N'oubliez pas que vous pouvez voter toutes les deux heures sur les cinq Topsites pour le forum !
Rappel : Chaque RP doit au minimum faire 15 lignes, soit 1400 caractères espaces non compris minimum.
Partagez | 
 

 L'Improbable avalanche [Mission rang C - Monjara Gen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 28
Rang : C

Message(#) Sujet: L'Improbable avalanche [Mission rang C - Monjara Gen ] Mer 5 Juin 2013 - 23:55


Ordre de mission:
 

    Tard ce soir-là à Kumo Gakure no Sâto, les promeneurs étaient bousculés par la silhouette pressée d’une kunoichi peu connue. Des poings se levaient, des voix s’élevaient en guise de protestations, mais la coupable avait déjà atteint les toits pour continuer sa course. Elle avait l’impression d’être ce petit lapin blanc toujours en retard, qui montre en main, menait les enfants dans des pays merveilleux. Pourtant, sa destination était bien différente. L’heure tournait et les portes imposantes du village caché finirent par se substituer au paysage urbain.
    Elle atterrit au sol en douceur, et se dirigea au pas de course vers un homme d’une quarantaine d’années aux cheveux grisonnants.

    Il l’interpella d’abord d’une œillade sévère porteuse de mauvais augure pour Akina. Elle s’empressa de détourner le visage face au colosse qui arborait sombrement le grade de Jûnin. Le shinobi dévisagea la retardataire de haut en bas, appréciant l’espace d’un court instant le volume de sa poitrine à l’étroit dans son kimono noir.

    « Hiei Akina !» gronda-t-il « Tu es la dernière !! »

    Par orgueil, elle ne put prononcer un mot d’excuse et encaissa les reproches qui fusèrent les uns après les autres. Il gesticulait avec hargne durant son sermon. Et durant la réprimande Hiei se remémora les ordres de missions inscrits sur une convocation officielle du Palais. Sa toute première expédition au service du Village.

    « Et maintenant ! Tu vas me faire plaisir de rejoindre ton partenaire de mission !!! Tu as tellement traîné que je l’ai autorisé à te devancer. Tu n’as pas fini de courir !!! »

    Il ne fallait pas plus à la prêtresse pour déguerpir et franchir la sortie, le corps raide. Elle s’était faite violence pour garder sa langue dans sa poche et éviter à son supérieur de ravaler la sienne. Car il était insupportable pour Akina de subir cet autoritarisme humiliant. Bientôt, ses folles enjambées la conduisirent dans la forêt. Elle n’avait aucun moyen de localiser son binôme, ni de le pister et s’en remettait au hasard seul, sachant parfaitement que la réussite de cette mission dépendrait tôt ou tard de leur réunion. Les dents serrées, elle maudit déjà son compagnon. Lassée de cavaler au sol, elle prit de l’élan et bondit, tel un félin, sur une branche pour commencer un nouveau parcours. De branche en banche, elle gagnait des mètres, rapide et silencieuse.

    La montagne était encore à une trentaine de kilomètres et elle ignorait combien de distance, l’autre ninja avait déjà parcouru ni depuis quand il était parti. Le meilleur moyen, pensait-elle, était de se diriger directement vers l’objectif de la mission. S’il était présent, tant mieux, sinon elle l’attendrait. Visiblement, le temps pressait et chaque seconde comptait pour les archéologues victimes de l’infortune. Elle avait déjà songé aux mille et unes façons d’extirper ces malheureux de la fin funeste qui les guettait. Akina pensait pouvoir utiliser une technique de Katon, rang D, conservée précieusement dans un parchemin scellé. Le feu ferait fondre la neige. Elle arrivait à la lisière de la forêt, et devant elle s’étendaient désormais des plaines et des vallées qui forgeaient la beauté sauvage du pays de Kaminari. Ces paysages assombris par les nuages enduraient patiemment les coups de foudre à répétition et les grondements de tonnerre. Au-delà de l’Orage s’abattant sur ces terres, l’ombre escarpée de la montagne se dressait.

    Absorbée dans le paysage, au sommet d’un arbre, elle ne remarqua pas immédiatement la présence d’un inconnu plus bas. Et quand ses yeux perçurent ce détail, elle se dépêcha de plonger, hélant fortement :

    « Es-tu l’autre genin de Kumo ? »

    Elle n’en savait fichtrement rien. Et par-dessus l’impatience et la peur, elle éprouvait le désir d’achever cette quête aussi tôt que possible. Qu’il réponde vite : qu’elle puisse reprendre son chemin en ou sans sa compagnie.


