AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Bon retour parmi nous ! [Jaden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Bon retour parmi nous ! [Jaden] Dim 3 Mar 2013 - 18:21


Je revoyais encore la tête de l'enfant mort, du sang coulait partout, et le sourire jusqu'aux lèvres du prisonnier me répugnait. Il était là, le corps dans les mains, surplombé par une marre de sang. De couleur écarlate, scarlet pouvions-nous l'appeler. Pourquoi avait-il eu un destin si funèbre ? Outragé d'être un prisonnier, d'avoir fait encore et encore des crimes ? D'avoir perpétuer des meurtres, des voles et fait régner la peur noire ? Il n'avait réellement pas de question à se poser après tout, il avait lui même compris que sa vie était gâchée, qu'au grand jamais, je dis bien jamais il n'aurait pu progresser et grandir, sa vie était déjà scellée, entre mes mains.

Alors tout devait être consumer, plus rien de sa misérable existence ne devait voir le jour, nous devions juste l'oublier, comme s'il n'avait jamais existé. Le jugement d'Héphaïstos avait eu lieu, plus rien, le vide, le néant, juste les flammes et leurs chaleurs oppressantes. Une désintégration totale et rapide. Le corps de l'enfant lui aussi avait été brûlé, pourtant comme une réminiscence il hantait mes nuits, mes journées. Aurais-je dû laisser son corps et le rendre à ses parents ? Non, je n'aurais pu supporter le fait de le tenir avec mes mains et sentir le sang une fois de plus me toucher. Il m'avait déjà éclabousser une fois, tâchée de son sang sur mon visage je pouvais encore aujourd'hui sentir les gouttes tomber, lentement.

Dés lors je errais sens réel but à Kiri, le village était dévasté. Des constructions, des maisons, tout, tout était en ruine. Les enfants regardaient les débris de leur maison, cherchant leurs jouets perdu dans un gouffre de feu infini et perpétuel. Portée par je ne sais quelle bonté je les aida, des peluches, nounours et figurines se tenaient dans mes mains. Le sourire des enfants quand ils virent les jouets, une bénédiction incroyable de joie, de bonheur. Des fragments de leurs vies passées que Makka avait détruits, piétinées, écrasées. A ce sujet là, pour la bataille qui allait avoir lieu il fallait nous préparer pour quelque chose de grand, de destructeur.

Nous étions encore bien loin d'une paix quelconque, pourtant les quatre Kage s'étaient tous mit d'accord pour faire une alliance contre l'Impératrice des Flammes Sacrées. Nous devions nous préparer comme il le fallait, nous avions aussi reçu une lettre des Hautes Instances de Kiri pour nous informer que pour cette bataille il fallait absolument maîtriser un sceau pour emprisonner l'esprit de quelqu'un. J'avais les capacités pour le faire seul, enfin je le pense. Mais il me faudrait sûrement bien plus de temps qu'avec quelqu'un. De ce fait je cherchais dans Kiri quelqu'un pour.

Je me retrouvais donc devant les portes de Kiri. Au loin une silhouette se distinguait peu à peu, une femme avec une épée... Jaden ! Un grand sourire se dessina sur mes lèvres, que de bons souvenirs s'apparentaient avec elle. Une fête foraine, taper des passants et s'enfuir devant les forces de l'ordre, que du bonheur. Je lui fis un signe de salut en espérant quand même qu'elle se souvienne de moi. Elle devait être étonnée de voir le village détruit, enfin étonnée, surprise, je ne trouve pas réellement le mot... Dés qu'elle fut assez proche pour entendre ma voix je commença le dialogue :

« Yô ! Ça fait longtemps que je t'ai pas vu ! Ton voyage c'est bien passé ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Bon retour parmi nous ! [Jaden] Lun 4 Mar 2013 - 6:16

