N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Jeu 11 Avr 2013 - 19:37

LA FORÊT INTERDITE


Le jour s'était levé, les oiseaux commençaient leur petits chants au pied de la fenêtre de Kyosuke, qui n'acceuillait pas seulement ces petits êtres ailés mais aussi quelques rayons de soleil qui caressèrent le visage du jeune brun aux yeux entre-ouverts. Un beau réveil comme les autres pour lui, et c'est parti pour une autre journée. La vie ne lui révélait pas beaucoup de surprises ces derniers temps, il faut dire. Kyosuke étira quelques muscles, et se mit debout d'un bond agile en enfilant ses pantoufles avant de se diriger vers sa petite cuisine pour apaiser son petit creux du matin. C'est alors que quelque chose attira son regard, au pied de sa porte. Il s'agissait d'une lettre, avec le sceau du village. Que pouvait-elle bien contenir ? Kyosuke poursuivit sa route jusqu'à son réfrigérateur puis revint avec une boite de lait ouverte pour ouvrir son message. Rien ne pressait. Il but une bonne gorgée puis commença à lire.

« Ahum... Une mission... en coopération. Hum... Raito Hayashi.. Point de rendez-vous, forêt... interdite. Jamais entendu parler de ça. Serait-ce une mauvaise blague ? Non, ça provient bien du centre des missions. Je vais devoir me renseigner. »

un petit soupire, une boite de lait, et un changement de vêtement plus tard. Le jeune homme était prêt pour sortir se lancer dans cette petite aventure, bandeau sur le front. Il ne faisait pas beaucoup de missions pour le village, il trouvait les missions qu'on offrait aux genins de bas niveau: chercher quelqu'un, parler avec celui-ci, demander à celui-là... Jamais rien de sérieux quoi ! mais maintenant qu'il y pensait... il devait bien s'y mettre. ça serait sûrement plus utile que de s’entraîner tout seul. Et puis cette forêt interdite, il n'acceptait pas le fait de ne pas en être au courant, en tant que ninja de Konoha, il faut qu'il en connaisse chaque recoin. Dans la première rue qu'il traversa, Kyosuke interpella un homme portant quelques stères de bois sur le dos.

« Bien le bonjour ! Je voudrais vous demander un petit renseignement... Où se trouve la forêt interdite ?»

le villageois eut l'air effrayé sur le coup, ça paraissait dans son regard. Il laissa tomber son sac de bois sur le sol pour indiquer au Sakki où se trouvait cette fameuse forêt. Kyosuke sortit alors une carte du village pour lui faciliter la tâche.

« ... Mais je vous préviens jeune homme... Je suis déjà passé très près de cette forêt et les bruits que j'ai entendu ce jour-là... C'était effrayant. Je ne sais pas de quel genre de créatures il s'agissait mais leurs cris pouvaient faire trembler un lion. Je ne les oublierais jamais ! »

Kyosuke avait mis une croix sur l'endroit indiqué, et écoutait avec intérêt l'histoire de l'homme. Des cris, des créatures, des fantômes ? Pfff... Qu'ils pouvaient être naïfs et peureux ces villageois. Un rien pourrait les impressionné. Le genin, lui, n'avait vraiment pas peur de ce genre d'histoires, de toute façon il n'avait pas peur de beaucoup de choses. Il entreprit aussitôt sa route pour le point de rencontre avec son partenaire. ça l'intriguait , comme toujours, avec qui il allait travailler ? Il n'aimait pas les idiots et les incompétents. Les peureux encore plus. Il ne lui restait plus qu'à croiser les doigts pour tomber sur quelqu'un de taille !

Quelques minutes de course après, il était arrivé à l'entrée de la forêt interdite, on pouvait facilement dire qu'elle était identique aux autres, mais l'apparence des arbres donnait une étrange impression, et les feuilles des arbres à l'entrée étaient tellement denses qu'elles empêchaient la lumière du soleil d'éclairer au loin. Il fallait entrer pour retrouver les intrus, pourvu qu'il ne leur soit arrivé rien de mal ! Kyosuke tourna la tête et aperçut quelqu'un de dos. Le sakki s'approcha alors, discret comme toujours pour l'aborder.


« Ohayo ! tu dois être Hayashi Raito ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Jeu 11 Avr 2013 - 23:03

