N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 [Mission Impact] Haraki le Sanglant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Lun 22 Avr 2013 - 13:51

Haraki le Sanglant:
 

Un homme recherché ? Enfin, que dis-je… Un criminel. Les personnes qualifiées de cette manière ne sont pas humaines, ne l’oublions pas. Oui je sais, je ne suis pas bien placé pour parler. Mais mon cas est légèrement différent. Inutile de rentrer dans tous ces détails si insignifiants à mes yeux. Donc, cette chose a pris la vie de quatre personnes. Et parmi ceux-ci, deux enfants. Ah le monstre. Je sens que je vais en faire une affaire entièrement personnelle. Ce n’est pas le fait d’avoir éliminé des enfants qui me gênait précisément, mais bien le tout. Nous, enfants, nous sommes sur un pied d’égalité avec tous ces adultes. Il n’y a qu’à me voir, onze ans et je sais que je peux avoir mes chances face à n’importe qui au village. Il n’y a pas grand monde qui me faisait peur à vrai dire… Non, vraiment pas.

Maintenant, je n'étais plus tout seul chez moi. Mais ces derniers temps, je gardais un peu mes distances. C'est la conséquence des derniers évènements, un certain malaise, mais qui passera sans doute. Je me contentais donc d'un simple salut.

    - J'pars en mission.


C'était histoire de ne pas partir comme un voleur. Après, je ne sais pas si on m'a entendu. Tant pis. Sortant de mon nouveau chez moi, je me précipitai vers l’entrée du village. Là-bas, mon partenaire de mission allait me rejoindre. Raito, du clan Hayashi. Oh, il était donc du même clan que le Hokage actuel, et que mon élève Sazena. Le premier cas était élogieux, tandis que le second… M’inspirait la crainte. S’il a tiré de notre nouveau dirigeant, je pourrais partir confiant en mission. Par contre, s’il est de la même trempe que Sazena… On a plus qu’à espérer qu’on ne va pas tomber sur un nécromancien, ou carrément de voir les corps des personnes tuées. Sinon, je ferai ma mission seul. Bon, je n’avais pas grand-chose à craindre, son cas à elle ne devait pas être très répandu… Et encore heureux pour nous.

Bref. Je sais que mon compagnon allait s’avérer efficace durant cette mission. Je le sentais. D’après ce que je savais, il était un Genin. Bien. Cette mission allait lui être bénéfique en tout cas, je m’assurerai à ce que rien ne lui arrive. Depuis ma promotion, c’est ma toute première mission que j’effectue avec des personnes moins gradées que moi. C’est même la première fois tout court… Cela fait encore de nouvelles responsabilités, mais ça me plaisait. Mais dans toute cette histoire, ma priorité était de mettre fin aux jours de cet assassin. En agissant de la sorte, il avait signé son arrêt de mort. Ma justice allait s’abattre sur lui, il sera mort lorsque l’on sera rentré. Il n’y avait plus qu’à espérer que Raito soit près à ça.

Arrivé aux portes du village, j’attendis l’arrivée de mon coéquipier. Je n’étais pas spécialement en avance, ni en retard, sans être aussi pile à l’heure. Je dirais à peu près trois minutes d’avance, ce qui était relativement correct. Le Hayashi n’était pas encore arrivé. Ce n’est pas grave, tant qu’il n’est pas du genre à se pointer vingt minutes en retard. Genre moi avant. Quoique s’il est comme moi avant, ce sera lui ma première victime, sans aucun doute.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Lun 22 Avr 2013 - 15:28

    Il était tard. La nuit était déjà bien avancée quand un homme frappa à la porte de chez Raito. A la résonance de ses coups sur la porte, celui-ci devait avoir quelque chose d'urgent à dire au genin. L'Hayashi alla ouvrir, et il se retrouva nez à nez avec un homme en sueur. Il avait sur lui une mission pour le shinobi. C'était bizarre, d'habitude ce n'était pas lui qui venait lui donner ses missions de rang C. Une réflexion frappa alors Raito. Et si cette mission était enfin différente des autres. Et si enfin, il pourrait faire quelques chose d'excitant. Le genin remercia l'homme exténué, et prit le rouleau avec une excitation non dissimulée. L'homme en face regarda l'adolescent. S'il savait la mission qu'il l'attendait, il ne serait pas aussi heureux. Car cette mission pouvait bien être un de ses dernières. Cependant le garçon au chakra rouge ne fit pas attention à cela, et il ferma la porte. Il s'affala sur son canapé, et il ouvrit le rouleau. Son sourire se dissipa net. Sa mission consistait à retrouver et appréhender un meurtrier qui avait tué quatre personnes. Ses yeux s'arrêtèrent d'abord sur le fait que c'était deux adultes. Cela voulait dire que de possibles enfants se retrouvaient désormais orphelins à cause de cet enfoiré. La mission prenait tout de suite un aspect plus personnel. Il avait l'impression d'être un de ces enfants. Il savait la douleur que procurait la perte d'un parent, voire des deux dans son cas. Mais la colère monta encore d'un cran quand il vit que les deux autres victimes étaient également des enfants. Le rouleau se froissa sous la pression des mains de Raito. Le genin était dans une rage noire. Quel homme pouvait assassiner des enfants ? Ce monstre n'avait eu aucune pitié, Raito n'en aurait pas. Il n'avait encore jamais tué quelqu'un, mais un désir étrange de meurtre avait envahi son corps. Il devait le tuer, il voulait le tuer. Le genin alla se coucher avec cette rage. Il ne trouva pas le sommeil durant la nuit, mais il finit quand même pas s'endormir. Sa nuit fut agitée, l'Hayashi rêva. Dans son rêve, il était agenouillé face à un homme allongé, inerte. Il avait du sang sur ses mains. Le sang de cet homme... Le sang du meurtrier.

    Le peu de sommeil qu'avait eu Raito fit qu'il se leva en retard. Il se doucha rapidement, prit son petit déjeuné en vitesse, enfila sa veste qui avait comme d'habitude le symbole des Senju dessus, attacha son bandeau frontal, et il partit. Il marchait d'un pas soutenu. En marchant, il examina encore une fois son rouleau. Il remarqua que cette mission, il ne la ferait pas tout seul. Il serait accompagné d'un jônin. Son nom était Aku. Raito avait eu vent de ce garçon depuis son retour. Il avait entendu beaucoup d'éloges à son sujet. Il était très jeune, dans les onze ans, mais il était déjà très puissant, sûrement plus puissant que lui. Sûrement ? Non s'en était sûr, il était un jônin, alors que Raito n'était qu'un simple genin. Mais cela le motivait à devenir encore meilleur. Il avait également entendu qu'Aku était spécialisé dans la nécromancie. Raito se demandait en quoi cela pouvait vraiment consisté. Il avait bien sûr sa petite idée, mais elle était peut-être stéréotypée. Mais l'Hayashi ne trouvait que cette branche de jutsus n'était pas saine. Cela le dérangeait. Voir des morts, il en avait l'habitude, il n'en avait pas peur ce n'était pas le problème. Mais il n'aimait pas l'idée qu'on utilise justement des êtres décédés. Ces personnes mortes avaient le droit au respect et au repos. Utiliser leur corps allait à l'encontre de cela. Du moins pour Raito. Cependant, il ne jugea pas Aku sur ce détail, qui était quand même non négligeable. Il se demanda comment cette mission se déroulerait. Déjà que l'Hayashi avait du mal à soumettre aux ordres, alors qu'est-ce que cela donnerait avec quelqu'un de plus jeune. Il espérait qu'Aku n'essaierait pas de jouer sur son grade pour donner des ordres, car le genin n'apprécierait pas et la mission pourrait alors mal se passer, mais que les deux shinobis se traitent d'égal à égal, même s'il savait pertinemment qu'Aku était plus puissant et plus expérimenté que lui. Il l'écouterait, mais ne se soumettrait pas. Raito était assez orgueilleux pour penser qu'il était capable de s'occuper de lui tout seul, même face à un meurtrier qui d'après la description semblait avoir au moins le grade de chûnin. Qu'importe, le garçon au chakra rouge voulait tuer cet homme. La nuit ne lui avait pas porté conseil, et malgré l'air un peu plus apaisé que Raito affichait, il bouillonnait toujours à l'intérieur.

    L'Hayashi arriva finalement au lieu du rendez-vous avec une dizaine de minutes de retard. Il s'excusa auprès d'Aku.

    - Salut tu dois être Aku je présume. Excuse moi pour le retard, sale nuit en apprenant notre mission comme tu peux l'imaginer. Heureux de faire équipe avec toi pour cette mission, même si le terme n'est pas forcément approprié pour le contexte macabre de la mission. Tu es prêt ? Je n'ai qu'une hâte, c'est de retrouver l'enfoiré qui a fait ces monstruosités pour les lui faire payer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Lun 22 Avr 2013 - 20:11

Vous voilà à présent tous les deux réunis, plus question de perdre davantage de temps, la cible peut d’un moment à l’autre partir du lieu où il a été vu. Comme vous êtes de la région, vous n’avez aucun mal à vous diriger dans ce labyrinthe feuillu. La durée du trajet est d’à peine 1 h, autant dire une petite promenade pour des shinobis comme vous. Voilà maintenant plusieurs dizaines de minutes que vous êtes partie quand le plus jeune mais le plus expérimenté de vous deux repères une présence à l’arrière. Il s’agit d’un jeune garçon de 8 ans, les cheveux noirs, sur le dos d'un chien et portant l’insigne du clan Inuzuka. Sans même vous laisser intervenir, il prend la parole avec les larmes aux yeux.