Voilà longtemps que je n'avais pas refoulée le sol de la cité Brumeuse. Presque un an si mes dires sont exacts. Un an que j'étais partie du village afin de retrouver mon amie disparue: Asna Wasureru. J'ai fouillée Konoha de fond en comble, mais malheureusement, je n'ai rien trouvée à part de la déception. La Feuille n'abritait pas la personne que je tenais tant à retrouver. J'allais me rediriger vers Suna, lorsque l'évenement qui créa la panique à Konoha arriva. L'incendie qui explosa la prison du village caché de la Feuille. A cause de cela, j'avais dû revoir mes plans. En effet, il se pouvait très bien que Kiri aussi avait été touché, ou il allait l'être dans un futur proche et dans ce cas je devais foncer les prévenir. C'est donc avec une âme patriote que j'avais voyagée une semaine sur terre comme sur mer afin de rallier la Brume le plus vite possible. J'avais traversée le grand continent à bord d'un chariot marchand, quand enfin, je trouvais un bateau pour m'emmener au Pays de l'eau. Une fois arrivée à destination, je reprenais une jonque qui m'emmena au coeur des Brumes afin de tomber sur la cité cachée.

Les cheveux au vent, j'observais la silhouette des murs de Kiri qui se dessinait au fur et à mesure de l'avancée du rafiot. La Brume, se dispersait peu à peu donnant des couleurs au décor. Les ton ternes de chaque parcelles du décor eurent le don de m'apaiser. J'aurais très bien pu trouver que les ruines d'un incendie... Mais non, Kiri était encore debout. Perdue dans mes pensées, je n'avais pas remarquée que nous avions pénétrés les Longs Tunnels. Tout devint sombre, jusqu'à ce que j'aperçoive une lumière au bout. Rassurez-vous, je n'allais pas mourir, Haha. Le tunnel s'éclaircit laissant place à un port. Les quaies de Kiri. Nous allions bientôt accoster, je descendais alors à la cale afin de récuperer mon sac qui se situait à côté de la couche de fortune sur laquelle j'avais dormi pendant deux nuits interminable. Retournant sur le pont je remarquais que les amarres avaient été accrochées aux quais. D'un saut je rejoignais le sol pavé qui n'avait toujours pas changé depuis mon départ. Un brin de nostalgie m'envahissait au fur et à mesure que je m'enfonçais dans le port. Après plusieurs minutes de marche à travers la foule je passais -enfin- les portes de Kiri. Rien à voir cependant avec celles de Konoha qui étaient gigantesque.

C'est alors que je vis une fille m'adressant le signe universel du "salut" en agitant les mains de gauche à droite tout en les tendant bien vers le ciel. Des cheveux d'un rose soupconneux encadrés son visage jovial. Cela faisait un bail que je n'étais pas revenue, mais je pouvais encore me souvenir de la seule fille qui avait la couleur de cheveux la plus flashy jamais vu. C'était Inori. Une Jisetsu avec qui j'avais copinée lors d'une sorte de fête forraine souterraine. Enfin, c'est plutôt nous qui faisions la fête...aux enfants. Je me rappelle encore des conneries que nous avions commises toutes les deux. C'était juste inoubliable tellement c'était drôle. Tellement "funny" qu'un petit sourire apparu sur le coin de mes lèvres, chose exceptionelle vous noterez. Elle signala le fait qu'on ne s'était pas revue depuis un bail.

- En effet, cela fait presque un an, Inori-kun. Et pour répondre à ta question, tout ne s'était pas passé comme je l'avais prévue au départ...

Je la regardais de la tête aux pieds et, je pus remarquer qu'elle avait pris quelques centimètres depuis la dernière fois.

- Tu as grandis ou c'est moi qui me fais des idées?

