait raison, il est dans le coup... Faut croire que je n'ai pas pris assez de précaution. Mon clone disparu, mon corps immobilisé, l'homme s'approche de moi en passant par la fenêtre. Apeuré, je le vois sortir une fiole de sa poche. M'agrippant la mâchoire, il me force à boir le liquide jaunâtre présent dans la fiole pendant que je hurle de toute mes forces.

    - Dors bien konohajin

Puis plus rien, le noir complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Dim 24 Mar 2013 - 0:27

Mes recherches s'étaient soldées par un échec. Je n'avais rien trouvée de très convaincant sur la disparition des bateaux. Cependant, j'avais dénichée des trucs bien plus grave. Je savais désormais que nous étions dans un beau merdier. Au fil de mes recherches j'étais tombée sur une immense boucherie. Du sang était étalé sur la quasi-totalité des murs de l'entrepôt où je me trouvais. Des tripes, et reste de membres traînaient ici et là. L'odeur de putréfaction était très forte, et malgré toute la volonté du monde, je ne pouvais pas rester dans ce bâtiment plus longtemps. Lorsque je me retrouvais enfin à l'air libre, respirant enfin l'atmosphère marine, je réfléchissais à ce qui s'était passé. Où était passé les corps? Je n'avais repérée aucune trace qui montrait qu'on avait traîné les cadavres. De plus, des dizaines de personnes avaient dû être tuées au vu de l'état de la pièce. J'étais quasimment sûre que cette hémoglobine appartenait aux villageois. Ils avaient été massacrés. Tous tués jusqu'au dernier. Mais encore une fois, où étaient les corps?

Perdue dans mes pensées, j'oubliais que Sazena était partie trouver le "témoin". Désormais, je pouvais persque affirmer que cette personne n'avait de témoin que le nom. Il fallait que la retrouve au plus vite. Sans perdre un instant, je fonçais en direction de la maison du témoin. Je ne faisais même pas attention aux alentours. Une embuscade aurait pu me mettre hors jeu si facilement...De nombreux bâtiments se dressaient devant moi, ils se ressemblaient tous. J'étais perdue. Je m'âpprêtais à sortir l'ordre de mission, lorsque simultanément j'entendis un cri, de plus je sentis clairement la disparition de Pi. Je courais sans m'ârrêter vers l'endroit où j'avais entendue la jeune Hayashi. Je tombais alors sur une baraque, identique aux autres. Si mon hypothèse est bonne, c'était à cet endroit précis que la jeune Konohajin s'était trouvée deux minutes plus tôt. J'avançais prudemment, main sur la poignée de Kirin, prête à la dégainer au moindre truc qui m'approcherait. A moins que ce truc ait des cheveux roux, et un visage de jeune fille. C'est alors, qu'un homme sortit de la maison. Il ne semblait pas surprit de me voir. Cependant, on devinait qu'il était sur ses gardes. Une distance raisonnable nous séparait, j'avais largement le temps de riposter s'il tentait le moindre truc idiot.

- Oh! Une autre Konohajin! Quelle surprise!

Il se gratta la tête et reprit:

- Vous cherchez sans doute votre amie. N'est-ce pas?

- En effet. Je l'ai entendue crier.

Un sourire mauvais à peine dissimulé orna son visage. Cependant, je ne pense pas que je partageais la plaisanterie.

- Oh, ce n'est rien. Elle a seulement eu peur de ça.

Et au moment où il prononça le "ça", des cadavres sortirent du sol. Au départ, le sol se fissura, laissant place à des mains en putréfaction, pour finalement voir cinq cadavres ambulant s'extirper de la terre. Bref, en ce moment même je faisais face à six ennemi. Je n'avais pas pinaillée, au moment où j'ai vu les dextres de zombies sortir du sol, j'avais dégainée Kirin et m'étais mis en position de combat. Cependant, avant que je n'explose tout, il fallait savoir où se trouvait l'Hayashi.

- Où est la fille?

Il ricana.

- Elle pique un petit somme, dans ma maison.

Malheureusement, je ne pouvais rien faire pour Sazena. Il allait d'abord falloir me débarrasser de ce gars. Quoique, Neko-Pi... Plantant mon sabre dans le sol afin d'avoir les mains libres. J'éxécutai les mudras, et ayant au préalable croquée mon pouce, j'invoquais à nouveau Neko-Pi. Il ne se fit pas prié pour s'excuser:

- Désolé Patronne, j'ai rien vu venir. J'ai même pas pu aider la fillette.

Je lui faisais signe de se taire.

- Trouve la fille. Elle est dans la maison, en face.

Il regarda le Nécromant et les cinq cadavres qui s'interposaient.