Son père et sa mère, qui lui faisaient un grand sourire. Ils semblaient si apaisés, et si heureux. Ils virent vers lui et l'étreignirent tendrement. Raito lova sa têtes contre la poitrine de sa mère et regardait son père avec un grand sourire. Les larmes lui montaient aux yeux... Et il se réveilla en sursaut. Cela faisait déjà quatre ans, quatre ans qu'il avait perdu ses parents, et que chaque jour était un clavaire sans eux. Raito regarda l'horloge, six heure du matin. Le village ne se réveillera pas totalement avant trois bonnes heures. Il se leva, de toute manière il n'arriverait pas à se rendormir. Il se connaissait, quand il rêvait de ses parents, quelque soit l'heure, il lui était impossible de retourner se coucher. Il enfila une veste, qui arborait le symbole du clan Senju/Hayashi, et il sortit se promener sans même prendre un petit déjeuné, il était barbouillé. Le ciel était encore d'un noir d'encre, bien qu'à l'horizon il prenait des tons plus bleutés pour finalement se terminer par des tons rosés, rougeâtres. Les rues étaient dans une légère brume, et il faisait également un peu froid. Raito apprécia ce temps, il lui permit de se calmer. Il vogua dans les rues, sans réels buts. Konoha était un peu comme dans ses souvenirs, avant qu'il parte en exil durant quatre ans. Sans s'en rendre compte, il arriva devant le palais de l'Hokage... Un jour, un jour il serait l'Hokage de Konoha et dès lors il pourrait protéger les habitants du village caché de la feuille. Raito continua sa promenade, puis le soleil commença à s'élever haut dans le ciel. Le ventre du jeune Hayashi commença à crier famine. Il décida qu'il était temps de rentrer prendre un bon petit déjeuner histoire d'être en forme pour la journée. Une fois rentrée, il prit un bon bol de céréales devant la télé. Il aimait bien ces petits moments qui pouvaient sembler assez futiles pour un ninja, mais c'était justement ces petites choses de la vie dont il fallait profiter. A ne plus apprécier le quotidien, on ne se rendait plus la chance qu'on avait de pouvoir seulement observer un coucher de soleil. Finalement ce petit moment de détente déborda plus longtemps que prévu. Lorsque Raito vue que la matinée commençait à être bien entamée, il sortir. Qu'allait-il fait aujourd'hui ? Il ne s'était pas encore fait d'amis depuis son retour récent à Konoha, et il semblait qu'on n'avait pas besoin de lui. Le garçon au chakra rouge allait surement encore passer sa journée comme toutes les autres, sur le terrain d'entrainement. Il commença à prendre la direction du terrain, et se perdit dans ses pensés tout en jouant avec un cailloux. Il ne faisait pas attention où il marchait, et arriva ce qui devait arriver, il percuta de plein fouet un ninja. Raito eut une vive douleur à la tête, mais c'était de sa faute. Il s'excusa et aida à relever le shinobi qu'il avait renverser. Et par la plus grande coïncidence, celui-ci le cherchait. Il avait une mission pour lui... Une mission ! Ah enfin un peu d'action se dit Raito. Cela allait changer le programme de sa journée, et ce n'était pas pour lui déplaire, lui qui commençait à se lasser de ses journées d'entrainement qui se terminaient souvent en siestes ces derniers temps. Il ouvrit le parchemin pour connaître sa mission.

« La forêt interdite de konoha est censée l'être pour tout le monde. Un ninja en ronde de ce côté a cru voir des personnes y pénétrer. Lui il a trop peur d'y aller. Quelqu'un doit rappeler à ces gens, qu'ils soient genin ou jûnin que si la forêt est interdite, ce n'est pas pour rien. Alors allez y et trouvez ces ''intrus'', en même temps ça vous fera un peu les pieds...

Légende de la Forêt interdite : "parfois on peut entendre les créatures y vivant se battre, et certaines mourir dans d’atroces souffrances." »

Raito était un peu déçu. Il ne voulait pas jouer à cache-cache avec des crétins qui étaient aller dans la forêt interdite. En même temps, il ne réussit pas trop à leur en vouloir car il aurait été très probablement à leur place un jour ou l'autre. Raito allait ranger le rouleau quand il vit en bas de celui-ci qu'en réalité la mission impliquait un coéquipier. Sakki Kyosuke... Ce nom ne lui disait vraiment rien, ce qui n'était pas anormal puisqu'il ne connaissait pas, ou du moins plus, grand monde ici. Il fallait laisser aux choses le temps de s'accomplir naturellement. Et cette mission était le moyen parfait pour rencontrer quelqu'un et à bien y réfléchir, Raito était plutôt content de ne pas faire cette mission seule, la forêt était tout simplement gigantesque, et chercher ces ninjas avec quelqu'un serait beaucoup moins désagréable, du moins ci ce Kyosuke n'était un idiot. Raito remercia le ninja qui lui avait remis le rouleau, et il lui demanda une dernière chose.

- Excusez moi, je vais vous déranger une dernière fois. La mission parle d'un ninja qui aurait cru apercevoir des personnes rentrer dans la forêt, savez-vous où je peux le rencontrer ?

- A cette heure là ? Il doit sûrement être en train de prendre sa pause de midi et prendre un bol de nouilles !

- Sa pause de midi... D'accord et bien merci... Attendez vous venez de dire midi ? Il est déjà midi ?! Merde mon coéquipier doit m'attendre depuis un bon moment maintenant !

Raito partit en courant tout en remerciant encore une fois le ninja. Il partit rapidement à la rencontre du ninja qui avait fait le rapport. Il lui dit qu'il pensait avec aperçu les personnes près de la lisière Est de la forêt. Raito le remercia et repartit en courant vers le point de rendez vous. Il commençait à apercevoir le lieu, il ralentit et repris son souffle. Il voyait au loin une silhouette. Plus il marchait, plus elle devenait nette et précise. Raito remarqua tout d'abord sa longue chevelure noire. En se rapprochant un peu plus, la fine silhouette devint encore plus nette, elle était un petit plus petite que Raito, et sa peau était très claire, blanchâtre, qui contrastait fortement avec ses yeux sombres. Finalement Raito arriva à sa rencontre.

- Ohayo ! tu dois être Hayashi Raito ?

- Salut, oui tout à fait. Tu es donc Sakki Kyosuke ? Heureux de faire ta connaissance, je m'excuse pour mon retard, j'ai eu une nuit difficile, je suis sorti de chez moi assez tard et je n'ai donc reçu l'ordre de mission il n'y a qu'une dizaine de minutes. Je suis passé voir le ninja qui a fait le rapport de cette mission... « exaltante » il aurait aperçu nos chers amis aux environs de la lisière Est de la forêt. On sait où commencer nos recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Ven 12 Avr 2013 - 0:48

Un petit regard de haut en bas sur le coéquipier. Ce Hayashi était quelqu'un de différent de ce qu'il imaginait, en effet, il était grand, plus grand que lui-même d'un pouce ou deux, avec en haut de la tête une chevelure dorée, accentuée par la lumière du soleil. Il avait l'air plutôt sérieux, rien à voir avec quelques Genin du village. Un bon point donc. Mais malgré cela Kyosuke fronça les sourcils, il avait tout de même passé un bon moment à faire des allers-retour à sa recherche. Et son excuse ? Une nuit difficile ! Bon... le Sakki accepta tout de même son excuse d'un petit signe de tête, il n'était pas rancunier, pas pour si peu. Et le gars en question avait l'air sincère, en parlant de cette nuit, peut être qu'il avait tout comme lui des mauvais souvenirs qui viennent de temps en temps hanter ses rêves. Kyosuke arrangea son bandeau sur le front, et se mit à marcher en direction de cette lisière Est en compagnie de Raito. Il faisait beau, pas de pluie, ni de chaleur excessive. C'était le printemps, aux cotés du sentier battu, les fleurs se présentaient de toute part, et l'herbe était d'un vert très vif. Il ne manquait plus qu'une petite discussion pour animer le tout.