Je levais alors mes yeux pour comtempler la beauté du village. Malheureusement, la beauté n'était pas au rendez-vous. Sous mes yeux effarés, je pouvais voir que certaine bâtisse étaient complètement brûlées, de la cendre s'envolait par-ci par-là donnant à la scène qui se déroulait sous mes yeux un air dramatique. Sans quitter le paysage des yeux je m'adressais à la Jisetsu:

- Makka a attaquée ici aussi?...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Bon retour parmi nous ! [Jaden] Mar 5 Mar 2013 - 19:05


Elle avait changée. Des cheveux plus longs, une poitrine plus abondante et toujours une beauté éclatante. Je me demandais bien où elle avait pu acquérir cette détermination qui émanait d'elle. On ressentait une sorte d'aura de confiance, de fierté. Il était assez dur de l'expliquer mais ses yeux en disant bien plus que son apparence. On le sentait réellement, elle était devenu bien plus puissante, plus mature. Plus cette ivrogne frappant les pauvres enfants avec des sucettes au préalable volées. Quand j'y repense, moi aussi je m'étais pas mal lâchée la dernière fois, qu'est-ce qui m'avait poussé à le faire ? Je ne m'en souviens plus, peut-être l'alcool, ou juste le besoin de s'évader pour rigoler de tout et n'importe quoi.

Elle répondit directement à ma question. En effet, je ne l'avais pas remarqué mais un an était passé. Quand je pense à tout ce qu'il s'est passé en un an... La conquête de Yuki no Kuni, les maisons dévastées, les missions enchaînées.. Puis Yuka et le parc. Je n'en revenais pas et n'y croyais pas réellement quand si peu de temps, j'avais réellement progressé. Quant à elle, qu'avait-elle fait ? Pourquoi voulait-elle temps voyagé ? Elle devait sûrement avoir des raisons bien plus qu'excellentes pour cela mais je n'allais pas lui demander, cela ne me regarde aucunement puis qui sait, un jour peut-être elle m'en parlera d'elle-même.

Elle me fit la remarque qu'apparemment j'avais grandis, cela me fit extrêmement plaisir, elle se souvenait donc de moi et de ma taille modeste auparavant !

« Ben, oui un petit peu il me semble, mais je n'étais pas non-plus une naine ! »

Elle enchaîna ensuite sur le fait que Makka a attaquée ici.. Malheureusement oui, apparemment tous les villages ont été attaqués en même temps et leur prison aussi. Quel pouvait être son but précis ? Est-ce que parmi tous les prisonniers elle cherchait quelqu'un précisément ? Un ami peut-être, non pas possible, ça serait plutôt quelqu'un de spécial, d'utile pour elle. Je ne suis pas dans sa tête, je ne peux pas savoir mais cela me regarde aussi. Des vies ont été détruites, des gens sont morts par sa faute que pouvais-je faire hormis le fait d'être en colère ? Ah bien sûr, il fallait apprendre cette technique dont j'avais déjà entendu parlé auparavant.

« En effet, la Brume Sanglante n'a pas été seule a être attaquée apparemment... Mais pour l'heure nous devons nous préparer et, tu tombe plutôt bien car j'avais besoin de quelqu'un pour apprendre la technique. Je ne sais pas si tu le sais mais, chaque ninja est demandé pour apprendre une technique de scellement de l'âme d'un corps préalablement immobilisé et j'allais justement le faire aujourd'hui. Veux-tu te joindre à moi ? »

Je commença directement à partir vers le terrain d'entraînement, là-bas il y avait du matériel pour nous entraîner. En effet il nous fallait des corps, des animaux. Sceller un écureuil ou autre bestiole de la forêt nous permettrait un entraînement poussé à son paroxysme. Si Jaden ne voulait pas faire l'entraînement avec moi, je le regretterai fortement mais pour l'heure il faut nous dépêcher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Bon retour parmi nous ! [Jaden] Sam 9 Mar 2013 - 1:11

Je regardais les personnes marchant dans la rue telle des zombies. N'ayant plus aucun rêve, plus aucun but. Ils étaient abattus. Abattus qu'une attaque est pu se passer au coeur même de la Brume Sanglante. Nous étions un village shinobi. L'idée que des hommes aient pus s'introduire dans l'enceinte de la cité était insultante, que ce soit pour les civils qui ont, pour certains, perdus leurs bien, mais aussi pour les Kirijins qui auront l'impression de ne pas avoir fait leurs boulots correctement. C'était sans aucun doute ce que recherchait Makka. Détruire moralement le village, pour ainsi mieux frapper dans un futur proche. Je savais pertinemment que Yoru-Senseï, ou même Shinichi, ne laisseront pas passer l'affront de la Maîtresse de Haï no Kuni. Nul doute que notre vengeance sera des plus terrifiante.