Dernière édition par Hiei Akina le Jeu 6 Juin 2013 - 11:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 546
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: L'Improbable avalanche [Mission rang C - Monjara Gen ] Jeu 6 Juin 2013 - 10:59

Ordre de mission:
 

Le Monjara s’était levé aux aurores. Pas le temps de traîner au lit ou de se faire son emploi du temps comme il le désirait. Ça non. Kumo l’envoyait sur sa première mission. Une occasion de prouver sa valeur et de faire honneur au clan. Il s’était donc paré pour cette mission d’une certaine importance. Il avait beau s’agir d’une mission de rang C, les vies d’archéologue étaient en jeu. Coincés dans une grotte par une avalanche, Gen avait rendez-vous à l’entrée du village avec sa coéquippière pour qu’il leur soit rendu une carte indiquant l’endroit. Mise à part qu’ils étaient prisonniers quelque part dans les montagnes de Kaminari no kuni, il n’en savait pas plus. Et n’étant pas non plus natif de la région, il aurait besoin de plus d’indications que ça pour se repérer. Nouant son bandeau frontal, il sortit de son domicile. Direction les portes.

Il fit le chemin par les toits, s’aidant parfois d’une nuée de fils pour s’accrocher quelque part et se balancer dans le vide. Il ne perdait pas un instant. Cette mission était son premier véritable acte en tant que Kumojin et il devait dès lors se faire bien voir de ses supérieurs. D’autant qu’il n’était plus le petit Monjara mal regardé par tous. Il avait depuis peu un senseï dont il devait faire l’honneur. Le Sandaime Raïkage lui avait fait cette faveur et il ne le décevrait pas en échouant à une simple mission. Quitte à y laisser sa peau sous des monticules de neige, il le ferait. Le devoir avant tout. Un travail bien fait c’est tout ce qui comptait. Appliquer les ordres et rien d’autre. Tel était sa manière de penser et c’est dans cet esprit qu’il accomplirait cette mission aujourd’hui. Mission à laquelle il allait recevoir plus de précisions puisqu’il arrivait aux portes et qu’il remarqua déjà un Jônin ayant l’air d’attendre sur le côté.

Il se présenta à lui. C’était bien lui en effet. Le gradé lui demanda de patienter le temps que sa coéquipière arrive. Au bout de quinze minutes à attendre dans le silence le plus total, le Jônin s’impatienta et lui tendit une feuille roulée sur elle-même.

- Voici la carte. Commence à avancer et j’enverrais ta compagne de mission te rejoindre dès qu’elle sera arrivé.

Sans broncher, il acquiesça d’un simple signe de tête et sortit de l’enceinte du village pour se rendre sur les sentiers battus. Il n’y avait pas un instant à perdre. Ce qui expliquait l’empressement de ce Jônin qui l’avait fait partir sans celle qui l’accompagnait. Un nom inconnu lorsqu’il avait déplié l’ordre de mission. Rien d’étonnant en même temps comme il était fraîchement arrivé dans le village. Les mètres filaient sous ses pas légers pour le conduire là où le plan lui indiquait d’aller. Il faisait quelques pauses de temps à autre pour se repérer et également laisser une occasion à l’autre de le rejoindre. Il espérait qu’elle arriverait vite. Il se voyait mal déblayer les décombres d’une avalanche à lui tout seul. Il avait beau avoir une musculature impressionnante, il ne pourrait faire ça tout seul. Peut-être devrait-il faire appel à son compagnon de foudre au final. A voir selon l’avancement de la situation.

Il se posa au pied d’un arbre pour revoir le plan. Il était sur la bonne voie. Mais alors qu’il allait repartir, du mouvement et du bruit l’arrêtèrent sur place alors qu’une jeune demoiselle fit son apparition. Une rousse à l’air serein et aux grands yeux marron. Des formes généreuses qui ne devaient pas laisser les hommes indifférents. Et Gen dans tout ça ? S’il était un homme comme les autres ça se saurait. La kunoichi lui demanda s’il était l’autre Genin de Kumo. Directe. Ne passant pas par quatre chemins. Ça commençait à merveille. Une bonne première impression pour le Monjara qui se contenta de placer son pouce en dessous de son bandeau et de le relever histoire d’attirer son attention sur le symbole qui y était gravé et d’ajouter de sa voix grave :

- Monjara Gen. Prête ?

Même pas besoin de réponse. Dans une sorte de commun accord silencieux, ils décollèrent tous deux et reprirent leur course dans les arbres, sautant de branche en branche. Alors qu’ils avançaient vers leur destination, Gen se rapprocha un peu de la jeune fille et lui tendit la carte qu’il tenait dans sa main.