- Je vous en supplie, prenez- moi avec vous ! Je sais que vous êtes à la recherche d’Haraki… il a tué mon papa et depuis ben ma maman arrête pas de pleurer et moi aussi… snif… Je veux vous aider à le retrouver!! S’il vous plaît !


Que faire dans une telle situation . Vous voilà maintenant à mi-chemin du lieu de votre mission, perdre plus de temps serait dangereux mais avoir un garçon si jeune dans ses pattes peut aussi être gênant quand on sait la folie de l’homme que vous recherchez. Prenez une décision rapidement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mar 23 Avr 2013 - 1:57

Mais qu’est-ce qu’il fout… ? Ca fait déjà dix minutes que j’attends. Bon, en soi, ce n’est pas très grave… Mais quand même ! Même si j’ai fait bien pire, c’est dans ces moments-là que je comprends ce qu’ont endurés mes anciens partenaires de mission. Attendre un retardataire, c’est bien moins marrant qu’être en retard. Assis au pied d’un arbre, je l’attendais, à l’ombre, recroquevillé sur moi-même. Par moment, un bâillement s’échappa de ma bouche. Il ne manquerait plus que je m’endorme…

    - Salut tu dois être Aku je présume. Excuse moi pour le retard, sale nuit en apprenant notre mission comme tu peux l'imaginer. Heureux de faire équipe avec toi pour cette mission, même si le terme n'est pas forcément approprié pour le contexte macabre de la mission. Tu es prêt ? Je n'ai qu'une hâte, c'est de retrouver l'enfoiré qui a fait ces monstruosités pour les lui faire payer.


Relevant la tête, mon œil améthyste le vit. Un grand blond, qui s’excusa de son retard. Pas de doute c’est bien lui, Hayashi Raito. Comme excuse, il me sortit qu’il a passé une mauvaise nuit à cause de cette mission. Il avait l’air assez remonté contre notre cible. Hmm… Celle-là je ne l’ai jamais faite d’excuse. J’aurais pu, c’est vrai. Mais maintenant, je ne suis plus en retard. Jamais. Je commence enfin à prendre les choses très à cœur et au sérieux. Même si son retard l’avait un peu irrité, je pus ressentir dans ces paroles une certaine volonté de retrouver notre cible. Et de lui faire payer. Je vais faire une croix sur ce retard. De toute manière, je n’étais pas du genre à rager pour un souci de ponctualité.

Me relevant, je le regardai, avant de prendre la parole.

    - Oui c’est bien moi. Pas de problème pour ton retard, du moment que t’es motivé, ça me va. On y va ?


Lui souriant, j’ouvrais la marche, quittant l’enceinte du village. C’est dans la forêt du pays du feu que se trouve ce criminel. Il fallait faire vite, puisqu’il pouvait bouger à n’importe quel moment. La dernière fois, il a été aperçu à environ une heure du village. Le temps pressait, il ne fallait pas que l’on perde sa trace. On avançait. Nous étions conscients que nous devions agir vite. D’après ce qu’a dit Raito, je ne pense pas qu’il s’oppose à ce qu’on lui fasse subir la sentence qu’un homme comme lui mérite : la mort. Non, il ne s’y opposera pas, à moins que je me sois trompé sur son compte, ou que ses paroles n’étaient que des paroles en l’air. Je n’espère pas que ce soit le cas.

Au bout de plusieurs minutes de marche, je remarquai quelque chose… Quelque chose qui n’était pas discret. Une présence qui s’approchait derrière nous. Etant devant mon compagnon, je lui fis signe de s’arrêter avec ma main. Puis, me retournant, je vis un enfant encore plus jeune que moi. D’après son insigne et l’animal qui le portait, on pouvait facilement deviner que c’était un membre du clan Inuzuka. Il ne devait même pas avoir dix ans. Je n’étais vraisemblablement pas le seul ninja ayant débuté avant ses dix ans. Quoique, je ne sais pas s’il était un ninja, je sais juste qu’il appartient au clan Inuzuka. Sa voix était tremblante, ses yeux étaient gorgés de larmes. Il voulait venir avec nous pour poursuivre Haraki. Notre cible aurait tué son père, et n’arrivait pas à s’en remettre. Le regardant de mon œil améthyste, je pris la parole.

    - C’est très dangereux, tu sais ? Tu n’aurais pas dû prendre le risque de t’avancer autant alors qu’un tueur rôde dans les parages. Mais bon…


Détournant mon regard vers mon compagnon, je me demandais bien ce qu’il en pensait. Je pense qu’il est d’accord avec moi. On va faire ça. M’approchant de l’enfant sur son chien, je m’adressai à lui.

    - Maintenant que tu es ici, c’est hors de question qu’on te laisse tout seul. Tu vas venir avec nous. Mais tu dois me promettre de ne rien tenter de dangereux, et de bien rester avec nous. D’accord ?


Sur ce dernier mot, je lui souris. Ma main se posa en dessous de la tête du chien que je caressais. Ce petit, je ne pouvais que le comprendre d’un côté. Pendant toutes ces années, j’ai rêvé de retrouver ce meurtrier, celui qui a tué mes parents. Bon la situation est différente, car ce garçon était sûr de ne pas avoir de mauvaise surprise en découvrant l’identité du tueur. Pas comme moi. Regardant de nouveau le Hayashi, je lui demandais ce qu’il en pensait, histoire d’être sûr.

    - Tu n’y vois pas d’objection ? On l’emmène avec nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mar 23 Avr 2013 - 14:02

    Cette fois la mission était lancée. Les deux shinobis savaient où il fallait se rendre pour retrouver Haraki. Il avait été aperçu à une heure de marche du village. Pour les deux garçons cela étaient une tâche facile que d'aller le retrouver, ils connaissaient parfaitement les environs. Mais un silence pensant c'était installé. Chacun devait penser à ce Haraki. Raito se voyait face à lui. Que ferait-il ? Comment réagirait-il face à ce montre ? Arriverait-il à garder la tête froide pour ne pas faire quelque chose d'inconsidéré ? Beaucoup de questions qui n'avaient pas de réponse. L'Hayashi ne savait vraiment pas comment il réagirait face à ce monstre. Il savait cependant qu'il voulait lui faire payer ses crimes. La mission stipulait de mettre un terme à ses agissements, elle ne précisait pas qu'elle était le moyen qu'il fallait utiliser pour y mettre un terme. Bien que Raito considérait que la vie était quelque chose de précieux, il ne ressentait aucun remord à l'idée de tuer cet homme, du moins s'ils arrivaient à le faire. Mais la rage qu'il ressentait lui donnait une impression d'invincibilité. Il se sentait capable de déplacer une montagne, il pensait que n'importe quelle technique dévierait à la rencontre de son corps qui resterait intact. Ceci était bien sûr impossible, il fallait qu'il continue à garder son calme. Cependant plus il pensait au Sanglant, puis son sang bouillonnait. Raito donnait donc un avis sur la situation, il émettait un jugement, une sentence. Celle-ci serait la mort. Peut-être était-il trop prompt ? Il n'en avait actuellement rien à faire, il n'avait pas les idées claires. Le besoin de vengeance et de sang qu'il avait ressenti hier commençaient à refaire surface. Cette sensation était vraiment étrange, et également effrayante. Elle allait à l'encontre des principes de l'Hayashi. Il ne fallait tuer qu'en extrême nécessité. Le combat contre Haraki pouvait très bien se solder par une victoire des deux shinobis pour ensuite ramener le criminel au village. Le genin n'avait pas imaginé cette solution une seule minute. Il n'y avait dans sa tête que deux alternatives : la mort d'Haraki, ou la leur. Son regard se posa sur Aku. Malgré le fait qu'il était un jônin, avait-il la maturité nécessaire pour accomplir un tel acte ? Raito le pourrait en tout cas. Mais Aku malgré son grade n'en restait pas moins un enfant. Qu'avait-il traversé dans sa vie pour être persuadé d'avoir le cran nécessaire pour ôter la vie à quelqu'un ? Le genin savait pertinemment que lui au même âge n'aurait jamais eu la force de faire un tel acte. Il se demandait même encore aujourd'hui comment il ferait ça. Mais il savait qu'il le ferait.