« J'avoue que cette mission est... »

Il se rappela de l'adjectif que Hayashi avait utilisé quelques minutes avant. Et sur le même ton sarcastique de son interlocuteur, le brun poursuivit.

« ... Exaltante. Mais si c'était vrai ? S'il y'avait vraiment des créatures mortelles à l'intérieur ? Tu n'aurais pas peur, Raito ?

ça l'intéressait de le connaitre un peu plus, mais surtout de savoir quelle serait sa réaction face au danger. Et puis après tout, pourquoi pas ? ça rendrait la mission plus intéressante pour lui, la présence de danger. Amoureux de risque comme il était. Les deux Genins continuèrent de longer le long grillage qui entourait la zone interdite jusqu'à la porte est. Kyosuke la poussa, mais rien ne se produit, à part un bruit métallique. Bien sûr, elle était enchaînée. Ils allaient devoir sauter, rien de bien difficile. Le Sakki se servit de son bras, fin mais puissant, pour sauter par-dessus le grand obstacle

«... Maintenant il nous faut chercher des indices. »

«Hann ! Ils auraient pu envoyer un de ces Inuzukas, les membres de ce clan ont tous un flair capable de pister nimporte quelle odeur.» pensa le jeune homme. Lui il était aussi capable de pister une cible, mais juste s'il arrivait à récupérer un échantillon de son sang. Sakki regarda le sol, et commença à chercher des traces de pas, jusqu'à être arrivé au pied d'un arbre. Là, il aperçut enfin quelque chose qui allait leur permettre d'avancer. Il s'écria:

« Raito. Viens voir ça !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Ven 12 Avr 2013 - 18:57

La mission était enfin lancée ! Raito et Kyosuke marchait près de la lisière Est, cherchant un quelconque indice sur la présence des personnes qui étaient entrés dans la forêt interdite. Etait-ce des shinobis ou tout simplement des civils ? Raito espérait que c'était le premier cas car sinon ils n'auraient aucune chance de survivre dans la forêt. Et il fallait essayer de les retrouver au plus vite, surtout avant la tombée de la nuit. Les animaux diurnes étaient déjà dangereux, mais les nocturnes étaient une tout autre histoire. Une étude avait montré que les chances de survivre dans la forêt étaient divisées par deux une fois la nuit tombée. Tout en marchant, Raito se sentit observé. C'était Kyosuke qui était en train de l'examiner, il devait sûrement vouloir savoir à qui il avait à faire. Le jeune Hayashi comprenait parfaitement et il ne put que lui faire un sourire. Il était vrai que les deux ninjas ne se connaissaient pas et que la mission reposait surtout sur une certaine entente. Retrouver seul quelqu'un ici relevait de l'exploit, à deux ils avaient déjà plus de chances. Mais bien entendu comme ils ne se connaissaient pas, la discussion avait vite pris fin. D'ailleurs Raito n'aimait pas trop ce genre de situation, où les blancs le rendaient un peu mal à l'aise. C'était paradoxale pour quelqu'un qui avait passé la majorité du temps seul durant les quatre dernières années. Il semblait que Kyosuke n'appréciait pas non plus le silence qui s'était installé entre les deux shinobis.

- J'avoue que cette mission est... Exaltante. Mais si c'était vrai ? S'il y'avait vraiment des créatures mortelles à l'intérieur ? Tu n'aurais pas peur, Raito ?

En effet et si le panneau à l'entrée de la forêt n'était pas là seulement pour faire peur et dissuader les gens d'y rentrer. Et s'il y avait vraiment de féroces bêtes dans la forêt ? Si c'était le cas, les deux shinobis se devaient de retrouver au plus vite ceux qui y étaient entrés parce qu'ils n'auraient pas beaucoup de chances de survivre s'ils restaient trop longtemps. Mais au fond de lui, Raito espérait un peu trouver ces bêtes féroces. Il avait envie d'action, d'aventures. Alors certes il ne devait pas espérer tant de malheurs, mais c'était plus fort que lui, il ne pouvait ignorer cette excitation qui grandissait encore et encore en lui. La mission pouvait prendre un tournant exaltant à tout moment si des bêtes féroces peuplaient la forêt. Raito ne put réprimer un sourire. Cela devait paraître bizarre pour Kyosuke, pourquoi Raito souriait-il ? Il n'y avait pourtant rien d'amusant à la situation. Pourtant, le jeune Hayashi voyait dans cette mission, du moins s'il y avait des bêtes féroces, l'occasion de faire ses preuves à Konoha.