Mes yeux quittant le décor désastreux, je reportais mon attention sur la jeune fille à la chevelure rose. Elle semblait contente que je me souvienne d'elle. En même temps je n'étais pas partie super méga longtemps, donc bon...Et puis une Kunoichi avec des cheveux de cette couleur, ça ne s'effacait pas de la mémoire d'un claquement de doigts. Elle affirma, que Makka était bien derrière tout ça et me parla d'une technique. Quelle technique? Evidemment Inori devait savoir que j'allais lui poser cette phrase, aussi, continua t'elle dans sa lancée. Je ne sais ni pourquoi, ni comment, mais l'administration avait demandée à ce que tous les shinobis du village apprennent une technique de scellement. Un jutsu de scellement de l'âme. Si ma mémoire était bonne, le scellement faisait parti du Fuinjutsu. Et j'étais, comme qui dirais, une grosse brêle dans ce domaine. Mais d'ailleurs pourquoi voulaient-ils que nous apprenions cette technique? Franchement, voilà quelque chose de troublant. Mais bon, apprendre un nouveau jutsu quel qu'il soit ne pouvait se refuser. C'est donc sans la moindre hésitation que je prenais un air résolue et d'une voix pleine de volonté je m'adressais à Inori:

- Allons-y.

Je me demande ce qu'avait préparée Inori, pour cet entraînement. Il allait falloir que nous nous entraînions sur des éspèces vivantes à mon avis. Mais quelle genre d'èspèces? Des Humains? Non quand même pas. Enfin je ne crois pas...

- On va s'entraîner sur quoi?

Pas que ça m'inquiétait vraiment, mais c'était toujours bien de savoir à quoi s'attendre. Il ne me restait donc plus qu'à attendre les indications de la jeune fille. Espérons que ce sort soit utile car, je ne voyais pas l'utilité de ce jutsu. Pourquoi sceller quand on pouvait tuer m'voyez? Pour moi cela n'allait pas de pair avec un esprit Kirijin. Nous étions vu comme des brutes assoiffés de sang, alors si on nous voyait enfermer un corps grâce à un sceau...Nous passerions pour de grosses tapettes! On a une réputation à tenir, bordel! En plus cette technique devait être apprise par tous les shinobis de la Brume. Mon Dieu! Qu'avons nous fait? J'éspère sincérement que cette technique sera VRAIMENT utile. Histoire qu'on puisse frier un peu quand même quand on aura enfermer nos ennemis dans une prison Fuinjutsu. Alors qu'on aurait très bien pu lui arracher la tête, le couper en deux, ou encore l'éventrer. Bref, tant de perspective qui s'offrait à nous, bien meilleure que cette méthode de faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 735
Rang : B+


Message(#) Sujet: Re: Bon retour parmi nous ! [Jaden] Sam 9 Mar 2013 - 10:14


Peut-être avais-je agis stupidement que de vouloir l'aider, je n'en sais trop rien maintenant. Je sais juste que j'avais à partir de maintenant toutes les cartes en main pour avancer vers un futur meilleur. Peut-être qu'à l'avenir pourrais-je compter sur Jaden comme alliée puissante, courageuse, forte et intrépide. Le soleil n'était pas trop présent aujourd'hui à Kiri, était-il lui aussi avec Makka pour cacher son incroyable puissance ? L'air se rafraîchit, les gens fouillent, d'autres marchent dans la pénombre du désespoir reflétant peu à peu les six couleurs de l'univers dans leurs espoirs et vies brisées. Qu'étais-je parmi cela moi ? Une simple chûnin ? Sûrement, je devais peut-être en être fière, j'étais prédestiné à me battre, à vaincre, pour le bien de ma nation.