    Les deux coéquipiers continuaient de marcher, légèrement séparés et toujours silencieux. Aku était devant, et Raito marchait tout en jouant avec un kunai dans les mains. Parfois, il imaginait enfoncé l'arme dans le cœur d'Haraki. Il devait contrôler cette rage. C'était le problème de Raito. Il était trop émotif, et il laissait ses actions être dirigées par son cœur et non par sa tête. Il ne voulait pas non plus être inhumain dans son acte de tuer. Il voulait qu'Haraki garde une certaine dignité, même s'il n'en méritait probablement pas. Comment Raito pouvait haïr cet homme si lui même était prêt à se comporter comme lui. Non, il ne deviendrait pas comme lui. Il le tuerait avec honneur et respect. Cependant l'Hayashi fut tiré de sa rêverie par des halètements et des pas bruyants. Sa prise se resserra sur le kunai, ses sens étaient aux aguets, il était prêt à intervenir. Il semblait qu'Aku le soit aussi puisqu'il s'arrêta. Le bruit se rapprochait, et au vue de l'importance du son, ceux qui le produisaient n'étaient pas beaucoup, mais ne cherchaient pas non plus à se cacher. Soit ils devaient être très puissants pour ne pas essayer d'être discrets, soit ces personnes n'étaient pas des ennemis. Les deux shinobis étaient sur leur garde, quand un chien apparu. Sur son dos, un petit garçon en pleure. Raito se détendit, il reconnaissait là un Inuzuka, il n'y avait pas de doutes possibles.

    - Je vous en supplie, prenez- moi avec vous ! Je sais que vous êtes à la recherche d’Haraki… il a tué mon papa et depuis ben ma maman arrête pas de pleurer et moi aussi… snif… Je veux vous aider à le retrouver!! S’il vous plaît !

    Raito pensa alors à lui plus jeune. S'il avait eu l'occasion de retrouver ceux qui avaient tué ses parents, il aurait bondit sur l'occasion. Il ne pouvait alors refuser à ce garçon de vouloir les accompagner. Cependant, il ne connaissait pas son niveau, et il ne devait pas non plus être un fardeau. L'Hayashi ne voulait pas que le nom d'un nouvel enfant soit apposé sur la liste de ce malade. Mais les enfants qui venaient de perdre leurs parents n'étaient plus des enfants, quelque chose se cassaient en eux, et ils gagnaient maturité. Ils savaient ce qu'ils voulaient, ce qu'ils devaient faire. Alors si ce garçon voulait se venger, Raito ne s'opposerait pas à son souhait, même si celui ci pouvait être pris à la hâte. Aku pris la parole. Il sortit bien entendu le discours moralisateur, qui n'en restait pour autant vrai. Lui aussi était d'accord pour prendre le petit. Parfait, ils n'auraient pas à débattre sur ce sujet. De plus le garçon pouvait se révéler très utile. Il permettrait de retrouver Haraki encore plus rapidement, et de déceler la moindre tentative de guet-apens.

    - Je ne m'oppose pas à ce que tu viennes avec nous. Je comprends parfaitement ton désir de vengeance. Cependant tu viendras à cette unique condition : si on te dit de fuir, tu fuis et tu ne te retournes. Tu cours avec ton chien aussi vite que tu peux et tu vas prévenir le village de notre dernière localisation. En attendant, tu nous seras utile, tu nous aideras à retrouver Haraki grâce à tes capacités.

    Cette dernière phrase fit plaisir au petit Inuzuka, comme s'y attendait Raito. Quand on est petit, on aime savoir qu'on à de l'importance. On a l'impression d'être moins inutile. C'est pour cela que l'Hayashi avait prononcé cette dernière phrase
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mer 24 Avr 2013 - 1:16

Heureux de faire à présent partie de la bande, le jeune garçon sécha ses larmes et se présenta avec un grand sourire. Il se nommait Inuzuka Taka et il en était encore au stade ou être un ninja n’était qu’un jeu parmi tant d’autres. Pour sa sécurité, il se place entre vous deux, quelques échanges de parole durant la fin du trajet, ce garçon était une vraie pipelette.

Vous voilà à présent arrivé à destination, cette ville regorge d’auberge et de magasin en tous genres. Il est 13 h, le soleil commence à percer les nuages, pour l’instant il n’y a pas d’agitation car les civils mangent. Et quand on parle de manger, notre petit bonhomme vient vous tirer le t-shirt en vous pointant du doigt une auberge où l’ambiance est festive. L’homme que vous recherchez est quelqu’un de connu et n’agit sûrement pas seul, les services spéciaux auraient décelé un trafic d’êtres humains dans ce village, il se peut qu’il soit impliqué aussi dans cette affaire. Malheureusement aucune description n’a été faite de ce meurtrier, nous ne savons absolument rien de lui, seuls ses crimes peuvent nous servir à lui définir un caractère qui ferait peur à beaucoup de monde.



- Moi j’ai faim !


Sacré gamin, il ne va pas vous lâcher là-dessus donc autant lui donner ce qu’il veut pour qu’il ne fasse pas un caprice. Sur votre droite une auberge festive où vous pouvez trouver des informations mais vous ne passerez pas inaperçu. Sur votre gauche, un bar où quelques gourmandises peuvent être achetées, il n’y a pas grand monde et la serveuse, très jolie au passage, a l’air d’être là depuis quelques années, sans doute connaît-elle les rumeurs du coin. La mission manque cruellement d’informations, à vous d’en trouver le plus possible pour être sûr de retrouver votre cible rapidement. Vous séparez peut-être une solution, à vous de gérer votre temps. Ignorer l’enfant est aussi une possibilité pour obtenir plus d’informations mais nous savons tous que les caprices d’un enfant peuvent être dévastateurs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Sam 27 Avr 2013 - 21:53

Ce gamin me faisait de la peine. Seulement quelques années nous séparaient. Il aurait pu être à ma place, j’aurais pu être à la sienne. Lui aussi avait perdu un être qui lui était cher, assassiné par un type qui se faisait Haraki le Sanglant. Nous étions semblables, il y avait ce petit quelque chose. Seule l’identité du tueur se différenciait dans nos deux cas, à part si c’est cet enfant. Mais je ne pense pas que ce soit le cas, je n’espère pas pour lui… C’est une situation bien dure à accepter, un autre enfant que moi ne devrait pas avoir à subir ça. Je ne le souhaitais à personne. Non, vraiment personne. Mais malheureusement, j’imagine bien que je ne suis pas seul dans mon cas… C’en est navrant. Bref, revenons à notre sujet principal : cette mission.

Raito semblait lui aussi d’accord avec moi : on pouvait l’emmener. Bien. Il lui a fait promettre obéissance, et de partir en cas de danger. Oui, ce n’est pas plus mal. Je ne souhaite pas à avoir la mort d’un enfant sur la conscience, j’en ai déjà bien assez. Suite à ça, le gamin se présenta, tout en séchant ses larmes. Taka, du clan Inuzuka comme nous l’avions deviné. Il précisa qu’il n’était pas vraiment un ninja encore. Hmm… J’aurais préféré qu’il nous dise le contraire, mais bon. Moi-même à son âge, je n’étais qu’un enfant qui survivait dans la nature hostile de ce monde.

    - Enchanté Taka, moi c’est Aku. On compte sur toi !


Lui souriant, on se mit tous en route. Le gamin était encadré par Raito et moi, pour plus de sécurité. Il nous parla en chemin. Beaucoup. On dirait Obake, mais en version humaine quoi. Ma petite araignée était très bavarde, mais peut-être pas autant que cet enfant en tout cas. Mais dans tout ce qu’il nous a dit, il n’y avait pas grand-chose à retenir. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il a parlé pour ne rien dire mais… Si, en fait c’est ça. Le pauvre. Arrivé à destination, on se trouvait dans une ville. Ce serait ici qu’il aurait été aperçu ? Possible, mais avant ça, il y a un tout autre problème à régler. Taka a faim. Il n’est pas sérieux là… ? Bon, d’un autre côté, ça peut s’avérer utile.

    - Raito, je vais lui chercher à manger dans le bar là-bas. Je vais en profiter pour essayer d’obtenir des informations. De ton côté, essaye d’obtenir des renseignements comme tu le peux. Dès que tu sais quelque chose, rejoins-nous. Je ferai de même.


Après ces quelques paroles, je fis signe au Inuzuka de me suivre. Entré dans le bar, une femme se tenait derrière le comptoir. Ce n’est pas spécialement un endroit pour deux enfants comme nous, mais bon. L’enfant s’agita à la vue de friandises. C’était des bonbons, et Taka semblait en raffoler. M’asseyant sur le siège devant le comptoir pour être à peu près à la bonne hauteur, je m’adressai à la femme, qui se fumait une clope. Ca puait à l’intérieur, mais bon, faut faire avec. C’est un bar quoi. Je lui achetai donc des bonbons, que je passai au jeune enfant. Maintenant que c’est fait, il fallait que je gratte quelques informations, pour le bien de la mission. Le bar était étrangement calme à cette heure-là. Il n’y avait qu’elle et nous dans la bâtisse.

    - Excusez-moi madame de vous déranger encore, mais je suis un ninja de Konoha, et je suis à la recherche d’un criminel répondant au nom Haraki le Sanglant… Savez-vous quelque chose à ce sujet ? Avez-vous une personne suspecte dans les parages, dans votre bar ? N’importe quelle piste peut nous être utile…


En entendant ces quelques mots, l’enfant se mit à pleurer. Au début, je croyais que ce n’était que de la comédie pour convaincre la femme de nous parler, mais je remarquais bien vite que ce n’était pas le cas, au vue des grosses larmes qui roulaient sur ses joues. Descendant de mon siège, j’essayai de le consoler comme je le pouvais, en le prenant dans mes bras.