- Euh... Chais pas si les videurs voudront que j'entre...

- T'inquiètes.

Sans crier garre, je foncais vers mes adversaires, épée en main. Ils étaient assez proche les uns des autres. Un jeu d'enfant. Mon arme s'illumina de foudre, a un point tel que l'on ne pouvait plus regarder l'arme. Quand l'énergie Raïton était suffisante, j'envoyais la sauce. D'un geste brutal, l'énergie se détacha de la lame et fonça vers mes ennemis. C'était une vague de foudre imposante qui fonçait vers eux à une allure rapide. J'allais les rôtir sur place! Un regard rapide, et je pu voir Pi pénétrer par la fenêtre de la maison, où la jeune Konohajin était captive. J'allais le retenir, le plus longtemps possible.

Dnas un fracas incroyable, mon attaque percuta mes adversaires de plein fouet. Quoi? C'était déjà fini? Pas si coriace que ça le gars. Cependant ma joie fut de courte durée. Quand la fumée se dissipa, je vit une masse informe se dessiner petit à petit. Quand les symptômes de mon attque furent totalement dissipés, je put voir clairement ce que c'était: Un mur de cadavres. Ce gars avait fait surgir du sol des dizaines de cadavres. Ces derniers s'étaient rassemblés afin de servir de bouclier humain au Nécromancien. Merde. Pourvu que Pi trouve Sazena rapidement...Mes réserves de chakra s'épuisaient rapidement et de l'aide n'était pas de refus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 126
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B Lun 8 Avr 2013 - 21:06

Le noir total. Avais-je échoué? Ne vaudrait mieux pas pour moi. Aku va me tuer si jamais il apprend que j'ai échoué à ma première mission. Sans parler de mes parents. Eux qui placent tous leurs espoirs en moi pour devenir une puissante Kunoichi. Réaliser leurs rêves et les rendre fière. Et encore, si j'avais été tout seul ça n'aurait pas été hyper grave, mais là. En plus la jeune fille avec moi se retrouve toute seule... Peut-être même qu'elle va se faire capturer. Comment ai-je fait pour me décevoir et décevoir autant de monde en si peu de temps? Il faut croire que je suis un cas désespéré.

Non. Il ne faut pas que je pense comme ça. Je ne suis pas du genre à baisser les bras. Je dois penser positivement, penser à ce qu'Aku me dirait en ce moment même, penser à mon village, ma maison, ma raison de vivre. Hors de question que je les déçoive. Je dois leur montrer que je mérite ce bandeau, que je ne suis pas qu'une petite pleurnicharde qui reste à observer. Je dois leur montrer ce que vaut Sazena. Il va voir qu'on ne se prend pas à une konohajin sans en payer le prix.

J'aperçois la lumière. Je commençais à croire que je ne la reverrais plus jamais. Les membres légèrement engourdies, je tente de me lever mais je reste assis malgré tous mes efforts. L'enflure. Il a bien pris soin de m'attacher avant. Balayant la pièce du regard, je chercher quelque chose pouvant me venir en aide alors que j'entends des voix devant la porte. C'est celle de Jaden et du pseudo témoin. Vaudrais mieux que je me libère rapidement si je veux aider la jeune demoiselle. Et quoi de mieux qu'un chat pour couper de simples cordes?

En effet le chat de la jeune fille venait de traverser la fenêtre alors qu'un énorme bruit de foudre retentit non loin de la porte. J'espère qu'elle va bien, sinon je me le regretterais encore longtemps. Les cordes tranchées je me lève d'un bond en remerciant le chat. Il va voir ce que ça fait de me provoquer l'autre affreux. Courant vers la porte, j'exécute un signe pour faire apparaître cinq clones à mes côtés. Puis, défonçant la porte à grands coups de pied, mes clones et mois même nous alignons face au vieil homme. Chacun leurs tours mes clones font apparaître une liane dans leurs mains. Ça va chier !

    - Alors, prêt à être puni mon chou?

Claquant leurs fouets de façon parfaitement synchrone, mes clones s'élancent tous en direction de notre cible. Une chose me tracasse quand même. Un tas de cadavres - dont je reste bien évidemment loin se trouvent derrière l'homme, ma coéquipière doit surement se trouver de l'autre côté, du moins j'espère. En attendant j'ai hâte de voir comment il compte se défendre de mes clones qui l'attaquent en même temps, surtout que ce n'est pas fini. Frappant du pied, de longues lianes sorte de toute part et vienne recouvrir le sol. Avec ça il a encore moins de chances d'esquiver mon assaut, reste plus qu'à attendre maintenant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kirijin offre son aide à Konoha (feat. Hayashi Sazena) - Rang B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-