N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.

Partagez | 
 

  Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 714
Rang : B+

Message(#) Sujet: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ] Jeu 16 Mai 2013 - 0:19

Je me trouve à une dizaine de kilomètre du territoire de Kumogakure no Sato. Immobile, j'en ai appris des choses depuis mon voyage à Tetsu no Kuni. C'est fou comme le temps passe vite. Je suis assez surpris envers ces dernières nouvelles, Shinda Michiki m'a envoyé une lettre, il y a quelques jours. Les grands secrets de cet guerre, la vérité au creux de ma main, ce long sourire qui se dressait sur mon visage. La lettre ouverte, mes yeux commençaient leur travail, j'assimilais rapidement les informations. D'après le Nécromancien, Gekei Poo n'est pas mort au combat et a rejoint le pays de la foudre pour y gouverner en tant que Raikage. Il avait bien fait, vu que je ne suis pas rester au pays de la Brume. Mon destin se dessinait lentement, je n'ai aucune intention de rejoindre le village de mon confrère, je préfère mon statut de déserteur. Je n'ai pas déserter pour rejoindre un autre village mais je vais plutôt filer quelques informations au village ennemi de Kiri. On se sert les coudes entre Gekei, normal. Et je n'arrive plus à bouger, la cigarette au bec, j'ai conscience que mon ancien chef est dans ce village mais je reste immobile. La peur, on peut oublier, je suis du côté des Gekei. Le corps humain regorge de secret, on ne peut pas toujours définir le fait de réagir ainsi. La fumée grisâtre, je m'emporte dans mes pensées. Voici un an et trois quart que j’attends de connaitre le réel de secret de Poo. Il ne pouvait pas mourir avec ces capacités, un tel senseur ne pourrait pas se faire berner. Il avait bien joué son coup pour que Kiri valide sa mort.

J'ai repris mon élancée vers Kumogakure, toujours clope en bouche, je n'ai toujours pas compris la raison de mon immobilité. Le fait d'être proche d'un fantôme, c'est peut-être la raison de cette réaction. Les montagnes rocheuses commencent à trôner dans le paysage. D'après Michiki, Gekei Poo aurait changé de nom, Ishidate Masamune est son pseudonyme dans ce pays. Bien des choses ont changer de son côté, il a du assimilé ce pays, il est réellement plus puissant que moi en terme de camouflage. Un réel espion. Je ne suis pas encore à son niveau en terme de sensorialité, j'ai encore du chemin devant moi. Il me manque encore des morceaux du puzzle mais ça va le faire avec la suite de mon objectif. Je ne me dirige pas encore vers Kumogakure no Sato. Je vais m'aventurer dans ces montagnes, peut-être que Poo me localisera. Balançant ma cigarette, je continue d'avancer, les côtes sont plutôt rudes. Après un long exercice, j'arrive sur un plateau assez vaste. Quelques roches par ci par là, je profite de ce moment pour admirer le village de la foudre. Un large sourire se dresse sur mon village, on en voit des choses en tant que déserteur. La cigarette entre mes lèvres, la lueur incandescente, je m'éternise dans ces lieux. C'est beaucoup trop dangereux de rester ici, il y a bien des chances que ce ne soit pas Poo qui me rejoigne sur ce plateau. Cette même réaction inconnu, risquer ma vie dans un lieu étranger n'est pas vraiment une bonne idée en tant qu'ancien Kirijin. Mais cette envie de revoir mon chef m'empêche de partir, je vais risquer les départs des ennemis, je n'ai pas peur. C'est peut-être le dernier jour de ma vie, autant en profiter un maximum. Un dernier combat exceptionnelle de Masashi ou l'avancement de mon périple, tout ça va se jouer sur qui va me détecter en premier. Peu de chance de survie quoi ...

Une présence, mon kunai se glisse rapidement dans ma main, ce n'est pas le chakra de Poo.