    - Son père a… Il a été tué par l’homme que nous recherchons. Excusez-le. En tout cas, si vous savez la moindre petite information, n’hésitez pas à nous en parler.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Jeu 2 Mai 2013 - 11:44

    La petite compagnie pouvait reprendre la route. Au début, Taka paraissait très timide. Il n'osait pas trop parler. Mais cette timidité fut de courte durée. Il commença à parler encore et encore, sans jamais s'arrêter. Raito se demanda pendant un moment si les membres du clan Inuzuka lui avait mis un scotch sur la bouche pendant plusieurs années pour l'empêcher de parler et que ce dernier l'avait retirer au moment de rejoint Aku et le genin pour ne plus s'arrêter de parler. Ce garçon était mignon, bien qu'un peu fatiguant, mais sa présence empêchait Raito et Aku de vraiment pouvoir parler tous les deux et de faire plus en ample connaissance. Ils jouaient presque à la discussion télépathique, espérant que l'un comprenne l'autre, et qu'ils arrivent à aller tout deux dans la même direction dans leurs choix. Pour l'instant, tout marchait à merveille, les deux ninjas étaient plutôt sur la même longueur d'onde, et l'Hayashi était d'ailleurs impressionné par la maturité du jeune jônin. Après tout, s'il était aussi haut gradé, c'est qu'il avait les qualités requises, aussi bien au niveau de la puissance qu'au niveau psychologique. Ainsi les trois compagnons marchaient, les deux ninjas plutôt silencieux. Taka parlait beaucoup, comme pour compenser leur silence. Les deux shinobis se contentaient d'acquiescer avec un sourire pour être gentil avec le jeune garçon qui malgré sa bonne humeur qui semblait naturelle, devait vivre un véritable calvaire.

    Raito se souvenait parfaitement de l'état dans lequel il était lorsqu'il avait appris la mort de ses parents. Il avait été dévasté, il n'avait plus envie de vivre. Il voulait tout abandonner. Mais il savait aussi que ses parents n'auraient pas souhaité ça, alors il a continué de se battre, tous les jours, pour leur faire honneur. Mais l'Hayashi n'avait pas du tout apprécié la manière dont son clan avait noyé le poisson pour ne pas que l'histoire s'ébruite et qu'on apprenne que finalement une partie du clan Hayashi avait pris part au conflit. Raito avait donc quitté le village pour cette raison, et depuis il avait des liens un peu tendus avec ceux de son clan. Taka était encore bien jeune, et il devrait désormais acquérir une maturité que peu d'enfants de son âge avaient, d'ailleurs ceux qui l'avaient étaient ceux qui avaient vécu une épreuve difficile. Le genre d'épreuve qui laisse une cicatrice à jamais ouverte et qui change une personne pour toujours.

    Les trois compagnons arrivèrent enfin dans la petite ville. Dernier lieu connu à ce jour où Haraki le Sanglant avait été aperçu. Raito était prêt à en découdre, et à le retrouver par tous les moyens. Son élan fut cependant stoppé net quand le petit garçon commença à gémir. Le petit garnement avait faim. Il n'était pas sérieux ? Ils étaient sur la trace d'un tueur en série, l'une des victimes étant son père, et il ne pensait qu'à son estomac ? Bah... L'Hayashi ne pouvait pas lui en vouloir, il ne devait pas non plus perdre de vue que ce n'était encore qu'un enfant, mais le genin l'oubliait un peu surtout qu'à côté de lui se tenait un jônin à peine plus âgé que le petit Inuzuka. Le shinobi ne pouvait d'autant plus ne pas donner de leçon car il laissait souvent son estomac dicté sa conduite. Mais pour l'heure il ne voulait qu'une chose : retrouver Haraki et lui faire payer ses crimes.

    - Raito, je vais lui chercher à manger dans le bar là-bas. Je vais en profiter pour essayer d’obtenir des informations. De ton côté, essaye d’obtenir des renseignements comme tu le peux. Dès que tu sais quelque chose, rejoins-nous. Je ferai de même.

    Raito acquiesça. Aku avait encore une fois lut dans ses pensées. Il paraissait plus plausible que les deux enfants restent ensemble et aillent dans le bar désert, qu'ils ne se présentent à première vue sans défense dans cette auberge bondée. D'ailleurs il y avait peut-être là bas un complice d'Haraki. L'Hayashi décida de retirer son bandeau frontal. Il ne fallait pas qu'il se fasse griller pour un tel détail insignifiant. Il alla dans l'auberge, prit la moue d'un garçon fatigué par la marche et alla s'assoir au comptoir. L'auberge était vraiment noir de monde, on avait du mal à s'y déplacer aisément. Toutes les tables étaient prises. Il y avait des gens qui buvaient, et au vue du teint rougeâtre sur leur visage, ce n'était pas leur premier verre, et rigolaient très forts. C'était une cachette parfaite pour Haraki. Raito avait bien fait de retirer son bandeau. Il ne pouvait pas s'assurer que tous les clients étaient justement de simples clients. S'il avait dû aller au bar, il aurait garder son bandeau, mais là, le contexte était un peu plus compliqué. L'Hayashi décida de parler assez fort pour être entendu des personnes environnantes, et il s'adressa au gérant de l'auberge.

    - Bonjour mon bon monsieur, j'vais vous prendre quelque chose de désaltérant s'il vous plait. Je vous fait confiance sur le choix de la boisson. Je marche depuis des heures et je suis exténué... Sinon vous avez entendu ? Il paraît que ce cher Haraki le Sanglant à encore frappé ! Il décidément inarrêtable celui là !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Jeu 2 Mai 2013 - 13:29

On dit souvent que rien n’arrive au hasard, aujourd’hui vous avez fait le choix de prendre cet enfant avec vous, un choix qui va s’avérer payant. Accompagné du petit Taka, le chef d’équipe prit la direction du bar où la ravissante jeune femme servait le peu de clients qu’il y avait. Bon choix Aku, avec elle tu ne t’ennuierais pas ! Toujours aussi sérieux, le jeune ninja de la feuille demanda directement des informations tout en dévoilant son identité de shinobis de Konoha. Triste de voir des si jeunes personnes impliquées dans une telle quête, elle commença à leur parler.


- Je suis désolé pour ton papa… j’ai aussi perdu le mien quand j’étais petite… Je n’ai normalement pas le droit d’en parler, Haraki fait régner la terreur dans ce village… Je…suivez-moi je vous emmène voir quelqu’un qui s’y connaît plus que moi…


D’un signe de la main, elle vous montre la direction et part devant. Derrière ce bar une autre porte dans laquelle elle s’était engouffré. Elle avait l’air sincère cette jeune femme mais aussi inquiète… Tout à coup vous entendez des crie qui proviennent de l’auberge où votre camarade est allé, faites un choix.

------------

Avec beaucoup de courage vous choisissez d’aller vers l'auberge qui est vraiment plein à craquer. Très soigneusement, vous avez enlevé votre bandeau, bon choix l’ami ! Sinon tu n’aurais pas pu faire plus de deux pas dans cet endroit.


- Une boisson désaltérante ? Tu vas pas être déçu mon p'ti gars ! je te prépare un Choc –point, tu m’en diras des nouvelles…


Après quelques manipulations, il vous sert un verre de petite taille, verse quelque chose d’étrange à l’intérieur et vous le donne. Ne certaines personnes rient en vous regardant… Je ne sais pas ce que tu vas boire, mais prends garde ! Sans trop savoir pourquoi, un homme se lève dans l’auberge et tout en vous lançant une bouteille hurle comme un sauvage.


- Haraki ! Soit maudit !


Un peu saoul, comme la plupart des gens dans cette auberge, allez vous combattre ou bien fuir . Étrangement un homme au fond de la salle ne paraît pas choqué par ce comportement… Dans tous les cas, Haraki à l’air de ne pas être aimé ici, il y a sûrement des personnes qui savent quelque chose, les plus discrets ont souvent le plus de chose à dire…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Dim 12 Mai 2013 - 21:25

L’enfant et moi étions donc dans ce bar, en train d’essayer d’obtenir des informations sur Haraki, de la part de la femme qui semblait être la gérante de la bâtisse. Suite à mes explications, le jeune garçon fondit en larmes. Cela n’avait pas l’air d’une simulation pour s’obtenir les faveurs de la serveuse, mais bien de vrais pleurs. Tant bien que mal, je tentai de le consoler, par tus les moyens. En plus de cela, je m’en servis tout de même pour appuyer ma demande, en expliquant à la femme la raison de cette coulée de larmes. Se servir de la tristesse d’un autre, pour arriver à ses fins… Ce n’est généralement pas dans mes principes, mais il faut bien avouer que cela paye.

