N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Les Hayashi en mission [B - Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1862
Rang : S

Message(#) Sujet: Les Hayashi en mission [B - Raito] Lun 13 Mai 2013 - 17:54

Ordre de mission:
 

Encore une fois, l’Hokage était envoyé sur le terrain pour une mission. Une mission de rang B certes mais cela restait potentiellement intéressant. Au moins il échappait à tout le travail ennuyant qui attendait chaque Kage. Il allait pouvoir sortir de l’enceinte du village et se dégourdir les pattes. Pour l’occasion, il ne serait pas seul. Un de ses confrères Hayashi serait de la partie. Le jeune Raito qu’il avait déjà rencontré et qui lui avait fait bonne impression. Le jeune garçon avait eu l’air d’être motivé et convaincu de sa légitimité au poste d’Hokage. Cette décision était encore contestée de certains mais au moins ce jeune homme ne l’avait pas fait. Ou du moins pas en face de Daiki.

Non de toute façon il n’avait pas l’air du genre à dire les choses dans le dos. Il n’en avait pas eu l’impression lors de leur petit entretien ayant débouché sur un combat d’entraînement. En tout cas pour l’heure, il fallait que Daiki se rende aux portes. C’était le point de rendez-vous établi dans l’ordre de mission à la suite de ce qui les attendait. Une histoire de bosquet sacré dont un charlatan avait fait sien en asservissant les villages vénérant cet arbuste. Il fallait donc régler la situation de ce type appelé Samué. Un nom assez étrange et peu commun. En tout cas cela ne le sauverait pas. En tant qu’Hokage, Daiki devait tout aussi bien protéger Konoha que les autres villages alentour plus minoritaires.

Une fois son équipement de shinobi revêtu, il se rendit à l’extérieur pour rejoindre les portes où devait l’attendre Raito. Il était un petit peu en retard alors il ne traîna pas dans les rues. Il privilégia donc le trajet aérien en sautant de toit en toit jusqu’aux remparts. Il finit par y arriver. L’autre Hayashi était déjà là près du poste de garde où deux hommes saluèrent de loin le Godaime qui leur rendit leur salut d’un rapide geste de la main. S’avançant vers son compagnon de mission, Daiki se mit à parler :

Désolé du retard Raito ! Bon je suppose que tu sais ce qui nous attend alors je te propose qu’on ne traîne pas plus ici et qu’on se mette en route. Le trajet sera un peu long donc j’espère que tu es prêt ?


Il lui laissa le temps de parler à son tour avant de finalement sortir du village pour se rendre à destination. Les deux Konohajins sautèrent d’arbre en arbre. Daiki était de bonne humeur en ce jour pourtant glacial. L’hiver avait imposé son emprise sur tout le pays et la température, ainsi que la météo, s’en ressentait. Le Godaime avait donc privilégié les vêtements chauds sous son accoutrement de shinobi afin de ne pas mourir de froid. Alors qu’ils commençaient tranquillement leur route, le souvenir de leur entraînement revint à l’esprit de Daiki qui demanda d’un air taquin :

J’espère que tu t’es amélioré depuis la dernière fois ! Là on aura pas le droit à l’erreur si ça part en combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Les Hayashi en mission [B - Raito] Jeu 23 Mai 2013 - 19:41

    Le blanc et le noir. Ces deux couleurs combattaient sous les yeux de Raito qui était avachi sur le bord de sa fenêtre. La neige blanche, visible grâce aux lumières du village, illuminait la nuit noire qui avait plongé le village dans l'obscurité. L'Hayashi se demandait comment les gardes pouvaient réussir à garder leurs positions avec ce froid. L'hiver devait être une période difficile pour les autorités du village, il n'y avait aucun doute. Daiki... En pensant aux autorités du village, le visage de l'Hokage était apparu dans la tête du genin, et il pensa alors à son cousin. Que pouvait-il bien faire en ce moment ? Qu'est-ce qui attirait toute son attention. Raito pensa alors à sa dernière rencontre avec lui, qui avait été ponctuée par un combat. Bien entendu, le genin n'avait pas fait le poids fasse à son ainé, mais il s'était plutôt bien débrouillé pour un shinobi de son niveau. Cependant cela ne suffisait pas à l'Hayashi, il voulait devenir plus fort. Un jour, il combattrait son cousin à nouveau, et ce jour-là il sortirait vainqueur de leur opposition. En toute amitié malgré tout.