Qui est-tu l'inconnu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ] Dim 2 Juin 2013 - 1:31


Les Retrouvailles Con. Masashi


Tout se déroulait exactement selon son plan, ça faisait limite peur. Nous sommes en hiver de l'année six du nouvel âge, j'étais à mon bureau lorsque l'un de mes proches vint me voir alors, sans frapper, annonçant qu'une étrange présence mi-humaine, mi-animale venait de faire son apparition au sein de Kaminari, une présence non hostile certes, mais puissante. Je savais parfaitement de qui il s'agissait, ce n'était pas Masamune, car il avait changé sa détection de chakra et il était donc impossible de le retrouver de cette manière, mais c'était un de ses proches, un homme du nom de Masashi. Gekei Masashi. Pô, mon prédécesseur que tout le monde connaissait sous le nom de Masamune le deuxième Raikage de l'histoire de Kumo, m'avait parlé de cet homme et m'avait annoncé clairement qu'un jour, il mettrait le pieds sur Kumo afin de découvrir la vérité, mis en piste par l'élève et le subordonné de ce dernier. Au bureau, désormais seul, je posais mes deux mains sur le bois, j'étais perdu dans mes pensées. Tout se déroulait comme il l'avait prévu, cet homme était d'une incroyable puissance. Peut-être n'était-il pas le meilleur shinobis de ce monde, mais certainement était-il le meilleur stratège.

Je me levais alors sans perdre un instant. Je chargeais l'homme qui venait de m'annoncer ça de m'accompagner à la rencontre de cette personne. Au départ, il me déconseilla fortement, mais devant min insistance et mon froid glacial, il céda sans soucis. Sans attendre, nous nous mirent en route, en direction du chakra que dégageait cet homme. Mon acolyte était un spécialiste senseur et c'était pour cela qu'il m'accompagnait, moi qui n'avais absolument aucun pouvoir dans ce domaine qui m'était totalement étranger. Une fois près de l'emission de chakra, je congédiais l'homme avec qui j'étais pour continuer mon chemin tout seul. Marchant lentement, je vis alors mon interlocuteur, un homme, pas très grand, les cheveux foncés, la peau blanche, et un air un peu sauvage, c'était bien notre homme. Il s'agissait là de Gekei Masashi, je le ressentais ! En me voyant arriver, il me demanda tout simplement de décliner mon identité, afin de savoir si j'étais amis ou ennemis, mais connaître mon nom ne l'arrangerait en rien, ce n'était donc pas la première chose que je divulgua.

" Il avait prédit ta venue. Ton mentor est aussi le mien, un grand maître. Nous ne sommes que peu à connaître la vérité à son sujet, un homme bien mystérieux. Grand stratège, il savait pertinemment que tu viendrais, il aurait même pu me prédire le moment de ta venue. Je ne suis certainement pas celui que tu espérais voir, mais il est actuellement en voyage, traversant les terres de ce monde à la recherche d'alliés. Je me nomme Bakushô Soroshiya, j'étais le bras droit de Pô lorsqu'il était Raikage sous le nom et l'apparence d'Ishidate Masamune. "

Je venais de balancer tout ça d'un trait, je savais pertinemment qu'avec ce que je venais de dire, je m'étais placé comme étant un allié, mais tout en gardant une part de mystère quant à mon identité, mes pensées concernant Pô et j'en passe. Après tout, je n'étais pas censé donner entièrement ma confiance à ce Gekei juste parce que mon mentor me le demandais. Je placerais ma confiance en cet homme selon ses dires et ses actes, s'il respectait la volonté de Pô à garantir la paix dans ce monde, je la lui donnerais, sinon, je le tuerais de mes mains. J'étais beaucoup moins flexible de le Nidaime et mille fois moins gentil que lui, même si nous avions les mêmes points de vues, il y avait certain de ses actes que je ne comprenait pas, comme le fait d'avoir béni Kadoria Shuji alors qu'il avait déserté. Combien de pièce Masamune avait-il sur son échiquier ?

" Quelle est ta situation actuelle Masashi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 714
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ] Lun 10 Juin 2013 - 23:31

Le kunai entre mes mains, je ne perds pas mon sang-froid. Je garde mon calme, une respiration lente et posé, mon regard scotche l'inconnu. En terre ennemie, je n'ai pas eu la chance de rencontrer Gekei Pô. N'est-il pas le chef de ce village ? Cela fait longtemps qu’il a disparu de Kiri, un an et demi sont passés sans nouvelle du chef des Gekei. Avec les nouvelles de Michiki, j'ai cru que j'allais revoir un frère d'armes ... mais je me retrouve devant cet homme inconnu dans ma base de données. Avec mes origines de la brume Sanglante, je ne devrais même pas être ici. J'ai pris beaucoup trop de risque à venir ici pour voir la réelle vérité. Face à un danger incertain, je reste tout de même serein et ne montre aucune faiblesse. Mon regard reste sérieux sans montrer ces inquiétudes qui me tourmentent. Ma vie ne peut pas s'arrêter ici et si je dois me battre contre cette inconnu pour survivre, je n'aurais qu'un seule choix: Lui faire manger le sol. L'homme se dirige lentement en ma direction, un physique des plus intrigants. Des pupilles verdâtre, un visage pâle, il n'a pas l'air d'aimer le soleil ce gars-là. Un trait verticale en dessous de chaque yeux, sa signature chakratique est importante, bien plus supérieur que la mienne. Je me suis entrainé plus d'un ans et demi au côté du Nidaime Mizukage, je suis largement capable de sortir vainqueurs de ce combat. Mon regard écarlate observant l'inconnu, il s'arrête devant moi sans trop être agressif. C'est bizarre ou Gekei Pô a changé sa forme habituelle, il aurait pu quand même prendre une meilleur gueule.