Effectivement, j’avais vu juste. Elle semblait maintenant touchée par la situation désolante de l’enfant. Tant mieux. Elle lui présenta ses condoléances, avant de nous expliquer qu’elle avait elle aussi perdu son père lorsqu’elle était plus jeune. Malheureusement, dans des temps comme ceux-ci, c’est monnaie courante comme situation. Nous sommes nés, ou nous avons grandi en temps de guerre, même si ce fléau n’est pas toujours concerné par ces morts. Evidemment, une grande majorité l’est. Naturellement. Continuant son discours, elle nous fit part que Haraki était bien connu dans ce village, et qu’il y faisait même régner la terreur. Intéressant, on pourrait donc obtenir des informations intéressantes. Il ne faut que les convaincre de les faire parler. Je sais que je le peux.

Cependant, elle n’en avait pas encore fini. Elle voulait nous emmener voir quelqu’un, qui en savait davantage. Hmm. Une porte à l’arrière du bar. J’ignore ce qu’elle voulait faire véritablement, mais je sais me défendre. En cas de problème, je leur ferai comprendre qui est Aku. Serrant d’une forte poigne la main de Taka, je lui fis signe de la suivre, avec moi. À ce moment-là, des cris, du grabuge. Cela venait de l’auberge où Raito devait se trouver.

    - Il est en danger… Il faut aller l’aider !


Lui aussi avait bien compris la provenance de ce raffut, mais on ne l’interprétait pas de la même manière.

    - Ne t’en fais pas, il sait se défendre. Concentrons-nous sur notre tâche, et lui sur la sienne.


Il me regarda d’un air triste et inquiet, mais acquiesça tout de même avec quelques craintes. Moi non plus je n’étais pas tranquille, mais en fonçant tête baissée à sa rescousse, nous ne ferions qu’envenimer la chose.

    - On vous suit donc.


On s’engouffra à notre tour dans la porte, regardant droit devant moi, pour vois où nous allions. Taka, plus nerveux, regarda tout autour de notre position, de manière frénétique et automatisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Lun 27 Mai 2013 - 1:33

    Le verre était prêt. Raito le prit dans sa main, mais les rires des autres clients l'arrêtèrent dans son mouvement. Il ne fallait boire quelque chose de la part de quelqu'un qu'on ne connaissait pas et à qui on ne pouvait pas faire confiance. C'était l'une des bases rudimentaires de survie pour un ninja, et le genin, lancé dans son personnage, allait enfreindre cette règle d'or précieuse. Il fallait donc trouver un moyen de ne pas boire ce verre sans éveiller les soupçons. Pour l'instant, personne ne devait savoir qu'il était un ninja. Il devait paraître comme un simple jeune homme, un peu rebelle ce qui permettrait d'expliquer aux autres pourquoi un garçon de dix-sept ans se promenait seul. Il prétexterait un désir de vivre sa propre vie par ses propres moyens, l'Hayashi dirait qu'il voudrait voyager. Bref la crise d'adolescence, rien de très original, mais ça marchait à tous les coups. Mais avant de penser à consolider sa couverture, il fallait qu'il la garde. Comment faire pour ne pas boir son verre ?

    - Haraki ! Soit maudit !

    Parfait. L'ouverture que recherchait Raito se présentait à lui. Il n'aurait aucun mal à se débarrasser de cet homme, en temps normal du moins. Il ne devait pas éveiller les soupçons encore une fois. Le genin posa son verre, et scruta rapidement l'assemblée. L'Hayashi voulait voir s'il avait bien à faire à un seul opposant. Si c'était le cas, alors battre cet homme ne serait pas quelque chose d'extraordinaire, en battre plusieurs, ça aurait été déjà plus compliqué à expliquer. Comment un simple adolescent aurait pu se défaire de plusieurs hommes ? Heureusement ce n'était pas le cas. Mais en regardant la salle, un homme attira particulièrement l'attention de Raito. La quasi totalité de la salle était saoul, et regardait désormais le combat qui s'annonçait en applaudissant, en chantant, en beuglant, bref en faisant du bruit. Tous sauf un. Cet homme ne semblait excité comme les autres, il ne semblait même pas surpris. Cela semblait bizarre. Il fallait que le genin arrive à l'aborder pour comprendre pourquoi il était si calme. Raito jeta un rapide coup d'oeil à l'entrée de l'auberge. Elle ne semblait pas prête à s'ouvrir. Ouf, Aku ne viendrait pas, il avait semble-t-il jugé Raito apte à se débrouiller tout seul, et il avait raison. L'arrivée d'Aku maintenant mettrait la couverture de l'Hayashi à l'eau.

    L'homme fonça à toute allure vers le shinobi. A toute allure... Façon de parler, en trottinant tout en titubant dirons nous. Raito allait jouer sur l'état d'ébriété de cet homme. Saoul comme il était, le genin n'aurait même pas à le frapper, il suffisait juste de lui faire perdre l'équilibre, et c'était sûr, il ne se relèverait pas. Arrivant à hauteur du jeune homme, il commença à frapper avec ses poings, le gauche, puis le droit, encore le gauche. Mais il brassait l'air. Raito esquivait avec facilité, mais il faisait mine d'être extrêmement concentré, histoire de dire que gagner ce combat n'aura pas été chose facile. L'Hayashi se déplaça, il se rapprocha d'une table. L'homme essaya de donner un coup encore plus fort. Raito se décala, et il prit le bras de l'homme. Il retourna la vitesse qu'il s'était donné contre lui. Il tira dans le sens du bras, et l'homme perdit l'équilibre et se fracassa contre la table qui se brisa en deux. La salle explosa dans un tonnerre de rires et de cris.

    Raito prit une mine satisfaite. Il se dirigea vers le fond de la salle, en prenant l'air un peu hésitant, se méfiant de tout le monde. Ah il jouait bien son rôle, du moins il en avait l'impression. Le Konohajin arriva à hauteur du mystérieux inconnu.

    - Excusez moi monsieur, il n'y a plus de place et vous semblez être la personne la moins éméchée ici. Ça ne vous dérange pas que je m'assois à côté de vous ?

    Raito n'attendit pas sa réponse, il s'assit à côté de lui. Il laissa quelques minutes de silence.

    - Vous savez pourquoi cet homme a réagi comme ça ? Dès que j'ai parlé d'Haraki il a semblé péter un câble. Pourtant j'n'ai rien dit moi ! J'ai juste dit qu'il avait encore frappé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mar 4 Juin 2013 - 20:45

La jeune femme venait de franchir une porte, en tournant la tête elle ne pouvait que constater que les 2 jeunes garçons étaient derrière. Aucune lumière, aucun bruit. On entendait seulement des gouttes d’eau tomber sur le sol avec une grande régularité. Une voix s'y fit tout à coup entendre, elle venait du fond de cette pièce qui était assez grande.


- Je vois que tu nous ramènes des fouineurs ma belle, je vais enfin pouvoir me dégourdir les jambes !!


De la lumière fit son apparition et un homme apparut un sabre à la main. Une cicatrice à la place d’un œil, il n’était pas un amateur… La jeune femme prit la parole un peu paniqué.


- Excusez-moi… Je n’avais pas le choix…


L’homme en face de vous n’attendit pas de signal et à l’aide de plusieurs signes vous envoya une balle de vent très rapide. Faites lui comprendre que la taille importe peu dans un combat.

----

Vous avez bien agi en cachant votre identité, les conversations repartaient de plus belle une fois le « combat » terminé. Ayant remarqué la présence de cet homme étrange vous allez discuter avec lui de ce qu’il vient de se passer mais lui reste muet pour l’instant. En attrapant son verre vide, il fait signer au serveur qui vint immédiatement le servir, un habitué de l’auberge dirait ont. Il finit par vous répondre après quelques gorgées.


- Haraki le Sanglant… Cette bête n’est pas forcément bien aimée ici. Personne ne connaît sa véritable identité, certains parlent d’un homme immense avec un sabre rouge, d’autres à une bête intelligente qui sévit les plus curieux. Franchement j’y crois pas petit… la personne qui se cache derrière ce nom est bien plus terrifiante, si tu le cherches, soit prudent... Les enquêtes n’ont jamais rien donné, aucun indice ou quelque chose du genre, ce que j’ai trouvé étrange c’était la présence de cette petite fille sur les lieux. Elle semblait regarder la scène avec une certaine passivité, elle me fait froid dans le dos cette petite Lucie… Elle habite un peu plus au nord si jamais tu veux lui parler, elle est orpheline donc soit sympa avec elle.


Avec un petit sourire il vous dessina un plan, jeta quelques pièces sur la table et quitta le bar. A vous de jouer, rejoindre Aku ou bien aller interroger cette jeune fille mystérieuse ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mer 5 Juin 2013 - 9:43

Les secondes passèrent, et on avançait tout en suivant la femme. Un silence de mort régnait, et presque plus aucune source de lumière n’était visible. C’était très étrange, je me demandais bien où elle nous menait. Serait-elle capable de nous tromper ? Je ne sais pas, après tout je ne la connais pas. Je ne sais pas ce qu’elle a derrière la tête. En tout cas, j’avais attrapé la main de l’Inuzuka, et la lui serrait bien fort. Dans un tel endroit, il ne devait pas vraiment se sentir rassuré, ce que je pouvais entièrement concevoir. De mon côté, j’étais bien plus intrigué par ce qu’il se tramait. Un mauvais pressentiment germait en moi. De ce fait, je resserrai mon emprise autour de la dextre enfantine de Taka.