- Bah je t'avoue Kyosuke que... que je trouverais ça... Cool ? Je ne sais pas quel terme utiliser, mais au fond de moi je ne peux qu'espérer un peu qu'il y ait des bêtes féroces. Je pourrais enfin montrer ma véritable valeur à Konoha. Alors bien sûr cela pourrait être dangereux mais de toute manière nous sommes des ninjas, nous vivons dans un monde dangereux. Je ne prétends pas être sans peur. Je ne prétends pas par exemple pouvoir tuer quelqu'un de sang froid, tout simplement parce que je n'ai jamais tué quelqu'un... Mais j'ai côtoyé la mort de près, et celle-ci m'a pris des êtres qui m'étaient chers étant plus jeune. Alors je saurai si je peux tuer lorsque le moment viendra, même si j'espère le faire le plus tard possible, car prendre une vie n'est pas une marque de courage ou de force. C'est un acte qui a des conséquences, et je pense que nous devons ôter la vie à quelqu'un seulement si ce quelqu'un est un danger pour tout ce à quoi nous tenons. Donc pour répondre à ta question, est-ce que cela ne m'effraie pas de savoir qu'il y a des créatures mortelles ici ? Non. La question est plutôt de savoir si je n'aurai pas peur une fois que je me retrouverai en face d'elles ? Je ne sais pas, peut-être. Mais sache que jamais je ne t'abandonnerai ici, je suis ton coéquipier pour cette mission et tu peux compter sur moi. Fuir comme lâche... J'en aurais honte toute ma vie, et je ne pourrais plus jamais me regarder dans le miroir si c'était le cas.

Raito termina son petit discours sur un grand sourire et posa une main sur l'épaule de Kyosuke. Il était comme ça le jeune Hayashi, très amical. Très grande gueule aussi, mais lorsqu'il donnait sa parole, il ne revenait jamais dessus. S'il lui disait que jamais il ne l'abandonnerait, alors Kyosuke pouvait rester tranquille, Raito respecterait sa promesse. Tout en parlant, ils arrivèrent enfin devant une porte imbriquée dans le grillage. C'était l'entrée pour la zone interdite. Kyosuke essaya d'ouvrir la porte, mais elle ne s'ouvrit pas. Elle ne répondit que par un bruit métallique. En baissant leurs yeux, les deux Genins virent que celle-ci était enchainée. Raito se rapprocha du grillage. La seule solution pour passer était de sauter par dessus. Rien de plus facile pour les deux ninjas. Kyosuke s'exécuta, Raito le suivit.

- ... Maintenant il nous faut chercher des indices.

Raito acquiesça. Il commença à chercher de son côté. Mais il était vrai que la mission s'avérait assez compliquée. Comment les retrouver ? Il n'était pas un Inuzuka, il n'avait pas un flair hors du commun. D'ailleurs une telle qualité aurait été très utile dans une telle situation. Ou même un Hyûga, il aurait alors été capable de déceler peut-être leur chakra. Ou encore un Aburame, avec leurs insectes dans une forêt, ils les auraient retrouvés très rapidement. Non il n'était qu'un Hayashi. Mais il en était fier et il allait leur montrer à tous qu'il était capable de réaliser de grandes choses.

- Raito. Viens voir ça !

Kyosuke venait de trouver quelque chose. Raito le rejoint d'un pas trainant, cette mission commençait à le gonfler. Il voulait de l'action. En arrivant à hauteur du Genin, il fut stupéfait.

- Merde ! Du sang ! Les personnes que nous recherchons doivent avoir un blessé, en espérant qu'il n'y ait qu'un. Et vue la quantité de sang au pied de cet arbre, il semble que le blessé soit assez faible, il a perdu pas mal de sang. J'espère que ce n'est qu'une créature qui a fait ça... Imagine que finalement ces personnes soient entrées dans la forêt en espérant pouvoir échapper à quelqu'un. Si c'est le cas, alors ce quelqu'un ne s'arrêtera que lorsqu'il aura accomplie sa tâche. J'ai peut-être sûrement tort, mais on ne peut pas prendre le risque de perdre plus de temps. Attends restes ici deux secondes.

Raito courut quelques mètres, il s'arrêta au niveau de trois ou quatre arbres très distancés. Il revint à la même allure.

- Je pense qu'il faut prendre par l'Ouest. J'ai examiné les racines de différents arbres, et celles-ci se dirigent plus vers l'Ouest, en plus la terre semble y être plus humide. Il doit y avoir une petite clairière ou quelque chose comme ça. S'ils ont un blessé, ils ont sûrement du faire un stop pour pouvoir panser ses blessures.

Raito commença à sauter de branches en branches. En tournant la tête, il vit qu'il était seul. Il avait bondi sans même se soucier de Kyosuke. Il ne pouvait se permettre de faire ça, ils étaient en équipe. Peut-être Kyosuke avait un meilleur plan. Il revint le voir.

- Tout va bien Kyosuke ? Excuse moi, je pars comme ça et je ne te demande même pas ton avis alors que tu as peut-être un meilleur plan que le mien... D'ailleurs le mien n'est pas top... Je fonce tête baissée sans avoir ce qui nous attend si on tombe bien sur cette clairière. Que proposes-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Sam 13 Avr 2013 - 1:07

A peine qu'il ait vu le sang, Raito se lança dans un état d'excitation, il avait clairement envie d'action, de l'énergie à revendre. Kyosuke se souvint alors du discours qu'il avait prononcé quand ils étaient en route. Il avait montré qu'il était courageux, qu'il n'aurait peur de rien, et qu'il n’abandonne jamais ses coéquipiers. Mais tout à coup il disparut en bondissant de branche en branche, laissant Kyosuke réfléchir à un meilleur plan, sans se précipiter. C'est pas comme s'il avait peur ou qu'il comptait sur quelqu'un pour le protéger, depuis la mort de toutes les personnes qui veillaient sur lui, Kyosuke avait appris à être autonome, et à se défendre seul. Les situations dangereuses, il en avait connu, notamment dans la forêt, où il s'aventurait de temps à autres. Elle était souvent infesté de brigands, ces grands gaillards costauds qui en ont plus dans les muscles que dans la cervelle. Kyosuke s'accroupit et tendit le bout de son doigt pour mettre un peu de sang dessus, puis il sortit sa langue pour le lécher. Il voulait s'assurer que c'était bien du sang humain, et non celui d'une bête qui aurait été attaqué par une autre. Quand il se remit debout, il etendit la voix de Raito, de retour. Apparemment il ne s'était même pas aperçu de l'avoir laissé derrière. Kyosuke sourit. Il avait fini par s'assurer de l'origine de ce sang, et il était bien humain. Puis il s'adressa fermement à son partenaire qui n'en faisait plus qu'à sa tête.