- Voici la carte de l’endroit. On a encore du chemin apparemment. Je te laisse en prendre connaissance si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Informations
Messages : 28
Rang : C

Message(#) Sujet: Re: L'Improbable avalanche [Mission rang C - Monjara Gen ] Jeu 6 Juin 2013 - 21:42

    Ainsi avait-elle vu juste. En remarquant le front du shinobi bardé par le bandeau, elle serra les dents. Les moines lui avaient remis le sien, qui avait appartenu à sa mère. Elle le préservait dans un reliquaire d’or incrusté de joyaux. Akina refusait tout bonnement de le porter, obligation ou non. Toujours est-il que le temps filait, et elle prit délicatement la carte proposée, sans faire de commentaire précipité.

    Quand ils arrivèrent à la plaine et aux vallées, elle mit la carte à l’abri puisque l’orage et la grêle s’abattaient sans répits sur ces régions exposées. Progressivement, leur vue chuta à cause du dense rideau de pluie qui succéda à la grêle. Impossible de voir dans un rayon excédant les trois mètres. Pour ne rien arranger, la foudre régulière et le tonnerre désorientaient le peu de sens qui leur demeuraient. Dans le cas d’Akina, il était difficile de se réparer au milieu de ces éléments déchaînés par le ciel. Elle espérait surtout garder Gen à l’œil. Elle avait la carte, mais si elle le perdait, la mission échouerait.

    Ce n’était qu’après deux pénibles heures à travers les landes orageuses que le duo parvint finalement, trempé, au pied de la montagne. Le climat changea instantanément et il suffisait de lever la tête pour apercevoir les sommets éternellement enneigés qui brillaient sous l’éclat du soleil. Elle extirpa le plan de son abri et prit quelques secondes pour le déchiffrer.

    « Nous devons passer par le col plus loin. » résuma-t-elle en ouvrant la marche.

    Et ils durent traverser un troupeau de chèvre qu’un berger faisait revenir de transhumance. Il les salua chaleureusement parmi les sons de cloches qui brisaient les cous de ces pauvres bêtes. Hiei n’était pas paysanne ; par conséquence, elle s’y connaissait peu en bétail, mais il lui semblait que ce n’était pas vraiment la période des…

    Ni d’une, ni de deux, trois homme surgirent du troupeau, kunaïs en main et rictus aux dents acérés. Le parfait cliché de ceux qui prenaient en traitre. Le coup était signé. Hiei recula de quelques pas, surprise.

    « Que.. »

    Elle esquiva une salve de shuriken in extremis, les yeux écarquillés par l’indignation. Se réceptionnant au sol, la jeune prêtresse chercha son binôme du regard.

    « Ils ne doivent pas atteindre la grotte… !! Ruez-vous sur la fille, elle a l’air faible. » s’exclama une voix féminine dont le corps venait de poindre du cheptel.
    Akina jura en son for intérieur et tourna les talons pour se mettre à fuir. Attitude lâche, mais ô combien sage quand elle était pratiquée à temps.

    « Monjara-san ! » s’écria-t-elle en prenant la route du col, contournant le troupeau. Deux hommes étaient déjà à ses trousses, et elle devinait que le reste de la bande devait retenir son coéquipier. Ainsi, ce n’était pas une simple avalanche. La tournure des évènements n’inaugurait rien de bon. Comment avait-elle pu croire que cette mission serait de tout repos.

    Brusquement une main s’abattit sur son épaule droite et elle se sentit soulevée. Ayant beau se débattre, le ravisseur réussit à l’éloigner de sa trajectoire initiale et dévia de la route du col pour la mener, de force, vers les sentiers escarpés de la montagne. Elle se doutait bien qu’il devait la mener dans un repère de brigands, aménagé parmi les nombreuses grottes qu’abritait la zone montagneuse. Elle devait absolument savoir pour qui travaillait ces abrutis, mais un coup sur la nuque la soustrait au monde conscient.