Raté. L'homme parle et ma garde s'abaisse au fur et à mesure de sa tirade. Le chef des Gekei a entrainé cette homme, il savait que j'allais venir ici. Ma lame se glissant dans ma manche, je n'ai plus besoin de ça. Peu de personne connaisse la vérité sur le polymorphe, c'est une personne de confiance. Je n'ai pas la chance de pouvoir voir mon chère compatriote. Il viendra de lui-même, il aura certainement besoin de moi. Un léger sourire se forme sur mon visage, je ne suis pas venu ici pour rien et j'ai bien des choses à proposer à l'élève de Pô. Il sera certainement d'avis à accepter ma proposition, je ne suis pas l'ennemi des nuages ni celui des feuilles, je préfère m'attaquer à la brume. Cet homme pourra certainement m'aider pour mes futurs projets. Bakushô Soroshiya, appartenant à une famille réputé de Kumo, manipulateur d'argiles explosif. Nouveau raikage et ancien bras droit de " Masamune ", il a de l’expérience, ça ne peut que m'aider. L'homme fini sa phrase, passant ma main dans mes cheveux, je le regarde un court instant. C'est fou ce qui peut m'arriver en tant que déserteur. Je rencontre la chef de l'An'Tei et maintenant je fais face au kage du Pays de la Foudre. C'est plutôt bon pour un début en liberté.

Revoir mon frère d'arme aurait été plus simple mais bon. Il s'entoure de ces gens puissants, il a le talent de reconnaitre un réel soldat. Soroshiya, vous savez donc quelle est le but de ma désertion ? Vous êtes donc au courant de tout ...


Je croise mes bras, regardant mon interlocuteur d'un air satisfait. Cela m'enlève une grosse part du travail. Malgré ça, je garde un certain recul avec ce nouveau personnage. Il sait la vérité sur mon maitre, je n'ai pas besoin de ça pour avoir confiance en quelqu'un. Le temps me le dira. L'homme reprend la parole, parlant de ma situation actuelle. Je suis plutôt tranquille à vrai dire, je me suis allié à l'un des plus puissants piliers des nukenins. Une main se pose sur mon épaule, en parlant d'Amaterasu, voilà que son acolyte m'interrompe avec le raikage. Il chuchote quelques informations de la déesse de la foudre et s'éclipse rapidement. Une nouvelle plutôt importante, surtout pour les quatre villages, et Amaterasu veut que j'en informe Soroshiya. Je n'ai aucun risque. Je ne fais que faire passer le message.

Connaissez-vous Amaterasu, Soroshiya ? Je l'ai rencontré, il y a de ça quelques jours à Tetsu no Kuni. Je me suis allié avec cette gamine. Et elle vous informe qu'elle construit Kawa.

Les informations ça vaut bien la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ] Ven 14 Juin 2013 - 18:52



Les Retrouvailles Con. Masashi


La première réaction de l'homme qui me faisait face ne m'étonnait absolument pas. Il fut tout d'abord surpris de me voir, en alerte, kunai en main. Puis, une fois que je commençais à parler de Pô, il se détendit, comme s'il n'avait absolument plus rien à craindre de moi. Et il avait raison, pour rien au monde je n'irais contrarier les plans de mon mentor, et encore moins m'en prendre à un homme provenant directement de son clan. C'était comme si un de mes alliés attaquait Akisa ou Nami, il connaîtrait alors directement une mort certaine. Pas vraiment douloureuse, mais certaine. On ne touche pas à la famille. Masashi se mit alors à me parler, avec un ton plutôt serein, il adoptait donc un caractère assez familier et assez amical avec moi. Pourquoi pas, mais nous avions beau être dans le même camp, je n'étais plus habitué à ce genre de familiarités, car depuis que j'étais kage, tout le monde courbait l'échine devant moi. Et j'avais depuis longtemps arrêté d'essayer de les en dissuader. Le Gekei exprimait sa déception de ne pas revoir directement son frère d'arme qui avait disparu depuis trop longtemps maintenant à ses yeux. Cependant, me reconnaissant, il semblait satisfait de voir que Pô s'était entouré de gens relativement puissants. Parlait-il de moi là ?