« Raito... Nous sommes des coéquipiers. C'est à dire que nous devons nous entre-aider pour mener à bien la mission.»

Effectivement, Hayachi lui avait demandé d'attendre "ici" qu'il revienne. A quoi il pensait ? Qu'il était plus fort, plus compétent ? Ou qu'il pourrait faire le travail tout seul, et revenir ? En plus cette façon dont il se déplaçait n'était ni la plus prudente, ni la plus efficace. Si l'un de ces aventuriers en herbe que les deux genins cherchaient était blessé, il laisserait certainement des traces de sang sur le sol qui leur serviraient de piste. Et en plus ils se feraient moins remarquer en étant sur la terre ferme. Kyosuke soupira, comme il le faisait toujours dans ses moments, lorsqu'il n'arrivait pas à s'entendre avec une autre personne. ça lui permettait en quelque sorte de reprendre son calme. Il inspecta ensuite la direction que prenait les traces de sang frais de la victime.

« Bon, on dirait que ça mène bien à l'Ouest. Tu dis qu'il y'a une clairière vers cet endroit. Hummm... ça tient la route. Nos petits amis ont donc fuis le danger, logiquement, sinon ils seraient tout simplement rentrés au village... mais ils ont pris une direction tout à fait opposée. Ils risquent donc toujours d'être poursuivis par l'ennemi, nous devrions faire vite ! Suis moi Raito. »

Il se mit à courir, sa maîtrise du sang lui permettait de localiser facilement les traces, sur les arbres, ou sur la terre. En même temps, il fit un signe avec ses mains, et un clone de brume apparut et prit un petit détour. Il s'en servait comme leurre à un certain moment, en cas d'attaque surprise, et cette technique avait maintes fois montrée ses preuves dans plusieurs circonstances. Peu à peu, ils s'approchaient de cette clairière. Kyosuke se retourna vers Raito.

« Tu as entendu ce bruit ? »

Un grognement féroce avait retentit, c'était donc ça. Les bruits qui faisaient trembler les gens. De quel créature s'agissait-il ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir, Kyosuke accéléra le pas vers la source de ce bruit. Vite, vite, vite. Il n'était pas prêt à avoir des morts sur la conscience.



Un ours brun, gigantesque, s’avançait vers ses cibles qu'il cachait entièrement avec sa carcasse. Mais leur cris permettait à Kyosuke et Raito d'être conscients de leur présence. "Les intrus" s'étaient arrêtés là, sûrement à cause du blessé qui ne pouvait plus avancer. La bête était vraiment impressionnante. Le jeune Sakki n'en avait jamais vu pareil. Deux gros yeux injectés de sangs, une grosse gueules remplis de canines acérés. Même quand il chassait avec son oncle, les ours rencontrés n'avait pas cette taille là. C'était donc pour ça qu'on interdisait cette forêt. Maintenant, ils allaient devoir trouver un plan pour attaquer la bête. Kyosuke se baissa vers son étui, et dégaina son Kunai.

« On le tue... ? Ou on fait diversion... ? Dans tous les cas, nous allons devoir joindre nos forces ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Sam 13 Avr 2013 - 18:20

Kyosuke se tenait droit. Il souriait simplement. Raito appréciait vraiment ce garçon. C'était le premier qu'il rencontrait ici à Konoha et qui devait avoir environ son âge. Et malgré le fait qu'il ne le connaissait que depuis quelques heures, il s'entendait plutôt bien avec lui. Il semblait cependant de nature un peu plus calme de Raito, mais de toute manière le Genin était toujours comme ça. Il aimait être dans l'action, dans l'agitation, agir avant de réfléchir. Il avait toujours su s'occuper de lui même alors il arrivait à savoir quoi faire sur le tas, faire à sorte que sa personne s'en sorte toujours. Mais ce temps était révolu, maintenant il était un ninja de Konoha. Cela voulait dire qu'il était amener à travailler tout aussi bien en solo qu'en coopération avec un ou plusieurs autres ninjas du village. Il ne pouvait plus en faire qu'à sa tête. Cela marchait lorsqu'il était seul. Maintenant il avait également la charge de la vie des autres, tout comme sa vie était à la charge des autres. Il y avait une certaine forme d'entraide. Raito ne pouvait donc ignorer son coéquipier. Le garçon au chakra rouge fit taire son désir d'aventure, et il reprit son calme.

- Raito... Nous sommes des coéquipiers. C'est à dire que nous devons nous entre-aider pour mener à bien la mission.

- Tu as raison Kyosuke... Je suis désolé. Je dois t'avouer que je n'ai pas l'habitude de travailler avec les autres. Il faut juste que tu saches que je reviens tout juste à Konoha. J'étais là lors de la création du village, mais certains évènements... ont fait que j'ai dû quitter le village. J'ai alors vécu en exil pendant quatre ans. Oh bien sur durant ces quatre ans j'ai côtoyer des personnes, de fantastiques personnes d'ailleurs, mais je n'ai pas tisser de réels liens durant ce laps de temps. Je n'ai compté que sur moi même, sur mes aptitudes. J'ai appris à me dépasser, à vivre dans des conditions que peut de monde, du moins je le pense, pourrait supporter sans avoir été au préalablement préparé, habitué, à de telles conditions. Il faut que j'apprenne à travailler, en équipe, c'est vrai. Je fais des efforts crois moi, mais on ne se change pas du jour au lendemain surtout quand on veut changer des habitudes vieilles de plusieurs années...

