AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les trois Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 En quête de sagesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: En quête de sagesse... Jeu 9 Mai 2013 - 15:19



Les choses allaient drôlement vite pour Moira, plus le temps passait, plus elle apprenait de nouvelles techniques, découvrait de nouveaux pays, rencontrait de nouvelles personnes. Elle s’attendait à une vie remplie en tant que kunoichi mais pas au point d’être débordée. Entre le doton, les armes et les techniques de médecines qu’elle devait perfectionner, elle n’avait le temps pour rien. Sa maîtrise du chakra était aussi un challenge mais elle progressait bien plus vite dans ce domaine depuis qu’elle connaissait l’eisei nin. Mais malgré tout elle avait du temps pour elle, ce jour-ci elle venait de terminer un entraînement à treize heures et son prochain rendez-vous n’avait pas lieu avant seize heures. Et dire qu’elle n’était que genin, les chunins et encore plus les jonins ne devaient pas avoir une minute pour eux. Comment ferait-elle pour bien s’occuper de ses cheveux lorsqu’elle passerait toutes ses journées en dehors du visage ?

Pendant ce temps libre, elle se baladait une fois de plus dans le centre-ville, rien de bien original. Elle finit carrément par se lasser de passer toujours devant les mêmes enseignes et finit par se rendre dans une rue qu’elle n’avait encore jamais visité. Et tant pis s’il n’y avait rien pour manger, elle n’avait pas très faim de toute manière. Elle avança dans la ruelle qui était très coquette. C’était toujours un plaisir de découvrir de nouvelles choses dans cette ville dont elle avait fait le tour si souvent et encore plus avec les missions de rang D et C… Même si aujourd’hui elle avait bien plus de B ce qui était un véritable plaisir qu’elle ne cachait pas.

Elle s’attarda devant une enseigne très sympathique, une lutherie. Elle se rappela qu’un jeune homme lui avait demandé où se trouvait la boutique, La Lutherie Myakudou Onpu, sacré monsieur que ce shinobi. Incroyable qu’il trouve du temps pour fabriquer de si beaux engins et à la fois d’être un ninja aussi respecté à Konoha. Encore plus que la sensei de Moira. Elle admirait la finition de chacune de ses œuvres exposées mais n’osait pas vraiment entrer. Elle avait entendu qu’il était capable d’invoquer des chauves-souris et elle, et bien elle souhaitait invoquer des taupes. Outre le fait que l’un vole et l’autre va sous terre, les deux animaux ont beaucoup en commun. Les deux ont des soucis avec leurs yeux mais sont tout de même de très bons senseurs, par exemple. Elle savait que ce shinobi pourrait énormément lui apprendre.

C’est alors que la porte de la Lutherie s’ouvrit, elle vit un homme sortir et fermer le magasin, son premier réflexe fut de s’éloigner, intimidée par le personnage puis elle le vit venir dans son sens. Elle prit une grande inspiration et se mit en travers de son chemin.

    Bonjour ! Vous êtes bien Myakudou Onpu ? J’ai beaucoup de questions à vous poser, puis-je vous inviter à manger quelque part ?

Elle lui offrit son sourire le plus magnifique et elle laissait sa beauté naturelle faire le reste. Elle espérait vraiment qu’il accepte, la moindre aide de sa part lui serait d’une grande utilité pour son avenir personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1460
Rang : SSS


Message(#) Sujet: Re: En quête de sagesse... Sam 11 Mai 2013 - 0:35

-Sérieux? Une rencontre diplomatique? Avec le Raikage?

-Ouais, la semaine prochaine. Et il m'a demandé d'être là.

-Félicitations, on dirait bien que le renardeau t'a déjà adopté.

Spoiler:
 

Après avoir subi des formalités lourdes au possible, tels que l'enterrement de ses deux élèves et le briefing presque tendu avec le Godaime, Onpu profitait énormément de ces moments simples, où Maïka passait le voir dans sa lutherie pour discuter. Elle adorait faire le tour de la boutique pour toucher à tout et faire sonner les corps des instruments qu'elle ne connaissait pas. Lui, derrière le comptoir, vernissait la Sitar sur laquelle il travaillait depuis son retour de Hai no kuni. Il l'avait presque finie.
C'était l'instant détente. Pas de Racine, pas de prise de tête. Juste Maï, et toute la beauté qu'elle répandait autour d'elle.

-La vraie question, c'est quand est-ce que toi tu vas l'adopter.

