N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 Blood+Bending [Buta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 99
Rang : B+

Message(#) Sujet: Blood+Bending [Buta] Dim 26 Mai 2013 - 9:33

Ketsueki Rossu:
 

La petite Rossu voyait loin, plus loin que loin!

Perchée sur les épaules de la géante Tawako, le monde prenait une toute autre dimension. La petiote était curieuse, elle s'était déjà repérée dans les ruelles de Suna avec ses frères et sœurs, mais cette visite guidée avec son amie faisait d'elle la plus heureuse des Ketsueki. Elles ne tardèrent pas à passer devant le gigantesque palais du conseil, et tous les commerces qui l'entouraient.

- Dis, Tawie... c'est ici que...

- Ouaip, c'est ici Rossu.

- C'est bien ce qui me semblait. A l'incendie de Cendre, c'était à cet endroit qu'il y avait le plus de fumée. On pouvait la voir de loin, loin, loin...

- Le triumvirat a été vaincu ici même. Et toi, pendant ce temps, tu maintenais mon sang dans ma poitrine, à quelques pâtés de maison d'ici.


En levant la tête vers le ciel, Tawako put échanger un sourire avec Rossu dont elle voyait le visage à l'envers. Les deux demoiselles, malgré leurs cinq années d'écart, étaient complices comme les plus anciennes des camarades. Maintenant que le Yondaime avait ramené le clan des manipulateurs de sang dans le village, elles auraient l'occasion de passer beaucoup de temps ensemble. Leur relation épistolaire avait déjà évolué en une profonde connivence.

Elles s'éloignèrent du quartier, et se retrouvèrent dans des traboules tortueuses; Tawako devait parfois se baisser pour éviter une mauvaise bosse à l'enfant.

- Je suis déjà venue m'amuser par ici! Y'a pas mieux pour un cache-cache!

- Tu me présenteras tes amis un jour?

- Oh, c'est plus des copains que des vrais amis. On a pas tous le même âge... d'ailleurs c'est assez agaçant quand les plus grands veulent jouer les petits chefs.

- Et les autres, les vrais grands?

- Oh ben... à part mon papa et ma famille directe, je les connais pas trop, tu sais. Enfin, je reconnais leurs noms et leurs visages.


Alors qu'elles pénétraient dans une autre ruelle, plus étroite encore, Rossu regarda autour d'elle. De nombreux fils étaient tendus de part et d'autres, pour faire sécher du linge. Les bâtiments avaient tous la même couleur... C'était quand même un drôle d'endroit. Mais Tawako lui avait promis qu'elle gardait le meilleur pour la fin. Elle devait sans doute parler des remparts! Les gens aussi s'habillaient de façon curieuse. C'était sûrement une question de climat, mais c'était bizarre de voir autant de gens coiffés d'un turban dans la même ville.

Pourtant, parmi les visages Sunajins, Rossu finit par en distinguer un qu'elle croyait connaître, remontant la rue dans le sens opposé du leur. L'enfant, perchée au delà des autres têtes, sourit en la voyant et commença à lui faire de grands coucous.

- Salut Buta!

Buta? Tawako haussa un sourcil. En voilà un nom peu valorisant! Rossu chuchota à l'oreille de sa monture:

- Elle est un peu bizarre, surtout quand elle parle, mais t'inquiète!

Arrivée au même niveau que la cousine de Rossu, Tawako pencha la tête en la regardant. Toujours sur les épaules de l'Akuzu, Rossu lui tapota sur le haut du crâne comme pour la désigner, en s'adressant à Buta.

- J'te présente Tawie! Dis bonjour Tawie!!

- Euh... salut?

Oui madame, oui monsieur. C'était la gosse de dix ans qui priait l'adolescente de se présenter à son aînée. Dans une amitié symbiotique les rôles ont parfois tendance à s'inverser. Tawako n'en restait pas moins sceptique; "un peu bizarre"? Qu'entendait-elle par là exactement?


Dernière édition par Akuzu Tawako le Dim 23 Juin 2013 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t9518-une-vue-sur-l-incendie-de-c
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin de Kiri
Messages : 497
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Blood+Bending [Buta] Dim 26 Mai 2013 - 18:37

    Ah ouais, j'ai jamais vraiment décrit Suna. Bah j'vais faire comme l'autre et le faire, v'voyez. Alors ouais, à Suna, faut vraiment rentrer dans le trip, si vous m'suivez. Déjà, les maisons sont un peu pas trop des maisons, elles s'apparentent plus à des gros globes couleur sable, ou alors à des bâtiments difformes toujours couleur sable. On sent vraiment que c'est autour d'une culture très sudiste que les gens vivent ici; fils pour le linge faisant le lien entre les bâtiments, habits amples et souvent clairs -vous ne verrez jamais ou rarement de noir-, une manie très spéciale de se crier dessus pour se parler, tout le monde connait tout le monde, on est chez soi partout. Moi j'aime bien, perso, mais certains membres de mon clan, un peu déracinés, se sont accommodés d'autres genres de traditions, donc bon, ils ont un peu de mal. Mais le truc bien à Suna, c'est la chaleur éternelle, celle-là, elle donne une putain d'inspi', et chui jamais en manque, ou presque.