    Raito avait été très heureux de pouvoir rencontre Daiki. C'était le premier lien familial qu'il avait eu depuis son retour à Konoha, et il espérait fortement que la première rencontre qu'il avait eu avec lui ne serait pas la dernière. Lors de leur précédente entrevue, l'Hokage avait été très aimable avec son cousin, mais on sentait que c'était sa gentillesse naturelle qui parlait, qu'il aurait été pareil avec tout le monde. On sentait encore qu'il n'y avait pas de liens particuliers entre les membres du même clan, ce qui était normal car ils étaient encore il y a quelques temps des étrangers l'un pour l'autre, chacun ignorant l'existence de l'autre. Aujourd'hui ils avaient fait le premier pas vers une nouvelle amitié, peut-être même une future fraternité, mais seul le temps permettrait de savoir de ce qu'il adviendrait de la relation qui lierait Raito Hayashi à Daiki Hayashi. Raito espérait quand même que ce ne serait seulement que de bonnes relations.

    Un bruit à la porte le fit sortir de sa rêverie. L'Hayashi alla ouvrir. Encore le porteur de mission. Il lui fit signe de rentrer comme d'habitude pour qu'il puisse s'abriter du froid quelques minutes. Ces derniers-temps, Raito était plutôt content car il avait des missions plutôt excitantes, de rang B, ce qui changeait des missions de rang C ou D. Elles étaient d'autant plus intéressantes car elles lui permettaient de côtoyer, de rencontrer, des shinobis très impressionnants et respectables. Sans un mot, le genin ouvrit l'ordre de mission, et au bout de quelques secondes, un grand sourire s'afficha sur le visage du jeune homme. Il allait faire une mission avec son cousin et Hokage Daiki. Cela lui faisait vraiment plaisir. Il remercia le porteur de mission qui repartit sans se faire prier, la nuit allait être longue pour lui.

    Raito mangea, se détendit encore un peu, et il alla se coucher. Ce temps le fatiguait. Ses yeux s'ouvrirent naturellement le lendemain matin, et pour une fois il fut agréablement surpris. Il n'était pas en retard, et il arriverait à l'heure pour sa mission avec Daiki. C'était sûrement la première fois que cela arrivait depuis que l'Hayashi était rentré à Konoha. Il alla se doucher, puis il s'habilla, comme à son habitude avec sa veste avec le symbole du Senju. Une fois son petit déjeuner avalé, son bandeau frontal bien attaché, et le fameux poncho caractéristique des ninjas en tant de grand frois mit sur les épaules, Raito s'en alla. Il arriva aux portes en rapidement, et il arriva quelques minutes avant Daiki. Ce dernier s'excusa de son retard. Le genin ne put réprimer un sourire. S'il savait le nombre de fois que le jeune Hayashi avait été en retard, il n'aurait eu aucun scrupule à l'être lui aussi, et surtout, Raito avait au final été un peu en retard, puisqu'il avait un peu flâné en route. Heureusement il était moins en retard que son ainé.

    - Salut Daiki-sama, comment vas-tu ? Ne t'en fais pas pour ça, je serai mal placer pour faire une remarque sur la ponctualité. Je suis prêt en tout cas.

    Les deux Konohajins partirent donc en sautant d'arbre en arbre pour aller accomplir leur mission. Les deux shinobis ne se parlèrent pas pendant quelques minutes, Raito pensait à la mission. Il voulait absolument rendre la liberté à ces villageois qui le méritaient. Daiki cassa le silence en faisait allusion à leur dernier entrainement. Raito ne put s'empêcher de rigoler.

