N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Mission B, un Remède pour le Peuple [Sen Ikiru, Yashira Mugen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 313
Rang : A+

Message(#) Sujet: Mission B, un Remède pour le Peuple [Sen Ikiru, Yashira Mugen] Jeu 28 Fév 2013 - 1:57

Spoiler:
 


Jamais je n'avais vu le Village de Kumo aussi calme. A cause d'une épidémie dont l'origine restait encore à identifier, la quasi-totalité de la population était confinée dans les habitations. Seuls quelques spécialistes étaient autorisés à se déplacer, à condition d'être équipé de manière à ne pas laisser la maladie se propager d'avantage. Il était formellement interdit à quiconque d'entrer ou de sortir du Village sans une autorisation préalable. En d'autres termes... Kumo était en quarantaine. Je venais d'arriver dans l'enceinte du centre médical, le bâtiment sur lequel toutes les espérances étaient misées. Après avoir retiré le masque qui me recouvrait le bas du visage et d'épais gants en caoutchouc, seules conditions qui m'avaient autorisé à arriver jusqu'ici, je fus soumis à une très sérieuse et appliquée séance de décontamination, puis on me permis enfin de pénétrer dans ce qui était probablement devenu la forteresse la plus sécurisée du Pays en cet instant. Car les victimes de l'épidémie se comptaient déjà en centaines, et tout le protocole de sécurité c'était mis en place lorsque un premier cas fut décelé dans notre Village. Il n'avait pas fallu une heure pour que la quarantaine soit en place. C'est là qu'on voyait l'efficacité des Kumojins à réagir face aux cas d'urgence. Le centre médical était un vaste complexe dans lequel il était habituellement agréable de se promener, alliant des technologies pointes avec une nature verdoyante qui avait su garder sa place entre les murs d'un blanc immaculé. Comprenez-moi bien, je n'étais pas ici dans l'aile de l'hôpital, celui-ci se trouvait bien loin de là où je me rendais tellement le bâtiment était vaste. Ici, c'était plutôt là où on faisait des recherches sur les remèdes, de nouvelles méthodes de soin, etc.. C'était l'aile "scientifique" du centre médical de Kumo.

Je me trouvais à présent dans une grande pièce circulaire aux allures de salle de conférence. Des tribunes se superposaient par niveaux autour d'une petite place centrale, centre de toute l'attention en période d'activité. Il y avait en cet instant une dizaine de personnes présentes ici, la plupart en traditionnelle blouse blanche de profession. Tous étaient affairés dans des livres ou prenaient des notes, ou encore en proie à de grandes conversations, tout ça pour trouver une solution à notre problème. Ils étaient les acteurs du moment, ceux sur qui tout reposait. On me salua à mon entrée, et je me dirigeais vers un homme en particulier. Il était le Directeur du Département Médical de Kumo, le Professeur Ikaru. Personnage charismatique aux cheveux cours qui en imposaient de par leur pure blancheur, il arborait avec fierté une fine moustache grise et de petites lunettes rectangulaires. C'était lui qui m'avait fait appeler alors que la plupart des autres Kumojins étaient bloqués chez eux ou à l'extérieur du Village. Mais même s'il ne m'avait pas fait demander, je me serai rendu ici tôt ou tard de mon propre chef. On gagne pas mal en marge de manœuvre quand on est le Sennin du Village Caché des Nuages. Je n'avais toutefois pas croisé Masamune, notre Raïkage... Surement avait-il de nombreuses affaires tout aussi urgentes à régler en ce jour de crise absolue. Le regard souriant et confiant que m'adressa Ikaru à mon arrivée en disait long sur toutes leurs recherches lors de ces dernières heures.


"On a trouvé une solution, Mugen ! Un antidote, à force d'étudier le comportement de cette saloperie ! Elle va pas se balader bien longtemps, c'est moi qui te le dis !!"

Je regardais autour de moi pour voir les autres médecins et scientifiques terriblement affairés. S'ils étaient vraiment victorieux, ces airs préoccupés n'auraient pas lieu d'être ! La solution certes, du moins il me semblait évident que nous n'en n'avions là qu'une partie.

"Si vous avez trouvé un remède, alors pourquoi ne pas le distribuer tout de suite ?"

C'est là que Ikaru prit un air légèrement embarrassé. Croisant les bras dans son dos, il se détourna pour s'approcher d'un grand tableau blanc qu'on avait placé là.

"C'est pour ça que je t'ai fait venir, mon vieil ami... Nous avons l'antidote, d'accord, mais il nous manque encore les ingrédients nécessaires à sa préparation... Mais avant de continuer, as-tu amené ce que je t'ai demandé ??"