Ce déplacement ne dura que quelques secondes, qui étaient passées bien lentement à mon goût, jusqu’au moment où tout s’accéléra. Une voix résonna dans ce noir absolu, cette voix fit perdre toute crédibilité à la femme qui était censée nous aider. Elle venait de nous trahir, pas question de laisser l’enfant encore proche d’elle. Même si elle était déjà devant nous, je fis quelques pas en arrière en entraînant l’autre enfant avec moi. Soudain, une vive lumière apparut dans la salle, ce qui me gêna qu’un peu au départ. Il y avait, à l’autre bout de la salle, un homme. Une grosse cicatrice lorgnait l’un de ces yeux. Il était borgne ? Tiens, un copain ! Enfin non, pas copain. Il m’attaque ce bougre.

Pendant que la serveuse du bar essaya de se racheter avec des excuses, et en se justifiant d’une manière pitoyable, l’homme au sabre souffla une balle de vent qui fusait en ma direction. Lâchant la main de mon camarade, tout en le gardant bien derrière moi, et éloigné du combat, je répliquai d’emblée avec une boule de terre, une technique que mon senseï m’avait apprise avant de ne plus laisser aucune nouvelle de lui. L’orbe de terre rentra en collision avec la balle de vent, ce qui détruit nos deux techniques, ne laissant plus que de l’air et de la poussière. Pas de temps à perdre, c’est le moment ou jamais. Rapidement, je posai ma main au sol, avant d’y concentrer du chakra, pour y invoquer une grande main sous la terre, pour qu’elle empoigne l’adversaire, afin de l’immobiliser complètement. À mon bon vouloir, je pourrais lui briser les os.

    - Qui êtes-vous tous les deux ? Si vous êtes mêlés d’une quelconque manière à Haraki le Sanglant, vous avez tout intérêt à parler, et me dire tout ce que vous savez sur lui, avant que je ne vous mette en pièces. Je ne plaisante pas.


Jetant un regard furtif vers Taka, je remarquai qu’il semblait assez inquiet de ce qu’il se tramait. D’une voix réconfortante, je lui adressai la parole.

    - Reste près de moi, je ne tiens pas à ce qu’il t’arrive quelque chose.


Il ne manquait plus qu’à voir si ma technique d’immobilisation avait abouti.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Jeu 6 Juin 2013 - 20:46

    Raito écoutait l'homme avec concentration. La mission venait de prendre un tournant, les deux shinobis allaient pouvoir mettre enfin un terme à la tyrannie du « Sanglant ». Une vraie légende s'était construite autour de ce meurtrier. D'après l'inconnu, certains le décrivaient comme un homme immense avec un sabre rouge, tel le sang de ses victimes. D'autres disaient qu'il était une bête intelligente qui n'aimait pas les curieux. Mais, tout comme l'Hayashi, le mystérieux inconnu était lucide sur l'affaire. Haraki semblait être le genre d'homme dont la légende n'était pas exagérée, si ça légende racontait qu'il était un être terrible, c'était vraiment le cas. Il conseilla à Raito de ne pas s'aventurer sur la voie de l'investigation. Le genin ne put réprimer un sourire. Ce n'était pas dans la nature de jeune homme de s'enfuir lorsque la situation devenait intéressante, bien au contraire. Il sentait l'excitation grandir en lui. Affronter un être tel que'Haraki lui permettrait de se jauger, voir ce qu'il valait vraiment, et en même temps venger les familles qui avaient connu de douloureuses pertes à cause de lui. Voyant que Raito était déterminé dans sa quête, l'homme ne chercha pas plus à l'en dissuader. Il prit un bout de papier et dessina un plan qui l'amènerait vers cette jeune fille, Lucie, qui semblait assez bizarre, voire suspecte.

    Une fois l'homme parti, Raito ne se fit pas prier et il en fit de même. Il remit son bandeau en place. Cette fois la comédie était terminée, il était temps de retrouver cet Haraki pour venger les victimes. Le genin jeta un coup d'oeil au bar. De là où il était, il ne voyait pas grands choses, mais il avait l'impression que le calme qui régnait à l'intérieur n'était pas de bonne augure. Mais Aku n'avait aucunement besoin de Raito, il pouvait parfaitement se débrouiller sans le genin. Cependant, l'Hayashi jugea judicieux de prévenir Aku de sa destination. Il fit un clone qu'il envoya au bar. L'originel, lui, s'en alla à la rencontre de Lucie.

    Le clone arriva au bar, et il le trouva vide. C'était bizarre... En observant les lieux, il découvrit une porte. Le clone du genin s'y engouffra, et après quelques secondes, il arriva sur les lieux du combat. Aku était aux prises d'un individu. Que lui voulait-il ? Le clone de Raito se mit en position de combat. Si Aku avait besoin de lui, il serait prêt à intervenir. Mais il était avant tout là pour lui indiquer que le Raito originel était parti sur les traces de la petite Lucie.

    - Aku, je suis un clone. Raito m'a envoyé pour te dire qu'il a trouvé une piste. Une certaine Lucie semble être liée à Haraki. Tiens voici un plan qui te conduira à elle et Raito, une fois que tu exploseras cet abruti. As-tu besoin de moi ?

    Pendant ce temps là, Raito marchait. Très vite, il arriva il arriva au niveau d'un immeuble. Le plan indiquait le deuxième étage, appartement de gauche. Le genin suivit les indications, et en montant les escaliers, il chercha quel approche il pourrait faire. Fallait-il être direct ? L'étranger lui avait dit qu'elle était orpheline. L'Hayashi ne savait que trop ce que c'était que de ne plus avoir de parents. De toute manière, le genin n'avait pas de temps à perdre, plus vite il trouverait Haraki, plus vite il essayerait de le mettre hors d'état de nuire, et Raito comptait bien l'éliminer. Il frappa à la porte, et une jeune fille au teint pâle, un peu plus jeune que le genin ouvrit la porte. Elle était blonde, et sa beauté était froide. Ses yeux bleus ne laissaient filtrés aucune émotion. Le traumatisme de la mort de ses parents l'avait-elle privé de toute émotion ?

    - Bonjour, que puis-je pour vous ?

    - Salut tu es Lucie ?

    - Oui, oui c'est bien moi. Comment me connaissez-vous ?

    - Bien, tu es donc bien Lucie. Je suis un ninja de Konoha et je suis là pour mettre un terme aux agissements d'Haraki, dit le Sanglant.


    A l'annonce de la venue du genin, la jeune Lucie se mit trembler légèrement. Au moins, Raito savait qu'elle connaissait au moins l'identité de cet homme.

    - Je... Que... Que lui voulez-vous ? Ecoutez, je crois que vous ne savez pas dans quoi vous mettez les pieds, Haraki est extrêmement dangereux, si vous le trouvez, il vous tuera.

    - Sauf si c'est moi qui le tue en premier,
    dit Raito avec un grand sourire.

    - Mais comment pouvez être aussi confiant ? Avez entendu les rumeurs à son sujet ?

    - Oui j'ai entendu. Cependant ce n'est pas cette ordure qui va m'effrayer. Je compte devenir Hokage du village caché de Konoha, et je suis prêt à risquer ma vie pour défendre ce qui demande à être défendu. Ecoute Lucie, moi-même je suis orphelin, j'ai perdu mes parents lorsque j'étais très jeune. Je sais ce que ça fait que de rentrer chez soi, et de ne retrouver personne quand les autres vont retrouver leur famille. Je sais à quel point c'est douloureux. C'est pour ça que je prêt à risquer ma vie pour arrêter Haraki pour qu'aucune autre personne n'aie à souffrir de la sorte !

    - Hokage... Bien entrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Dim 16 Juin 2013 - 13:50


Le combat débutait derrière le bar, la jeune fille s’était écartée pour laisser les deux hommes s’affronter. Elle semblait triste de voir des jeunes garçons affronter un ninja comme son collègue, si on pouvait lui donner une telle nomination. Le choc des deux attaques gêna la vue de l’individu qui finit par se faire capturer, une main venue de sous terre… Il fallait se méfier des apparences, le jeune Aku était plein de ressources. Une fois prisonnière, la jeune femme tomba les genoux au sol, les larmes aux yeux elle commença à s’exprimer.

- On m’a forcé à coopérer, si jamais j’avais des personnes extérieures qui venaient prononcer le nom d’Haraki le sanglant, je devais les amener ici… Je suis désolé…

L’homme prisonnier semblait étonné de s’être fait prendre aussi rapidement, un simple pion qui allait parler en même pas une minute.

- Haraki me menace depuis tout ce temps… Il me fait peur… Enfin… Elle me fait peur !!!!

Taka s’accrochait de toutes ses forces à la jambe de son sauveur, il écouta les paroles du prisonnier et sortait une phrase pleine de réflexion.

- Elle ? Lucie c’est un prénom de fille non Monsieur Aku ?