-Bha. Tant que c'est ni un débile ni un fou dangereux, j'achète. C'est encore trop tôt pour tirer des conclus là-dessus, j'attends de voir l'issue de cette réunion avec Kumo. Tu me feras ton petit compte rendu, pas vrai?

-Hahaha... j'aurai pas que ça à faire, tu sais. J'ai du pain sur la planche. Je me suis trouvé de nouveaux apprentis à former.

Alors qu'elle laissait ses doigts vagabonder sur un Koto exposé proche de la vitrine, Maïka se retourna vers lui. Elle était heureuse et soulagée de l'entendre dire ça, cela voulait dire qu'il avait tourné la page.

-Toujours pas d'équipe, toi?

-Moi? Tu déconnes, j'espère. Je préfère garder le peu de patience que j'ai à gaspiller pour les clients de ma pharmacie. La pédagogie, c'est bon pour les gens comme toi ou Miko, mais certainement pas pour moi.

-Tiens, en parlant de Miko, une de ses élèves devrait être aux côtés du Godaime lors de la rencontre des Kumojins, en plus de moi. Krystal, elle s'appelle.

-Ah, elle. Je l'ai rencontré quand le masque blanc te tenait en otage, elle voulait se rendre utile. C'une brave petite... elle est passée chûnin assez rapidement, je crois.

On' s'arrêta de vernir pendant une paire de secondes. Les souvenirs liés à cet épisode aux remparts ne lui faisaient jamais du bien.
Maïka avait fini de faire le tour de la partie visible du magasin; elle ouvrit la porte de l'arrière-boutique, et s'engouffra dans celui-ci pour gratter les cordes d'une rangée de mandolines qui y étaient entreposées. Si ce n'avait pas été elle, jamais le luthier n'aurait laissé un client toucher à tout de la sorte. Sans décoller les yeux de sa Sitar, il reprit.

-Tu connais ses autres élèves, aussi?

-Nan. Oh, attends... si. Enfin, j'en ai aperçu une un jour, de loin. Cheveux noirs, je crois.

Mogura fit son entrée à ce moment-là. Maï sortit de l'atelier pour rejoindre la boutique par curiosité.

*Ah ben t'as du cul, c'est elle justement*, lui fit-elle par télépathie alors que la jolie jeune fille lui faisait sa proposition. Cette dernière n'avait pas du la remarquer, et devait se croire seule avec lui dans le magasin. Quand Maïka réalisa qu'elle venait de l'inviter à déjeuner... elle haussa un sourcil. Le renardeau n'était pas le seul à avoir adopté Onpu, en particulier depuis qu'il était sorti victorieux de son combat contre Makka.
La Haruno sortit de l'arrière-boutique, se montrant à la fille. Elle attendait de voir comment On' réagirait.

Celui-ci, un peu surpris, pencha la tête en regardant cette adolescente au regard d'émeraude si charmeur. Il fallait qu'il lui réponde.

-Euh... ouais, pas de soucis.

Un instant de flottement.

-Maï, tu veux venir?

Ha. Le faible, pensa-t-elle.

-Nan, laisse, faut que je file. Bon app à vous deux.

Et sans un mot, elle quitta la boutique avec un sourire en coin.
Désormais seul avec cette jolie fille dont il ignorait tout, le luthier était un peu gêné. L'avortement de cette agréable discussion avec Maï l'avait presque vexé; il cherchait une mauvaise raison à invoquer pour repousser la suggestion de cette demoiselle, mais il fut forcé de constater qu'il venait de finir de vernir sa Sitar. Il ne lui restait plus qu'à la laisser sécher.
Il regarda à nouveau la fille. Oh, et puis pourquoi pas après tout, se dit-il. Elle avait l'air plutôt bienveillante.

-Bon, allons voir à la brasserie d'en face s'il reste de la place. En été ils ont une terrasse, mais là on va peut-être se faire refoul'.

Il enjamba le comptoir, se dirigea vers la sortie de son magasin à sont tour, puis ouvrit la porte en laissant la demoiselle sortir devant lui avant de verrouiller la boutique. Alors qu'ls traversaient l'avenue pour atteindre le restaurant, Onpu reprit:

-Alors, en quoi puis-je t'aider? Oh et, c'est quoi ton nom au fait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: En quête de sagesse... Lun 13 Mai 2013 - 1:34

Une jeune femme sortit de l’arrière-boutique, Moira la trouvait très belle, c’était visiblement une kunoichi elle aussi. Elle avait visiblement entendu la proposition de la jeune femme, à première vue, elle aurait pensé qu’ils étaient en couple et que donc la perspective de savoir son chéri en compagnie d’une autre personne puisse ne pas lui plaire. Les deux kunoichis tendaient l’oreille, attentives à la réponse du shinobi et il finit par répondre. A priori, dans la même pièce que sa compagne, Moira s’attendait à ce qu’il réponde négativement, mais elle réalisa qu’ils n’étaient peut-être qu’amis vu que sa réponse fut positive même si pas particulièrement enjouée.