Enfin bref, Jaden avait acquiescé ma proposition d'apprendre la technique ensemble, cela devait fait être rapidement et simplement, rien de bien compliqué que d'exprimer sa volonté au travers d'un simple parchemin. Directement au terrain d'entraînement je trouva un lapin, enfin plutôt je l'ai capturée si puis-je dire, il m'a fallut activer un boost de vitesse pour le rattraper, si ce n'est pas un monde cela. Autrefois j'aurais éclater dans une grosse crise du fait que l'on emprisonner l'âme d'un pauvre lapin innocent, enfin maintenant deux j'avais réussi à en attraper un autre pour Jaden. De toute façon dans ce monde, les vies parent et reviennent, d'autre naissent tandis que certaines changent.

« On va s'entraîner avec cela, si tu le souhaite bien évidemment. »

Bon la partie la plus délicate allait commencer, il fallait réussir à faire un sceau pour emprisonner l'âme de l'animal. Il fallait tout d'abord doser la somme convenable à la technique, non-pas balancer une grosse réserve à tout-va surtout que le Lapin allait exploser si je le faisais. Donc peut-être une rang C devrait suffire, si ce n'est pas assez cela serait fort regrettable pour les genin ne pouvant utiliser beaucoup de techniques de haut rang. D'ailleurs une simple question me vient en tête, pourquoi s'embêter à emprisonner une âme quand on peut tout simplement tuer la personne ? C'est bien plus simple et cela fait honneur à la Brume Sanglante.

Enfin bon, je n'étais pas venue ici pour parlementer de leurs choix. Je posa ma main sur mon lapin qui était allongé contre une bûche de bois. Au préalable il fallait l'immobilisé, donc je fis une mudra pour que un autre de moi apparut me permettant de me concentrer pendant que le lapin ne bouge pas. Un petit bout de papier, je déverse la dose de chakra qu'il faut, le papier prend une aura assez étrange. Je n'ai jamais manipuler le registre du Fuinjutsu et de la Nécromancie et tout c'est truc super flippants que l'on peut faire avec les esprits des gens.

Ceci étant dit j'appose le papier contre le lapin, et en refaisant une mudra je l'active. Pouf il s'illumine et le lapin ne bouge plus. Cela ne fut réellement pas compliqué si puis-je dire, un peu trop rapide d'ailleurs. M'enfin bon, cela devait bien être une technique de bas rang d'où le fait qu'il nous faut très peu de temps pour l'apprendre. Je brisa par la suite le sceau pour redonner la vie au petit lapin inanimée, je le relâcha aussi. Le pauvre, se faire agresser comme cela sans raison, cela doit lui faire assez étrange quand même, j'espère que je ne lui ai pas fait mal... Mais cela n'est pas le plus important, en fait on s'en fiche royalement ce n'est qu'un animal.

« C'est ton tour Jaden ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Messages : 404
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Bon retour parmi nous ! [Jaden] Jeu 14 Mar 2013 - 12:09

Sans m'en rendre compte, nous étions arrivées sur les terrains d'entraînement. Bon déjà, nous n'allions pas tester cette technique de scellement sur de pauvres innocents. En tout cas il y avait des endroits bien plus viable pour s'entraîner sur des êtres humains. Les gêoles de Kiri, par exemple. Il fallait payer le garde en poste et ça passait sans problème. On était à Kiri après tout, pas à Kumo! Malgré ce dramatique évènement, le village restait très beau avec cette atmosphère froide et austère. Je dirais même que les ruines offraient un "plus" au paysage. Une sorte de renouveau pour la cité. Mais ce relooking forcé ne sera pas profitable par son créateur, ou plutôt sa créatrice...