------------

La jeune fille tremble encore, il faut croire que toutes ces scènes d’horreurs l’ont affreusement marqué, elle vous guide dans une pièce qui doit sans doute servir de salon, vous sert un thé et s’assoit sur le sol. Sa voix est aiguë et hésitante.

- Je ne suis malheureusement pas capable de vous aider monsieur le ninja… Haraki le sanglant ne prévient jamais quand il frappe, ou plutôt disons que je suis la seule à savoir quand il le fera.

Elle se leva doucement, cette fille savait des choses. Un complice ? Non la réalité était encore plus effrayante, levant la tête vers le plafond elle commença à rire avec une voix totalement différente et reprit la parole.

- Des ninjas de Konoha ? Un futur Hokage… Et vous pensez pouvoir m’arrêter !!!!!

Elle baissa brusquement la tête, un démon venait de s’emparer du corps de cette jeune fille. Fixant Raito comme sa proie, elle frappa le sol avec une main pour faire trembler tout l’immeuble. Les murs bougeaient et certains s’effondraient, passant à l’étage inférieur en quelques secondes, la jeune fille riait toujours plus fort et sortie de l’immeuble par une fenêtre. Elle doit se trouver à présent dans la rue, sa culpabilité ne fait aucun doute, stoppez là avant qu’elle ne fasse plus de ravage.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Dim 16 Juin 2013 - 15:20

Attrapé. La main venue tout droit des Enfers venait d’empoigner ma proie. Elle était maintenant prisonnière, à ma merci. Ses chances de victoires, qui n’étaient pas bien grandes à la base, venaient de chuter drastiquement. La victoire me revenait, et il avait maintenant tout intérêt à parler. Entre temps, je vis Raito arriver, ou plutôt un clone. Il me tenu au courant de la situation de son côté. Apparemment, il n’avait rencontré aucun souci, conformément à ce que je l’espérais. Nous avons bien fait de continuer notre chemin, malgré le grabuge qu’on a entendu en avançant jusqu’à cette salle. Et en plus de s’en être sorti, il avait même trouvé une piste intéressante. Parfait. Une fille nommée Lucie donc serait liée à Haraki ? C’était bon à savoir. Il fallait que je le rejoigne au plus vite, quand j’en aurais fini de mon côté.

De plus, il me donna un plan, indiquant l’endroit où je devrais me rendre pour le retrouver. Il a pensé à tout. Il se débrouille plutôt bien pour cette mission, on a bien fait de me mettre dans la même équipe que lui. Regardant la copie de mon compagnon de mission, je lui répondis.



    - Bien joué, et merci. Dès que j’en ai fini ici, je rejoindrai Raito. Et pour l’instant, je ne pense pas avoir besoin d’aide.



Puis ce fut au tour de la femme de parler. Une fois de plus, elle tenta de se racheter avec des excuses, au sol, les larmes aux yeux. Elle était sincère, ça se voyait. Cependant, elle s’est alliée aux mauvaises personnes. Maintenant que c’était fait, il n’y avait plus grand-chose à faire pour elle pour se rattraper. Et surtout pour son complice prisonnier. Ce dernier prit d’ailleurs la parole à son tour, et expliqua que le dénommé Haraki le menaçait depuis un moment déjà, ce qui expliquerait pourquoi il en soit arrivé là. Pour moi, ça ne changeait rien au fait qu’ils étaient coupables d’avoir agi ainsi. Même si cet homme lui faisait peur, il aurait pu profiter de cette occasion de le dénoncer, au lieu de m’attaquer.

Alors qu’ils ne donnèrent aucune piste viable, un détail m’interpella. Elle lui fait peur ? Haraki serait une fille alors ? Enfin un indice la concernant… Honnêtement, je ne m’y attendais pas. Rien qu’au surnom… Une fille était donc derrière tout ça ? Cela restreignait les suspects, ce qui n’était pas pour me déplaire. Mais ça ne nous disait toujours pas qui c’était…



    - Elle ? Lucie c’est un prénom de fille non Monsieur Aku ?



Mon regard se détourna vers l’arrière. Cette voix était celle de Taka, qui était toujours accroché à moi, comme je lui ai demandé. Ce qu’il dit…



    - Tu penses vraiment que… ?



Lucie, la fille que Raito est allée voir serait Haraki ? Si c’est vrai, alors… Il était en danger. Pour de bon cette fois-ci. Faisant volte-face vers le clone de Raito qui était toujours là, je repris la parole.



    - On va le rejoindre immédiatement. Disparais pour que Raito soit au courant de ce qui s’est passé ici, ainsi que de ma venue. Quant à vous deux, je peux vous faire confiance ? On tient là l’occasion de mettre fin à ses agissements. Un combat risque d’éclater en ville, je veux que vous fassiez en sorte que personne ne s’approche de cette Lucie, voire que vous faites évacuer la ville. J’ignore de quoi peut être capable Haraki, je ne veux prendre aucun risque. C’est l’occasion de vous racheter, pour ne pas être jugé comme deux complices de ce criminel, et de ne pas croupir à côté de sa cellule !



D’un simple mudra, j’annulai ma technique d’immobilisation. Je prenais peut-être des risques, mais ils ne font pas le poids face à moi. Je sais qu’ils n’ont pas un si mauvais fond, et qu’ils ont juste été manipulés. Et s’ils veulent éviter la prison, ils ont tout intérêt à faire ce que je leur demande. Regardant ensuite Taka, je repris la parole.



    - Monte sur mon dos, vite ! Et accroche-toi !



Dès qu’il fut monté, j’accélérai ma vitesse d’un léger boost à l’ordre de trente pourcents. Ce n’était pas grand-chose, mais je ne pouvais pas faire mieux. Tout en me servant du plan que le clone de Raito m’a confié, je courrai à toute vitesse dans la bonne direction. Un bruit assourdissant se fit attendre, comme si un immeuble s’effondrait. Le combat a déjà commencé… Merde. Tiens bon, j’arrive.



    - Taka, on est bien d’accord… En aucun cas tu te mêles de ce combat. Tu gardes tes distances avec cette Lucie. Si tu veux nous aider, si tu veux venger tes parents… Contente-toi de croire en nous. Tu nous aideras grandement de cette manière…



Après ces quelques mots, je continuais ma course folle pour arriver jusqu’à l’endroit indiqué par la carte. Bientôt j’y serai, et on pourra en découdre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mer 26 Juin 2013 - 0:40

    Raito fut invité à rentrer. Une fois à l'intérieur, il examina attentivement la pièce principale. Celle-ci était peu meublée, peu accueillante également. Le genin se demandait bien pourquoi une aussi jolie jeune fille vivait dans un tel trou à rats. Cette idée éleva même des questions dans la tête de l'Hayashi. Cela était suspicieux. D'autant plus que d'après la description du mystérieux homme du bar à propos de Lucie, il se devait d'être prudent. Les deux jeunes gens allèrent dans le salon, où Raito reçut une tasse de thé. Tasse qu'il ne toucha pas. Lucie tremblait encore. Apparemment, Haraki provoquait chez une réaction assez importante. Il semblait que c'était du chagrin, mais la réaction n'était pas encore tout à fait identifiable. L'inconnu du bar avait raison, Lucie était une jeune fille vraiment étrange. Elle ne mettait pas Raito en confiance. Ce dernier était sur ses gardes, tous ses sens étaient en éveil.

    Lucie prit la parole avec sa petite voix aiguë, presque disgracieuse, et hésitante. Elle semblait jouer un rôle. Son hésitation semblait être une mascarade. De quoi pouvait elle avoir peur, Raito était là pour la protéger en cas de soucis, et aucune oreille indiscrète n'était sur les lieux pour la compromettre. La jeune fille lui annonça qu'elle n'était pas capable de l'aider. Personne ne pouvait prévoir l'une de ses attaques, personne exceptée elle. Cela était vraiment trop bizarre. L'Hayashi se leva d'un bond. Cette blondinette cachait quelque chose, elle n'était pas innocente dans toute cette histoire. Elle dégageait une aura malfaisante. Le genin n'avait jamais été mal à l'aise avec une fille, au contraire, il appréciait particulièrement la présence de la gente féminine, mais cette Lucie... Elle avait quelque chose de maléfique.

    Au même moment, le clone qui se trouvait avec Aku disparu. Raito eut alors toutes les réponses à ses questions, à ses doutes. Lucie commença à rire. Sa voix changea du tout au tout. La scène ressemblait vraiment à un film d'horreur. L'Hayashi tira un kunai, et se mit en position de combat. Lucie n'était autre qu'Haraki. L'un des plus célèbres meurtriers de Hi no Kuni se trouvait en face de lui. L'excitation commença à monter dans tout le corps du genin. Il allait pouvoir venger toutes les familles qui avaient perdu un être cher à cause de cette ordure. Haraki avait fait une entrée théâtrale, le genin devait essayer paraître lui aussi confiant, et tout aussi spécial. Il commença à malaxer son chakra pour que celui-ci commence à l'enrober. Le chakra rouge de Raito... Cette particularité devenait assez connue à Konoha.