Elle continuait de le sonder avec ses grands yeux émeraude avec la plus grande admiration, suite à sa réponse, le large sourire qu’elle arborait ne diminuait pas. Elle pensait déjà à toutes les questions qu’elle allait lui poser, il ne savait pas dans quoi il venait de s’embarquer. Il proposa à la femme à la chevelure rose de les accompagner, visiblement prénommée Maï, ce qui ne dérangeait pas plus que ça la genin tant qu’elle pourrait lui poser toutes les questions qu’elle avait en tête. Elle refusa la proposition sans plus d’explications et finit par quitter la boutique laissant les deux ninjas seuls.

Visiblement, le grand shinobi n’était pas très confortable dans cette posture, il ne montrait aucun engouement à l’idée de partager ce repas avec Moira ce qui la vexa forcément. Bien qu’elle puisse comprendre qu’il ait mieux à faire, c’était toujours blessant de provoquer si peu d’intérêt chez une personne. Il finit par la regarder à nouveau comme pour être sûr de son choix et finit par briser le silence qui commençait à devenir sérieusement embrassant. Pourtant d’habitude, elle était toujours à l’aise mais elle devait admettre qu’être en présence d’une célébrité comme lui l’intimidait.

Il se décida en choisissant de l’emmener à une brasserie qui se situait dans la même rue que la lutherie, un endroit qu’elle ne connaissait pas non plus, mais quitte à découvrir de nouvelles choses, autant le faire au maximum. Elle le vit enjamber son comptoir pour lui ouvrir la porte, quel gentleman ! Elle sortit volontiers et attendit qu’il ferme derrière elle pour le remercier. Elle jeta tout de même un coup d’œil à l’établissement qui avait l’air sympathique bien que sobre et forcément, l’hiver ne réchauffait pas l’ambiance. Après il ne s’agissait que de la façade, peut-être que l’intérieur serait plus surprenant.

    Merci. Ça m’a l’air une bonne idée, bien que je ne connaisse pas du tout le quartier. Je suis passé ici par hasard et j’ai entendu votre nom prononcé lors de plusieurs discussions entre des ninjas et je me suis dit, en voyant votre boutique, que cela pourrait m’être bénéfique d’en apprendre un peu plus avec votre aide.

Ils traversèrent la rue et Onpu ne perdit pas de temps , il lui demanda de clarifier les raisons de cette rencontre et aussi qui elle était. Effectivement elle aurait mieux fait de se présenter car bien qu’elle connaissait le shinobi de nom, le sien n’était pas vraiment célèbre… Mais ça viendra, du moins elle y comptait bien.

    Et bien je me nomme Mogura Shinsaine, mais je préfère tout de même être appelée Moira. Je suis genin et actuellement c’est Miko Aburame qui est ma sensei. Elle est sévère mais on apprend. Vous avez l’air plus sympathique, vos élèves ont de la chance de vous avoir ! Je suis venue vous voir plus particulièrement car j’ai comme projet d’invoquer des taupes senseuses quand je me serai améliorée, j’ai ouïe dire que vous-même vous invoquiez des créatures senseuses, des chauves-souris si je ne m’abuse et ces animaux ont pas mal de point commun. Je me demandais en fait si vous pouviez m’éclairer sur comment les bien les utiliser en combat.

Ils finirent par entrer dans la brasserie qui effectivement était bien remplie mais quelques tables restaient libres. Elle conservait son beau sourire et alla s’asseoir à une place près d’une fenêtre, ils ne seraient sûrement pas servis tout de suite vue la quantité de monde présent mais ceux qui mangeaient déjà avaient l’air de se régaler, ce qui rassura fortement la jeune femme.

    Et bien sûr j’écouterai avec plaisir toutes les perles de sagesse sur la carrière qui m’attend que vous pourrez m’enseigner. Je suis toute ouïe.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1460
Rang : SSS


Message(#) Sujet: Re: En quête de sagesse... Ven 17 Mai 2013 - 18:57

Cette baraque était chaude, probablement grâce aux braises qui faisaient fondre les yakinikus un peu partout dans la brasserie. On' en avait l'eau à la bouche; finalement, cette Mogura avait eu une bien belle idée de venir lui rendre visite, sans cela il serait sûrement rentré chez lui pour se faire bouillir du riz.