    Arrivé à destination, le brigand jeta sans précaution le corps de la prêtresse à terre. Il espérait ne pas avoir laissé trop de traces, qui pourraient mener des secours à ce repère de coupe-gorges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iwa
avatar
Informations
Grade : Chuunin d'Iwa
Messages : 546
Rang : B

Message(#) Sujet: Re: L'Improbable avalanche [Mission rang C - Monjara Gen ] Sam 8 Juin 2013 - 12:11

Pour cette mission, il semblerait que même la météo soit contre eux. Déjà pour qu’il y ait une avalanche, intempérie météorologique. Mais au point de les accabler sous un rideau de grêle et de pluie, fallait le faire quand même. Le Sort ne semblait pas enclin à les aider à accomplir leur mission. Ce serait donc une véritable épreuve pour le corps et l’esprit de se repérer dans ces conditions et d’effectuer un sauvetage d’urgence. Il fallut deux bonnes heures avant que les Kumojins n’atteignent la montagne. Au moins la météo s’était calmée et leur permit de se poser un instant pour vérifier le plan qui était maintenant en possession de la jeune fille. Gen la laissa regarder le bout de papier et attendit patiemment qu’elle donne des indications. Qu’elle prenne la tête et lui dise où aller ne le dérangeait absolument pas. Elle finit par donner une direction à suivre et ils reprirent la route.

Une route qui croisa celle d’un troupeau et de leur berger. En apparence du moins car c’est de ce groupe de bétail que surgirent plusieurs hommes armés. Une femme fit également son apparition et hurla l’ordre d’arrêter les Kumojins en se concentrant sur la fille qui devait être la plus faible. Des lâches. C’est sûr qu’avec la carrure de Gen, on y réfléchissait à deux fois avant de s’y attaquer. Pourtant ils étaient plus nombreux et ils pouvaient facilement avoir l’avantage sur lui. Tout ça à condition qu’il se laisse un minimum faire. Mais les fils qui jaillirent de ses bras et vinrent les hérisser pour former des armes meurtrières ne présageaient pas cette finalité. Il entendit sa coéquipière l’appeler. Elle courait vers le col et était poursuivie par deux hommes. Il devait aller l’aider. Mais ce moment d’inattention lui suffit à prendre un coup. Il répliqua dans la seconde par un crochet du droit qui atterrit dans les gencives d’un adversaire. Quelques coups et il se précipita vers la demoiselle en détresse pour lui prêter main forte.

Elle venait déjà de se faire attraper par un grand costaud qui la traîna vers une autre direction et qui asséna un coup à la jeune fille. Le misérable salaud. S’en prendre à une femme en traître. Cette bande de couards allait tâter de ses poings. Mais alors qu’il s’apprêtait à sauter sur le type emmenant sa coéquipière de mission, il sentit une vive douleur dans le dos qui le paralysa progressivement pour consumer tout son être et le faire sombrer dans l’inconscience. Au réveil, il ne se trouvait plus du tout au pied de la montagne. Plutôt dans la montagne pour être précis. A terre sur le sol d’une caverne, des barreaux se trouvaient devant lui et bloquaient l’accès. Mais il n’était pas seul dans cette cellule. L‘autre Kumojin était là.

Il s’approcha d’elle. Un mal de crâne intense le saisit et le cloua au sol un instant. La surprise. Il décomposa lentement ses gestes afin de ne pas brusquer ses déplacements. La douleur s’apaisa lentement mais restait présente. Serrant les dents, il fut au chevet de la jeune fille après quelques efforts. Elle semblait ne rien avoir. Juste un bleu sur la nuque. Il saisit délicatement son épaule qu’il secoua doucement afin de la réveiller. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, il commença par prendre de ses nouvelles :

- Ça va rien de cassé ?

Il gardait son air sérieux. Au-delà de l’inquiétude d’une éventuelle blessure de sa partenaire, il cherchait déjà un moyen de se tirer de là. Il semblerait que la caverne dans laquelle ils se trouvaient était vaste puisqu’il y avait un véritable couloir menant à cette mini prison et partant un peu plus loin. En collant son visage aux barreaux, Gen vit qu’il y avait de la lumière au bout. Ils devaient se trouver dans le repère des brigands. Il revint au fond de la cellule près de sa coéquipière qui lui avait répondu et reprenait ses esprits. Il s’assit contre la paroi rocheuse et rugueuse qui venait lui écorcher le dos. Il se creusa la tête pour trouver un moyen de se sortir de ce guêpier. Il pouvait aisément se débarrasser de ses barreaux mais ils finiraient ensuite dans le repaire des types qui les avaient capturé alors ce ne serait qu’un juste retour à la case départ sans toucher 200. Il continuait de réfléchir à la meilleure solution qui soit lorsqu’il décida de consulter sa coéquipière. Après tout, ils étaient deux dans cette situation et devraient décider à deux de comment ils s’en sortiraient.

- Si tu as un plan plus malin que le mien, à savoir foncer dans le tas, je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'Improbable avalanche [Mission rang C - Monjara Gen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Hattan :: Archives :: SnH Legacy :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni :: Montagnes de Kaminari no Kuni-