    - Tout à fait l'ordure. Tu as devant toi Raito Hayashi. Retiens ce nom car un jour, nous parlerons d'Haraki en ces termes : Haraki le sanglant, le meurtrier qui fut neutralisé par l'Hokage de Konoha. Je vais t'arrêter, s'il faut te briser chaque os de ton corps, je le ferai, s'il faut te tuer, je le ferai. Ton règne de terreur touche ici à sa fin.

    Le petit speech de Raito n'avait peut-être pas fait son effet finalement. Un démon prit possession du corps de la jeune fille, et il frappa le sol. Les murs commencèrent à bouger, le sol lui s'effondrait. Le Konohajin devait s'échapper de cet immeuble s'il ne voulait pas finir ensevelit. Lucie sauta par la fenêtre. Raito ne se posa pas de question et il sauta. Encore une fois, le shinobi avait agit avant de réfléchir. Mine de rien, l'appartement était situé en hauteur. Et Raito allait s'éclater comme une mouche. Il effectua un mudra, et un très très long bâton de bois apparut dans les mains de l'Hayashi. Le ninja allait l'utiliser comme une perche pour que l'atterrissage de ne soit pas trop brutale. Mais lorsque le genin mit le baton en direction du sol, celui-ci se courba au fur et à mesure que le Konohakin se rapprochait du sol, et il craqua. Raito tomba sur le dos, et une vive douleur lui arracha quelques injures.

    Finalement il put se lever sans blessure. Cette fois le genin était énervé, il allait faire payer cette garce.

    - Moku kage bunshin no justsu !

    Un clone de bois apparut.

    - Reste sur les toits, et attaque Haraki quand je te le dirai. Aller go !

    L'originel quand à lui courut et rattrapa rapidement Haraki.

    - Eh l'ami reste ici, les festivités ne faisaient que commencer. Ne me dis pas que tu es effrayé par un gamin. Le légende d'Haraki serait-elle une simple légende pour faire peur aux méchants enfants. Remarque, un vrai meurtrier n'aurait pas peur de se cacher derrière les traits d'une jeune fille. M'enfin bon les gars dans ton genre ne sont pas reconnus pour leur honneur. Il est temps que tu payes. Tu vas avoir l'impression que le ciel te tombe sur la tête !

    Au même moment, le clone de Raito bondit dans les aires, sortit de nul part. Haraki était obligé de lever les yeux pour l'apercevoir. L'effet théâtrale, c'était fait. Est-ce que la manœuvre allait marcher maintenant ? L'Hayashi allait bien vite le savoir.

    - Keimusho no rutsu !

    Les racines des arbres de la rue sortirent d'un coup du sol et se dirigèrent vers les pieds d'Haraki pour l'immobiliser. Raito ne s'arrêta pas là, et il enchaine directement.

    - Hinotama no jutsu !

    Une boule de feu se dirigea de plein fouet sur Haraki qui devait normalement avoir été surpris par l'attaque du clone qui était en réalité qu'une simple diversion.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mer 26 Juin 2013 - 20:26



La libération des deux complices d'Haraki fut un très bon choix de la part du jeune Aku, heureux de savoir qu'un puissant ninja va aller le combattre les a rassuré. Ils se serrent les coudes et partent informer les civils du danger qui les guettent.

--------

L’annonce était faite, Haraki le sanglant se retrouvait à être cette jeune fille toute mignonne, enfin quand elle était dans son état normal. Pour le moment un démon la possédait, une créature capable de dévaster un village entier, l’entente des ninjas de Konoha allait devoir être exemplaire.

Après un saut dans la rue, elle constata avec joie l’arrivée de son opposant qu’était ce futur Hokage, en tout cas c’est ce qu’il prétendait. La situation était plutôt calme jusqu’à ce qu’un de ces clones lance une attaque aérienne, levant la tête la prison de l’original attrapa les pieds du démon. Bien joué petit homme, la suite était une boule de feu de petite taille mais qui ne donnait pas très envie. Le sourire ne quittait pas le visage de la jeune fille, impatiente de réduire ce déchet à l’état de cendre.
Elle fit plusieurs signes de la main, se mordit le doigt et souffla violemment sur le peu de sang qui en sortait. Son sang prit la forme d’un dôme rougeâtre et l’encercla tel un geyser d’eau, la boule de feu finit sa course contre le fameux dôme et disparut. Son surnom d’Haraki le Sanglant n’était pas pour faire joli, le sang était son arme et c’était vraiment une arme redoutable. Arrêtant sa protection elle fixa le jeune homme dans les yeux tout en prononçant des paroles.


- Ne cherche pas à fuir, tu t’épuiserais pour rien !

Frappant le sol avec son bras droit, elle éclata les branches qui la maintenaient au sol avec une force herculéenne. Son poing venait de prendre des proportions énorme, encore un talent caché de la part de notre monstre. Elle sortit un kunai, se mutila les dix doigts et posa ses mains sur le sol pour faire jaillir dix serpents de sang prêt à attraper le petit genin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Genin
Messages : 1030
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Ven 28 Juin 2013 - 19:36

Une course longue et interminable m’attendait dorénavant. Courir, sans réellement savoir ce qui se passait du côté de Raiko m’inquiétait. À mon arrivée, je pouvais très bien le trouver en train de se battre face à Haraki, ou avec l’un des deux qui est hors-jeu. Si c’est la dernière option, je n’avais plus qu’à prier que ce soit le Hayashi qui remporte le duel. Ce criminel ne le laissera sûrement pas juste vaincu, et fera tout pour le tuer en cas de défaite. Il fallait qu’il tienne le temps que j’arrive, ou alors qu’il s’en débarrasse. J’ai bien compris en plus qu’il aimerait que ce soit cette deuxième possibilité. Ce meurtrier avait l’air de lui sortir des yeux, au vu de ce qu’il est. Je pouvais parfaitement le comprendre. Mais je ne pouvais pas prendre le risque de ralentir, pour lui laisser cette chance. C’était bien trop risqué.

J’étais en approche. Me mordant le pouce, quelques gouttes de sang en perlèrent. Je m’en servis pour invoquer ma fidèle araignée Chôko, sur laquelle je me mis sur son dos immédiatement après.


- Chôko, fonce. Je suis sur la piste d’un meurtrier, et je vais sûrement avoir besoin de ton aide.
- C’est parti !


À son tour, elle augmenta sa vitesse, avant de traverser toute la ville avec toutes ses pattes. Moi, je me tenais dessus, debout, avec Taka, et je guidais l’araignée pour lui dire où on devait aller, étant le seul à connaître la destination exacte. Je ne sais même pas si une araignée sait lire une carte. À vrai dire, il est vrai que je ne sais pas beaucoup de choses sur ma propre invocation favorite. Je devrais peut-être apprendre à un peu plus la connaître, au lieu de l’appeler qu’en cas de combat. Je suis plus proche d’Obake que d’elle, ça c’est sûr. Elle en est peut-être jalouse. Faudra que j’arrange ce cas-là. Enfin bref, là n’était pas le sujet.

L’araignée se dépêcha donc de finir le chemin. Je finis par enfin apercevoir une tête qui m’était connue. Celle de Raito. Soulagement. Sauf que, comme prévu, il n’était pas seul. Une fillette était face à lui, sûrement cette Lucie, ou bien ce Haraki le Sanglant. Je pouvais voir que cette dernière venait d’utiliser une technique contre le Hayashi. Des serpents… De sang ? On dirait bien que c’est ça. Elle aussi maîtrisait le Chi’ton ? Au moins, je pouvais me vanter de connaître ses capacités, ou ses limites. Sauf si elle est parvenue à atteindre le paroxysme de cet art, ce qui n’est pas le cas pour moi, à mon plus grand regret.

Cependant, je n’avais pas de temps à perdre avec ça. Alors que la fille lançait son attaque, Chôko passa à l’action. Elle s’immobilisa donc, alors qu’un cocon de boue commençait à se former sur la jeune fille. Me retournant vers Taka, je lui adressai deux mots.


- Reste ici.


Sautant de l’araignée, j’activai un sceau qui se trouvait sous mon poignet gauche, ce qui fit sortir deux scalpels empoisonnés que j’envoyai dans la foulée sur notre assaillante, je visais le haut de son buste, ainsi que son cou. Sinon, le cocon me gênerait, dans l’éventualité où elle se laisse prendre à l’intérieur. En tout cas, je n’étais plus très loin d’elle, et mon araignée avec l’Inuzuka se trouvait derrière. Si je la touchais avec, on pourrait facilement prendre l’avantage.

Ce jour sonnera la déchéance de ce démon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 1497

Message(#) Sujet: Re: [Mission Impact] Haraki le Sanglant Mar 30 Juil 2013 - 12:08

Surpris par ce cocon, les scalpels touchent leurs buts et se plantent dans la jeune fille. La perte de sang est abondante et dans une dernière tentative de massacre, elle perd connaissance.

Votre travail est terminé, la schizophrénie de cette jeune fille était beaucoup trop importante pour espérer la guérir, après des années de luttes son double maléfique prenait le dessus pour répandre sa haine. Mission accomplie pour les deux ninjas de Konoha.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission Impact] Haraki le Sanglant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-