Tout en consultant la carte, On' écoutait l'élève de Miko d'une oreille, hochant gentiment la tête avec un "merci" discret quand elle lui annonça qu'il avait l'air sympathique. De son côté, la carte semblait prometteuse! Bien que le luthier fut tenté par un bol de Râmen géant, son désir l'orientait fatalement vers de la viande grillée, ensorcelé par les délicieuses vapeurs s'échappant des tables voisines. A moins qu'une petite soupe de taupes... Oh wait, what?

Démêlant les flux d'informations qui venaient de se bousculer dans sa tête, Onpu réussit à reconstruire les dernières phrases de Mogura et à se raccrocher à son discours. Lentement, il cessa de regarder la carte, et la fixait d'un air dubitatif.

-Sé... sérieux?

Cette demoiselle avait de bien curieux projets. On' s'accouda, fronça un sourcil... puis les défronça aussitôt quand un serveur vint prendre leur commande. Il craqua pour une farandole de brochettes en tous genres; tant pis pour le portefeuille.

Focalisant à nouveau son attention sur Mogura, il reprit calmement en lui servant un verre d'eau:

-Sans te mentir, c'est la première fois que j'entends un truc pareil, Moira.
On t'a bien renseignée, j'invoque des chauve-souris - c'est con qu'on soit dans un lieu public, je t'aurais bien fait une démo. Mais il y a un truc qui me dérange dans ta façon de présenter les choses... comment diable peux-tu être aussi sûre de toi quand tu parles de ton projet d'invoquer des "taupes senseuses"?

Il se servit à son tour, et se rafraîchit la bouche de quelques gorgées avant de continuer.

-Les pactes d'invocations ne s'achètent pas dans les magasins. C'est une affaire d'opportunités, en général c'est même l'animal qui vient à toi, pas l'inverse. Il te suit, te teste à sa manière, et si tu lui plaît, il te propose un deal. Du moins, c'est comme ça que ça s'est passé pour moi. Ce n'est en rien un pouvoir qu'on s'approprie, ou une technique qu'on apprend: c'est un pacte. Un échange. Bilatéral. J'insiste là-dessus.

Il marqua une petite pause, se grattant le haut du crâne.

-Cela dit, quand je te vois affirmer haut et fort que tu as déjà un ticket avec la communauté des taupes... j'ose espérer que tu en as déjà rencontré un représentant. Rassure-moi, c'est le cas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: En quête de sagesse... Ven 17 Mai 2013 - 22:24

Ce lieu était vraiment confortable, il y faisait chaud, les gens semblaient agréables, les odeurs que dégageaient tous les plats déjà servis semblaient délicieuses, décidément il avait sûrement fait un bon choix en l’amenant ici. En lui parlant, elle se surprit à laisser voguer son regard d’une table à l’autre cherchant quelle serait la meilleure denrée qu’elle pourrait manger. Tout avait l’air appétissant et elle n’arrivait pas à faire son choix. Elle tourna à nouveau son regard vers le shinobi qui semblait lui aussi assez inattentif ce qui n’était pas très flatteur pour la demoiselle. Il lâcha quand même un merci tout juste percevable et lorsqu’elle finit enfin de parler par contre, elle ne s’attendait pas à une telle réaction de sa part.

Son « sérieux » paraissait choqué et elle le fut tout autant, elle était carrément déstabilisée face à quelque chose de si spontané et inattendu. Il s’accouda à la table et fronça un sourcil. Complètement perdue, elle se contenta de l’imiter tout en essayant de froncer son sourcil encore plus que lui. C’est comme que sa mère lui avait appris à faire, quand tu ne sais pas quoi faire ou comment te tenir, contente toi de faire comme les autres. Et elle s’exécutait sans broncher. Vint alors la délivrance de cet embarras complet, l’arrivée du serveur, bien qu’elle se contenta de lâcher un « la même chose » presque inaudible avant qu’il ne retourne en cuisine.