C'était bien ce que j'avais crains. Il comptait sur moi pour aller faire la chasse aux ingrédients magiques pour préparer sa foutue mixture qui était censée sauver tout le Pays de l'épidémie... Quand à ce qu'il m'avait demandé, je savais bien de quoi parlait le vieux Ikaru. A présent bien âgé, le médecin avait longtemps misé tous ses espoirs sur plusieurs apprentis, dont l'un fut mon ami, Ryuuku Namiko, dans le projet de lui succéder. Mais après les décès de tous ces jeunes gens, le professeur s'était retrouvé bien triste et démuni. Désireux de prendre sa retraite bien méritée, il ne pouvait toutefois pas laisser tomber le centre médical dont il était le directeur... Il m'avait ainsi donc demandé de lui dénicher un jeune Shinobi, dont la voie du Ninja se rapprochait de celle qu'avait jadis emprunté Namiko. Et, en feuilletant les dossiers des Kumojins, j'en avais trouvé un. Sen Ikiru, une jeune femme prédisposée à de bonnes capacités de guérisseuse. Elle était la partenaire adéquate pour m'accompagner dans cette mission que le Professeur Ikaru avait jugé bon de classer rang B. Ses capacités de médecin me seront grandement utiles, et elle devrait en apprendre long sur certaines maladies et antidotes qui devraient l'intéresser. Enfin, peut-être, sera-t-elle plus tard intéressée d'entrer au centre médical comme assistante de Ikaru... Le bougre, c'était pour ça qu'il m'avait demandé de la ramener pour cette mission. Et d'ailleurs, la jeune demoiselle ne devrait plus tarder, à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 27
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: Mission B, un Remède pour le Peuple [Sen Ikiru, Yashira Mugen] Dim 3 Mar 2013 - 13:13

Sennin est un titre qui désigne les ninjas de légende. Ceux qui ont repoussé plus loin les possibilités du monde ninja. Ceux qui ont renversé la vapeur alors que tout était perdu. Ceux qui ont façonné le monde à la seule force de leur volonté.

Ikiru était vraiment impressionnée par cet homme. Il incarnait pour elle un accomplissement extraordinaire. Il était si renommé que le monde reconnaissait sa supériorité dans les arts ninjas.

Et elle marchait derrière lui, timide et silencieuse pendant qu’ils quittaient le centre de recherche. Elle avait participé aux travaux et visiblement, son intelligence était récompensée par le chef du projet. Elle avait la chance d’accompagner cet illustre personnage en mission.

Elle voudrait lui parler, elle le voudrait vraiment. Mais il l’intimidait trop. Alors, elle le suivait sans moufter. La mission allait être longue vu le nombre d’ingrédients à ramener. Ingrédients qui s’avéraient tous difficiles à obtenir, par pur hasard. Elle aurait bien l’occasion de briser la glace à un moment donné.

« Espèce de salaud ! Te promener avec une nymphette ! »

La femme qui hurla ces mots était petite et un peu rondelette. Elle portait des lunettes sur un visage relativement moche. Elle était brune et ses vêtements avaient l’air d’être choisis par simple chute au hasard de son placard. Bref, elle avait le potentiel séduction d’un furoncle pustuleux. Pourtant, elle ne se démonta pas en disant :

« Tu as quitté notre domicile conjugal pour te taper cette sale pute ? »

Faute grave.
Ikiru n’aimait pas les gens de manière générale. Peu importait leurs qualités, ils partaient tous avec un sévère handicap pour se tailler une place correcte dans son échelle de jugement. Celle-ci, en revanche, s’enfonçait méchamment dans un gouffre, un abysse insondable de la nullité. Et cela allait lui valoir une belle beigne dans la tronche pour aligner ses chakras.

Toutefois, tuer un autre habitant du village était mal vu. De plus, si ce qu’elle prétendait était vrai, le légendaire ninja chercherait probablement à la tuer. Quoique vu le physique de guenon de la nouvelle arrivante, il devait être sacrément bigleux le Sennin.

« - Tu te tapes vraiment ça ? Tu ne tiens pas à ta réputation, toi.
- Mais je ne vois pas du tout qui c’est en fait.
- Sérieusement ?
- Oui. »

C’était le mot qu’il ne fallait pas dire. La furie sortit un katana de son dos et se rua sur les deux protagonistes. Une défoncée du bulbe était toujours un bon début pour une mission sur terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mission B, un Remède pour le Peuple [Sen Ikiru, Yashira Mugen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kumogakure no Satô-