Ce qui m'amusa furent ses prochaines paroles. Je connaissais tout d'après lui. Cependant, il semblait oublier un détail des plus importants. Je pris alors une voix aussi amicale que la sienne, j'avais encore beaucoup de mal avec les expressions humaines. Il faut dire que je ne suis pas très doué en relationnel. " Tu sembles oublier que nous parlons de Pô, cet homme est aussi énigmatique que cette planète. Je ne pourrais dire que je sais tout, mais en tout cas, j'en sais suffisamment pour faire pencher la balance de ce monde. Quant à ta désertion, j'ai eu sa vision des choses, mais j'aimerais tout autant avoir la tienne, voir si les versions concordent.. " Dis-je tout en souriant légèrement, montrant alors à Masashi qu'effectivement, je savais pas mal de chose au sujet de l'ancienne vie de cet homme que j'ai connu sous le pseudonyme : Ishidate Masamune.

C'est alors qu'un homme arriva de nul part. Devant la nonchalance de Masashi à cette apparition, je ne bougeais pas non plus, restant de marbre. Ma peau blanche et mon grand regard émeraude me donnaient un air glacial. Je fixais alors ce regard verdâtre sur l'homme qui venait d'arriver. Il susurra des informations à l'oreille de Masashi avant de disparaître aussi rapidement qu'il était arrivé. Un léger sourire sur le visage du déserteur avant qu'il ne me demande si je connaissais Amaterasu. Bien entendu que je la connaissais et j'affichais cette affirmation d'un simple hochement de tête, de l'avant vers l'arrière. Il continua en me disant qu'il l'avait rencontré il y avait de cela quelques jours et qu'elle avait prit une grande décision concernant ce monde. Elle avait décidé de construire le village de Kawa no kuni. Mes yeux s'écarquillèrent alors légèrement. Comment ça elle voulait construite la village de Kawa no kuni. Sur ce sujet, il me fallait de plus amples informations.

" Elle construit Kawa ? Mais dans quel but ? Je ne comprends pas l'objectif d'une telle manoeuvre. Elle compte bâtir Iwa comme jadis Kumo à aider à construire Suna ? "

Cependant, j'avais moi aussi une chose à lui dire. Depuis le temps que je l'attendais. J'allais enfin mettre les plans de Pô à exécution, et cela commençait par le revers de la médaille. Un plan secret dont personne mis à part Pô et moi sommes au courant. Masashi allait être dans la confidence, et j'allais poser sur lui le sceau. Tout était déjà prévu depuis longtemps par le Nidaime Raikage, comme la réponse du Gekei à mes propos.

" Je dois également te faire part d'un projet. Ou plutôt d'un plan, du plan de Pô pour faire régner la paix sur cette terre. Depuis bien longtemps, lui et moi avons compris que la paix ne passerait jamais par les mots, car les hommes sont trop avides de pouvoir et de richesse pour effectuer une sincère poignée de main, mais toi qui es à moitié animal, tu devrais comprendre cela mieux que moi. Depuis un temps, Masamune cherche à fonder un groupuscule secret, afin de faire valoir la paix dans ce monde, mais pas de la même manière que l'Ant'ei le fait sous l'égide d'Amaterasu. Tu connais le proverbe.. Qui veux la paix, prépare la guerre. Nous éliminerons les fauteurs de troubles un à un. Qu'en penses tu ? Serais-tu prêt à rejoindre Hanmen no Medaru ? "

Je prononçais ces phrases sans aucune intonation de voix, toujours froid, prenant alors un ton bien plus sérieux qu'auparavant. Le monde allait changer, et nous en serons les principaux acteurs..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konoha
avatar
Informations
Grade : Chûnin
Messages : 714
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ] Jeu 20 Juin 2013 - 13:28