Il se mit à lui servir un verre d’eau et comme il n’y avait qu’une carafe elle ne put l’imiter, elle resta donc immobile à le regarder quand vint enfin le temps des explications. « Un truc pareil » mais que diable avait-elle bien dit pour l’offusquer à ce point. Elle écouta de manière très attentive, il lui confirma qu’il était effectivement capable d’invoquer des chauves-souris… okay… Et ensuite elle comprit, c’était sa certitude de faire appel aux taupes qui lui posait problème. Elle ne l’avait jamais vu sous cet angle, c’est vrai que d’un côté, elle était privilégiée. Il prit la chose très au sérieux comme si elle venait de profaner les invocations.

Il finit en lui demandant si elle avait déjà rencontré un représentant de l’espèce des taupes. Elle devait donc se rappeler de tout pour bien lui répondre, déjà que visiblement elle venait de passer pour la reine des connes face à un des shinobi les plus puissants de Konoha… Elle se concentra et pris une grande inspiration avant de prendre la parole.

    En fait, cela fait partie du patrimoine familial, comme certains clans ont des pouvoirs particuliers, nous avons développés une affinité particulière. Elles ont combattu aux côtés de ma famille pendant des années avant la création de Konoha. Aujourd’hui nous ne sommes plus très nombreux, ma mère les invoque pour son entreprise de construction, elles ont développé un lien très proche, les kuchyioses ne servent pas qu’aux combats. J’ai déjà rencontré plusieurs taupes différentes mais une plus particulièrement, une guerrière que ma mère m’a présenté. Bien sûr je devrai faire mes preuves, tout n’est pas joué, mais c’est comme si vous enseigniez votre pacte à un élève que vous jugez suffisamment respectueux pour combattre à son tour à leurs côtés. Il n’y a rien de si scandaleux à vrai dire, j’avoue être surprise par votre réaction.

Elle finit sa phrase sur un petit rire nerveux et finit par boire le verre d’eau qu’il lui avait servi.

    J’ai répondu, c’est donc à votre tour de répondre à mes précédentes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Informations
Grade : Rokudaime Hokage
Messages : 1460
Rang : SSS


Message(#) Sujet: Re: En quête de sagesse... Sam 18 Mai 2013 - 11:57

Que de petites surprises. Moira était rigolote, elle semblait prêter beaucoup d'attention aux mimiques du luthier, et même prendre plaisir à l'imiter. Était-ce une sorte de moquerie? Si oui, c'était une moquerie de très bon goût.

Le set de grillade arriva, le serveur en posa un de chaque côté de la table avec un petit "attention c'est brûlant".

Onpu regarda par la fenêtre. De petits flocons commençaient à vagabonder dans la rue. Il eut soudain envie de prendre son temps, d'autant qu'il venait d'apprendre quelque chose d'intéressant.

-Je vois... j'ignorais qu'il y avait des clans dans lesquels les pactes se passaient de génération en génération. C'est juste que ta façon de présenter initialement les choses était très curieuse, mais je te crois sur parole.


Il attrapa la brochette de saumon, et la porta à sa bouche. La chair du poisson était tendre et savoureuse.

-Cependant, il m'est difficile de vraiment te donner de conseils. En fait, je ne trouve pas que les taupes et les chauve-souris aient tant de points communs que ça. Après, j'ignore tout du peuple taupe et de leurs façons, mais au delà de l'aspect senseur, je mets ma main à couper que mes bestioles et les tiennes ont des styles de combats fondamentalement différents. Le premier conseil que je peux te donner, c'est donc de bien connaître tes camarades et de privilégier l'échange avec eux, pour bien préparer ta coopération avec eux.

Une petite gorgée d'eau. Ce conseil n'en était pas vraiment un, pour quiconque ayant un minimum de bon sens.

-Ensuite... la coordination. En situation de combat, une bonne préparation ne suffit pas pour être en phase avec ses animaux. A mon sens, pour optimiser tes chances, il s'agit de mettre au point un protocole de communication efficace avec eux. Si tu as la fibre du genjutsu, la télépathie résoudra tout tes problèmes, mais dans le cas contraire, il faut ruser.
En ce qui me concerne, je suis senseur, j'utilise une technique pour synchroniser mon ouïe et celle des chauve-souris qui m'entourent. C'est un peu plus chakraphage que la télépathie, mais ça marche.

En tous les cas, tu ne peux pas te permettre de lâcher ton animal dans la nature et de lui dire "vas-y, couvre-moi". Même s'il a besoin d'indépendance, ton animal et toi devez rester en contact quasi-permanent, pour veiller l'un sur l'autre. Ce n'est pas qu'un clone ou un leurre, c'est vraiment un équipier.


Diantre, les brochettes de canard valaient leur pesant d'or ici...