    Alors j'me baladais dans les rues, en mode normal, bref, la base quoi. J'faisais un petit tour dans le centre ville, là où ça sent les épices, là où on vent des tapis, là où on crie super fort, bref, là où ça tape quoi ! Et j'riais, parce qu'ils étaient tous trop drôles, et j'rapais, parce que j'me sentais de plus en plus chez moi. J'marchandais avec les mecs des tapis, puis quand j'arrivais à un prix pas trop mal, j'me cassais en disant "bon j'y go, tcho". Je dois avouer que ça les faisait rager, mais moi ça m'faisait triper, donc pas grave. Puis, à un moment, j'ai quitté le centre ville pour rejoindre des rues un peu plus étroites, pour que l'inspi' me vienne plus intimement, parce que même les hardrapeurs comme moi ont besoin d'un peu de calme. Et là, dans un ruelle...

    -Ok Suna !
    Représenté par Béutéa, cherche pas
    Ouais tranquille les pieds nus j'rap à l'aise,
    Tu viens tu parles mais chui trop balèze
    Ui, ui t'as pigé que je suis ZE best
    Et q'tu peux pas tes...


    Oh mais ! Signes de main ! Petite boubouille ! Naaaan ! Elle ici ? Putain, va falloir m'expliquer comment une gamine de cinq piges faisait pour sortir comme-ça en mode normal. Mais elle est trop tripante la gamine, alors bon, j'veux bien ne pas me la jour "Ouais Rossu, tu rentres maintenant, ok ?". J'arrive en mode gangster, ch'fais genre j'balance des grosses punchlines en bougeant les mains vénère, puis j'arrive pas loin du duo.

    -Et q'tu peux pas test les fesses de Wossu, Wossu, Wossu !
    Izi, comment ça va cousine ?


    J'aime bien divertir les mioches, mais je sais jamais comment ne pas leur faire peur. Sauf que Rossu, c't'une Ketsueki. En mettant la main dans ma petite sacoche de shinobi, je me pique le bout du doigt, je sors la main et je balance une petite goutte de sang sur le nez de la gamine pour lui passer le bonjour. Puis, j'écarte les bras et je sors.

    -Buta's Godmode...
    Stands for Ketsu'ki prods
    -on ne prononce pas le "s"-

    Puis, je croise les bras en mode "Sisi, j'déchire". Mais il y avait un problème... "Elle"

    -Yo, toi là-haut !
    T'es qui ?
    J'vais t'le dire grosso modo
    Traine pas trop ici !
    La gamine, c'est ma cousine, et si tu r'chigne
    J'te l'dit direct, poisson
    C'est la baston !


    En mode terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 99
Rang : B+

Message(#) Sujet: Re: Blood+Bending [Buta] Dim 23 Juin 2013 - 21:32

Toute excitée, la gosse reçut la salutations sanguine de sa cousine comme un baiser délicat sur le bout du visage. Tawako ne put pas voir sa réaction, mais elle devina au bruit et à la petite éclaboussure rouge qui venait de s'abattre sur Buta en retour, qu'elle s'était mordu le bout du doigt pour lui saigner dessus à son tour. Ces gens-là étaient quand même de gros glauques, pensait-elle. Pourquoi était-ce eux les élus de Kyoshi Rei, déjà ?

Comme prévu, la demoiselle était un personnage épique de par sa diction parfaite et l'allure médiocrement alambiquée de ses phrases, dignes d'un rappeur Kumojin. A cela s'ajoutait l'attitude gestuelle qui la rendait objectivement ridicule. Tawako se vit contrainte de hausser un sourcil et étouffer un rictus. Des Ketsueki, il y en avait décidément de tous les styles, et de toutes les …tailles. Buta semblait beaucoup plus vieille que « Wossu », pourtant elle faisait à peine une demi-douzaine de centimètres en plus. A côté, l'arrogante Tawako était une géante. Elle comprit alors qu'elle ne pouvait pas lui en vouloir d'être aussi excentrique, qu'il fallait forcément un peu d'assurance pour supporter d'être aussi peu gâtée par la nature, et par ses parents pour avoir reçu un prénom pareil.