Soroshiya. Il connait toute l'histoire du célèbre Gekei Pô. Mon regard ne se détourne pas, je ne suis pas le genre à baisser ma garde, ma confiance n'est pas accessible à tout le monde. Il ne faut pas l'oublier, j'ai toujours aimé la solitude mais ça ne m'empêche pas d'avoir des coéquipiers. Amaterasu fait partie de cette minorité de personne, ce n'est qu'une question de temps si cette homme est capable de tenir sa langue. Je ne suis pas du genre à tuer des personnes mais les personnes qui oseront trahir ma personne, connaîtront la froideur de mon kunai. Je ne crache pas en l'air. Son air glacial, j'ai toujours voulu suivre le chemin de mon frère d'arme, serais-je capable de me fier à ces paroles ? J'ai beaucoup trop été confronté à la solitude douloureuse. Je me suis bien allié à cette blondinette, ces bon souvenirs de mon ancien sensei m'adoucissent. Un sourire se dresse sur mon visage. Pô s'est plutôt bien infiltrer dans ce village, il a entrainé le raikage actuel, il a vraiment fait du bon travail. Je n'ai plus besoin de me battre contre les Kumojin, des ninjas en moins au cul. Je n'ai pas encore vu les shinobi de la brume, ils ne sont peut-être pas encore au courant. Ce n'est peut-être pas le cas et ils sont déjà sur mes traces ces chiens. Ryūzoji Yoru, Sandaime Mizukage, n'est pas du genre à laisser ces ninjas en liberté, surtout avec mon ancienne appartenance au Misuto. Je n'aurais sans doute pas le choix de me battre contre mes anciens collègues, ça sera marrant. Je n'ai pas encore essayer mes techniques en grandeur nature, ça sera un bon entrainement. Bref, mon interlocuteur reprend la parole, l'air amusé. C'est vrai que le chef de Gekei est très mystérieux, capable de changer de village sans aucun problème, ces dons de sensorialité sont monstrueux.

Après avoir parler du Chef Polymorphe, l'homme me demande ma vision par rapport à ma désertion. Mon regard fixe le shinobi de la foudre, toujours d'un calme transcendant, c'est la première fois que je vais devoir raconter ma petite histoire. Il ne doit sans doute pas connaitre la vie d'un Polymorphe dans la Brume Sanglante. On est diffèrent des autres, on nous prend pour des monstres, comment pouvais-je rester avec ces hommes sans cœur. Prêt à abattre n'importe quelles personnes, discriminant une famille pour leur don naturelle. Je ne les comprends pas, je ne les comprendrai jamais. Mon regard sérieux, ce sourire qui s'efface totalement. Ce n'est pas le genre d'histoire que j'aime raconter.

La vie d'un Gekei dans la Brume n'est pas vraiment le pied. On vous prend pour un monstre, les regards fusent en votre direction. Il n'y a qu'un sentiment qui peux ressortir de cette souffrance, c'est la haine. C'est totalement logique mais je n'ai jamais agi. Elle m'a fait avancé, j'ai rencontré Gekei Pô. C'est lui qui m'a mis sur mon réel chemin. Aider mes confrères à combattre ces regards, cette pensée actuelle des Polymorphe. Je voulais redorer le blason de mon clan. Pourquoi avoir déserter alors que je devais aidé mon clan ? Soroshiya, je veux devenir plus puissant pour détruire les chaines du clan Gekei.

Une triste histoire pour une belle fin. Il ne reste plus qu'à écrire cette dernière. Je ne suis pas encore assez puissant pour aller défier les meilleurs shinobis de la Brume. Je ne peux pas battre mon ancien maître donc je ne peux pas atteindre mon but. Cependant, avec les dernières nouvelles de Kagawa, je peux facilement trouver du travail et des déserteurs à prendre sous mon aile. Depuis Kaguya Kairi, je n'ai pas songé à créer une autre équipe mais j'ai besoin d'un bras droit pour mes futurs mouvements. Bref, Kawa no Kuni va être construit par Amaterasu et je vais pouvoir y séjourner tranquillement. Cela reste très vague comme information dans les yeux du raikage. Il me pose des questions sur cette information, mais le problème c'est que j'en connais autant que lui.

J'en sais autant de toi mais ne t’inquiète pas, tu sera informer des nouvelles par la suite.

Et voilà que Soroshiya change complètement de sujet, il a l'air sérieux. Tout au long de sa prise de parole, l’intérêt pour cet homme grandissait rapidement. Supprimer tous les fauteurs de troubles, les tumeurs de ce monde, une organisation secrète va donc naitre grâce aux idéaux de Pô. Je vais participer à ces évènements, je ne peux pas laisser passer ce genre de proposition. Surtout que durant ces raids, je vais acquérir une certaine expérience. Un long sourire se dresse sur mon visage.