-Tu aurais d'autres questions plus précises? Chaque pacte est unique; si je continue comme ça, je risque de te donner une vision trop personnelle du truc, ça serait pas l'idéal pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/grey-try

avatar
Informations
Messages : 243
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: En quête de sagesse... Mar 21 Mai 2013 - 23:25

Les grillades arrivées, la jeune femme dut se retenir de les dévorer comme une goinfre tellement les odeurs qu’elles offraient été exquises. Elle se mit donc à déguster le plat avec parcimonie et minutie, bien qu’elle profite plus des arômes ainsi, la jeune femme avait du mal à dissimuler son désir de profiter des saveurs plus quantitativement que qualitativement. Elle ajouta quelques épices, se resservit un verre d’eau, elle ne s’arrêtait plus, bref elle profitait de ce repas comme il se doit et regarda bien l’enseigne pour être sûr d’en faire profiter à ses amis la prochaine fois.

Au final il la croyait, enfin normal qu’il la croit, il n’allait pas se mettre à gueuler menteuse en plein milieu du restaurant et même s’il ne la croyait pas, elle lui prouverait le contraire d’ici quelques mois. Mais elle fut surprise de sa première réaction tout de même, elle était persuadée que ces pratiques étaient courantes et que d’ailleurs c’est comme cela que se perpétuaient les invocations, les premiers pactes devaient remonter à plusieurs générations déjà, peut-être n’était-il pas le premier invocateur des chauves-souris sans même le savoir. D’ailleurs peut-être que d’autres personnes avaient les taupes comme sa famille… Elle n’était pas sûr, les pactes d’invocations étaient uniques ou pas… Bref.

Elle écouta attentivement ses conseils, même si le premier n’avait rien d’extraordinaire, car vu les courbettes qu’elle avait dû faire pour retenir l’attention d’un kuchyiose, devoir les connaître lui paraissait évident. Mais s’il l’avait dit en premier c’est que cela devait vraiment être le plus important et qu’il fallait qu’elle fasse attention à ne jamais les faire passer au second plan. Le regard intéressé, elle hochait en permanence la tête pour acquiescer à chacun de ses mots. Elle devait profiter de cette opportunité, à sa connaissance, les spécialistes des invocations n’étaient pas les plus nombreux à Konoha et vu sa réaction, peu de famille s’y consacre comme les Shinsaine.

    Oui je vois tout à fait. Je ne dois jamais les laisser au second plan et nous devons absolument être coordonnés, sans ça cela pourrait se retourner contre moi. De toute manière je respecte beaucoup les invocations, les taupes tout particulièrement, je souhaite vraiment qu’ils soient indispensables, qu’ils soient au cœur de mes combats avec moi. Sans unir mes forces avec les leurs, j’ai bien peur que ma maîtrise du doton ne me suffise jamais à exceller face à des ninjas de haut niveau. Je suis heureuse que cette vision de la chose soit partagée, peut-être un jour j’aurai l’occasion de vous voir vous battre et j’en apprendrai plus encore.

Elle réfléchit à d’autres questions qu’elle pourrait lui poser tout en dévorant ses brochettes. Elle avait abandonné toute idée de bien séance, la nourriture l’avait vaincu. Et puis après tout, des brochettes cela se mange avec les doigts et puis maintenant qu’elle était ninja, les gens ne la verraient plus jamais comme une noble donc inutile de se forcer à paraître. Elle ne voyait plus grand-chose à dire avec le ninja, elle regarda l’heure afficha dans le restaurant.

    Je ne vois rien d’autres à vous demander. L’enseignement viendra avec le temps et j’imagine que l’on ne peut vraiment retenir les choses qu’une fois confronté à la situation. Je ne veux pas vous embêter plus longtemps, vous devez être extrêmement occupé. Je vous souhaite une bonne fin de journée.

Elle laissa suffisamment d’argent sur la table pour payer les deux plats, quand on a autant d’argent autant en faire profiter les autres et puis elle l’avait invité après tout donc autant faire les choses jusqu’au bout. Avec sa spontanéité naturelle elle se leva, lui adressa un dernier sourire et quitta la taverne, encore plus impatiente. Elle reverrait peut-être un jour Myakudou Onpu et elle espérait que ce jour-là elle puisse lui montrer une progression significative. Elle était encore faible, trop faible pour se battre aux côtés des taupes. L’entraînement n’était pas prêt de se terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

En quête de sagesse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Pays du Feu :: Konohagakure no Satô :: Centre Ville-