Ah. Voilà qu'elle était un poisson maintenant. Son sourire se figea. Elle fit descendre Rossu de ses épaules, en allongeant ses bras pour éviter de se courber.

- Mais Buta, lui dis pas ça ! On est copine avec Tawie...
- Laisse donc, Rossu.


Tawako tendait la main à sa petite camarade pour lui faire signe de ne pas s'inquiéter, elle tournait désormais autour de Buta, non sans maintenir son sourire à dents bien creusé entre ses joues.

- Alors alors, qu'avons-nous là... Une immigrée à peine arrivée qui me demande de dégager le plancher, alors que je prends grand soin de sa ptite cousine ?
- Tawie, t'énerve pas contre elle...
- Oh, mais pas d'inquiétudes ! Qui s'énerverait devant une bestiole aussi divertissante ! Vazy Tabu, redis quelque chose pour voir, qu'on rigole un peu ?

Toujours sans hausser la voix ni effacer son air amusé, elle continuait de fixer le parent de Rossu et de lui tournicoter autour, mais petit à petit son tronc s'allongeait, emplissant peu à peu tout l'espace. La foule s'écartait autour, les uns pour rester loin de ces gens bizarres, et les autres pour regarder cet embryon de baston, entre deux jeunes Sunajins au sang chaud. A l'image des animaux qui se battaient pour une femelle, les filles semblaient se disputer la confiance de la petite Rossu, qui regardant tout ça, se contentait d'un facepalm.

- Arrêtez, vous êtes bêtes... fit-elle avec sa toute petite voix de souris mouillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shinobinohattan.com/t9518-une-vue-sur-l-incendie-de-c
Nouveau
avatar
Informations
Grade : Genin de Kiri
Messages : 497
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: Blood+Bending [Buta] Dim 30 Juin 2013 - 17:37


    Ouais, ouais, Tawie en mode vénère, tant mieux, j'manque pas d'air on peux pas m'test petite ou grande, belle ou moche. Alors voilà qu'elle essayait de me raconter sa vie en mode "t'es pas d'ici", et franchement, c'était des barres. Vous savez, moi plus on me clash, plus j'ai envie de continuer et plus j'me marre, voilà c'est l'histoire de ma vie, une grosse comédie appréciée par celui qui rie ! En r'croisant les bras, j'me suis avancée et j'ai fixé Thonwako... Wossu, pouvait bien pleurer, Buta allait charger.

    Te tuer, técasse, je le fais en une frAction
    Néanmoins le courage t'empêche de te pendre
    Alors j'veux bien opter pour une autre solUtion.
    Mais crois-moi je n'serai pas beaucoup plus tendre

    Puis quoi qu'il en soit la mort viendra te prendre.
    Alors vas-y, prie avant l'atomisAtion
    Et creuse ta tombe, ma grosse, car là j'passe à l'Action
    Ton corps sur le trottoir n'est plus que de la cendre.

    Fini les kiwis, ici c'est Buta écoute,
    Ta mère, enceinte a oublié de prendre ses gouttes.
    Lâche mon sang tu vas l'contaminer, sale déchet

    Tu peux rien test même si tu mettais le paquet
    Alors écrase retourn'toi et passe ton chemin
    Ton plus grand fantasme c'est de se prendre une main.


    J'avais opté pour reculer au fur et à mesure que j'la mettais au fond, franchement, j'suis pas gentille. Mais, j'avais encore beaucoup de carte à abattre, alors j'pouvais m'permettre de lui en mettre plein la rondelle, surtout qu'elle devait kiffer ça... quoique la première fois ça fait pas du bien. Mais on revient sur my music. J'savais pas si elle avait capté, mais... bref, pour commencer à lui expliquer, j'avais décidé de prendre ma vraie voix, celle qu'est véritablement la mienne, bref, un peu plus féminine, presque jolie, nan allez, super jolie... yeah !

    -J'espère que tu as compris...

    Puis la voix de Béutéa revint.

    -Que j'viens d'te dépuceler en sonnet
    J't'ai pénétré comme un godemichet
    Orné d'alexandrins
    Et en rimes ! Car ma musique
    est poétique, frénétique, apocalyptique !


    Nan mais c'était marrant, franchement, ça aurait pu tourner au très vulgaire, mais j'me suis abstenue, j'venais quand même de lui sortir un sonnet en alexandrins, signe que Buta n'était pas une inculte de la poésie, et que j'pouvais lui faire très mal... avec ça elle n'allait pas rigoler, j'vous pari mon oreiller !

    -S'rait temps d'te réveiller,
    Tu viens d'te faire violer par une immigrée !


    Dernier mouvement de main, tard plus, à demain.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Blood+Bending [Buta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays du Vent :: Sunagakure no Satô :: Quartiers Résidentiels-