Ce projet m'intéresse. Je suis de la partie Soroshiya.

C'est ce que je demandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Genin d'Iwa
Messages : 1099
Rang : S

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ] Dim 21 Juil 2013 - 19:14



Les Retrouvailles Con. Masashi


Cet homme qui se trouvait devant moi avait un véritable don et semblait émaner une grande puissance de sa personne. Décidemment, notre chère Gekei Pô savait s'entourer. Non seulement il avait de son côté des gens comme Mugen, ancien capitaine du Satoru ou même moi, Sandaime Raikage, et même dans les autres nations, avec des hommes comme ce Gekei Masashi. Je me tenais là, debout devant le polymorphe en attendant une réponse à ma requête. Ma réaction pouvait dépendre de la sienne. Dans le meilleur des cas, il se joindrait à moi dans ce groupuscule afin de faire avancer les choses dans ce monde sordide que l'homme à crée. Ou dans le pire des cas, il refuserait mon invitation et voudrait même se dresser contre moi, c'est alors que, fatalement, voulant se dresser contre ma volonté, je serais contraint de mettre un terme à sa vie en cet instant, proprement, sans faire de remoue. Je pourrais même ramener son cadavre à Kiri, m'offrant alors une pièce de choix pour créer un pacte avec la nation de l'eau, mais mes ambitions allaient bien au-delà de simples signatures sur un bout de papier.

Masashi me répondit aussitôt par son style de vie, ma question était pertinente, je voulais savoir si ses intentions avaient changées concernant Pô et l'entièreté du clan Gekei. Ou même vis à vis du village de la brume. En clair, j'allais recevoir de grandes informations de son discours. Et comme je m'y attendais, il n'avait pas changé d'un poil, enfin, de ce que m'avait dit mon prédécesseur, seigneur de la foudre et ombre de ce monde. Il désirait plus qu'ardemment défendre son clan et redorer l'image de son blason. Il semblait ressentir une grande haine, envers qui.. C'était ça la question ? Et comment souhaitait-il redorer son blason ? Déserter sa nation est une chose commune dans ce monde shinobis, mais peu le font réellement pour de bonnes raisons. Généralement, c'est l'avidité des hommes qui déserte pour trouver force, argent, pouvoir et j'en passe. Cependant là, c'était un peu différent dans le cas de Masashi, lui voulait effectivement trouver la force, mais ce n'était pas pour son intérêt personnel, mais pour redorer l'image de son clan, aider sa famille à s'en sortir, faire en sorte que les Gekei voient autre chose que la misère et la haine des autres.

Debout devant Masashi, je le regardais avec un air sérieux, il me fallait de plus amples informations sur son périple et sur ses ambitions. Plongeant mon regard dans le sien, je posais alors mes questions.

" Et comment comptes-tu t'y prendre pour redorer l'image de ton clan ? "

Puis vint alors le tour de la surprise quant à cette nouvelle plutôt déconcertante, Amaterasu comptait créer Kawa no Kuni, ou plutôt en faite une puissance militaire certaine. Mais je passais rapidement là-dessus quand mon interlocuteur me dit ne rien savoir de plus sur les ambitions de la maitresse de l'Ant'ei concernant Kawa. Je proposais ensuite qu'il me rejoigne dans l'organisation groupuscule de Hanmen no Medaru, le groupuscule que je formais à la suite des idées de Pô. L'homme mit un peu de temps à me répondre, il semblait songeur et encore méfiant, ce que je ne pouvais lui reprocher. Finalement, il acceptait mon offre et rejoignait ainsi mes rangs. Composant alors une série de mudras, du chakra verdâtre apparu dans le creux de ma main. Il était intelligent, il savait parfaitement ce que j'allais faire. Un sceau pour ne pas qu'il puisse communiquer d'information sur notre entrevue ou notre organisation. Je m'approchais de lui, prêt à lui apposer mon sceau sur la langue.

" Cependant, je vois que tu es encore méfiant envers moi. Pour te prouver ma bonne foi, je vais te dévoiler une vérité sur ton maître. Savais-tu que Pô à un frère et une soeur ? Ils se nomment respectivement Muramasa et Mitsuko, moins âgés que lui. Toujours à Kiri. Il n'a jamais rien dit à personne pour les mettre hors de danger au cas où les choses tourneraient mal pour lui. "

Je lui apposais alors mon sceau, attendant ses réactions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Informations

Message(#) Sujet: Re: Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Les retrouvailles [ Pv Soroshiya ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-