Raito sombra dans ses pensées. Durant ce temps, Kyosuke voulu s'assurer que le jeune Hayashi avait raison quant à la direction à prendre. Le Genin lui avait dit l'Ouest en raison de l'humidité plus importante dans cette direction. Le jeune Sakki arriva à la même conclusion, mais le raisonnement ne fut pas le même. Il semblait plus attiré par le sang. Il le goûta pour vérifier, sûrement, qu'il appartenait bien à un humain. Sur le coup, Raito trouva ça un peu stupide. Que se passerait-il si le sang appartenait bien à un homme... Un homme qui aurait pu être empoisonné. Le sang serait alors toxique. Le jeune Hayashi retint sa respiration, il observa Kyosuke pour vérifier que tout allait bien, mais celui ne semblait souffrir d'aucun maux. Raito expira avec un certain soulagement. Son coéquipier suivit une trace laissée par le sang, qui semblait se diriger vers l'Ouest.

- Bon, on dirait que ça mène bien à l'Ouest. Tu dis qu'il y'a une clairière vers cet endroit. Hummm... ça tient la route. Nos petits amis ont donc fuis le danger, logiquement, sinon ils seraient tout simplement rentrés au village... mais ils ont pris une direction tout à fait opposée. Ils risquent donc toujours d'être poursuivis par l'ennemi, nous devrions faire vite ! Suis moi Raito.

Raito se contenta d'acquiescer et il suivit son coéquipier. Celui-ci repérait les traces de sang avec une facilité déconcertante. Raito se demanda même comment il faisait. Possédait-il une technique spéciale pour les repérer. L'Hayashi ne pouvait répondre à cette question. Il grimpa aux arbres, et sauta de branches en branches. Ils seraient alors plus efficaces, ainsi poster, Raito pouvait voir plus au loin, et en hauteur, tandis que Kyosuke pouvait voir plus au niveau du sol, une quelconque activité ennemie. Le garçon au chakra rouge vie que le ninja invoqua un clone. Il voulait sûrement l'utiliser comme diversion en cas d'attaque. C'était une bonne idée. Raito invoqua quant à lui deux clones de bois.

- Les gars j'ai besoin de vous. Toi tu vas rester avec moi. Restes bien caché dans les arbres, fais en sorte de ne pas être repéré et attaque seulement si tu vois que je suis en mauvais posture, ou en impossibilité de contrer. Toi retournes au village, et préviens à la fois les autorités et les secours que Kyosuke et moi-même sommes sur la piste des personnes qui sont entrées dans la forêt interdite. On est sur le point de les retrouver. Mais il semble qu'elles ont un blessé, et vue la quantité de sang qu'il a perdu cela semble assez grave. La blessure semble être causée par une créature mortelle. Bref dis leur de venir au plus vite avec le matériel nécessaire pour sauver la vie de cette personne une fois qu'on l'aura retrouvé. Dis leur de nous retrouver le plus vite possible à la lisière Est de la forêt au niveau de la porte métallique. Aller go ! Quant à moi, Kawarimi no jutsu ! On ne sait jamais.

Raito aperçut au loin la clairière. Il descendit et se retrouva au niveau de Kyosuke. Ils coururent encore quelques minutes ensemble, puis un féroce grognement se fit entendre.

- Tu as entendu ce bruit ?

- Ouais... et ça n'a pas l'air amical... Oh putain regardes ça ! Mais cet ours est énorme !

- On le tue... ? Ou on fait diversion... ? Dans tous les cas, nous allons devoir joindre nos forces !

- On va essayer de ne pas le tuer... Mais si on a pas le choix il faudra bien. Faisons en sorte qu'il se retrouve au sol je pourrais l'immobiliser ne t'inquiète pas. Vous là bas ! Tout va bien ?


- Ou... Oui oui ! S'il vous plait aidez nous, notre ami est très faible !

- Je sais monsieur, calmez vous, et gardez une pression constante sur la plaie de votre ami. Mon ami et moi allons vous sortir de là ne vous inquiétez pas... Bon Kyosuke... Je vais l'attaquer et il va me toucher, mais ne t'inquiète pas je ne risque rien. Tu auras une ouverture de quelques secondes avant qu'il ne comprenne ce qui lui arrive, fait en sorte de le bloquer par terre le plus longtemps possible. Je m'occuperai alors de « l'enchainer » au sol !

Raito bondit alors, il envoya quelques shurikens sur l'ours, mais en faisant exprès de le rater, ce qu'il voulait, c'était trouver de faire baisser la garde de l'animal pour se rapprocher le plus possible de lui. Il continua de l'harceler, en sautant à gauche, puis à droite, en glissant entre ses pattes. Bref il fit tourner en bourrique l'animal qui commençait à s'essouffler mais également à s'énerver. Il perdait patience. Raito savait qu'il ne fallait pas non plus le pousser trop à bout, le risque étant qu'il attaque également les blessés. Il se rapprocha de l'ours, et il fit exprès de se faire toucher. L'ours semblait content de lui et poussa un rugissement puissant. Mais le corps du shinobi se décomposa pour laisser place à un tronc d'arbre. L'ours brun ne bougea plus, ne comprenant pas ce qui était en train de se passer. Kyosuke devait agir au plus vite tant que l'ours semblait un peu désorienté, car ce-dernier allait reprendre ses esprits très rapidement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Lun 15 Avr 2013 - 1:19