    - Nous savons tous deux que tu as eu de la chance de gagner, sur mille combats, je gagne neuf cents quatre-vingt-dix-neuf fois, dit-il d'un air tout aussi taquin. Néanmoins il est claire que je dois m'améliorer, mais ne t'en fais pas j'y travaille. J'espère me montrer digne d'être ton coéquipier durant cette mission. Sache que tu peux compter sur moi quelque soit la situation, même si elle devient critique. Mais ne t'inquiète pas, je vais assurer, dit-il en adressant un clin d'oeil à Daiki et en reprenant son air taquin. C'est en tout cas un honneur de faire cette mission avec toi... cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin
avatar
Informations
Grade : Nukenin de rang S
Messages : 1862
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les Hayashi en mission [B - Raito] Dim 23 Juin 2013 - 19:46

Les Hayashi progressaient alors que Raito avait répondu avec humour à la remarque de l’Hokage. Oui bien sûr. Daiki n’avait eu que de la chance lors de leur combat d’entraînement. Indéniablement ! Comment ça vous percevez de l’ironie ? C’est normal c’est fait pour ! En tout cas Daiki se contenta d’un petit sourire en coin pour ne pas non plus trop dériver de la mission qui leur était confié. Une histoire de bosquet. Rien de plus approprié pour un duo d’Hayashi. Le dénommé Samué allait devoir relâcher sa tyrannie et laisser les villages vouant un culte à ce bosquet. C’était assez étrange mais Daiki n’avait jamais jugé les gens à leurs croyances ou à leurs cultes. Lui-même élevé dans un environnement de tolérance envers les autres, il savait faire la part des choses.

A l’exception de tous ces Nukenins qui étaient arrivés au village ces derniers temps. Ça apr contre ça avait le don de le mettre en rogne. Il commençait à réfléchir sérieusement à une politique d’affermissement. Les entrées et sorties seraient bien plus contrôlées et les Nukenins ne s’inviteraient plus dans Konoha comme dans un moulin. Mais ce n’était pas le sujet principal pour l’instant. Pour le moment il fallait s’occuper de ce Samué et libérer les villages de son joug. Continuant leur route, Daiki rompit le silence pour enchaîner sur une discussion plus ciblée sur la mission :

Il va falloir que nous passions dans quelques-uns des villages concernés avant de s’intéresser à ce type. Ça ne devrait pas être trop compliqué normalement mais reste prudent. Je ne pense pas que nous pourrions rencontrer de réelles difficultés au sein des villages mais reste quand même discret au cas où. Présentons nous comme des voyageurs itinérants à la recherche d’histoires en tout genre.


Le plan lui convenait mais il laissa la parole à l’autre Hayashi au cas où ce dernier souhaitait ajouter quelque chose par rapport à ce qui venait d’être dit. Cette mission s’effectuait en duo après tout et il était important de prendre connaissance de l’avis de son coéquipier. Un plan bien prévu est un plan en accord avec les participants. Ils continuèrent la route pendant encore une vingtaine de minutes jusqu’à finalement arriver au premier village. Lorsqu’ils arrivèrent, ils commencèrent par reprendre un rythme normal. Mais avant de s’engager dans la bourgade, Daiki s’exprima une nouvelle fois :

Je te propose qu’on se sépare afin de récolter plus d’informations. Prends la partie Ouest et moi je me charge de tout le quartier Est. On se laisse une heure pour agir. Après quoi on se donne rendez-vous ici afin de définir un nouveau plan d’action.

Daiki le laissa répondre mais avant qu’ils ne se quittent, il le retint par le bras pour lui dire une dernière chose :

Et n’oublie pas : discrétion et prudence.