Avec une vitesse impressionante, inhumaine même, Inori attrapa deux lapins en pleine course. Evidemment, j'avais compris avant même qu'elle me le dise: Ces deux animaux allaient nous servir de cobaye. J'étais d'ailleurs étonnée. Je voyais la jeune Jisetsu comme une fille qui aimait les choses mignonne, du genre à se révolter, à s'indigner face à la maltraitance de la faune ou de la flore. Mais non, il fallait croire que même les jeune filles dites "mignonne" qui étaient Kunoichi au service de la Brume étaient de redoutable guerrière assoiffée de sang. Comme quoi, il ne fallait pas se fier aux apparences. Surtout chez nous!

Les bras croisés, l'une des mains tenant, par les oreilles, le lapin tendu par Inori, j'observais cette dernière. Elle allait tenter d'éxécuter la technique. C'est donc avec une attention toute particulière que j'observais la jeune fille aux cheveux rose appliquer la technique Fuinjutsu. Rien qu'à la regarder, je me mordais déjà les lèvres. Je n'avais aucune réelle connaissance dans ce domaine. Je savais déjà les bases: Invoquer des armes. Mais ça s'arrêtais là... Oui, je sais c'est la honte. Mais il n'y a que moi qui soit au courant alors on s'en fout. Bref, revenons en à nos lapins. La Jisetsu avait invoquée un clone d'elle même afin que celui ci immobilise l'animal, afin qu'il ne puisse s'échapper. Captain Obvious, bonsoir! Pendant ce temps, l'originale tenait un morceau de papier, totalement banal si je puis dire. Le morceau de feuille prit soudain une aura étrange. Encourageant? Je n'en savais trop rien... Espérons juste que ça ne nous pète pas à la figure. Mais non, le papier se contenta de dégager cette lumière bizarre. D'un geste, Inori apposa ce qui semblait être le sceau, sur l'animal. D'un mudra de sa main, le papier s'illumina et...Le lapin ne bougea plus. Quoi? C'était tout? Le lapin avait vraiment perdu son âme? Ben mince! Je restais abasourdie. Comment une technique de scellement des esprits, pouvait être aussi simpliste à éxécuter? Bon après, c'est vrai que je n'ai pu que voir la technique à l'oeuvre. Peut-être que spirituellement ce jutsu nécéssitait beaucoup de concentration et une grosse dose de chakra. A voir la tête d'Inori, je ne pensais pas qu'elle semblait réellement fatiguée... Une chose qui m'étonna par la suite, fut que la jeune fille "redonna" vie au lapin. Elle brisa le Fuin' et comme par enchantement, l'animal se releva et reapartit gambader dans les bois -Rime non voulue- .

Inori se tourna vers moi et m'invita à le faire. Jesortit alors de ma poche une simple feuille et comme la Jisetsu, j'invoquais un clone. Mon sosie se saisi alors du machin à poils, et le colla au sol. Mon clone le tenait de telle manière qu'il ne pouvait plus faire le moindre mouvement. Le couinement qu'on entendit pouvait en témoigner. Et croyez moi, je n'en avais rien à faire. J'avais tuée des Ours à l'agonie, éventrée des loups. Alors un lapin...Pff! D'la rigolade ouaish! Le sceau avait été déjà peint, il ne me restait qu'à stocker du chakra dans ce bout de papier. Une fois cette étape faite, je collais le sceau sur la fourrure du lapin. Et comme avec Inori, l'animal ne bougea plus. Putain?! C'est trop facile le Fuinjutsu! La preuve: J'avais réussie. Like a Boss. Mon clone relâcha son emprise et brisa le sceau lui même. L'animal reprit vie et sans lui donner de directiv s'enfuit le plus loin possible de nous. Mon clone disparut à son tour dans un petit nuage de fumée. Typique du Kage Bunshin.

Bon restait à voir si c'était bon.

- C'était bon là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bon retour parmi nous ! [Jaden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Satô :: Longs Tunnels-