L'ours semblait être destabilisé par le tour de Raito, ce dernier avait choisi de faire diversion. Kyosuke lui avait demandé de choisir avant de se lancer, car pour lui, tuer ou non cet animal ne lui faisait pas plus chaud que froid. Il voulait simplement s'assurer que ça n'allait pas offenser son coéquipier, et il avait bien fait. Si pour certains les animaux n'étaient que des bêtes sans âmes, pour d'autres ils étaient des êtres semblable à l'Homme, et les tuer pouvait leur paraître comme un crime. Le Sakki fit un grand saut en direction de l'ours, pied en avant. Cette scène était vraiment spectaculaire spectaculaire dû au contraste de leur tailles, l'ours était au moins vingt fois plus grand, et pourtant le genin n'avait pas froid aux yeux. Il était arrivé au niveau de la tête de l'ours et il pouvait apercevoir la rage dans ses yeux, mais surtout dans ses babines, d'où une bonne quantité de bave coulait. L'animal n'était pas dans son état normal, il voulait les tuer, pour une raison ou une autre. Mais sûrement pas par plaisir. Le seul être qui tue par plaisir étant l'humain. Ces animaux, eux, ne font ça que pour défendre leur vie, leur famille, et leur territoire.

« Prends ça, grosse boule de poils !!»

La jambe du brun s'éleva alors, sur le museau de l'ours et atterrit dessus avec puissance, la tête du monstre fut littéralement secoué par ce coup, mais celui ci riposta juste après s'en être remis par un coup de griffe, directement sur Kyosuke. La patte qui se dirigeait vers lui avait presque sa taille, et si le coup lui tombait dessus, ça allait sûrement être la fin. Bafff !!! Les griffes traversèrent le corps, et un bruit retentit, le même que celui de l'explosion d'un ballon, accompagné d'un nuage de brûme.
Il n'allait pas se faire avoir si facilement. Non, il avait encore plein de choses à accomplir, et être tué par un ours des bois n'était pas une mort digne de ce nom. Ce corps n'était en fait que le clône qu'il avait crée auparavant. Le vrai Kyosuke fit surface de l'obscurité d'une branche, et attêrit sur la nuque de la bête, le sourire au lèvre, fier de lui même et de la réussite de son subterfuge. De ses mains jaillissaient deux chaînes qu'il bloqua dans la gueule de la bête. Et le voilà en train de la chevaucher. L'ours commença à se débattre, mais ses grosses pattes lourdes ne pouvaient atteindre Kyosuke qui tirait fermement sur les "rennes". Il ne faisait que le rendre plus enragé.

Et le rodéo commença.

Être debout sur une bête comme ça n'était pas chose facile, la puissance avec laquelle il sautait sur place et entortillait son corps pouvait à tout moment envoyer valser dans les cieux le corps de Kyo. Il sentait vraiment qu'il allait lâcher, à bout de force. Mais il se concentra davantage, et fit usage de son sang pour renforcer les muscles de ses bras et donc tenir plus de temps. Les "intrus" regardaient la scène d'en bas, et certains s'étaient même relevé, débarrassés de leur peur, pour encourager le Genin.

« Fais vite Raito... Je ne vais pas tenir trop longtemps...» pensa-t-il en plissant un oeil.

« Oulaaa... Éloignez vous !»

Kyosuke s'adressait au groupe de personnes qui le regardait, car l'ours était hors de contrôle, et ses coups pourraient les atteindre à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Lun 15 Avr 2013 - 20:18

    Raito était sur un arbre, caché. L'ours n'avait pas compris ce qui venait de se passer. Il ne devait pas voir le garçon au chakra rouge pour maintenir l'illusion. Kyosuke attaqua à son tour, et le même subterfuge marcha encore. L'Hayashi trouvait cela bien joué, avec son clone, il avait encore plus fatigué l'ours, il serait ainsi plus facile à maitriser. Cependant il fallait bien faire attention à ne pas trop l'exciter non plus. L'ours brun s'agitait dans tous les sens, envoyant ses puissantes pattes brasser l'air. Par deux fois, il faillit toucher les blessés, mais heureusement Kyosuke semblait avoir la maitrise de la situation. Lorsque son clone disparut dans un petit nuage de fumée, le vrai shinobi apparut de nul part, bondissant avec force sur le dos de l'animal. Il avait des chaines dans les mains. Et le rodéo commença. L'ours gesticulait dans tous les sens. Ses yeux se rétrécissaient, il avait clairement envie de tuer. Etait-ce le sens du blessé qui l'excitait comme ça, ou était-ce une cause extérieure ? Raito n'aurait pu répondre à cette question. Maintenant il ne pouvait pas faire grand chose, il ne pouvait qu'attendre. Attendre de trouver une ouverture pour enchainer l'ours au sol. Comment allait-il s'y prendre ? Rien de plus simple, grâce à sa maitrise du Mokuton, il pourrait créer des liens solides pour l'attacher au sol. Il devait cependant trouver le bon moment pour le faire et surtout il devait faire en sorte que Kyosuke ne soit pas entrainé dans la chute de l'ours. Si c'était le cas, l'ours s'écraserait sur lui. Raito ne donnerait pas cher de sa peau si cela arrivait. Le Sakki semblait prendre du plaisir à se moquer de l'ours. Et encore, le mot « plaisir » semblait bien vague. Il semblait qu'en réalité, il n'avait que faire de l'animal. L'Hayashi considérait qu'une vie, quelqu'elle soit, avait de la valeur. Alors si l'animal pouvait survivre à cet épisode, cela n'était pas plus mal. Chaque être méritait le respect et la dignité, du moins ceux qui le méritaient, car il existait dans le monde des shinobis, des êtres infectes qui ne devaient recevoir que la mort et la souffrance. Raito était assez intransigeant sur ce point, peut-être était-ce dû à sa jeunesse et à son manque de sagesse. Mais si quelqu'un commettait des crimes horribles, le genin n'aurait aucun scrupule à le tuer. Par contre, il ferait tout ce qui était en son pouvoir pour sauver quelqu'un qui méritait de vivre. Finalement, Raito trouva une ouverture. L'animal s'était mis debout pour essayer de faire tomber Kyosuke. Il fit des mudras, et une puissante et large racine sortit du sol et piégea l'ours qui perdit l'équilibre et tomba sur le dos. Kyosuke avait réussi lui à sauter et à éviter de se retrouver écraser. Aussitôt, l'Hayashi invoqua trois autres racines toutes aussi puissantes qui bloquèrent les trois autres membres de l'ours. Il gesticulait dans tous les sens, mais en vain, les racines étaient trop épaisses, même pour un ours. Tant que Raito ne l'aurait pas décidé, l'animal se retrouverait coincé ici. Le genin sauta de son arbre et retrouva son coéquipier.