Puis il le lâcha et s’engagea dans le petit village fermier pour commencer à enquêter sur cette histoire. Espérons qu’ils terminent ça rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Jônin - Anbu
Messages : 284
Rang : A+

Message(#) Sujet: Re: Les Hayashi en mission [B - Raito] Mer 26 Juin 2013 - 18:18

    Raito acquiesa. La proposition de l'Hokage lui convenait très bien. Il avait déjà eu besoin de se faire passer pour l'une de ses missions qui consistait à neutraliser Haraki le sanglant. Et là aussi il s'était fait passer pour un simple voyageur curieux de rumeurs locales. Les deux Konohajins continuèrent donc leur route jusqu'à arriver au premier village. Daiki proposa à Raito de se séparer pour couvrir plus de terrain. Là encore, le genin ne pouvait qu'acquiescer. Ils seraient bien plus efficaces s'ils étaient séparés. Raito se trouva donc chargé du quartier Ouest. Il avait une heure pour récolter le maximum d'informations. Il allait partir quand Daiki lui prit le bras. Ce dernier lui demanda d'être très discret et prudent. L'Hayashi ne put réprimer un sourire. Comme si l'ainé des deux Hayashi avait parlé au luthier.

    - Daiki-sama, mon deuxième prénom est Prudence. Demande à On'-sensei il te dira !

    Et le genin s'en alla en rigolant. Il devait maintenant trouver une piste. Tout d'abord, il retira son bandeau pour ne pas attirer l'attention, et pour rendre sa couverture plus crédible. Il décida d'aller dans une taverne. Généralement c'était là bas que les langues se déliaient le plus. Il marcha quelques minutes dans ce village paisible, et arriva enfin devant une taverne. Il ouvrit la porte, et une forte odeur d'alcool vint remplir ses narines. Il semblait que la populace avait décidé de noyer ses problèmes dans l'alcool. Raito aurait, semble-t-il, plus de facilité à faire parler quelqu'un. Mais il devait aussi faire attention à ce qu'il disait parce qu'une personne ivre pouvait être une personne dangereuse.

    Raito alla s'assoir au bar. Le gérant de la taverne arriva et lui demanda ce qu'il voulait boire.

    - Bonjour monsieur. Je vais vous prendre un petit saké s'il vous plait. Je voudrais aussi savoir si vous connaissiez quelqu'un qui pourrait me faire une visite guidée des lieux importants du village. Je suis étranger ici, et la culture locale m'intéresse.

    - Oui mon p'tit gars je devrais pouvoir te trouver ça facilement. Qu'est-ce que t'aimerais visiter en particulier ?

    - Et bien j'ai entendu dire que la région était connue pour le culte que vouaient les villages à un bosquet.

    La mine du gérant s'assombrit.

    - Écoutes mon gars, j'pense qu'il vaudrait mieux que tu ne te mêles pas trop des affaires qui ne te regarde pas. Le bosquet, comme tous les villages qui y vouent un culte, est sous la tyrannie de Samué.

    - Samué ? Et depuis combien de temps est-il là ? Personne n'a essayé de s'élever contre ce tyran ? D'ailleurs pourquoi fait-il ça ?

    - Bah j'sais pas, encore un gars qui s'prend pour Dieu. Oui certains ont essayé de renverser ce tyran, mais sans succès. Ce fut une vraie boucherie. C'est qu'il est pas seul le mécréant ! Il est entouré de mercenaires très bien entrainés. Depuis combien de temps ? Boh j'dirais bien quelques mois, quelque chose comme trois mois. Mais le pire désormais, c'est que certains commencent à y croire ! Certaines personnes se disent qu'un tel monstre ne pourrait tenir face au courage et à la détermination des notre sauf s'il est protéger par l'action de Dieu. Personnellement j'crois juste que c'est un gars sans foi ni loi. Enfin bref j'te conseille de ne pas trop t'aventurer là bas gamin.

    - Moi ? Jamais ! Comme je le dis souvent, mon deuxième prénom, c'est Prudence ! Merci en tout cas, votre histoire était intéressante. J'espère que votre situation s'améliora.

    Raito regarda l'heure. L'heure du rendez-vous approchait. Il était temps d'aller retrouver Daiki. L'Hayashi retrouva son cousin au même endroit qu'il l'avait quitté.

    - Alors mon cher Hokage, la chasse aux infos fut bonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Hayashi en mission [B - Raito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Feu :: Hi no Kuni :: Forêt de Hi no Kuni-