    - Tout va bien Kyosuke, tu n'as pas été blessé ? En tout cas bien joué, tu l'as rendu fou ! Et vous là bas, ne vous inquiétez pas, le plus dangereux semble être passé, nous allons vous extraire de ce pétrain et dans moins d'une heure vous serez à l'hôpital. Les autorités ont déjà été prévenues, elles nous attendent à la lisière de la forêt.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 19
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite Mar 16 Avr 2013 - 1:40

Le soulagement parrut enfin sur le visage de Kyosuke lorsque Raito refit surface pour reprendre le relais. La technique dont il fit usage était surprenante, il contrôla les racines des arbres, et s'en servit pour emprisonner chacune des quatre pattes de l'ours. Le Sakki, qui était présent sur le dos du monstre avait réussi à sauter à temps de sa "monture", et atterrir sur terre ferme. Enfin... Il en était temps, et puis... qu'est ce qui l'avait pris d'avoir une idée pareil ! Il tourna la tête, et aperçut l'animal, allongé sur le dos, son gros ventre rebondi se gonflait et se rétractait rapidement, il semblait essoufflé et son apparence était bien moins effrayante vue comme ça, une vraie peluche géante. Les gens pouvaient maintenant s'approcher sans danger. Raito alla les rassura , et les personnages lui répondirent avec un sourire, reconnaissants. C'est alors qu'une jeune femme aux longs cheveux bruns contourna les deux jeunes ninjas, et se dirigea rapidement vers la bête qui semblait maintenant inconsciente. Sakki tenta de l'en empêcher en vain.

« Hayate-sama ! ...»

Elle semblait s'adresser à l'ours, et s'arrêta près de lui pour poser ses main sur sa fourrure. Elle ferma les yeux et se concentra pour accomplir un sceau. Kyosuke poursuivit la scène en s'approchant d'elle. Il voulait comprendre ce qu'elle était en train de faire.

« Attention madame, il pourrait à tout moment... »

A ce moment là, quelque chose de très inattendu se produit, le corps de l'ours disparut dans un grand nuage de brume. Et au même endroit, apparut le corps d'un homme d'âge mature, inconscient. Un bougre qui faisait partie du petit groupe s'approcha à son tour, c'était un géant à bras massif, c'était lui qui avait aidé le blessé à fuir, en le portant sur son épaule, une partie de ses vêtements était couverte de sang. La femme regarda Kyosuke, et hocha la tête.

« Oh excusez nous, je comprend votre étonnement. .»

Elle sourit et s'approcha des deux genins pour mieux leur expliquer.

« ... Nous sommes des explorateurs venus d'un autre village pour visiter Konoha. Sur le chemin de l'arrivée,la vue de cette forêt nous a étrangement attiré, et nous avons décidé de commencer par y faire une petite expédition. C'était une très mauvaise idée. Malheureusement personne nous a prévenu »

Elle redirigea son regard vers l'ex-ours que l'homme aux gros bras soulevait à présent.

« Hayate-sama est le chef de notre groupe. C'est un homme puissant, et comme vous avez pu le voir, il possède un pouvoir très spécial qui lui permet de se prendre la forme de cet animal que vous avez affronté, et maîtrisé sans dégâts... Au cours de notre petite expédition, Hayate a pris un champignon aux formes bizarres mais plutôt appétissantes qui poussent au pied des arbres, et l'a mangé. ça lui a fait progressivement perdre la tête jusqu'à lui faire prendre sa forme bestiale, sans vous il se serait certainement blessé, ou même pire, il aurait pu tous nous tuer. Merci beaucoup les garçons... »

Kyosuke se remémora alors le moment où il avait hésité à tuer la bête. Il avait heureusement écouté son coéquipier, et ils y sont allés moins fort. Morale de l'histoire: Il ne fallait jamais se précipiter, surtout quand il s'agit de vie ou de mort. La femme s'inclina un peu devant eux, et les autres la rejoignirent pour en faire de même et les remercier, l'homme qui était blessé portait maintenant un bandage sur le bras, quelqu'un avait pris soin de lui attribuer quelques premiers soins, et parmi ses compagnons, il semblait être le plus reconnaissant puisqu'il courrait le plus grand risque à cause de sa plaie. Kyosuke avait une étrange sensation, le sentiment d'avoir aidé et protéger son prochain pour la première fois.

« Ceci dit, je crois bien qu'il a besoin de quelques soins...»

Le Sakki opina de la tête, et se retourna, aux cotés de son coéquipier pour prendre la direction de Konoha. Pour nos deux genins, la mission était un franc succès.

« Rentrons donc au village, là-bas, vous aurez tout ce qu'il vous faut.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission Rang C - Sakki Kyosuke/ Hayashi Raito] La forêt interdite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-